image_pdfimage_print

{ Et l’okara, on en fait quoi ? }

{ Et l’okara, on en fait quoi ? }

Partie 1 : idées recettes salées

♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

1-2Je sais.

Un jour, à la fin d’une recette de lait d’amande maison, je vous ai dit que je vous expliquerais « bientôt » que faire de l’okara qui allait vous rester sur les bras. Et vu que j’ai un tout petit peu oublié, j’espère qu’en l’espace d’un an et demi, vous avez déjà trouvé quelques solutions pour « recycler » ce précieux okara autrement qu’en paillant les rosiers ou remplaçant la litière du chat. Non ? Ah. 

Alors pour me faire pardonner, voici déjà aujourd’hui 3 recettes salées assez sympas. Et « bientôt » (peut-être vers octobre 2017, puisque j’ai dit « bientôt »… ;)) je vous donnerai aussi des idées de recettes sucrées. Vous voilà rassurés.

Mais d’abord, je vais éclairer quelques lanternes, car j’en vois certains qui paniquent un peu derrière leurs écrans d’ordinateur.

C’est quoi l’okara ?

Lire la suite…

{ Nocciola, attention danger… }

{ Nocciola, attention danger… }

« Babka des rois » à la Nocciola et au chocolat

♥ Sans oeufs ♥ Végétarien ♥ IG modéré ♥ Sans lait(si version à la margarine bio)

 

 

_DSC9985-2En ce qui concerne l’Épiphanie, j’arrive un peu après la bataille mais bon, vous me pardonnerez sûrement ces quelques jours de congés passés en famille où il a fallu parer à toutes sortes « d’urgences » : Procéder à un grand ménage à fond des chambres par exemple (trier les habits pour que les girafons qui me servent de fils n’aient plus l’air de partir chaque matin pour la pêche aux moules ou que ma petite puce de 7 ans n’ait pas le gros orteil qui sorte de toutes ses paires de collants – enfin quoi c’est des collants, pas des mitaines pour les pieds –, pousser les armoires pour y retrouver des vieux doudous dont on « pleurait » la disparition depuis 3 mois, ranger dans le bon tiroir le slip qui était dans la boîte de crayon de couleur après avoir enlevé dudit tiroir de slips les épluchures de crayons, bref, j’en passe et des meilleurs concernant le « grand » ménage des chambres…), tenter de dresser un tout petit peu le diable de Tasmanie noir et blanc dont je vous parlais avant Noël et qui n’a pour l’instant que 2 ambitions dans la vie (tailler en pièce toutes mes chaussures et bouffer copeau par copeau le banc en bois de la cuisine), installer une petite maison pour 3 familles d’écureuils, de souris blanches et de lapinous arrivés sous le sapin (ça s’était super rigolo) mais aussi se reprendre la tête sur du latin ou de la littérature (le prochain qui me reparle d’Andromaque…) pour assurer un peu de soutien scolaire – et moral ;))- auprès des plus grands. A tout prendre, je préférais de loin jouer avec les écureuils, souris et lapins mais il faut de tout pour faire un monde… et une maman ;))

Lire la suite…

{ Do it yourself ! }

{ Do it yourself ! }

Lait d’amande maison pour les paresseux

(Déclinable en lait de noisette, lait amande-avoine, épeautre-noisette, etc…)

(Et aussi pour ceux qui en ont marre du lait d’amande infâme et/ou hors de prix…)

1-2-2Cette recette aurait aussi pu s’appeler « Le lait d’amande plus simple tu meures » tant elle démystifie la fabrication de ce produit incontournable en pâtisserie bio, aussi réconfortant dans un bol fumant en hiver que rafraîchissant dans de grands verres glacés en été, mais aussi tellement sain pour notre santé…

Mais avant tout, une petite question  que vous vous poserez peut-être : Pourquoi « s’enquiquiner » à faire du lait d’amande maison alors qu’on en trouve maintenant partout dans le commerce?

1/ Parce que je ne veux plus payer mon lait d’amande la peau des f****s, sachant que l’espérance de vie d’une brique ouverte est d’environ 2 h chez moi, entre les recettes, les gourmands qui passent la tête dans le frigo et les goûters de la Poupougnette.

2/ Parce que je ne veux plus d’émotions fortes dans le style « Pousses-toi-vite-qu’je-recrache-tout-dans-l’évier! » quand je goûte à certaines marques de lait d’amande… Car il faut savoir que si certains fabricants proposent un lait d’amande tout à fait délicieux (hors de prix, mais délicieux), d’autres (tout aussi hors de prix) doivent apparemment le fabriquer avec de la craie pilée -pour la texture – et de la colle Cléopâtre fondue– pour la saveur. Et cela, outre le fait que c’est absolument imbuvable, ça peut aussi, vous flinguer la meilleure recette ! Vengeaaaaance !!!

Lire la suite…

{ Mes premiers scones (à moi aussi) }

{ Mes premiers scones (à moi aussi) }

Scones aux 3 céréales, éclats de noisettes et chocolat

♣ Sans lait ♣ Végétarien ♣ IG bas ♣

 

_DSC3070-2J’aime le blog d’Audrey, ses recettes, et Audrey tout court, qui est une fille formidable… (Si vous allez faire un tour sur son blog, vous y trouverez cette semaine un gâteau au chocolat extraordinaire, mais je ne vous en dit pas plus…)

Il y a quelques temps, je suis tombée chez Audrey sur une recette qui, allez savoir pourquoi, m’a tapé dans m’œil… Des scones.

Humm, me suis-je dit, qu’est ce que ça donnerait en version IG bas ?La recette d’Audrey était déjà fort acceptable, avec farine complète et sucre non raffiné, mais il faut toujours que je titille. Ce que je peux être pénible tout de même…

Me voilà donc lancée dès le lendemain dans la confection de mes premiers scones. Au résultat, j’ai trouvé ça vraiment très très bon, ces petits pains moelleux aux noisettes grillées et gros morceaux de chocolat aux éclats de fève… Sur les photos, on dirait des gros cookies, mais cela n’a vraiment rien à voir : Ce sont plutôt des petits pains tout moelleux, à peine sucrés, une vraie découverte !

Il parait que les scones, c’est bon avec du thé. Je confirme. Je dirai même que ça fait aimer le thé…

Lire la suite…