{ Pour Emmanuelle… }

18 décembre 2018

{ Pour Emmanuelle… }

 

Bûche poire-chocolat à la Chartreuse Verte

Et en bonus, THE recette de truffes !

♥ IG bas ♥ Sans Lait ♥ Sans oeufs (les truffes)

 

Bûche poire-chocolat à la Chartreuse VerteUn peu nunuche, la buche ? Apparemment oui, en tout cas si l’on en croit les grands gourous de la “tendance” culinaire… mais tant pis ! Parce que moi je trouve ça vraiment trop mignon, une bûche de Noël, et on ne risque pas de s’en lasser vu que justement, on n’en mange qu’à Noël ! En plus, là ce n’est pas tout à fait une bûche, plutôt une souche, mais bon, on va pas chipoter 😉

Tout vient du fait que cette année, je voulais vous donner ma recette number one de truffes, celle qui a annulé et remplacé toutes les autres recettes de ma vie, y compris publiées à l’époque sur ce blog… et ce n’est pas peu dire, car je suis une sorte de spécialiste de la question, Docteur ès truffes et fondants (au chocolat), c’est vraiment des études de fou, j’en suis déjà à Bac + 22 je crois, mais je continue la formation, juste par esprit d’abnégation et amour de la science (je laisse à d’autres la vocation du doctorat en choux de Bruxelles, histoire de ne pas trop tirer la couverture à moi).

Bref, il fallait absolument que vous ayez tous accès à cette recette, mais comme par ailleurs je l’ai déjà publiée dans un livre, j’aurais trouvé ça frustrant pour ceux d’entre vous qui l’avaient déjà. D’où l’idée de donner en bonus une autre recette, cette fois-ci inédite, mais toujours autour de cette fameuse pâte à truffe. Entre temps, il y a eu Emmanuelle qui m’a demandé pour sa maman “une bûche au chocolat sans noisettes et à IG bas”… Cette recette est donc pour ta maman, Emmanuelle 🙂

Alors j’étais partie comme ça avec plein de bonnes résolutions sauf que là, j’ai bien failli être vaincue par KO. Car déjà, et c’est sûrement pareil pour vous, cette semaine avant Noël est bien chargée : tout un tas de petits paquets à emballer discrètement, une liste incalculable de courses à faire, de menus à prévoir, de trucs à ranger et à organiser, de cadeaux-gourmands à préparer, et tout ça en sortant d’une petite « grippe-éclair » assez mystérieuse qui m’a quand même bien brassée (mais qui m’a permis de lire au lit huit BD avant qu’elles ne disparaissent à Noël dans les chambres des enfants, faut voir le bon côté des choses). Et puis j’ai oublié de vous dire que je fais chez moi quelques travaux dans le salon pour faciliter mes futures photos, et bien sûr je me démer… débrouille toute seule parce que les hommes de cette maison sont occupés ailleurs (il faut poser des briquettes de parement sur un mur qui était tout moche, ce sera très joli quand ce sera terminé mais là, comme je ne suis pas du tout Docteur ès maçon-carreleur, ça prend trois plombes.)

Chartreuse Du coup, quand j’ai voulu faire les photos de cette bûche ce matin, ça a été, heu, problématique : Déjà, il faut savoir que comme je n’ai pas de studio photo, je prends tous mes clichés dans le salon, seul endroit de la maison à peu près lumineux. Mais là, devant LA fameuse (et unique) porte-fenêtre qui me sauve habituellement, il y avait des briquettes de parement en tas, des seaux de colle, un énorme radiateur pour faire sécher les joints (les joints des briquettes de parement ! n’allez pas imaginer des trucs idiots…) ET un monstrueux sapin parce que cette année, il n’a jamais été aussi gros et c’est chouette sauf que là, on ne sait vraiment pas où le mettre tant que je n’ai pas fini ce bout de mur devant lequel se trouve, évidemment, le seul mètre carré de la maison où je puisse faire tenir un sapin (oui parce que la maison Chioca, c’est un peu le principe de la permaculture appliqué à la déco-rangement, il y a des trucs vraiment partout : des moyens trucs qui s’insèrent entre les gros trucs, les petits trucs qui se glissent entre les moyens trucs, des trucs qui grimpent et qui s’accrochent au mur, d’autres qui squattent indifféremment sur la malle ou sur le canapé mais qui sont contents, du moment qu’ils squattent… bref, tout pousse et cohabite en bonne intelligence, la “biodiversité” est au top mais si je devais rajouter ne serait-ce qu’un cadre photo en format carte-postale, ça serait compliqué.)

Alors comme le salon est complètement en bombe, il a fallu sortir la petite table qui me sert à faire mes photos et que j’avais rangée pour les travaux. Mais pour cela, il fallait préalablement déplacer le rocking-chair, lequel était coincé par la malle, malle qu’on ne pouvait pas déplacer sans faire d’abord glisser totalement la table basse contre le canapé, lequel était derrière le sapin. Sapin qui a évidemment déjà été décoré en grandes pompes par les petites filles dès son arrivée samedi, alors qu’il n’a pas encore de place définitive. Sapin qu’il faut donc déplacer trèèèès précautionneusement, en le tirant par la souche (c’est à dire, à plat ventre par terre la tronche dans les épines) pour ne pas faire tomber les précieuses petites boules en verre. Petites boules en verre qui ont d’ailleurs été déjà pas mal éprouvées par le petit chien.

Bûche poire-chocolat à la Chartreuse Verte3

Attention, là il fait son air de peluche mais c’est un malin 😉 Trois secondes plus tôt je l’avais rattrapé par le fond de la culotte alors qu’il s’enfuyait avec ma belle pantoufle en pure laine presque pas trouée… Non mais quand même !

Ah, oui, le petit chien ! Je ne vous ait pas dit… ça, c’est le petit « imprévu » plein-de-poils-qui-mordille-les-chaussettes-et-qui-fait-pipi-partout, mais qui me regarde avec tant d’amour que mouais, bon, mff, je râle pas trop. Car l’histoire c’est que le grand fiston étant parti avec Dauphine, notre Border Collie (il en avait vraiment besoin pour son troupeau) en ressentait comme une petite culpabilité. Du coup, il a offert à son papa (parce que moi j’ai déjà ma mascotte ;)) un petit chiot, le premier qu’il a trouvé, un espèce de griffon je crois, bref, un truc évoquant un peu les franges d’un balai Océdar, en plus irrésistible évidemment parce que votre serpillière ne vous regarde pas avec des grands yeux dorés tout amoureux, et ne vient pas vous lécher la main avec sa petite langue toute rose ni pleurnicher quand vous quittez la pièce. Je vous ai fais une photo parce qu’à décrire, c’est compliqué : un bébé chien, mais qui a déjà une tignasse poivre et sel de vieux loup de mer. Et puis, c’est une demoiselle, mais elle porte barbe et moustache à la façon des Dubliners… curieux. Mais c’est quand même un super mignon petit chien 😉

