{ Aaah, ça c’est du dessert ! }

14 novembre 2013

{ Aaah, ça c’est du dessert ! }

Éclairs « light » à l’épeautre, chocolat noir

Et crème végétale coco-vanille

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC4860-2-2-2J’ai mis « light » entre guillemets, car tout est relatif n’est-ce pas…

Disons que par rapport à des éclairs de pâtissiers bourrés de mauvais sucres, de glaçage qui colle au palais, de lait, de beurre, de fécule et de farine raffinée, ceux-ci paraissent très sages, mais ce n’est pas une raison pour en engouffrer 3 ou 4 à la suite hum ? Bon, je sais que personne n’aurait idée de faire un truc pareil (ben, si moi) mais je préfère bien préciser, pour que les choses soient claires : Non, les monocures d’éclairs au chocolat, même bio, ne font pas maigrir. C’est dommage, je sais, mais c’est comme ça…

En revanche, qu’est-ce que c’est bon pour le moral !

Côté réalisation, j’ai été assez étonnée de la simplicité de cette recette. Bien sûr, ce n’est pas une recette qu’on réalise en un éclair (arf, arf, arf, là il fallait rire…) mais en moins d’une heure tout est bouclé, glaçage compris.

Côté gourmandise, comment vous décrirais-je ceci ? La pâte à choux, bien que très « complète » (vous pouvez d’ailleurs utiliser un blutage moins élevé si vous vous fichez pas mal de l’indice glycémique) est relevée d’un délicieux petit goût d’amande. Le glaçage est un pur bonheur pour les afficionados du chocolat noir. Et quant à la crème du milieu, c’est, en toute humilité ;), une tuerie.

Côté technique, si vous souhaitez être éclairés (arf, arf, arf, là il fallait re-rire…) sur tous les petits « trucs » de ma pâte à choux à la purée d’amande, je vous conseille de lire cet ancien billet avant de vous lancer, car grâce au pas à pas photo, au moins c’éclair. (Arf, arf, arf, oui je sais c’est nul.)

1-2

—————————

Ingrédients pour une dizaine de petits éclairs (7 ou 8 cm de long environ)
Préparation : 45 min
Cuisson : 30 min

—————————

 – Une pâte à choux au grand épeautre et purée d’amande préparée comme indiqué ici (recette en pas à pas)

Pour la crème :

– 20cl de lait de soja-vanille
– Une briquette de 20cl de crème de coco cuisine
– 50g d’huile de coco vierge
– 1 gousse de vanille
– 6 cuil à soupe de sirop d’agave
– 35g de farine T70 de petit épeautre

Pour le glaçage :

– 150g de chocolat noir pâtissier à 70%

—————————

3-2

Préchauffer le four à 180°C, en chaleur tournante.

Mettre la pâte à choux dans une poche à douille munie d’un gros embout lisse de 2cm de diamètre environ.

Dresser des boudins de pâte de 7 à 8 cm de long sur une plaque de cuisson chemisée de papier (voir montage, photo de droite), puis enfourner pour 30 minutes, en baissant la température du four à 150°C en fin de cuisson si les éclairs semblent dorer trop vite.

Faire fondre le chocolat au bain-marie, puis laisser un peu tiédir pour que le glaçage ne soit pas trop coulant au moment de tremper les éclairs.

Pendant ce temps, mélanger au fouet dans une casserole le lait de soja, la crème de coco, le sirop d’agave et la farine. Ajouter la gousse de vanille fendue et grattée, puis porter à ébullition en mélangeant sans cesse. Ajouter l’huile de coco, laisser bouillir une minute sans cesser de fouetter puis retirer du feu et laisser un peu tiédir.

Transférer dans une poche à douille munie d’un embout long et fin (voir montage, photo 3).

Garnir les éclairs en perçant 3 petits trous sur le dessus avec l’embout fin (un de chaque côté et un au centre afin qu’il y ait de la crème tout le long de l’éclair). Procéder patiemment, car plus il y aura de crème dans les éclairs, plus ils seront bons. Quand la crème sort par les autres trous quand on appuie sur la poche, c’est que l’éclair est bien plein.

Tremper le sommet de chaque éclair dans le chocolat fondu et tiédi pour camoufler les trous de remplissage, puis laisser totalement refroidir au frais avant de servir.

2-2

Cliquer ici pour retrouver les 86 anciens commentaires postés sur Canalblog suite à cet article

 

Enregistrer

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

5 grains de sel au sujet de « { Aaah, ça c’est du dessert ! } »

  1. totoche

    Ma pâte à choux est mieux (je n’ai mis que 2 oeufs), ce ne sont plus des soucoupes volantes mais plus une forme de boudoir. Il n’est pas facile de s’approprier des ingrédients inhabituels pour des recettes délicates comme la pâte à choux. Mais, ça va venir. Mon appareil est encore trop mou pour obtenir de beaux éclairs dodus. J’essaierai avec un poil plus de farine ? J’ai découpé les éclairs pour les “remplir” et j’ai posé leur chapeau chocolaté dessus.
    La crème nickel. Ma fille a réussi à trouver un drôle de goût mais elle en a mangé quand même. C’est ma “difficile” avec son frère ainé. Mais, elle est gourmande donc en lui cuisinant des desserts à IG bas, je la satisfait malgré tout.
    je te dirai quand j’aurais réussi une belle pâte à choux.
    Merci beaucoup pour ton travail formidable = nous nourrir de façon gourmande et sans complexe.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Pauvre Totoche, tu l’auras méritée ta médaille de la pâte à choux !!!
      Juste par curiosité, parce que tu me parles de tes loulous, tu en a combien? Ça va, ils ne m’en veulent pas trop de manger plein de soucoupes volantes à cause de moi?
      Plein de bises 🙂
      Marie

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *