image_pdfimage_print

{ Un dessert fleuri pour vous parler du livre de Géraldine… }

{ Un dessert fleuri pour vous parler du livre de Géraldine… }

Entremet à la rose et aux fraises des bois, façon tiramisu

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

1Ce week-end, nous avons ramassé des fraises des bois… Des « bonbons des biches » comme les appelle si poétiquement ma pitchounette (est-ce moi qui suis gravement gaga ou bien est-elle vraiment trop craquante ?;))

Au départ, c’était juste comme ça, pour rigoler, mais quand j’ai vu cette abondance de petites taches rouges vif dans les sous-bois, j’ai commencé à me dire qu’avec beaucoup de chance, il m’en resterait peut-être un peu pour un beau dessert du dimanche. Si j’avais compté sur les garçons, ou sur les plus petites, mon dessert aurait été plutôt mal engagé (bande de goinfres !) mais j’ai aussi une grande fille de 11 ans au très grand cœur, qui a tout de suite mis de côté tout ce qu’elle ramassait pour le dessert de maman 🙂 N’ayant pas de panier, elle a délicatement déposé les petites fraises dans un paquet de mouchoirs vide, lequel fut « mis à l’abri » dans la poche de sa blouse. Mais ayant escaladé un talus pour attraper plus de fraises, puis glissé (à plat ventre…) sur l’herbe humide, elle a bien entendu retrouvé sa cueillette en purée dans le paquet de mouchoirs, et il a fallu recommencer…

Lire la suite…

{ Une douceur toute printanière souffle sur les crèmes dessert… }

{ Une douceur toute printanière souffle sur les crèmes dessert… }

Petits pots de crème au miel, à l’amande

Et à la fleur d’oranger

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ IG bas ♥

 

photo 1Ces deux dernières semaines, je vous ai un peu abandonnés en compagnie du nid de Pâques au chocolat… Ce n’était pas un moyen malhonnête pour vous faire « craquer », j’étais juste partie réaliser un reportage photo sur la région de Nice afin de terminer un de mes ouvrages en cours. J’en vois d’ici quelques uns se dire « Ah bravo, c’est du joli, elle était sur la Côte d’Azur avec ses lunettes de soleil pendant que nous on se caillait à Paris, Brest, Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Clermont (cochez la bonne case)».

Et bien rassurez vous, on était tous dans le même bain, au sens propre comme au figuré, car bien qu’ayant habité Nice toute mon enfance je n’ai jamais vu un printemps aussi pourrave pluvieux. Bah, ce n’était pas bien dramatique non plus car Nice sous la pluie a aussi son charme… Il a juste fallu être (trèèès) patiente et attendre les éclaircies pour prendre les photos, mais je vous raconterai tout ça en détail dans quelques semaines 😉

J’ai donc quitté ce week-end le ciel tout gris de la Côte d’Azur, ses pluies, ses coup de tonnerre et ses grosses vagues pour retrouver 500km plus haut une campagne du Dauphiné toute verte et fleurie, un ciel bleu lavande et des températures à donner envie de retirer, au moins, le deuxième polaire.

Lire la suite…