Où en étais-je ? Ah, oui, au moment donc où je tirais le sapin sans trop le secouer pour pouvoir accéder au canapé, y faire glisser la table basse, pour pouvoir déplacer la malle, faire pivoter le rocking-chair, sortir la petite table à photos et l’insérer derrière le gros radiateur qui fait sécher les joints, tout ça en me dépêchant parce que pendant ce temps le chocolat durcissait trop dans la casserole, et bien Alpine (le petit truc poilu) a croqué une boule de sapin en verre, et j’ai dû me précipiter pour enlever de sa bouche tous ces éclats super dangereux, sans savoir si ce qui me rentrait dans les doigts c’était les bouts de verre ou les mini-dents bien aiguisées d’un petit chien pas content du tout qu’on ne le laisse pas se perforer les intestins tranquille…

Là, je vous promets, entre temps le soleil avait tourné, inondait littéralement la table, la bûche et tout et tout, impossible de faire une photo et j’ai failli tout passer par la fenêtre : bûche, casserole de chocolat, rocking-chair, tabouret, appareil photo, sapin, boules en verre, tout je vous dis, parce que hier, j’étais quand même au lit avec une bouillotte et là, faudrait pas trop charrier !

Bref, ne m’en veillez pas trop si la lumière des photos du pas à pas n’est pas top ou si la déco de la bûche aurait pu être plus appliquée (ça c’est clair !), mais cette séance photo fait réellement partie du top 10 des pires shootings de toute ma vie… D’ailleurs, pour le coup, le mot « shooting » avait tout son sens, vu que je devais shooter dans tout un tas de trucs à chaque pas (éclats de boules, tabouret, coins de table, cartons de briquettes, seaux de colle, bref, tout sauf le petit monstre qui était entre temps allé voir dehors si j’y suis).

Des fois j’ai peur que vous vous disiez « Bah, Marie elle rigole, c’est romancé tout ça, des journées pareilles c’est juste pour Pierre Richard ou Mr Bean, elle tiendrait pas le coup sinon ». Ben si, c’est vraiment ça, ma vie… presque tous les jours. Et ça encore, c’est rien 😉

Je crois que quand je serai à la retraite, quand mes six enfants auront grandi, et tout et tout, et que je ne serai plus obligée de tout faire en mode moulin à vent sous une tempête de mistral, je vais vraiiiment m’ennuyer.

Mais là, en attendant je vais profiter de ces vacances pour me reposer un peu, hein, parce que j’en ai vraiment besoin… et c’est de tout cœur ce que je vous souhaite aussi !

Joyeux Noël à tous !!!

 

Bûche poire-chocolat à la Chartreuse Verte 4

Nous décorons depuis quelques années notre sapin sur le thème de la forêt, avec des biches, des renards, des hérissons, des oursons, des pommes de pin, etc. tout dans les tons de marron, cuivré, orangé, et une guirlande de toutes petites lumières blanc chaud, comme des lucioles… C’est un sapin des Chambaran 😉 Un jour, je voudrais bien vous le montrer, mais là j’ai trop honte de l’état de mon salon…

 

 

=> Nota importante :

Comme chaque année à la même époque, je m’excuse d’avance mais je ne pourrai pas répondre aux commentaires de ce post. Promis, je lirai tout, vos petits mots me feront super plaisir, mais avec les enfants à la maison, la famille et les amis de passage, les fêtes, etc., je sais que ce n’est même pas la peine d’essayer d’allumer mon ordinateur pendant ces vacances…et quand je rependrai le travail début janvier il y aura hélas déjà trop de mails en retard, je vais être un peu dépassée. J’espère que vous me comprendrez.

Je vous souhaite de bien profiter aussi de ces quelques jours !

Bon, à part ça vous allez voir, comme je ne serai pas là pour répondre à vos questions, j’ai essayé d’être super précise (c’est pour ça que la recette a l’air longue, mais en vrai c’est quand même assez facile… surtout qu’à priori, vous ferez cette bûche dans de meilleures conditions que moi !), et je vous ai même fait un pas à pas « spécial bûche » pour vous faciliter le travail, si c’est pas de l’amour ça 😉

 

 

Recette 1 :

Les truffes de folie au chocolat noir intense, pointe de fleur de sel

(et végétaliennes en plus)

 

truffes végétaliennesAprès avoir testé maintes recettes de truffes un peu « revisitées » (en essayant de supprimer le jaune d’œuf, le beurre, la crème, le sucre raffiné qui rendent ces petites gourmandises si lourdes en période de fête) j’ai enfin mis au pont cette recette… et depuis, je n’en change plus d’un yota !

Leur fondant ? Inégalé, encore plus voluptueux et doux au palais qu’avec une recette au beurre.

Leur saveur ? Intensément chocolat histoire de ravir les amateurs passionnés, mais sans la moindre note d’amertume.

Relevé d’un soupçon de fleur de sel et de vanille qui introduisent comme une petite note de bon caramel breton, ça frise juste la félicité…

 

Ingrédients pour environ 30 truffes / Préparation : 10 min / Cuisson : quelques min / Prise au frais : au moins une nuit

 

  • 200g de chocolat noir pâtissier à 70% de cacao
  • 75g d’huile de coco vierge
  • 20cl de crème de coco liquide en briquette
  • 10cl de sirop d’agave
  • 1 belle gousse de vanille, bien charnue
  • 1 c. à soupe rase de lécithine de soja (facultatif si l’on mixe bien la pâte à truffes, mais recommandé quand même, car cela remplace l’effet émulsionnant des jaunes d’oeufs et donne une texture encore plus fondante)
  • 1 pointe de couteau de fleur de sel
  • Cacao pour saupoudrer.

 

Fendre la gousse de vanille en deux, puis en gratter soigneusement les graines à l’aide d’un couteau lisse.

Faire chauffer à feu doux le crème de coco avec la vanille (gousses + graines) et le sirop d’agave, en fouettant sans cesse. Couper le feu juste avant ébullition. Hors du feu, ajouter l’huile de coco et le chocolat coupé en tout petits morceaux, puis faire fondre en mélangeant à la cuillère.

Après avoir retiré la gousse de vanille, transférer dans le bol d’un robot avec la lécithine et la fleur de sel.

Mixer plusieurs minutes, jusqu’à ce que la lécithine soit parfaitement fondue (bien vérifier qu’il ne reste plus du tout de petites graines).

Verser la pâte, soit dans un petit saladier si vous souhaitez faire des truffes rondes, soit dans un petit plat carré ou rectangulaire si vous préférez des truffes carrées (ce qui simplifie beaucoup les choses)

Laisser prendre une nuit au frais, puis…

– soit prélever à la cuillère des petites portions d’environ 20g de pâte à truffe, les façonner avec les mains en forme de boule puis les rouler dans le cacao.

– soit démouler le rectangle de pâte à truffes sur un plan saupoudré de cacao, y découper à l’aide d’un grand couteau des rectangles ou des carrés d’environ 2 à 2,5cm de côté, puis brasser le tout dans un saladier avec du cacao pour poudrer les truffes.

