{ 48 heures pour gagner un roaster ! }

9 décembre 2013

{ 48 heures pour gagner un roaster ! }

Le roaster, pour réussir à coup sûr votre festin de Noël

(Ainsi que tous les autres repas de l’année…)

 

 

_DSC3799-2-2Comment ça je radote ? Mais non, rassurez-vous je me souviens tout à fait vous avoir déjà parlé l’an dernier de ce fameux roaster, une cocotte à enfourner « made in USA » qui permet d’obtenir une cuisson absolument parfaite des volailles. Si je vous en reparle aujourd’hui, c’est parce qu’il y a du nouveau 😉

Sur la question de la volaille de Noël dont il ne faut surtout pas rater la cuisson sous peine de voir tous vos convives changer de couleur et vider 3 verres d’affilée, je vous laisse relire mon article de l’année dernière, ça m’évitera de radoter 😉 : Pour résumer en deux mots, sachez que dans un roaster (prononcez « rôsteure » si vous avez un bon accent marseillais, ou «weuosteuwww » pour faire le cake faire encore plus classe), la volaille que vous avez juste salé, poivré, et jeté dans le plat ressort à la fois merveilleusement dorée autour, et toute fondante dedans, comme si vous aviez passé tout le temps de la cuisson à l’arroser de jus en vous faisant griller les sourcils devant la porte du four entrouverte.

Sauf que là, ce brave roaster l’a fait à votre place…

C’est donc LE truc pour sublimer à la perfection la belle volaille de Noël, celle que certains commencent à trouver un peu kitch, mais qui fait pour moi partie de ces traditions un peu « magiques », indéboulonnables, et dont je ne risque pas de me lasser vu que justement, on n’en mange qu’à Noël ;)…

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ J’ai testé pour vous (et pour moi… ;)) : le chocolat cru }

2 décembre 2013

{ J’ai testé pour vous (et pour moi… ;)) : le chocolat cru }

Truffes vegan au chocolat cru

(2 recettes !)

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Sans gluten ♥ Vegan ♥ IG bas ♥

 

4 noix de cocoOserai-je l’avouer ? Voilà un moment que je soupire d’extase après les articles de Mély, Nolwenn, Ellen , Laura ou Antigone, sur le cacao cru*… Car à les lire, ce fameux chocolat « raw » (« raw » c’est « cru » en ingliche) semble être vraiment paré de toutes les qualités : N’étant pas passé par l’étape cuisson/torréfaction à haute température, tous les atouts nutritionnels du cacao cru sont intégralement préservés : antioxydants, magnésium, fer, fragiles acides gras, etc. s’y retrouvent bien plus généreusement que dans le chocolat traditionnel en tablette, ce qui en fait un « superaliment » très précieux pour la santé. Il serait aussi, autre atout non négligeable, plus digeste pour les personnes un peu fragiles du foie.

* Liste non exhaustive, j’ai sûrement oublié des petites fées bio et j’en suis désolée… Si vous avez aussi écrit des articles sur le chocolat cru, donnez-moi les liens, je serai ravie de les insérer dans mon post 🙂

Comme je suis une très mauvaise élève, très paresseuse et en outre très pressée de passer directement à la pratique ;)), je vous laisse découvrir sur les blogs des copines leurs excellents articles si bien documentés façon « cours magistral sur le cacao cru », et si vous n’y voyez pas d’inconvénient, moi je passerai directement à l’étape pourléchage de babines.

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Beaucoup de neige, une panne d’électricité, une grippe = Une chouette idée pour le dîner ! }

20 novembre 2013

{ Beaucoup de neige, une panne d’électricité, une grippe = Une chouette idée pour le dîner ! }

Waterzoï de poisson un peu revisité

 ♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ IG modéré ♥

 

_DSC5607-2-2Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais en Rhônes-Alpes il est tombé un paquet de neige aujourd’hui, de la neige lourde et humide qui colle et qui casse tout. Au résultat, 50000 foyers sans électricité.

50000, dont le mien…

En plus, j’ai depuis hier une bonne crève de derrière les fagots avec la gorge comme si j’avais avalé un cactus sans le mâcher, les yeux comme si j’avais épluché des oignons toute la nuit, les membres traversés de frissons électriques et la tonicité d’une huître cuite sauce roquefort un lendemain de fête. *

*La tonicité, ET le teint d’une huître cuite sauce roquefort…

Et puis la fièvre, quand même, quelle chouette truc pour ne pas trop s’ennuyer quand on est malade ! Un coup tu pètes de chaud, et là banzaïïï il faut enlever tes 5 pulls très vite, c’est une course contre la montre pour pas crever cuit à la vapeur. Juste après, tu claques des dents, et là c’est une nouvelle course contre la montre pour remettre frileusement toutes ces peaux d’oignon au son des castagnettes. Ça occupe. Et puis côté chauffage central, chez nous, il faut que je vous dise qu’on a un truc au top. Un « fourneau bouilleur » que ça s’appelle. Et c’est fait pour chauffer écologiquement une vieille baraque de 250m2 avec juste quelques bûches par jour. Vous allez voir, c’est vraiment perfectionné : Tout le printemps, déjà, au lieu de t’éclater au soleil dans la campagne en fleurs tu dois scier et fendre du bois en prévision de quand il fera froid. Et quand il fait froid, et que là tu rêves d’une bonne flambée et d’une maison toute chaude qui sent le feu de bois, et ben non, le fourneau bouilleur tu peux pas l’utiliser pour cause de panne d’électricité monstre. Ben oui, parce que sans électricité, le fourneau bouilleur -qui est censé être un chauffage au bois- il peut pas le pôôôvre envoyer l’eau chaude dans les étages (à cause d’une histoire de pompe), alors il chauffe, il chauffe, il surchauffe. Là une sécurité se déclenche (un vase d’expansion que ça s’appelle), et là ça veut dire que tu dois trèèèès vite sortir jeter dans la neige tes bûches enflammées à l’aide d’un tisonnier pour éviter que ça saute comme une cocotte minute (fourneau bouillu, fourneau foutu). Bref, tout cela n’a vraiment rien à voir avec la cuisine, quoi que… Vous allez voir où je veux en venir, mais attention il faut bien suivre la démonstration mathématique d’une association d’idées née d’un cerveau « malade » qui surchauffe à 39°C…

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Aaah, ça c’est du dessert ! }

14 novembre 2013

{ Aaah, ça c’est du dessert ! }

Éclairs « light » à l’épeautre, chocolat noir

Et crème végétale coco-vanille

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC4860-2-2-2J’ai mis « light » entre guillemets, car tout est relatif n’est-ce pas…

Disons que par rapport à des éclairs de pâtissiers bourrés de mauvais sucres, de glaçage qui colle au palais, de lait, de beurre, de fécule et de farine raffinée, ceux-ci paraissent très sages, mais ce n’est pas une raison pour en engouffrer 3 ou 4 à la suite hum ? Bon, je sais que personne n’aurait idée de faire un truc pareil (ben, si moi) mais je préfère bien préciser, pour que les choses soient claires : Non, les monocures d’éclairs au chocolat, même bio, ne font pas maigrir. C’est dommage, je sais, mais c’est comme ça…

En revanche, qu’est-ce que c’est bon pour le moral !

Côté réalisation, j’ai été assez étonnée de la simplicité de cette recette. Bien sûr, ce n’est pas une recette qu’on réalise en un éclair (arf, arf, arf, là il fallait rire…) mais en moins d’une heure tout est bouclé, glaçage compris.

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Les résultat du jeu… }

12 novembre 2013

{ Les résultat du jeu… }

Et il y a plus de gagnants que prévu !

(…grâce à la générosité d’un éditeur, à la patience d’une « grande » fille de 11 ans qui tousse, et à une toute petite main innocente qui aime brasser des papiers dans un saladier ;))

_DSC5349-2Avouez que mon sous-titre vous intrigue…vous allez bientôt comprendre 😉

