Saines Gourmandises sur Instagram ! (Quelle drôle d’idée…)

7 octobre 2019

 

{ Saines Gourmandises sur Instagram ! (Quelle drôle d’idée…) }

 

… Et une recette de croquettes thaïe au thon

(Pour les “étudiants” de 7 à 107 ans !)

 

Croquettes thaie au thon 1

Marie Chioca ©

Comment, Marie, tu n’es pas sur Instagram ?

Cette petite phrase énoncée sur un ton à la fois stupéfait, incrédule, compatissant, un brin choqué, revenait souvent ces dernières années. Mais je ne suis pas une super fan des réseaux sociaux, pour diverses raisons, la principale restant que je n’ai vraiment pas le temps. Et puis, cela me navre un peu de voir l’importance que ces réseaux virtuels ont prit dans nos vies ! Cela me rend perplexe pour la suite, aussi.

Car avant il suffisait du moindre échange de regard suivi de l’esquisse d’un sourire pour que se crée spontanément, par exemple dans une salle d’attente, une des ces conversations sympathiques qui, en plus de juste « faire passer le temps », pouvait être tellement enrichissante et chaleureuse. En petit comité j’ai le contact facile, c’est vrai, et même la « tchatche » comme on dit. Mais depuis deux ou trois ans, je ne croise plus beaucoup de regards. Tout autour de moi, il n’y a que des fronts penchés. Des fronts penchés ET des paupières baissées vers un rectangle noir, sur lequel les doigts pianotent compulsivement…

Dans le train ? Des fronts et des paupières baissées.

En ville ? Des fronts et des paupières baissées.

Au café ? Des fronts et des paupières baissées.

A la sortie de l’école ? Des fronts et des paupières baissées.

En parfois même en famille (ce qui est bien plus triste encore !) ? Des fronts et des paupières baissées…

Avouons que c’est un peu nouveau tout ça, à l’échelle de l’histoire de l’humanité. Je ne sais pas trop si nos cerveaux étaient bien préparés à une telle gifle… passer en deux ou trois générations du modèle « veillée le soir tous autour du feu » au modèle « chacun dans sa piaule derrière un écran », ça fait froid dans le dos.

Alors j’ai pris tout ça en grippe, sans bien faire dans le détail j’avoue : Facebook, Instagram, Whatsap, et même Pinterest (envahi depuis quelques temps « d’épingles sponsorisées » – c’est à dire de pub !- ), ça m’a gavé. Un jour j’ai lu cette petite phrase très drôle : « Avoir beaucoup d’amis sur Facebook, c’est comme être riche au Monopoly »…  et c’est tellement, mais tellement vrai.

Croquettes thaie au thon 2

Marie Chioca©

Pourquoi tout vivre –ou presque – à travers des écrans ? La vie n’est-elle pas encore plus full HD quand on la regarde en live avec nos petits yeux à nous, si bien faits, eux qui ont un écran retina monté en série, du 3D « réalité augmentée », un objectif reflex de plusieurs millions de pixels qui capture les plus belles images pour les stoker en ultra haut débit dans le cloud du cerveau, un autofocus infaillible bourré d’options méga intuitives, une batterie autonome qui peut durer plus de 80 ans, et tout et tout… J’ai l’impression qu’on peut passer à côté de nos vies, en tout cas à côté de moments très importants avec tout cet environnement numérique qui nous tente, qui nous bouffe, qui nous mine (et qui pollue !). Oh, bien sûr, il y a de jolies choses parfois, très inspirantes, sur le net et les réseaux sociaux. Moi aussi, j’ai épinglé des photos magnifiques sur mes tableaux Pinterest. Mais plusieurs fois, je me suis prise en flagrant délit de crétinerie avancée : Car c’est bien de passer 20min, le matin devant son café, à épingler des photos de paysages d’automne somptueuses, mais si c’est pour au final louper un lever de soleil grandiose dans les ramures du champ d’en face, quelle absurdité ! De même, lire des commentaires furieux sous un post d’actualité et rater du coup le départ des enfants à l’école, c’est nul aussi. Ils avaient peut-être des choses à me dire mes loulous, autrement plus importantes que la colique verbale de quelques trolls excités du clavier. Avant que la porte d’entrée ne claque, j’ai même eu droit à une petite bise toute fraiche, toute mignonne, toute timide, à laquelle je n’ai répondu que distraitement, le front plissé et soucieux, les yeux rivés sur l’écran. C’était nul. Plus jamais ça. Alors depuis trois ou quatre ans je ne « zone » plus ; enfin, presque plus. Avec ça, évidemment je ne suis jamais à la page des dernières tendances, c’est sûr, je loupe des épisodes, des choses parfois importantes qui se passent sur les blogs, Facebook ou autre, mais certaines priorités de la « vraie vie » sont bien plus capitales. Mieux vaut passer pour un blaireau et vivre heureux que de s’étioler tout seul en parfait geek. Et puis la tentation, quand on surfe, de passer d’une chose à une autre, puis une autre, puis encore une autre est bien trop chronophage ! Or, bien utiliser son temps, ne pas se le laisser voler par mille absurdités c’est un des piliers du bonheur, de l’équilibre, de l’harmonie.

Alors maintenant, chaque jour je déconnecte TOUT dès mon travail terminé, et je déconnecte complètement, j’aurais presque envie de dire « furieusement » ! Evidemment, après j’ai droit à des réflexions « Hé hé, t’as vu tout ce qui s’est passé dans le groupe whatsapp aujourd’hui ! Non ? Pas possible… Pfff, tu ne regardes jamais… ». Désolée les gars. Oui, mon téléphone a bien bippé toute la journée pour m’annoncer qu’il y a avait du nouveau sur Whatsap mais…

1/J’étais en train de bosser (à fond, comme d’habitude), et si je m’arrête toutes les 3 min pour tapoter sur le clavier de mon téléphone ça va pas être joli joli mon prochain bouquin !

2/ Quand j’ai enfin eu 10 minutes de battement pour souffler un chouïa en fin de journée (ce qui n’arrive pas tous les jours ) et que j’ai vu la notification « 63 messages » j’ai soupiré, refermé mon téléphone et je suis sortie faire le pitre dehors avec mon chien qui, lui, n’a jamais d’écran devant ses beaux yeux plein d’amour et d’espièglerie. C’est mieux je pense de jouer avec son chien que de regarder des mini-vidéos de mecs en train de le faire à notre place sur Youtube. Mais ça c’est juste ma vision de la vie, en mode blaireau (et fier de l’être).

Croquettes thaie

Marie Chioca©

Maintenant vous allez peut-être me dire que là, je suis en train de râler contre les méfaits d’internet en écrivant sur un blog, ce qui est complètement contradictoire…

Et c’est pas faux 😉

Mais déjà, premier point. Si j’escalade une colline au dessus de chez moi pour « haranguer les foules », ça risque de ne pas être très efficace. Au pire, vais-je terroriser un ramasseur de champignon, un vieux chasseur ou un vététiste, et ça c’est si j’ai de la chance car notre superbe forêt est vide (tout le monde est bien trop occupé à zoner sur internet, pour visionner entre autres des belles images de forêt).

On pourrait tenter le coup dans une grande ville, au beau milieu d’une place noire de monde, mais des petits bonshommes en blouse blanche risquent de vite m’embarquer dans une camisole. Et puis au lieu de m’écouter, les gens me filmeraient pour me balancer sur Youtube en opposant à mes arguments des objections très profondes genre « Lol », « MDR » et la controverse s’en tiendrait là.

Je pourrais aussi écrire un bouquin, qui se vendrait à au moins 30 exemplaires.

Alors pour ça, évidemment, un blog c’est bien, et même très bien, car cela permet de prendre le temps d’exposer des idées, en espérant qu’il y aura toujours des personnes qui prendront le temps de les lire car là aussi, on m’explique souvent que les gens “à la page” préfèrent zapper rapidement d’une image à l’autre, tout doit aller très vite, très très vite, très très très vite, de plus en plus vite… Sauf que certaines choses importantes méritent qu’on s’y arrête, qu’on les examine, qu’on les comprenne BIEN, avant de s’en faire une idée. Regardez l’alimentation saine par exemple, ça ne peut pas s’apprendre en trois croquis gribouillés sur Instragram ou Pinterest ! Moi ça fait bientôt 9 ans que je blogue, j’ai écris 40 bouquins, mais j’en ai encore des choses à partager… et à apprendre !

Il y a donc du bon dans la voie numérique, le tout étant de pratiquer la fameuse devise « autant que, mais pas plus que » qui me tient très à cœur. Utiliser Internet autant que  cela peut nous apporter de l’information (celle dont nous avons besoin… pas les démêlés médiatiques de Laetitia Markle ou de Meghan Halliday, parce que ça pardon mais franchement…), du rêve, de l’art, de la beauté, des idées pratiques (de déco, de cuisine, de loisirs créatifs, que sais-je encore !), des tutos intéressants (en bricolage écolo par exemple c’est génial !), de la musique, des documentaires passionnants, des échanges constructifs, parfois de grands éclats de rire, etc. Mais pas plus que… Car internet peut aussi vite devenir notre pire ennemi. Vous avez remarqué ? Plus on est fatigué, crevé, complètement sou l’eau, plus la tentation de « zoner » est forte, quasi hypnotique. Internet en général, et les réseaux sociaux en particulier, peuvent aussi engendrer beaucoup (trop) de colère, de frustration, de mesquinerie, de lâcheté, de mensonge, d’imbécillité, d’oisiveté, de violence, de parti-pris…

Protégeons-nous !

Mais depuis qu’on me dit qu’Instragram – si on l’utilise à bon escient !-, c’est bien, alors je tente l’aventure, coucou me voilà… avec juste une toute petite inquiétude car je ne sais pas si je pourrai assurer la réponse aux commentaires (pour cela, si je dois faire un choix je préfère garder la priorité à mon blog). Avec ce compte Instagram, j’essaierai de vous apporter un contenu qui vous fasse un peu de bien, soit à la santé, soit au moral, je n’y posterai pas exactement les mêmes choses que sur le blog (ça serait ballot), mais plutôt des petites tranches de vie prises par ci par là, non pas en me photographiant sous les trous de nez jour après jours en attendant que pleuvent les mentions « j’aime » (pitié), mais en partageant ce qui, je pense, pourra peut-être vous apporter un peu de douceur, un sourire, une idée, une information… bref, ce que moi aussi j’aime trouver sur Internet 😉

Je pensais que ça ferait un peu double-emploi avec le blog mais en fait non, car une photo et sa légende Instagram, ça se poste très vite, et cela permet de mettre quelques petites « brèves » que je ne savais pas très bien où insérer sur le blog… Bref, rendez-vous ici si le cœur vous en dit :).Vous pouvez vous abonner pour être tenu au courant des derniers posts, ou pas, c’est comme vous le sentez !

Juste pour la petite histoire, mon premier post sur Instagram a été une photo de Bouclette. Mais c’est vrai, vous ne connaissez pas Bouclette, c’est une histoire de coup de foudre, ou de coup de folie plus exactement, et si vous voulez je vous raconte ça en deux mots 😉 : J’étais allée chez un berger photographier son troupeau. Et puis il y a une brebis, une seule, qui est sortie des rangs pour se frotter contre moi en bêlant très fort et d’une façon si drôle, si drôôôle, que j’étais littéralement pliée en deux, ah, un de ces rires mémorables qui font tant de bien et n’arrivent pas assez souvent ! Elle ne bêlait pas comme un mouton, mais plutôt comme quelqu’un qui essayerait de brailler à tue tête en imitant vaguement un mouton, juste histoire de faire le clown. Et puis elle était si câline… Drôle et câline, comment ne pas craquer !

« Celle-là c’est un vrai pot de colle » m’a dit le berger. « D’ailleurs elle est à vendre, et elle attend des petits… » a-t-il ajouté d’un air détaché.

Et voilà comment je suis revenue avec Bouclette sur la banquette arrière de mon Renault Trafic (mon coffre était plein de légumes bio, et au prix que ça coûte, je ne tenais pas tellement à ce que Bouclette en fasse une orgie !), et mon mari s’es arraché les cheveux, le pauvre, c’est pas de tout repos 20 ans de mariage avec moi…

Maintenant j’ai Bichette (toujours en “maison de repos” chez nous) et Bouclette qui déambulent dans le verger. 

Avant, j’aurais baffé à grands coups de grelinette quiconque aurait osé abîmer une seule branche de ma haie de rosiers anglais mais là, je regarde avec attendrissement Bichette et Bouclette dévorer les fleurs, les feuilles…. Mes rosiers ressemblent à des arrêtes de poisson mais rien à cirer. Ce que la sécheresse, les rats taupiers et la canicule avaient déjà bien commencé, Bichette et Bouclette l’ont achevé (mais je sais qu’ils vont repousser, mes rosiers, c’était juste une année de %#8* pour eux, ah ils s’en souviendront de 2019 !). Bientôt, je vous posterai sur Instagram une petite vidéo de mes deux bêbêtes à jolies cornes, qui sont inséparables (et impayables ;)). 

Et maintenant, une recette pour combler toutes vos envies de street-food exotique, bien épicée et croustillante à souhait, du genre de celles que l’on savoure en se léchant les doigts… Super rapides à préparer, ces petites croquettes se jettent juste en petits tas dans la poêle avec une cuillère. Difficile de rêver plus simple !

C’est une recette facile, avec des ingrédients peu onéreux (les épices font partie des 4 ou 5 “incontournables” que je recommande d’avoir toujours au placard), peu de matériel (par exemple même pas de râpe pour zester le citron).

Riches en protéines, elles sont parfaites pour caler une grosse faim au repas de midi (avec par exemple un peu de riz ou un fruit pour compléter l’apport en glucides), mais peuvent aussi constituer deux repas du soir avec des légumes ou une salade (car conservées au frais, elles se réchauffent très bien à la poêle, une minute sur chaque face).

Ingrédients pour 1 à 2 portions

Préparation : 10 min

Cuisson : 6 min           

 

  • 140g de thon (poids égoutté)
  • 1 oeuf
  • Un morceau d’environ 1,5cm de gingembre frais
  • 1 gousse d’ail
  • 4 c. à soupe de farine (environ 60g)
  • Un demi citron bio ou non traité
  • 1 c. à café de curcuma + 1/4 de c. à café de piment en poudre
  • Environ 3 c. à soupe d’huile de coco, d’olive, ou d’huile neutre
  • Sel, poivre 5 baies.

Croquettes thaie

Marie Chioca©

Découper le gingembre et l’ail en tous petits cubes.

Presser le demi citron. À l’aide d’un économe, prélever un long morceau de zeste sur l’écorce du citron, puis le redécouper en petits cubes ou en petits bâtonnets.

Égoutter le thon, puis le malaxer avec les mains dans un grand bol avec tous les autres ingrédients de la recette sauf l’huile.

Faire chauffer l’huile dans une poêle, puis prélever des cuillerées de pâte, et les déposer en petits « tas » dans la poêle chaude (on peut s’aider d’une autre cuillère pour les faire tomber dans la poêle). Étaler un peu les « tas » en appuyant dessus avec une cuillère mouillée afin qu’ils cuisent plus vite, puis poser un couvercle et compter 3 min de cuisson à feu moyen. Les retourner, remettre le couvercle et compter 2 à 3 min de plus : les croquettes doivent être bien dorées, mais sans brûler.

Savourer aussitôt, tant que c’est délicieusement croustillant…

 

⇒ Et le reste du gingembre, j’en fais quoi ?

Pour ne rien gaspiller, vous retrouverez dans le livre un dhal indien et un moelleux citron-gingembre, mais vous pouvez aussi tout simplement préparer un  délicieux chaï épicé pour le matin, en rajoutant une belle rondelle de gingembre et de citron (et éventuellement un peu de cannelle) dans une tasse de thé nature. Ça réchauffe, ça réveille, et c’est même extra pour la concentration !

 

Recette extraite de l’ouvrage :

“Pressé, fauché, mal équipé… mais gourmand !

Recettes saines pour étudiants, jeunes actifs, solos…

Paru aux éditions Terre Vivante

Pour découvrir l’article de présentation de ce livre c’est ici (clic)

Pour découvrir le sommaire la 4ème de couverture, c’est ici (clic)

⇒ L’acheter directement sur le site de l’éditeur

⇒ Ou chez mon libraire-partenaire Decitre

 

image_pdfimage_print

158 grains de sel au sujet de « Saines Gourmandises sur Instagram ! (Quelle drôle d’idée…) »

  1. totoche

    Tu as tellement raison !s

    Je m’abonne et je pense que nous serons nombreuse à te suivre et montrer nos recettes. Et te connaissant, nous ne serons pas vexés si tu renonces à instragram par manque de temps, de ras le bol, etc…
    J’ai acheté 3 livres et fiston le lit avec ses potes pour organiser les recettes. C’est chouette.
    Merci et des bises bien amicales

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui te remercie Totoche, je crois que tu vas bientôt avoir la médaille de la “testeuse” la plus assidue des recettes de mon blog 🙂
      Je suis très heureuse en tout cas que ton fiston se serve de mes recettes pour mieux cuisiner !
      Plein de bises bien amicales à toi aussi,
      Marie

      Répondre
  2. Cassiope

    Merci pour cette appétissante recette Marie. Je ne te suivrai pas sur instagramm, beaucoup trop bouffeur de temps de truc, j’ai supprimé mon compte. Je suis totalement d’accord avec toi à propos des gsm, j’adore tes articles et ton humour. Ca éclaire mon li-undi.
    Et je ne sais pas si je t’ai déjà dit : j’ai re-re-re-fait ta recette de rouget (de ton livre sur les poissons) ce we; c’est un régal absolu digne d’un grand restaurant. J’adore cette petite “sauce” et tous nos convives sont du même avis. Mille mercis !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ça me fait trop plaisir que tu me parles de cette recette de rougets sauce balsamique, je l’aime tellement moi aussi !!!
      Merci Cassiope 🙂
      Belle journée à toi (sans zoner trop sur internet ;))
      Marie

      Répondre
  3. Aude

    MERCI Marie pour tout ce partage
    « Mieux vaut passer pour un blaireau et vivre heureux que s’étioler tout seul en parfait geek. »
    😂
    Voilà : tu mets des mots sur mon credo, et quels mots!!
    Tu nous nourris depuis quelques mois, ptet même années d’ailleurs maintenant?!
    Je te vante à mes copines, qui du coup s’achètent tes livres et tout le monde mange bon et bien!!
    Et tu me fais bien rigoler aussi 😁
    Pour Instagram, je ne sais pas, mais ton blog pour sûr je ne le lâche pas!
    À bientôt!
    (Après ce 1er commentaire, peut être que j’oserai en laisser d’autres!…)
    Et encore un grand merci!
    Et bravo

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Aude pour ce “premier commentaire” 😉
      Je suis vraiment touchée en lisant ce que tu m’écris tu sais.
      Encore merci, et très belle journée à toi !
      Marie

      Répondre
  4. Aude

    Ah et au fait ce soir c’est cock-a-leekie (devenu un classique! j’ajoute des baies de genièvre et une étoile de badiane au bouillon! 😋) et marbré aux légumes racines (une première!)
    Et bon appétit bien sûr 😉

    Répondre
  5. hysope

    C’est vrai, avant, on pouvait discuter en attendant le car et continuer dans le car….maintenant, on regarde les gens se parler les yeux sur leur tel…les gens marcher les yeux fixés sur leur écran…et dans les salles d’attente, même les gens venus ensemble sont chacun plongé dans leur virtuel….et ce n’est pas un ami facebook qui viendra prendre le relais pour sortir le chien si on est malade…
    Alors instagram, ce sera sans moi…déjà facebook, c’est lourd…mais que sur ordi…
    Et je ne peux m’empêcher de trouver triste qu’on apprenne à cuisiner, tricoter, crocheter, etc avec des “tutos”….quoi, pas de grand-mère, de voisine, de copine ?…
    C’est le monde d’aujourd’hui…avec des commerces de centre ville qui ferment et plus personne à croiser, bientôt…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Et oui, c’était exactement le sens de mon propos… Avec l’énorme essor d’internet, certaines choses se perdent au niveau des relations humaines, et ne reviendront peut-être plus. J’ai du mal à trouver ça “génial” que l’on puisse remplacer à ce point un échange yeux dans les yeux par un mail, un tweet ou un SMS.
      Mais tout n’est pas mauvais, la preuve, je suis bien heureuse aussi d’avoir ce blog, et les échanges avec mes lecteurs me donnent aussi beaucoup de joie ! 🙂
      C’est juste un équilibre à respecter, je pense.
      Belle journée à toi chère Hysope,
      Marie

      Répondre
  6. Marie C

    Bonsoir Marie,

    Bienvenue dans le monde d’Instagram ^^ Je te suivrais avec plaisir, en espérant que ta bonne humeur et ton sens de la nuance te permettront d’échapper à certains commentaires malveillants ou aux jugements déplacés !
    Je suis bien d’accord avec toi concernant les écrans de téléphones (enfin, les écrans tout court à vrai dire). Mon conjoint est comme ça, le nez vissé à son téléphone dès que l’on passe la porte… C’est charmant les trajets ou les temps d’attente dans ces cas-là.
    J’ai commandé mes livres chez Decitre, livraison prévue dans la semaine 😉

    Bonne soirée et très bonne semaine,
    Bises

    Marie

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      J’ai hélas un peu le même à la maison, grrr. Mais ça va, comme je lui fait la guerre, j’ai espoir 😉
      Bon courage 🙂
      Plein de bises Marie 🙂
      Marie

      Répondre
  7. Jissée

    Je ne suis pas sur Facebook ni aucun réseau social et je ne compte pas non plus m’y inscrire. En plus de tout ce que tu as décrit, un aspect ne me plaît pas du tout : lorsque tu t’inscris sur Facebook, Facebook devient propriétaire de tes données personnelles. Tu peux bien sûr prendre un pseudo, mais Facebook a les coordonnées de ton ordinateur et sait parfaitement où te trouver. Bien mieux que Big Brother de 1984. En s’inscrivant, on donne ses infos personnelles (Big Brother, lui, devait aller les chercher, Internet n’existait pas !). Je ne sais pas si c’est la même chose avec les autres réseaux sociaux ? En fait, je préfère regarder par la fenêtre : parfois le petit écureuil qui loge dans le jardin vient jusque sur la terrasse, parfois la lumière est si belle que je me précipite dehors avec mon appareil photo et, comme toi, je regrette tous ces visages penchés sur leurs écrans alors que des humains sont juste à côté, et qu’il pourrait être si intéressant d’échanger avec eux. Mais je continuerai à lire ton blog, ça c’est sûr ! ;-))

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Jissée 🙂
      Un blog, justement ce n’est pas un réseau social, c’est cela qui me plaît. On peut y apporter du contenu… enfin, pour les personnes qui ont le temps de lire 😉 Et puis je trouve que l’ambiance y est différente. Je ne sais pas comment les choses se passeront sur Instagram, mais si les commentaires y sont aussi agressifs et rageurs que sur Facebook, je ne sais pas si je tiendrai le coup. Je suis très sensible avec en plus un caractère un caractère un peu sanguin, hélas, et les gens de mauvaise foi, ou agressifs, ou sarcastiques, ou hypocrites, j’ai parfois du mal à leur répondre avec tout le tact voulu 😉 Enfin, on verra.
      Belle journée à toi !
      Marie

      Répondre
  8. sylvie weber

    Bonsoir Marie
    Je vais continuer à vous suivre sur votre blog. J evite les réseaux sociaux le temps passe trop vite !
    Merci pour toutes vos bonnes recettes, vos tranches de vies,vos photos, et les livres qui remplissent plusieurs de mes étagères.

    Répondre
  9. Aude

    Je comprends tout à fait votre réticence des réseaux sociaux. Je ne suis sur aucun d’entre eux,sauf whatsapp pour communiquer gratuitement quand je suis à l’étranger. Tous ces écrans azimutent le cerveau. J’en vois vraiment la conséquence sur les classes de 35 ados qui défilent devant moi à longueur de journée. Et j’avoue que, sans aller sur les réseaux sociaux, j’ai aussi parfois tendance à occuper un vide de temps en allant yeuter des recettes sur Internet et je m’autogronde pour perdre ce réflexe. Néanmoins c est plus souvent un bon bouquin qui me tient compagnie ds les transports ou salles d’attente. Bref…je reviens à votre recette, on peut la faire avec de la farine de sarrasin? Bonne soirée

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je pense qu’avec la farine de sarrasin ça se tente, pourquoi pas. Vous me direz?
      Pour “rebondir” sur ce que vous dites, je suis aussi une grande amoureuse des livres, et pour moi, RIEN ne remplacera la délicieuse odeur des pages (oui, ça sent bon un livre !), la douceur du papier… Je lis tous les soirs, et je ne sais pas m’endormir autrement qu’avec un bon bouquin ! Heureusement, j’ai transmis le virus à 5 de mes enfants 🙂
      Belle journée à vous Aude !
      Marie

      Répondre
  10. Magalie

    Ahhh un coup de gueule (de corne?! 😉 ) de Marie au petit matin! Très stimulant, mais bon je suis de parti pris car je pense la même chose et même si je me laisse parfois happer par le chant des sirènes, j’en arrive à la même conclusion navrante mais peut être un (tout petit peu) peu moins pessimiste: à force d’être quelques uns à montrer autre chose de plus vivant, plus beau, plus stimulant, les écrans seront remis à leur juste place de simples outils… J’utilise Fb et Insta en triant impitoyablement les infos, les images, parfois Whatsapp mais j’ai supprimé toutes les notifications ( j’ai horreur quand mon téléphone portable me siffle!!!)
    J’irai donc faire un tour sur ton compte Instagram mais je suis d’accord: ton blog avant tout! Car il est beau et bien écrit : à la fois reposant et énergisant, bref on s’y s’en bien!
    Merci pour cette nouvelle recette car pas eu encore le temps d’acheter ton dernier livre…peut être un p’tit clic après déjeuner (l’idée de finir ton pâté de lentille aux noisettes grillées me met déjà les papilles en émoi!)
    Sur ce je file me mettre en tenue pour poncer et peindre mes fenêtres….car tous les écrans du monde ne vont pas le faire à ma place!
    Belle journée-avec tout plein de temps libre pour chahuter avec « tes filles » à 4 pattes! Et tous pleins de bonnes pensées à ta belle famille.
    Bises
    Magalie

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Que c’est gentil Magalie, la lecture de ton message me fait chaud au coeur, vraiment.
      Un très grand merci !
      Plein de bises aussi (aujourd’hui je ne chahuterai pas avec mes filles à quatre pattes, car il pleut des trombes ;))
      Marie

      Répondre
    2. Magalie

      Roooh je l’ai testé hier soir ta recette avec une belle salade composée et mon homme! 😉 …petit repas en amoureux sans les enfants (merci les grands parents!) …c’est juste parfait! croustillant, chaud ( gingembre) et frais (citron) en même temps! On s’est régalé! Mercii! Tout pleins de bises.
      Ps: c’est bien la pluie… pour les rosiers…nouvel en-cas bientôt à nouveau prêt pour tes 2 « B » !

      Répondre
  11. Sylvie

    Coucou Marie… encore une super recette ! MERCIIIII !
    Alors j’aimerais te donner un truc pour avoir toujours de l’ail/gingembre à disposition (base de toute recette thaï ou exotique, genre curry )
    Tu prends une dizaine de gousses d’ail bien grosses et +ou- un bon 5 cm de gingembre bio , (que l’ensemble fasse 2/3 ail 1/3 gingembre… au pif pour moi 😉 )
    Tu écrases ton ail avec le presse ail sur une planchette , tu l’étales en une couche de 1mm d’épaisseur, par-dessus, tu râpes ton gingembre avec la peau tu l’étales par-dessus l’ail et tu parsèmes le tout de gros sel marin, (1 c à s arasée)
    Tu prends un couteau bien à plat,et tu écrases le sel (il sert de “pilon”) jusqu’à obtenir une pâte du tout.
    Et tu congèles … dans une mignonnette ou autre petit récipient.
    Et voilàààààà… c’est tout prêt quand tu en as besoin. Une c à c suffit pour parfumer ton plat.
    Encore un conseil… fait revenir ton ai/gingembre très rapidement après avoir fait dorer tes oignons par exemple …et ajoutes-y de suite un mouillement (tomates ou eau etc) sinon cela devient amer .
    Tu verras c’est une tuerie !
    Mille mercis encore pour ton blog fabuleux… je me réjouis à chacune de tes publications. Suis une mamie qui aime apprendre … et tu m’en as appris crois-moi.
    Ton phrasé est un délice et ton état d’esprit … du BONHEUR en barre.
    Je t’embrasse bien affectueusement.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est vraiment génial, un immense merci à toi Sylvie d’avoir pris le temps d’écrire cette astuce qui me servira, assurément !
      Merci aussi pour tes mots si encourageants 🙂
      Je t’embrasse bien affectueusement aussi !
      Marie

      Répondre
      1. Sylvie

        Tout le plaisir est pour moi Marie, sache-le, je t’admire tellement … quelle bout de femme tu fais ouaouhh !
        Le fait que j’ai eu le bonheur d’habiter Madagascar La Réunion et les Antilles m’ont permis d’apprendre plein plein de recettes et trucs et astuces en cuisine dont la pâte de gingembre/ail . Voily voilou 🙂
        Sylvie.
        P.S. Juste un tout petit mot pour ton garçon et sa soeur, embrasse-les fort pour moi, ils me bouleversent d’admiration.
        Les chats ne font pas des chiens, tu peux être fière de toi maman Marie.
        Sylvie.

        Répondre
        1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

          Merci beaucoup Sylvie, je suis très touchée, et je leur ferai un gros bisou de ta part 🙂
          Passe un très beau week-end !
          Marie

          Répondre
  12. Mélette

    Bonjour,
    Ici dans ma campagne, pas de réseau pour portable,,internet quand il y a du débit!!!!!!!!!!!!, ça rame grave. Donc les réseaux sociaux je n’ y pense pas même pas, on dirait qu’il vaut mieux d’ailleurs. Mais ton blog un grand plaisir à lire et à rire toute seule. J’ai acheté les bouquins chez Decitre à Grenoble, , ils sont très accueillants et de grands sourires et les recettes géniales. Bichette et Bouclette ont taillé tes rosiers! génial le travail est fait. Quand je vois les écureuils c’est qu’il est temps de ramasser les noisettes, parce qu’après eux il n’y a a plus rien, je prends en bas et aux en haut!!!!!, on partage ( bien obligée….)
    Et j’ai une quatre pattes qui m’attend toujours avec impatience pour aller dans les bois, mais là un petit coup de gueule parce qu’en ce moment c’est du genre dangereux avec les chasseurs qui tirent sans voir et la forêt est très broussailleuse
    Belle journée à toutes

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Coucou Mélette !
      Tu sais, je comprends tout à fait ton appréhension d’aller en forêt en période de chasse, mais si je peux essayer de te rassurer, les statistiques sont formelles : tu as infiniment peu de “chances” d’avoir un accident de chasse. Ils sont toujours très médiatisés (car évidemment très choquants !), mais c’est beaucoup plus dangereux de prendre sa voiture, ou même le train, ou l’avion… ou de tout simplement se balader en ville ! Moi je flippe infiniment plus le soir dans certaines rues de Grenoble qu’au beau milieu de mes Chambarans.
      J’ai décidé (en serrant parfois un peu les f*sses, j’avoue) de ne pas me priver de forêt à cause des chasseurs car s’il y avait une balle perdue, il y a tant de milliers de troncs d’arbres entre toi et le bout du fusil qu’il est presque impossible qu’elle t’atteigne.
      Les battues en revanche sont plus dangereuses, mais les chasseurs sont OBLIGES de les signaler ! Enfant (dans le sud de la France) nous avons été prises ma soeur et moi au beau milieu d’une battue aux sangliers, on était mortes de trouille. Alors on a hurlé plusieurs fois “nous ne sommes pas des sangliers !!!” et en entendant des voix de fillettes, les chasseurs ont illico cessé de tirer (pourtant, ils étaient loin !).
      Près de chez moi, ils sont particulièrement courtois et prudents envers les promeneurs, mais je sais que ce n’est pas partout pareil, hélas…
      Essaye aussi de te renseigner, il y a un jour de “non chasse”. Chez nous, c’est le vendredi.
      Belle journée à toi aussi chère Mélette, et ne te laisse pas “voler” ta jolie forêt ! Les chasseurs ne l’ont pas achetée… Il faut parfois le leur rappeler.
      Marie

      Répondre
  13. Cilou

    Franchement les deux ne sont pas incompatibles !
    J’aime le contact humain, rien ne me fait plus plaisir qu’une conversation de salle d’attente ou un sourire croisé dans une boutique. Hier, une dame à la caisse d’un supermarché a proposé ses vignettes à la cantonade, elle a donné la banane à la file entière !
    Mais je blogue ( depuis 13 ans ! ), je FB et je instagrame et j’ai des échanges très enrichissants, je suis en mode privé dont j’évite les gros lourds. J’aime passer du virtuel au réel mais j’ai aussi des échanges exclusivement virtuels depuis des années avec des personnes autour de la création ou de la cuisine et le réel et le virtuel conjugués m’enrichissent ! Merci pour la recette !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui, voilà, c’est exactement le sens de mon propos : bien utilisé, internet peut apporter de (très) bonnes choses.
      Ce n’est pas moi qui dirait le contraire, j’aime tellement bloguer, et échanger avec mes lecteurs !
      Mais il faut rester vigilant, on se ferait parfois si vite “happer” par des choses beaucoup moins enrichissantes, et qui font perdre du temps, voir de l’énergie…
      Belle journée à toi Cilou 🙂
      Marie

      Répondre
      1. Cilou

        C’est vrai ça peut vite devenir addictif et nous éloigner de l’essentiel !
        Merci de partager avec nous tout ton savoir, je suis une inconditionnelle de Marie Chioca depuis des années !

        Répondre
  14. muriel

    Coucou wondermarie, tu as entièrement raison sur toute la ligne ! Ce fichu téléphone nous rend bien trop accro et moi aussi je vais essayer de me déshabituer car avant c’était tellement mieux, plus convivial bref plus de partages ! Je viens de m’inscrire sur instagram Epicurienne34 c’est bibi mdr mais oui oui oui comme il est plaisant de te lire sur ton blog alors priorité oui oui oui ! Tes bichettes mangent tes rosiers au moins tu n’auras pas à les tailler mdr et elles sont tellement mignonnes je comprend que tu craques. Comment vont les biquettes du fiston ? Merci encore pour ta bonne humeur, tes supers recettes et comme ça fait du bien un petit coup de “gueule” de temps en temps après cette technologie qui nous bouffe la vie ! Mais t’inquiète wondermarie, si on s’en rend compte c’est que l’on maîtrise encore la situation et tout n’est pas perdu !!!!!!!!! Gros bisous et bonne journée à toi, à tout le groupe qui comme moi te suit avec assiduité ainsi qu’à tes deux bichettes !!!!!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est vraiment gentil, merci Muriel 🙂
      “Epicurienne34”, tout un programme, tu es démasquée là ! ^^
      Ah, mon inénarrable Mumu 🙂 Je suis heureuse d’avoir un blog, entre autres pour avoir fait connaissance avec des gens comme toi…
      Plein de bises super amicales !
      Marie

      Répondre
  15. Monique

    Bonjour Marie
    Je suis ravie de lire tes articles depuis des années, tu me fais rire chaque fois et j’apprends que demander de plus ?? J’aime beaucoup suivre les aventures de tes enfants qui se lancent dans la vie et créent de la richesse avec le troupeau, les fromages etc , Ils ont trouvés une voie qui leur convient, ils sont créateurs de leur devenir et j’en suis heureuse pour eux …
    Les réseaux sociaux j’en suis sortie il y a plus de trois ans et c’est chouette de retrouver la vraie vie 🙂 . Un jour je me suis rendue compte que je “voyais ” beaucoup plus mes amies sur leur facebook que dans la vie !!!! Arghhhh donc rétropédalage et voilà.
    Je suis fatiguée comme vous tous, de ne voir que le haut du crânes des personnes quand je suis au café ou en ville, Je ne te parle même pas de la sortie du collège ! Une armée de zombie !
    Je me rends compte que la majorité des personnes ( adultes comme enfants) ne savent plus se regarder dans les yeux quand ils se parlent. C’est vraiment étrange ce monde ou on regarde plus facilement son interlocuteur sur un écran, qu’un autre dans la vie courante !!!
    J’ai les boules quand plus de la moitié des personnes présentes à un repas ne sait pas mettre son téléphone en attente pour profiter du repas et de la présence des autres convives !!! Finalement certains choisissent de s’emprisonner alors que la porte est restée grande ouverte mais elle devient invisible ou l’effort est trop “grand” pour accepter de la passer et sortir . J’avoue que je suis perplexe quand je vois mes petits enfants grandir et s’approcher de la zone ” portable, tablette et autres ” va t on arriver à leur apprendre suffisamment la mesure dans ce domaine ? On verra …
    Bon j’arrête de “rougnier” comme on dit chez moi à Nice. 😉 Je vous souhaite une belle journée pleine de soleil, la caresse du vent sur le visage et de voir le ciel au dessus de vos tête Je vous souhaite le chant des oiseaux et leur passage aérien pour le ravissement de vos oreilles et de vos yeux et le bien être de se savoir Être vivant !!
    A bientôt
    Monique

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Et bien voilà, tout est dit 🙂
      Merci Monique d’avoir un peu “rougnié” avec moi… Ce n’est pas qu’internet soit mauvais en soit, ce sont juste les excès qui ont des conséquences navrantes… Hélas. VRAIMENT très navrantes.
      Des bises, et belle journée à vous !
      Marie

      Répondre
  16. cricri50

    Ouf! tu ne lâches pas le blog!!! On s’y sent si bien et toujours quelques choses à apprendre,astuces à glaner et une bonne tranche de rigolade en plus.Bref de l’énergie pour la journée. Jusque maintenant,pas de réseau social pour moi.Même si je passe pour une “vintage girl”, j’aime trop ma vie privée et ma liberté. Je trouve que déjà,trop de données se baladent malgré nous .(cela n’engage que moi) Alors,instagram,je réfléchi!! Ce serai pour toi. Par contre j’aime visite mes blogs chouchous le matin avec ma pause café. Sinon,je préfère aller faire une ballade, un tour à la bibliothèque et revenir les bras chargés de livres pour bricoler,tricoter coudre,un peu,ou passer quelques moments sur un bon bouquin.Pareil,j’aime tenir,feuilleter un livre,une revue mais pas adepte de tablette de lecture!!
    Je t’imagine bien avec tes biquettes,quel bonheur!! Pour les rosiers,ils repousseront mieux l’année prochaine et tu n’auras pas besoin de faire la taille d’automne.
    Voilà une petite recette saine et vite fait pour les midis pressés.
    Belle journée.Bisous.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Manquerait plus que ça que je lâche mon blog ! Ah non, rassure-toi Cricri, il n’y a pas de risques… 🙂
      Plein de bisous à toi aussi, ma chère vintage girl 😉 !
      Marie

      Répondre
  17. Marion

    Bonjour Marie, je dois être un peu blaireau moi aussi parce que les réseaux “sociaux” ce n’est pas du tout mon truc ! Déjà que mes collègues me regardent avec des yeux ronds quand je sors mon téléphone antédiluvien (5 ans…) de ma poche, pas smart mais petit, léger, en parfait état de fonctionnement et à toute épreuve ! Mais pour tes si jolies photos, je pense faire une exception 🙂
    Je suis contente de voir que tu peux à nouveau crapahuter dans la montagne. Le petit Cadichon est adorable ! On dirait une peluche !
    Bisous pour toi, la famille, les chiens, les poules, les chèvres et les brebis. J’ai oublié personne ?