Dans tous les cas, ces truffes qui ne contiennent aucun produit « fragile » (comme le jaune d’œuf cru ou la crème par exemple) se conservent au moins 15 jours au frais dans une boîte bien hermétique, mais mieux vaut les sortir environ 20min à température ambiante avant de les savourer.

Truffes 2

 

Recette 2 :

Bûche (pardon, souche) Poire-Chocolat à la Chartreuse Verte

 

Pour ceux qui ne connaîtraient pas la Chartreuse (dans le Dauphiné, c’est une véritable institution !), il s’agit d’une liqueur à base de 130 plantes des Alpes, mise au point par les Pères Chartreux il y a plusieurs siècles, et encore élaborée de nos jours par leurs soins à Voiron, sans que la recette ait été changée d’un iota (sa jolie couleur verte est entièrement naturelle). Avec la poire et le chocolat, ça nous fait un accord du tonnerre ! A noter qu’au départ, je voulais y mettre aussi des cerneaux de noix, mais dans la « bataille » je les ai oubliés…

Il existe différentes liqueurs de Chartreuse, les principales étant la jaune et la verte, mais je vous recommande vraiment la verte qui est moins sucrée (si vous en trouvez, la Chartreuse “1605” est parfaite aussi !). Il me semble qu’à défaut de Chartreuse Verte, on pourrait utiliser du Génépi ou éventuellement de la Bénédictine. À défaut de tout ça (je préfère anticiper les questions ;)), essayez avec de l’amaretto (liqueur d’amande) ou de la liqueur de poire, ça sera très différent mais probablement bon quand même.

 

Ingrédients pour 8/10 personnes / Préparation : 35min / Cuisson : 8 min

 

Pour la génoise au chocolat :

  • 4 œufs
  • 10cl de sirop d’agave
  • 125g de farine T110 de grand épeautre non hybridé (ou de blé)
  • 25g de cacao amer
  • 1 sachet de poudre à lever

Pour le fourrage :

  • Environ 300g de compote de poire sans sucre ajouté mais assez épaisse et concentrée* (marque « T’air de Famille » pour moi car elle est sublime, mais c’est un producteur local et je ne sais pas si vous la trouverez partout)
  • 40cl de crème de coco liquide (marque Kara par exemple, briquette verte non allégée !)
  • 4 sachets de sucre vanillé (ou 30g de sucre vanillé maison, moi je le fais au sucre de coco)

* Si besoin, la faire préalablement un peu réduire en la cuisant quelques minutes dans une poêle, pour faire évacuer l’excès d’eau.

Pour le sirop :

  • 6cl de Chartreuse Verte
  • 6cl de sirop d’agave

Pour le glaçage :

  • Une pâte à truffes (voir juste au dessus, mais tout ne servira pas, et vous pourrez même faire quelques truffes en plus !)

 

1/Préparer en premier la pâte à truffes (voir recette ci-dessus), qui doit avoir le temps de refroidir un peu afin de ne pas être trop coulante.

2/Préparer ensuite la génoise au cacao :

Préchauffer le four à 180°C, si possible en chaleur tournante.

Fouetter au robot les œufs avec le sirop d’agave pendant plusieurs minutes, jusqu’à ce qu’ils doublent ou triplent de volume (voir le pas à pas ici).

Pendant ce temps, tamiser la farine avec le cacao et la poudre à lever.

Verser les poudres dans les œufs montés, puis mélanger le tout délicatement avec une spatule souple, en soulevant le mélange dans un mouvement tournant, jusqu’à obtention d’une texture homogène. Verser la pâte sur une plaque de cuisson chemisée de papier cuisson, en formant un rectangle de 22X44cm.

Enfourner pour 8/9min, puis décoller le papier cuisson et laisser un peu refroidir.

3/ Préparer le sirop en mélangeant la Chartreuse et le sirop d’agave.

4/ Préparer la chantilly en fouettant au robot la crème de coco avec le sucre vanillé.

5/ Monter la bûche (voir le pas à pas ci-contre).Pas à pas bûche

Découper la génoise encore tiède en deux bandes d’environ 11X44cm (photo 1)

Imbiber avec tout le sirop (photo 2)

Étaler la compote de poires (photo 3)

Déposer des cuillerées de crème fouettée (photo 4), sans tenter de trop les étaler (cela ferait « baver » la compote de poires)

Rouler la première bande de gâteau (photo 5)…

… puis déposer le rouleau obtenu sur le bout de la deuxième bande, et rouler de nouveau (photo 6)

Déposer sur un plat (photo 7), et napper le dessus de chocolat.

Avec le doigt, faire des « spirales » afin de mélanger un peu le chocolat et la crème de coco, en créant de jolies volutes (photo 8).

Étaler le reste du glaçage à la spatule (photo 9), parce qu’à mon avis, ça évoque mieux l’écorce que les stries réalisées avec les dents d’une fourchette 😉

 

Et voilà, il n’y a plus qu’à la mettre au frais !

Vous pouvez décorer ensuite votre bûche, pardon, votre souche, avec des petits éléments végétaux (non toxiques !!!) pour faire encore « plus vrai de vrai »…

Ma bûche est hélas au congélateur, on la ressortira pour Noël. J’espère qu’elle sera aussi bonne qu’aujourd’hui parce que j’ai goûté un touuuut petit bout et c’était terriiiiible…

 

Part bûche

 

Petit Griffon

Et en voilà une autre de jolie truffe… elle a même l’air en chocolat 😉

 

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

63 grains de sel au sujet de « { Pour Emmanuelle… } »

  1. AvatarEdith Rousse Marty

    Magnifique !!! Inspirant, drôle, généreux… c’est un plaisir sans cesse renouvelé de lire vos articles, recettes, tranches de vie.
    Passez de bonnes fêtes de fin d’années avec toute votre tribu !

    Répondre
  2. AvatarMélette

    Bonjour
    On se régale déjà avec les yeux, Une caresse au petit chien, n’oublions pas Biscotte et ses yeux de velours et toujours un grand plaisir de te lire
    Je te souhaite de belles fêtes et un peu de repos aussi bien mérité

    Répondre
  3. AvatarBéatrice

    Moi qui ne suis pas fan de bûches, sauf glacées, en voilà une qui me donne très envie de me réconcilier avec la tradition! Et alors cette jolie forme de souche est superbe! Vraiment, tes photos sont quand même magnifiques, malgré toutes tes mésaventures!!! Ma pauvre! J’ai quand même bien rit en t’imaginant à plat ventre pour essayer de bouger ton sapin, qui en plus doit être bien lourd! Ta petite chienne est super belle! Une bouille à bisous! Je suis sûre que tes filles doivent passer leur temps à lui faire des câlins! Mais ça te fait du boulot supplémentaire.
    Je te souhaite de te reposer un peu, et de bien profiter des fêtes avec ta famille. Un très Heureux Noël à vous tous!
    Et merci aussi pour les truffes, je vais essayer…. pour changer de celles que je fais d’habitude.
    PS: je voudrais essayer la bûche, mais je pars pour Noël, ça risque d’être compliqué de faire 7h de route avec dans la glacière! Surtout que j’ai de la Chartruese, mon mari serait enchanté! On verra.
    Bisous bisous

    Répondre
  4. AvatarManue

    Bonjour Marie,
    je suis une fan absolue de tes recettes et arbore fièrement une dizaine de tes ouvrages sur l’étagère de ma cuisine. Mes proches se moquent régulièrement de ma collection mais admettent qu’ils s’en régalent. Tes recettes sont en effet toujours parfaites et, ce que j’aime par dessus tout: le résultat est toujours conformes à la photo qui nous avait fait saliver et ça, c’est rarement le cas pour les autres livres de cuisine!!!
    Une petite déception cependant sur les truffes et, puisque tu redonnes la recette, je me permets de te le signaler. Le goût est sublime, mais elles restent désespérément molles et donc pas du tout présentables. Cela tient peut-être à la crème de coco “Isola bio” que j’ai utilisée et qui est trop fluide? Bref, ça se mange à la cuillère… Pour les offrir, c’est difficile. Dommage!
    Par contre, le livre sur la cuisine méditerranéenne est une réussite absolue. J’ai fait à peu près la moitié des recettes et le résultat est toujours merveilleux. Sincèrement, je trouve que tes recettes bonifient de publication en publication. Qu’est-ce que ce sera dans dix ans ? Hum!!!
    Bonnes fêtes à toi et à tes proches,
    Bien à toi,
    Manue

    Répondre
  5. AvatarMarick

    Elles sont très bion tes photos !
    Et puis tu veux que je te dise ? On va s’ennuyer quand tu vas t’ennuyer, tes introductions et mise en contexte sont comme la jolie table autour du repas, ca apporte tout son charme et un petit coté magique 😉

    Répondre
  6. AvatarNinidio

    Bonjour Marie.
    Quel plaisir de te lire encore aujourd’hui. Quel humour malgré toutes tes mésaventures et tes soucis du quotidien. J’ai fait des truffes à partir de L’ une de tes anciennes recettes (avec de la crème de soja et de l’amaretto). Elles sont d’une finesse incroyable mais je te dis pas j’ai mangé le quart du saladier avant même qu’elles soient façonnées dans le cacao 😛😛😛😛😛😛😛. À chaque ouverture du frigo allez hop encore une petite. Mais bon le chocolat c’est sain non ? Et puis ya pas de beurre. J’ai fait le gâteau 5/5 de ton dernier livre sur les goûters mardi pour les copines de peinture. Je te dis pas le succès. Elles veulent toutes la recette. Je vais faire cette nouvelle recette de truffes car avec la bande de gourmands qui va être à la maison à partir de vendredi prochain je suis sûre qu’elle vont plaire. La souche heuh je sais pas. Je flippe avec les chantilly je sais pas pourquoi. Bon je te souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année avec ta tribu et essaie de te reposer. Bises. Nicole

    Répondre
  7. AvatarLouicie

    Miam ça à l’air trop bon mais moi la truffe qui me fait le plus fondre c’est selle de ta petite toutoune trop mignonne <3 Bisous Marie et passe de bonnes Fêtes avec ta famille . Elodie

    Répondre
  8. AvatarValou B

    Rhooo
    Ben c’est très tentant et bien beau !
    On ne dirait pas que c’est la 4e dimension autour 😉
    La recette de truffes sera probablement essayée en 1er car plus simple à transporter aussi.

    Joyeuses fêtes et bon Noël.

    Répondre
  9. AvatarJackie

    Merci Marie pour cette prose qui m’a beaucoup détendue, avec ton humour habituel. Nul doute que j’essaierai ta recette de truffes et cette bûche en forme de souche me plait beaucoup. Je te souhaite de très Joyeuses Fêtes de Noël. Moi j’attends l’arrivée de mon fiston du Japon avec impatience dimanche et la famille sera au complet avec mes deux petites filles avec leur parents bien sûr. Bises et au plaisir de se voir en 2019 avec les Biquettes de Chambaran. Jackie

    Répondre
  10. AvatarNine

    Quel plaisir toujours de vous lire !
    Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année et que du bon pour l’année à venir ! Surtout, continuez à nous régaler !

    Répondre
  11. AvatarDaxkiki

    J’ai bien ri, oh pardon mais vos textes sont une bouffée d’oxygène. C’est un Griffon-Korthal non, j’en ai eu un enfant, ils sont adorables et des vrais pots de colle. Passez de bonnes fêtes et merci pour ces recettes bisous Christine

    Répondre
  12. Avatarcricri50

    Original cette bûche,mais cette année,je ne pourrais pas frimer avec mon dessert,ce n’est pas moi qui le fait.Dommage,sinon je serais arrivée avec une souche façon Marie!! Surtout ne t’ennuie pas,sinon que deviendrait-on!!!Je te souhaite ainsi qu’à ta famille,un très joyeux noël et de bonnes vacances.Gros bisous.

    Répondre
  13. AvatarEmily

    Très bon Noël Marie, à toi et à ta famille ! Et bon repos !
    Merci pour ces recettes qui ont l’air formidables ! Superbe idée la chartreuse !!! Pour relever le” doucereux” de la bûche !!!
    Et puis j’adore les coulisses des photos et des recettes : )) ça me déculpabilise un peu … ; )
    Et joyeux Noël à vous toutes aussi, lectrices de Marie !
    Des bises !

    Répondre
  14. AvatarChristine

    Puisqu’on parle de truffes, je viens de réaliser celles de votre livre «mes irrésistibles recettes au chocolat», sans crème de coco donc et avec du chocolat à 100% : une tuerie!!!!! A un détail près : je les trouve un peu trop acidulées et je pense que c’est dû au sirop d’agave. Par quel sirop plus neutre pourrais-je le remplacer? Du sirop de canne et tant pis pour l’IG ?
    Ou bien utiliser du chocolat à 70% et du coup moins d’agave? Mais dans ce cas ça risque de modifier la texture qui est divine dans la recette originale… Quel dilemme…
    En attendant je vous souhaite de très joyeuses fêtes, mais j’ai l’impression qu’on n’a pas besoin de s’inquiéter pour vous à ce sujet, vous semblez bien équipée pour la joie et la fête!!!

