image_pdfimage_print

{ Et si l’on repoussait un peu la rentrée ? Du moins le temps d’un beau pique-nique… }

{ Et si l’on repoussait un peu la rentrée ? Du moins le temps d’un beau pique-nique… }

 De fameux pans bagnats… pour prolonger les vacances d’été !

♥ Sans lait ♥ IG modéré ♥

—-

_DSC9704-2Halte à la déprime ! Je sais, pour certains, c’est bientôt la rentrée… Vous êtes en train de vous battre (ou de vous débattre) avec des histoires de cartables « Hello Kuku » ou « Grand Galopin » qui coûtent la peau des f****s mais font rêver vos petites filles, vous recherchez qui a bien pu dévorer la règle, le rapporteur et l’équerre métalliques que vous aviez acheté l’an dernier pensant que ça ferait au moins 5 ans (ah ah !), vos garçons ont pris 2 pointures depuis juillet et c’est vous qui allez devoir enfiler, pour ne pas les flanquer aux ordures, leurs ridicules shoes bleu métallisé à crampons achetées en juin. Je sais, je sais.

Là dessus, il y a aussi le coup des horaires de cars extravagants pondus par des bureaucrates qui ne se déplacent qu’en bagnole, des horaires de train pondus par des méga-bureaucrates qui ne se déplacent qu’en avion privé, et dans tout cela il va falloir, dès la semaine prochaine, que 4 de vos enfants soient en même temps à 8H30 dans 4 établissements différents aux 4 coins diagonaux de la ville. Fastoche.

Lire la suite…

{ On a beau faire « IG bas », on va pas se laisser abattre pour autant ! }

{ On a beau faire « IG bas », on va pas se laisser abattre pour autant ! }

Une bonne pizza à IG bas…

♥ Sans oeufs ♥ IG bas ♥

 

_DSC2627Il y a « pizza » et « pizza ». 

Dans certains restos, on vous sert des « pizzas » où les champignons sont en boîte, le coulis un espèce de concentré de tomate au rabais, le jambon de l’épaule « carrée » premier prix, le fromage du gruyère râpé et qui n’ont jamais vu ni une herbe de Provence ni un feu de bois. Là, ça vaut vraiment pas le coup de faire un écart…

Et puis il y les pizzas, les vraies, celles qui mettent le feu à vos papilles dès que le serveur les approchent de votre table. Vous connaissez ? Et si par malheur la pizza en question n’est pas pour vous mais pour la table d’à côté ou, pire encore, pour votre amoureux en face de vous, il ne vous reste plus qu’à pousser un héroïque « Mais si chéri je t’assure, commence, ça va refroidir…. (gloups) » accompagné d’un rictus sensé être un sourire enjoué.

Ces pizzas là, elles vous chatouillent le nez avec ce parfum indescriptible de champignon frais, de feu de bois, d’origan, de marjolaine et de sarriette, de bon jambon, de levure et de pain chaud. Quand vous la coupez, la pâte est épaisse et moelleuse, la mozza bien coulante, et vous succombez à chaque bouchée dans une éclipse totale de culpabilité… Et bien voilà, moi aussi je ne résiste pas à une bonne pizza, et j’ai voulu trouver un bon compromis qui se rapprocherait au plus près  de la sublime pizza décrite plus haut mais sans les 1000 calories et l’indice glycémique ravageur. Bref, je veux pouvoir manger des pizzas ( presque) quand je veux, mais sans les accumuler au niveau de mes hanches ou de ma bedaine… C’est pourquoi je vous propose cette chouette recette : La pâte est à la farine intégrale et au son d’avoine, ce qui garantit un indice glycémique plus que raisonnable, sans compter le fait que toutes ces fibres vont capter une bonne partie des matières grasses du fromage. Est-elle aussi bonne qu’une bonne pâte à pizza de bonne pizzeria ? Non. Je suis honnête. Est-elle meilleure qu’une pâte à pizza surgelée ou de mauvaise pizzeria ? Alors là OUI, et sans hésitation ! Car elle est moelleuse, goûteuse et de surcroît toute gentille pour la ligne !

Lire la suite…