{ Sans acheter de moules spéciaux ! }

16 avril 2019

{ Sans acheter de moules spéciaux ! }

Des “œufs de condor” pour votre dessert de Pâques?

En mousse choco-caramel, biscuit café et coque de chocolat croquante

(Et en plus ça en jette !)

(Et en plus, c’est vraiment facile)

(Et en bonus, des photos de ma nouvelle cuisine !)

(Et à propos, pourquoi des œufs de « condor » plutôt que de poule, de canard ou d’autruche ? )

 

montageEt ben voilà, on s’en est sortis ! Cinq semaines de travaux pour refaire toute la cuisine, tout seuls, comme des grands, ça fait tout drôle.

Les premiers jours, on était tellement enthousiastes, presque survoltés… Dès la moitié du premier oeil ouvert le matin, hop, on sautait du lit comme des enfants le matin de Noël : Youpiii, c’est enfin les travaux, ça va être trop bien !!! . Hihihi, trop rigolo, les cheveux tout blancs de poussière, les traces de peinture sur le pantalon, la dînette sur une caisse en bois… ça change de d’habitude. On était super maniaques aussi. Tu viens manger ? Nan, attend, je rebouche avec du mastic et un couteau à peintre le petit trou de ver derrière ce meuble.

Quelques jours après, on a commencé à sentir un petit peu de fatigue. Pfff, déjà une semaine et ça avance pas bien vite. Maintenant qu’on vient de tout défoncer dans la cuisine, ça serait pas le moment de se casser une jambe hein. Vivement que ça soit fini. Je vais me refaire un p’tit café tient. Tu rebouches pas ce moyen trou là ? Non, d’abord je vais manger.

Puis arrive la démotivation. Pfff, tu vas me chercher dans l’atelier le marteau rouge avec un manche jaune stp ? Pffff, ben non, et moi qui allait juste te demander si tu pouvais me chercher le pinceau bleu tout rond avec des poils blancs… (Il faut imaginer le dialogue entre deux êtres échevelés, l’un perché sur une caisse, l’autre à plat ventre par terre en train de repeindre le bas du mur. Tout ça à l’heure de la sieste, quand les paupières sont aussi lourdes que le manche du pinceau ou du marteau). Tu rebouches pas le gros trou là avant de peindre ? Pfff, faut vraiment, tu crois que ça se voit ? Tu vas me chercher le mastic alors ? Oublies pas le pinceau (et ton marteau du coup).

Puis le gros coup de stress. Purée, plus qu’une semaine avant de reprendre le boulot, et t’as vu la tronche de la cuisine ? Non mais on va JAMAIS y arriver !!! Attend, je refais le planning : lundi dans la journée, carrelage, lundi dans la nuit, peinture, mardi dans la journée joints du carrelage, mardi dans la nuit, pose des plaquettes de parement, mercredi dans la journée, joints des plaquettes de parement, mercredi dans la nuit, traitement des terres cuites, jeudi dans la journée… Hé, tu rebouches pas l’énorme trou là ? Non, rien à foutre, j’appuierai le balai contre ce morceau du mur et personne y verra rien. Et si quelqu’un me fait une remarque je vais te me le… OK OK Marie, on posera le balai dessus, continue de refaire le planning.

évierJe vous promets, on avait prévu de terminer au plus tard samedi dernier au soir (en pensant qu’on aurait sûrement fini avant, et que ça laisserait quelques jours de répit) et bien on a fini d’emménager pile ce soir là à 0H27 (du coup c’était même dimanche matin), heure à laquelle j’ai posé mon vieux robot kitchenaid à sa nouvelle place.

On a eu des bonnes surprises (trop classe, la peinture écolo à l’argile : c’est pas cher, ultra recouvrant, avec un joli rendu velouté, un vrai bonheur. Après avoir repeint toute la cuisine en 6, 4, 2, je me suis promenée dans la maison avec mon badigeon à la main pour voir ce que je pouvais repeindre tant j’étais déçue que ça soit déjà terminé)… et des très mauvaises : Merci par exemple au magasin de produits écolos qui nous a dissuadé de traiter nos terres cuites anciennes avec l’ancestral mélange huile de lin/térébenthine qui a pourtant fait ses preuves (mais non ma p’tite dame, ça c’était avant, maintenant y’a beaucoup mieux). On est donc reparti avec un produit supposé topissime (à la colle de peau des fesses de homards bio je pense, vu le prix), on l’a appliqué sur notre sol, notre si joli sol, bouhouhou, prunelle de nos yeux, celui que nous avions poncé tomette après tomette pendant des semaines, au prix de notre sueur et de notre saaang !!! Comment ça j’en fais trop ? Pour poncer ces saletés, ma grande fille s’est retaillé un petit os de la main avec le disque à marbre alors quand même ! Maintenant elle n’a plus d’octobre quand elle compte les mois sur les petites bosses de sa main, c’est grave ça ! … Où en était-je ? Ah oui, je reprends mes lamentations : Bouhouhou, notre sol qui était si beau avant qu’on l’imbibe de cette sal*perie d’huile « topissime » !!! Car même après séchage complet de 24H, les terres cuites sont restées poisseuses, ultra brillantes (quelle horreur !!!), et quand on marchait, ça faisait chouic chouic chouic (en chaussures) ou schlef schlef schlef (avec des chaussettes qui, du reste, restaient collées aux carreaux) ou schliiak schliiak schliiak (pieds nus), bref, une abomination. J’en aurais pleuré. Si je n’avais pas été si furax. Vous avez déjà fait brûler très fort de l’huile dans une poêle à crêpes, quand ça devient collant comme du papier tue-mouche et qu’on a du mal à en venir à bout même avec une paille de fer ? Ben nous on avait ça sur 30m2 au sol… Et c’était le mardi matin de la dernière semaine, quand tout était encore en bombe dans la cuisine ET sous le auvent du jardin. Il a fallu, à trois avec mes deux grandes filles (mon mari était malade, le petit malin ;)), frotter furieusement chaque tomette avec le côté vert d’une éponge et de l’eau brûlante au savon noir, puis faire à ladite tomette une sorte de massage cardiaque énergique avec une serviette éponge histoire d’enlever le surplus de cette grblmbmrbr d’huile collante (je n’ai pas été aussi polie le jour même, désolée. Et je crois même que j’ai fomenté le complot d’aller vider le reste du seau d’huile “topissime” sur la tête de la dame qui nous l’avait vendue, ce qui n’est pas très chrétien). A ce prix là (c’est à dire au prix de six genoux éclatés, six coudes en compote, six poignets en marmelade, 38 crises de palpitations, trois crises de nerf, 124 gros mots, 18 éponges neuves et 9 serviettes de toilette bousillées à jamais) on a pu sauver le sol. On avait poncé des semaines ces imbéciles de tomettes. Il a fallu ensuite les sauver du produit censé les protéger. C’était de la pure philo : Je ponce, donc j’essuie. On aurait encore dû davantage se méfier de Descartes.

petite tableBon, pour le reste, on est super contents d’avoir réaliser avec un budget aussi raisonnable le relooking de cette cuisine. Elle nous plaît beaucoup 🙂

Je vous ai mis quelques photos plus bas, après la recette. Ah, oui, parce que c’est vrai que c’est un blog de cuisine ici… Et comme les photos de travaux ça ne nourrit pas, je vous ai concocté un dessert rigolo pour Pâques (rigolo ET facile, parce que je suis un peu flagada là hein… ) : Ce sont des œufs de condor de Pâques. On ne vous l’avait pas encore faite celle-là n’est-ce pas ;). Dans les magasins on trouve maintenant, en plus des poules en chocolat de notre enfance, tout un tas de petites bêbêtes mignonnes -et même des godasses de foot en chocolat (euh ?) ou des oeufs de la Reine des Neiges (ah, elle pond des oeufs la reine des neiges?)- mais le coup des œufs de condor, héhé… Pourquoi ?

