image_pdfimage_print

{ Et l’okara on en fait quoi ? (Part 2) }

{ Et l’okara on en fait quoi ? (Part 2) }

Des recettes sucrées !

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

Documents1-2Incroyable… Vous n’aurez pas eu à attendre octobre 2017 pour la deuxième partie des idées-recettes « SOS okara » ! Pour une fois, rien n’est venu troubler mes résolutions, pas même ma mémoire de poisson rouge un brin surmené qui me joue des tours depuis quelques jours.

Bon, la famille carbure un peu (beaucoup) au lait d’amande et de noisette depuis 10 jours, car tout cet okara, il fallait bien le « fabriquer » en mode quasi industriel pour réaliser toutes ces recettes 😉 Mais personne ne s’en est plaint, et comme je travaille aussi sur des tas de recettes sucrées pour un prochain ouvrage, les repas du soir ont souvent été un grand bol de lait d’amande au miel avec une « création » de maman… Hum, pas toujours très réussie je l’avoue car je suis un peu à côté de mes pompes en ce moment (désolée mes pauvres chéris, maman vous présente encore ses plus plates excuses pour les 5 panettones dont 4 lamentablement ratés de la semaine dernière… qu’il a fallu « expédier » en deux repas du genre bourratifs… Heureusement qu’il y avait le lait d’amande pour faire descendre ;)! Quant à la brioche à l’huile de coco, « l’abominable », celle qui surnageait sur le lait tant elle était grasse et « dense » – et qu’aucun des deux chiens n’a accepté de manger, c’est pour dire-, promis, je recommencerai plus !)

Lire la suite…

{ Et l’okara, on en fait quoi ? }

{ Et l’okara, on en fait quoi ? }

Partie 1 : idées recettes salées

♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

1-2Je sais.

Un jour, à la fin d’une recette de lait d’amande maison, je vous ai dit que je vous expliquerais « bientôt » que faire de l’okara qui allait vous rester sur les bras. Et vu que j’ai un tout petit peu oublié, j’espère qu’en l’espace d’un an et demi, vous avez déjà trouvé quelques solutions pour « recycler » ce précieux okara autrement qu’en paillant les rosiers ou remplaçant la litière du chat. Non ? Ah. 

Alors pour me faire pardonner, voici déjà aujourd’hui 3 recettes salées assez sympas. Et « bientôt » (peut-être vers octobre 2017, puisque j’ai dit « bientôt »… ;)) je vous donnerai aussi des idées de recettes sucrées. Vous voilà rassurés.

Mais d’abord, je vais éclairer quelques lanternes, car j’en vois certains qui paniquent un peu derrière leurs écrans d’ordinateur.

C’est quoi l’okara ?

Lire la suite…

{ Ça c’est du sport ! }

{ Ça c’est du sport ! }

Mon « Paris-Brest » très sage…(Nooon ? ça peut être sage un Paris Brest ?)

♥ Sans lait ♥ IG bas ♥

1 Paris-Brest 8-2J’ai un grand fils (trop mignon) passionné de vélo… Il me saoule gentiment m’instruit toute la journée -surtout en été pendant le tour de France *- de ses grandes connaissances en la matière, me farcissant la tête de tout un tas de noms bizarres qui virevoltent dans mon esprit comme un écho bourdonnant : cadre en carbone, Giro, maillot à pois, peloton, Milan-San Remo, équipier, Mont Ventoux, étape clé, col hors catégorie, Thomas Voeckler, secteur pavé, pédalier, dérailleur à impulsion électrique, échappée, etc. Je prends toujours un air très entendu pour ne pas faire de peine à mon grand chéri – il est si passionné- même quand il me parle du vice champion junior de Tasmanie 1978, mais oserai-je vous l’avouer ?… J’ai parfois l’impression de m’emmêler un peu les pédales, d’avoir toujours un vélo de retard, bref, mon attention a vite fait de dérailler. Et puis un jour, il a prononcé comme par hasard, au milieu de tout un champ lexical aussi parfaitement hermétique à ma compréhension qu’un essai d’anthropologie philosophique en russe, ces deux mots magiques…

Paris-Brest.

Lire la suite…

{ 2014 dans la tendresse et la bonne humeur ! }

{ 2014 dans la tendresse et la bonne humeur ! }

Le gâteau d’anniversaire « Bain des 3 petits cochons »

♥ Sans lait ♥ IG bas ♥

 

 

1 plat mathilde-2-2Voilà, ouf, tous les papooses de la maison ont repris le chemin de l’école en bonne santé, et je dirai même, avec un furieux appétit ! Pensez-donc, il faut rattraper ces jours de diète forcée, à un âge où l’on a naturellement l’estomac dans les talons, et après avoir vu passer sous son nez des tas de petits chocolats de Noël sans pouvoir y toucher…

Comme c’était tout dernièrement les 13 ans de mon 2ème petit gars, et qu’il avait vraiment beaucoup, beaucoup aimé le gâteau d’anniversaire de son frère (et qu’il a aussi une bonne dose d’humour…) j’ai pensé que ce gâteau était tout indiqué pour lui ! Comme c’est par ailleurs un maniaque de la douche et de la propreté, il ne risquait pas de se sentir visé par ce « Bain des 3 petits cochons », contrairement à de plus jeunes membres de la fratrie qui ne daignent mettre le bout du petit orteil dans l’eau qu’une fois bâillonnés et ficelés au pommeau de douche …

Lire la suite…

{ Do it yourself ! }

{ Do it yourself ! }

Lait d’amande maison pour les paresseux

(Déclinable en lait de noisette, lait amande-avoine, épeautre-noisette, etc…)

(Et aussi pour ceux qui en ont marre du lait d’amande infâme et/ou hors de prix…)

1-2-2Cette recette aurait aussi pu s’appeler « Le lait d’amande plus simple tu meures » tant elle démystifie la fabrication de ce produit incontournable en pâtisserie bio, aussi réconfortant dans un bol fumant en hiver que rafraîchissant dans de grands verres glacés en été, mais aussi tellement sain pour notre santé…

Mais avant tout, une petite question  que vous vous poserez peut-être : Pourquoi « s’enquiquiner » à faire du lait d’amande maison alors qu’on en trouve maintenant partout dans le commerce?

1/ Parce que je ne veux plus payer mon lait d’amande la peau des f****s, sachant que l’espérance de vie d’une brique ouverte est d’environ 2 h chez moi, entre les recettes, les gourmands qui passent la tête dans le frigo et les goûters de la Poupougnette.

2/ Parce que je ne veux plus d’émotions fortes dans le style « Pousses-toi-vite-qu’je-recrache-tout-dans-l’évier! » quand je goûte à certaines marques de lait d’amande… Car il faut savoir que si certains fabricants proposent un lait d’amande tout à fait délicieux (hors de prix, mais délicieux), d’autres (tout aussi hors de prix) doivent apparemment le fabriquer avec de la craie pilée -pour la texture – et de la colle Cléopâtre fondue– pour la saveur. Et cela, outre le fait que c’est absolument imbuvable, ça peut aussi, vous flinguer la meilleure recette ! Vengeaaaaance !!!

Lire la suite…