image_pdfimage_print

{ Comment je vois la gourmandise… }

{ Comment je vois la gourmandise… }

Salade de riz tiède aux légumes primeurs et ail des ours

♥ Sans lait ♥ Sans Gluten ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC1110-2En recevant par newsletter le titre de ce billet (comment je vois la gourmandise), j’en connais qui ont dû se précipiter dans l’espoir de découvrir un bon gros gâteau à étages ou un énième fondant au chocolat… Et ben non. Il n’y a « que » cette bête salade de riz, toute simple certes, mais à l’image de ce qui me fait craquer au quotidien dès que j’ai le temps de me préparer un vrai repas 🙂

Notez bien tout de même que je ne me suis pas contentée de jeter dans un saladier une tasse de riz avec n’importe quel truc lambda dedans histoire de faire de la couleur… Dans cette recette, chaque détail a son importance : la cuisson minutée des pointes d’asperge, la saveur incomparable des œufs fermiers mollets (vous avez vu ce jaune ? la retouche photo n’y est pour rien c’est juste la « vraie » couleur d’un œuf de poule qui court dans l’herbe fraîche à longueur de journée – la poule, pas l’œuf, pfff y’en qui suivent vraiment pas…), l’intensité d’une bonne huile d’olive non filtrée, la petite touche de fleur de sel sur le jaune d’oeuf, le poivre 5 baies, la lichette de vinaigre balsamique dans la sauce… Tous ces petits trucs font d’une « bête » salade de riz un plat à tomber.  Et quand on a savouré un truc comme ça, les papilles sont tellement satisfaites que point n’est besoin de se jeter ensuite sur la tablette de chocolat pour avoir « son compte » de gourmandise 😉

Lire la suite…

{ Une recette et un petit jeu… }

{ Une recette et un petit jeu… }

Pasta primavera au saumon

(Et gagnez peut-être mon dernier livre !)

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs (mais tout dépend des pâtes choisies) ♥ IG bas ♥

 

pasta primavera au saumon-2Pour vous présenter une recette de mon dernier livre « Recettes IG bas », j’avais choisi de longue date ces Pasta Primavera, ce qui signifie, pour les ignares, « pâtes printanières »…

Euh, je ne sais pas trop comment c’est chez vous (?), mais ici, dans ce pays de dingues notre pittoresque Dauphiné, nous avons étrenné tout fiers nos lunettes de soleil et t-shirts à manches courtes pendant 3 jours la semaine dernière, admiré d’un air béat les fruitiers en fleurs et fait un pique-nique (Yees!). Tout ça en trois jours, ouf, et il était temps, heureusement qu’on en a bien profité.

Parce que ce week-end, il a neigé.

Du coup, je me dit qu’une tartiflette vous tenterait sûrement bien, mais comme je suis têtue, allez, on ve rester sur les Pasta Primavera*. C’est tellement chouette les Pasta Primavera avec le nez qui coule et les dents qui claquent, qu’on ne vas pas se priver de ce petit plaisir… de saison :s
*(Faut dire aussi qu’y a pas de tartiflette dans mon bouquin, ça craint… Mais si vous vous pelez vraiment, il y a une sorte de cassoulet p 62 😉

Lire la suite…