{ Pour Pâques, un dessert de faussaire… }

 { Pour Pâques, un dessert de faussaire…  }

Petits pots de mousse au chocolat noir,

Sauce caramel beurre salé

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Sans gluten ♥ Vegan ♥ IG bas ♥

 

103202449J’ai testé pour vous ces jours-ci… La broncho-pneumopathie asthmatiforme. Ben en fait, c’était pas top, je le recommanderais pas à un ami. A un ennemi non plus du reste.

Dans mes bronches, surtout la nuit, ça faisait un tel bruit à chaque expiration (râââglrglrrr…, rââââglllgrlllgr…) que Dark Vador, à côté de moi c’est juste la petite soeur du poussin Piou. Mais bon, ça en fait vous vous en fichez un peu hein.

J’ai aussi testé pour vous ces jours-ci… La mousse au chocolat au jus de pois chiches.

{Et c’est là que j’ai perdu la moitié de mes lecteurs…}

Pour l’autre moitié des lecteurs (ceux qui sont restés parce qu’ils croyaient que je plaisantais), je vous rassure : ce ne sont pas les antibiotiques, la cortisone, la ventoline, et autres saletés qui m’ont fait disjoncté le cerveau. Parce que bien avant ma broncho-pneumo-machinchouette, je voulais déjà tester cette mystérieuse histoire de jus de pois chiches aperçue ici. Sauf que moi, au lieu d’en faire des meringues (j’aime pas trop ça…) j’avais idée d’en faire de la mousse au chocolat 😉 Et puis voilà que Linda a profité de ma convalescence pour me piquer mon idée… La coquine ! Du coup, je vais passer pour une copiteuse mais bon, tant pis 😉

Je me lance et… Tadaaaam, je vous présente ma mousse chocolat au jus de pois chiches. Parce que le jus de pois chiches, ce n’est pas une blague, quand on le fouette ça monte vraiment en neige ! Si si. Et ça, on le sait grâce à tous ces gentils fadas du veganisme qui sont toujours en train de couper les fayots en quatre histoire de varier les gourmandises… Chapôôô les gars, parce que c’est pas moi qui aurait eu l’idée de fouetter du jus de pois chiches en neige, même après avoir bu cul sec une bouteille de whisky (chose que je ne fais jamais…), ni après avoir fumé la moquette en jonc de mer, (chose que je fais encore moins, en ce moment je snife juste de la ventoline, mais ça rend pas du tout joyeux, hélas).

Bon, que ça monte en neige le jus de pois chiches, soit. Mais euh, c’est bon, ou c’est juste une sorte de bizutage gustatif pour adeptes d’émotions fortes fades ? Dans la mousse au chocolat, oui, c’est bon. Promis. Aussi hallucinant que cela puisse paraître, c’est même super bon, et ça nous donne une mousse au chocolat 100% végétale qui déchire vraiment.

Si en plus vous rajoutez, incrusté dans la mousse, des strates de ma petite sauce “caramel-beurre-salé ” végétale (que j’ai mise au point cet hiver pour un bouquin, et c’est tellement une tuerie que depuis je la mets à toutes les… sauces) vous aurez là LE dessert de Pâques parfait. Plein de chocolat, complètement décadent, mais pas lourd du tout.

Pt’êt même que vous pourrez faire votre mousse au chocolat avec du jus de fayots, parce qu’il paraît que ça marche aussi. Vous savez, les flageolets qui accompagneront votre gigot. Mais là franchement, je vous avoue que je m’y risquerais pas…

103202519

Ingrédients pour 6 à 8 petits pots de mousse
Préparation : 15 min
Cuisson : quelques minutes
Repos au frais : une nuit


 
Pour la mousse au chocolat végétale
12 cl de jus de pois chiches (ne le cherchez pas au rayon jus de fruits ! Il s’agit du jus que vous récupérerez après avoir égoutté une boîte de pois chiches….)
40g de sucre de coco
200g de chocolat noir pâtissier
20cl de crème de coco liquide
35g d’huile de coco vierge
1 c. à soupe d’extrait de vanille liquide
 
Pour la sauce façon « caramel beurre salé » :
75g de sucre de coco
2 c. à soupe d’eau
1 gousse de vanille
6 cl de crème de coco liquide
35g d’huile de coco vierge
1 bonne pincée de fleur de sel

103202621Préparer le caramel : Mettre le sucre de coco, la fleur de sel, la gousse de vanille fendue en deux et les 2 cuillerées d’eau dans une petite casserole. Mélanger et faire chauffer à feu doux, sans cesser de mélanger au fouet. Dès que le mélanger commence à mousser, compter très exactement 1 minute pile de cuisson, sans jamais cesser de mélanger au fouet, puis ajouter d’un coup la crème de coco liquide, l’huile de coco, et bien fouetter. Dès que le mélange revient à ébullition, éteindre le feu et laisser légèrement tiédir à température ambiante avec la gousse de vanille pour qu’elle puisse bien infuser.

Pendant ce temps, faire fondre à feu très doux  le chocolat coupé en petits morceaux avec la crème de coco liquide, l’huile de coco et l’extrait de vanille. Attention que le fond n’attache pas ! Laisser le chocolat finir de fondre tout doucement, hors du feu.

Fouetter le jus de pois-chiches avec une cuillerée à soupe de sucre de coco. Augmenter si possible la vitesse des fouets, en ajoutant le sucre en 3 fois. Au bout de quelques minutes, le mélange devient aussi mousseux, brillant et serré que des œufs en neige ! Avec une spatule souple, incorporer le chocolat fondu aux jus de pois chiches “en neige”.

Remplir les petits pots en alternant mousse et chocolat et très fins filets de caramel. Si les deux préparations ne sont plus chaudes mais quasiment à température ambiante, le caramel aura moins tendance à couler au fond.

 

103202739

103202715

103202846

103202569

103202602

⇒ Edit du 03 avril :

Avis aux pauvres malheureux qui auraient  besoin d’une réponse rapide pour une recette : Je suis absente jusqu’au lundi 20 avril, et je ne pourrais même pas regarder mes mails…

A dans 15 jours ! Et d’ici là, ne faites pas trop de bêtises ;))


Cliquer ici pour retrouver les 160 anciens commentaires postés sur Canalblog suite à cet article

Enregistrer

Enregistrer