image_pdfimage_print

{ C’est local et de saison ! Et puis c’est surtout trop bon… }

{ C’est local et de saison ! Et puis c’est surtout trop bon… }

Tourte-crumble « des paresseux »

Aux pommes poêlées et noix de Grenoble

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Vegan ♥ IG bas ♥

Montages2-3

La tarte aux pommes est un de mes desserts préférés, mais pour tout vous dire j’en suis un peu « frustrée » car à la maison elle se fait rare… Il faut dire que si on y regarde un peu de près, ce n’est pas si simple à préparer une « bête » tarte aux pommes ! Il faut d’abord bien nettoyer son plan de travail à l’eau claire et l’essuyer soigneusement pour retirer toute trace de produit ménager (parce que la tarte aux pommes goût « pin des Landes », bof…) puis le fariner (ne cherchez pas à faire ça proprement : de toute façon, quoi qu’il arrive, une fois la tarte au four vous serez enfarinés des pantoufles à la racine des cheveux), faire la pâte (donc salir un saladier et s’en coller plein les paluches – qui n’a jamais essayé d’enlever sa bague de fiançailles avec les dents une fois les mains recouvertes de gloubi-glouba ?), étaler la pâte sur le plan de travail (c’est là qu’en général, ça se gâte avec la farine…), beurrer le moule de partout (parce que la pâte elle va se scotcher dans la moindre cannelure que vous aurez oublié de beurrer, et que du coup la tarte ne se démoulera plus. Du moins, plus entière…), se rincer les mains (mauvais réflex ! le beurre ça ne part pas à l’eau… mais moi aussi ça fait au moins 25 ans que je me fais avoir à tous les coups !) déplacer la pâte vers le moule (pour y arriver sans la casser, notez bien qu’il faut avoir fait au moins 3 ans d’école du cirque), recouper les bords avec maestria pour obtenir un joli « trottoir » (et non une bande de pâte coupée à l’arrache et lamentablement affalée sur la garniture), installer artistiquement chaque rondelle de pomme bien en rond (alors qu’en général, les pommes n’ont jamais le même diamètre ce qui ne facilite pas franchement la chose : l’inventeur de la clef de voute avait d’abord dû faire beaucoup de tartes aux pommes dans sa jeunesse…), bref, à la limite un gâteau ça va carrément plus vite, d’où cette mystérieuse recrudescence de gâteaux aux pommes dans les familles nombreuses, au détriment de la tarte (bientôt aussi menacée chez les Chioca que le thon rouge dans les mers japonaises ou le quotient intellectuel dans les émissions de télé-réalité). Surtout quand on voit à quelle vitesse ladite tarte aux pommes disparaît au fond des gosiers (que c’est grand un gosier d’adolescent, pire que celui d’un pellican ! Et moi j’ai 4 pelicans à la maison…), il y a de quoi être un peu démotivée avant même d’avoir commencé !

Lire la suite…

{ « En-clafoutisez » vos fruits d’été ! }

 

{ « En-clafoutisez » vos fruits d’été ! }

 2 bons desserts de saison (en « mode feignasse »…)

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC1058-3-2Tous ces beaux fruits, moi ça me donne envie de gâteaux féériques, genre génoise à étages fourrée de fraises, cerises, framboises, abricots… le tout lové dans une crème vanille veloutée à souhait, et nappé de coulis acidulé… Oui, ça me donne envie, mais après, quand il faudra mettre la main à la pâte alors qu’il commence à faire bien chaud {et que vous avez peut-être comme moi déjà récupéré tous vos écoliers à la maison} allez-vous vraiment me suivre sur ce coup là ? J’en doute un tout petit peu, sans vouloir vous vexer… Car j’ai remarqué une chose bien étonnante, que la science va devoir nous expliquer : dès que l’être humain se met en tongs, il ne veut plus rester plus de 10 minutes planté dans la cuisine (vous aussi ça vous a frappé ?).

Lire la suite…

{ Joyeux anniversaire ! }

{ Joyeux anniversaire ! }

 Baba rhum-coco au pamplemousse corse et à la framboise

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

1Oui, je sais, ce ne sont pas des pamplemousses mais des pomelos. Tout le monde autour de moi s’acharne à me le répéter comme si j’étais un peu demeurée « po-me-los, ce sont des pôôô-meuuuh-losses pas des pamplemousses », sur un ton oscillant entre la pitié et l’agacement. N’empêche que pour moi, ce gros agrume jaune dehors, rose dedans, tout juteux et d’une saveur si idéalement équilibrée entre l’acidulé, le sucré et une pointe d’amertume, depuis ma plus tendre enfance j’appelle cela un pamplemousse. Alors le nommer « pomelo »  au bout de 35 balais, ça me semble aussi impensable que d’appeler des calamars « encornets ». Bref, je sais, ce sont des pomelos, mais si jamais le terme pamplemousse venait à m’échapper par inadvertance (plus ou moins par inadvertance…) veuillez s’il vous plaît ne pas m’en tenir rigueur, je suis si têtue distraite !

Lire la suite…

{ Pour vos loulous… et vos « Lulu » }

{ Pour vos loulous… et vos « Lulu » }

Des « Figo-Lulus » bio tout fait-maison, 100% bons pour la santé

(Et sans passer 4 h dans la cuisine…)

♥ Sans oeufs ♥ Sans lait ♥ Vegan ♥ IG bas ♥

 

 

1-figolulu-croquéCeux qui suivent un peu régulièrement mon blog connaissent bien Poupougnette… Et pour ceux qui ne la connaissent pas, sachez qu’elle est née avec mon blog (enfin, 4 mois plus tôt…) et c’est le petit être tout délicat qui prête ses mimines toutes douces et ses couettes blondes à certaines de mes photos.

Comme mon blog, Poupougnette a 4 ans, que le temps passe vite… Et aujourd’hui, vous allez apprendre un « scoop » sur la mystérieuse Poupougnette. En vrai, elle ne s’appelle pas Poupougnette (sans blague !;)). Mais… Lulu.

Bon, en « vrai de vrai », elle ne s’appelle pas « Lulu » non plus ;), ce n’est qu’un diminutif, et comme je suis un peu facétieuse je vous laisse vous creuser la tête pour deviner son véritable prénom, sachant que non, bandes de petits malins, elle ne s’appelle pas Lucie ^^ (voilà qui complique un peu les choses n’est-ce pas 😉 )

Lire la suite…

{ Aujourd’hui c’est « tuto » sur l’épeautre… }

{ Aujourd’hui c’est « tuto » sur l’épeautre… }

Petits pains d’épeautre à l’huile d’olive, pignons et romarin

(A découvrir en fin d’article : un produit d’exception en provenance de Crète…)

 

_DSC0212-2Parmi les questions qui reviennent souvent dans vos commentaires, il y a l’épeautre… Ah, ce mystérieux et facétieux épeautre ! Grand épeautre, petit épeautre, engrain, spelta, amidonnier, épeautre de Tartarie, farro, et autres trucs barbares, sans une bonne agrégation d’épeautre à bac +7, pas moyen de s’y retrouver n’est-ce pas ?

– Marie, tu as marqué dans ta recette « 150g de farine complète d’épeautre », mais c’est du grand, du petit, du T80, du T110, du T130, du T150… ? J’ai commencé mon gâteau, le four est chaud, mais j’ai un paquet de farine dans chaque main et j’attends que tu me répondes pour continuer…

– Marie, sur mon sachet de pâtes y’a marqué « épeautre de Tartarie », c’est quoi ce truc ? Un épeautre ail et fines herbes ?

– Marie, sur le paquet de semoule que tu m’as recommandé d’acheter, c’est pas écrit « semoule complète d’épeautre » mais « couscous complet de farro »… Je suis effarée, c’est quoi le farro !

Lire la suite…