Parce que pour réaliser mon dessert de Pâques de rêve, je n’avais pas de moule adéquat. Et ça m’aurait un peu énervé (si si, ça m’arrive des fois) de devoir acheter des moules en forme d’œuf de Pâques, que je n’aurais pas su où ranger dans ma nouvelle cuisine si bien organisée (j’ai pondu environ deux heures pour chaque casserole ou verre à mesure histoire que ça soit rangé à la place « la plus mieux », avec -et c’était très énervant- la musique de Tétris dans la tête tout ce temps là et même que là, merci les gars, je viens de me la remettre dans le crâne c’est pas pour me faire ensuite enquiquiner par des moules en forme d’œuf “sans domicile fixe” qui ne m’auraient plus servi jusqu’à Pâques 2020 !)

 

Et puis au petit-dej j’ai eu une illumination devant un panier d’avocats : Eurekavocat !!! J’avais trouvé mes moules (bio et renouvelables !) à œufs de Pâques. Du coup, quitte à récupérer les peaux d’avocat, j’ai mis aussi un peu de leur chair dans la mousse au chocolat. C’est une tuerie…

Pourquoi un œuf de condor donc (on va y arriver un jour). Ben, à cause de l’avocat, le Pérou, tout ça tout ça… Et puis la taille aussi (je suis sûre que c’est quand même gros un œuf de condor) et la couleur (c’est bien marron un condor non ?). Et puis parce quand j’étais petite j’aimais beaucoup « Les cités d’or », et aussi parce que je suis fatiguée et que j’ai des idées un peu bizarres, faut pas vous inquiéter. Les émanations de peinture, de vernis, de mastic…

“Oeufs de condor”

(Sans lait, IG bas)

Ingrédients pour 6 personnes (soit 6 demi-œufs, ou 3 œufs entiers)

Préparation : 25 min

Cuisson : quelques minutes à la casserole

À préparer la veille !

Demi oeuf de condor

  • 250g de chocolat noir pâtissier à 70% de cacao
  • Les coques de 3 gros avocats Haas mûrs à point
  • La chair d’un avocat (ou juste la moitié d’un avocat si ça vous inquiète vraiment… ou pas d’avocat du tout ;))
  • 100g de lait d’avoine ou de soja
  • 65g de sirop d’agave
  • 1 c. à soupe d’arôme de caramel (marque Nat’Ali pour moi, ça donne un petit goût de Carambar à la préparation ! A remplacer éventuellement par de la vanille)
  • 1 c. à soupe d’extrait de vanille liquide (en plus du caramel ou de la 1ère cuillerée de vanille)
  • 1 c. à soupe de rhum (facultatif)
  • 3 œufs ultra frais
  • 6 biscuits à la cuillère (fait-maison, ou du commerce… moi j’ai pas chipoté : un seul biscuit par personne c’est pas ça qui va exploser l’IG du repas ;))
  • Environ 20cl de café bien corsé et parfumé
  • Une pincée de fleur de sel.

oeuf ouvertOuvrir en deux les avocats, enlever les noyaux, vider la chair sans abîmer les coques. Conserver la chair du plus « parfait » d’entre eux (mûr à point, non fibreux, sans tâche brune : c’est très important !) et réaliser éventuellement un guacamole avec les autres (pour cela, écraser juste la chair à la fourchette avec du jus de citron, du sel et du piment, ça se conserve plusieurs jours au frais et c’est trop bon !).

Bien nettoyer l’intérieur des coques sous l’eau avec une éponge ou une brosse à vaisselle, les sécher.

Couper le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie.

Avec un pinceau en silicone, « peindre » l’intérieur des coques d’avocat avec du chocolat fondu en formant une couche assez épaisse et qui recouvre bien tout. Mettre au frais pour faire durcir le chocolat.

Faire chauffer le lait, puis l’ajouter au chocolat restant (car évidemment, tout n’aura pas servi à “peindre” les coques) avec le sirop d’agave, les extraits de vanille et de caramel, le rhum et la fleur de sel. Bien mélanger, puis mixer parfaitement avec les trois jaunes d’œufs et la chair de l’avocat « parfait ».

Fouetter les blancs d’œufs en neige assez souple et soyeuse qui forme de jolis « pics ». Incorporer à la crème au chocolat avec une spatule.

Remplir les coques d’avocat presque à ras bord avec la mousse au chocolat, puis déposer au milieu de chacune un biscuit à la cuillère légèrement imbibé de café. L’enfoncer un peu dans la mousse pour qu’il ne dépasse pas trop. Couvrir le tout et mettre au frais.

Le lendemain, enlever délicatement les coques d’avocats en les déchirant (une fois qu’on a réussi à “chopper” avec l’ongle la jointure entre la peau d’avocat et la coque de chocolat, elles se désolidarisent très facilement mais attention toutefois à ne pas briser la coque de chocolat dans un geste malencontreux : moi j’en ai bousillé une sur les six en étant trop pressée…), puis servir, soit une demi-coque dans chaque assiette, soit en reformant trois beaux « œufs » avec les demi-coques tenues à l’aide de rubans, avant de les poser sur une jolie tasse qui servira de “coquetier” (car ils ne tiennent pas debout tout seuls ;))… 

=> A noter que l’on peut aussi poudrer légèrement les coques des “oeufs de condor” avec du cacao nature, ça donne une jolie finition mate (et après faut vraiment que j’arrête avec les travaux…)

oeuf fermé

l'intérieur

mousse choco

Pssst : si vous avez la flemme de remplir les coques d’avocat, vous pouvez aussi verser la mousse dans des petits pots… avec ou sans biscuit à la cuillère imbibé de café, de toute façon elle est TERRIBLE !!!

 

Bon, et les photos de cette cuisine ?

Certains d’entre vous vont la détester, et c’est bien normal, car tous les goûts sont dans la nature. Moi j’aime le style “campagne authentique”, c’est mon truc depuis toujours, mais vous avez le droit d’aimer les cuisines ultra design évoquant la carrosserie d’une Ferrari, je reconnais que ça peut être rigolo aussi !

Pour ceux qui aimeraient bien, ou qui du moins aimeraient bien tel ou tel détail, je vous mets le plus d’infos possible en précisant toutefois : je n’ai eu AUCUN partenariat d’aucune sorte ni avec qui que ce soit pour cette cuisine ! On a tout payé plein pot avec nos sou-sous à nous. Si quelqu’un m’avait démarché en me disant « Vous voulez que je vos offre une cuisinière ou un nouveau frigo contre un petite pub sur votre blog ? » soyons honnêtes jusqu’au bout, j’aurais probablement dit oui. Mais comme ça ne s’est pas présenté, on a fait avec les moyens du bord et quelque part, c’est peut-être mieux comme ça d’être totalement libre de ses choix.

Et si par hasard j’avais oublié de noter la marque de tel tout petit bidule qui vous fait rêver dans le coin de la photo, là, à droite derrière, demandez-le moi, pas de souci, je répondrais avec plaisir…

 

 Textes et photos Marie Chioca ©

Avis aux petits malins : J’ai oublié de mettre les copyright incrustés sur chaque photo, c’est pas une raison pour me les chiper sans autorisation! (Internet monde cruel… j’ai été rudement échaudée ces derniers temps). En plus là j’ai environ 3l d’huile écolo qui colle à renverser sur la tête des gens qui auraient la mauvaise idée de me contrarier en ce moment !J’ai AUSSI un bon avocat, mais c’est nettement moins rigolo. (En plus c’est le dernier qui me reste, les autres ont servi pour la recette.)

La lumière rose du petit matin inonde la table du petit déjeuner de dimanche… C’était magique de manger à nouveau en famille, assis autour d’une vraie table 🙂 (Lustre Maison du Monde, frigo repeint avec de la peinture argent métallisée puis poncé à l’abrasif doux pour donner un effet “zinc”, échelle “chipée” dans la grange de mon fils pour accrocher les torchons ;)) Marie Chioca ©

Bar

Le bar central a été rabaissé (avant il m’arrivait presque sous les trous de nez ;)) afin que la lumière circule mieux. On a aussi changé les briques de parement, celles-ci sont plus jolies, plus nuancées, et font vraiment illusion ! (Briques de parement Granulit “Rouge”) Marie Chioca©

Vue large

L’autre côté de la cuisine (derrière le bar en briques). Après avoir été sablés pour enlever le vernis roux tout brillant et ouvrir les veines du bois, les placards “simili-rustiques” des années 80 ont été repeints en ivoire pour donner plus de lumière à la pièce… (Grille-pain, bouilloire et robot de couleur crème Russel Hobbs, achetés patiemment d’occasion -parce que c’est pas donné donné). Marie Chioca ©

Détail placards

Détail sur les portes et tiroirs repeints en ivoire donc, PUIS poncés au niveau des reliefs et des arrêtes pour donner un effet “usé” sympa. Finition avec un vernis mat V33 spécial cuisine car “anti-tâches” (pas super écolo du coup, désolée…). Marie Chioca ©

Portes grillage à poules

Au départ, ce placard était muni d’un “vitrail” gnagnan à losanges verts et bleus. C’était d’un goût… On les a fait sauter à coups de marteau (ça c’était rigolo ;)) pour les remplacer par du grillage à poules pour le côté “campagne” tellement plus sympa ! Le soir même Poupougnette y avait installé une poule en peluche avec ses poussins, c’était trop mignon… (mais après il a fallu faire place aux bols ;))

Table

La table était en pin brut, ni très jolie (depuis TOUJOURS je rêve plutôt d’une vraie table de ferme super patinée et vieille d’au moins 200 ans, comme celle qui est en Auvergne dans la maison de mes grands-parents…), ni très moche non plus. Elle a donc aussi été sablée, peinte en ivoire, puis reponcée pour laisser apparaître le veinage du bois. C’est plus sympa comme ça !

Meuble à bocaux

Mon meuble à bocaux  en sapin ancien (il était déjà là, je l’ai juste super bien ciré -une fois en 4 ans ça fait du bien- et j’ai changé les boutons de tiroir qui étaient moches. Je ne sais pas si c’était une bonne idée, là on dirait un peu des yeux d’escargots…) Marie Chioca©

Cocottes

Ma collec de cocottes en fonte (les deux grandes sont de marque Invicta, les autres ont été trouvées chez Emmaüs)… Je suis une grande grande fan de la fonte pour la cuisson ! Mes faitouts Warmcook (qui se partagent dans mon coeur avec les cocottes la première place ex-aequo aux jeux olympiques du meilleur matériel de cuisson) sont cachés quant à eux dans un placard facile d’accès, car leur look très “design” n’est plus trop dans le style de ma cuisine hélas. Du coup, les cocottes -qui étaient un peu jalouses- se marrent, mais elles verront bien qu’au final, c’est quand même les faitouts Warmcook que je vais sortir le plus souvent : L’inox, c’est tellement moins lourd que la fonte 😉 Quand à ce meuble, c’était lui aussi un “rouquin luisant des années 80”. Vous imaginez la suite? Sablage… Puis cire “pin anglais”, marque Libéron. Du coup il est enfin super assorti au joli vaisselier ! Il me regarde d’ailleurs avec les mêmes yeux d’escargot idiot… Marie Chioca©

Seau compost

Ça c’est mon seau à compost !!! Si si, et j’en suis très fière… Petit poêle à bois un peu fendu dégoté à 20€ sur le Bon Coin, repeint en vert, reponcé pour lui donner un effet usé, puis équipé d’un seau en plastique dedans (le joli couvercle se soulève, évidemment !). Marie Chioca ©

Plan de travail

Les anciens plans de travail en “faux marbre” ont été remplacés par de grosses planches d’établis anciens chinées par mon cher-et-tendre, qui n’a pas peu galéré pour les transporter… et les assembler ! L’un de ces plans est en vieux pin, l’autre en sapin, l’autre en hêtre, et celui-ci en platane ! Souci : donner à tous une teinte un peu uniforme, histoire de ne pas se retrouver avec une cuisine en patchwork… Le casse-tête chinois ! Après avoir tout poncé (encoooore !) pour repartir partout sur du bois brut, j’y suis arrivée en jonglant avec le technique du “vinaigre d’acier” (voir les tutos sur internet) ET du brou de noix. La teinte finale a été fixée et protégée avec du vernis mat pour tables et plans de travail de la maison Dugay (je vous dirai si c’est solide à l’usage. Là on a déjà une rayure, mais on va dire que le vernis est encore un peu frais…). Sur ce tiroir, on voit assez bien aussi le rendu sympa de la technique consistant à user les arrêtes d’un meuble en le ponçant légèrement pour lui donner un effet patiné. Boîte à sucre Comptoir de Famille, pichet vert en émail Krüger, pot à lait rouge chiné en brocante.

Mitigeur

Non mais visez moi un peu le look de ce robineeeet ! J’en rêvais de celui-là, et dans le magasin, il a fallu dégainer mon plus beau regard, celui mi-biche mi-épagneule breton avec les cils qui battent et tout et tout. Mon mari aurait préféré un affreux mitigeur « indestructible » de marque allemande. Il a quand même acheté celui-ci, au look vintage qui me ravit (merci mon chéri, ça me fait vraiment trop plaisir !)… Non sans avoir toutefois grommelé un truc du genre « OK mais c’est toi qui te mettras à plat ventre sous le siphon pour le changer dans six mois, quand il commencera à fuir ! ». Oui mon chéri (et quand il y aura un geiser dans la cuisine tu seras bien obligé de venir m’aider hé hé). Mitigeur trouvé chez Leroy Merlin (me demandez pas le nom, j’ai oublié mais il fait partie de la toute nouvelle collection), grand pot à farine vert (pour les sacs de 5kg de grand épeautre non hybridé ;)) Krüger. Casseroles en fonte Nomar chinées sur le Bon Coin, distributeurs à savon ou produit vaisselle Maison du Monde, évier Sarreguemines “timbre d’office Country” (je suis très fan de cet évier aussi !!!). Marie Chioca©

Chaise

Vous avez vu mon sol d’amour en vraies tommettes anciennes “recyclées”? Il ne nous a pas coûté très cher (18€ le m2, le prix d’un carrelage moyenne gamme), mais que de boulot pour nettoyer toute l’ancienne colle-plâtre !!! Je voulais aussi refaire de même le sol du salon, mais on va laisser tomber hein… ! Il m’en reste 30m2 du coup, si quelqu’un habitant dans le coin est intéressé ;)). Les chaises, chinées 5€ dans une brocante étaient marron foncé. Je les ai repeintes avec la teinte “Aiguille de pin” (Dulux)…

Détail chaise

… Puis reponcées légèrement sur les reliefs, avant de les patiner en les frottant partout avec une éponge sèche et une lichette de brou de noix. Je les aime tant, avec leur look “années 40” elles semblent sorties tout droit de l’Hôtel du Globe (La Grande Vadrouille, pour les cinéphiles ;))

Petite table

Chinée aussi pour trois fois rien dans une brocante, cette petite table d’appoint ancienne était marron très foncé. Elle a donc subit le même sort que tout le reste : sablage, peinture ivoire mat, vernis mat. Le tour des fenêtres (au départ en béton moche) a été habillé d’angles de parement (toujours les “Granulit Rouge”), jointés avec un enduit au sable et à la chaux (galère, mais tellement plus authentique !). Grand pot vert en métal de marque Kitchen Kraft (au départ il était d’un joli vert sauge un peu bleuté, mais qui tranchait trop avec les autres verts de ma cuisine. Je l’ai donc repeint à la bombe. Là pour le coup il est un peu trop vert…) Moulin à café rouge en métal Tre Spade (super efficace !). Marie Chioca©

Porte ancienne

Cette MERVEILLEUSE porte de ferme, au départ très abîmée, m’a été offerte par mon fiston, qui l’a trouvée au fond de la grange de sa chèvrerie. Elle est si belle… Mon mari a passé une après-midi à la réparer et la retailler pour l’adapter, et bon, il reste “un peu” d’espace dessous mais c’est pas très grave… Grosse clef chinée dans une brocante.

étagère à merveilles

Mon étagère à “merveilles”, cette jolie vaisselle achetée petit à petit depuis si longtemps et qui attendait bien sagement dans un carton que la cuisine soit faite… Cafetière de cowboy en émail rouge (opérationnelle, elle fait du super bon café !) marque Ibili…

Torchons

… Torchons Greengate collection “Camille White”, trop jolis pour essuyer de la vaisselle (Marie Chioca ©)

Bols

Bols Greengate aussi (collections “Camille white”, “Mary White”,”Raspberry” etc.) Là pour le coup je mets un lien car la dame est tellement gentille qu’elle mérite bien ça (mais attention, c’est un coupe gorge pour le porte-monnaie ;)) : Boutique web “Le panier d’églantine” : https://www.lepanierdeglantine.com/greengate-vaisselle-bols-c11-212.html (Marie Chioca©)

Bouquet

Joyeuse fête de Pâques !!! 🙂

 

 

 

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

75 grains de sel au sujet de « { Sans acheter de moules spéciaux ! } »

  1. Christine Maury

    Bonjour, c’est trop beau et tout doux.
    J’aimerai avoir la marque de la peinture écolo à l’argile qui m’a l’air bien agréable …
    merci et bon repos, Christine

    Répondre
  2. Ninidio

    Quel beau resultat ta cuisine. Mais dis donc vous n’avez pas chaume !!!! Vous avez travaillé 24 h sur 24 ma parole 😳😳😳😳😳😳c’est réussi. J’adore ce mélange de bois et de couleurs. Ça doit être très chaleureux. Moi aussi je suis fan de ce style campagne. Ya rien à faire je ne m’en lasse pas. Je retiens l’idée du composteur dans le petit poêle repeint. Adorable 👍🏿👍🏿👍🏿👍🏿👍🏿👍🏿👍🏿. J’adore l’évier et son robinet, la vieille porte, les tables, l’étagère à merveilles, le vaisselier avec ses beaux bocaux, les chaises enfin tout à vrai dire !!!!! Les pots et les corbeilles en zinc viennent d’où ? On dirait de la dentelle 😳😳😳😳😳😳😳 et puis j’oubliais la reçette quand même. Oh toi je te jure tu ne manques quand même pas d’idée avec tes coques d’avocat en guise de moules. Je n’en doute pas que tu vas nous faire des photos de dingue de tes futures recettes dans une cuisine aussi sympa. Reposes toi quand même apres tout ce boulot. Merci et encore bravo à la famille Chioca. Bonnes fêtes de Pâques. Nicole

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Pauvre Ninidio, hélas, si je n’ai pas mis la provenance de ces petits pots en zinc, c’est que je les ai depuis longtemps (achetés dans une jardinerie il y a 4 ans, en réalité ce sont des cache-pots) mais là ils n’en ont plus… Vraiment désolée !
      Mais en cherchant sur internet, tu en trouveras peut-être?
      Bonne “quête” 😉
      Et plein de bises !
      Marie

      Répondre
  3. Alexandra

    Bonjour Marie ! La décoration de votre cuisine est juste MAGNIFIQUE ! Il faut absolument me dire d’où viennent les pots et les corbeilles en zinc qui ressemblent à de la dentelle sinon je vais me donner la mort en me gavant de sucre blanc (attention, je me plaisante pas !!!) Vous avez fait un remarquable travail et vous avez un goût divin !!!! Bon, sinon, mon mari et moi nous avons pris la décision de nous reprendre en main d’un point de vue nutritionnel… et devinez qui trône en bonne place dans ma bibliothèque ?!!! Mais non pas Proust !!! il est nul en cuisine (sauf pour les madeleines, il paraît) Bon, vous avez deviné, Marie ;-). Du coup depuis quelques semaines, à nous les bons petits plats à IG bas concoctés avec mes petites mimines !!! Donc (je bavarde, je bavarde) un grand merci pour tout ce que vous faites Marie, vraiment !!!! c’est du fond du cœur !!! et j’ajoute aussi que j’ai beaucoup d’admiration pour votre petite (euh !!!) famille donc je vois les frimousses au détour des recettes !!! Je suis en train de créer un index des recettes dans un tableur histoire de ne pas passer plus de temps à retrouver une recette qu’à la cuisiner !!! Belle journée à vous et à votre famille, Alexandra et Armand

