image_pdfimage_print

{ Testé et approuvé ! }

{ Testé et approuvé ! }

Les secrets de la pâtisserie bio,

Récapitulatif de vos participations en vue du tirage au sort

( + Une recette de saison « qui en jette » pour épater les copains ;))

♥ Sans lait ♥ Sans gluten ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

 

couv-2

Dans mon billet du 5 juin, je vous confiais à quel point cela me touche de voir mes recettes testées chez vous, de lire vos impressions,de découvrir vos photos, ou encore d’imaginer mon livre ouvert sur votre plan de travail, peut-être même légèrement saupoudré de farine ou éclaboussé de chocolat (c’est tellement plus glorieux pour un livre de cuisine d’être ainsi « décoré sur le terrain » plutôt que de rester trop sagement à prendre la poussière sur une étagère ;)))

C’est donc avec l’impatience d’un petit enfant qui ouvre ses cadeaux de Noël que je me suis à chaque fois précipitée pour cliquer sur vos liens au fur et à mesure que je les recevais ! Et ce récapitulatif est l’occasion de mettre à l’honneur vos blogs et vos participations, en vous remerciant encore du fond du cœur :)))))

J’ai toutefois un petit souci : je me rappelle d’avoir vu d’autres participations, mais impossible de les retrouver dans les commentaires du billet du 5 juin. Du coup, je pense que certaines* d’entre vous ont dû se tromper et me donner leur lien à la suite d’un autre billet. Hélas, malgré toute la bonne volonté du monde, je ne vais pas réussir à relire tous les commentaires de tous les billets parus depuis le 5 juin pour retrouver les participations égarées sur un chemin buissonnier… Je vous encourage donc, si vous ne voyez pas votre participation dans ce récapitulatif, à me le dire tout de suite en me redonnant votre lien à la suite de ce billet-ci. Je pense procéder au tirage au sort jeudi, en espérant que d’ici-là toutes les participations qui se baladent en dehors des sentiers battus seront rentrées dans le droit chemin ;))

Lire la suite…

{ Le pavé, suite… }

{ Le pavé, suite… }

Mes recettes de RDF

(Cure cabot 2/3)

 

1-2Voilà, ouf, ce billet est posté, et je vais enfin pouvoir de nouveau me ruer affamée sur mon repas de midi (voire plutôt de 14H30…) sans devoir préalablement disposer artistiquement la moindre stupide petite feuille de pissenlit, ni monter sur un tabouret avec un appareil photo autour du cou en état d’hypoglycémie avancée (très périlleux, bien noter de ne plus le faire…).

Il faut dire que ces 10 derniers jours, j’ai vraiment scandalisé ma Poupougnette en brandissant mon appareil photo sous son nez au moment du repas de midi (comme si ça ne suffisait pas que je passe déjà la matinée à en faire, des photos…), en saupoudrant de la fleur de sel ou du piment d’Espelette à côté de mon assiette ou en faisant tomber exprès des grains de riz sur la table pour « faire style » (choses que bien sûr, on ne fait pas dans la vraie vie quand on apprend à ses enfants qu’il ne faut pas manger comme un cochon…). Car ces photos, ce sont celles de mes vrais repas, prises juste avant de manger, sur ma table de cuisine, sans réflecteurs ni chichis côté vaisselle (non, dans la vraie vie, je mange tout de même pas dans un bol en tilleul comme sur les photos, désolée, un mythe s’effondre…) et en prenant la lumière comme elle venait, histoire ne pas manger (complètement) froid: Le but était juste de photographier mes assiettes de cure Cabot, pour vous montrer que ça peut aussi être rudement sympa une petite cure détox… Pour être honnête, il vous manquera tout de même les assiettes de petit déj (je vous aime bien, mais pas au point de sortir mon appareil photo alors que je suis encore en mode « tonus du spaghetti trop cuit»), ainsi que celles du soir parce que le soir… primo y’a plus de lumière du jour, et deuxio, j’ai 7 affamés dans les pattes, qui n’ont pas la patience d’attendre que je fasse mumuse avec le plat principal alors que les 5/6 tartines engouffrées au goûter remontent (au moins !) à deux heures en arrière.

Lire la suite…

{ Pas de blabla, rien que du chocolat… }

{ Pas de blabla, rien que du chocolat… }

Joli nid de Pâques, tout bio, tout bon, tout chocolat

♥ Sans lait ♥ Sans gluten ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC2044 copie

Allez, juste un petit tour sur mon blog pour partager rapidement avec vous ce joli gâteau de Pâques réalisé ce matin. Je ne pensais vraiment pas refaire un post si vite, car cette semaine est pour moi bien chargée, mais le voyant si joli je n’ai pas eu le cœur de le garder rien que pour nous 🙂

Il est à la fois très simple (promis), assez rapide à réaliser, très gentil avec notre silhouette (enfin, pour un gâteau au chocolat…), et tout bon pour la santé. Sans beurre, sans mauvais sucres, sans gluten (spécialement pour toi ma Patoue :)), c’est une pâtisserie « made in Saines Gourmandises » un peu dans la lignée des gros gâteaux de fête de60 desserts a IG bas .

La base de ce nid douillet est une sorte de fondant praliné assez dense et moelleux à la texture un peu « truffée » juste comme je les aime, le tout recouvert d’une  ganache végétale aux délicates notes coco-vanille, à la fois épaisse, onctueuse et riche en chocolat. De quoi combler ma délicieuse envie de bon chocolat, après 8 semaines de cure Cabot…

Lire la suite…

Sans gluten et à IG bas pour Patoue ! (Et sans lait ni œufs, aussi…)

 { Sans gluten et à IG bas pour Patoue ! (Et sans lait ni œufs, aussi…) }

Crêpes sucrées de pois-chiches rhum-cannelle-orange,

(+ un super bon truc fourré dedans…)

♦ Sans lait ♦ Sans gluten ♦ Végétarien ♦ IG bas ♦

 

crêpe roulée-2-2Parmi les visiteurs de Saines Gourmandises, vous êtes nombreux à laisser un petit mot de temps en temps, et cela me fait toujours plaisir…

Et puis vous êtes aussi quelques unes, spécialement « fidèles », toujours au rendez-vous, post après post, et votre présence me fait vraiment chaud au cœur à un point que vous n’imaginez pas. Patoue est de celles-là,  si gentille, si discrète, si agréable 🙂

Aussi, c’est à elle que je dédie cette recette, à IG bas, et sans gluten, puisque la pauvre Patoue doit concilier les deux, et que c’est, malheureusement, un peu la quadrature du cercle…  

En effet, la plupart des substituts sans gluten à la farine de blé (riz, millet, fécules de maïs ou de pomme de terre, etc.) ont un indice glycémique très élevé. J’ai donc dû vraiment me creuser la tête avant de trouver cette idée à la farine de pois-chiches… Idée qui m’est venue en lisant dans un vieux livre que les niçois aimaient aussi savourer la panisse en dessert, saupoudrée de sucre. La panisse, pour ceux qui ne connaissent pas, est préparée à base de farine de pois-chiches : vous la trouverez en magasin bio, sous la forme d’une sorte de « boudin » sous blister au rayon frais, à découper en tranches ou en « frites » avant de les faire dorer à l’huile d’olive (c’est su-per bon !).

Lire la suite…

{ S.O.S. canicule…. }

{ S.O.S. canicule…. }

Glace salée à la tomate cœur de bœuf, Huile d’olive

Et fleur de sel

♠ Sans gluten ♠ Sans lait ♠ Sans oeufs ♠ Vegan ♠ IG modéré ♠

(Avec ou sans sorbetière)

___

_DSC0663-2Il fait chaud.

J’ai chaud.

Très chaud.

Pffffff…

Ce n’est vraiment pas, mais alors pas du tout le moment d’allumer le four, ni de faire cuire une ratatouille pendant 3 heures sur le feu. Par contre, c’est pile-poil le moment de faire une glace… 😀

Je sors donc de ma torpeur pour partager vite-fait avec vous cette petite recette merveilleuse de simplicité, de rapidité et de fraîcheur. Je pense  d’ailleurs à vous à chaque fois que je la fais…

Alors aujourd’hui, pas (trop) de bla-bla pour présenter ma petite glace qui vous plaira, je l’espère, autant qu’à moi. J’aime la savourer en entrée au déjeuner, ou en encas léger le soir. Vous pouvez la manger avec une cuillère à même le pot en répondant à vos mails, ou la servir en version « so chic » sur un carpaccio de saumon, de fines tranches de mozza, une chiffonnade de jambon cru, ou dans un velouté de courgettes pour un effet chaud-froid  génial. Vous pouvez la « customiser » en y ajoutant du fromage de chèvre frais comme dans « Glaces et sorbets bio », ou du basilic ciselé, ou du piment d’Espelette, ou du poivre 5 baies, ou du vinaigre balsamique, bref, vous en faites ce que vous voulez, mais je vous préviens, vous allez aimer !

Lire la suite…