image_pdfimage_print

Qu’est-qu’on mange ce soir ? Des légumes !

{ Qu’est-qu’on mange ? Des légumes ! }

Potatoes de courge butternut à l’origan, huile d’olive et parmesan

♥ Sans Gluten ♥ Sans Oeufs ♥ Végétarien ♥ IG Bas ♥ 

 

Poatoes de courge butternut à l'origan, huile d'olive et parmesanCette bonne recette de légume est une « excuse » parfaite pour vous faire découvrir un chouette livre tout récemment paru chez Terre Vivante : Imaginez un peu le truc, 500 recettes de légumes, pour toutes les occasions et toutes les saisons !

Le cauchemar des enfants ? Maiiis non, parce que je suis sûre qu’on arrivera un jour à dépasser ce cliché, que dis-je, cette légende comme quoi les enfants n’aimeraient pas les légumes… Je reconnais que certains enfants n’aiment pas les légumes, mais certains parents non plus du reste, et c’est surtout parce qu’on leur a trop fait ingurgiter de surgelés bouillis ou de boîtes rincées à l’eau ! Lire la suite…

{ On a failli attendre… }

{ On a failli attendre… }

Muffins-Monday # 39

Les muffins-repas !

♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

1 Suite à mon billet des muffins aux mûres sauvages en septembre dernier, ma chère Sandy du blog « Cuisine et Cigares » m’a passé le flambeau du concours # Muffins Monday # * déjà bien connu de la blogosphère culinaire…

C’était vraiment très gentil de sa part, mais pour être honnête je ne le méritais franchement pas, car c’est un peu comme si un athlète marathonien avait confié la flamme olympique à un escargot amnésique sous calmants, somnifères et anxiolytiques… J’ai en effet commencé par complètement oublier ce pauvre Muffins Monday de septembre à janvier, puis j’ai mis à peu près un mois à trouver le temps de contacter mes 2 « dauphines » Emilie et Sophie. Enfin, il nous a fallu 2 mois pour nous mettre d’accord sur une date de lancement du concours en tenant compte des impératifs des unes et des autres (sachant que je viens de passer plusieurs semaines tellement chargées que franchement, j’ai bien manqué de devenir chèvre…).

Bref, comme diraient nos amis suisses, heureusement que pour le Muffins Monday, « y’avait pas l’feu au laaaaaac »…

Lire la suite…

{ Une recette de mon « Carnet de cuisine », et puis peut-être des vacances à Nice ? }

{ Une recette de mon « Carnet de cuisine », et puis peut-être des vacances à Nice ? }

Les « barbajouans »

♥Végétarien ♥ IG modéré ♥

—-

barbas jouans (cuits dans joli plat) copieVous trouverez dans certaines boulangeries du Vieux-Nice ou de du Haut-Pays d’appétissants petits chaussons salés portant le curieux nom de barbajuans, ce qui signifie littéralement « Oncle Jean » en nissart (j’ai toujours trouvé ce nom un peu bizarre, alors si quelque vieux Niçois pouvait m’en donner une explication plausible je m’en sentira moins ignare…)

Ils peuvent être farcis de différentes manières (épinards, blettes, poireaux, courgettes, courge rouge, avec ou sans viande, avec ou sans anchois…), être rectangulaires, en croissant de lune ou en forme de petite bourse, frits à l’huile ou dorés au four. Ils peuvent même s’appeler barba-Juans ou boussotou au lieu de barbajouans … Mais dans tous les cas, vous vous régalerez très certainement de cette spécialité bien traditionnelle et ô combien délicieuse de notre gastronomie niçoise!

Lire la suite…

{ Mais non c’est pas la rentrée… Souriez, c’est encore l’été ! }

{ Mais non c’est pas la rentrée… Souriez, c’est encore l’été ! }

Petits farcis niçois, vite faits bien faits

(Ne prenez pas peur j’ai été bavarde mais la recette est courte)

♥ Sans gluten ♥ IG bas ♥

 

1-2C’est pas bientôt fini de nous faire déprimer avec vos histoires de cartables, de « régimes de rentrée » (pouah) et de courses scolaires  (re-pouah)?

Parce que parlons-en des courses scolaires !

Moi, ça y est je m’y suis collée… 5 loustics une liste à la main, (et pas n’importe quelle liste, une « de compet» avec des formats de cahiers travaux pratiques qui existent pas, et tout et tout…),  le bébé dans le chariot qui en profite pour mâchouiller tous les stylos plumes qui passent, les enfants qui s’étripent  parlementent  pour savoir qui aura le cahier de texte avec le bébé renard ou celui avec le chaton (messieurs les fabricants, soyez gentils, la prochaine fois mettez la même bestiole sur tous les cahiers de texte), les grands cris  stridents  enthousiastes à travers le magasin (« Maman,  Maman, ç’est où les feuilles triples semi-perforées en bristol mat de couleur format A5 ! » « Maman, Maman  le taille crayon bleu foncé là il est pas beau et je suis sûr qu’y taille rien, je peux prendre le rose avec une princesse dessus ? je suis sûre qu’y taillera mieux », « Maman, Maman, sur la liste ya marqué un compas, une équerre et un rapporteur mais c’est quoi un rapporteur ? Toi maman tu dis toujours que t’aimes pas les rapporteurs… »), le tout sous le regard mi-compatissant, mi-scandalisé, des « gens » qui n’ont pas, eux, six iroquois autour du chariot et qui en bavent déjà bien assez comme ça….

Lire la suite…

{ Le point sur les pâtes et la méthode IG, recette gourmande à l’appui… }

{ Le point sur les pâtes et la méthode IG, recette gourmande à l’appui… } 

Conchiglioni farcis au bœuf rôti et fanes de radis

 

_DSC2381b-2Quand on est gourmand et que l’on pratique la méthode à indice glycémique bas, il est bon de connaître certaines vérités à propos des pâtes, histoire de pouvoir se régaler avec beaucoup de bon sens.

En premier lieu, tordez vite le cou aux idées reçues… Non, à moins de suivre des régimes bizarroïdes et déséquilibrés (à bannir) vous n’êtes pas condamnés aux concombres et haricots verts pour garder une ligne de sylphide…  Car avec de telles méthodes, on obtient peut-être (et encore) quelques millimètres de tour de taille en moins, mais si c’est pour se traîner ensuite toute la journée avec l’énergie d’un calamar ivre mort, je préfère encore quelques petits bourrelets !!! Mais notez qu’avec quelques astuces, vous n’aurez même pas à choisir : A nous donc, les spaghettis bolognaise, tortis aux fruits de mer, coquillettes au pistou, papillons aux champignons, macaronis thon-persillade, tagliatelles à la carbonara  (là faudrait quand même pas charrier…), bref, vive les petits plats bien gourmands, économiques et vite prêts, qui « calent » l’estomac et font le plein d’énergie ! Mais pas à n’importe quel prix. Car entre une assiette de tortis complets « al dente » nappés d’une petite sauce tomate aux olives, poulet, parmesan et des lasagnes raplaplas aux lardons, dégoulinantes de béchamel, il y a un monde…

Lire la suite…