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Si, les souris 😉 On en a plein la maison, mais c’est nettement moins rigolo !
      J’avais aussi un téléphone à touches, comme toi, il était génial mais vient de me lâcher. Alors j’ai un smartphone. Bof. Je m’en sert de téléphone, voilà voilà… 😉
      Plein de bises Marion !
      Marie (du club des Fiers Blaireaux)

      Répondre
  18. JACQUELINE

    Bonjour Marie
    Merci pour ce bel article je ne suis pas très réseau non plus je prèfère parler aux personnes leur téléphoner aller les voir
    Mais j’espère que tu continueras ton BLOG car moi j’aime bien lire tes articles et je prends le temps de le faire j’apprends plein de choses
    comme j’aime lire un livre papier et non sur tablette ou autre
    sur instagram j’irai peut-être voir je ne pratique pas ce réseau
    je t’embrasse bien fort et au plaisir de te LIRE
    Jacqueline

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Il n’y a vraiment aucun souci Jacqueline, lâcher mon blog ne m’a jamais effleuré l’esprit !
      J’ai la faiblesse de bien l’aimer, mon petit blog… et toutes mes gentilles lectrices avec 🙂
      Je t’embrasse bien fort aussi,
      Marie

      Répondre
  19. Nine

    Comme vous avez raison ! Je ne suis inscrite sur aucun réseau social mais je vais peut-être faire une exception pour vous ;-)) juste pour compléter mes lectures sur votre blog que j’adore.
    J’ai trouvé votre dernier livre dans ma boite aux lettres aujourd’hui, 2 exemplaires : un pour moi pour me simplifier la vie de tous les jours et le deuxième pour ma Maman qui est atteinte de la maladie d’Alzheimer et j’espère que cela l’aidera à (re)cuisiner équilibré, car elle a malheureusement perdu beaucoup de ses talents culinaires.
    Belle journée !
    Nine

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Que c’est gentil, merci infiniment Nine pour votre message qui me touche beaucoup.
      Une grosse bise pour vous, et beaucoup de courage pour votre maman 🙁
      Belle journée aussi !
      Marie

      Répondre
  20. AliceB

    Y a ptetre un groupe FB des “blaireaux” à créér…. une belle page blanche 😀
    Mais au fait c’est qui vraiment les blaireaux? car comme j’ai vu il y a peu sur une plaque décorative “près des marmottes, loin des blaireaux” !
    m’enfin c’est pas avec mon nokia de 12ans d’age que je vais etre dérangée par les “notifications”, mais je suis allée pour la 1ère fois sur instagram pour voir la photo de la belle bouclette, que c’est réjouissant de la voir au naturel AVEC ses cornes!
    Vous avez combien de terrain pour ces 2 bebetes?
    Je rejoins un autre commentaire, certains aimeraient bien profiter davantage de nos belles forêts mais à nos risques et péril pour de longs mois!!
    Merci encore pour ce bel article !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      J’ai environ 1700m2 de terrain, je m’étais quand même renseignée et apparement ça suffit largement pour une brebis. Car je dois bientôt “rendre” Bichette à son chevrier, hélas…
      Merci en tout cas Alice pour ce gentil message. (C’est vrai que Bouclette a de superbes cornes !)
      Belle journée à vous,
      Marie

      Répondre
  21. Raphaëlle

    Marie, OUI OUI OUI mille fois OUI
    Moi il n’y a pas longtemps, on m’a dit ‘mais t’es pas sur whtat’sap ? Bien sûr avec un air ébahi de derrière les fagots

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Moi j’y suis sur whatsapp (de force) et maintenant j’ai droit aux reproches “Nooon, t’as encore pas suivi la discussion?”.
      Pffff, j’en ai marre de culpabiliser à cause de ça, je passe déjà tellement de temps devant des écrans pour mon travail…
      Mais dans la tête des gens, et bien quand tu bosses chez toi, t’es peinard, planqué, t’as tout ton temps. Sauf que moi je me farcis quand même souvent des journées de 12 ou 15H de boulot cuisine+photos+ordi (si si) alors après forcément j’ai besoin de souffler.
      Bref, là promis j’arrête de râler.
      Des bises Raphaëlle 🙂
      Marie

      Répondre
  22. Raphaëlle

    …mince parti trop vite…
    Et j’ai découvert les chaînes youtube cet été (#teamboulet) … là, début octobre, c’est devenu nettement chronophage faut faire quelquechose
    Résistons

    Répondre
  23. sandrine

    de mon côté je suis entièrement d’accord avec toi… pas de facebook, pas d’instagram, pas de twitter et oh surprise j’arrive à survivre !!! c’est un exploit… non simplement je préfère aller au cinéma, au théatre, regarder tes recettes, lire, partager avec les amis et en famille, rire, jouer avec mes petits fils, raconter des histoires…. seule pause possible c’est les mails qui permettent la connection avec toi entre autres…
    mais ma vie sociale est bien remplie et quand je suis au restaurant j’y suis, quand je vais au spectacle ce n’est pas derrière un écran !!!!
    merci pour toutes ces bonnes recettes, d’ailleurs le temps des noisettes revient et avec lui les cookies …. ce bouquin je l’adore des gouters pour grands et petits….
    quel bonheur toujours de te lire, les valeurs de la vie essentielles………à notre survie dans ce monde virtuel, restons les pieds sur terre.

    Répondre
  24. isa

    hélas sur instagram aussi il y a de la pub!!!
    j’ai envoyé cet article à mes filles 🙂
    il reflète tout à fait la réalité, sans compter que sur les réseaux sociaux, outre les critiques, il y a aussi des personnes qui ont des vies merveilleuses, des intérieurs très bien rangés et qui réussissent mille actions à la fois, qui sont douées pour tout ..le monde parfait et démoralisant si on se compare !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Voilà, c’est vrai qu’il y ça aussi 😉
      Mais on ne voit pas l’envers du décor ! Chez moi par exemple, je me marre toute seule en voyant parfois l’état de ma pauvre maison (surtout depuis que je me suis cassé le pied) ou ma dégaine quand je travaille à fond (c’est presque Mme Bidochon) et je me dis “Ahhhh, si les gens savaient ;))
      Plein de bises Isa 🙂
      Marie

      Répondre
  25. cendrillon

    coucou

    Je te rejoins au club des blaireaux! 🙂 car je ne suis pas trop pour passer tout son temps sur le net. Un peu, mais pas trop aussi! ça m’arrive même de ne pas allumer ma boite mail… pendant deux mois l’été. C’est tellement bien! et aussi de limiter très fortement.
    Je ne supporte pas de voir les gens sur leur tél en marchant, conduisant …J’ai eu un accident l’an dernier à cause d’une femme qui était sur son tel. Elle m’a percuté de pleine face alors qu’elle regardait ses sms 🙁 Heureusement je suis entière avec un léger traumatisme dès que je vois une voiture déviée un peu trop sur ma voie, mais la voiture est partie à la casse. Donc cela m’a conforté encore plus dans mes positions. Et ici je fais la guerre aux enfants et à leur téléphone!

    Bon, sinon merci pour cette recette qui m’a l’air bonne et rapide!
    Je testerai!

    Donc tu as acheté cette brebis enceinte!? tu vas avoir pleins de bébés dans quelques mois! Mais que vas tu faire de tout ce petit joli monde!? Une mini ferme? En tous les cas, tu as trop de chance que ton mari ne te dise rien. Ici impossible d’avoir ne serait ce des poules! bon j’ai déjà des chats! c’est déjà bien 😉

    passe une agréable journée

    A bientôt

    bises

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Les bébés, je sais déjà à qui les donner (quand ils auront été allaités par leur maman !) car un de mes voisins cherche des moutons pour entretenir son grand terrain. C’est aussi, hélas, là qu’ira Bouclette si elle s’ennuie trop sans Bichette (qui doit repartir chez Hugues) car ce monsieur a un âne pour tenir compagnie à la brebis. Moi j’ai juste des poules (elle s’en fiche) des chiens (elle en a peur), du coup c’est pas terrible. J’espère quand même très fort qu’elle sera heureuse avec “juste” ma compagnie car je l’aime beaucoup ma Bouclette, et ça me ferait beaucoup de peine de devoir la donner. Mais son bonheur passe avant : si elle dépérit sans compagnie, elle partira chez le vieux voisin avec l’âne (et ses agneaux à elle). Mon jardin serait trop petit pour tout ce beau monde…
      Gros bisous ma Cendrillon 🙂
      Marie
      PS : Rassure-toi mon mari râle beaucoup, aussi, pour tout un tas de choses, mais il est mignon et je l’aime comme il est 😉 Pour la brebis, il râle (presque) tous les jours, et d’ailleurs je n’en reviens pas d’une telle ténacité ! 😉

      Répondre
  26. Nanou

    Je suis surprise..je n’ai pas du tout la même vison que vous de mon portable ! le mien ne contient que de l’amour…OUI ! whatsapp est merveilleux…Le matin je lance, si nous faisions un weekend anniversaire pour Papa-Papou et plus tard quand je reprends mon portable, il affiche 82 messages d’amour, de bonheur ! ils ont une idée, les grands un lieu, les petits des surprises, des idées, des projets, l’envie de le passer ensemble ! le groupe filles est dynamique ! plutôt orienté mode ou filles quoi, un bonheur que nous partageons, mère, grand-mère, fille et petite fille ! C’est sur ce même réseau aussi que je soutiens mon amie qui a de gros ennuis, je vérifie quand je n’ai pas le temps de l’appeler de lui envoyer un peu d’amour et de soutien et si vraiment tout va mal, je prends le temps de lui téléphoner, bien sûr…Enfin, ma dernière fille rencontre quelques difficultés avec son bébé…nous échangeons parfois rapidement sur un souci….elle m’envoie des photos…Instagram est simple, inutile de répondre ou de commenter ! on envoie une photo ainsi nos amis nous ont posté une magnifique photo de leur voyage….Je me réjouis pour eux avec un simple like (et aussitôt je me dis dès qu’ils rentrent je leur demande, nous devrions y aller !)
    Surprenant de votre part de voir que si internet n’existait pas vous n’auriez probablement pas crée cette communauté qui vous suit sur FB, qui s’agrandit chaque jour et qui participe à votre succès…40 livres ? vous pensez que sans tous ces réseaux cela serait possible ? Et la bergerie de votre fils aussi ! une histoire magnifique qui n’aurait sans doute jamais existé sans cette belle communauté, ce rêve concrétisé, c’est magnifique ! Grâce à ces réseaux qui ne sont qu’amour et amitié….un malveillant ? on efface ! Chez nous jamais de front, yeux baissés….question de politesse, d’éducation, parfois les prré-ados….mais ça passe vite ! Nous profitons malgré tout des couchers de soleil, des moments passés ensemble, ce n’est pas si chronophage….Il suffit de savoir gérer !
    Allez ne grognons pas, partageons, amour, amitié, échanges facilités et parfois éteignons ! Belle journée

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Chère Nanou,
      Je suis un peu triste de voir qu’on ne s’est pas bien comprises, ou alors c’est que vous n’avez pas eu le temps de lire mon article jusqu’au bout (et là évidement vous êtes d’avance toute pardonnée, c’est moi qui suis trop bavarde, désolée).
      Car ce que vous décrivez, c’était exactement le sens de mon propos : Utiliser internet, les ordis, les portables, autant que cela peut nous faire du bien ou en faire aux autres, mais rester vigilant quant aux abus qui ont, hélas, de terribles répercussions sur les relations humaines chez certaines personnes un peu trop “accro”.
      C’est tout.
      Je n’ai absolument pas dit dans mon article que je n’aimais pas mon blog, ou les échanges, les rencontres que j’ai le bonheur de vivre grâce à lui !
      Mais il fallait absolument, en conscience, que j’explique sincèrement ma réserve vis à vis des réseaux sociaux avant d’annoncer mon arrivée sur Instagram, je trouvais cela plus franc, vous comprenez?
      Quant à Whatsapp, hélas, c’est une autre histoire… si seulement il s’agissait, comme vous, de juste organiser un anniversaire pour un être cher ou soutenir de quelques petites phrases une amie en difficulté comme ce serait merveilleux ! Non, chez moi c’est une autre réalité : je fais partie d’un groupe où il se poste beaucoup de choses, toute la journée, et je ne peux ni quitter le groupe (car de temps en temps il s’y dit ou passe des choses réellement importantes) ni réussir à suivre toutes les discussions car je fais déjà chaque jour plusieurs heures d’écran pour mon travail, et quand j’ai enfin un tout petit créneau, je préfère ne pas le passer à déchiffrer les dizaines et dizaines de messages qui ont été postés dans la journée et qui ne sont pas toujours, hum, comment dire… des plus pertinents ni capitaux. Là pour le coup ce serait beaucoup trop chronophage ! Et j’ai besoin, parfois, de laisser les écrans pour autre chose, vous comprenez? C’est juste ça. (Pas de souci si quelqu’un de mon groupe whatsapp tombe sur ce message, on en a déjà parlé plusieurs fois, et personne ne sera vexé ;)).
      Belle journée à vous aussi Nanou 🙂
      Marie

      Répondre
  27. Droopy

    à propos des écrans et de la transition entre deux ou trois générations : extrait d’une “légende méridionale” (Contes et légendes du pays niçois, par Edouard Chanal, ed. Serre 1980, réimpression de l’édition de Paris, 1895, page186): “C’est que vous aimez mieux – répliqua l’aïeule légèrement courroucée – oui, je dis que vous aimez mieux les contes de vos journaux, que Dieu damne ! qui vous rendent furieux les uns contre les autres, que les histoires passées qui vous réunissaient paisibles autour de l’âtre de famille, dans les veillées d’hiver, toujours d’accord entre vous, ainsi qu’il sied à de bons chrétiens” ….

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Et oui, c’était une autre époque…
      Sans remettre forcément au goût du jour les veillées au coin du feu (quoi que, des fois ça serait sympa !) si les gens voulaient bien au minimum nous regarder dans les yeux quand on leur parle, plutôt que de répondre distraitement en tapotant sur leur téléphone portable… Pfff.
      Je lance officiellement le grand mouvement de résistance des blaireaux ! 😉 (Ils sont d’ailleurs déjà masqués, tel des justiciers…)
      Marie

      Répondre
  28. AC

    Merci Marie pour ce billet plein de vérité, d’authenticité et de bon sens. Je suis d’accord avec toi! Moi non plus je ne suis pas réseaux sociaux du tout! Un jour on m’a dit : “tu n’as pas de compte Facebook?? – Euh…non. – Oh! Tu as une vie de m%**$# à ce point?” Voilà, voilà. Les gens associent vie étalée sur les réseaux sociaux et vie formidable. Ca me fait froid dans le dos.
    Ton blog et ton compte Instagram sont des endroits d’Internet où on aime venir parce qu’ils sont joyeux, généreux, vrais, et sincères.
    Alors, merci Marie pour ces endroits-là.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui te remercie beaucoup AC 🙂
      (Les grands fans de FB et autres étals pour vie privé devraient méditer là dessus : “Pour vivre heureux, vivons cachés”. C’est tellement, mais tellement vrai…)
      Plein de bises,
      Marie

      Répondre
  29. Emilie

    Bonsoir Marie,
    Je suis tellement d’accord avec vous!
    Merci pour cet article, ça me fait sentir un peu moins seule dans ma façon de voir les choses.
    Les réseaux sociaux sont tellement chronophages et sans grand intérêt dans la plupart du temps. C’est vrai que des fois je me coupe un peu de mes amis en etant pas sur les réseaux, mais je préfère utiliser le peu de temps qu’il me reste après ma journée de boulot pour réaliser de bonnes recettes piochées dans vos livres pour nourrir sainement ma famille.
    Quand je parle de cuisine avec des collègues ou amis, ils me disent qu’ils n’ont pas le temps de cuisiner tous les soirs, ou pas le temps d’aller à la ferme acheter la viande et le fromage puis à la boutique vrac bio pour le reste des courses. Mais je suis sûre que si ils comptabilisaient le temps passé à “zoner” comme vous dites si bien, ils auraient largement le temps d’aller chez les producteurs locaux et de cuisiner leurs bons produits. A chacun ses priorités.
    En tout cas, merci pour vos beaux livres et magnifiques recettes. Depuis que j’ai découvert vos recettes mon mari me dit que 《ce que je cuisine est top, alors que c’était déjà très bien avant》. Et merci aussi pour votre bonne humeur et humour dans vos articles. Ça fait du bien de vous lire et voir vos belles photos.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup Emilie, j’approuve vraiment tout ce que vous avez écrit ! Souvent on me dit “mais comment trouves-tu le temps de faire tout ça”?
      Ben…
      Pas de télé, et pas (trop) de “zonage”… ça aide carrément 🙂
      Belle après-midi à vous Emilie, et encore merci !
      Marie

      Répondre
  30. patdub

    Ah Marie, comme ce post me parle!! Tu as tellement raison, toutes ces têtes baissées, c’est exaspérant ! le nombre de mamans (bizarrement je le c onstate moins chez les papas…) qui marchent tête baissée avec leur petit qui suit 2 mètres derrière à la sortie de l’école , ça me laisse toujours pensive. Je trouve qu’on est dans une société du “trop” : trop d’objets, trop de bouffe (là je parle pas de nourriture saine mais de bouffe) trop de relations vaines et creuses, trop d’informations (radio, télé, mais aussi réseaux sociaux). Hier, dans le magasin bio où j’ai l’habitude de faire mes courses, j’ai engagé la discussion avec un monsieur (non je drague pas dans les magasins bio !!) qui répondait à un vendeur de tofu qui ventait sa marchandise, qu’il n’en acheterait pas car il fait tout lui même : “il faut cuisiner! les gens disent qu’ils n’ont pas le temps de cuisiner mais ils ont le temps de passer 3 heures sur leur téléphone…” Voilà, il a tout résumé!
    Si tu savais le nombre de fois où je me suis agacée en constatant qu’un blog que je suivais était à l’arrêt sans explication pour constater qu’il était remplacé par Instagram…
    Bon, tout ça pour dire : moi en ce moment je suis dans la vraie vie : nous avons fêté nos 40 ans de mariage (nous étions “36 adultes dont certains étaient déjà là il y a 40 ans) et avant hier nous avons accueilli notre 5 ème petit fils . Il est métis comme son “grand frère” de 2ans et demi et il a un plus grand frère (on dit demi-frère mais j’ai horreur de cette expression, chez nous ils sont frères c’est tout!) qui lui a une maman thaïlandaise (oui on a un fils qui aime l’exotisme… hi hi). C’est ça la vraie vie , nous on coutume de dire qu’on est la famille “Benetton”. Du coup cette recette thaï me parle bien aussi…
    Bon j’arrête là ma diarrhée verbale pour te dire que ton blog et tes livres font partie de ma vraie vie.
    Je t’embrasse

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Mais non ce n’est pas de la diarrhée verbale !!! Tout ce que tu écris est très touchant Pat, et je te remercie de tout mon coeur 🙂
      Je t’embrasse aussi très fort (et merci pour la tranche de rire, ce pépé de Biocoop a droit à la palme d’or du bon sens !)
      Belle après-midi à toi 🙂
      Marie

      Répondre
  31. Christine

    Merci Marie
    Pour Tes mots, ton bon sens, ta poésie (#&%!!!)😂, et la douceur qui émane de tes billets. Si je te disais que lire tes propos m’apaise autant qu’une bonne séance de respiration….Curieux. Mais véridique !
    Et merci aussi pour la recette bien sûr, que je vais m’empresser de réaliser ce midi pour mes ados qui rentreront affamés.
    💚💚💚

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est de la #&%!!! de poésie méthode Calamity Jane !
      😉
      Des bises Christine, et régalez-vous bien avec les croquettes…
      Marie

      Répondre
  32. curti

    Et moi qui pensait que je prenais un coup de vieux ! car voilà quelques semaines, un ras le bol de me voir quotidiennement “obligé de regarder les publications” sur FB pour ne “rater” aucune info, une sensation de manipulation nauséabonde, du coup j’ai retiré les quelques informations me concernant et mis en veille mon compte puisque je n’ai pas trouvé comment le supprimer…finalement je préfère la communication par ma messagerie électronique quand je suis loin de mes proches, je peux m’exprimer plus librement finalement, envoyer des photos et les appeler plus souvent pour conserver les liens. Et puis sur ma messagerie j’ai le bonheur de recevoir mes newsletters favorites, comme la tienne par exemple, je prends le temps de découvrir les recettes, de regarder les photos magnifiques, les reportages de certaines….La guerre je l’ai déclarée aussi en présence de mes amis et famille quand ils sont penchés sur leur smartphone quand nous sommes réunis pour passer un bon moment, j’adore leur faire remarquer que c’est impoli ha ha leur tête qu’ils font c’est très drôle ! bref que du bonheur sans les réseaux sociaux.
    Merci pour vos belles publications et vos très beaux livres.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Le smartphone à table ! Non mais vous imaginez un peu, si il y a quelques années, on s’était pointé dans un dîner pour déplier notre journal à table devant les hôtes… ou dégainer notre roman sur la nappe, entre le fromage et le dessert… ou poser sur la table un gros téléphone à fil !
      ^^
      Franchement… là on tombe sur la tête 😉
      Belle après-midi à vous Curti !
      Marie

      Répondre
  33. Marie Dominque

    Bravo pour ce coup de gueule !!! Je partage !! Quand même ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain ! Whatsapp me permet d’avoir des nouvelles et des parties de rigolades avec mes 3 filles en même temps …ce serait long de téléphoner à chacune tous les jours ! Alors qu’un petit message ou des photos de mes petites filles tous les jours , c’est le bonheur !
    Et puis là , je viens de passer un petit moment à vous lire …et à vous répondre …et c’est aussi du bonheur ! Sans être riche au Monopoly!
    En tout cas merci pour toutes vos recettes et la générosité avec la quelle vous les partagez ! Je suis fan !!!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui, c’est vrai, j’ai aussi eu, il faut être honnête, quelques mémorables fous rires sur Whatsapp… C’est juste que j’ai un peu du mal à tout suivre, c’est tout (et aussi je suis un peu triste quand, après une journée de grosse galère à courir partout, on me reproche pour couronner le tout “T’as pas suivi la conversation Whatsapp !!!”
      Si j’étais un peu moins débordée, je lirai plus volontiers tous ces petits messages qui tombent à longueur de journée, très certainement !
      Merci en tout cas pour ce si gentil message Marie Dominique 🙂
      Belle journée à toi !
      Marie

      Répondre
  34. Lisa

    Bonjour Marie (et bonjour aussi aux lectrices et lecteurs),

    C’est drôle, plusieurs fois je me suis dit :”C’est dommage que Marie Chioca ne soit pas sur Instragram. J’aime tellement ses photos, ses recettes, son humour,… Ça serait chouette d’avoir des nouvelles à un rythme plus régulier, des petits instantanés [ça semble tellement beau chez vous!], des petits bonus entre les articles sur le blog que j’attends avec impatience.” Car oui, moi j’aime bien les réseaux sociaux (en fait, surtout Instagram) ! Pas tout le temps, pas quand je suis avec d’autres personnes, pas pour tromper l’ennui (ou pas souvent) mais pour les petites pépites, les éclats de bonne humeur, de créativité, de belles images qui viennent compléter celles que j’ai collectées dans la vrai vie, en direct, avec mes yeux…, des idées,…
    Et en même temps, je suis d’accord avec cet article, avec cette image des fronts baissés (mais moi j’ai toujours toujours un livre avec moi pour le train, les salles d’attente, l’arrêt de bus même… est-ce que c’est mieux ? mon front est aussi baissé sur les pages… mais lire c’est un besoin vital pour moi et, avec deux jeunes enfants, je grappille chaque minute possible de lecture).
    Je crois, comme pour l’alimentation, et vous le dites si bien (tu le dis si bien ? je ne sais jamais comment faire), c’est la dose qui fait le poison, non ? Et on peut être maître de notre usage.
    Enfin bref, tout ça pour dire que je me réjouis de l’arrivée de Marie Chioca sur Instagram tout en espérant encore lire longtemps longtemps les longs articles sur le blog ! (j’adore les recettes ET les longs textes qui les accompagnent)
    Voilà, je ne commente presque jamais et voilà que j’écris une tartine… Et tant que j’y suis… merci pour votre générosité, votre inventivité et pour me faire pleurer de rire souvent !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Que c’est gentil, merci Lise pour ta “tartine” qui m’a fait si plaisir !
      C’est justement pour les gens comme toi, qui me l’on demandé, que je “débarque” sur Instagram… je vais essayer de gérer ça le mieux possible, on verra bien 😉
      En tout cas tu n’es pas la seule à témoigner du fait qu’une utilisation sympathique et raisonnable d’Instagram puisse être bien agréable. Du coup je vous fais confiance hein, on va tester ça 🙂
      Des bises, et encore merci beaucoup !
      Marie

