{ Un « mal aimé »… qui peut encore nous étonner ! }

9 janvier 2019

{ Un « mal aimé »… qui peut encore nous étonner ! }

Chiffonnade de chou frisé au cantal, noix et jambon cru

♥ Sans Gluten ♥ IG très bas ♥

 

chou frisé 4En ce début d’année 2019, il y a un grand mystère existentiel que je voudrais résoudre : Pourquoi, mais pourquoiiiiiii donc, alors que tout le monde s’échine à préparer en salade le chou rouge, le chou cabus et le chou kale qui sont plutôt du genre coriaces, personne ne pense-t-il à faire de même avec le chou frisé, dont les feuilles sont toutes fines, délicates et tendres à souhait ?

Serait-il juste un peu trop rustique pour les tables branchées se voulant toujours plus à la pointe de la nouveauté, de la « créativité* »? Si c’est juste cela, qu’il vienne donc se consoler chez moi, grande adepte d’une certaine plouc’attitude heureuse et assumée, je saurais quoi faire de ses délicates frisettes !

D’ailleurs, imaginez un instant si, depuis des générations, on n’avait connu que le chou kale. Bon, déjà, l’espèce humaine aurait un peu muté, nous aurions tous un visage pyramidal à cause des mâchoires surdimensionnées, mais passons. Et puis un jour, au 21ème siècle, quelqu’un aurait « découvert » le chou frisé : Hiiiiiiiii ! Quelle délicatesse, quelle classe, il est trop mignoooooon, le chou frisé ! Pardon. Il est trop mignoooooon, le Curly Cabbage (oui, parce que ça fait toujours plus mieux avec un nom anglo-saxon : par exemple, chez nous, le chou kale s’appelle le « chou fourrager à vaches », ça fait tout de suite moins tendance**). On lirait sur les blogs et dans les magazines de cuisine tout un panégyrique sur le Curly Cabbage, si charmant, si healthy, si branché (pardon, si hipster)… Tout le monde vanterait les qualités nutritionnelles de cette nouvelle coqueluche, on s’esclafferait sur sa délicatesse en cuisine, on le masserait dans un beurre végétal aux épices pour le transformer en chips vegan, on le presserait à 4000 tours/minute pour en faire des smoothies de stars atttttention aux dents vertes avant la séance photo !, on l’entarterait, on l’engratinerait, on l’enmuffinerait, et il serait peut-être même « réinventé » en macaron, en fondant au chou-colat ou en tirami-chou (ouaip, plus rien ne m’étonne…).

chou frisé5Mais pas de chance. Le chou frisé nous tient compagnie depuis l’époque des gaulois, au moins, et rien n’arrivera de tout cela car dans l’imaginaire collectif, le chou frisé, c’est beuuuh, ou au mieux, c’est bof. On en achète -une fois !-quand les tomates, poivrons et aubergines pendent tout congelés au bout de leurs branches, que les blettes sont blets, que les courges deviennent liquides et qu’on a épuisé tout le répertoire des recettes aux poireaux. Voilà voilà… Pauvre chou, va.

Mais je vous vois venir ! Le problème avec le chou, c’est que ça sent le chou. OK. Loin de moi l’idée de nier l’évidence. Remarquons juste, par souci d’équité, que TOUS les crucifères sentent plus ou moins le chou, y compris le chic-issime chou kale, le chou chinois, le chou romanesco, le brocoli, la roquette, la moutarde, le colza (promenez-vous dans un champ au printemps, ça sent pas la rose)… sans parler du chou fleur et du chou de Bruxelles, deux malins qui cachent bien leur jeu sous leur petit minois sympathique, alors que ce sont en réalité deux bêtes de guerre hors catégorie en matière d’attaque chimique.

Et bien il existe des astuces trèèèès efficaces pour que le chou se fasse beaucoup plus discret !

– Astuce N°1: Choisir du chou bio, ou non traité (vous verrez, la différence est énorme côté odeur et saveur)

– Astuce N°2 : Ne pas le faire trop attendre au frigo (plus le chou est frais, moins il “sent” en cuisant)

– Astuce N°3 (la plus importante) : Ne surtout pas trop le faire cuire !

Pour des fleurettes de brocoli ou de chou romanesco, c’est 10/12 minutes chrono de cuisson à l’eau bouillante salée, surtout pas plus : les fleurettes doivent rester d’un vert pimpant, car dès qu’elles virent au kaki, hop, ça sent… Pour le chou frisé c’est exactement pareil : 10, 12 -à l’extrême limite 15 min- de cuisson suffisent, que ce soit dans l’eau (ou dans une soupe de type garbure, dans un bouillon de pot au feu, une potée…) ou au wok (après avoir fait revenir des oignons et des petits bouts de jambon cru par exemple ;)). Sauf que pour le chou frisé, il faut aussi penser à bien enlever le trognon (voir photo ci-dessous) car c’est lui qui sent le plus fort !

chou frisé6Évidemment, avec une cuisson aussi minutée, il faut d’abord couper le chou en morceaux : soit l’émincer (pour le faire sauter), soit le détailler en gros carrés (comme dans le colcannon irlandais), soit au minimum en quartiers, pour les potées par exemple. Sinon, seules les feuilles du tour seront cuites ! (En revanche, désolée, pour le chou fleur et le chou de Bruxelles la seule astuce « anti-odeur » véritablement efficace consiste à les cuisiner uniquement en cas de sinusite carabinée, quand on a le nez si bouché qu’on ne distinguerait pas un filet de haddock fumé d’une cuisse de poulet rôti…)

Et pour en revenir à notre bon vieux chou frisé, on peut donc aussi le préparer en salade, je vous assure, c’est très délicat ! Testez-le par exemple dans cette recette d’inspiration auvergnate (que j’ai surnommé « L’Arverne » à la maison ;)) associant les fameuses frisettes de chou à du cantal (miam !), des noix (re-miam), des « lardons » de jambon cru (re-re-miam) et des pruneaux (Euh ?…)

Et là je suis sûre que je vais vite recevoir un ou deux commentaires stupéfaits : Du pruneau, sérieusement ?!

Ben, cette idée m’est venue en cherchant quel autre ingrédient bien typique de la cuisine auvergnate l’on pouvait éventuellement ajouter dans cette salade après le chou, le cantal, le jambon cru et les noix qui sont déjà bien représentatif de ce terroir. L’idée du pruneau m’a d’abord semblée complètement saugrenue, puis intrigante, puis séduisante… Au final, l’association de saveurs est réellement formidable ! Vous verrez : en se resservant, vos convives chercheront moins à attraper les morceaux de fromage et de jambon que ceux de pruneaux…

On parie ?

chou frisé7

 

* Créativité : NF. Désigne, en cuisine du 21ème siècle, une très large palette de plats allant de belles idées assez bien inspirées (ex : Dauphinois de potimarron aux cèpes et confit d’oignons de Roscoff, chiffonnade de Pata Negra) aux fermentations intellectuelles les plus déroutantes (Tournedos de foie d’autruche mi-cuit aux wakame, émulsion café-citronnelle et mirepoix de rutabagas au miel de manuka ). (Et rien à voir avec le fait que je sois encore assez énervée d’avoir trouvé, cet hiver au resto, de la mangue et du pain d’épice dans une terrine de canard qui aurait été tellement bonne, si on lui avait foutu la paix !)

** Oui, parait que ça fait toujours plus rêver en anglais, mais j’y vois au moins une exception : la kalette (joli petit chou de Bruxelles rose et frisé que l’on trouve de plus en plus souvent en magasin bio), se nomme « Flower Sprout » dans la langue de Shakespeare, et c’est bien ainsi qu’il est noté sur les étiquettes des étals de mon magasin bio. J’aime mieux « kalette ». Même si « Flower Sprout » ça a le mérite d’être franc, direct et sans détour…

 

Ingrédients pour 3/4 personnes

Préparation : 15min

  • La moitié d’un chou frisé de taille moyenne
  • 1 oignon rouge
  • 100g de cantal jeune
  • 100g de jambon cru en tranche un peu épaisse
  • 8 pruneaux
  • Une dizaine de noix dans leurs coques
  • 6 c. à soupe d’huile d’olive ou de noix
  • 3 c. à soupe de vinaigre de vin
  • Sel, poivre.

Enlever les deux ou trois feuilles vraiment vert très foncé et coriaces autour du chou. Recouper le demi chou en deux, puis bien enlever le trognon (voir sur la photo 3). Émincer finement au robot ou au couteau.

Recouper la tranche de jambon en « lardons », et le cantal en cubes. Dénoyauter les pruneaux et les découper aux ciseaux en petits morceaux. Casser les noix.

Bien brasser ensemble tous les ingrédients de la salade, puis servir aussitôt, car les feuilles si tendres du chou frisé n’ont pas spécialement besoin de mariner !

chou frisé 3

Ça c’était un chou de mon jardin (en 2017), tout couvert de gel… En fait, le SEUL chou acceptable de mon jardin (oui parce que les rats taupiers se goinfrent dans mon potager, et ils aiment tout particulièrement les racines de chou, si vous saviez… j’suis au bout du rouleau 😉 Est-ce que quelqu’un aurait une solution? Pitiéééééé.)

Chou frisé 2

Une autre façon très simple de détailler le chou en petits morceaux, c’est de superposer quelques feuilles les unes sur les autres (pour gagner du temps) avant de les couper en carrés. Après, il suffit de les faire sauter au wok, ou cuire à la cocotte. C’est aussi ainsi que l’on procède pour confectionner le colcannon irlandais, ce plat si délicieusement réconfortant associant pommes de terre, chou, lait et fromage…

chou frisé

Eh, psst… D’ailleurs, vous la voulez ma recette du colcannon irlandais? C’est pas DU TOUT à IG bas, mais mâhââ, que c’est bon !

Tous mes plus beaux voeux pour cette nouvelle année 2019 !!!

