image_pdfimage_print

{ Pour fondre de bonheur… }

{ Pour fondre de bonheur… }

 3 glaces végétales délicieusement « chocolat »

♥ Sans Lait ♥ Sans oeufs ♥ Vegan ♥ IG bas ♥

(…PS : et sans sorbetière aussi ;)!)

 

1-glace-vegan-choco-grand-cruChose promise, chose due… J’ai juste un peu mis le temps, mais ça va, vu que je ne vous ai tout de même pas fait le coup de poster mes supers recettes de glaces en janvier, tout va bien ! D’autant plus que la semaine s’annonce encore très belle, très ensoleillée, et qu’en plus (sans vouloir évoquer les choses qui fâchent n’est-ce pas…) c’est le moment où jamais de profiter à fond de ces derniers jours de vacances… avant la rentrée hum.

Comme je vous le disais lors de mon avant-dernier post, ce sont ces glaces-là qui ont donné à mon été une note particulièrement joyeuse et gourmande. Ce ne sont pas des « glaces de régime » (pouah !), car la crème de coco est tout de même assez riche, mais elles sont toutefois particulièrement saines, et en ce qui me concerne ne m’ont pas du tout fait grossir cet été malgré quelques nombreuses orgies petits écarts à l’heure du goûter…

Lire la suite…

{ On attend le remboursement sécu, ou du moins une reconnaissance d’utilité publique… }

{ On attend le remboursement sécu, ou du moins une reconnaissance d’utilité publique… }

Une vraie crème glacée « vegan » super décadente…

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Sans gluten ♥ IG bas ♥ vegan ♥

(… et sans sorbetière non plus ;))

 

1Début août, plein cœur de l’été… certains d’entre vous sont au bord de la mer, à la montagne, à la campagne (dans les embouteillages ? en train de crever de chaud dans un mobil home exposé plein sud au beau milieu d’un camping sans arbres ?) ou en excursion dans de lointaines contrées. D’autres ont courageusement repris (ou conservé !) le chemin du travail. Mais quel que soit votre cas, cette recette devrait ajouter un petit « plus » de bonheur à votre été !

Car qui dit « été » dit aussi, en général, « enfants et mari qui vous mangent des glaces sous le nez à longueur de temps » (je parle pour moi, mais ça m’étonnerait beaucoup de ne pas rencontrer parmi vous le moindre écho compatissant…)

Des glaces terribles, dont rien que le nom (« façon tiramisu avec sa petite sauce expresso et son coulis chocolat», « crème brûlée vanille intense aux pépites de noix de pécan », « caramel beurre salé aux éclats croustillants de crêpe dentelle », etc.) représente une torture pour le seul pauvre être « raisonnable » de la famille, lequel -histoire de ne pas perdre la face- s’évertuera généralement à claironner sur tous les tons que « hé hé, pouah, berk, rien à foutre de toutes ces cochonneries, moi je me régale bien mieux avec mon brugnon ».

Lire la suite…