image_pdfimage_print

{ Une recette de mon « Carnet de cuisine », et puis peut-être des vacances à Nice ? }

{ Une recette de mon « Carnet de cuisine », et puis peut-être des vacances à Nice ? }

Les « barbajouans »

♥Végétarien ♥ IG modéré ♥

—-

barbas jouans (cuits dans joli plat) copieVous trouverez dans certaines boulangeries du Vieux-Nice ou de du Haut-Pays d’appétissants petits chaussons salés portant le curieux nom de barbajuans, ce qui signifie littéralement « Oncle Jean » en nissart (j’ai toujours trouvé ce nom un peu bizarre, alors si quelque vieux Niçois pouvait m’en donner une explication plausible je m’en sentira moins ignare…)

Ils peuvent être farcis de différentes manières (épinards, blettes, poireaux, courgettes, courge rouge, avec ou sans viande, avec ou sans anchois…), être rectangulaires, en croissant de lune ou en forme de petite bourse, frits à l’huile ou dorés au four. Ils peuvent même s’appeler barba-Juans ou boussotou au lieu de barbajouans … Mais dans tous les cas, vous vous régalerez très certainement de cette spécialité bien traditionnelle et ô combien délicieuse de notre gastronomie niçoise!

Lire la suite…

{ Comment je vois la gourmandise… }

{ Comment je vois la gourmandise… }

Salade de riz tiède aux légumes primeurs et ail des ours

♥ Sans lait ♥ Sans Gluten ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC1110-2En recevant par newsletter le titre de ce billet (comment je vois la gourmandise), j’en connais qui ont dû se précipiter dans l’espoir de découvrir un bon gros gâteau à étages ou un énième fondant au chocolat… Et ben non. Il n’y a « que » cette bête salade de riz, toute simple certes, mais à l’image de ce qui me fait craquer au quotidien dès que j’ai le temps de me préparer un vrai repas 🙂

Notez bien tout de même que je ne me suis pas contentée de jeter dans un saladier une tasse de riz avec n’importe quel truc lambda dedans histoire de faire de la couleur… Dans cette recette, chaque détail a son importance : la cuisson minutée des pointes d’asperge, la saveur incomparable des œufs fermiers mollets (vous avez vu ce jaune ? la retouche photo n’y est pour rien c’est juste la « vraie » couleur d’un œuf de poule qui court dans l’herbe fraîche à longueur de journée – la poule, pas l’œuf, pfff y’en qui suivent vraiment pas…), l’intensité d’une bonne huile d’olive non filtrée, la petite touche de fleur de sel sur le jaune d’oeuf, le poivre 5 baies, la lichette de vinaigre balsamique dans la sauce… Tous ces petits trucs font d’une « bête » salade de riz un plat à tomber.  Et quand on a savouré un truc comme ça, les papilles sont tellement satisfaites que point n’est besoin de se jeter ensuite sur la tablette de chocolat pour avoir « son compte » de gourmandise 😉

Lire la suite…

{ Quelques nouvelles en direct d’hibernation… }

{ Quelques nouvelles en direct d’hibernation… }

 3 très bons ouvrages et un stage de cuisine bio

(histoire de se réchauffer un peu…)

 

post terre vivante-2-2Je suis très touchée que certains d’entre vous aient pris de mes nouvelles ces derniers jours, voyant que j’étais un peu absente sur le blog et sur ma boîte mail 🙂

Pour tout vous avouer j’ai eu tout simplement besoin de prendre quelques jours de vacances, non pas sous les tropiques (non carrément paaas-aaa-aa- aaatchoum…) mais tout simplement chez moi, pour profiter un peu de mon cher petit mari en congé, et aussi histoire de ranger quelques jours mon appareil photo, mon ordinateur et tout le bazar pour me refaire une santé car je commençais à me sentir un peu raplapla.

Bref, là ça va bien mieux, j’ai abandonné le mode 3000 volts pour le mode hibernation, avec gros pulls, grosses chaussettes, grosses siestes et promenades tranquilles dans la campagne écossaise dauphinoise, si verte, si arrosée (hum hum), si pleine de charme sous ses brumes et ses pluies fines, où il ne manque plus que le son des cornemuses et le monstre du Loch Ness pour que le dépaysement soit parfait…

Lire la suite…

{ Bon, et si on mangeait un peu équilibré… }

{ Bon, et si on mangeait un peu équilibré… }

Tombée de chou chinois au poulet sauté et basmati complet

♥ Sans lait ♥ Sans gluten ♥ Sans oeufs ♥ IG bas ♥

 

_DSC2445-2-2En créant ce blog, j’étais pleine de bonnes intentions pour partager avec vous mes « trucs » et astuces susceptibles de nous aider à rester tous très très gourmands en cuisinant sainement… Seulement voilà, au fil des billets, je me rends compte que je suis bien plus prompte à partager avec vous mes expériences sucrées et festives que des bons petits plats simples et équilibrés de tous les jours… Hum, au point que certains doivent s’imaginer « Marie Chioca » ne se nourrissant que de babas, cupcakes, spéculoos, truffes et fondants au chocolat.

Et ben il n’en est rien ! (Promis!)

Car s’il m’arrive de me délecter (parfois), d’un petit gâteau ou d’une gourmandise (ouh là là ça me rappelle qu’hier j’ai fait des brownies aux noix et au café qui étaient carrément… oups, pardon, je suis hors sujet), je vous avoue me régaler au quotidien de recettes hyper simples.

Lire la suite…

{ Mais non c’est pas la rentrée… Souriez, c’est encore l’été ! }

{ Mais non c’est pas la rentrée… Souriez, c’est encore l’été ! }

Petits farcis niçois, vite faits bien faits

(Ne prenez pas peur j’ai été bavarde mais la recette est courte)

♥ Sans gluten ♥ IG bas ♥

 

1-2C’est pas bientôt fini de nous faire déprimer avec vos histoires de cartables, de « régimes de rentrée » (pouah) et de courses scolaires  (re-pouah)?

Parce que parlons-en des courses scolaires !

Moi, ça y est je m’y suis collée… 5 loustics une liste à la main, (et pas n’importe quelle liste, une « de compet» avec des formats de cahiers travaux pratiques qui existent pas, et tout et tout…),  le bébé dans le chariot qui en profite pour mâchouiller tous les stylos plumes qui passent, les enfants qui s’étripent  parlementent  pour savoir qui aura le cahier de texte avec le bébé renard ou celui avec le chaton (messieurs les fabricants, soyez gentils, la prochaine fois mettez la même bestiole sur tous les cahiers de texte), les grands cris  stridents  enthousiastes à travers le magasin (« Maman,  Maman, ç’est où les feuilles triples semi-perforées en bristol mat de couleur format A5 ! » « Maman, Maman  le taille crayon bleu foncé là il est pas beau et je suis sûr qu’y taille rien, je peux prendre le rose avec une princesse dessus ? je suis sûre qu’y taillera mieux », « Maman, Maman, sur la liste ya marqué un compas, une équerre et un rapporteur mais c’est quoi un rapporteur ? Toi maman tu dis toujours que t’aimes pas les rapporteurs… »), le tout sous le regard mi-compatissant, mi-scandalisé, des « gens » qui n’ont pas, eux, six iroquois autour du chariot et qui en bavent déjà bien assez comme ça….

Lire la suite…