Et un grand merci pour tous ceux d’entre vous qui m’ont laissé de si gentils messages lors du dernier post. Je suis vraiment désolée de n’avoir pas pu répondre (quand j’ai rouvert mon ordi, il y avait plus de 180mails !), mais j’ai évidement tout lu, et que dire à part que vous m’avez beaucoup touchée… Merci encore pour ces bons moments passés à vous lire, car votre gentillesse et votre sympathie comptent beaucoup pour moi. Ce blog, c’est énormément de travail, mais quand je suis presque tentée de baisser les bras (ça m’arrive d’être parfois un tout petit peu au bout du rouleau, j’avoue ;)), tant de gentillesse me remotive beaucoup. Vous êtes juste formidables ! 🙂

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

178 grains de sel au sujet de « { Un « mal aimé »… qui peut encore nous étonner ! } »

  1. magali

    J’adore le chou frisé, une soupe est en train de mijoter d’ailleurs ; mais ce que je préfère par dessus tout ce sont les feuilles de chou farcies à la viande !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ne m’en parle pas, c’est si bon ! Et le chou farci auvergnat, et la garbure, et la potée, et le chou braisé aux olives… C’est trop bon 😉
      Des bises, et bonne soirée à toi Magali,
      Marie

      Répondre
  2. Ninidio

    HELLO Marie. Tous mes bons vœux pour cette nouvelle annee ainsi qu’à tes proches et merci pour cette reçette sympa. Tu plaisantes tu vas pas nous laisser tomber 😩😩😩😩😩😆😆 Pitié que deviendrions nous sans tes billets pleins d’humour et de gaieté ? Et puis plus de nouvelles recettes ? Non non non il n’en est pas question 🍴🍴🍴🍴🍴🍴🍴. Je comprend que tu dois y passer beaucoup de temps et qu’avec ta grande famille tu dois pas t’ennuyer. Courage Marie et continues de nous régaler.Plein de bisous et une rencontre au mois de septembre j’espère Hein t’oublies pas le stage culinaire. Nicole

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      T’inquiète pas, justement, je fais tout pour tenir le coup 😉
      C’est que je l’aime mon blog moi ! Mais c’est vrai qu’en décembre, j’étais au bout du rouleau, car l’automne a été épuisant: deux livres à rendre à un mois d’intervalle, l’accident de mon mari, le fiston qui s’installe… plus tout le reste !
      Je commence tout juste à retrouver un peu la pêche là 🙂
      Plein de bises ma Ninidio !
      Marie

      Répondre
  3. Adèle

    Le colcannon a déjà eu beaucoup de succès ici, alors, je suis sûre que cette salade plaira tout autant ! Elle a l’air délicieux !
    Autre avantage indéniable du chou frisé par rapport au kale, le prix ! Il a vraiment toute sa place dans la cuisine bio du quotidien 😀

    Courage Marie parce que nous sommes nombreux à aimer tes recettes et ton humour !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est clair, le chou est vraiment LE légume super économique car là, avec juste la moitié d’un chou de taille moyenne tu fais une salade énorme, et tu peux même cuisiner l’autre moitié autrement pour le repas d’après !
      En tout cas, merci Adèle pour ton gentil petit mot d’encouragement 🙂
      Des bises, et belle soirée à toi !
      Marie

      Répondre
  4. Jackie Thouny

    C’est drôle Marie moi l’odeur de la cuisson du chou que ce soit fleur, brocoli, et autres ne m’incommode pas du tout. Par contre difficile pour moi de manger du chou cru. Il faudrait néanmoins que j’essaie ce petit chou frisé. Qui sait. Merci pour tes bons voeux et de nouveau belle année 2019. Il a un peu neigé chez nous à Voiron mais bon cela n’a pas tenu. Bises amicales

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Dans les Chambaran, on a entre 5 et 8cm de neige à 700m d’altitude, et je rentre tout juste de 9km de marche (je suis cuite ;)) mais c’était si beaaau ! J’ai juste manqué de me casser la figure plusieurs fois parce que mazette, ça glisse, et mon chien n’avait pas compris qu’il fallait marcher plus doucement que d’habitude (et comme c’est un gros toutou, je vole derrière lui accrochée à la laisse, c’est pas trop moi qui décide du rythme en fait^^)
      Des bises Jackie 🙂
      Marie

      Répondre
  5. Gaelle

    Bonjour Marie,
    Tout d abord très belle et heureuse année à vous et à votre famille et pleins de bonheur à votre fils….
    Merci de prendre de votre temps pour partager avec nous votre amour de la bonne cuisine saine et réconfortante et qui reflet votre génèrosité et votre gentillesse…. cela fait des années maintenant que je vous suis et que j ai presque tout vos livres une bonne vingtaine et je n’ ai jamais vu un blog tenu avec autant de bienveillance et de respect envers ses lecteurs….
    Cette recette m’a fait sourire car je suis auvergnate et la salade de choux et un plat qui a bercé mon enfance, mon papa en préparer en le coupant tres finement et en l ‘assaissonant à la derniere minute un regale…..mais la je dois dire qu’avec du fromage des noix et du jambon fume hummmm ça doit être terrible…. je n y avais jamais pensé…..qu elle nouille😉😊😊😊😊.
    Bonne soiree…..

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Que c’est gentil Gaelle, merci infiniment pour ce message d’encouragement et de sympathie qui me touche beaucoup, beaucoup.
      Mon papa est auvergnat aussi, on est peut-être de lointaines cousines 😉
      Bonne soirée à vous, et tous mes plus beaux voeux aussi pour cette nouvelle année !
      Marie

      Répondre
  6. Steph Marmott

    Coucou Marie
    Ici on aime bien le chou frisé (mais le kale bof bof), par contre je n’avais jamais essayé en salade ! A tester 😉
    Belle journée et bon courage !
    Des bises !

    Répondre
  7. Magalie

    Bonjour Marie et mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année!
    Jamais goûté le kale! Par contre tous les autres choux c’est légumes doudous de la saison froide à la maison …mais teeeeellement galère à faire pousser au potager! Chez nous ce ne sont pas les rats taupiers mais les brusques écarts de températures du climat béarnais( sans parlet de la magnifique invasion de piérides de cette année!!!) qui mettent mes nerfs de jardinières à rude épreuve! Mine de rien c’est délicat le chou!
    Merci pour cette recette toute fraîche! Et comme vous ne manquez pas de courage, je vous envoie tout plein de bonne énergie!
    Bien amicalement.
    Magalie

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est gentil comme tout, merci Magalie 🙂
      Bien amicalement aussi (et bon courage contre les piérides ! J’en ai aussi, quelle calamité, mais à côté des rats taupiers, c’est de la gneugneute… ^^)
      Marie

      Répondre
  8. Florence

    C’est trop chou 🥦🥬 tout ça ! Merci Marie, excellente année à toi et toute ta tribu avec encore plus de gourmandise cette année. Bon courage, ne démoralise pas 😃. Bisous.
    PS : j’ai fait tes recettes aux galettes de sarrasin’ 😋😋!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Non non, je ne me démoralise pas, heureusement, le moral ça va, c’est juste mon “vieux” corps qui commence à ne plus vouloir tenir ce rythme de fou. “Ehhh, ohh, j’ai 40 balais” qu’il me dit quand je lui en demande trop. Faut dire que depuis des années, je ne le ménage pas… Alors voilà, faut juste que je ralentisse un peu 😉
      Des bisous à toi aussi Florence !
      Marie

      Répondre
  9. Nakiami

    Voilà un chou que je n’ai pas du tout l’habitude de cuisiner (en général je m’arrête au chou chinois et au chou romanesco, à la rigueur au chou fleur). Qu’à cela ne tienne, je le rajoute à mes recettes de ce weekend ! Avec les pruneaux bien évidemment ! (très curieuse de ce mélange de saveurs…)

    C’est avec joie et gourmandise que je m’apprête à passer une nouvelle année à suivre votre blog.
    Alors un grand merci pour toutes ces découvertes, et une excellente année à vous et à votre “tribu” !

    Répondre
  10. Angevine49

    Bonjour

    Tout d’ abord tout mes voeux pour cette nouvelle année.

    J’ adore manger du chou mais hélas si j’ en abuse, eux savent me le dire ou plutôt me le faire ressentir ( crise de goutte) tant pis. Votre recette de salade de chou frisé devrait plaire à la maisonnée, j’ en suis sûr. Dès que j’ en aurais l’occasion je teste.

    Je ne connais pas la recette irlandaise dont vous parler mais je suis curieuse de la connaitre.

    Bonne journée

    et merci

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Un jour je posterai sur le blog la recette du colcanon, peut-être aux alentours de la St Patrick tient, ça serait rigolo 😉
      Belle soirée à vous Angevine, et tous mes plus beaux voeux à vous aussi pour cette nouvelle année !
      Marie

      Répondre
  11. Evelyne

    ça me fait plaisir votre message. J’ai tout essayé (enfin j’ai vite baissé les bras quand même) pour aimer le chou kale qui en plus est imprononçable. Mais il n’y a rien à faire j’ai renoncé après avoir essayé de la machouiller (vous connaissez les génies des alpages ?) , de le mélanger …. En revanche, je n’avais jamais eu l’idée de faire du chou vert en salade. Maintenant ça va être fait grâce à votre imagination et votre intrépidité.
    Ah j’oubliais : je revendique aussi la plouc’attitude !!!
    Belle année 2019

    Encore une info : j’ai reçu de mes enfants comme cadeau de Noël “la cuisine bio du quotidien”. Une très grande réussite. Merci

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci pour tout Evelyne, je suis très touchée 🙂
      Tous mes plus voeux aussi pour cette nouvelle année 2019 ! Ça sera l’année de la plouc’attitude 😉 Qu’est-ce qu’on va être heureux comme ça…
      Marie

      Répondre
  12. Isabelle

    Journée bien ensoleillée et givrée ce matin, et qui commence bien quand on reçoit un post de « Saines Gourmandises »
    Il y a tant de belles recettes avec toutes les sortes de choux.
    Le chou en salade, ça me rappelle des souvenirs d’adolescence où mon amie anglaise qui nous avait invités, commençait le repas par une belle laitue (soit disant) n’ayant pas réalisé qu’elle avait acheté un chou bien coriace et mis les premières feuilles vertes dans le saladier… on avait bien ri en essayant de croquer sa «salade » … jamais recommencé depuis.
    Du coup, ta recette me tente bien…

    Heureuse et douce année pour toi et toute ta belle famille, succès et réussite pour les études des enfants, et aussi pour l’entreprise du fiston, et de vrais moments de repos pour toi de temps en temps…. une bonne résolution pour 2019 😉
    Bises amicales
    Isabelle

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Que tes voeux si délicats me touchent Isabelle, merci du fond du coeur…
      J’en sais moins sur ta famille que toi sur moi, du coup mes voeux sembleront beaucoup plus “nases”, mais je te souhaite quand même une très belle année 2019, avec beaucoup de réussite, surtout dans les choses importantes (parce que les détails, plus on s’en fiche et plus on est heureux ;))
      Des bises très amicales aussi !
      Marie

      Répondre
  13. etlafeesatoile

    Ah ton style, j’adoooore ! 😉
    J’avoue que le chou frisé chez moi finit exclusivement en potée ou farci… mais tu as titillé mes papilles et je vais tester tout ça à l’occasion !
    Merci pour les recettes !
    bisous et belle journée

    Répondre
  14. Marion

    Bonjour Marie,
    Je te souhaite une belle année, à toi et tous ceux qui te sont chers ♥
    Cette recette me fait bien envie : une belle association de saveurs. Je vais essayer !
    C’est vrai que je n’ai pas trop le réflexe d’acheter du chou “tout simple”, pourtant c’est bon ! Je vais plutôt aux choux de Bruxelles, de Chine ou fleur/brocoli/romanesco. Mais c’est quoi cette rumeur selon laquelle le chou de Bruxelles qui cuit ça pue ? ça sent bon ! (surtout mijoté avec des oignons, des carottes et des châtaignes, en accompagnement d’une bonne viande…)
    Bises et belle journée.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est rigolo, j’ai vraiment un grooos souci avec le chou de Bruxelles, mais je connais beaucoup de gens qui, comme toi, le trouvent tout à fait délicieux ! A commencer par mon mari, qui en est “fan”… il en ramène parfois, mais à la maison tout le monde hurle ! Pour ça, les enfants ont tout pris de moi 😉
      Des bises, et belle soirée à toi Marion,
      Marie

      Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      😉
      Je te promets que c’est quand même mangeable le chou kale, des fois… quand on a très faim ^^
      Non, sans blaguer, quand je le cuisine au wok avec des oignons et du boeuf c’est chouette !
      Des bises Babeth !
      Marie

      Répondre
  15. Mariek Rolland

    Contre les rats taupiers, mes amis qui font de la perma ont planté du ricin (certes toxique, mais très joli.) je ne sais pas si c’est aussi efficace que les tourteaux de ricin… Bisous 🙂

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Et oui, j’y ai bien pensé au ricin, mais je ne peux pas, à cause de mes trois toutous : il y a eu trop d’accidents parait-il…
      Plein de bisous à toi aussi (et vraiment je suis navrée qu’on se soit ratée en décembre. J’ai trouvé un peu tard ton SMS, je suis nulle 🙁 On se reparle très vite par mail perso?)
      Marie

      Répondre
  16. brigitte

    Dans les recettes IG bas, il y a aussi la salade chou frisé- thon- mayonnaise… Délicieux mais… Merci pour ce blog que je lis toujours avec délice !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Brigitte, je ne connaissais pas cette recette, mais je suis sûre qu’avec une bonne mayo fait-maison, ça doit être très bon !
      Belle soirée à vous 🙂
      Marie

      Répondre
  17. laulau47

    Meilleurs voeux Marie et merci pour ce blog découvert depuis quelques mois et que j’adore!!
    J’ignorais que le chou frisé pouvait se manger cru donc une nouvelle recette à tester .
    Bises

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Tous mes plus beaux voeux aussi pour cette nouvelle année Laulau, et merci beaucoup pour ce gentil message 🙂
      Des bises,
      Marie

      Répondre
  18. muriel

    Coucou Wondermarie ! Bonne et heureuse année pour toi et tous tes proches et beaucoup de jolies biquettes pour ton fiston ! Tu m’as donné envie de manger du chou moi qui n’en a jamais cuisiné ! Et oui, tu lis bien, je n’ai jamais cuisiné le chou mais pour le coup je vais me lancer. Merci beaucoup pour ce déclic euh un peu odorant mais sûrement tellement bon.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Jamais jamais?
      Ça alors ! Bon, comme on dit, YAPLUKA Muriel 🙂
      Plein de bises très amicales et chaleureuses, et tous mes plus beaux voeux pour cette nouvelle année… surtout, qu’elle te soit plus douce que l’an passé (j’ai trouvé ton message perso, je te réponds très vite…).
      Marie

      Répondre
  19. Béatrice

    Ah! Te revoilà Marie! J’aime beaucoup le nom de “Flower sport”!!!! Que j’ai rit en te lisant! C’est fou ce nom, et tellement génial! Ta salade est superbe. Je reconnais que, après t’avoir lue, je suis réconciliée avec le chou frisé! D’autant plus que j’aimais déjà faire ta recette du Colcannon, mais je ne savais jamais trop quoi faire avec le reste du chou, car je n’en étais pas très adepte. Bon, alors, la prochaine fois, je teste la salade pour finir mon chou.
    Je te souhaite une très belle année 2019….avec toute ta famille, tes chiens, lapins,etc……
    Gros bisous Marie

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup ma Béatrice 🙂
      Tous mes plus voeux à toi aussi pour ta famille et toi-même ! Comme je ne sais pas si tu as des chiens, des lapins, des chèvres, etc., je m’arrêterai là 😉
      Gros bisous aussi,
      Marie

      Répondre
  20. Caramia Dn

    Simple mais très efficace et forcément bon!
    Merci pour l’idée! Ça fait plaisir de lire une recette salée après les fêtes! (dis-je en grignottant…oups… un excellent biscuit de ton dernier livre d’ailleurs: les dentelles aux graines: top!)
    Je te souhaite une très bonne année!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Aaaah, les cookies “dentelle” aux graines, on carbure à ça en ce moment, car une de mes filles en a fait trois fournées d’un coup et ça a rempli 4 boîtes à gâteaux en métal (de grande contenance !). Pour les goûters, c’est le top, on regarde notre montre dès 14H30 pour être sûres de ne pas rater l’heure ^^
      TRès belle année à toi aussi Caramia 🙂
      Marie

      Répondre
  21. Stéphanie

    Bonjour Marie,

    Merci pour tout votre travail qui apporte tant de joie à notre quotidien ! Dans mes journées de maman de bientôt quatre enfants, encore tous en bas âge, vous lire est une vrai plaisir et me motive pour cuisiner toujours mieux. J’avais une petite question : dans votre livre sur la minceur durable, vous évoquez la mandoline pour émincer certaines crudités. J’hésite à en acheter une pour présenter de plus jolies assiettes de crudités sans sortir toujours le gros robot. Puis-je vous demander laquelle vous utilisez et si vous en êtes contente ? Merci beaucoup !
    Je vous souhaite une très belle année 2019, qui vous permette aussi de vous reposer et de vous ressourcer, nous en avons toutes besoin !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Pauvre Stéphanie, ma réponse va vous décevoir ; j’ai deux mandolines, et elles sont aussi nulles l’une que l’autre… Du coup, je me dis que si vous en trouvez une bien, surtout dites-le moi 😉
      La moins “nulle” des deux a coupé très bien pendant quelques mois, mais là c’est à croire qu’elle s’est émoussée. Du coup, je sors le gros robot à chaque fois…
      Tous mes voeux à vous aussi pour cette nouvelle année, et bon courage pour les quatre petits iroquois. Le souvenir de quand les miens étaient petits me fait souvent monter les larmes aux yeux. C’était une époque crevante, mais merveilleuse… 😉 Profitez en bien Stéphanie, et quand c’est difficile, dites-vous que de mon côté, s’il fallait “repartir pour un tour” et revivre toutes ces années épuisantes de maman poule avec ses poussins chéris, je le ferai tout de suite ! 😉
      Marie

      Répondre
  22. Lucie

    Coucou Marie,
    Chouette, des recettes pour passer les stocks de chou de l’AMAP ! Pour les rats taupiers, après avoir lu Le Potager du paresseux de Didier Helmstetter, je crois qu’il dit que la seule façon, si on a de la place, c’est de prévoir plus de plants : pour lui et pour nous ! (dixit celle qui arrive à peine à faire pousser ses aromatiques dans son jardin humide et ombragé… !)
    A bientôt !
    Lucie

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Alors, tu diras de ma part à ce cher monsieur Helmstetter (j’ai fait un copié-collé pour le nom hein)… Voici comment ça se passe chez moi, dans le Dauphiné : plus y a à bouffer dans les potagers, plus les rats taupiers font de bébés ! Ils se disent, waouuuh, trop cool, c’est le nirvana des rats taupiers ici, on va établir une colonie !!!
      Et voilà.
      Quand je plante rien, ils s’en vont (peut-être bouffer les potagers des voisins?), et quand je plante, ils rappliquent ! Faut croire que ça aime particulièrement manger bio, un rat taupier. Les miens sont donc bien nourris… Si au moins ça se mangeait ! (Et c’est là que j’ai perdu 99% de mon lectorat vegan… Mais je rigooooole les gars ;))
      Bonne soirée à toi Lucie 🙂
      Marie

      Répondre
  23. Sophie

    Bonsoir Marie,

    Bonne et heureuse année 2019.
    Tout d’abord merci pour ce moment fort… en humour que vous m’avez offert. Vous avez un style épatant….
    Nouvelle abonnée de votre blog je vais suivre avec délectation vos récits, tester vos recettes avec, bien sûr, un peu de sel ici et là et admirer vos superbes photos.
    J’admire ce que vous arrivez à faire, le tout, avec une grande famille. Bravo

    Psssst. Pour le rats tauliers, taupes et autres rogneurs de racines je n’ai découvert, fortuitement, qu’un moyen …. Le chat taupier (Plus connu sous le nom de gros titi à la maison)….

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Un chat taupier, ça serait bien , mais le souci c’est que j’ai déjà trois chiens “chatiers” alors ne donne pas cher de la peau d’un pauvre chat entre mes trois toutous 😉
      Ma beauceronne, qui creuse très (trop !) bien avec ses énormes papattes, attrape bien un rat-taupier de temps en temps, mais en faisant à peu près 500% de dégâts en plus… quand elle a fini son trou, on pourrait directement y planter un arbre fruitier (où est le smiley qui pleure et qui s’arrache les cheveux?)…
      Bonne soirée Sophie 🙂
      Marie

      Répondre
  24. Chloé

    Un tout petit jeu de mot t’as échappé … je m’attendais vraiment à lire “tirmachou” à la place de tiramisu 😉
    à part ça, merci et très belle année!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Il est excellent ton jeu de mot Chloé ^^
      Tellement excellent que je l’ai repris directement sur le blog… Merci 🙂
      Tous mes plus beaux voeux aussi pour cette nouvelle année !
      Marie

      Répondre
  25. Fanny

    Bonjour Marie,
    Bonne année! Essaie de te reposer un peu quand même! Comme d’habitude, tu nous fait bien rire. Donc ici, en Grande-Bretagne, le chou frisé s’appelle Savoy cabbage ou chou de Savoie! Va savoir pourquoi, en tout cas, moi ça me fait toujours rire qu’en France on anglicise tout pour être à la mode et ici c’est le contraire, si ça sonne français c’est super “trendy”. Je reçois souvent des choux frisés dans mon panier bio et j’adore farcir les feuilles extérieures et je garde l’intérieur pour manger en salade avec des carottes râpées, des graines, des fruits séchés (raisins secs, pruneaux ou cranberries) et une sauce à la cacahuète. J’aime bien les choux en général, à part le chou fleur, je n’ai pas encore trouvé la recette avec laquelle je vais dire plus que “ouais, c’est mangeable”, mais je ne désespère pas.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Le chou-fleur, j’aime bien le râper très fin (ça fait une sorte de semoule), puis l’assaisonner avec des copeaux de parmesan, des morceaux de tomates séchées, et une sauce huile d’olive, vinaigre balsamique, levure de bière.
      Mais à part ça, je ne suis pas excessivement fan…
      Bonne année à toi aussi 🙂
      (Psst, ça veut dire quoi “trendy”? ;))
      Marie

      Répondre
        1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

          J’ai encore appris quelque chose 😉 Sérieux, je voyais ce mot partout sans savoir ce que ça signifiait (bon, en même temps je suis un peu fainéante, j’aurais pu me contenter de le googleliser ;))
          Belle soirée à toi Fanny !
          Marie