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est terrible 😉
      Comme je viens de le dire à Ninidio, j’avais acheté ces petits pots en zinc il y a quatre dans une jardinerie (chez Bricomarché il me semble, mais je ne suis plus sûre à 100%) mais là évidement ils n’en ont plus.
      Sincèrement désolée… Ne te donne pas la mort pour ça 😉
      Des bises bien consolantes 🙂
      Marie

      Répondre
        1. Alexandra

          Aaaaaargh (bruit d’une agonie due à l’absorption massive de sucre blanc raffiné) ! Merci Marie, tu me sauves la vie de justesse !!! ouf !!!! Merci du fond du cœur ! Je surfe directement sur le lien pour rafler euh aller acheter quelques paniers !!! Bien entendu j’en laisserai à Ninidio (un duel à la Barry Lyndon se profile !!!). Belle journée à toi et à ta petite famille ! Encore merci ! Alexandra

          Répondre
  4. Mimi

    Bonjour, Marie, quelle réussite, cette cuisine, vous avez tous fait des merveilles ! Tous ces détails si amoureusement choisis sont formidables, je vous souhaite de beaux moments dans une si belle pièce. Et j’ai envie d’essayer cette recette appétissante et rigolote. Merci pour tes partages, belle journée !

    Répondre
  5. Babeth De Lille

    Bravo ! Vous en avez bavé mais j’imagine que la simple vue de tout ça quand tu ouvres la vieille porte le matin te fait (un peu) oublier les galères !
    Bonnes fêtes de Pâques et plein de bons moments à passer là en famille !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui oui, je suis très heureuse et tu peux le dire : ça me fait oublier les galères 😉
      Plein de bises, et joyeuse Pâques à toi aussi ma chère Babeth !
      Marie

      Répondre
  6. Steph Marmott

    Coucou Marie
    Quel superbe rendu cette nouvelle cuisine ! Beau boulot, bravo !! J’aime beaucoup l’ensemble même si ce n’est pas le style que j’appliquerai chez moi (ma future maison ne s’y prête pas). Et je comprends que tu aies gardé les poutres vertes puisque tu as mis des touches vertes ici et là, ça doit bien aller ensemble 🙂
    Merci pour la recette, j’adhère totalement à l’idée de ces moules compostables 😉 moi non plus je n’aurais que faire de moules qui ne servent qu’une fois dans l’année ; et je pense que je testerai.
    Profite bien de ta nouvelle cuisine 🙂
    Bises

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      J’en profite à fond, t’en fais pas, et ce n’est que le début 😉
      Plein de bises à toi aussi Steph !
      Marie

      Répondre
  7. marie-josé

    Mille fois bravos à tous pour ce travail énorme ! le résultat est magnifique ! j’adore et vais me lancer l’automne prochain dans le relooking de ma cuisine…
    Une petite question…quelle est la marque de cette peinture ivoire ?
    Merci Marie pour la recette, j’ai acheté le livre de recettes de poissons…et là encore un grand merci…
    Joyeuses fêtes à vous, marie-josé

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Bonsoir Marie-José,
      Voulez-vous la marque de la peinture ivoire des meubles ou celle à l’argile des murs?

      Répondre
  8. Gretzel

    Je suis époustouflée par ta votre nouvelle cuisine , vraiment j’aime tout dans les moindres détails . C’est mon style donc évidement ça aide . Je me verrais bien assise à la petite table , une tasse de thé à la main , observant la nature par la fenêtre.
    Vous avez bien travailler , toi ton époux et tes enfants , c’est tellement gratifiant d’arriver à un tel résultat par son propre travail.
    La recette à l’air formidable , elle me tente bien , je vais sûrement la tenter pour Pâques.
    Merci pour tout ces reportages si bien écrits
    Amicalement

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est vrai que s’assoir à cette petite table avec une tasse de thé, et vue sur le jardin qui commence à fleurir, c’est un petit bonheur très poétique de la vie… 😉 Même si je gagnais un tour de monde de luxe, je n’aurais pas envie de quitter ma campagne, j’y suis si bien !
      Merci en tout cas du fond du coeur pour ton si gentil petit mot Gretzel 🙂
      Belle soirée à toi,
      Marie

      Répondre
  9. etlafeesatoile

    Cette cuisine !!!! Je prends TOUUUUT !! J’adore le moindre détail !
    Chez moi il y a bien quelques trucs qui ressemblent, je me suis aussi amusée à retaper des meubles et les poncer dans les arrêtes etc, etc…
    Je travaillais pour une marque très connue (la 1ère et la meilleure ) de moules en silicones et depuis j’en ai des caisses pleines que je n’utilise presque plus, sauf mon homme pour les petits pains … drôle et originale ton idée de peaux d’avocats 😉

    Ce genre de dessert me semble devenu trop difficile à réaliser, alors que je faisais de ces trucs pas possibles avec les Fl…n !! Serait-ce le fait que nous ne sommes plus que deux à la maison la plupart du temps ? Ou la flemme ? Ou l’âge ? berk !
    Bon, en fait je suis de moins en moins “sucré”…au grand damm’ de mon homme
    Je me dis qu’il faudrait vraiment que je m’y remette, tes recettes sont si alléchantes, et toujours si bien présentées avec humour et moult détails 😉 Je réalise les “salées” déjà, c’est bien hein ?
    Bon, c’était la minute “3615 je raconte ma vie” …
    Je te souhaite une excellente fête de Pâques avec ta tribu, dans ta nouvelle cuisine, à préparer de bons petits plats
    Bisous

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Tu sais, je mange de moins en moins sucré moi aussi ! C’est rigolo, je me faisais la même réflexion que toi. Et mon mari me dit quasiment à chaque repas “Y’a pas un p’tit dessert?” Ben non 😉 Ça le contrarie un peu, il a hâte que je refasse un livre de pâtisserie (mais c’est pas au programme). Heureusement, il y a ma fille qui passe son CAP de pâtisserie 😉
      Plein de bisous à toi aussi !
      Marie

      Répondre
  10. Isabelle

    JOYEUSES PÂQUES à toi aussi et à toute ta grande famille !!!
    Que du bonheur à vivre dans cette belle cuisine chaleureuse… je m’inviterais bien !!!😊
    Quel beau travail d’équipe, félicite tout le monde de ma part.
    J’ai regardé avec attention toutes les photos; l’aménagement harmonieux à dû prendre presque autant de temps que les travaux😉 Les accessoires sont top, et la vaisselle fait rêver .

    Et qu’elle idée sympa que de recycler les coques d’avocat en œuf de Pâques !!!
    Bises affectueuses

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je te remercie de tout mon coeur pour ton petit mot si chaleureux Isabelle !
      Joyeuse Pâques à toi aussi, et plein de bises très affectueuses,
      Marie

      Répondre
  11. Muriel

    Coucou Wondermarie, elle est trop jolie ta cuisine et félicitations à tous les deux vous avez fait du super boulot avec beaucoup de goût ! Merci pour cette recette aussi et bonnes fêtes de Pâques à toute ta petite famille. Au fait et ton fiston toujours heureux avec ses chèvres ? Je suppose que oui ! Bisous bisous

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Heureux, c’est carrément en dessous de la réalité 😉 Pourtant il en a eu des galères, si tu savais, c’est juste hallucinant !!! Mais son troupeau de chèvres, son border collie, manger un croûton de pain avec du fromage de chèvre assis devant sa porte en regardant le soleil se coucher, ça pour lui c’est le bonheur… Et ça me fait plaisir de le voir comme ça, fatigué certes, mais toujours le sourire jusqu’aux oreilles !
      Je t’embrasse très fort ma Mumu,
      Marie

      Répondre
  12. Cendrine

    L’idée d’utiliser la peau d’avocat comme moule, en voilà une idée de génie! Quant aux sceptiques pour l’avocat, j’avais réalisé et je réalise encore la ganache au chocolat ET à l’avocat de Marie. Et bien, je peux vous dire que tout le monde n’y voit que du feu.
    Sinon je crois que cette belle cuisine n’a pas fini d’être un lieu inspirant pour les prochaines recettes!
    Joyeuses Pâques

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup Cendrine d’apporter de l’eau à mon moulin 😉 J’espère que ça aidera certains gourmands un peu “frileux” à goûter cette délicieuse association avocat-chocolat 😉
      Joyeuse Pâques à toi aussi !
      Marie

      Répondre
  13. Olivia

    Elle est magnifique, ta cuisine, Marie. On a l’impression qu’aucun détail n’a été laissé au hasard (sinon on n’appellerait pas ça un détail, tu me diras) et en plus, tu peux enfin prendre de jolies photos sans avoir à déménager dans la pièce d’à côté !
    Félicitations, elle doit te donner encore plus envie d’élaborer de belles recettes pour ta famille.

    Merci pour cette recette, très salivante ! Et heureuse fête de Pâques à toi et tes proches.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est gentil comme tout, merci Olivia pour ton petit mot 🙂
      Et si ça peut te consoler, tu es vengée : la musique de Tétris était enfin sortie de ma tête, elle y est rentrée illico quand j’ai lu ton deuxième commentaire ^^
      Plein de bises sans rancune ^^
      Marie

      Répondre
      1. Olivia

        Chère Marie,
        Si je te disais que ta réponse à mon commentaire a suffi à me remettre cette mélodie en tête ? C’est un cercle vicieux !
        Je crois qu’on va s’arrêter là, on n’en finira jamais, sinon.
        Bonne journée et bon week-end, Marie.

        Répondre
  14. Lili

    WAOUH, quel superbe rendu, cette nouvelle cuisine ! C’est vraiment magnifique et soigné dans les moindres détails, on reconnaît là votre bon goût !
    Merci beaucoup pour la recette et l’idée géniale de ces moules compostables !! Moi non plus je n’aurais pas acheté de moules qui ne servent qu’une fois dans l’année… Hâte de tester !

    Répondre
  15. Jennifer

    Mais quel talent ! A quand une publication dans un magazine de déco ? 🙂
    Ton grand pot à farine vert Krüger m’a interpellée, car je cherche quelque chose de similaire… est-il assez “étanche” pour éviter que nos chères amies les mites alimentaires ne s’y incrustent ?
    Merci pour toutes ces inspirations en tout cas !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je ne suis pas sûr qu’il soit super étanche, il n’y a pas de joint en caoutchouc par exemple, ni même en plastique, juste l’émail… Mais chez moi, les mites ont de la concurrence : en général, mes morfals boulottent les trucs encore plus vite, et n’en laissent pas pour les mites ^^
      Belle soirée à toi Jennifer 🙂
      Marie

      Répondre
  16. AC

    Quelle merveille cette nouvelle cuisine! Vous avez réalisé une pièce sublime, chaleureuse, sereine. Vous pouvez être fiers de vos heures de labeur! Le résultat final est superbe. Comme j’aimerais avoir votre créativité, votre imagination, vos goûts! Ma cuisine aussi est à refaire (genre papier peint orange qui se décolle, dégueu en plus, et gros trous dans un mur et bien visibles) mais quand je me demande ce que j’aimerais comme style, matières, couleurs, agencements, déco…j’ai un petit singe en peluche mécanique qui joue des cymbales dans ma tête…(si si je te promets) voilà voilà…
    Merci pour la recette qui, en plus de paraître délicieuse est hyper ingénieuse pour le moule! Moi aussi, ça me gonfle d’acheter des moules qui ne servent qu’une fois par an.
    Bises Marie

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Un petit singe mécanique qui joue des cymbales? N’aurais-tu pas regardé un peu trop souvent Toy Story 3 ? 😉
      Plein de bises à toi aussi ma chère AC, et un immense merci pour ton si gentil petit mot !
      Marie

      Répondre
  17. Christine

    Bonjour Marie. Tout est beau dans cette cuisine! Quelle merveille! Et quel travail. Je suis particulièrement fan de l’évier et du poêle à compost. Quant à la recette, mon mari et moi en salivons d’avance. C’est aussi beau que ça doit être bon. Merci pour tout ce que vous partagez. C’est toujours un plaisir de vous lire.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui vous remercie beaucoup Christine pour ce message plein de gentillesse !
      Belle soirée à vous 🙂
      Marie

      Répondre
  18. Michèle

    Bravo Marie pour la superbe cuisine ,et en passant pour le dernier livre sur le poisson,vraiment réussi!
    Et merci aussi pour les éclats de rire ,”je ponce donc j’essuie”,moi ça peut me faire la semaine ce genre d’humour…
    Joyeuse fête de Paques ,et besos depuis l’Espagne .
    Michèle

    Répondre
  19. Agnes melis

    Quelle est magnifique cette cuisine chère Marie! Fan de vous, de vos bons mots , de votre famille, de vos livres,….
    Maman de 7 enfants, je me suis sentie moins seule et plus soutenue dans mon désir de “bien faire” depuis que je vous suis,
    toujours avec bonheur. Merci pour les bonnes recettes, pour votre énergie contagieuse, pour la joie de vous lire…
    Joyeuses fêtes de Pâques à vous tous. Agnès.

    Répondre
  20. Stéphanie

    Bonsoir Marie!
    Mais qu’elle est belle votre cuisine! Wahoo! Vous avez bossé comme des chefs! Vous devez vous y sentir si bien! Tous ces petits détails de patine, c’est très joli.
    Merci pour cette succulente recette! Qui sera certainement adaptée en petits pots, on nous ramène une bonne tarte aux pommes maison pour Pâques.
    D’ailleurs, belles fêtes de Pâques, il va faire un temps magnifique!!
    Bises

    Répondre
  21. laulau47

    Ta nouvelle cuisine est magnifique !! J’adore tous les détails
    Dans le déroulé de la recette tu parles de sirop d’agave mais il n’y a pas la quantité dans la liste des ingrédients. Tu pourrais l’ajouter? Merci car elle donne trop envie cette recette .
    Bises

    Répondre
  22. Marie Hallain

    Bonsoir Marie,
    Bravo à tous les travailleurs, vous pouvez être fiers de vous ! J’espère que tu ne me trouveras pas présomptueuse si je te dis que cette cuisine vous ressemble…
    En tout cas j’imagine que ton inspiration a été surboostée avec ce nouveau cadre et que nous allons bientôt pouvoir nous régaler de nouveau de photos de cuisine… dans ta cuisine !
    (Repose toi un peu quand même !)
    Bise
    Marie

    Répondre
  23. Luthine

    Bonjour Marie, la cuisine est magnifique, la déco à tomber ; on a envie de passer prendre un café chez toi et de toucher cette belle porte. Bravo pour ce travail de titans et quelle fierté d’avoir un si beau rendu. Bonnes fêtes de Pâques 🐣

    Répondre
  24. Christine

    MERCI Marie,
    Pour cette prose si joyeuse et colorée qui reflète la réalité avec tant de détails croustillants (pour ne pas dire poêlants 🤣). C’est toujours un bonheur de lire tes billets, autant que de réaliser tes recettes et encore autant que d’admirer tes magnifiques photos ! Bref, « saines gourmandises » c’est trois bonheurs en un !
    J’imagine le temps que tu passes à produire un tel contenu, mais je peux te dire qu’à mon tour je passe beaucoup de temps – pour mon plus grand plaisir – à lire et savourer ce que tu partages avec nous.
    Et puis voilà, moi aussi j’ai une cuisine à refaire, du sol au plafond en passant par les murs et le mobilier….Parce qu’elle a trente ans, une charmante tapisserie écossaise, parce qu’elle a été faite pour la maison des 7 nains et que passer du temps à cuisiner trop bas ça me détruit le dos… Pas une cuisine « Ferrari rutilante », ce sera aussi avec les moyens du bord, avec nos bras, nos outils, notre imagination et pas un budget de ouf qui nous endetterait sur trois génération !
    Enfin, grâce à toi, j’ai déjà annoncé à mon mari qu’il faudrait prévoir 5 semaines de travaux ! 😉
    Merci pour tous ces bons conseils Marie, joyeuse fête de Pâques !

    Répondre
  25. saandrine60

    Bonjour Marie
    Quel boulot mais ça valait la peine c est joli même si ce n est pas mon style, c est très deco
    Ta recette me donne envie mais si on ne met pas d avocat cela pose t il problème ?? Car perso j ai beaucoup de mal à trouver des bons vrais avocats bien mûrs et garder la peau me semble juste une prouesse dont je ne me sens pas suffisamment patiente en bon bélier que je suis pour y parvenir…..
    Et notre Chevrier comment va t il ,?,
    Tu vois les conseils des vendeurs ne sont plus ce qu ils étaient…. ils essayent de ré fourguer des produits plus chers souvent…business toujours
    Merci pour tes belles recettes…d ailleurs je vais ressortir ton bouquin pour les cookies noisettes j ai la chance d avoir un marché italien où je trouve des noisettes du Piémont juste une tuerie….ma main plonge dans le bocal comme ça pour rien….enfin si le plaisir de ce goût incomparable
    Biz

    Répondre
  26. Rose

    Marie,

    (Que ca fait un bail !)

    C’est super ! Ta cuisine est juste parfaite. Tu es vraiment douée, et les idées, et la réalisation. A quand ton émission de cuisine / bricolage ? Ca se fait pas mal ici en Suède (jette un oeil ici : https://www.tv4.se/jul-med-ernst)., tu serais parfaite dans le rôle !

    Quant à la recette, bravo l’idée de l’avocat, c’est parfait !! (J’ai le même problème que toi avec tous ces moules – nous venons de déménager, cuisine un peu plus petite, je joue aussi à Tetris :D)

    De chaudes bises, je file !

    Répondre
  27. kali

    Bonjour Marie,
    Elle est juste magnifique cette cuisine! Quelle travail! Vous pouvez être fier de vous.
    Tout en harmonie entre élégance, douceur et authenticité, J’adore!
    Et ce poêle/composteur. Trop chou.
    La recette n’en parlons pas même si j’ai un peu de mal avec les avocats. D’abord j’ai un mal fou à en trouver des bons , ensuite depuis que mon fils a vu la quantité d’ eau que nécessite leur production, je n’en consomme quasiment plus. Mais bon , c’est mon choix.
    Je te souhaite de très bonnes fêtes Pâques
    PS: ton dernier livre vient de se faire une place dans ma bibliothèque 😉
    Kali

    Répondre
  28. Marilyn

    Bonjour Marie,

    On dit très souvent que la cuisine, dans tous les sens du terme, est à l’image de celle (ou celui) qui la fait. Et là, l’expression prend tout son sens quand on découvre votre nouvelle cuisine : belle, chaleureuse, généreuse, un vrai cocon qui donne envie de se mettre à cuisiner ou à table !!. BRAVO à tous pour cette belle ”aventure” familiale.
    Merci pour tous ces moments de partage avec nous, vous nous réchauffez le coeur de tant de générosité, de bonne humeur et …. de très bonnes recettes, qui nous régalent tous les jours.
    Après tous ces efforts, je vous souhaite à tous de profiter de votre belle cuisine et de passez de très belles et bonnes fêtes de Pâques.
    Bises

    Répondre
  29. cendrillon

    coucou Marie,

    quel travail dans cette cuisine! Waouh! Mais ça en valait le coup. J’aime tout du sol au plafond en passant par tes meubles, tables, évier…..et robinet que j’ai aussi vu à Leroy merlin. Mais quand j’ai changé mon évier et commencé à refaire ma cuisine, mon mari n’a pas été aussi conciliant que le tien, je suis tenace, mais je suis tenace, et le garde en tête. Donc, je l’aurai un jour! 🙂

    et bonne idée ce petit poêle pour ton compost. Justement je cherchais une idée pour mes déchets ménagers pour faire le compost.

    Un immense bravo et merci pour ces photos. C’est un réel plaisir à regarder et le rêve d’avoir une cuisine dans ce style.

    Bon maintenant, revenons au thème principal de ce blog 🙂 la cuisine!

    Merci pour ta recette que je vais sans doute tester ce week-end si le jardin/potager ne m’appelle pas de trop. car toi, c’était ta cuisine, moi pendant ces vacances, c’était jardin/potager à agrandir un peu plus chaque année. Et j’aimerai bien avancé avant la reprise de l’école mardi.

    D’ailleurs, un jour, pourras-tu mettre des photos de ton potager? Je suis sûre qu’il est très joli et rempli de bons légumes. Et si tu as des conseils pour cultiver, je suis preneuse. Le fais tu en permaculture?

    Merci encore pour tout

    et bon repos bien mérité, bon week-end de pâques

    bises marie

    Répondre
  30. cendrillon

    J4ai oublié de te demander: où as tu trouvé l’étiquette “eau potable”? stp J’aime trop et je vais sûrement te piquer l’idée 😉 si tu es d’accord bien sûre.

    merci

    Répondre
  31. Laurence

    Bonsoir Marie,
    Eh bien , le résultat est tout à fait magnifique : il faut dire aussi que tous les deux, vous vous y êtes donnés à fond. Et puis comme on dit “tout travail mérite salaire” la récompense c’est une cuisine entièrement rénovée à quatre mains même plus pour le carrelage , dur dur d’être à quatre pattes à frotter pour en venir à bout.
    Félicitations et je crois qu’avec une aussi belle cuisine et d’espace, tu vas nous concocter de nouvelles recettes toujours aussi appétissantes les unes que les autres : ah dommage que je ne puisse pas manger pas ce que je veux mais bon, !! j’essaye à peu près toutes les recettes que tu publies même celles que je ne peux regarder que des yeux une fois la recette terminée eh bien oui pour mon mari et nos deux enfants Jean-François et Hélène Bonne soirée à toi Marie et félicitations pour ce joli oeuf de condor qui me donne envie de lui donner des “copains” dès demain, je m’y attaque en plus avec un IG correct. Bisous à tous

    Répondre
  32. Emily

    Bonnes fêtes de Pâques à tous !!!

    Whaoo ! Magnifique cuisine Marie, j’adore !!!
    Je compatis pour les travaux !!! J’ai emménagé fin février et maintenant je repousse l’idée des travaux, dans la cuisine notamment, parce que je suis au bout du rouleau de mon rouleau de peinture : d’avoir fait tourner 15 fois les meubles dans l’appart, repeint, rangé, trié, réaménagé … !!!

    Si j’avais une grande cuisine à la campagne je voudrais la même que toi ! un rêve de cuisine ! Ce style anglais : j’adore !!! Et ta vaisselle est sublimissime !!! (team Laura Ashley ! ) ; )

    Plein de bises printanières !!!

    Répondre
  33. Marion

    Waouh ! Quel travail, quel résultat ! tout est joli, si bien coordonné… Tu sais que tu pourrais te recycler dans la déco, si un jour tu en as assez de créer des recettes de cuisine…
    Je vois le problème avec l’huile dure et les tommettes, on a eu la même chose sur du plancher… il faut en mettre très peu et bien, bien, bien, bien l’étaler et essuyer le surplus au fur et à mesure. Ou alors je suis à côté de la plaque et ce n’était pas de l’huile dure… ^^
    Tes oeufs de condor me font bien envie… je retiens la recette !
    Joyeuses pâques et des bisous !

    Répondre
  34. Ginny

    Ah bon , c est le frigo, là dans le coin . Je n aurais jamais imaginé.
    Que de créativité. Vous êtes des artistes. J aime beaucoup le tout. Mes couleurs préférées en plus. J imagine que comme toi , je préfèrerais être chez toi que de faire un tour du monde.
    J avais déjà été impressionnée par la rénovation de la chambre de la puce et la cuisinière. Ou le petit magasin ? Vous êtes une famille qui donne envie de moments doux et paisibles. Vous nous faites rêver. Et pas que pour les recettes savoureuses et saines .
    Allez maintenant.
    Un livre sur les aventures de la famille Chioca. Avec les pages de photos, l humour de Marie. Les astuces rénovation. Le thé au soleil. Les fleurs et les biquettes . Des rêves à déguster à chaque pages. Merci

    Répondre
  35. Hélène Dn

    Bonjour Marie,
    Quel travail! et quel résultat!
    Ta cuisine est magnifique. J’imagine ton enthousiasme à la retrouver chaque matin 🙂
    Bonne cuisine et merci de nous l’avoir partagée!

    Répondre
  36. Aude

    Bonjour Marie. Votre cuisine vous ressemble: belle, chaleureuse, accueillante, naturelle. Que de travail abattu! Pensez à prendre un peu de repos (bien mérité). Recette astucieuse et à coup sûr délicieuse que ces oeufs. Leur nom vient peut-être du cri de soulagement que vous avez poussé : heureusement condor! (Pfff c est nul je sais!). Joyeuses Pâques à vous tous. J’espère que votre fils et ses chèvres vont bien et que votre fille s’épanouit dans son Cap pâtisserie.

    Répondre
  37. JACQUELINE

    Bonjour Marie
    Je trouve ta cuisine magnifique j’adore tout : le style campagnard les meubles la vaisselle le sol enfin tout est super joli
    quel beau travail vous avez fait toi ton mari tes enfants avec du courage de la patience de l’huile de coude mais le résultat en vaut bien la chandelle merci pour toutes les photos et les commentaires
    tu es vraiment une personne épatante gentille attentionnée
    je te fais plein de bises
    bon week end de Pâques

    Répondre
  38. JACQUELINE

    Rebonjour Marie
    j’ai visité le site warmcook : les ustensiles en inox sont vraiment bien
    warmcook c’est comme baumstal pour les ustensiles en inox ? merci de me dire
    bises
    Jacqueline

    Répondre
  39. magali

    Bonjour Marie, j’ai fait la recette: fabuleux, j’en ai mis plein la vue, c’était trop bon. Malin le coup des avocats! Merci à toi et bon week end. Magali

    Répondre
  40. Monique

    Bonjour et bravo Marie ! Quel travail, qu’elle patience ! Je rejoins tes lectrices sur le rendu authentique et chaleureux de ta nouvelle cuisine. Mais je vais te féliciter plus spécialement sur ton humour ; tu m’as bien fait rire quand on imagine un enthousiasme un peu moins présent au fil des jours. La palme pour moi c’est le balai qui servira à planquer un trou dans le mur ! J’ai adoré!
    L’association avocat et chocolat j’ai déjà tenté et c’est bluffant. Je vais donc tester cette recette.
    Merci encore Marie repose toi vite pour nous revenir en grande forme, bises
    Monique (de Bordeaux 😉)

    Répondre
  41. VERONIQUE JORGENSEN

    Oh là là ce dessert de ouf ! Je ne sais pas où tu vas chercher toutes ces merveilleuses idées…
    Nous venons de déguster ce super dessert de compét pour terminer notre repas de Pâques, quel régal et quelle créativité !
    J’avais déjà eu un avant goût hier soir en préparant la mousse et c’était prometteur (…) mais franchement la carapace de chocolat à casser à la petite cuillère c’est top !
    Merci beaucoup de partager tes créations avec nous, c’est un grand bonheur
    Bravo pour les travaux de ta cuisine, elle est magnifique
    A très bientôt
    Véronique

    Répondre
  42. claire-Lise

    que c’est beau que c’est beau……j’adorerai cuisiner dans cette atmosphère…..bravo encore pour cette belle et douce ambiance

    Répondre
  43. monique petit

    Bonjour marie,
    Tes oeufs de “condor” furent un grand succés ce midi, même si ils n’avaient pas le si bel aspect que les tiens !
    Voici un moment que je voulais te proposer (à donner bien sûr), une grand cocotte en fonte (42cm) dont je ne me sers plus du tout.
    Nous allons à Valence fin de semaine prochaine, à l’aller ce n’est pas possible mais peut-être au retour nous pourrions te la déposer ou sinon une autre fois.
    Cela t’interresse ?
    Bonne continuation de WE pascal.
    Nicmo

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *