image_pdfimage_print

Tic et Tac en auraient rêvé…

{ Tic et Tac en auraient rêvé… }

Sucettes-cookies des écureuils

♥ Sans Lait ♥ Sans oeufs ♥ Vegan ♥ IG modéré ♥

 

 

Comme il est de tradition sur ce blog, j’ai le plaisir de partager avec vous aujourd’hui une recette tirée de mon dernier ouvrage, en m’excusant d’avance auprès de ceux qui ont déjà acheté mon livre (merciiiii ! :)) et pour qui du coup, ce post sera un peu inutile (vraiment désolée, je me rattraperai très bientôt avec de nouvelles recettes !).

Je l’ai choisie pour sa grande simplicité, mais aussi parce qu’elle peut tout simplement convenir aux grandes personnes très « sages » qui cherchent juste une bonne recette de cookies à IG raisonnable pour leur petite collation sucrée de fin d’après-midi… évidemment, dans ce cas là personne ne vous oblige à percher vos cookies sur des bâtonnets de sucettes, au risque de passer pour quelqu’un d’un peu puéril aux yeux des collègues de bureau, voire de carrément vous attirer les foudres de votre patron ! Après, si ce dernier vous surprend sur le coup des 16h30 avec une sucette-cookie à la main (tant que vous y êtes, faites-vous aussi des couettes et sautillez partout en mettant des miettes sur la moquette !), cela peut être une bonne combine pour obtenir d’emblée quelques jours de « congé maladie » en maison de repos mais bon, pour l’avancement ça ne fait pas très très sérieux alors à priori, je le déconseille…

Bref, pour en revenir à ces sucettes-cookies, vous allez peut-être me demander pourquoi « des écureuils » ? Là, c’est tout simple : imaginez plein de grosses noisettes grillées qui croquent sous la dent à chaque bouchée de cookie, et vous comprendrez que Tic et Tac en auraient rêvé ! Quant à l’idée de les présenter sous forme de sucette (elle n’est pas de moi, j’ai croisé ce concept très rigolo il y a déjà plusieurs années sur d’autres blogs), c’est vraiment facile à réaliser, pour un résultat é-pa-tant ! Contrairement à beaucoup de recettes de cookies, celle-ci ne s’effrite pas et convient donc tout particulièrement bien à cet usage : J’ai même vu des loulous échapper leur cookie par terre sans qu’il ne se brise ! Utilisez malgré tout des couverts jetables en bois plutôt que des bâtonnets ronds, car ces derniers risqueraient de « tourner » dans le cookie, au risque de se décrocher au premier coup de dent pour terminer sur les orteils de vos petits convives… ce serait tout de même navrant !

 

 

  • Ingrédients pour 11 sucettes
  • Préparation : 15 min
  • Cuisson : 20 min

  • 185 g de farine T110 de blé ou de grand épeautre
  • ½ sachet de poudre à lever
  • 60g de sucre de canne intégral ou de sucre de coco
  • 5cl de lait de soja-vanille
  • 7cl d’huile neutre (tournesol désodorisée par exemple)
  • 100g de noisettes entières
  • 1 c. à soupe d’extrait de vanille liquide
  • 95g de chocolat noir pâtissier à 70%
  • 1 bonne pincée de fleur de sel.

 

Sucettes-cookies des écureuils

Préchauffer le four à 180°C, si possible en chaleur tournante.

Mettre tous les ingrédients dans le bol d’un robot, puis mixer par brèves impulsions jusqu’à obtention d’une pâte bien homogène et malléable (ne pas trop mixer non plus, afin qu’il reste des gros éclats de noisette et de chocolat !).

Réaliser 11 boules de pâte de 50g environ.

Enfoncer dans chaque boule une fourchette jetable en bois (ou une cuillère dont le bout aura été découpé avec une paire de ciseaux, voir photo 1 du montage), et bien faire adhérer la boule de pâte en la pressant autour de la fourchette ou de la cuillère.

Écraser chaque boule avec son bâtonnet (voir photo 2) sur une plaque de cuisson chemisée de papier. Enfourner pour 10 minutes à 180°C, avant de baisser le four à 150°C pour la fin de la cuisson (bien surveiller, car tout dépend des fours et les cookies doivent être dorés sans que les bords ne soient brûlés !).

Laisser refroidir entièrement afin de gagner en croquant…

 

 

 

Recette tirée de l’ouvrage

Mes beaux goûters de fête !

45 recettes pour régaler les enfants

Paru chez mon éditeur Terre Vivante, dans la collection « Facile et Bio »

Acheter cet ouvrage sur les sites de mes librairies partenaires DECITRE ou CULTURA

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mi-figue-mi-raisin ;)

{ Mi-figue-mi-raisin 😉 }

Les cookies les plus simples du monde ! (Sans aucun sucre ajouté…)

 ♥ Sans lait ♥ Sans Œufs ♥ Vegan ♥ IG Bas

 

Cookies mi-figue mi-raisin sans sucre ajouté 1Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je me demande souvent que glisser dans le cartable de mes enfants pour leur goûter, du moins, pour ceux qui rentrent un peu plus tard et qui ne goûtent pas à la maison… Un peu de bon pain bio et de chocolat, certes, ça le fait, mais pas encore en septembre, à cause des températures encore très estivales qui transforment les trois carreaux si « sages » du matin en pâte à tartiner… les doigts, les trousses, les poches, les manches, le fond du cartable, les livres, bref, à tartiner tout sauf la tranche de pain. Lire la suite…

{ Et l’okara on en fait quoi ? (Part 2) }

{ Et l’okara on en fait quoi ? (Part 2) }

Des recettes sucrées !

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

Documents1-2Incroyable… Vous n’aurez pas eu à attendre octobre 2017 pour la deuxième partie des idées-recettes « SOS okara » ! Pour une fois, rien n’est venu troubler mes résolutions, pas même ma mémoire de poisson rouge un brin surmené qui me joue des tours depuis quelques jours.

Bon, la famille carbure un peu (beaucoup) au lait d’amande et de noisette depuis 10 jours, car tout cet okara, il fallait bien le « fabriquer » en mode quasi industriel pour réaliser toutes ces recettes 😉 Mais personne ne s’en est plaint, et comme je travaille aussi sur des tas de recettes sucrées pour un prochain ouvrage, les repas du soir ont souvent été un grand bol de lait d’amande au miel avec une « création » de maman… Hum, pas toujours très réussie je l’avoue car je suis un peu à côté de mes pompes en ce moment (désolée mes pauvres chéris, maman vous présente encore ses plus plates excuses pour les 5 panettones dont 4 lamentablement ratés de la semaine dernière… qu’il a fallu « expédier » en deux repas du genre bourratifs… Heureusement qu’il y avait le lait d’amande pour faire descendre ;)! Quant à la brioche à l’huile de coco, « l’abominable », celle qui surnageait sur le lait tant elle était grasse et « dense » – et qu’aucun des deux chiens n’a accepté de manger, c’est pour dire-, promis, je recommencerai plus !)

Lire la suite…

{ Le nouveau livre de Marie Chiocolat. Oups, pardon Chioca. }

{ Le nouveau livre de Marie Chiocolat. Oups, pardon Chioca. }

 Mes irrésistibles recettes au chocolat…

 

1 SHADOWBOX_LIV_COUVERTURE_243_1406550849-2Publier ce post, là comme ça à 17h, vous savez comment ça s’appelle (qui a dit « du sadisme ? ») ? De la chro-no-nu-tri-tion.

Si si, je vous assure ! Car la fin d’après-midi, c’est le moment où votre corps a biologiquement le plus besoin de sucré : savoir l’écouter à ce moment là, c’est éviter de gros « craquages » plus tard dans la soirée. Ce qui ne veut pas dire, notez-le bien, qu’il faille tout de suite vous ruer sur un paquet de pépitos ! Non, ce que les bons nutritionnistes sont unanimes à vous conseiller, c’est une petite collation-goûter sucrée mais saine et bien ressourçante autour de fruits frais ou cuits (ou secs), de bon chocolat noir, voire d’une portion de pâtisserie maison très équilibrée comme on sait si bien les concocter nous, les mamans « bio ».

Lire la suite…

{ Pour Véro… }

{ Pour Véro… }

Cookies pralinés au son d’avoine

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG très bas ♥

 

_DSC5775-2

Connaissez-vous le dicton (justifié) :

« En Juillet dans le Dauphiné,

N’oublie pas tes gants et ton bonnet

Ou t’auras la goutte au nez »… ?

 

Non ? Normal, j’viens de l’inventer.
Aujourd’hui mercredi 9 juillet,
Pluie, tempête de vent, 12°degrés.
En revenant de la boîte aux lettres,
J’ai eu du mal à m’en remettre !
M’a fallu 4 cookies pralinés
Pour commencer à m’réchauffer…
Juillet, certes, c’est le plein été
Mais ne rêve pas d’un mojito glacé
À l’ombre fraîche d’un grand noyer…
Vite, vite, un café brûlant,
Histoire de ne plus claquer des dents.
Ah, ce réchauffement climatique !
Il m’inspire des vers pathétiques poétiques…
J’vous le fais pas en alexandrins,
Ou j’y serai encore demain matin. (Qui a dit « poil aux mains » ?)

Lire la suite…