          Répondre
  26. AC

    Bonjour Marie,

    Je te souhaite une très belle année 2019, pleine de bons moments, autant de bonnes nouvelles et des souvenirs magnifiques. Mais par dessus tout, je te souhaite d’être en bonne santé. Sans elle…
    J’avoue, j’ai googlisé “panégyrique”…jamais vu ce mot avant…(euh par contre, c’est masculin). Merci pour la découverte! En plus de celle du chou frisé cru! Hyper tentant cette salade!
    Pour Fanny (commentaire juste avant) qui cherche une recette de chou-fleur, j’ai essayé celle-ci, j’en ai un bon souvenir : https://cnz.to/vf/recettes/legumes-et-cereales/chou-fleur-roti-a-la-mary-celeste-recette/
    Bises

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci pour la faute j’ai corrigé… J’aurais eu l’air fin sans toi 😉
      Plein de bises AC, et tous mes plus voeux pour cette nouvelle année !
      Marie

      Répondre
  27. patdub

    Bon moi, les rares fois où j’ai mangé du chou kale, c’est le maraicher qui m’en avait proposé et j’avoue que j’avais trouvé ça super bon.(peut être parce qu’il venait d’un potager naturel)… je l’avais fait en salade, émincé très fin avec plein d’autres crudités. Mais sinon je n’en achète pas .
    Par contre j’adore tous les chous,cuisinés de toutes les manières et surtout la bonne vieille soupe campagnarde avec des morceaux. Moi aussi l’odeur de cuisson du chou ne me dérange pas, ça sent la bonne cuisine et pis c’est tout!
    Je te souhaite une bonne reprise, et essaye de te ménager des temps de repos, même si on est toujours impatients de te retrouver.
    je t’embrasse

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Sincèrement, même si je rigole un peu, je trouve que ça se mange le chou kale, pas de souci ! Il faut juste un peu enlever les plus grosses côtes, et après le grand intérêt c’est qu’il ne sent pas très fort justement…
      Merci en tout cas pour ton si gentil message Pat, et plein de bises bien amicales,
      Marie

      Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Si un jour tu as l’occasion d’essayer tu verras : le chou frisé, c’est encore plus agréable.
      Des bises à toi aussi Philo 🙂
      Marie

      Répondre
  28. Hélène

    Merci Marie ! Je n’aurais pas pensé au chou frisé en salade, je vais essayé ! Je viens d’en cuisiner un en pôté, je le cuisine aussi souvent avec du chorizo. Etant originaire d’Auvergne le pruneau ne me surprend pas, vous connaissez le pounti ? C’est délicieux.

    J’ai reçu votre libre sur les goûters du quotidien à Noël (et j’en ai offert un autre à ma maman), on a commencé une première recette avec ma fille mardi, c’était délicieux on en fait une autre ce week-end !

    Merci pour tout !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ah oui je connais le pounti ! Car c’est même en pensant au pounti que j’ai ajouté des pruneaux dans cette salade 😉
      Des bises d’une “cousine” auvergnate (du côté de mon papa, on est corréziens depuis la nuit des temps ^^…)
      Marie

      Répondre
  29. chantal SEVESTRE

    Oui, je fais aussi bien du chou frisé en salade que du blanc, du rouge, du kalé. Pour les feuilles un peu coriaces je les mets au vinaigre le matin, celui les assouplit.
    Il est vrai que les gens n’y pensent pas.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Laisser mariner le chou dans une sauce avec de l’huile, du vinaigre et du sel, cela facilite même beaucoup la digestion du chou…
      Bonne soirée Chantal !
      Marie

      Répondre
  30. Jo

    Merci, une fois de plus Marie!
    Je te souhaite une douce année entre Famille/Biquettes et petite “griffon Korthal”
    Pas d’inquiétude pour ta réponse, je sais que tu lis, c’est le plus important. Avec tant de succès (je crois que nous parlons toutes de toi à nos amies . . . ) comment pourrais-tu passer ton temps à répondre.
    Merci, continue à nous enchanter!
    J’oubliais, Colcannon Irlandais, dans ton livre “la cuisine bio du quotidien” bien sûr!!!!!
    Bonne journée, Marie.
    Jo

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Une très douce année pour toi aussi ma chère Jo, et un immense merci pour ton gentil message 🙂
      J’ai été aussi très touchée par ce que tu m’as écrit sur la petite chienne griffon… Apparemment tu as raison, c’est bien une sorte de Korthal qu’on a, pas pure race je pense, mais en tout cas c’est un super toutou ! Aujourd’hui, elle a “randonné” avec moi, j’avais une beauceronne en laisse dans une main, la petite griffonne de l’autre, c’était pas triste ! J’ai plus de courbatures aux bras qu’aux jambes, mais c’était très mignon comme balade…
      Plein de bises 🙂
      Marie

      Répondre
  31. Jennifer

    Bonjour Marie et bonne année ! Que de bonnes choses dans cette recette, le résultat ne peut être que délicieux. Merci pour l’inspiration car le chou revient souvent dans mon panier AMAP, je vais m’intéresse aussi au colcannon!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Un jour je mettrai la recette sur le blog… peut-être vers la St Patrick, ça serait rigolo 😉
      Belle soirée à toi Jennifer !
      Marie

      Répondre
  32. Ciboulette38

    “Je ferais bien une soupe” … le livre était ouvert à la page de la garbure, le chou était encore dans le panier des courses et on était prêts à se mettre en cuisine quand la petite recette est venue jouer les trouble fête ! L’appel était trop fort ! Verdict ? Ce midi nous avons atteint le nirvâna avec cette savoureuse salade. Oh que oui ce “modeste” chou frisé s’est révélé topissime accompagné de quelques pruneaux très moelleux, d’un peu du jambon de Bayonne prélevé sur le talon prévu pour la garbure, de beaux cerneaux de noix du Lot, proche de mon Cantal natal et d’un bel oignon rouge du jardin de Mamie. Le parmesan a remplacé le Cantal que je n’avais plus en stock. Le tout arrosé de la sublime huile de noix Bio de Saint-Pierre de Bressieux. L’arverne est devenue multi régionale. C’est beau, c’est bon, c’est coloré !!! L’essayer c’est l’adopter : On n’a pas fini d’en faire de l’Arverne !
    Merci merci mille fois ! …
    Et très belle année 2019 !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ben non, pas si multirégionale, puisque maintenant on vit dans la région “Auvergne Rhône Alpes” 😉
      Bon, c’est vrai, Bayonne n’est pas à côté…
      Très belle année à toi aussi Ciboulette, et plein de bises des Chambaran !
      Marie

      Répondre
  33. Nico

    Qu’est ce que j’ai ri en lisant cet article sur le chou…..
    Moi aussi tous ces noms anglo-saxons me font un peu sourire.Mais c’est TELLEMENT plus « hype »!
    Bonne idée en tout cas cette salade, je n’aurais pas pensé le manger cru ce petit
    Chou frisé si mignonet.A essayer.
    Ton blog me fait énormément de bien.Et tu écris si bien….(études de lettres?).
    Et tes photos sont superbes.
    Un grand merci pour tout.Et une très belle et délicieuse année 2019.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Non, plutôt études de clown, j’en suis à bac + 20 environ 😉
      (J’ai juste un bac L options “arts plastiques”;))
      Un grand merci en tout cas pour ce si gentil message Nico, et mes voeux les plus beaux aussi pour cette nouvelle année !
      Marie

      Répondre
  34. Nath

    Bonjour Marie,
    Meilleurs voeux remplis de joie et de bonheurs culinaires.
    Bon…. alors le chou frisé se mange cru 😮 quelle merveilleuse découverte ! je teste cette semaine.
    Merci pour tout ce que tu m’apportes depuis toutes ces années je n’ai jamais pris le temps de te le dire. J’ai d’ailleurs offert ton livre “manger sain au bureau” à ma fille pour la fac, et elle est ravie. Mais qui ne succombe pas au charme de tes recettes et à ta bonne humeur… biz

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Tous mes plus beaux voeux à toi aussi Nath, et merci pour ce gentil message 🙂
      Tu me donneras tes impressions si tu goûtes à une salade de chou cru…
      Belle soirée à toi,
      Marie

      Répondre
  35. Jo

    Petit aparté : “zut! encore des blettes ou bettes? dans mon panier bio cette semaine!!!” . . .
    Mais je suis sauvée par cette merveilleuse recette “gâteau légumes” du livre Cuisine Bio du quotidien.
    Merci Marie! A faire et à refaire avec blettes ou plein d’autres légumes, vraiment délicieux.
    Bonne journée.
    Jo

    Répondre
  36. Kristou

    Bonjour et très belle année 2019.
    Recette faite pour ce repas de midi avec quelques adaptions : magret de canard fumé (par mes soins avec le kit offert comme KDO de Noël) car pas de jambon et raisins secs et baies de goji à la place des pruneaux (je n’en avais pas sous la main).
    Approuvée…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ben, pourquoi pas… Les baies de Goji, ça fait tout de suite moins auvergnat (je ne pense pas qu’il en pousse sur les pentes du Puy Mary ;)) mais bon, si ça t’a plu, c’est le principal !
      Tous mes voeux aussi pour cette nouvelle année Kristou 🙂
      Marie

      Répondre
  37. L du Côté Ouest

    Il est vrai que je cuisine ce genre de salade avec du chou fleur, chou rouge, chinois en autre.
    J’essaie le week-end prochain sans omettre les pruneaux que j’aime tout particulièrement.
    Merci pour ce partage. Les photos comme toujours superbes. Quel talent !

    Répondre
  38. Fourny

    Quand on a comme moi du sang auvergnat on connaît le pounti ( une espèce de terrine de viande) dans laquelle il peut y avoir du pruneau alors cette recette est tout à fait d inspiration auvergnate ma chère Marie 😉
    Merci encore pour tes belles idées culinaires, c est à chaque fois un régal pour l esprit à la lecture, les yeux à la vision, et enfin les papilles à la dégustation.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Héhé, pour sûr que je connais le pounti, car comme je le disais déjà un peu plus haut dans les commentaires, je suis née à Nice mais du côté de mon papa on est corréziens depuis Vercingétorix 😉
      Merci en tout cas pour ce gentil message, et belle soirée à vous Fourny !
      Marie

      Répondre
  39. Caroline

    Bonjour Marie!
    Tous mes voeux pour cette nouvelle année 2019!
    Merci pour ce magnifique billet embaumant la bonne humeur et la joie!
    A force de m’entendre rire toute seule derrière mon écran, mon mari a fini par venir voir ^^
    Bref, je vous souhaite tout le bonheur du monde à vous et votre si belle famille.
    Et merci pour toutes ces perles culinaires que vous partagez et qui sont devenues notre quotidien familial.
    très belle journée

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ça me fait bien plaisir Caroline, vraiment 🙂
      Comme ça je ne serai pas la seule à rire toute seule devant mon écran parce que moi aussi, je trouve que ça fait du bien, un peu d’humour de temps en temps…
      Belle soirée à vous !
      Marie

      Répondre
  40. Geneviève

    Bonne année Marie à toi et ta tribu !
    Hier soir pour moi c’était petit gratin improvisé avec un mélange de (restes) de chou-fleur et brocoli… Très bon !
    J’ai hâte que ton prochain livre sorte… Ce midi c’est une tarte (quiche plutôt) poireaux/miel/curry sur la pâte brisée des fainéants.
    Très bon aussi. J’ai juste un souci avec cette pâte, je la trouve très dure. Est ce que c’est un problème de cuisson ? Je ne sais pas…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Est-ce qu’elle est dure après cuisson, ou avant quand tu l’étales Geneviève?
      Je pense que de toute façon, le souci vient probablement de ta farine, tu utilises quelle marque?
      Tous mes voeux à toi aussi pour cette nouvelle année 🙂
      Marie

      Répondre
        1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

          Du coup, je me demande : est-ce que tu remplaces le vin blanc par de l’eau ? Car cela change beaucoup la pâte : le vin blanc lui donne un côté très croustillant et un peu sablé que l’eau ne donne pas.
          Bonne soirée Geneviève,
          Marie

          Répondre
          1. Geneviève

            Merci, je vais essayer avec le vin blanc plutôt. Dans le bouquin “Je mange sain et bio même au boulot !), c’est avec de l’eau.

  41. Sylvie

    Merci Marie pour ce nouveau billet plein d’ humour mais qui reflète tellement la réalité de notre époque. Merci aussi de continuer à nous faire partager vos recettes saines goûteuses et IG bas
    Ici à Ottawa (Ontario-Canada) la neige ce n’est pas ce qui manque, et mes bobtail adorent
    Tous mes meilleurs vœux à vous et à ceux qui vous sont chers

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Héhé, Sylvie, il faut m’expliquer ce qu’est un bobtail 😉
      Un grand merci en tout cas pour ce si gentil message, et tous mes voeux à vous aussi !
      Marie

      Répondre
  42. Marie C

    Bonjour Marie,

    Mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année !! J’espère qu’elle sera riche en bonheur, en joie, en amour, en bienveillance et en beaux projets !! J’en profite pour te renouveler ma gratitude : merci pour ton blog, tes articles toujours divertissants et tes splendides photos. Merci pour tous tes livres, tes recettes toutes plus bonnes les unes que les autres et tes astuces. Merci pour ta bonne humeur, ta bienveillance, ton humour, ton sens du partage et ton engagement. Merci d’être aussi inspirante et généreuse. Bref, MERCI !

    Cet article est inspirant, je mange souvent du chou frisé mais toujours cuit et généralement en soupe. Je vais donc tester en salade la prochaine fois que j’en achèterai mais sans jambon ni fromage, cure Cabot oblige (je commence aujourd’hui et je suis impatiente de voir l’impact que cela va avoir sur moi, bien que cela sera quelque peu adaptée – allaitement oblige – et pas vraiment différent de ce que je mange habituellement). Merci à toi d’ailleurs pour la découverte du RDF 🙂

    Bises et bonne semaine,
    Marie

    PS : je vote pour la recette du colcannon irlandais, même s’il me semble avoir vu cette recette dans un de tes livres

    Répondre
  43. Sabine

    Bonjour Marie!

    Au saut du lit , je sirote un premier ptit café bio et découvre avec Délice, le menu du jour!
    Chou frisé en chiffonnade et ses petites douceurs!

    Mes papilles en salivent déjà…

    D’abord je me laisse guider par votre prose si fluide, si réjouissante, si prometteuse.

    çà et là le chou se dévoile au travers de belles photos, tout aussi alléchantes!

    Il est si mignon ce chou, qu’on n’aurait presque pas envie de le sacrifier sur l’autel de notre gourmanndise.

    Je fais fi, j’oublie mes états d’âme et poursuis la lecture.

    Puis une magnifique cascade couleur “Renard” achève de me persuader que c’est bien Marie qui a décidé ce matin de me rappeler ô combien vertueux est le chou!

    Dès que mes cartons …en vue du déménagement de fin de semaine sont bouclés…promis, je m’achète un ptit chou frisé et je le mitonnerai , le bichonnerai, et le dégusterai “à la manière de Marie”, l’esprit vagabondant parmi les paysages embrumés d’où le bêlement de joyeuses Biquettes me transporteront un instant vers votre beau pays!

    Sabine , fidèle lectrice et toujours fan de Mark K….on ne change pas une équipe qui gagne!…n’est-il pas?
    J’ose une bise en remerciement!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Une énorme bise à vous aussi Sabine, et merci du fond du coeur pour ce si sympathique message 🙂
      Bon courage pour le déménagement !
      Marie

      Répondre
  44. Martine

    Merci pour tes vœux Marie, je te souhaite une heureuse année 2019, réussite, santé et joie ainsi qu’à toute ta famille. Merci pour tes recettes et ton humour qui contribue à ensoleiller notre quotidien.

    Répondre
  45. Caroline

    Merci Marie pour cette recette que je vais préparer très vite!
    Ne nous abandonnez pas car vous êtes admirable à mener tous vos projets, vie familiale et vie professionnelle ensemble avec joie!
    Merci pour vos post qui me repose et m’apaise avec vos si belles photos et ces recettes si délicieuses !
    Belle et douce année à vous et à votre grande famille !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Non non, je n’abandonne pas, pas de souci 😉
      Merci en tout cas pour ces encouragements si chaleureux Caroline !
      Belle et douce année à vous aussi,
      Marie

      Répondre
  46. Gaëlle B

    Bonjour Marie,
    je suis la consigne pour entrer en contact avec vous même si le sujet est un peu éloigné du choux mais pas tant que ça (hier nous avons mangé choux à l’irlandaise avec le choux d’une amie, les PDT de Papy et j’ai aussi introduit un peu de navet de Papy).
    j’ai une dizaine d’années de + que vous et j’ai toujours cuisiné pour ma famille y compris pour mes enfants BB qui allaient chez une nourrice avec leurs petits plats “maison”, j’ai aussi beaucoup travaillé sur l’impact de la famille et au-delà (j’ai eu de la chance de pouvoir agir dans mon environnement pro par le passé sur la conso énergétique, les déchets, l’impact de nos choix…)
    Mais voilà…. mes BB sont ados et se préparent à quitter le cocon à la prochaine rentrée. Ce Week-end, ils étaient inquiets car , dans le texte, “c’est connu un étudiant ça mange mal et zut nous on a l’habitude de bien manger, d’avoir des bonnes choses”.
    Comme vous êtes active sur les réseaux sociaux (un de leur vecteurs favoris) et comme dans quelques années , vous rencontrerez aussi ce moment (sur 6 loulous, c’est obligé!) je vous soumets comme projet potentiel dans vos réflexions” je m’installe et je mange bien même seul et débordé”.
    Votre approche (j’ai qq uns de vos livres, mon préféré étant la cuisine de la minceur durable), me laisse penser que ça pourrait être une piste dans l’avenir.

    Si vous voulez échanger n’hésitez pas à me contacter, je suis éloignée des réseaux sociaux à l’exception de Pinterest (quelles ressources !)mais le mail c’est ok et je dispose de 2 ados qui vont tester!!

    Pour ma part, je suis en pleine réflexion sur quel matériel de base, efficace, qui prend pas trop de place pour déménager et comment faire ses courses efficaces, bio dans la mesure du possible dans une ville que je ne connais pas et avec des moyens limités. Rien que ça, c’est tout un programme.

    Ce Week-end, je mets la salade de choux à l’auvergnate du post au menu d’autant que j’habite actuellement en Auvergne et que j’ai quasiment tout!
    Belle journée à vous.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Chère Gaëlle, ce message m’a beaucoup touché car si vous saviez… Je ne peux pas tout vous dire, mais disons que bientôt, vous allez être contente je crois, car j’ai déjà eu cette idée d’un livre de cuisine saine pour étudiant seul, fauché, sans expérience ni matériel… 😉
      En tout cas, que d’auvergnats parmi les lecteurs du blog, je n’en reviens pas 🙂
      Très belle soirée à vous Gaëlle,
      (PS : Mes “grands” ont sûrement quasiment l’âge des vôtres : 20, 19, 18 et 16 ans…)
      Marie

      Répondre
      1. isa

        Bonjour Marie, je suis d’accord avec Gaelle, et pour nos grands enfants ce n’est pas forcément simple de manger correctement en conciliant temps de courses/temps de préparation/coûts/motivation …
        Apres l’avoir acheté pour moi et l’avoir trouvé ultra motivant, j’ai offert à ma fille pour Noël je mange sain et bio même au boulot! Elle l’adore !!! 😉 Mais je suis sure, qu’un petit copain sur ses étagères lui plairait beaucoup 😉
        Par contre avant que je réussisse à ce que mon fiston mange correctement il va surement se passer un peu de temps (des décennies?) 😉
        Depuis que j’ai découvert la cuisine IG bas et votre blog j’ai investi dans pas mal de vos livres, et toutes les recettes effectuées sont un succès familial !! 😉 Et quand on va prendre l’apéritif chez les copines, elles me rappellent que je dois venir avec mes crackers !!! 😉
        Merci pour tout et très belle année à vous tous 😀

        Répondre
        1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

          C’est vraiment gentil, merci Isa 🙂
          A la rentrée prochaine, promis, il y aura du nouveau pour nos jeunes côté cuisine: là je suis justement en train de travailler dessus cet hiver… 😉
          Bon week-end Isabelle, et bon courage, tu vas finir pas le “convertir” ton fiston !
          Marie

          Répondre
  47. Alix

    J’adore ce blog et vos livres😍, mais impossible de s’inscrire à la news lettre sur ce blog “adresse invalide” dit il pour toutes mes adresses mail😣

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Pourtant, sur le tableau de bord du blog, vous êtes bien inscrite Alix…
      Vous me direz si vous recevez bien le prochain article?
      Bonne soirée à vous,
      Marie

      Répondre
  48. Caroline

    Meilleurs voeux pour cette nouvelle année Marie!
    C’est mon premier commentaire sur ton blog (et même sur un blog tout court d’ailleurs… pour te dire quel succès tu as! rohoho, quand j’y pense, on dirait une ermite qui découvre internet à 45 ans…) Je voulais juste te faire savoir que je suis CONQUISE!
    Je cherchais des recettes à IG bas , car des problèmes d’hypoglycémie depuis l’adolescence, et je suis tombée par hasard sur ton blog en Octobre, aussitôt acheté un livre, puis 2, puis 3…. j’en suis à 7 et je louche sur les autres….
    A la maison, au moment du repas, c’est Marie Chioca par ci, Marie Chioca par là… Faut que j’arrête, j’ai trop peur de lasser tout le monde!
    Bref, j’adore te lire (quel style! quel humour!), tes photos song superbes, je dévore tes livres (très basique ce jeu de mots) et merci, merci, merci, merci, merci’ tu me remplis d’espoir pour me sortir enfin de ces hypoglycémie qui me pourrissent la vie avec de belles recettes savoureuses.
    Bises et à bientôt!
    Caroline
    PS: Pour les rats taupiers, moi je n’ai pas le chat taupier mais le chien taupier… mais bon, ça me désole, j’aime les bêtes et ne supporte pas qu’on leur fasse du mal… alors je gronde ma toutoune quand elle chope une bestiole, du coup, toute penaude, elle me recrache un ‘tit être tout baveux encore vivant mais pas en forme…. je suis bien embêtée après….

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Que c’est gentil, je suis vraiment touchée Caroline par ce message si chaleureux !
      J’ai aussi un chien “taupier”, c’est un beauceron… Comme je le disais déjà un peu plus haut dans les commentaires, avec ses très grosses papattes, il déterre bien quelques rats taupiers, mais en faisant 50 fois plus de dégâts… Au lieu d’une petite galerie, j’ai un cratère. Du coup, j’aime mieux ne pas trop l’encourager 😉
      Belle soirée à toi Caroline, et encore merci !
      Marie

      Répondre
  49. Sophie

    encore merci pour cette appétissante recette !!
    Et surtout, tous mes meilleurs voeux pour 2019 ! Qu’elle soit réjouissante, amusante, bienveillante, enrichissante, bonifiante… Merci pour tous ces partages ♥

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui te remercie pour ce gentil message et tes bons voeux Sophie…
      Je te souhaite aussi une très belle année 2019 !
      Marie

      Répondre
  50. Ann

    Bonjour
    J’ai l astuce pour enlever odeur, flatulences..
    Faire blanchir 2 minutes le chou (choux fleur, brocolis choux de Bruxelles, etc)
    Jeter l eau et cuire cette fois normalement les legumes
    Plus de désagréments
    Cordialement

    Répondre
  51. René

    Bonne et heureuse année 2019 Marie, tout a été dit ci-dessus- et bien dit, j’espère que votre famille va retrouver son allant, j’adore littéralement votre blog, découvert sur le tard, tout comme vos livres.
    J’ai réalisé votre bûche “façon deux chocolats”, une réussite !
    Merci pour votre écriture pleine d’humour, ne changez rien, pliiiiz, 😊😊😊, continuez de nous chouchouter, car avec nous tous vous avez une famille très très nombreuse !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Pas de souci René, loin de moi l’idée d’arrêter le blog ! Un grand merci en tout cas pour ces encouragements qui me touchent beaucoup 🙂
      Tous mes plus beaux voeux pour cette nouvelle année aussi,
      Marie

      Répondre
  52. Hélène

    Bonjour Marie,
    Je vous ai découverte il y a plusieurs mois déjà sur les rayonnages de la médiathèque de ma petite ville. Il y avait deux ouvrages que j’ai empruntés, ré-empruntés et ré-ré-empruntés, etc… J’ai découvert le blof que j’ai trouvé tout aussi fantastique, je suis une fan absolue de votre prose. Ensuite, j’ai fini par acheter deux autres livres. Et, finalement, j’ai fait une petite liste au père Noël de ceux que j’aimerai avoir aussi. Et donc, le matin de Noêl, dans mes chaussons, il y avait “Les secrets de la boulange bio”. Je commence à le lire. Puis, je m’interroge… Ja me souviens alors que vous dites sur votre blog que vous répondez toujours à tout le monde dans les commentaires même si le sujet n’a rien à voir avec l’article publié. Donc, je me précipite… Et là, mais comment est-ce possible: vous êtes en vacances!! Vous n’allez pas répondre!! Alors j’attends… Je teste quelques recettes (Après la brioche à effeuiller au citron et à l’huile d’olive, pour le goûter, aujourd’hui, on a testé le chinois à la crême de marrons et aux amandes et le matin au pti déj, c’est tartines du pain au levain en cocotte) mais j’attends… Et là, je m’aperçois, ce soir, que j’ai loupé le nouveau post tant attendu, celui qui me permettrait d’avoir peut-être enfin une réponse à ma question!! Alors voilà: c’est au sujet de la pierre à pain. J’ai beaucoup cherché sur le net. Je crois déjà avoir compris que c’est ce qu’on trouve sous le nom de pierre à pizza. Mais maintenant, je ne sais pas comment choisir… Pourrais-je avoir un petit conseil s’il vous plaît? Vous dites qu’il est possible d’acheter une pierre réfractaire dans son magasin de bricolage du coin. Est-ce que j’y vais et je leur demande? Est-ce que vous en avez une en particulier à me conseiller?
    Pour le reste, le père Noël n’avait pas du bien comprendre que je voulais tous les livres de la liste, pas juste un au choix, du coup, va falloir que je me les achète moi-même 😉
    Je vous remercie d’avance si vous avez le temps de me répondre et sinon je vous remercie quand même pour vos supers ouvrages et les moments de vie que vous nous faites partager ici; notamment la magnifique histoire de votre fils et de ses chèvres.
    Belle soirée depuis le bord de mer de la Charente-Maritime…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Un grand merci chère Hélène pour ce gentil message qui me touche tellement !
      Il n’y a aucun souci, je vous réponds très volontiers pour la pierre à pain (juste désolée d’avoir un peu mis le temps)… J’avais acheté celle-ci :
      https://www.amazon.fr/Pierre-pizza-pierre-Style-IItalie/dp/B0039S44TI/ref=sr_1_20?ie=UTF8&qid=1548693702&sr=8-20&keywords=pierre+%C3%A0+pain
      Après, j’ai vu qu’il y en a d’autres, qui sont probablement bien aussi. J’en avais d’abord cherché en ville, mais n’ayant rien trouvé, j’avais dû me rabattre sur ce site dont je ne raffole pas vraiment, mais à l’époque (en 2012) je n’avais trouvé que ça qui soit dans mon budget.
      Très belle soirée à vous, et encore merci pour ce message si chaleureux !
      (Désolée pour vous que le père Noël soit aussi gâteux… ;))

      Marie

      Répondre
  53. Cilou

    Merci Marie pour toutes ces recettes extra ! Je suis en train de tester une à une toutes les recettes de “manger sain et bio au boulot” (et plein d’autres aussi). Les enfants sont désespérants de sincérité (tu dois connaître ça). Donc pour le pâté de lentilles aux noisettes j’ai eu droit à “j’adore” mais aussi “j’aime pas on dirait du nutela râté”. Faut toujours qu’il y en ait un à qui ça ne plaise pas ! Quoique.. le mitonné petit épeautre façon carbonnara ça a eu un succès 100% ! Ils me disent qu’ils m’aiment après ce repas ! (les enfants… !)
    Maintenant j’imagine qu’après la publication de ce post les étals vont être en rupture de stock de chou frisé 😉
    Belle nouvelle année à toi. Bon courage pour tout ce que tu arrives à gérer de front et d’une main de maître. L’humour doit contribuer pour beaucoup au fait que tu rebondisses sans cesse. Bravo et merci de nous apprendre à manger autrement tout en mangeant bio, délicieux avec des recettes gérables pour des familles nombreuses.
    Merci !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui te remercie Cilou pour ton si gentil message qui me fait bien chaud au coeur 🙂
      En tout cas tout va bien, samedi chez Biocoop il y avait plein de choux frisés, la pénurie n’est pas encore pour cette semaine 😉
      Belle soirée à toi !
      Marie

      Répondre
  54. Platachou

    Chouette, ça doit être bon aussi avec du chèvre, miam ! J’adore le chou en général et ils me font envie sauf que je ne dois pas trop en abuser donc pas question pour moi d’en manger une fois en salade puis une seconde fois de suite. Par chance, il y en a des petits (que je choisis rarement d’habitude parce que je préfère les beaux gros choux comme celui de ta photo !). Mais si c’est pour me faire une petite salade plaisir, vive les petits choux ! (et ça doit être “détox” aussi, cette recette non ? Peut-être pas pour la cure cabot mais un peu quand même ?)

    Pour les rats taupiers – ou plutôt “contre” les rats taupiers , il paraît que l’on peut dissuader ces rongeurs en posant ente les plants à protéger :
    – des feuilles de rhubarbe (et du coup ça limite aussi les mauvaises herbes)
    – ou des branches de sureau (et vu la vigueur des sureaux, on peut y aller dans coupe pour limiter leur pousse

    En tout cas, merci Marie pour tes bonnes recettes et, petit ) petit, je remplis moi aussi mes étagères de cuisine avec tes livres.
    Bonne année Marie et plein de bonnes choses pour toi et ta petite famille en 2019

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup Platachou pour les astuces anti rats taupiers. Promis, j’essayerai avant de m’énerver et d’aller tout cramer au napalm (mais non mais non, je ne ferais pas ça, voyons… c’est juste que des fois je suis un peu énervée, j’aimerais bien qu’au minimum, ces bestioles acceptent de partager un peu… ;))
      Bonne soirée à toi, et merci beaucoup pour tes bons voeux. Je te souhaite aussi le meilleur pour cette nouvelle année !
      Marie

      Répondre
  55. Céline

    Recette testée ce midi, on s’est ré-ga-lé!! Ne zappez sous aucun prétexte les pruneaux, c’est vrai que je les ai cherché pour en avoir un peu à chaque bouchée.
    Lectrice assidue et conquise du site et des livres mais ne commentant que très peu, j’en profite pour vous souhaiter une belle et douce année en famille ainsi qu’une belle réussite pour la chèvrerie.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est vraiment gentil comme tout, merci Céline 🙂
      Tous mes voeux les plus chaleureux pour cette nouvelle année aussi !
      (Dimanche, c’était salade de choux pour nous aussi, on avait oublié d’acheter des pruneaux, ben ça manquait vraiment…)
      Marie

      Répondre
  56. Nabetti

    Bonjour,
    Je vous souhaite une belle année 2019!
    Pour les rats taupiers, ce qui marche le mieux c’est d’avoir plusieurs chats (du type qui chassent) et de les laisser dehors la nuit. La différence avant après au jardin (et dans les placards de la maison) niveau rongeurs est vraiment marquée! Maintenat plus de crotte de souris dans le placard et on mange enfin des carottes…
    A bientôt

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ben oui, ça doit être une bonne solution, sauf que moi j’ai trois chiens du genre qui aiment pas trop trop les chats… Du coup, si la nuit les rats chassent les choux, que les chats chassent les rats, et que les chiens chassent les chats, ça va être un beau charivari ! Et comment que je fais pour dormir moi dans l’histoire, hein ?
      Bon, sans blaguer le souci c’est que nous avons déjà eu plusieurs très gentils chats, excellents chasseurs, mais il y a une départementale qui passe juste sous la maison, et comme les gens roulent trop vite, je n’en pouvais plus de ramasser ces pauvres chats aplatis devant les enfants en larmes. Du coup, il n’y a plus de minets chez les Chioca… J’en reprendrai peut-être un ou deux quand les enfants auront grandi.
      Bonne soirée Nabetti !
      Marie

      Répondre
  57. TAIA VERY

    Chère Marie,

    Je ne commente pas souvent mais je suis une lectrice assidue et… j’adooooooore ton blog! A chaque fois que je débute la lecture d’un article, je sais que je vais autant me régaler avec le texte qu’avec la recette…
    Franchement j’ai une admiration sans borne pour ton travail, la beauté de tes photos et ton courage pour tout mener de front (j’ai des jumeaux de 20 mois et, comment dire, j’ai un peu eu envie de me pendre toute la première année, alors je me réconfortais en me disant: mais Marie en a 6, et elle garde son humour, mais quelle déesse!!!).
    J’espère de tout coeur que tu trouveras encore un maximum de plaisir avec ce blog, car je n’en lis quasiment aucun mais le tien est une véritable pépite.
    Très belle année 2019 et longue vie aussi à l’entreprise de ton fiston ( et plein de réussite à tous les autres et de santé pour les courageux parents!)

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ohlàlà, je suis vraiment touchée, merci beaucoup, ça me fait tout chaud au coeur… Bon courage avec tes loulous, moi je n’ai pas eu de jumeaux, mais les deux garçons ont juste un an d’écart et déjà c’était trèèèèès chaud ! Heureusement que le deuxième était très très calme (presque un méditatif, tu vois), parce que son frérot (celui qui entre temps est devenu chevrier) était une catastrophe ambulante, du genre 4 ou 5 c*nneries à l’heure, et j’exagère même pas… Il s’est bien assagit depuis, ouf, donc, il y a de l’espoir pour tous les parents 😉
      Très belle soirée à toi 🙂
      Marie

      Répondre
  58. Évelyne

    Ayé, je vous ai retrouvé !!!😍
    Je disais donc :chère Marie, avez-vous pensé à concocter un livre de recettes de pâtes à crêpes, sucrées et/ou salées (sucrées surtout -miam), excluant la farine de blé.
    Nous utilisons beaucoup les petit et grand épeautre pour faire notre pain, mais je sais pas trop quoi utiliser pour les crêpes…
    Je possède une grande partie de Baumstal que j’utilise tous les jours, je n’ai jamais osé pour les crêpes. J’ai lu les conseils du responsable pour leurs cuissons, j’essaierai un jour……
    Peut-on mélanger des farines ?
    Riz+épeautre, riz+sarrasin… ?
    Voilà, je vous laisse, bon dimanche en famille Marie!

    Répondre
  59. Camille-Hélène

    Bonjour Marie !!
    Je te souhaite une douce et lumineuse année 2019, pleine de beaux projets (nouveaux livres ? …) , de réussites, de joies, de sourires, de fous rires. Qu’elle te soit heureuse et épanouissante pour toi et toutes ta famille, avec une belle réussite pour le projet de ton fils et de ses chèvres.
    Quel enthousiasme s’est réveillé en moi à la vue de la première photo de l’article avec ce magnifique chou-vert frisé. J’allais justement chercher une recette pour en préparer. Pas de chance pour moi, c’est une recette crue et j’ai interdiction de manger du cru à cause de mon petit intestin sensible. Maintenant, je suis en train de me dire qu’elle peut tout à fait se préparer en faisant cuire un peu le chou à la vapeur.

    Je profite de ce message pour te faire une demande de “partenariat” si tu es d’accord. Depuis un mois, je suis responsable du rayon fruits et légumes dans un petit magasin bio de Mâcon. J’aimerai rendre mes étals un peu plus vivants, notamment en proposant des recettes pour les fruits et légumes que les clients boudent, souvent parce qu’ils ne savent pas comment les préparer. Quand j’ai vu ta recette avec le chou vert, je me suis dis que j’adorerai pouvoir l’afficher en rayon pour la faire lire aux clients. Que serait-il possible de mettre en place comme “partenariat” pour pouvoir afficher les recettes que tu publies sur ton blog (sans les photos, en indiquant très clairement et lisiblement l’auteur (toi ;-)), l’adresse de ton blog,…) ? Que souhaiterais-tu en contrepartie ?

    Je te souhaite une très belle (mais froide d’après Mr Météo) semaine et j’ai hâte d’être au mois de Juin pour faire ta rencontre en vraie lors de la journée de fête à la ferme de Hugues.

    Plein de bisous.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Coucou Camille-Hélène,
      Je suis super touchée, vraiment, merci beaucoup. Tu peux utiliser quelques unes de mes recettes de légumes, je ne veux pas de contrepartie, car si tu mets mon nom et/ou le livre et/ou le blog dont sont tirées les recettes cela me fait un peu de pub et c’est bien suffisant ne t’inquiète pas.
      Merci de m’avoir demandé, c’est super délicat de ta part (plein de gens ne “s’encombrent” pas de telles précautions, et publient mes recettes sur le net ou ailleurs, sans même préciser les copyright ! Là par contre, comme je trouve cela très peu respectueux du travail d’autrui en général, je ne laisse pas faire…).
      Plein de bisous à toi aussi 🙂
      Marie

      Répondre
  60. Ellenna

    Merci Marie pour cette recette de chou frisé cru j’en achète que très rarement sauf pour le pot au feu. En salade nous mangeons surtout le chou blanc et le rouge. Par contre nous sommes des férus des autres choux Bruxelles fleur brocolis je trouve toujours de quoi les accompagner et une petite pincée de bicarbonate de sodium dans l’eau de cuisson fractionne les fibres et ça les rends plus digestes plus de ballonnements et par dessus tout l’odeur de chou pendant la cuisson est un peu atténuée…pour le chou fleurs et brocolis il y a un gâteau à faire avec des oeufs, c’est super bon et ça change. J’ai découvert cette recette sur le blog abcvosig. J’en ai fini avec les choux !!! Je vais faire ta recette très vite. Je te souhaite une très belle année 2019 sans les soucis de 2018… Prends bien soin de toi et continue à nous faire du bien tant du côté culinaire que moralement. Pour moi l’année 2018 a été compliquée et difficile avec la maladie de mon très cher époux mais le moral revient et j’espère pour lui que 2019 sera nettement meilleure. Je t’embrasse chaleureusement. Ellenna

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      J’espère surtout chère Ellenna que les nouvelles sont bonnes pour ton cher mari, et que tu l’as bien soigné (avec toi, il est en de bonnes mains !).
      Ici aussi il y a des hauts et des bas, mais je me dis que de toute façon, quand je vois les gens se souhaiter une année “sans soucis”, c’est bien utopique… Le secret du bonheur ne serait-il pas de s’attendre de toute façon à avoir des soucis, mais de les accepter avec le plus de sérénité possible? Toutefois, voir l’homme de sa vie triste ou en mauvaise santé, ça c’est le genre de souci que je ne sais pas bien gérer non plus !
      Bon courage, et plein de bisous bien chaleureux aussi,
      Marie

      Répondre
  61. Martineduloiret

    Bonjour Marie et merci pour cette recette que j’ai fait samedi midi avec…du chou kale de mon jardin! On s’est régalé avec mon mari et ma sœur qui était là pour le weekend. J’ai coupé mon chou kale en petits morceaux et je l’ai assaisonné dès le matin je n’ai ajouté les autres éléments qu’au moment de le manger et c’était très bon. Je la referai sûrement souvent cette recette.

    Bonne année 2019 sans les tracas de l’an dernier, réussite pour le fiston chevrier et pour les études de tous. Préserve toi au maximum pour ton bien et celui de ta grande famille.
    On attend le prochain livre!!
    Amitiés culinaires
    Martine

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Hé hé, le prochain sort tout bientôt, j’ai hâte 😉
      Bonne année 2019 à toi aussi Martine, et merci beaucoup pour ta grande fidélité à me suivre sur ce blog !
      Marie

      Répondre
  62. Mélissa

    Hello Marie !!

    Une belle année 2019 pour toi et tes proches, car je n’ai pas encore eu l’occasion de te la souhaiter. J’ai testé (et approuvé !!) cette recette de choux frisé en salade et je dois dire que je suis TRES agréablement surprise ! Bon, déjà, je redécouvre tout juste depuis quelques mois le plaisir de cuisiner avec des légumes de saison et du coup et je me rends compte qu’il y en a beaucoup que je ne connaissais pas… Le choux frisé en faisait partie, jusqu’à ce que je lise tes recettes et du coup ce week-end, j’ai testé cette recette de salade en étant obligée de remplacer le cantal par du comté, car pas de cantal à l’horizon (je vais refaire mon stock prochainement car nous allons skier prochainement dans le cantal :D). Eh bha c’est pas mal du tout, je n’aurais jamais pensé qu’il était possible de le faire en salade et je suis bien contente d’en apprendre encore chaque jour. Marie, j’en profite pour te dire merci, vraiment MERCI du fond du cœur. Je cuisine autrement grâce à tes livres, ton blog et tes conseils. J’ai compris qu’une alimentation saine peut aussi être goûteuse, pleine de saveurs et de gourmandise et ça, c’est précieux ! A la fois pour la ligne et le moral. Tes conseils sont vraiment précieux et je m’en sert quotidiennement. Cela nous demande bien entendu un peu plus de cuisine qu’avant (c’est le chéri qui râle qu’il a plus de cuisines, de vaisselle, qu’il a l’impression de passer sa vie à éplucher des légumes blablabla… :D) mais bon on apprécie tellement de revenir aux sources, avec de bons légumes et des produits les plus naturels possible. Tu m’as vraiment aidée à voir la cuisine et l’alimentation d’une toute autre manière. J’espère que tu continueras encore longtemps. J’ai eu quelques uns de tes livres pour Noël qui sont venus compléter ma collection. Il m’en manque encore 2-3 pour compléter ma belle collection et avoir une source inépuisable d’inspiration. Je te souhaite le meilleur pour cette nouvelle année et je continuerais de lire chacun de tes jolis post avec beaucoup d’attention et de tendresse. A bientôt !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Que je suis touchée Mélissa, ça c’est le genre de message qui fait vraiment chaud au coeur ! Du coup, c’est moi qui te remercie beaucoup, vraiment beaucoup, d’avoir pris le temps de l’écrire parce que lire ce genre de témoignage me motive beaucoup…
      Continue à prendre bien soin de toi et de ta famille 🙂
      Marie

      Répondre
  63. Sylvie

    Ma première rencontre avec vous en décembre 2017 en empruntant “Je cuisine bio avec mes enfants” à la médiathèque. J’ai testé de nombreuses recettes que nous avons savourées. Quand j’aime, je partage. j’ai offert ce livre à plusieurs personnes.
    En retour, j’ai reçu “Mes recettes détox super gourmandes!” et “la cuisine bio du quotidien”. J’aime vos recettes et vos photos.
    Tout simplement un grand merci pour ce partage et ces belles recettes savoureuses.
    Sylvie

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui vous remercie Sylvie pour ce retour si chaleureux, cela me touche beaucoup !
      Belle soirée à vous 🙂
      Marie

      Répondre
  64. Sofysticker

    Bonjour,

    Merci pour ces belles idées.
    Comme proposé, moi et mon chou attendons avec impatience la recette du colcannon !!

    Bien cordialement,

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je la posterai en mars je pense, avec un ou deux autres recettes irlandaises (pour la fête de St Patrick ;))
      Belle soirée à vous !
      Marie

      Répondre
  65. Aurore

    Bonjour Marie,
    Ouf, je suis encore dans les temps pour te souhaiter à toi et au tiens une très bonne année 2019, pleine de réussite, de joie, et de douceur.
    Je n’ai pas encore eu le temps de tester cette recette, qui m’a l’air vraiment appétissante car figure toi que nous sommes déjà fin janvier (je me croyais encore dans la première semaine ça file trop vite…).
    Par contre pour le nouvel an nous avons testé ta recette de bûche, et tout le monde a aimé, sauf que je l’ai fait carré car impossible de la roulé comme dans tes magnifiques photos 🙁

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Coucou Aurore,
      Bon, pour moi aussi ce n’est pas trop tard, mais juste un peu “sur le fil” : Tous mes plus beaux voeux pour cette nouvelle année !
      Désolée que tu n’ai pas pu rouler la bûche, qu’est-ce qui posait souci?
      Bonne soirée à toi 🙂
      Marie

      Répondre
      1. Aurore

        Bonjour,
        je crois que c’est un concours de circonstance, un four que je ne connais pas (celui de ma mère), la pâte était molle et pourtant c’est cassé quand je l’ai roulé, ça c’est transformé en “bouillie” qui nous a servie de dessert la veille du repas de famille, tout le monde c’est régalé (mon fils de deux ans en a repris deux fois). Du coup j’ai refait deux génoises et réalisé une bûche carré, il n’en ai pas resté une miette (des deux gâteaux).
        J’ai vu plus haut que ton prochain livre sortait bientôt, j’ai moi aussi hâte de le dévorer 🙂

        Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup Stéphanie, et tous mes plus beaux voeux chaleureux à toi aussi… Même si c’est un peu “sur le fil” 😉
      Marie

      Répondre
  66. Olivia

    Merci Marie pour cette chouette recette que j’ai testée ce week-end et qui a été grandement appréciée par toute la famille !
    Je ne vois pas du tout ce qu’on lui reproche à ce pauvre chou. D’accord il sent peut-être un peu fort, mais c’est ce qui fait son charme ! Et puis, que deviendrait la choucroute, si le chou n’avait pas ce goût aussi prononcé ?? Moi, je dis, vive les bons légumes d’hiver !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Perso, j’aime bien les choux quand ils ne sentent pas trop le chou justement 😉 Mais vive les bons légumes d’hiver, ça c’est vrai, j’aime par exemple autant les poireaux ou le chou chinois que les poivrons et les tomates. Du moment que c’est de saison 😉
      Bon week-end Olivia !
      Marie

      Répondre
  67. Auré

    Le choux, je l’ai redécouvert avec une de vos recettes, celle que le berger s’excuse de refaire à chaque fois, avec du thym sauvage… Mon dieu, c’est une tuerie! Et vu la quantité de choux au potager, on en profite, on en profite!!!! D’ailleurs, dans tous les livres que j’ai, je ne trouve pas de recette avec du choux rouge cuit… Peut-être qu’un jour j’en trouverai une sur ce blog… Il faut quand même que vous sachiez qu’on mange du Marie Chioca tous les jours ;o) C’est très gai de recevoir tout plein de compliments grâce à vous!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Alors, juste pour l’info : la recette du berger des Alpilles fonctionne aussi avec du chou rouge émincé ; j’ai testé, c’est très bon !
      Merci en tout cas Auré pour ce si gentil message 🙂
      Marie

      Répondre
  68. Motte Muriel

    Bonjour Marie,
    Recette réalisée ce midi, et le verdict est sans appel : une tuerie !
    Mon mari et moi l’avons adorée.
    Merci pour tout, vos recettes, vos livres, votre blog.
    Nous avons adopté la cuisine à IG bas début de cette année, et nous nous sentons en pleine forme.
    Sans compter la perte de poids qui l’accompagne.
    Gros bisous de Belgique 🙂

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup Muriel pour ce gentil message, je suis heureuse que ça vous ai plu, et que d’une façon générale cette cuisine vous fasse du bien.
      Très beau week-end à vous,
      Marie

      Répondre
  69. SYLVIE MORVAN

    Bonjour, je vous suis depuis très longtemps et j’adore vos recettes !
    Je cultive des Choux frisés (Kale) dans mon jardin depuis 5 ans et je me suis longuement documenté sur celui-ci !
    En France, « kale » est un nom commercial désignant les feuilles des choux communs non pommés.
    Le Chou Kale s’appelle en fait du “Chou frisé” !
    Le “chou frisé” de votre recette, à ma connaissance, s’appelle un “Chou de Milan” ou “Chou pommé frisé”.
    Quand j’ai vu le titre de votre recette, je m’attendais à y trouver du Chou frisé, donc du Kale !
    Bref la grande famille des choux n’a pas fini de parler d’elles au même titre que les cucurbitacées, j’adore ces 2 familles de légumes !
    Merci encore pour vos publications, vos photos magnifiques…Au plaisir de vous suivre…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ben… moi j’ai toujours appelé ça un “chou frisé”, par opposition aux autres choux pommés qui sont lisses… mais bon, je peux me tromper évidement !
      Merci en tout cas pour ces précisions botaniques bien utiles, ainsi que pour ce gentil message Sylvie.
      Bon week-end à vous !
      Marie

      Répondre
  70. Béatrice PERNET

    Le chou de Milan, chou de Savoie, chou cloqué, chou frisé, ou, chou pommé frisé, est une variété de chou Brassica oleracea. C’est une plante herbacée de la famille des Brassicacées, sous-famille des Brassicoideae, cultivée comme plante potagère pour ses feuilles et sa pomme, et consommée comme légume.

    Le chou frisé, chou plume, chou vert, chou d’aigrette, chou frangé, ou chou lacinié, est une variété de chou, plante herbacée de la famille des Brassicacées, consommé comme légume et utilisé comme plante ornementale. Ce chou fait partie des plantes commercialisées sous le nom de « chou kale ».

    On est d’accord…. les 2 s’appellent “chou frisé”.

    En grande surface, le chou frisé (chou milan) dont vous parlez dans votre recette s’appelle toujours chou frisé ou chou vert frisé….. chez moi, en tout cas.

    Cela fait des années que j’achète du chou frisé (celui de votre recette). J’habite dans le Doubs. Chez nous, pas de chou kale (d’ailleurs je n’en achèterais pas, car pas de notre région apparemment). Je n’ai jamais vu l’appellation “chou milan” depuis une trentaine d’année que je fais à manger (j’ai vécu en région lyonnaise, en bourgogne…..). Mon commentaire ne se veut pas agressif, c’est juste pour dire que pour moi, chou frisé, c’est vraiment ce que je vois sur la photo de votre recette.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Béatrice pour ces précisions ! De toute façon, il est certain que les appellations communes des fruits et légumes ne sont pas toujours les plus précises… Par exemple, dans le sud de la France on mange des cébettes, mais en Isère ils ne savent pas trop ce que c’est (ils appellent cela des “oignons tiges” ;)). Idem avec les blettes de mon enfance… qui s’appellent “bettes” ici 😉
      Bonne journée à vous Béatrice !
      Marie

      Répondre
  71. totoche

    Quel régal et déclinable avec d’autres ingrédients ! Pour ma gourmandise, j’ajouterai plus de pruneaux. En tout cas, le mariage de ces ingrédients est très réussi.
    Merci beaucoup.
    (Quel succès ! Plus j’avance dans le temps, plus il y a des commentaires)

    Très belle soirée.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est aussi parce que les articles datant de plus de 3 ans ont été “déménagés”… les commentaires antérieurs à février 2016 sont restés sur Canalblog, mon ancien hébergeur, qui les garde en “otage” 😉 Sur ce blog ne s’affichent que ceux laissés après la migration…
      Des bises !
      Marie

      Répondre
  72. Christine

    Bonjour Marie,

    Encore une recette à tester. Depuis que je vous «connais», c’est essais en tout genre chaque weekend. Du coup, mon mari râle parce qu’à force d’essayer, je ne prends plus le temps de refaire les plats déjà testés et approuvés. C’est le cercle infernal !!! Enfin…, il râle mais surtout il se régale!!!
    Sinon je me permets une petite suggestion : serait-il possible lorsque vous postez une nouvelle recette de nous indiquer si elle se trouve dans un de vos livres déjà publiés? Je commence à en avoir une petite collection, tant de vos livres que de vos recettes, et ça éviterait d’en imprimer inutilement.
    Très bonne journée à vous!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Bonjour Christine,
      Merci beaucoup pour ce gentil mesage 🙂
      Pour répondre à votre demande, sincèrement il est rarissime que je poste des recettes d’ouvrages déjà publiées, et quand c’est le cas je l’indique (aurais-je oublié une ou deux fois de le faire? Possible. N’hésitez surtout pas à me le signaler). Par contre, parfois je récupère des recettes publiées par le passé sur mon blog pour de nouveaux livres, et ça malheureusement je ne sais jamais trop à l’avance si ce sera le cas ou pas, du coup je ne peux pas dire “attention, cette recette paraîtra dans un ouvrage qui sortira dans tant de mois ou d’années”. Désolée 🙂
      Bon week-end à vous Christine !
      Marie

      Répondre
  73. Isa

    Bonjour Marie,
    Hier au marché, je me suis trompée, j’ai acheté un tout petit chou frisé à la place d’un tout petit chou fleur prévu normalement pour grignoter à l’apéro (oui faut le faire, confondre un chou vert et un chou fleur !!!). Que faire de petit chou frisé (en plus offert par mon maraîcher parce qu’il était tout seul, le chou vert hein pas le maraîcher!)? Je me suis alors souvenue de ton post que je suis allée consulter. Ah oui mais j’avais juste le chou frisé, des noix et des pruneaux, zut monsieuuur n’aime pas les pruneaux !!!! Deux ingrédients, c’est déjà pas mal! Alors je me suis lancée! J’ai donc fait une salade avec le chou émincé finement, une échalote, des noix, des graines germées (poireau, alfafa et lentilles) une vinaigrette avec de l’huile de cameline et de l’huile de noix : c’était trop trop bon !!!!!
    Merci Marie de m’avoir inspirée et d’avoir permis à ce chou fleur pas fleur mais frisé de nous régaler.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui te remercie Isa pour ton si gentil “retour”…
      A l’occasion d’une prochaine “méprise” 😉 , tu pourras peut-être refaire cette recette avec des pruneaux, tu verras, c’est tellement étonnant !
      Belle journée à toi ! 🙂
      Marie

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *