image_pdfimage_print

{ « En-clafoutisez » vos fruits d’été ! }

 

{ « En-clafoutisez » vos fruits d’été ! }

 2 bons desserts de saison (en « mode feignasse »…)

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC1058-3-2Tous ces beaux fruits, moi ça me donne envie de gâteaux féériques, genre génoise à étages fourrée de fraises, cerises, framboises, abricots… le tout lové dans une crème vanille veloutée à souhait, et nappé de coulis acidulé… Oui, ça me donne envie, mais après, quand il faudra mettre la main à la pâte alors qu’il commence à faire bien chaud {et que vous avez peut-être comme moi déjà récupéré tous vos écoliers à la maison} allez-vous vraiment me suivre sur ce coup là ? J’en doute un tout petit peu, sans vouloir vous vexer… Car j’ai remarqué une chose bien étonnante, que la science va devoir nous expliquer : dès que l’être humain se met en tongs, il ne veut plus rester plus de 10 minutes planté dans la cuisine (vous aussi ça vous a frappé ?).

Lire la suite…

{ Et l’okara on en fait quoi ? (Part 2) }

{ Et l’okara on en fait quoi ? (Part 2) }

Des recettes sucrées !

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

Documents1-2Incroyable… Vous n’aurez pas eu à attendre octobre 2017 pour la deuxième partie des idées-recettes « SOS okara » ! Pour une fois, rien n’est venu troubler mes résolutions, pas même ma mémoire de poisson rouge un brin surmené qui me joue des tours depuis quelques jours.

Bon, la famille carbure un peu (beaucoup) au lait d’amande et de noisette depuis 10 jours, car tout cet okara, il fallait bien le « fabriquer » en mode quasi industriel pour réaliser toutes ces recettes 😉 Mais personne ne s’en est plaint, et comme je travaille aussi sur des tas de recettes sucrées pour un prochain ouvrage, les repas du soir ont souvent été un grand bol de lait d’amande au miel avec une « création » de maman… Hum, pas toujours très réussie je l’avoue car je suis un peu à côté de mes pompes en ce moment (désolée mes pauvres chéris, maman vous présente encore ses plus plates excuses pour les 5 panettones dont 4 lamentablement ratés de la semaine dernière… qu’il a fallu « expédier » en deux repas du genre bourratifs… Heureusement qu’il y avait le lait d’amande pour faire descendre ;)! Quant à la brioche à l’huile de coco, « l’abominable », celle qui surnageait sur le lait tant elle était grasse et « dense » – et qu’aucun des deux chiens n’a accepté de manger, c’est pour dire-, promis, je recommencerai plus !)

Lire la suite…

{ Do it yourself ! }

{ Do it yourself ! }

Lait d’amande maison pour les paresseux

(Déclinable en lait de noisette, lait amande-avoine, épeautre-noisette, etc…)

(Et aussi pour ceux qui en ont marre du lait d’amande infâme et/ou hors de prix…)

1-2-2Cette recette aurait aussi pu s’appeler « Le lait d’amande plus simple tu meures » tant elle démystifie la fabrication de ce produit incontournable en pâtisserie bio, aussi réconfortant dans un bol fumant en hiver que rafraîchissant dans de grands verres glacés en été, mais aussi tellement sain pour notre santé…

Mais avant tout, une petite question  que vous vous poserez peut-être : Pourquoi « s’enquiquiner » à faire du lait d’amande maison alors qu’on en trouve maintenant partout dans le commerce?

1/ Parce que je ne veux plus payer mon lait d’amande la peau des f****s, sachant que l’espérance de vie d’une brique ouverte est d’environ 2 h chez moi, entre les recettes, les gourmands qui passent la tête dans le frigo et les goûters de la Poupougnette.

2/ Parce que je ne veux plus d’émotions fortes dans le style « Pousses-toi-vite-qu’je-recrache-tout-dans-l’évier! » quand je goûte à certaines marques de lait d’amande… Car il faut savoir que si certains fabricants proposent un lait d’amande tout à fait délicieux (hors de prix, mais délicieux), d’autres (tout aussi hors de prix) doivent apparemment le fabriquer avec de la craie pilée -pour la texture – et de la colle Cléopâtre fondue– pour la saveur. Et cela, outre le fait que c’est absolument imbuvable, ça peut aussi, vous flinguer la meilleure recette ! Vengeaaaaance !!!

Lire la suite…

{ Une douceur toute printanière souffle sur les crèmes dessert… }

{ Une douceur toute printanière souffle sur les crèmes dessert… }

Petits pots de crème au miel, à l’amande

Et à la fleur d’oranger

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ IG bas ♥

 

photo 1Ces deux dernières semaines, je vous ai un peu abandonnés en compagnie du nid de Pâques au chocolat… Ce n’était pas un moyen malhonnête pour vous faire « craquer », j’étais juste partie réaliser un reportage photo sur la région de Nice afin de terminer un de mes ouvrages en cours. J’en vois d’ici quelques uns se dire « Ah bravo, c’est du joli, elle était sur la Côte d’Azur avec ses lunettes de soleil pendant que nous on se caillait à Paris, Brest, Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Clermont (cochez la bonne case)».

Et bien rassurez vous, on était tous dans le même bain, au sens propre comme au figuré, car bien qu’ayant habité Nice toute mon enfance je n’ai jamais vu un printemps aussi pourrave pluvieux. Bah, ce n’était pas bien dramatique non plus car Nice sous la pluie a aussi son charme… Il a juste fallu être (trèèès) patiente et attendre les éclaircies pour prendre les photos, mais je vous raconterai tout ça en détail dans quelques semaines 😉

J’ai donc quitté ce week-end le ciel tout gris de la Côte d’Azur, ses pluies, ses coup de tonnerre et ses grosses vagues pour retrouver 500km plus haut une campagne du Dauphiné toute verte et fleurie, un ciel bleu lavande et des températures à donner envie de retirer, au moins, le deuxième polaire.

Lire la suite…

{ Cocooning… }

{ Cocooning… }

Cookies « 0 complexe » amande-citron-chocolat,
Lait chaud bien mousseux et doucement chocolaté au parfum de badiane
♣ IG bas ♣ Sans lait ♣ Sans oeufs ♣

 

_DSC1092.NEF-3Depuis ce matin, il fait chez moi un temps irlandais … ou écossais je ne sais trop. La campagne et la forêt sont toutes enveloppées d’un épais brouillard givrant, mystérieux, qui ouatine tout bruit, toute lumière. On s’attendrait presque à voir émerger du fond du jardin le monstre du Loch Ness, d’ailleurs, je l’ai vu, mais ce n’était que le livreur.  
 Tout ça non pas pour se plaindre en pensant au beau ciel turquoise qu’il doit y avoir sous d’autres contrées, mais pour se réjouir 
–    du bon feu de cheminée qui égaye la maison,
–    d’avoir trouvé une bonne excuse pour le coup du jogging polaire et de la grosse paire de chaussettes de laine,
–    et enfin, pour apprécier à quel point ce temps peut engendrer une ambiance délicieusement apaisante. C’est vraiment un temps à faire des cookies. Et un lait chaud aussi. Histoire de pouvoir se régaler avec tout ça en regardant dehors, le cœur en fête. Car entre nous, c’est beau l’hiver…
Cette recette est tout spécialement pour Didie, qui m’a demandé fin décembre une recette de cookies à IG bas. Un de ces jours, je vous donnerai mon autre recette au son d’avoine, mais je dois encore la perfectionner un peu. Celle d’aujourd’hui, en attendant, elle est au top 😉 : 
Côté gourmandise, je ne me lasserai jamais de l’association amande, zeste de citron et chocolat noir, association parfaite au possible, surtout dans un cookie tout croquant autour et moelleux dedans…
Côté ligne, santé, et tutti quanti, (et même si je ne vous recommande tout de même pas d’avaler toute la plaque de cookies), vous aurez tout bon : amande, chocolat noir, farine complète, sirop d’agave, un seul œuf pour trente cookies, bref, rien que du très raisonnable…

Lire la suite…