image_pdfimage_print

{ Deux recettes de gourmets pour Noël… }

{ Deux recettes de gourmets pour Noël… }

 Faux foie-gras de grand-mère à la Lyonnaise,

Pain brioché à l’épeautre

 

_DSC1695-3J’en connais qui ont tremblé en lisant l’intitulé de la recette… Au secours, pour Noël 2015 Marie veut nous faire manger du « Faux-Gras » !!! Maiiis non, rassurez-vous. Bon, déjà, pour ceux qui ne connaissent pas le célèbre « Faux-Gras » qui fait fureur dans les milieux végétar(l)iens depuis quelques années, je vais devoir ouvrir une petite parenthèse : le « Faux-Gras », c’est du foie-gras vegan. Enfin, c’est censé être du foie-gras vegan. Parce que pour être vegan, c’est vegan. Mais pour ce qui est d’être du foie-gras… Sans vouloir faire ma pénible aux papilles trop sélectives, je n’ai vraiment pas réussi à retrouver dans ce… hum, pâté (?) tout mou à base de levure, huile de palme, champignon et fécule une grande extase gustative. Manger ça à Noël ? Arf. Pour les piques-niques vite-fait sur l’autoroute je dis pas, mais bon, à Noël ch’sais que ch’suis pénible mais j’imaginerais bien quelque chose d’un peu plus exaltant…

Lire la suite…

{ Smörgåstårta… }

{ Smörgåstårta… }

Sandwich-cake au chèvre frais, saumon et piment d’Espelette

♥ IG bas ♥

 

_DSC0807-2En prévision de vos buffets estivaux, je vous ai concocté ce matin un espèce de smörgåstårta. Ceci n’est pas une injure du Capitaine Haddock, mais juste une jolie recette scandinave constituée de pain polaire garni de saumon, crème, petites herbes, concombre, etc., le tout présenté comme un gros gâteau salé à servir en entrée. Bref, c’est très rafraîchissant, simple à faire (sans allumer le four, comme ça on crève pas de chaud…) et de présentation canon !

Notons, pour les fans de culture générale (ou pour ceux qui se font un devoir de  toujours gagner au Trivial Poursuit), que le smörgåstårta* peut aussi s’appeler « sandwich-cake » en français. Ah, mais flûte alors… « sandwich-cake », ce n’est pas plus français que « smörgåstårta ». Gâteau-sandwich ? Humf, mais il y a toujours « sandwich ». Gâteau-de-gros-pains-plats-garnis alors ? Bof.

Restons sagement sur sandwich-cake…

Lire la suite…

{ Une recette de mon « Carnet de cuisine », et puis peut-être des vacances à Nice ? }

{ Une recette de mon « Carnet de cuisine », et puis peut-être des vacances à Nice ? }

Les « barbajouans »

♥Végétarien ♥ IG modéré ♥

—-

barbas jouans (cuits dans joli plat) copieVous trouverez dans certaines boulangeries du Vieux-Nice ou de du Haut-Pays d’appétissants petits chaussons salés portant le curieux nom de barbajuans, ce qui signifie littéralement « Oncle Jean » en nissart (j’ai toujours trouvé ce nom un peu bizarre, alors si quelque vieux Niçois pouvait m’en donner une explication plausible je m’en sentira moins ignare…)

Ils peuvent être farcis de différentes manières (épinards, blettes, poireaux, courgettes, courge rouge, avec ou sans viande, avec ou sans anchois…), être rectangulaires, en croissant de lune ou en forme de petite bourse, frits à l’huile ou dorés au four. Ils peuvent même s’appeler barba-Juans ou boussotou au lieu de barbajouans … Mais dans tous les cas, vous vous régalerez très certainement de cette spécialité bien traditionnelle et ô combien délicieuse de notre gastronomie niçoise!

Lire la suite…

{ Mais non c’est pas la rentrée… Souriez, c’est encore l’été ! }

{ Mais non c’est pas la rentrée… Souriez, c’est encore l’été ! }

Petits farcis niçois, vite faits bien faits

(Ne prenez pas peur j’ai été bavarde mais la recette est courte)

♥ Sans gluten ♥ IG bas ♥

 

1-2C’est pas bientôt fini de nous faire déprimer avec vos histoires de cartables, de « régimes de rentrée » (pouah) et de courses scolaires  (re-pouah)?

Parce que parlons-en des courses scolaires !

Moi, ça y est je m’y suis collée… 5 loustics une liste à la main, (et pas n’importe quelle liste, une « de compet» avec des formats de cahiers travaux pratiques qui existent pas, et tout et tout…),  le bébé dans le chariot qui en profite pour mâchouiller tous les stylos plumes qui passent, les enfants qui s’étripent  parlementent  pour savoir qui aura le cahier de texte avec le bébé renard ou celui avec le chaton (messieurs les fabricants, soyez gentils, la prochaine fois mettez la même bestiole sur tous les cahiers de texte), les grands cris  stridents  enthousiastes à travers le magasin (« Maman,  Maman, ç’est où les feuilles triples semi-perforées en bristol mat de couleur format A5 ! » « Maman, Maman  le taille crayon bleu foncé là il est pas beau et je suis sûr qu’y taille rien, je peux prendre le rose avec une princesse dessus ? je suis sûre qu’y taillera mieux », « Maman, Maman, sur la liste ya marqué un compas, une équerre et un rapporteur mais c’est quoi un rapporteur ? Toi maman tu dis toujours que t’aimes pas les rapporteurs… »), le tout sous le regard mi-compatissant, mi-scandalisé, des « gens » qui n’ont pas, eux, six iroquois autour du chariot et qui en bavent déjà bien assez comme ça….

Lire la suite…

{ Une « saine gourmandise » pour l’apéro }

{ Une « saine gourmandise » pour l’apéro }

Madeleines à l’huile d’olive, basilic et parmesan

♥ IG modéré ♥

 

madeleines blog light 1-2Le casse-tête de l’apéro quand on fait attention à sa ligne… Ou comment se faire plaisir, et passer un chouette moment entre amis sans avaler en quelques bouchées les calories, les sucres cachés et les graisses d’une demi-semaine!

Car qui n’a jamais connu ces situations critiques où on arrive tout joyeux (parce qu’on est entre copains hein, pas à cause des deux verres de rosé…),  et complètement affamé devant une petite table avec cacahouètes, mini-pizzas, feuilletés aux saucisses, apéricubes et tutti quanti. La cata.

Si on a beaucoup de chance, il y aura des olives ou des petits cubes de comté. Voir même, ô merveille, des tomates cerise. Mais dans le cas contraire, il ne reste que 2 choix :

1- Craquer sur les petits fours et aller courir dès le lendemain pour « expier »…

2- Ne toucher à rien et rire bêtement toute la soirée parce que le rosé à jeun ça le fait pas et faire la fameuse tête de « bouledogue qu’à mal aux dents » dont je vous ai déjà parlé (et qui me rappelle tant de mauvais souvenirs de l’époque où je ne connaissais pas encore toutes ces petites « astuces » pour rester gourmande sans accumuler les poignées d’amour…)

Lire la suite…