image_pdfimage_print

{ Ah, ces p’tites crèmes aux œufs, crèmes brûlées et petits « Flanbio » régressifs… }

{ Ah, ces p’tites crèmes aux œufs, crèmes brûlées et petits « Flanbio » régressifs… } 

4 recettes pour « tire-au-flan »!

♥ IG bas ♥

 

_DSC2253-2C’est un vrai mystère… Je peux passer sagement 100 fois devant certaines gourmandises, mais à la 101ème fois il faudra a-bso-lu-ment  que j’y goûte sous peine de faire tout l’après-midi une tête de bouledogue qu’a mal aux dents d’être un peu contrariée.

D’ailleurs, dès cette petite crise de gourmandise satisfaite, c’est magique, tout va mieux !

Et c’est exactement ce qui vient de m’arriver avec un petit flan bio dont je vais vous raconter l’histoire, et qui est à l’origine de ce billet. Mais commençons par le commencement. (Si vous êtes un peu pressés, vous pouvez aller directement aux recettes, je vous en ferai pas tout un flan.)

Oui, bien sûr, je les aime bien ces petits flans, et si je faisais comme certain(e)s une taille 36 en m’empiffrant n’importe quoi, je crois que je les attendrais plus souvent au tournant, une cuillère à la main. Mais là, on est dans la « vraie vie », avec petites poignées d’amour et tout et tout alors le flan, c’est le genre de dessert sur lequel  j’ai bien sagement fait une croix, regardant passer ceux que je fais pour mes enfants sans même en goûter une cuillerée. Seulement voilà, je suis tombée sur le dernier (ou l’avant dernier je ne sais plus) Vie Pratique Gourmand,  qui faisait, devinez quoi, un dossier sur les flans, crèmes aux œufs et crèmes brûlées.

Lire la suite…

{ Comme promis… }

{ Comme promis… }

Bûche « White & Gold »

A l’amande blanche, crème de citron et coco

♥ Sans gluten ♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC0713 bis - Copie-2Je vous l’avais promis, voici déjà une recette de bûche de Noël à IG bas (et même très bas). Les deux autres recettes photographiées aujourd’hui à mes risques et périls (je vous expliquerai demain pourquoi) suivront bientôt, car je n’ai pas eu le temps de les copier, et en plus ça ferait tellement de texte que je ne voudrais pas vous faire peur…

Cette recette est inspirée de la fameuse « Bûche à la mandarine » de mon ouvrage 60 desserts à IG bas. Mais pour éviter les catastrophes et les noms d’oiseaux, je vous ai épargné le coup du biscuit roulé, car je trouve cette recette « sans rouler » bien plus simple à mettre en œuvre.

Les petits flocons sont en pâte d’amande « maison » au sirop d’agave, réalisés avec des emporte-pièces « éjecteurs » fabuleux achetés ICI.

Lire la suite…

Bavarois tout léger aux fruits d’été

 

Bavarois tout léger aux fruits d’été

(Recette sans gluten, sans lait, et à IG bas)

Cette recette de gâteau sans aucun produit laitier est pour ma visiteuse du Québec qui se reconnaîtra facilement…

_DSC0218

Pour les cuisiniers en vacances atteints de « flémingite » estivale aigüe, sachez que ce bavarois aux pêches ne vous demandera que 15 minutes de préparation, 10 minutes de cuisson (veinards, vous n’aurez pas à compter comme moi le temps de la séance photo), et je ne vous parle même pas du temps de « liquidation », encore plus court, et variable en fonction de la gourmandise de chacun…

Pour la petite histoire, et aussi pour vous prouver à quel point il est difficile de le rater même avec beaucoup de mauvaise volonté (ou de malchance), sachez qu’hier, une fois ma « génoise sans farine » au four, et les pêches mixées avec l’agar-agar (donc juste au moment ou il ne fallait pas trop trainer sous peine de retrouver la préparation à l’agar-agar prise en bloc dans le saladier), je me suis aperçu qu’il me manquait juste 1 œuf pour la mousse à la pêche.

Grrrrrrr.

J’envoie, confiante, un de mes enfants au poulailler… grève des poules! Elles s’étaient débrouillées, à 8, pour ne pas me pondre un seul petit œuf. Grosse fatigue. Et pendant ce temps, ma préparation à l’agar-agar refroidissait, il devenait donc urgent d’y incorporer les blancs en neige. 

Lire la suite…