image_pdfimage_print

{ Le nouveau livre de Marie Chiocolat. Oups, pardon Chioca. }

{ Le nouveau livre de Marie Chiocolat. Oups, pardon Chioca. }

 Mes irrésistibles recettes au chocolat…

 

1 SHADOWBOX_LIV_COUVERTURE_243_1406550849-2Publier ce post, là comme ça à 17h, vous savez comment ça s’appelle (qui a dit « du sadisme ? ») ? De la chro-no-nu-tri-tion.

Si si, je vous assure ! Car la fin d’après-midi, c’est le moment où votre corps a biologiquement le plus besoin de sucré : savoir l’écouter à ce moment là, c’est éviter de gros « craquages » plus tard dans la soirée. Ce qui ne veut pas dire, notez-le bien, qu’il faille tout de suite vous ruer sur un paquet de pépitos ! Non, ce que les bons nutritionnistes sont unanimes à vous conseiller, c’est une petite collation-goûter sucrée mais saine et bien ressourçante autour de fruits frais ou cuits (ou secs), de bon chocolat noir, voire d’une portion de pâtisserie maison très équilibrée comme on sait si bien les concocter nous, les mamans « bio ».

Lire la suite…

{ Beaucoup de neige, une panne d’électricité, une grippe = Une chouette idée pour le dîner ! }

{ Beaucoup de neige, une panne d’électricité, une grippe = Une chouette idée pour le dîner ! }

Waterzoï de poisson un peu revisité

 ♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ IG modéré ♥

 

_DSC5607-2-2Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais en Rhônes-Alpes il est tombé un paquet de neige aujourd’hui, de la neige lourde et humide qui colle et qui casse tout. Au résultat, 50000 foyers sans électricité.

50000, dont le mien…

En plus, j’ai depuis hier une bonne crève de derrière les fagots avec la gorge comme si j’avais avalé un cactus sans le mâcher, les yeux comme si j’avais épluché des oignons toute la nuit, les membres traversés de frissons électriques et la tonicité d’une huître cuite sauce roquefort un lendemain de fête. *

*La tonicité, ET le teint d’une huître cuite sauce roquefort…

Et puis la fièvre, quand même, quelle chouette truc pour ne pas trop s’ennuyer quand on est malade ! Un coup tu pètes de chaud, et là banzaïïï il faut enlever tes 5 pulls très vite, c’est une course contre la montre pour pas crever cuit à la vapeur. Juste après, tu claques des dents, et là c’est une nouvelle course contre la montre pour remettre frileusement toutes ces peaux d’oignon au son des castagnettes. Ça occupe. Et puis côté chauffage central, chez nous, il faut que je vous dise qu’on a un truc au top. Un « fourneau bouilleur » que ça s’appelle. Et c’est fait pour chauffer écologiquement une vieille baraque de 250m2 avec juste quelques bûches par jour. Vous allez voir, c’est vraiment perfectionné : Tout le printemps, déjà, au lieu de t’éclater au soleil dans la campagne en fleurs tu dois scier et fendre du bois en prévision de quand il fera froid. Et quand il fait froid, et que là tu rêves d’une bonne flambée et d’une maison toute chaude qui sent le feu de bois, et ben non, le fourneau bouilleur tu peux pas l’utiliser pour cause de panne d’électricité monstre. Ben oui, parce que sans électricité, le fourneau bouilleur -qui est censé être un chauffage au bois- il peut pas le pôôôvre envoyer l’eau chaude dans les étages (à cause d’une histoire de pompe), alors il chauffe, il chauffe, il surchauffe. Là une sécurité se déclenche (un vase d’expansion que ça s’appelle), et là ça veut dire que tu dois trèèèès vite sortir jeter dans la neige tes bûches enflammées à l’aide d’un tisonnier pour éviter que ça saute comme une cocotte minute (fourneau bouillu, fourneau foutu). Bref, tout cela n’a vraiment rien à voir avec la cuisine, quoi que… Vous allez voir où je veux en venir, mais attention il faut bien suivre la démonstration mathématique d’une association d’idées née d’un cerveau « malade » qui surchauffe à 39°C…

Lire la suite…

{ Ne vous prenez pas trop la tête pour le dessert… }

 { Ne vous prenez pas trop la tête pour le dessert… }

Petits pots de crème chocolat-citron « sur leur 31 » et pour le 31…

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Vegan ♥ IG bas ♥

 

_DSC3213-2J’espère de tout cœur que vous avez tous passé un très très beau Noël…

Je suis un peu « absente » ces jours-ci (désolée pour le retard de mails, je n’ose plus regarder ma boîte…) car j’ai promis à ma petite tribu de ne plus allumer mon ordinateur (enfin, presque plus) pendant les vacances. C’est qu’il y en a des choses à faire…

D’abord, « monter » les nouveaux playmobil. Et pour avoir passé 5 heures sur le « château de Princesse », je peux vous le dire, c’est pas de la tarte. (Merci Ô toi, mon grand fils de 13 ans, d’avoir laissé ta fierté de garçon au fond de ta poche pour accrocher avec tant de patience une par une des minuscules fleurs en plastique rose bonbon sur les balconnières juste pour faire plaisir à ta petite sœur, et d’avoir su comprendre quelque chose à la notice de montage qui me laissait tellement perplexe…)

Ensuite, distribuer les verres d’argile et de charbon, parce qu’ici nous venons de passer quelques jours très folkloriques : Cet imbécile de père Noël a dû confondre « gâteau » ou « château » avec « gastro ». (il faut dire qu’il est lapon, il n’a pas dû bien comprendre), et les enfants ont eu le teint presque aussi vert que le sapin. Ce qui n’a en rien entamé leur enthousiasme devant cette belle fête de Noël, et m’a du reste laissé plus de chocolats pour moi…

Il a aussi fallut regarder des « films rigolos » à 8 dans le lit, c’est tellement mignon de revoir un « De Funés » pour la 48ème fois serré comme des anchois morts de rire sous la couette.

Lire la suite…

Petite anthologie gourmande (et légère) de la mousse au chocolat bio

 

Petite anthologie gourmande (et légère) de la mousse au chocolat bio…

(Recettes à IG bas)

 

66452602_p Juillet bat son plein, et nous régale de merveilleux fruits d’été, doux, sucrés et juteux, qui sont autant de gourmandises à savourer à toute heure. Dans cette abondance de pêches, framboises, fraises, abricots et nectarines, que penseriez-vous cependant d’une petite « pause »  tout chocolat ?

 

Mais une pause saine, gourmande, raisonnable et toute gentille pour la ligne et les bonnes résolutions :  Bien loin des mousses, liégeois, crèmes et  autres petits pots chocolatés du commerce pleins de beurre, crème, sucre et adjuvants divers, je vous livre une petite « anthologie » gourmande de la mousse au chocolat bio, certainement pas exhaustive mais en tout cas bien pratique pour régaler sainement petits et grands, à travers quelques recettes toutes simples.

 

Et comme ce sont les vacances, et qu’il faut bien profiter de nos bambins (ainsi que du hamac sous le gros tilleul), ce sont des recettes express que je vous propose là…  Aussi vite réalisées que mangées. C’est pour dire !

Lire la suite…