      Répondre
  35. Gaillard

    Bonjour Marie
    Oh combien je suis d’accord avec vous avec “ce coup de gueule ” gentil mais avec lequel je suis complétement d’accord
    Que de tristesse de voir tous ces gens sur leurs portables même avec leurs enfants à côté d’eux qui s’ennuient à mourir. Je vous envie d’être une “rate des champs ” moi je suis une “rate de ville” et j’aimerai moi aussi pouvoir galoper dans la campagne dès que cela me chatouillerait. je fais constamment la guerre à mes filles et mes petits enfants qui ne savent plus que communiquer par ces FAMEUX SMS : mais maman c’est comme ça maintenant !!!!!!! Non et trois fois non. Bientôt je ne serai plus à quoi ressemble leurs voix (LOL comme ils disent)
    Moi aussi ça m’attriste, alors continuer vos blogs qui sont si distrayants, si intéressants ,si pleins de bon sens et de vérité et laissez tomber ceux qui en veulent toujours plus . Sans oublier vos recettes qui sont toujours la bienvenue et attendues. MERCI pour tout

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui vous remercie Gaillard pour ce soutien, je suis très touchée…
      Bon courage pour tout, et belle après-midi à vous !
      Des bises pour vous de la part de la rate des champs… ou du blaireau des champs plus exactement 🙂
      Marie

      Répondre
  36. Pandore

    Mais Mariiiiie!! J’avais réussi à déconnecter d’instagram (pour les raisons que tu évoques) et là je vais être obligée d’y retourner parce que j’ai HORRIBLEMENT envie de voir Bouclette.
    Je te fais plein de bises et j’espère que ton pied va mieux.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Argh, désolée… 🙂
      Déconnecte-toi bien vite juste après, car je m’en voudrais de te faire “replonger” 😉
      Plein de bises,
      Marie

      Répondre
  37. Jackie

    Et bien merci chère Marie pur ce témoignage voir plaidoyer et je suis 100% d’accord. En ce qui me concerne je fais en sorte de ne pas me laisser prendre au piège et c’est très bien. Une chance mes enfants dans leur montagne ont une fois le travail terminé d’autres activités avec mes petites filles. Malheureusement oui, il faudrait rééduquer tout le monde, réapprendre à se parler, réapprendre à vivre normalement mais….Bises et merci pour ce partage

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Mais de rien Jackie 🙂
      TRès beau week-end à vous (ici, ça commence sous des trombes d’eau, mais j’aime bien ça aussi ;))
      Marie

      Répondre
  38. Monique

    Mais Marie tu n’es pas vraiment une nouvelle venue sur Instagram puisque je suis inscrite sur le#Marie chioca ! C’est top, on partage sur tes recettes et tes livres. Tu imagines tes fans étaient là avant toi ! Donc pour moi rien de nouveau sauf que là j’aurais le plaisir de te retrouver en direct sur un autre support. Pas fan de FB mais je dois l’utiliser pour mon travail. WhatsApp je l’ai découvert et bien apprécié grâce à ma fille qui m’envoyait des photos et vidéos de ma petite fille…
    J’adore tes valeurs, que c’est triste de voir des parents ignorer leurs enfants quand ils sont sur leurs écrans. Ça me fait mal au coeur. Continue Marie, tu es vraiment une belle personne.
    Bises

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Coucou Monique,
      Oui, j’ai vu ça, ce fameux #mariechioca, et ça m’a fait tout drôle qu’il y ait tant de gens qui parlent de mes recettes 😉 Ça a été une belle surprise pour moi !
      Plein de bises Monique, et très beau week-end à toi 🙂
      Marie

      Répondre
    2. Monique

      J’ai noté aujourd’hui sur mon agenda : anniversaire de Marie ! j’ai dû lire ça suite a tes nombreux échanges avec nous, donc si je n’ai pas fait d’erreur,🤞 je te souhaite UN JOYEUX ANNIVERSAIRE Marie !! 🎉🎂Continue à être ce que tu es, tu es top !
      Bises !🤗
      Monique

      Répondre
  39. Aline

    Ah ton article est super, je suis tellement d’accord avec toi !! On ne croise plus que rarement des regards, tous rivés qu’ils sont sur leur smartphone… même moi je m’y prends parfois. Et j’essaye de me déconnecter aussi,trop chronophage et trop anti social au final.
    Je vais quand même te suivre sur instagram et l’utiliser avec encore plus de parcimonie et pour des articles qui m’intéressent vraiment…les tiens auront donc tout leur place 😉
    Bonne soirée Marie.

    Répondre
  40. mamijo

    Pour moi aussi ce sera uniquement le blog
    Je suis contente de voir que dans ce monde de têtes baissées je ne suis pas la seule à penser comme toi
    Quoi de plus navrant que de voir deux amoureux au resto ou à la terrasse d’un café ne se parlant pas, ne se regardant même pas et le nez plongé dans leur écran !
    Des chercheurs australiens ont étudié les radios de personnes âgées de 18 à 38 ans : chez 40% d’entre elles, une petite corne osseuse de 10 à 30mm apparaissait à la base du crâne en haut de la nuque ; cette excroissance serait due à un développement précoce des lésions osseuses et articulaires à cause de la posture utilisée pour regarder les tablettes et smartphones ( tête en avant)
    Selon le dr Shahar, ces résultats sont surprenants car ils prennent généralement des années à se développer et sont plus susceptibles d’être vus dans une population vieillissante
    Alors qui a envie d’avoir une corne derrière la tête ?
    Lu dans le magasine “Révélations santé et bien-être” d’après”Journal of Anatomy 2016
    Alors poser les écrans et vivre dans la vraie vie, c’est ce que j’ai choisi depuis longtemps, même si j’utilise internet parce que je trouve que c’est pratique, que ça fait gagner du temps si on s’en sert raisonnablement
    Je préfère donner la priorité à mon petit-fils, le serrer dans mes bras “pour de vrai” ou prendre le temps d’admirer mes chats, la nature, de ramasser de jolis cailloux….
    J’ai un portable mais il est souvent éteint, il ne me sert qu’en cas d’urgence et j’ai horreur d’être “sonnée” à tout moment
    Quand je parle avec qq’un je suis entièrement avec cette personne et je trouve très impolie la personne qui interrompt une conversation pour parler avec une autre personne qui l’appelle sur son téléphone. Elle pouvait attendre et rappeler plus tard
    Mais j’ai toujours l’impression d’être un vieux dinosaure parce que je ne marche pas dans cette course en avant
    Les moyens de communication n’ont jamais été aussi nombreux et démocratisés et pourtant les gens n’ont jamais aussi mal communiqué !
    Il y a un sketch très réussi de Gad Elmaleh au sujet du téléphone portable qui est très juste

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je suis aussi un vieux dinosaure à ce sujet là Mamijo 😉
      Merci beaucoup en tout cas pour ce long message si chaleureux (comme toujours avec vous Mamijo :)). Maintenant, je vais essayer de trouver ce sketch de Gal Elmaleh ^^
      Plein de bises, et très beau week-end à vous !
      Marie

      Répondre
  41. Cécile

    Bonjour,

    tout à fait d’accord avec vous Marie, mais effectivement sans l’internet nous n’aurions pas eu la chance de vous connaitre et de faire découvrir à ceux que l’on aime d’autres chemins parfaitement goûtus tout autant qu’inattendus …
    Mes hommes (1 époux et 3 fils) trouvent que vous prenez beaucoup de place sur les étagères mais ils en sont ravis aussi et expérimentent entre Potes !
    Merci de votre bonne humeur et de votre rayonnement même dans la grogne et la fatigue
    Cécile

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Désolée de prendre autant de place chez vous Cécile, je suis confuse 😉
      Merci beaucoup en tout cas pour ce si gentil message!
      Je vous souhaite un très beau week-end 🙂
      Marie

      Répondre
  42. Caroline

    J’adore!
    J’adore votre style plein de bonne humeur et parsemé de clins d’oeil à la vie.
    j’adore vos “coup de gueules” francs du collier et pourtant respectueux.

    Merci pour ces lectures et bien sur, pour vos recettes toujours aussi bonnes.
    Cela fait 4 ans maintenant que mes petits loups découvrent le plaisir de découvrir des gouts au travers de vos recettes, tandis que mon mari rouspète parce que tout à été mangé et qu’il pourra pas s’en refaire une assiette le lendemain 🙂

    Merci Marie!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je suis vraiment touchée, merci beaucoup Caroline 🙂
      Continuez de bien vous régaler avec mes recettes, ça me fait bien plaisir !
      Très beau week-end à toute la famille,
      Marie

      Répondre
  43. Caroline Blanchard

    Bonjour Marie,
    En ce qui me concerne, après avoir longtemps repoussé les réseaux sociaux, j’ai fini par m’y mettre il y a 3 ans (poussée par mes deux ados) car j’avais très envie d’ouvrir un blog et de me mettre à l’écriture… et puis, forcément, vu la multitude de blogs qui pullulent, j’ai pensé qu’un compte instagram pourrait me donner un peu de visibilité, car instagram me semblait plus facile d’accès et instinctif que facebook pour la novice que j’étais.
    Et puis me voilà 3 ans après, avec une nouvelle activité de social media manager pour une cliente qui avait besoin d’un coup de pouce et qui trouvait que mon blog et mon insta était jolis et que je pourrais aussi bien le faire pour elle ! Alors voilà comment, sur le tas, j’apprends des choses au quotidien sur les réseaux et sur la comm alors que je ne l’avais jamais fait de ma vie. Voilà comment ça nourrit ma curiosité et aussi une nouvelle forme de compétence… et accessoirement mets du beurre (ghee) dans mes épinards 😉
    En revanche, comme je facture mon temps de travail, j’essaie de suivre mon temps de connection grace aux outils et applications qui calculent cela très bien à ma place, histoire de ne pas (trop) dépasser mon temps d’utilisation.
    Enfin, je suis restée davantage fidèle à Instagram car il m’a permis de chercher à m’améliorer en photographie, et à faire des rencontres IN REAL LIFE comme on dit, alors je file m’abonner à ta nouvelle aventure, car au delà des histoires, recettes et bouquins que tu écris (et que je dévore), tes photos me ravissent !!! à bientôt, ici ou là, peut-être un jour dans la vraie vie…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup Caroline pour ton beau témoignage !
      Evidemment, cela va sans dire, on peut utiliser avec bon sens internet et les outils numériques. Moi-même, j’apprécie beaucoup de pouvoir travailler chez moi, avoir un blog, etc. Mais je dois la première me “sermonner” pour ne pas y zoner trop souvent, il y a tant d’autres choses à faire 😉
      TRès beau week-end à toi Caroline !
      Marie

      Répondre
  44. Mélissa

    Hello Marie,

    Tes articles sont tellement toujours aussi chouette à lire. Je te rejoins tellement sur ton partage concernant les réseaux. Il faut réussir (pas si simple) à trouver un juste milieu en essayant de tirer partie de ces réseaux sociaux tout en continuant à lever le nez de temps en temps sur les autres, sur le monde pour ne pas passer à côté de l’essentiel. Mais rien n’est plus précieux que la vie “réelle” à travers nos yeux et pas à travers nos écrans. J’essaie pour ma part toujours lorsque je suis en famille ou avec des amis de laisser mon téléphone dans mon sac et de ne plus m’en occuper de toute la soirée. Le bien fou que cela fait et puis surtout on profite de chaque véritable instant avec nos proches.
    Bon, ta recette a l’air, comme d’habitude, à tomber et vraiment super super simple pour le coup. Cela me donne (ENCORE !!!) envie d’acheter ton livre.. Car en + étant enceinte de mon 1er bébé, je me dis que du temps nous en aurons moins moins moins et que d’avoir quelques recettes rapides, fastoche et délicieuses à reproduire cela peut être aidant.. Bon je vais y réfléchir mais je suis sure de déjà trouver dans les 1.2.34.5.6.7.8 ?? ouvrages que j’ai de toi de quoi faire déjà..
    Bref, encore un grand merci pour tout ce temps consacré à nous régaler à la fois de toutes tes anecdotes mais également de toutes tes délicieuses recettes.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Mais c’est moi qui te remercie Mélissa pour ton si gentil message !
      Prends bien soin de toi et du petit bébé 😉
      Marie

      Répondre
  45. Sophie

    Miam !
    Et donc, nous avons testé une première recette ce soir, les blinis de tomates, validée par Miss (qui est difficile encore un peu 😀 ) !
    Bienvenue sur Instagram, c’est comme pour tout : il faut savoir se préserver des excès, mais savoir aussi profiter de certaines technologies quand elles nous apportent quelque chose : de l’utile ou du vrai plaisir 😉

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est marrant, tout le monde commence par ces blinis, ça me fait sourire, à chaque fois que je demande “alors, vous avez testé une recette” on me répond,”oui, les blinis de tomate” ^^
      Merci en tout cas Sophie pour ce si gentil petit mot !
      Passe un joli week-end,
      Marie

      Répondre
  46. Martine D

    Bonsoir Marie . Oui les réseaux sociaux nous éloignent les uns des autres. Mais il y a de bons moments quand même à partager et tout en simplicité. J’ ai conversé aujourd’hui avec une dame dans une salle d’ attende médicale . Ça n’ a duré qu un petit quart d’ heure . Mais si sympa . Merci pour tous tes articles que je lis d’un bout à l’ autre et méme une grande partie des commentaires . Ton blog est super et on n’y apprend tellement . Et pas que de la cuisine . Tu as un certain don du partage en tous genre .. . Alors Merci, merci merci .
    J’espéré que tu vas mieux et que tu galopes sur tes deux gambettes . Plein de bises.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui Martine, merci beaucoup, pour le coup ça commence à aller vraiment mieux ! Mon pied me fait mal à toutes les articulations (ça c’est “grâce” à l’algodystrophie), mais c’est supportable, et comme cela ne m’empêche plus d’aller marcher alors je suis toute heureuse 😉 Il faut juste que je reste “sur les sentiers battus”… Pour quelques mois encore 😉
      Plein de bises aussi 🙂
      Marie

