image_pdfimage_print

{ Après Pâques, on fait léger léger… }

{ Après Pâques, on fait léger léger… }

3 délicieuses recettes « détox » de printemps

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas

 

103411384Bon, ben voilà, ça c’est fait. Avec Pâques est passé le « pic épidémique » anuel de boulotage de chocolat.

Je ne vous ferai pas la liste de toutes les tablettes auquelles j’ai goûté ces jours-ci (pour agraver mon cas, nous sommes même allés visiter l’atelier Valrhona en famille…), ni de tous les pauvres lapins, agneaux, et autres poules (en chocolat, bien sûr…) dont j’ai sagement croqué l’oreille, le bec ou le bout du pied (avant de tout finir de dévorer, l’air de rien, petit bout « raisonnable » après petit bout « raisonnable »).

Vous avez certainement été beaucoup plus sage que moi… (Non? Ohhhh…) Mais mon petit doigt me dit que quelques petites recettes gourmandes, légères et printanières ne seraient pas sans vous déplaire 😉

Voici donc 3 recettes de saison extraites de mon ouvrage « Mes recettes détox super gourmandes »qui vient de paraître… En m’excusant d’avance pour ceux qui ont déjà mon livre, et pour qui ce post ne sera donc pas le scoop de siècle 😉

Lire la suite…

{ Comment je vois la gourmandise… }

{ Comment je vois la gourmandise… }

Salade de riz tiède aux légumes primeurs et ail des ours

♥ Sans lait ♥ Sans Gluten ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC1110-2En recevant par newsletter le titre de ce billet (comment je vois la gourmandise), j’en connais qui ont dû se précipiter dans l’espoir de découvrir un bon gros gâteau à étages ou un énième fondant au chocolat… Et ben non. Il n’y a « que » cette bête salade de riz, toute simple certes, mais à l’image de ce qui me fait craquer au quotidien dès que j’ai le temps de me préparer un vrai repas 🙂

Notez bien tout de même que je ne me suis pas contentée de jeter dans un saladier une tasse de riz avec n’importe quel truc lambda dedans histoire de faire de la couleur… Dans cette recette, chaque détail a son importance : la cuisson minutée des pointes d’asperge, la saveur incomparable des œufs fermiers mollets (vous avez vu ce jaune ? la retouche photo n’y est pour rien c’est juste la « vraie » couleur d’un œuf de poule qui court dans l’herbe fraîche à longueur de journée – la poule, pas l’œuf, pfff y’en qui suivent vraiment pas…), l’intensité d’une bonne huile d’olive non filtrée, la petite touche de fleur de sel sur le jaune d’oeuf, le poivre 5 baies, la lichette de vinaigre balsamique dans la sauce… Tous ces petits trucs font d’une « bête » salade de riz un plat à tomber.  Et quand on a savouré un truc comme ça, les papilles sont tellement satisfaites que point n’est besoin de se jeter ensuite sur la tablette de chocolat pour avoir « son compte » de gourmandise 😉

Lire la suite…