image_pdfimage_print

Répétez après moi : cé-bettes…

{ Répétez après moi : « cé-bettes »… }

Tarte printanière à la faisselle de chèvre et aux cébettes

♥ Végétarien ♥ IG Bas ♥

Tarte printanière à la faisselle de chèvre et aux cebettesCette année, pour ce qui est de se régaler nous sommes vraiment de grands privilégiés car notre fiston passe la moitié de son temps en alternance… savez-vous où ? (non, pas dans une chocolaterie, faudrait quand même pas charrier.) Et bien je vous le donne en mille : Dans une chèvrerie bio ! Aaaaah, les bons fromages qu’il nous ramène… Des frais, des secs, des crémeux, des faisselles, je les aime tous ! Quand il rentre le soir de sa journée à la ferme, mon grand sent bon la chèvre et le foin frais (oui, je vous promets que ça sent très bon, une chèvre, ça sent fort 😉 , mais bon), et toute la famille a soudain envie d’un petit bout de fromage, là tout de suite. Mais le souci c’est que chez nous, les fromages ont une espérance de vie très en deçà de la moyenne mondiale, ce qui fait que généralement, on doit juste se contenter de humer sur le pull du fiston ce bon parfum de campagne (qualifié « d’after-chèvre » par son frérot un tantinet espiègle…)
Lire la suite…

{ Smörgåstårta… }

{ Smörgåstårta… }

Sandwich-cake au chèvre frais, saumon et piment d’Espelette

♥ IG bas ♥

 

_DSC0807-2En prévision de vos buffets estivaux, je vous ai concocté ce matin un espèce de smörgåstårta. Ceci n’est pas une injure du Capitaine Haddock, mais juste une jolie recette scandinave constituée de pain polaire garni de saumon, crème, petites herbes, concombre, etc., le tout présenté comme un gros gâteau salé à servir en entrée. Bref, c’est très rafraîchissant, simple à faire (sans allumer le four, comme ça on crève pas de chaud…) et de présentation canon !

Notons, pour les fans de culture générale (ou pour ceux qui se font un devoir de  toujours gagner au Trivial Poursuit), que le smörgåstårta* peut aussi s’appeler « sandwich-cake » en français. Ah, mais flûte alors… « sandwich-cake », ce n’est pas plus français que « smörgåstårta ». Gâteau-sandwich ? Humf, mais il y a toujours « sandwich ». Gâteau-de-gros-pains-plats-garnis alors ? Bof.

Restons sagement sur sandwich-cake…

Lire la suite…

{ Kalinka-kalinka-kalin-tralala… }

{ Kalinka-kalinka-kalin-tralala… }

Blinis maison à l’épeautre et au son d’avoine

♥ Sans lait ♥ IG bas ♥

 

 

_DSC7898-3-2Ouf, une bonne chose de faite ! Cela faisait au moins 3 Noëls que je voulais partager cette recette avec vous (sans jamais en trouver le temps, hélas) : Elle est à la fois si simple, si saine et si délicieuse que grâce à elle je n’ai plus acheté de blinis depuis belle lurette (et pourtant, si vous saviez à quel point j’en raffole !).

Cette recette, elle est presque « magique » : du son d’avoine, de la farine d’épeautre complète, des œufs, de l’eau, et basta (ou presque). Pas de crème fraîche, pas de matière grasse ajoutée hormis l’huile d’olive de la poêle. Cerise sur le gâteau ? Il est presque impossible de faire plus simple : la veille au soir vous mélangez vite-fait tous les ingrédients dans un petit saladier, vous « oubliez » au frigo jusqu’au lendemain le temps que la pâte lève, et vous n’aurez plus ensuite qu’à faire cuire des petites cuillerées de pâte dans une poêle toute simple, sans vous enquiquiner à chercher, trouver, acheter, payer une « poêle à blinis » {objet 100% superflu qui encombrera vos placards 11,5 mois sur 12, coincé entre la stupidissime fontaine à chocolat achetée sur un coup de tête la veille d’un mardi Gras, le « redoutable » gaufrier paresseux – 7 min par gaufre ! – offert par La Redoute, et les derniers survivants du top 10 des cadeaux de mariage les plus imbéciles qui squattent plein de toiles d’araignée depuis 10 ans, et qui y resteront encore longtemps : on ne risque de les casser, vu qu’on ne les sort JA-MAIS }  

Lire la suite…

{ Pas si « tarte » que ça… }

{ Pas si « tarte » que ça… }

Tarte « soleil » aux jeunes courgettes, pignons et Chavignol

♥ Sans oeufs ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥ (Pâte à tarte 100% vegan) ♥

 

Tarte soleil aux jeunes courgettes 3-2L’été arrive enfin, avec à la maison une ambiance de « presque vacances »… Les loulous soufflent, après une longue année scolaire terminée en apothéose avec toutes les émotions des révisions (pffff…), des examens (râââh !), des « interros surprise » (gloups !), du théâtre de fin d’année (euhhh…), de l’attente des verdicts de conseils de classe (claclaclac !…), des séparations d’avec les gentils camarades (snif…) et j’en passe.

Bref, après avoir vu avec un brin de tristesse mes pauvres chéris les yeux cernés tout ce mois de juin, je les admire maintenant s’époumoner, caracoler, sautiller dans le jardin un sourire jusqu’aux oreilles et brandissant, selon les âges, une branche de cerisier dépecé (euh, pardon, une Winchester de cowboy…), une raquette de badminton, une poupée échevelée, un MP3 en demandant quel est l’idiot qui a perdu les oreillettes, voire un gros livre pour assommer le frère qui fait trop de bruit quand on essaye de lire … Bref, ils récupèrent bien vite 😉

Lire la suite…