{ Rayon de Miel }

{ Rayon de miel }

 Gâteau tout simple pour l’été (avec ou sans chantilly lavande)

♥ IG Bas ♥

 

Il y a quelques jours, j’avais une petite fête à organiser à la maison, et le gâteau que j’ai réalisé à cette occasion était si bon que je l’ai refait pour vous le prendre en photo.

Je suis en revanche navrée car je n’ai pas beaucoup de temps pour écrire sur le blog aujourd’hui (je vous écris à plat ventre sur une valise pour tenter de la fermer… Haute-Savoie, nous revoilà !) mais je me suis dit que mieux valait vous poster cette recette vite-fait que de la poster dans 3 semaines… ou de ne pas la poster du tout !

Avec mon gâteau “Rayon de Miel”, vous aurez déjà sous la main une recette de base aussi simplissime que délicieuse pour se régaler en famille, y compris en cas de flemmingite aigüe (maladie très estivale il me semble) : tout se mélange en un tournemain comme un gâteau au yaourt, même vos enfants pourraient le faire sans souci. Le résultat ressemble à un quatre quart au miel (un peu) allégé en beurre, hyper moelleux, pas trop sucré, et pour tenir compagnie à une salade de fruits ou à une compote d’abricots un peu trop « sage » c’est le genre de petit dessert des vacances qui donne le sourire ! Et je ne vous parle même pas de l’idée de mettre un gros carreau de chocolat noir sur la tranche avant de croquer dedans ; je suis sûre que vous y avez déjà pensé.

Ce même gâteau, une fois chapeauté de chantilly lavande, prend tout de suite une dimension beaucoup plus « chic », avec un petit côté certes audacieux mais parfaitement maîtrisé : Beurre, crème, miel, vanille, lavande fine… Vos papilles seront littéralement transportées !

Juste le gâteau de base… La recette peut déjà s’arrêter là sans souci 😉

… Mais pour éviter toutefois qu’elles ne soient transportées au rayon des lessives écologiques (car la lavande en pâtisserie, ça dérape vite) suivez bien ces conseils :

– Utilisez de la lavande vraie (on l’appelle aussi lavande fine) de Provence et/ou d’altitude (et non du lavandin et encore moins de la lavande aspic), de qualité, bio, et pas éventée (c’est à dire ouverte depuis peu : on ne dégaine pas triomphalement le vieux flacon ouvert en 2014 qu’on vient de retrouver sous un canapé !).

– Mettez seulement 2 gouttes, pas une de plus ! Pour éviter toute catastrophe, mettez l’huile essentielle en premier. Comme ça, si vous lâchez 4 gouttes par mégarde, vous pouvez toujours laver le bol et recommencer. Alors que si ça tombe dans la crème…

– Ne faites pas l’impasse sur le sucre vanillé : avec la lavande, ça créé un accord parfait qui ” arrondit” encore davantage le parfum de la lavande, le rendant tout de suite plus floral, moins “camphré”.

– Enfin, sachez que ce gâteau est meilleur consommé le jour-même (idéalement, ne le mettez pas au réfrigérateur car cela le durcirait un peu.)

Ce gâteau “Rayon de Miel”, c’est vraiment une recette de pâtisserie comme je les aime : facile, sans adjuvant bizarre (même la jolie couleur parme de la crème est obtenue de façon 100% naturelle), avec des ingrédients sains, bruts, à IG bas… même si pour une fois il y a un peu de “vrai” beurre et de “vraie” crème” parce que de temps en temps, je ne suis pas contre ! J’espère que vous n’aurez pas trop de questions pour la réalisation car je ne pourrai pas répondre aux commentaires (voir plus bas), mais je ne suis pas inquiète car j’ai essayé d’anticiper tout ce que vous auriez pu me demander… Enfin, presque tout (je suis sûre que vous allez bien m’en trouver encore une ou deux de derrière les fagots 😉.

Bel été à vous tous ! On se retrouve fin juillet 🙂

(D’ici là, je donnerai peut-être quelques petites nouvelles rapides sur Instagram).

⇒ Nota : Pour cet article, je crains de ne pas pouvoir répondre aux commentaires, vraiment désolée, car je sais que je vais trop manquer de temps avant mon départ, et être complètement dépassée par les mails à mon retour… Mais je lirai tout avec un très grand plaisir !

 

Ingrédients pour 6/8 parts

Préparation : 10min + 5min pour la chantilly

Cuisson : 22min

Pour le gâteau de base :

  • 175g de farine T110 de grand épeautre
  • 3 oeufs
  • 5cl de jus de pomme
  • 125g de miel liquide d’acacia
  • 125g de beurre fondu
  • ½ sachet de poudre à lever
  • 1 grosse pincée de fleur de sel

Pour la chantilly-lavande (optionnelle) :

  • 40cl de crème fleurette entière, très froide
  • 2 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie
  • 3 sachets de sucre vanillé
  • 100g de confiture de myrtille sans sucre ajouté (ou allégée en sucre).

Préchauffer le four à 180°C, chaleur tournante.

1/Gâteau :

Mélanger la farine, la fleur de sel et la poudre à lever. Faire un puits, y mettre tous les autres ingrédients, mélanger, verser dans un moule à savarin de 24cm et enfourner pour 22min.

2/ Chantilly lavande (optionnel) :

Fouetter la crème très froide en chantilly avec le sucre vanillé et l’huile essentielle de lavande, en ajoutant la confiture de myrtilles soit au fur et à mesure que vous fouettez la crème (si votre robot est bien puissant), soit vers la fin, en l’incorporant à la main, délicatement, une fois la chantilly bien ferme.

Chapeauter le gâteau une fois qu’il est bien refroidi, soit à la poche à douille, soit en formant des petites « quenelles » de crème avec une cuillère à soupe. Décorer éventuellement de fleurs de lavande fraîches si vous en avez au jardin.

Juste après l’orage, en lisière de forêt de Chambaran… Un petit moment de quiétude délicieuse avant de plonger (bien volontiers) la tête dans six ou sept valises :)