image_pdfimage_print

{ Un petit coucou en passant… }

 { Un petit coucou en passant… }

 

Deux « super gâteaux » tout simples et de saison !

♥ Sans Lait ♥ IG Bas ♥

 

 

carres-crousti-moelleux-aux-myrtilles-et-noix-de-cajou-1-2
Marie Chioca ©

Déjà une semaine que je suis en « pause » côté travail, mais entre nous c’est une drôle de pause… moi qui rêvait un peu d’une sorte de mini-hibernation printanière histoire de me remettre de ces derniers mois exténuants, c’est raté…

Bon, vous me direz que de toute façon, ce n’est pas la saison de l’hibernation, donc je vais arrêter de rouspéter, remonter un bon coup mes manches, et déjà au moins continuer à trier mon Himalaya de papiers en retard, assurer le soutien moral et logistique pour les examens du Bac de ma grande, classer les derniers six mois de recettes du blog sur Pinterest, préparer trois fois par jour la pâtée des canards, terminer mes corrections du prochain ouvrage, etc., tout en essayant de ne pas faire Rââââh devant la énième personne (ami, mari, enfant, voisine…), qui me dira aujourd’hui  » Ah ben tiens, Marie, puisque t’es en vacances (sic), tu pourrais par hasard me garder mes loulous/accompagner untel à l’école / emmener la voiture au contrôle technique / trier les photos / jouer avec moi aux playmobils / appeler telle copine qui ne va pas très fort / aller faire une petite visite à notre vieille voisine / prendre rendez-vous avec le véto pour le toutou / m’accompagner pour mes mes entretiens de recherches de stages de la rentrée / m’aider à me faire un CV pour trouver un petit boulot cet été / faire des affichettes pour trouver un covoiturage pour le lycée l’an prochain / faire du tandem avec moi / inviter les Schtrukmuches à manger parce qu’ils sont quand même bien sympas / etc »., bref, que des choses que je rêverais de faire, très volontiers, mais pas tout en même temps les gars parce que le fait que je sois en vacances ne fait pas de moi un espèce de truc mutant capable de voler avec un réacteur aux fesses, grimper tout droit sur les murs, dormir 1H par nuit et utiliser 15 bras en même temps !
Lire la suite…

{ Une recette SANS chocolat après « l’orgie » du week-end dernier ;) }

{ Une recette SANS chocolat après « l’orgie » du week-end dernier 😉 }

 Smoothie rose parme à la violette et à la myrtille

♥ Sans gluten ♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ IG bas ♥

 

_DSC1892 (2)-2Ah ben voilà bravo, Marie Chioca nous fait sa petite crise de fainéantise penserez-vous. On jette les ingrédients dans le mixeur on appuie sur le bouton et paf c’est prêt… Bravo.

Et bien oui, j’assume. D’abord, parce qu’il fallait bien que je me « remette » du pas à pas de la dernière fois. Ensuite, parce que même si ce petit smoothie est tout simple à faire, il fallait tout de même le photographier sous toutes les coutures avec une bande d’iroquois en vacances dans les pattes, et ça, je crois que ça me donne tout de même un minimum de mérite…

En plus, je n’irai pas jusqu’à insinuer que vous avez un peu abusé sur le chocolat ces derniers jours mais bon, en fait si, j’insinue (et moi aussi d’ailleurs), et du coup voilà une recette toute légère qui tombe à pic non ?

Et puis, si vous saviez ce que j’ai pu m’en voir avec ce smoothie qui était sensé être un bon plan de fainéant….

D’abord, parce que quand j’ai voulu aller chercher au fond de mon jardin les jolies petites violettes que je couvais amoureusement des yeux depuis 10 jours en pensant à cette recette, j’ai eu le choc de découvrir que mon « grand » avait tout tondu la veille pendant que je faisais les courses. Bravo, en général, ces coups de génie-là, c’est une spécialité du papa, si maintenant le fiston s’y met y va falloir drôlement surveiller tout ça !

Lire la suite…

{ Bientôt la chandeleur… }

{ Bientôt la chandeleur… }

Crêpes de son d’avoine

« Confiture » de myrtilles sauvages au sirop d’agave,
Mousse de petit-suisse à la vanille et noix caramélisées

♥ IG bas ♥

_DSC1162Je dédie ce billet à Agnès, qui m’a gentiment demandé des crêpes à IG bas, mais aussi à tous mes visiteurs qui (comme moi ) voient s’approcher la « redoutable » échéance de la chandeleur avec ce terrible dilemme:

Cette année, vais-je succomber en me goinfrant  régalant de crêpes avec les enfants, ou vais-je rester là, bien sage, à les regarder en mangeant une pomme?
Car attention, c’est traître, une crêpe. Si vous avez opté pour le coup de la pomme, il ne faudra même pas goûter le bout du coin du bout de la crêpe au Nutella du petit dernier, au risque de vous retrouver dix minutes après avec 6 crêpes (au moins) dans l’estomac après une éclipse totale de responsabilité cérébrale.

 
Et si vous ne goûtez pas le bout du coin du bout du coin du bout de la crêpe au Nutella du p’tit dernier, je vous connais, vous allez faire comme moi une tête de dragon souffrant d’une rage de dents tout le temps du repas devant votre pomme, et vous risquez d’être un tantinet nerveux (se). Surtout après la cinquième remarque des enfants («Waaaou maman t’as vu celle là : nutella-confiture de poire Chantilly!!!) ou du mari (« T’es vraiment sûre que tu veux pas une crêpe ? T’as vu la tête que tu fais? »)

Lire la suite…