      Répondre
  47. Carelle

    À la sortie d’un rendez-vous endocrino et la ferme intention de changer ma façon de manger, j’ai découvert vos livres et ce fût le début d’un bouleversement à la maison. Cela fait maintenant 1 an 1/2 que je prends plaisir à lire votre blog et de me précipiter chez mon libraire à chaque parution ! À chaque post, l’envie de commenter, mais aussi une certaine pudeur, nous devons être tellement nombreux…. Mais cette fois c’est décidé !
    Alors merci Marie, où je me retrouve dans cette vie de famille nombreuse ( 4 enfants en 1 an…), le gestion de repas sains pour ces 4 ados affaffamé et ce mari sportif, le travail, l’amour de la nature, des animaux et cette forme d’humour dans vos recettes et votre blog.
    Je ne sais pas si j’irais sur instragram ( anti réseaux en tout genre), mais en même temps, quelle dommage de rater bouclette et bichette ! Amicalement

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Heu… ai-je bien lu “4 enfants en un an”? Mais comment avez-vous fait ce tour de magie Carelle ? Deux fois des jumeaux? Des triplés + un petit bébé surprise? Ou un bébé puis des petits triplés surprise? Ou… des quadruplés? (Nooooon?)
      Bon, dans tous les cas, il doit y avoir de l’ambiance chez vous 😉
      Un grand merci en tout cas pour ce si gentil message, je suis très touchée !
      Passez un très beau week-end,
      Marie

      Répondre
    2. Carelle

      La réponse est…… des triplés et un bébé surprise, qui devait normalement attendre quelques années avant de montrer son bout du nez ! Cette année, c’est le bac pour les grands et on anticipe déjà l’année prochaine, votre dernier livre arrive donc à pic ! Bonnes vacances à tous.

      Répondre
  48. sarah

    Coucou Marie! Moi c’est pareil, je suis une photographe ” à l’ancienne”! Même pas besoin de wifi sur mon réflex… je ne poste pas sur les réseaux dans lesquels je ne suis pas!!! Et qui ne sont que “virtuels” ! Je bosse dans la vraie vie tout simplement, cela me suffit et ça tombe bien c’est infiniment ce que je préfère et que je “surkiffe”!!! Pour faire autrement il me faudrait une autre journée ( horrible) par jour et donc un clone pour le faire à ma place, mais comme je n’aime ni les clones ni face, twittwit etc, ben du coup tant mieux, je suis comblée. Besoin de rien de plus que ce que j’ai déjà! Et en plus quasi tous mes amis sont pareils! Et même sans réseau sociaux, en plus du travail sur l’ordi ( traitement d’images et mises en pages), je trouve que je passe trop de temps sur internet!!! Bon, au moins je ne regarde quasiment pas la télé! Mais quelque chose me dit que toi et moi on est “normales”, dont la blairotte, ce n’est pas vraiment toi hahaha! Et j’ajoute qu’en amour c’est comme en amitié, hein, on ne fait pas les bébés par messenger, on ne mange pas et on ne cuisine par messenger etc etc, bref, par le virtuel on ne VIT absolument pas!( oui peut être que certains en doutent!)! J’avoue y penser rarement car je ne suis pas dedans, mais là tu m’as fait reréaliser la chance que j’ai, et au milieu de ton article je suffoquais pour le malheur de certains…Bon des bises Sarah

    Répondre
    1. sarah

      Oups j’avais pas lu la fin du post! 🧐 ( ça m’apprendra!) Mais puisque tu as déjà un blog que tu gères assez bien, et que tu fais très attention, je pense qu’Instagramme ne va pas te rendre blairotte… Sinon tu te désinscris pas compliqué!!! Tant que c’est du positif pour toi. Moi j’avoue je préfère ne pas y toucher, car si je commence à fouiner dans la vie des inconnus… Je n’aurai plus de vie ( comme expliqué ci dessus)! Et je suis plutôt impulsive et dure à mettre le frein. Je te laisse t’y frotter lol, tu es plus courageuse que moi, tellement pépère ( mais pas blairotte!)! A bientôt surement (ici hein, en ce qui me concerne, pas sur insta)!! Bonnes aventures et bon partage de celles ci!🧘

      Répondre
    2. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ben voilà, tout est dit 😉
      Merci Sarah pour ton témoignage plein de bon sens. Tout cela, ce n’est pas juste pour le plaisir de “râler”, je suis vraiment inquiète pour les générations futures… Passer des jours et des jours à zoner, et ne plus avoir le temps de rien… C’est hélas très répandu, et pas seulement une personne de temps en temps !
      Plein de bises à toi aussi Sarah 🙂
      (Tu vois, je commence mon week-end sur ordi mais après je débranche pour 3 jours : j’ai 40 ans ce week-end, alors je veux en profiter !)
      Marie

      Répondre
  49. Marylène

    Bonjour Marie, Je suis une inconditionnelle des livres, du papier, de la lecture et c’est toujours un plaisir de te lire, c’est vrai qu’un blog c’est super, je ne suis pas non plus très “réseaux sociaux” qui “désociabilisent” trop . Je me contenterai de ce blog, de tes jolies formules même si Bichette et Bouclette ne sont pas photographiées.
    Je vais me régaler avec ces petites croquettes de thon en compagnie de mon mari et en rigolant des pitreries de notre Sire Toutou qui fera
    tout pour attirer notre attention et avoir sa petite part. Un plein panier automnal de bises périgourdines.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je posterai aussi des photos de Bichette et Bouclette sur le blog, avec plaisir 🙂
      Elles sont si rigolotes mes deux petites bêbêêêêêtes 😉
      Plein de bises dauphinoises Marylène !
      Marie

      Répondre
  50. Geneviève

    Alors j’ai tout lu comme d’habitude, en prenant le temps (qui m’est très cher à moi aussi). Je l’ai déjà dit mais, vraiment, tu écris très très bien, un régal de te lire autant que réaliser tes recettes !
    J’ai évidemment acheté ton livre alors, pas besoin de renoter la recette que tu proposes. J’ai trouvé plein d’autres idées et tant mieux parce qu’en ce moment, je zone beaucoup trop (et je sais pourquoi… Comme tu dis, moral toussi toussa…)
    Pour Instagram, j’espère bien que tu garderas la priorité au blog parce que je n’ai ni FB ni Insta… Quand je “zone”, je regarde des vidéos de jardinage et des tutos d’origami alors, même si c’est très pacifique, je peux y passer beaucoup trop de temps au détriment de mon sommeil par exemple.
    Merci Marie, hâte de savoir ce que sera le prochain livre !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui oui, ne t’inquiète pas Geneviève, je garderai toujours la priorité au blog car c’est bien plus intéressant ! Au moins, on peut y écrire des chroniques un peu fouillées, contrairement à la culture du zapping d’Instagram et autres réseaux sociaux…
      Merci en tout cas pour ton si gentil message, et très beau week-end à toi Geneviève 🙂
      Marie

      Répondre
  51. Celine

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour cette recette. Très chouette comme beaucoup d’autres. J’ai acheté plusieurs de vos livres mais pas encore celui dont cette celle-ci est extraite.
    Je voulais savoir quelle farine vous préconisez pour que la recette soit igbas?
    D’avance merci

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Moi j’utilise de la farine complète de grand épeautre, mais je pense que cette recette peut aussi se tenter avec de la farine intégrale, ou de la farine d’orge mondé.
      Beau week-end à vous Céline,
      Marie

      Répondre
  52. wally

    C’est sympa insta, mon mari râle, non pas parce que j’y passe du temps, mais parce que je délaisse mon blog et que du coup il ne peut plus lire mes bêtises ou mes coups de coeur, j’essaie de concilier les 2, mais finalement insta me convient bien… et puis tout ce que tu dis, je suis bien d’accord avec toi, tout le monde le front et les yeux baissés ,mais tu n’es pas tout le monde , moi non plus d’ailleurs 🙂 donc tu vas continuer à nous régaler et nous faire rire ( attention aux fausses routes) avec ton blog, et ton compte insta, ben comme son nom l’indique c’est de l’instantané, une photo un mot et hop !
    sinon j’ai acheté ce fantastique bouquin à ma petite dernière, celle qui vient de quitter le nid ( sniiiiif) si d’aventure tu veux perdre 2mn entre la poire et le fromage mon compte c’est 0_wally, je parle de ton livre….. bref la future infirmière est soucieuse de sa santé et de sa ligne, gourmande et cuisinière, et je te le donne en 1000 la recette que tu publies est la 1ère qu’elle a réalisé, et plusieurs fois les mugs cake salés 🙂
    merci Marie pour tes bons plans, tes bons mots et touti quanti
    des bises

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Coucou Wally 🙂
      Oui, avec plaisir, j’irai visiter ton compte 😉
      Un immense merci en tout cas pour ton si gentil message ! Je voulais mettre les mug-caks salés sur mon blog, seulement mon fiston, qui a pourtant une si bonne bouille, a “honte” d’être en photo et du coup, ne tenait pas tellement à être “publié” sur mon blog. Je ne peux pas lui en vouloir, avec les photos je suis un peu comme lui 😉
      Beau week-end à toi Wally 🙂
      Marie

      Répondre
  53. nathalie

    Marie, merci pour ce long message sur les réseaux sociaux… je me croyais la seule à les refuser. quelle joie de savoir que finalement je suis peut-être .. normale ? même si décalée.

    et pourtant je suis auteur et donc je devrais (en tout cas mon éditeur me le demande) passer mon temps sur FB ou instagram mais la vie est là, les vrais amis aussi…alors certes je vends mal mon image, mais tant pis.

    donc merci Marie en core une fois, d’être et d’oser être vous même.
    Nathalie

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Coucou Nathalie 🙂
      Alors du coup, vous attisez ma curiosité 😉 Quel genre de livres écrivez-vous si ce n’est pas trop indiscret?
      Merci en tout cas pour votre si gentil message, et très beau week-end à vous Nathalie !
      Marie

      Répondre
  54. Christou

    Merci pour ce long billet 😅 cela fait toujours du bien de savoir qu’on n’est pas la seule. Je ne lis que les blogs et sites, et cela me suffit amplement. Si j’oublie mon portable chez moi je m’en passe toute la journée sans problème… C’est tellement mieux aussi de discuter avant un spectacle avec ses voisins, sur la plage admirer la mer qui miroite le soleil, sur le lac ramer, sans perche à selfies ou téléphone fixé sur le front, pendant 3 heures…
    Mais j’aime envoyer ou recevoir des photos des instants de vie (par SMS ou par courriel 😉). Alors je passe peut être à côté d’autres choses, j’assume et je capitalise via tous mes sens des petits rien de la vie et je peux quelque soit l’endroit, le temps m’en remémorer l’odeur, le goût, cette sensation sur la peau, ce frémissement…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Et oui, je t’approuve, évidemment 🙂
      Beau week-end à toi Christou, et profites en bien (moi je vais le passer dans la forêt je sens… et sous la pluie ;))
      Des bises,
      Marie

      Répondre
  55. Emilie

    Bonjour Marie,

    déjà merci pour cette recette! je ne suis plus étudiante mais c’ets le genre de recette facile à faire qui plaira à mes loulous! d’ailleurs ça ressemble un peu à ce que je faisais pour mon 2eme (sans les épices) quand on a commencé la diversification (on a fait la “DME”: directement des morceaux qu’il mange tout seul 🙂 ), avec de la courgette dedans 🙂

    sinon pour les réseaux sociaux je suis à 1000% de ton avis!
    je suis sur facebook mais c’est principalement pour les groupes d’achat et de vente de couches lavables, et des groupes écolos où on trouve pas mal de conseils et d’astuces…Instagram me rebute par le coté “culpabilisant” que ça peu avoir en voyant toutes ces photos parfaites de la vie des autres, et puis le coté choronophage…
    ici nous avons fait le choix de ne pas avoir de smartphone (ni de tablette), pour des raisons écologiques principalement (on a juste un pc fixe à la maison), mais aussi pour le coté justement chronophage et asocial 🙂 on passe pour des extra-terrestres mais on assume 🙂 bon ça n’empêche pas que je trouve que mon mari passe trop de temps sur le pc quand même :-p (d’ailleurs mon fils de 6ans qui n’a pas le droit aux écrans les jours d’école nous a dit l’autre soir en voyant son père partir sur le pc dès le repas terminé “mais c’est pas juste, pour vous aussi ça devrait être pas d’écran les jours de boulot” 🙂 )
    bon pour te rassurer hier on a halluciné, on est allé se promener en chartreuse et il y avait un monde de fou!

    bref, je finis de raconter ma vie, à bientot!

    Répondre
    1. Emilie

      Par contre si tu me croise dans le train ou dans une salle d’attente tu me verras aussi front et paupières baissées, pas sur un smartphone, mais sur mon tricot lol 🙂

      Répondre
    2. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Tu as tellement raison ! Car il me semble, même si je peux me tromper, que les smartphones ont fait bien plus de mal que la télé et les ordis… Certaines personnes les ont constamment dans la main, on dirait qu’ils vont manquer d’oxygène s’ils le perdent ne serait-ce qu’une heure ou deux 🙁 Moi j’en connais en tout cas, surtout des plus jeunes, et c’est super flippant !
      Beau week-end à toi Emilie (tu retournes en Chartreuse?)
      Marie

      Répondre
      1. Emilie

        Non pas en chartreuse 🙂 on habite sur la chaine de belledonne, on a déjà tellement de jolies choses à voir par ici qu’on reste souvent dans le coin quand meme 🙂

        bises

        Répondre
  56. Évelyne

    Bonjour Marie !
    Encore un grand merci, que j’aime vous lire!
    Pas d’instagram pour moi, juste FB avec 7 amis (de sport), et je ne consulte que des sites sur la beauté de la Nature et les animaux.
    Point de politique ni de sites agressifs.
    D’ailleurs même point d’ordi à la maison 😂, cependant je capte la 4G dans ma grotte quand-même… avec le smartphone…
    Alors bonne route pour vous avec instagram, vous naviguerez entre les zones -fronts-baissés -mal-lunés avec votre habituelle intelligence, je ne doute pas que cela vous plaira…
    Bonne journêêêêêe à vous, une p’tite caresse à tout ce qui bêle et aboie 😉.
    Amitiés

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est gentil Evelyne, vous me faites un peu rougir quand même car mon “habituelle intelligence” comme vous dites me fait parfois totalement défaut dès que je zone un peu trop, du coup je me méfie de moi-même 😉
      Mais je ferai très volontiers une petite caresse à tout ce qui bêle, aboie, caquette et cancane chez moi 🙂
      Amitiés aussi,
      Marie

      Répondre
  57. Martineduloiret

    Bonjour Marie
    Et bien d’un coup je me sens moins seule, je n’ai pas de smartphone, je ne suis pas sur les réseaux sociaux et j’avais l’impression d’être un dinosaure! Tous les commentaires me prouvent que non et ça fait du bien!!

    Je passe pour cette recette ( je n’aime pas le gingembre) mais comme j’ai le livre plein d’autres recettes m’attirent
    Belle semaine à toi un peu moins clopin clopant si j’ai bien lu
    À bientôt pour une nouvelle tranche de vie 😉

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oh oui, beaucoup moins clopin clopant ! A cause de l’algodystrophie j’ai encore mal à toutes les articulations du pied (même les plus petites, celles dont on ignore jusqu’à l’existence ;)), mais je peux marcher plus de 10km, et je suis troooop contente ! L’automne, tout est si beau…
      A bientôt Martine, et très bon week-end à toi,
      Marie

      Répondre
  58. Fanette

    Oh zut j’avais envie de quitter tous les réseaux sociaux mais si vous arrivez sur Instagram… mais mon grand plaisir restera de cuisiner avec vos livres sous les yeux et de continuer à me régaler ! Et ce soir ce sera un mitonné de lentilles! Merci pour ce que vous faites😀

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je m’en voudrais de vous “obliger” à rester sur Instagram Fanette , vraiment…
      Faites comme vous le sentez. Car de toute façon, le blog reste actif !
      En attendant, je vous souhaite un très beau week-end 🙂
      Marie

      Répondre
    2. Fanette

      Bonjour Marie!
      Ne vous en sentez pas responsable, je suis en pleine ambivalence vis-à-vis de réseaux sociaux! Et effectivement l’existence de certains blogs dont le vôtre pourrait faire pencher la balance! Très bon week-end à vous! Merci pour vos merveilleux livres pleins de gourmandise!

      Répondre
  59. Ninidio

    Merci pour cette reçette. J’avoue que j’adore me balader sur Instagram et les blogs et je passe du temps sur le tien car tes articles sont interminables 😜😜😜😜😜😜😜 Le téléphone portable je suis pas fan mais juste ce qu’il faut. Mais c’est vrai que toutes ces têtes baissées sur ce rectangle noir ca m’énerve des fois. Bises. Nicole

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui interminaaaaaaables, tu as raison, j’ai honte parfois 😉
      Désolée !^^
      Plein de bises à toi aussi Nicole, et passe un très beau week-end,
      Marie

      Répondre
  60. Amandine

    Bonjour Marie

    Un grand merci pour ces délicieuses recettes! J’ai testé hier les croquette au thon thai, un délice!!
    J’avais une petite question mais qui n’a pas de rapport avec cet article et à laquelle tu as peu être déjà répondu de nombreuses fois, mais j’ai découvert ce blog récemment … et je l’ai tout de suite adoré!!
    Comment et où te procures tu ta farine de grand épeautre non hybridée? Je trouve beaucoup de farine de PETIT épeautre mais c’est tout …

    Merci d’avance et bonne journée!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Sur le site “grenier d’épeautre” Amandine.
      Il y a diverses farines, moi c’est la T110 de grand épeautre non hybridé que j’utilise le plus.
      Beau week-end à toi !
      Marie

      Répondre
  61. nicole-marie

    Bonjour,
    je viens de réaliser votre recette du livre poisson, avec toutefois quelques modifs endives (c’est pas vraiment la saison mais on m’en a donné) à la place des courgettes , algues sèches que j’ai fait tremper, jamais toute seule ,je n’aurai réalisé une recette aussi succulente.
    Je n’ai pas l’impression que les endives vous inspirent beaucoup, moi non plus d’ailleurs ,mais cette fois cela a vraiment été un régal.
    Mille mercis
    n m

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Un grand merci pour cette bonne variante Nicole-Marie 🙂
      C’est vrai que les endives, je n’ai pas beaucoup d’idées pour les cuisiner. Mais j’aime bien ça en salade, de temps en temps…
      Beau week-end à vous,
      Marie

      Répondre
      1. Sylvie

        Coucou Marie… juste une petite astuce pour cuisiner des endives … Je déteste ces endives cuites à la vapeur toujours gorgées d’eau et malgré une béchamel épaisse .. ça naaaaage !!
        Alors un jour, j’ai coupé mes endives (1 paquet) en 4 dans le sens de la largeur et je les ai faite revenir dans une grande poêle avec un peu l’huile de coco (désodorisée pour moi) et je les ai fait bien revenir jusqu’à presque les caraméliser , les ai singer avec 1 bonne càs de farine comme pour faire une béchamel, j’y ai ajouté l’eau (ou du lait) pour la détendre jusqu’à ce que cela devienne onctueux , mijoter 5 mn puis j’y ai jeté des dés de jambon, touiller un peu et parsemé le tout de gruyère , couvercle pour faire fondre le gruchton et hop .. à table !
        Cela prend peu de temps et c’est même boooooon hihihi !
        Voilà… si j’ai pu aider, alors tout va bien.
        Bisous ma Marie ,
        Sylvie.

        Répondre
  62. Béatrice

    Désolée, je suis à la bourre! Et pourtant, je ne vais pas sur les réseaux sociaux!!!! Je ne sais pas comment je me débrouille pour ne pas avoir de temps. A part que je travaille, j’ai deux ados et un mari et un chat, une maison, ….. et que j’essaie de cuisiner maison, et recommence à faire un peu de sport pour, enfin, penser un peu à moi!!!!
    J’essaierai quand même d’aller voir sur Instagram, juste pour toi!
    …. et je vais bientôt devoir réserver une étagère à tes bouquins! 😉
    Bisous Marie

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Pauvre Béatrice 😉 Et une étagère solide en plus !
      Un grand merci du fond du coeur en tout cas pour ta fidélité qui me touche beaucoup 🙂
      Continue à prendre bien soin de toi !
      Marie

      Répondre
  63. cathy

    Les réseaux sociaux c’est comme tout le reste, c’est une question de mesure. j’ai uniquement facebook non pas pour parler de la pluie ou du beau temps mais je suis inscrite à quelques groupes privés notamment sur la santé ou l’alimentation saine. Et j’apprends tous les jours, les échanges sont très sympa et j’ai pu trouver des solutions à mes problèmes grâce à l’écoute et les échanges. Tout dépend ce qu’on y fait, et le temps qu’on y passe, comme tout le reste…cela ne m’empêche en rien d’avoir une vie à côté, caliner mon chat, lire ou écouter la musique je n’ai rien changer à mes passions d’avant.
    Et je remarque quand je vais dans une salle d’attente j’ai toutes les revues pour moi toute seule, c’est cool non?
    En attendant je prends la recette pour la tester un de ces jours..
    A bientôt

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Cathy pour ton témoignage 🙂
      Heureusement, oui, on peut trouver du bon sur les réseaux sociaux, mais perso je me surveille énormément car justement, plus c’est intéressant, plus on a vite fait de se laisser entraîner à “zoner”, c’est ça le souci 😉 Et comme les journées ne font que 24H…
      Bon week-end à toi,
      Marie

      Répondre
  64. Emma Emma35

    bravo Marie, j’ai adoré cette lecture jusqu’au bout <3 <3
    tous ces fronts baissés (dont je fais partie) me font prendre conscience, que stop je vais débrancher un peu….
    merci beaucoup pour ce joli texte tout pleins de bon sens et de bienveillance <3
    moi sur Insta je suis Lilasbzh.
    Je t'embrasse Marie
    Emma

    Répondre
  65. cecile

    Merci pour cette recette, et ce livre est super! Ma grande qui est encore à la maison pour longtemps j’espère (elle n’a que 13 ans) se l’est approprié. Marie, j’ai une question qui n’a rien à voir. Est-ce que ce serait OK si on partageait une recette de pain de ton livre dans un petit livre pour les expatriés aux USA? C’est Estelle Tracy (du blog le Hamburger et le Croissant) qui l’écrit, ça s’adresse aux français ici qui ont du mal à s’y retrouver et veulent manger comme en France. Je pensais à la recette de base, un pain facile à réussir, en gros. Merci!

    Répondre
  66. AC

    Bonjour Marie,
    JOYEUX ANNIVERSAIRE à toi!! Je te souhaite plein de bonnes choses, et j’espère que tu es ravie d’avoir 40 ans! Si si!
    Je ne veux pas plomber l’ambiance, mais cette après-midi je vais aux funérailles de la seule personne que j’ai connu qui a été très heureuse d’avoir 40 ans (il y a deux ans…Mon Dieu :’-(. C’était une collègue et amie et je l’aimais beaucoup. Elle était juste contente d’avoir 40 ans, elle n’a pas vu de cap difficile à vivre, elle était vivante et elle savait que c’était une richesse.
    Je t’embrasse fort. Va, vis, ris, chante, marche, discute, joue, mange, amuse-toi. La vie est précieuse.

    Répondre
  67. Laetitia S.

    Chère Marie,

    Merci pour ce si bel article, qui m’a bien amusée aussi ( tes rosiers en arêtes de poissons😁 pauvres rosiers).
    Et joyeux anniversaire du coup ! Même si on a déjà bien du te le dire…

    Je te souhaite une belle semaine,
    Laetitia

    Répondre
  68. Emily

    Géniale cette recette ! J’ai à la maison des gars qui mangent difficilement le thon … donc ça me donne une ruse supplémentaire ; )

    Au sujet des réseaux sociaux, téléphone, je suis tellement d’accord avec toi, je trouve ça hyper chronophage et superficiel … Par contre j’aime les blogs parce que je trouve que ça reste de l’écrit, comme un journal intime qui se partage, et cela permet d’avoir de “vrais échanges ” : Dans le sens où je me suis fait de vraies amies grâce aux blogs, et je ne pense pas que ça soit possible (pour moi en tous cas) via instagram et Facebook. D’ailleurs je ne suis pas sur Facebook, effectivement je pense qu’il faut se protéger. On est tellement “pistés”, évalués, … on va finir par payer très cher un peu de liberté …

    Mais évidemment, cela fait super plaisir de te voir en photo !!!
    Et j’adore aussi Bouclette : elle est tellement chou !!! Si je vivais à la campagne je pense que je serais comme toi : j’aurais plein d’animaux ! Mon rêve : avoir une vache (un chien, des lapins, des canards, …) ! Tes aventures de rosiers me font penser à la série anglaise “Shaun the sheep”, si tu connais ! Les chèvres sont de vrais taille-haies !!! D’ailleurs ma maman qui gardait les chèvres en rentrant de l’école quand elle était enfant m’a souvent dit qu’elles lui mangeaient tout : ses gilets, son tablier, ses cahiers, son cartable, … c’était épique, j’aurais voulu voir ça ! ; )))
    Plein de bises à toi et bonnes vacances scolaires à tous !!!

    Répondre
  69. Marie C

    Bonsoir Marie,

    Avec un peu de retard, je te souhaite un très joyeux et heureux anniversaire !!! Je te souhaite beaucoup de bonheur, de joie et une santé de fer pour profiter encore 40 ans de la vie 🙂 <3

    Bonne soirée,
    Bises

    Marie

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *