image_pdfimage_print

{ Un plat tout simple et très bon à savourer à la cuillère de bois… }

{ Un plat tout simple et très bon à savourer à la cuillère de bois… } 

Ma brandade « parmentière » (enfin presque)

♦ Sans lait ♦ Sans oeufs ♦ IG bas ♦

 

_DSC1775-2Je me suis aperçue que je ne vous parlais pas souvent de poisson sur ce blog alors que pourtant, j’aime vraiment beaucoup le cuisiner. Mon subconscient me dit peut-être que vous préférez tous les gâteaux au chocolat… Et pourtant, puisqu’il doit bien y avoir parmi vous quelques amateurs de produits de la mer, je vais vite réparer cet impair avec une bonne recette.

Le souci avec le poisson, c’est que primo il faut qu’il soit très frais : Or, les étals des supermarchés ressemblent plus à celui d’Ordralphabétix qu’aux bans de pêcheurs tout juste rentrés de leur sortie en mer…

Secundo, le poisson, c’est cher. Et cela m’agace (où est le smiley tout rouge qui a de la fumée qui sort des oreilles?) de lire partout ce fameux « pour votre santé, mangez 5 fruits et légumes par jour, et des produits de la mer 2 fois par semaine » quand je sais que la plupart des gens ne peuvent absolument pas se le permettre financièrement.

Lire la suite…

{ Ça va nous réchauffer… }

{ Ça va nous réchauffer… }

Poule-au-pot un peu « revisitée »,

Lentement cuite à basse température dans son propre jus

♣ Sans lait ♣ Sans oeufs ♣ Sans gluten ♣ IG bas ♣

 

_DSC1085-2J’ai déjà eu l’occasion sur ce blog de vous parler « cuisson saine », et de marques d’ustensiles de qualité (les poêles noires De Buyer, les plats en terre à feu Emile Henri, le wok et la poêle Baumstal, le roaster). Parfois, c’était spontané de ma part (De Buyer, Emile Henri) d’autres fois c’était suite à un cadeau (Baumstal, Warmcook) et je préfère vous le dire tout simplement par souci de transparence. Dans tous les cas, c’était un véritable coup de cœur, car il n’est pas question de faire la promo sur ce blog de choses que je n’aime pas…

J’ai donc reçu en janvier un beau faitout Ecovitam de 6 litres. Je l’ai mis sur la cuisinière. Et depuis je l’utilise tous les jours…

Avec ce faitout, j’ai découvert une façon de cuisiner un peu différente.

En général, chez moi, c’est wok. Pas wok exotique, non, wok bien franchouillard avec des oignons, des poireaux, des petits pois, des fenouils, du poisson, du poulet, bref, tout ce que j’ai sous la main et de saison. Côté papilles, cela me satisfait à 100% (hummmm, les petits légumes bien caramélisés), mais côté équilibre alimentaire ce n’est pas vraiment un « must ». Du moins, pas tous les jours. Il faut pas mal d’huile, ça cuit à des températures un peu élevées, et surtout, si on tourne le dos, çà crâââme (grrrrrr, les abrutis du téléphone qui veulent systématiquement me vendre des panneaux solaires quand je prépare mon repas !!!)

Lire la suite…

{ Envie de douceur et de réconfort… }

{ Envie de douceur et de réconfort… }

Mitonnée de petit épeautre « façon carbonara »

♦ Sans oeufs ♦ IG bas ♦

 

épeautre comp 2-2Avec le plat d’aujourd’hui, c’est « opération cooconing » assurée. Ce petit épeautre « façon carbonara », c’est bon, c’est beau (non, c’est pas très photogénique mais tant pis), c’est tout chaud et crémeux, c’est juste ce qu’il nous faut en ce moment!

Surtout, et là je m’adresse à tous mes visiteurs délicats de l’estomac si attentifs à leur alimentation, ne vous laissez pas impressionner par la « façon carbonara ». Ici, vous êtes sur Saines Gourmandises » alors rassurez-vous, vous ne sortirez pas de votre repas avec l’impression d’avoir avalé un ours frit à la crème…

Ma « façon carbonara à moi », c’est avec du bon jambon blanc artisanal aux herbes à la place des lardons, de la crème d’épeautre à la place de la crème fraîche, et beaucoup de petits oignons dorés (il y a même un poireau mais chuuut…)

SHADOWBOX_LIV_COUVERTURE_192_1343390502Quelques petites précisions sur l’épeautre avant de continuer: vous avez dû remarquer que j’utilisais beaucoup de farine d’épeautre dans mes pâtisseries. Ce n’est pas pour « faire style », mais bien parce que l’épeautre a pour moi un parfum incomparablement plus fin, plus « beurre-noisette » que le blé. C’est aussi une céréale aux multiples bienfaits pour la santé, qu’il serait bien long de décrire dans un petit article comme celui-ci, car il faudrait un livre entier pour en parler correctement… Et bien justement, ce livre viens de sortir, je le trouve très bien fait, et ne peux que vous le recommander chaudement si vous souhaitez découvrir les vertus amincissantes, détoxifiantes, digestives, anti-morosité, circulatoires, préventives, etc. de l’épeautre, ou plutôt devrais-je dire des épeautres…

Lire la suite…