    Répondre
  15. AvatarNathalie REGNIER

    Si ta vie est un film façon “Pierre Richard” alors … nous tournons dans le même !! C’est fou çar j’ai les mêmes soucis avec la dernière petite peluche arrivé il y a trois semaines à la maison sauf qu’ici … j’ai tout de même renoncé au sapin ayant déjà bien assez de tracas à courir après chaussons, chaussettes, chiffons et coussins que “crocs-mignons” heu… pardon… Nino semble particulièrement apprécier à moins que ça ne soit pour le plaisir de me voir courir après lui en vociférant !! Et je ne te parle même pas de la serpillère qui est devenue ma meilleure (ou pire !) amie ou des courses poursuites endiablées entre chiens et chats dans la maison !! … bref … revenons à ton très beau billet gourmand qui tombe à pic puisque j’était en panne d’inspiration pour le dessert !! Et Outre le toujours très agréable moment de lecture je me réjouis déjà les papilles à l’idée de goûter à d’autres truffes que celle de ma petite-patate-aux-yeux-vairons … Merciiiiiii et très belles fêtes à toi et toute ta petite troupe ♥

    Répondre
  16. Avatarpatdub

    Si tu es en panne d’inspiration en ce qui concerne les recettes, tu pourras toujours nous faire un article déco, vu comme le précédent a été apprécié…
    En attendant, je te dis merci pour ces nouvelles recettes. Je vais commencer par les truffes…
    Je te souhaite de très joyeuses fêtes ainsi qu’à toute ta famille. Un gros bisou sur les truffes (pas celles au chocolat) mais sur celles de tes petits
    amis poilus…

    Répondre
  17. AvatarJo

    Bonjour Marie!
    Pas encore fini l’article mais tellement touchée par ta “boule de poils” que j’en ai les larmes aux yeux.
    Parce que ta merveille est un (pardon une) Griffon Korthals et que jamais je n’oublierai les 17 ans et demi d’amour avec le mien.
    J’ai eu des chiens, mais jamais un comme mon Snoopy . . . Bon j’arrête, parce que je sais, ça n’intéresse personne.
    Je suis ravie que tu vives avec cette nouvelle amie chez toi, tu verras malgré les bêtises elle ne sera que tendresse.
    Bon, je remonte la page et je reprends ma lecture.
    Joyeux Noël à toi et à tes Zamours, Chère Marie.
    Jo

    Répondre
  18. AvatarCatherine

    Merci Marie pour ces belles et bonnes recettes ! A regarder les photos et lire la recette, on ne dirait pas que le mistral souffle si fort chez toi, c’est toujours superbe et alléchant 😜
    Je teste les truffes très vite, bien sûr, juste le temps de trouver de la lécithine de soja (en magasin bio ?). J’en ai vu une autre avec de la crème de marrons que je DOIS tester aussi, je pense que tu comprendras 😬

    Ta grande fan,

    Répondre
  19. AvatarEstelle

    Bonjour Marie. Merci mille fois pour cet article qui est, comme d’habitude, un vrai rayon de soleil ! Ici aussi, mes étagères se remplissent régulièrement de tes ouvrages tant les recettes que tu proposes sont tout simplement irrésistibles. Mon dernier achat en date est ton livre “Mes bons goûters du quotidien” et mes enfants sont ravis ! (leurs copains aussi d’ailleurs, ils adorent venir prendre le goûter à la maison !) Je vais tenter ta recette de truffe, sans crème ni beurre, c’est juste parfait pour ma petite Rose qui est intolérante aux produits laitiers et qui est bien malheureuse à cette période de l’année où elle ne peut pas profiter des chocolats qu’elle voit partout dans les magasins (moi personnellement, ça m’arrange, depuis la découverte de son intolérance, j’ai de bonnes excuses pour faire mettre toute la famille à une alimentation plus saine grâce à tes recettes, petites douceurs comprises !) Passe de très belles fêtes de fin d’année auprès de tes proches et de tes adorables compagnons à quatre pattes.

    Estelle.

    Répondre
  20. Avatarmuriel

    Bonjour Wondermarie, tu as encore frappé ! C’est magnifique tes truffes j’ai envie de traverser l’écran pour en manger quelques unes et ta souche oh mazette ! Je n’ai pas de mots ! Je te souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année ainsi qu’à tous tes proches. Nous n’avons pas besoin de réponse, nous penserons toutes à toi en dégustant ces jolies gourmandises. Et bienvenue à ta petite merveille, trop mignonne. J’espère que tout se passe bien pour ton fiston et j’en suis même sûre. Gros bisous et rdv l’année prochaine !

    Répondre
  21. AvatarMartine D

    Un grand merci Marie pour tous ces si beaux partages . Je ne manque aucun de vos articles qui à chaque fois m enchantent . Joyeuses fêtes à toute votre famille . Martine D

    Répondre
  22. AvatarNat

    Merci beaucoup Marie pour tous ces bons moments de ta vie que tu partages si généreusement. Toutes ces péripéties c’est ce qui fait le sel de la vie. Sans eux elle serait bien fade… Un joyeux Noël à vous tous dans votre jolie maison pleine de vie
    (de bazard 😉 ) et d’amour!

    Répondre
  23. AvatarDominique gourmelin

    merci de penser aux gourmands, c’est décidé, j’achète tous vos livres j’adore tout ce que vous publier, bref, je vous admire, six enfants, là, c’est un sport d’endurance, une petite question : à quelle heure vous réveillez vous et comment organisez vous vos journées, ça m’aiderait beaucoup, j’ai un diabète 2 et je suis tjs fatiguée !!!! merci pour tout et une excellente année à la tribu ! bien à vous
    Dominique

    Répondre
  24. AvatarPauline

    Hello Marie !

    La distillerie des Pères Chartreux a été déplacée a l’automne dernier; la liqueur n’est donc plus fabriquée à Voiron mais près de St Laurent du Pont. Cependant on peut encore visiter le musée de la Chartreuse à Voiron pour tout savoir sur sa fabrication (sauf la recette secrète bien sûr…).

    Joyeuses fêtes!

    Répondre
  25. AvatarChiara

    merci pour les recettes 🙂
    j’ai eu un griffon barbet aussi, qui ressemble à votre loulou, elle est morte il y a un an, à 18 ans, après avoir passé 10 ans avec nous… ce sont des chiens très attachants (ils aiment en général nager, gare aux balades le long de l’eau …)
    Joyeux Noël à vous et à tous les lecteurs du blog

    Répondre
  26. AvatarMarie-Aline

    Merci Marie pour tous ces cadeaux tout au long de l’année. Merci pour vos sourires à travers vos articles, merci de nous faire découvrir un peu de votre vie de famille
    Une telle tribu, c’est toujours plus de plaisirs que de tracas (nous en avons 5 avec maintenant des amoureux en plus).
    Je vous souhaite ainsi qu’à tou(te)s vos fans de superbes fêtes remplies d’espoir : espoir d’une humanité qui, dans la joie et la fête, aime, pardonne et fait la paix; espoir d’un monde où naissent des milliards de belles âmes.
    Marie-Aline

    Répondre
  27. AvatarSophie

    Joyeux Noël Marie et merci pour ces recettes !!👏😁😍
    Je vais essayer les truffes..puis je remplacer la crème de coco par du soja ?
    Je vais essayer 😁
    Bonnes fêtes à tout le monde ici ❤️

    Répondre
  28. Avatarrésé

    trop chouette ta souche là !! bravo ! et au moins ça change !!
    je vais tenter ta recette de truffes mais … la semaine pro si tu veux bien … là je suis overbokkée/dépassée 😀 et que je ne fais rien pour Noêl ! les enfants restent chez eux … là bas , nous on en profite pour se faire plaisir 5 jours, pas très loin de chez nous (faut pas pousser non plus 😀 ) depuis le temps que j’en rrêvais de me faire servir ET surtout de ne rien faire !! yeah ! je l’ai mérité ! on n’apas non plus 60 ans tous les jours flûte !!!!!
    sion ta fabuleuse chienne et un griffon Korthals ! mon père (chasseur …..) en a eu 2 ! ce sont des crèmes de chien d’amour que quand t’en as un tu peux plus t’en passer et que c’st les plusse mieusse beaux du monde et qu’ils soont trop trop gentils et que et que et que ♥♥♥
    hâte de découvrir ses aventures dans tes prochains articles !! quoi?? ah bon?? tu fais un blog de cuisine?? oup’s pardon !!
    je te souhaite vraiment de très très bonnes fêtes de fin d’année au milieu de tous tes trucs/choses/machins ! mais aumoins, tu as une maison qui VIT ! et ça … ♥♥♥
    plein de bonnes choses et de très gros bisous ♥♥♥

    Répondre
  29. AvatarChristelle

    Mamamia que ta souche et tes truffes ont l’air délicieuses !! C’est sûr, je vais tester les truffes pour les étrennes de Janvier 😉
    Je suis en pleine préparation de bûche (avec coco et Raffaello). La mienne sera donc toute blanche !
    Un Joyeux Noël et de belles fêtes de fin d’année ainsi qu’à ta famille !
    Bises,
    Christelle

    Répondre
  30. AvatarDanièle

    Bonjour Marie (si, bien sûr, vous me permettez de vous appeler par votre prénom),
    je découvre depuis peu votre blog et vos publications et c’est RE-JOUI-SSANT!!!
    Un grand plaisir à chaque page! Je suis en tentative de reconversion professionnelle ( après 20 années de Bons et loyaux services d’infirmière) avec un CAP pâtisserie obtenu cette année en candidate libre. Et depuis le diplôme, je désapprends tout ce que j’ai appris au profit d’une pâtisserie bonne pour notre santé, savoureuse et nourrissante.
    Encore merci pour toutes ces petites choses délicieuses!!!
    Très bonnes fêtes à vous et vos proches!

    Répondre
  31. AvatarRose

    Marie ! Un très joyeux Noël à toute la famille !!
    Et comment ne pas succomber à cette buche (merci de t’être battue pour la séance photo :p) et à ce petit chien. Troooooop mignon !

    De gros bisous et un bon “repos” à toi 😉

    Répondre
  32. AvatarFlorence

    Bonjour et Joyeux Noël chère Marie, merci pour cette recette que j’ai customisée à ma façon 😋
    En fait sur la base d’une de tes recettes du livre « La cuisine bio des jours de fêtes », celle de la charlotte chocs- expresso au tolu soyeux je suis partie sur une forme bûche dans un moule à cake et j’ai imbibé les biscuits avec un sirop à la chartreuse, un délice !
    C’était notre bûche de Noël cette année. Excellente. Merci encore.
    Profite bien de ta tribu, des vacances et à l’année prochaine que j’espère encore plus gourmande 😋😋.
    Bises.

    Répondre
  33. AvatarJobis

    ? on peut faire des bûches en forme de souche et je ne le savais pas ?!
    Merci Marie, je me permets de parler au nom de toutes -z-et ceux qui, chaque année, ratent le roulage de la génoise “faut la mettre dans un torchon humide” disait ma maman, “faut la rouler avec le papier” disait tante Agathe (je te laisse deviner le résultat …)
    Bref : “la souche de Noël”, il fallait y penser ! Décidément Marie, entre tes conseils de diététique et tes bonnes astuces, tu auras vraiment changé ma vie de cuisinière (et de gourmande)
    Ma petite famille n’est pas friande de gâteau au chocolat, j’adapterai donc ta recette en version compote de poire que nous aimons beaucoup et j’ajouterai une touche de marmelade de rhubarbe du jardin pour une petite touche acidulée (je garde toujours quelques morceaux au congélateur pour mes desserts de fêtes).
    Ce sera donc version “neige” car nappée de crème fouettée coco. (on adore) et, comme ce sera pour le réveillon du 31, j’utiliserai de la poudre de cacao en pochoir pour figurer ma traditionnelle horloge de “presque-minuit” !
    Merci encore pour l’idée de la souche qui me simplifie ô combien la tâche !
    Des bises, Marie, profite bien de tes fêtes en famille et bienvenue à ton petit griffon-mignon (on lui donnerait nos pantoufles sans confession !)

    Répondre
  34. AvatarCamille-Hélène

    Coucou Marie !! Alors que je ne suis pas bûche du tout, j’avoue que la tienne m’a franchement fait de l’œil mais bon, une bûche, pardon une souche, pour moi toute seule, ma ligne et mon foie n’auraient pas été complètement d’accord, le reste de la famille n’étant pas franchement branchée par ce style de gâteau. Par contre, je me suis lancée dans la réalisation de tes truffes, enfin à peu près parce que je suis incapable de suivre une recette. Déjà, je n’ai pas trouvé de lécithine donc j’ai fait sans et ensuite, avec du chocolat à 70%, je trouvais cela déjà très largement suffisamment sucré. Du coup, j’ai complètement supprimé le sirop d’agave et pour le plaisir, j’ai ajouté une cuillère à soupe de rhum ambré et des pépites de fèves de cacao cru. Et bien, elles sont parfaites, moelleuses, fondantes tout en se tenant bien, bien chocolatées et bien assez sucrées. Elles ont fait l’unanimité.

    Je te souhaite une très belle et heureuse fin d’année 2019 et un joyeux passage à la nouvelle année. Plein de bisous.

    Répondre
  35. AvatarStéphanie

    Chère Marie,
    Je me permets de vous appeler ainsi car il y a 18 mois de cela vous êtes entrée dans ma cuisine et comme ma cuisine fait 3m2, forcément on devient vite intime…
    En cette fin/en ce début d’année (rayez la mention pas encore ou déjà plus d’actualité au moment où vous lisez ces lignes), je voulais prendre le temps de vous envoyer quelque mots pour vous remercier. Car vous avez accompagné, et même pour être tout à fait honnête, vous avez initié un grand changement dans notre façon de manger.
    A la maison, nous avons toujours cuisiné (malgré la taille du décor) et nous sommes toujours enorgueillis de bien manger, mais grâce à vous, désormais nous mangeons mieux. Et cette nuance revêt une grande importance.
    Vous m’avez initié au bio, au sain, à l’IG bas (comme mon foie vous aime, Madame). Vous m’avez intronisé boulangère et avez fait de moi une confectionneuse de biscuits et autres douceurs sans dommages collatéraux (ou alors pas trop…) Vous avez attiré mon attention sur la saisonnalité, éduqué au local. J’étais cuisinière pour le ventre, vous avez remonté tout cela au niveau du cerveau et tout chez nous et en nous s’en porte mieux.
    Merci. Merci.
    Je vous souhaite une très belle année 2019. Au plaisir de vous lire sur écran ou papier et de vous faire connaître à ma table..

    Stéphanie (Paris 3e, ce qui explique la taille de la cuisine)

    Répondre
  36. AvatarMarie C

    Bonjour Marie,

    Merci pour cet article, j’ai bien rigolé en lisant tes mésaventures (non je ne suis pas sadique, j’ai rigolé comme en lisant une scène amusante dans un bon livre :)) et en imaginant le déroulé habituel de tes journées.
    J’en profite pour te souhaiter une merveilleuse année 2019, j’espère qu’elle sera riche en bonheur, en joie, en amour, en bienveillance et en beaux projets !! J’espère que tu as passé un très joyeux et heureux Noël dans ta jolie campagne, entourée de ta famille.
    Merci pour ton blog, tes articles toujours divertissants et tes splendides photos. Merci pour tous tes livres, tes recettes toutes plus bonnes les unes que les autres et tes astuces. Merci pour ta bonne humeur, ta bienveillance, ton humour, ton sens du partage et ton engagement. Merci d’être aussi inspirante et généreuse. Bref, MERCI !
    Encore une fois, je te souhaite le meilleur pour 2019 et profite bien de tes vacances (bon courage pour la reprise).

    Répondre
  37. AvatarSonia

    Bonjour Marie,
    Tout d’abord, bonne année!!! Certainement pleines de rebondissement, de joie, d’amour et d’émotions.
    La recette de la bûche à l’air extra, et je regrette de ne pas l’avoir lue avant noël (moi aussi pendant la période de noel, l’ordi reste éteint). Mais je pense qu’on va faire du rab, une bûche en janvier, est-ce si exagéré?
    En tout cas, je voulais dire que pour les truffes, je fais partie de celles qui avait déjà la recette (ayant la quasi totalité de vos livres). Et j’en ai bien sûr fait à Noël. C’était la première fois que mon papa en mangeait. Il m’a dit que c’était les meilleures truffes qu’il avait mangé de sa vie! Alors merci!!! Pour lui, et pour moi!
    A très vite sur le blog.
    Bises

    Répondre
  38. Avatarkali

    Bonsoir Marie,
    La vie a fait que je n’ai pas pu lire ton article avant aujourd’hui.
    Je suis passée à côté de tellement de choses.
    Une crise de fou rire qui m’aurait fait beaucoup de bien.
    Une dose de tendresse nécessaire de nos temps.
    Et une super gourmandise que je n’aurais pas pu goûter car mon robot mixeur attend un nouveau couteau depuis un certain temps.
    Dès que je peux, je m’attelle à ces délicieuses gourmandises fêtes passées ou pas.
    J’en profite pour te souhaiter une très bonne année un peu plus reposante même si j’ai l’impression que tu affectionnes particulièrement cette vie trépidante et pleine de péripéties.
    Gros bisous
    Kali

    Répondre
  39. AvatarMarwa

    J’adore comme toujours te lire, c’est un régal et ton univers me transporte et m’apaise malgré le tourbillon que tu vis hehe
    Ta souche est juste magnifique j’adore et ça a l’air super !
    J’espère que ça va mieux et que tu as passé de bonne fêtes.

    Répondre
  40. AvatarSandrine

    Bonjour Marie,
    Ces truffes (et la bûche !) m’ont vraiment tapé dans l’oeil. J’ai essayé les truffes dans la foulée et je dois dire qu’elles sont tout simplement divines. Quel fondant, quelle texture et quel goût.
    Bref, elles n’ont pas duré bien longtemps.
    Merci encore pour toutes ces belles recettes et une excellente année 2019 pleine d’explorations culinaires, de bonheur et de partage.

    Répondre
  41. AvatarSophie

    Bonjour Marie,
    J’ai découvert grâce à votre livre que j’ai reçu en cadeau de noel (super idée !!) votre blog. Je cherchais justement à faire de sains gouters pour mes petits qui aiment les petites douceurs sucrées mais que je ne voulais pas indonder de sucre raffiné.
    Une question : j’utilisais parfois (sans toujours beaucoup de succès gustatif) la farine de chataigne. Je vois que vous ne l’utilisez pas, est ce parce que nutritionnellement, elle n’est pas interessante? Ou gustativement? Merci beaucoup pour cette information 🙂 Et bonne année !

    Répondre
  42. AvatarAdèle

    Un délice cette souche ! Je l’ai réalisée pour le Nouvel An avec une compote de poires du jardin et sans Chartreuse ni autre alcool, c’était parfait. Par contre, je ne réussis jamais la chantilly de coco et ça me désole… J’ai dû me rabattre sur une chantilly classique, tant pis. Mais l’important, c’est que tout était beau et bon !
    Merci encore pour cette belle recette, les truffes, je les avais déjà testées l’an dernier et elles avaient fait fureur !

    Bonne année à toi et ta grande famille Marie !

    Répondre
  43. AvatarMonique

    Belle et heureuse année Marie, quelle te soit douce avec plein de belles surprises pour toi et tes proches ! 2019 plein de projets je suppose pour toi, c’est l’année de notre rencontre (cette pression que je te mets! Allez j’arrête 😊) avec le stage dans ta belle campagne…!
    J’ai réalisé ta recette de truffes, j’ai eu une pensée émue pour ta belle photo quand moi je pestais quand il a fallu les rouler dans les mains 😤 cela m’a donné l’idée de créer un blog culinaire intitulé “une quiche en cuisine” ! Ou une blonde ? Malgre tout cela a été un succès et on m’en redemande. Tu nous avais prévenu alors la prochaine fois elles seront carrées.
    Merci pour ce que tu nous apportes, la poésie de tes photos. Le père Noël a complété ma collection de tes livres dont “Mes irresistibles desserts au chocolat.”. Je l’ai placé à côté de “Mes recettes détox” 😄 !
    A très vite Marie !
    Monique

    Répondre
  44. AvatarMado

    Bonjour Marie,
    Je me permets de pose une petite question qui n’a rien à voir…
    Je viens de récupérer du kefir de lait et je voulais savoir si c était compatible avec la cure cabot… il me semble que les graines annulent l effet du lactoseje crois avoir lu ça quelquepart.
    Quel est votre avis sur la question??
    Merci et belle journée!

    Répondre
  45. AvatarMartineduloiret

    Belle année à toi et à ta famille, que les chèvres et leurs chevreaux prospèrent, que tout ton petit monde trouve sa voie et s’y epanouisse

    J’ai fait les truffes carrées pour mon gourmand de fils: il en redemande !! Et tu as raison c’est tellement plus vite fait en carré

    Avec les galettes au sarrasin je fais des quiches à tout, selon ce que j’ai dans le frigo ou le jardin et mon homme et moi on se régale toujours, avec une soupe et une salade ça nous fait notre dîner très souvent ! Merci pour cette belle idée

    Encore tous mes vœux et à bientôt pour une nouvelle recette
    Martine

    Répondre
  46. AvatarCHRISTINE

    bonjour Marie !

    Très belle année à toi et aux tiens.
    J’ai fait et refait cette extraordinaire recette de truffes pendant les fêtes : un succès jamais démenti !
    (par contre gros rattage pour la bûche-souche qui s’est éventrée….du coup, elle a terminé en verrines ! et c’était très bon quand même !)

    Petit souci : ma boîte mail est inondée de réponses à des commentaires sur ton blog…pourtant j’ai “coché” la bonne case (seulement réponse à mes commentaires). y aurait-il un petit souci technique par ici ?

    Excellente journée et encore merci tout plein pour tes recettes et tes billets d’humeur/humour que je savoure avec un plaisir immense à chaque parution.

    Christine

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui oui, pas de souci, c’est un livre un peu ancien, mais qui a été réédité au printemps dernier dans un format un peu plus fin (avec toutefois moins de recettes).
      Belle soirée à vous Ama-Nellie,
      Marie

      Répondre
      1. AvatarN'guessan

        Merci d’avoir pris le temps de me répondre. Je vois que je ne suis pas la seule à vous poser la question, pour ma part je varie mes recettes avec votre livre manger bio proposer des recettes par saison cest idéal !
        Merci et bon week end.
        Ama-Nellie

        Répondre
  47. AvatarMarie

    Bonjour Marie,

    Juste une question sur deux de vos livres. En esperant que cela soit l endroit approprie pour vous adresser une question…Je voulais juste vous demander si ces deux livres etaient identiques, en fait si le premier etait une reedition du second.
    -Cereales et Legumineuses , paru en avril 2018
    -Cereales savoureuse et savoureuses legumineuses, paru en mars 2013

    Merci!

    Marie

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui, ce sont presque les mêmes : celui d’avril 2018 est une réédition, avec toutefois un peu moins de recettes pour être (je crois, mais à vérifier) moins onéreux au final.
      Bonne soirée à vous 🙂
      Marie

      Répondre
  48. AvatarBerre

    Bonjour Marie Voilà environ 2 mois que j ai découvert « saines gourmandises » … et c est toujours un bonheur… après 3 livres achetés et un offert ( pour un ami terriblement gourmand mais diabétique) je ne me lasse pas de tes recettes et de ton humour !!! Je me suis abonnée à ta newsletter pensant recevoir un e-mail à chaque publication de ta part mais malheureusement je ne reçois rien et j ai l impression de passer à côté de pas mal de choses… Est ce une erreur de ma part ? En tous cas mille mercis pour toutes ces recettes et ta bonne humeur contagieuse… maintenant à la maison on me taquine tous les jours avec des «  c est à la farine d épeautre au moins ? »et autre « c est à ig bas ? »… mais ma fille ( partie en internat pour ses études sportives intenses) se régale de tes cookies à ig bas toute la semaine. Surtout ne change rien 😋😁Flooj

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ah, c’est embêtant ça, est-ce que tu as regardé dans ta boîte de spams?
      De mon côté, j’ai vérifié et ton adresse est bien inscrite sur le blog, pas de souci.
      Des bises, et un grand merci pour ce super gentil message Flo 🙂
      Marie

      Répondre
  49. AvatarCorine

    Bonjour,
    Je me glisse dans cet article pour vous adresser une demande concernant les quantités d’ingrédients que vous écrivez dans vos livres (que je viens de découvrir, avec délice, grâce à une amie passionnée par votre travail…).
    Quand vous dites 1/2 pot de sirop d’agave ou 1/2 sachet de levure déshydratée, pouvez vous me traduire en poids, car dans mes magasin bio, il y a plusieurs contenances disponibles.
    De plus, j’ai acheté un sachet de 100g de levain déshydraté : pouvez vous me donner l’équivalence avec la levure déshydratée ? avec la levure fraîche de boulanger ? avec le levain ?
    Sinon, je suis bluffée par les premières recettes et je vous félicite pour ce travail et cette approche, que j’ai attendu de trouver pendant des années ! (j’avais les mêmes convictions que vous en matière d’IG bas, mais je n’avais pas vos belles et bonnes recettes !)
    Au plaisir de vous lire…
    Belle journée,
    Corine

    Répondre
  50. AvatarEmmanuelle BOURLET

    Bonsoir chère Marie.
    Tout d’abord, une très belle année et mes meilleurs voeux pour toute ta famille, ceux qui te sont chers, tous les compagnons à 2 ou 4 quatres pattes et toi bien sûr.
    Un grand merci pour ta recette de la part de ma maman qui a été très touchée de cette attention et de moi pour cette jolie büch…non souche.!! hihihi
    Alors pour tout te dire je ne l’ai pas encore faite cette belle recette, car mon ordinateur à décidé…(de me quitter!!! si si..) du coup (et coup dur par la même occasion) je n’ai vu ton petit mot et cette douce recette que le 23 quand je suis arrivée j’ai mes parents!! et comme c’est la chti campagne chez eux…si si LE NORD, du coup pas pu trouver les ingrédients.Mais j’ai bien tout noteé et je vais faire cette “souche” pour un jour “non Noël” comme disait le chapelier dans Alice au pays des merveilles, Ah non c’est “non anniversaire”….
    Du coup j’ai fais une petite recette de büche, avec de la farine de petit épeautre complète, de la crème de coco de cuisine et du chocolat noir pour la ganache que j’avais planqué dans ma valise, plus l’astuce pour rouler le biscuit sans le casser!!!! oui oui trop bien , une histoire de Tee shirt mouillé, euh, non c’est pas ça…blonde que je suis, c’est une histoire de torchon mouillé…c’est mieux et cela marche trop trop bien. je vais essayer de t’envoyer quelques photos de ma super bûche chocolat sans noisette, mais avec un peu d’amande en poudre.
    Sinon les photos de Biscotte sont trop belles il est à croquer ce petit chiot. et ton récit…trop bien comme à chaque fois c’est un enchantement.
    A très bientôt chère Marie pour d’autres lectures qui sont autant de douceurs que tes recettes de cuisine.
    Emmanuelle
    Ps, je vais t’envoyer les photos (si j’y arrive) à partir de mon téléphone puisque je n’ai plus que ça pour le moment….

    Répondre
  51. AvatarAliceB

    Bonjour Marie!
    en pleine recherche d’une recette de dessert pour les fêtes, je me suis souvenue de celle-ci, que j’avais reperé après les fêtes de l’an passé.
    J’ai donc des petites questions à son sujet:
    est -ce qu’elle peut convenir aux enfants malgré la présence d’une lichette d’alcool?
    pensez-vous que l’on puisse facilement l’adapter en version sans gluten, en remplaçant simplement la farine par de la farine de riz, ou un mélange riz-maizena?
    Merci et très bonne fin d’année!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *