image_pdfimage_print

{ Chandeleur 2014 : 3 recettes alternatives }

{ Chandeleur 2014 : 3 recettes alternatives }

Crêpes Suzette au petit épeautre, Crêpes à l’orge mondée,

(Et en bonus, une pâte à tartiner qui nous fait tous rêver…)

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

 

_DSC0218-2-2Je pense deviner ce que vous évoque cette première photo : un instant de pure sérénité, un bon thé vert tout fumant qui dessine de douces volutes de vapeur tout en parfumant l’atmosphère de notes de jasmin. Posée sur la soucoupe, nous faisant les yeux doux, une crêpe toute souple, juste parfumée d’une poudrée de cannelle et sucre de coco. Dehors, le vent, la pluie, le froid, la tempête. Dedans, la joie simple, profonde et ressourçante d’un moment de cocooning au coin du feu.

Il y en a qui doivent soupirer, «  Ahhh, quelle dolce vita chez Marie Chioca ! »

Mais les photos peuvent être trompeuses 😉

Comme vous, j’aime cette ambiance, elle me fait rêver. Mais si vous aviez pu me voir ce jour là… En guise de dolce vita, devant cette petite tasse je livrai bataille…

–       contre le manque crucial de lumière (cachée par de gros nuages noirs, d’où l’ambiance très « tea-time dans un vieux phare un soir de tempête » de ces pauvres photos)…

Lire la suite…

Sans gluten et à IG bas pour Patoue ! (Et sans lait ni œufs, aussi…)

 { Sans gluten et à IG bas pour Patoue ! (Et sans lait ni œufs, aussi…) }

Crêpes sucrées de pois-chiches rhum-cannelle-orange,

(+ un super bon truc fourré dedans…)

♦ Sans lait ♦ Sans gluten ♦ Végétarien ♦ IG bas ♦

 

crêpe roulée-2-2Parmi les visiteurs de Saines Gourmandises, vous êtes nombreux à laisser un petit mot de temps en temps, et cela me fait toujours plaisir…

Et puis vous êtes aussi quelques unes, spécialement « fidèles », toujours au rendez-vous, post après post, et votre présence me fait vraiment chaud au cœur à un point que vous n’imaginez pas. Patoue est de celles-là,  si gentille, si discrète, si agréable 🙂

Aussi, c’est à elle que je dédie cette recette, à IG bas, et sans gluten, puisque la pauvre Patoue doit concilier les deux, et que c’est, malheureusement, un peu la quadrature du cercle…  

En effet, la plupart des substituts sans gluten à la farine de blé (riz, millet, fécules de maïs ou de pomme de terre, etc.) ont un indice glycémique très élevé. J’ai donc dû vraiment me creuser la tête avant de trouver cette idée à la farine de pois-chiches… Idée qui m’est venue en lisant dans un vieux livre que les niçois aimaient aussi savourer la panisse en dessert, saupoudrée de sucre. La panisse, pour ceux qui ne connaissent pas, est préparée à base de farine de pois-chiches : vous la trouverez en magasin bio, sous la forme d’une sorte de « boudin » sous blister au rayon frais, à découper en tranches ou en « frites » avant de les faire dorer à l’huile d’olive (c’est su-per bon !).

Lire la suite…

Les petits déjeuners à bas IG

{ Les petits déjeuners à bas IG  }

Vous êtes plutôt « p’tit dej » détox, minceur, gourmand,

Ou de compet’ ?

Des idées pour bien petit-déjeuner selon les occasions...

 

_DSC1355-2Dans les questions que vous me posez souvent, il y a celle-ci. Que manger au petit déjeuner quand on veut :

-mincir (ou garder la ligne)

– ne pas mourir complètement de faim et engueuler tout le monde à 11heure du matin au bureau (ou carrément tourner de l’œil, c’est selon)

Déjà, premier élément de réponse, il faut petit déjeuner à bas IG. J’encourage ceux qui n’ont pas encore lu mon billet sur l’indice glycémique à aller voir ICI, car il y a certaines choses que je ne réécrirai pas pour que mon article ne soit pas trop long et décourageant pour vous… Pour résumer rapidement, en petit déjeunant avec des glucides à IG bas , vous serez rassasié pour plusieurs heures, et ce sans pic de glycémie, donc sans que le pancréas se voit obligé via l’insuline de stocker l’excédent de glucose sanguin dans les cellules adipeuses. Les glucides à IG bas provoquent une élévation lente, douce et progressive de la glycémie, qui fait que l’on se « sent bien » : le cerveau et l’organisme sont alimentés en glucose pour longtemps mais à petite dose, sans cet effet « pic de glycémie/coup de pompe réactionnel » qui vous flingue le tonus et la bonne humeur. Garder la ligne sans avoir faim, le rêve…

Lire la suite…

{ On oublie le beurre, la béchamel, le gruyère et les champignons en boîte… }

{ On oublie le beurre, la béchamel, le gruyère et les champignons en boîte… } 

Crêpe gourmande à l’épeautre, son d’avoine et origan

Garnie de coppa toastée, parmesan, champignons et roquette

♦ IG bas ♦

 

_DSC1191-2Si la crêpe salée, pour vous, évoque des souvenirs un peu bof bof de cantine, de béchamel et de champignons en boîte, cette recette vous fera peut-être voir les choses autrement…
Parce que moi de mon côté, irrécupérable que je suis, je vous propose une petite entorse à la tradition en imaginant une alliance entre la Bretagne (ça reste tout de même une crêpe), et cette fameuse cuisine méditéranéenne qui tient chaud au cœur et émoustille les papilles tout en restant une des cuisines les plus saines du monde.
Que penseriez-vous donc d’une crêpe toute dorée et croustillante sur les bords, parfumée à l’origan, et garnie de coppa toastée à la poêle sèche, parmesan fondu, et émincée de champignons frais, le tout relevé de petites feuilles de roquettes pour ajouter un peu de piquant à la chose ? Parce que si avec ça vous n’êtes toujours pas réconciliés avec les crêpes salées, vous n’aurez plus qu’à vous faire une pizza pour la chandeleur… Ou des crêpes sucrées !

Lire la suite…

{ Bientôt la chandeleur… }

{ Bientôt la chandeleur… }

Crêpes de son d’avoine

« Confiture » de myrtilles sauvages au sirop d’agave,
Mousse de petit-suisse à la vanille et noix caramélisées

♥ IG bas ♥

_DSC1162Je dédie ce billet à Agnès, qui m’a gentiment demandé des crêpes à IG bas, mais aussi à tous mes visiteurs qui (comme moi ) voient s’approcher la « redoutable » échéance de la chandeleur avec ce terrible dilemme:

Cette année, vais-je succomber en me goinfrant  régalant de crêpes avec les enfants, ou vais-je rester là, bien sage, à les regarder en mangeant une pomme?
Car attention, c’est traître, une crêpe. Si vous avez opté pour le coup de la pomme, il ne faudra même pas goûter le bout du coin du bout de la crêpe au Nutella du petit dernier, au risque de vous retrouver dix minutes après avec 6 crêpes (au moins) dans l’estomac après une éclipse totale de responsabilité cérébrale.

 
Et si vous ne goûtez pas le bout du coin du bout du coin du bout de la crêpe au Nutella du p’tit dernier, je vous connais, vous allez faire comme moi une tête de dragon souffrant d’une rage de dents tout le temps du repas devant votre pomme, et vous risquez d’être un tantinet nerveux (se). Surtout après la cinquième remarque des enfants («Waaaou maman t’as vu celle là : nutella-confiture de poire Chantilly!!!) ou du mari (« T’es vraiment sûre que tu veux pas une crêpe ? T’as vu la tête que tu fais? »)

Lire la suite…