image_pdfimage_print

{ L’orge mondé, la céréale « minceur » par excellence… }

{ L’orge mondé, la céréale « minceur » par excellence… }

Petits pains d’orge à l’agneau et aux herbes sauvages

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ IG bas ♥

 

pain croqué mâche-2Connaissez-vous l’orge mondé? Bien qu’assez méconnue, c’est une céréale qui vous veut  du bien…

Avec son indice glycémique au ras des pâquerettes (orge mondée : IG 25, contre 60 pour l’orge perlé, il ne faut donc pas confondre!), sa richesse en mucilages qui en fait un aliment bienfaisant au niveau du confort digestif et sa richesse en minéraux, l’orge mondé mérite d’être beaucoup plus souvent au menu !

Mais avant d’en parler, il faut savoir que madame l’orge est une petite fantaisiste. Car si « orge » est un mot féminin (je l’ai découvert en entendant un paysan bio me dire « ah, elle bien belle cet année mon orge hein! »), en revanche on n’écrit pas « orge mondée » mais « orge mondé ». Quelqu’un pourrait m’expliquer ?

Bref, madame l’orge est un garçon manqué, mais pas de souci, on l’aime comme elle est !  Vous la cuisinerez pas exemple en grains entiers lentement mitonnés (comme le petit épeautre), et là elle se fera tendre, moelleuse, fondante à souhait… Vous pourrez aussi l’apprêter en salade ou en petit dessert bien décadent de type riz au lait super crémeux ! C’est donc une céréale très polyvalente, à la texture plus fondante que le petit épeautre (un peu moins goûteuse aussi, il faut donc l’associer à des ingrédients parfumés), et aux grains beaucoup plus dodus que ceux du riz.

Lire la suite…