En attendant, comment vous remercier pour tous vos si gentils petits mots ! Je suis tellement désolée de ne pas avoir pu répondre à chacun et chacune d’entre vous comme j’aime tant le faire. Malgré la meilleure volonté je n’aurai vraiment pas pu, car outre le fait que vous êtes assez nombreux à avoir tenté votre chance ;), je suis de mon côté dans la dernière ligne droite avant de rendre un gros travail pour lequel je ne suis pas en avance (quel bel euphémisme…) et du coup je suis un peu en « mode panique » : Le nez dans les casseroles – ou la tête dans le four – dès 8h du mat, jogging toute la journée entre la cuisine, le salon où je réalise parfois quelques photos, dehors ou je fais toutes les autres prises de vue (et ça commence d’ailleurs à cailler dur …), puis gros yeux de hibou insomniaque devant l’ordinateur jusque vers 1h du matin tous les soirs pour taper mes textes, faire des corrections et retoucher mes photos. Bref, tout cela pour dire que ça m’a bien démangé de répondre à tous ces si gentils messages, mais là ce n’était pas trop raisonnable… J’en profite d’ailleurs pour souhaiter la bienvenue à celles et ceux qui m’ont écrit pour la première fois, ou qui viennent d’arriver sur Saines Gourmandises 😉

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ 2 bonnes recettes qui réchauffent, et mon ouvrage à gagner… }

6 novembre 2013

{ 2 bonnes recettes qui réchauffent, et mon ouvrage à gagner… }

Décidément, je ferais bien une soupe !

—-

DSC_0131-2-2-2C’est avec plaisir que je reprends enfin le temps d’écrire un petit billet, après quelques jours mouvementés de tournage devant les caméras* suivis d’une petite semaine de « récupération-cocooning » en famille avec mes loulous chéris. Ces quelques jours de vacances sont d’ailleurs toujours un (trop court) délice, et des petits ou de la maman, je ne sais pas qui est le plus déprimé quand il faut reprendre le chemin de l’école ;).

Que la maison me semble silencieuse après ces belles journées intellectuellement remplies à lire aux plus jeunes des Caroline, des Astérix ou des Tintin sur le canapé, regarder le soir des bons films serrés comme des anchois (c’est à dire pire que des sardines !) avec les « grands » à 4 dans un lit, sortir de dessous les commodes toutes les vieilles chaussettes et autres  charmants accessoires odorants (et oui, les vacances ça sert aussi à faire des rangements dans les chambres), improviser de poétiques ballades en forêt, préparer en chuchotant des petits déjeuners qui sentent bon le chocolat chaud avec les plus matinaux pendant que les grands loirs ronflent encore d’un air béat sur leurs oreillers, ou à trier (encore et toujours) les habits trop petits pour éviter aux garçons d’aller à l’école avec des pantalons bons pour la pêche à marée basse, et aux filles avec des collants qui ne montent pas plus haut qu’à mi-jambe… Bref, je n’ai pas été très présente sur le blog, ma boîte mail implose littéralement, mais je sais que vous ne m’en voudrez pas, avec 6 loulous les vacances sont toujours bien bien remplies 😉

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Brrrrrrrr… }

21 octobre 2013

{ Brrrrrrrr… }

Je ferais bien une soupe !

 

SOUPE_C1MVHD-2-2La température commence à se faire un peu fraîche, et l’envie me prend certains soirs de réchauffer mes mains à un bon bol de soupe fumante et parfumée… C’est tellement réconfortant.

Une bonne soupe, ça sent bon dans toute la maison, ça vous réchauffe le corps et le cœur, ça vous cale, ça vous apaise. Une bonne soupe, ça vous ferait presque aimer le froid et l’humidité de dehors, histoire d’apprécier encore plus ce moment de chaleur et de gourmandise, pelotonnés dans de grands gilets tout doux.

Mais pour que le « cocooning » soit parfaitement efficace, mieux vaut avoir une très bonne recette, à la fois simple, saine, et terriblement gourmande…

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Do it yourself ! }

7 octobre 2013

{ Do it yourself ! }

Lait d’amande maison pour les paresseux

(Déclinable en lait de noisette, lait amande-avoine, épeautre-noisette, etc…)

(Et aussi pour ceux qui en ont marre du lait d’amande infâme et/ou hors de prix…)

1-2-2Cette recette aurait aussi pu s’appeler « Le lait d’amande plus simple tu meures » tant elle démystifie la fabrication de ce produit incontournable en pâtisserie bio, aussi réconfortant dans un bol fumant en hiver que rafraîchissant dans de grands verres glacés en été, mais aussi tellement sain pour notre santé…

Mais avant tout, une petite question  que vous vous poserez peut-être : Pourquoi « s’enquiquiner » à faire du lait d’amande maison alors qu’on en trouve maintenant partout dans le commerce?

1/ Parce que je ne veux plus payer mon lait d’amande la peau des f****s, sachant que l’espérance de vie d’une brique ouverte est d’environ 2 h chez moi, entre les recettes, les gourmands qui passent la tête dans le frigo et les goûters de la Poupougnette.

2/ Parce que je ne veux plus d’émotions fortes dans le style « Pousses-toi-vite-qu’je-recrache-tout-dans-l’évier! » quand je goûte à certaines marques de lait d’amande… Car il faut savoir que si certains fabricants proposent un lait d’amande tout à fait délicieux (hors de prix, mais délicieux), d’autres (tout aussi hors de prix) doivent apparemment le fabriquer avec de la craie pilée -pour la texture – et de la colle Cléopâtre fondue– pour la saveur. Et cela, outre le fait que c’est absolument imbuvable, ça peut aussi, vous flinguer la meilleure recette ! Vengeaaaaance !!!

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Septembre dans le sud de la France… }

25 septembre 2013

{ Septembre dans le sud de la France… }

Moelleux provençal à la figue, amande et fleur d’oranger

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥  IG bas ♥ 

 

_DSC1373-2-2La semaine dernière a été pour moi une jolie parenthèse dépaysante et ensoleillée…

Laissant derrière moi les premières fraîcheurs de l’automne dauphinois, j’ai goûté pour quelques jours la douceur de Nice, de Cannes, de Grasse et de l’arrière-pays varois pour quelques jours de répit après un été épiquo-roccambolesque qui m’avait laissé un peu sur les rotules. Début septembre, je n’avais pas encore d’entonnoir sur la tête, mais on n’en était plus très loin…

Il était donc temps de souffler un peu, avec au programme baignades du matin sur des plages quasiment désertiques, petits restos niçois, promenades dans la campagne provençale ou sur les roches rouges de l’Esterel. Tout cela fut bien ressourçant, malgré une mauvaise nouvelle apprise par téléphone et qui m’a laissé toute triste et désemparée (nota : toujours laisser son portable bien au fin fond de la valise) jusqu’à ce que le soleil couchant sur le sable rouge d’une petite plage entre Cannes et Fréjus ne me rende le sourire : Comment rester soucieuse quand un vent tiède gonfle vos cheveux, et que des vagues éclaboussent vos doigts de pieds sous les éclats de rire des petites qui se baignent dans la lumière du soir… J’ai rapporté pour vous quelques photos de ce beau coin de France, ainsi qu’une recette réalisée avec les figues du jardin de ma Maman. Il faut vous dire que ces fameux gros figuiers familiaux qui croulent maintenant sous les beaux fruits violets, je les ai moi-même sélectionnés avec mon Papa quand j’étais une toute petite fille, lors d’une « promenade-dégustation » de laquelle nous avions ramené toute une moisson de boutures. Les petites boutures sont devenues de jeunes figuiers, qui sont devenus à leur tour de gros figuiers donnant de beaux fruits… Comme moi, en fait, et tout cela ne me rajeunit pas 😉

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ 2 bons desserts de saison sans aucun sucre ajouté… }

19 septembre 2013

 { 2 bons desserts de saison sans aucun sucre ajouté… }

Un cake et un crumble, sucrés uniquement avec des fruits

♥ Sans lait ♥ Sans sucre ajouté ♥ IG bas ♥

89954504_p

Aujourd’hui, pas de Marie bavarde ! Je vous la fais courte (… et j’essaye de me faire pardonner avec deux recettes au lieu d’une ;)) car je suis en vacances dans le sud chez mes parents histoire  de me reposer après un été particulièrement « intense ». Mais je reviendrais vers vous très vite avec de belles photos dépaysantes ;)).

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Muffins-Monday #38#… Et une promenade poétique en images }

11 septembre 2013

{ Muffins-Monday #38#… Et une promenade poétique en images }

Muffins bio aux mûres sauvages, façon gâteau au yaourt

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC1103Promenons, dans les bois… pendant que le loup n’y est pas…

De toute façon, chez nous des loups y’en a pas.

En revanche, ce qu’il y a dans nos forêts, ce sont des chasseurs, et bien qu’ils aient eux aussi le droit d’exister (ne vexons surtout pas le gentil pépé d’à côté qui nous donne du sanglier…) je ne suis pas fan des ballades en forêt ambiance « Il faut sauver le soldat Ryan », avec des coups de feu à droite, à gauche, devant, derrière et en diagonale, certes lointains, mais avec les loulous au milieu ça me rend furax crispe toujours un tantinet.

J’ai beau faire habiller tout le monde en bleu pétard et orange fluo, ma tribu a beau faire naturellement un tintamarre à faire fuir tous les sangliers hors du département, je ne suis vraiment tranquille que le soir, quand les biches sortent et que les chasseurs rentrent !

Le concours « muffins-Monday » spécial muffins des sous-bois de ma chère Sandy était donc une occasion rêvée de faire avant-hier un beau pique-nique du soir, avec cueillette de mûres, jolies photos, et grand bol d’oxygène. 

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Consommer moins de sucre? Oui, mais comment… }

4 septembre 2013

{ Consommer moins de sucre? Oui, mais comment… }

Mes bons desserts aux sucres naturels

(Miel d’acacia, sirop d’agave, sirop d’érable, stévia…)

 

89569227_pTadaaam… Voilà, effet de surprise complètement loupé, vous savez déjà que vais vous présenter un nouveau livre… Vous commencez un peu à me connaître n’est-ce pas?

Il faut dire, j’ai presque « honte » surtout pour celles et ceux qui m’ont confié s’être lancé un jour dans une « collection Marie Chioca » et qui vont finir par trouver ça un peu ruineux… Désolée.

Du coup, si vous commencez à trouver que je me tape trop l’incruste dans votre bibliothèque, vous pouvez arrêter la collection, je ne vous en voudrais pas 😉 Sinon, suivez le guide à la découverte des alternatives saines et naturelles au vilain sucre de table qui nous troue les dents, malmène notre pauvre organisme et nous fait une drôle de silhouette…

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ « Rhône-alpins », à demain ! }

30 août 2013

{ « Rhône-alpins », à demain ! }

Atelier sur les saines alternatives au sucre,

Et dédicaces de mes livres demain à la foire bio de l’Albenc

 

Chers amis visiteurs, peut-être certains d’entre vous habitent-ils en Rhône-Alpes (ou pas trop loin) ? Si c’est le cas, sachez que se tiendra demain et après-demain la grande foire bio « L’avenir au naturel » à l’Albenc (38), et qu’à cette occasion nous pourrons nous y rencontrer. J’y donnerai à 15H un atelier sur les saines alternatives au sucre (je crois hélas qu’il est déjà complet), et je dédicacerai mes ouvrages à 16H30 sur le stand de Terre Vivante.

Je serai vraiment ravie d’y faire votre connaissance 😉

Et puis si vous habitez à Quimper, St Jean de Luz, Strazbourg, Calais, (ou Tahiti, Montréal, etc…) je vous donne rendez-vous sur ce blog la semaine prochaine, pour vous parler de ça : 

 

 Très bon week-end à vous tous !!!

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Et si l’on repoussait un peu la rentrée ? Du moins le temps d’un beau pique-nique… }

25 août 2013

{ Et si l’on repoussait un peu la rentrée ? Du moins le temps d’un beau pique-nique… }

 De fameux pans bagnats… pour prolonger les vacances d’été !

♥ Sans lait ♥ IG modéré ♥

—-

_DSC9704-2Halte à la déprime ! Je sais, pour certains, c’est bientôt la rentrée… Vous êtes en train de vous battre (ou de vous débattre) avec des histoires de cartables « Hello Kuku » ou « Grand Galopin » qui coûtent la peau des f****s mais font rêver vos petites filles, vous recherchez qui a bien pu dévorer la règle, le rapporteur et l’équerre métalliques que vous aviez acheté l’an dernier pensant que ça ferait au moins 5 ans (ah ah !), vos garçons ont pris 2 pointures depuis juillet et c’est vous qui allez devoir enfiler, pour ne pas les flanquer aux ordures, leurs ridicules shoes bleu métallisé à crampons achetées en juin. Je sais, je sais.

Là dessus, il y a aussi le coup des horaires de cars extravagants pondus par des bureaucrates qui ne se déplacent qu’en bagnole, des horaires de train pondus par des méga-bureaucrates qui ne se déplacent qu’en avion privé, et dans tout cela il va falloir, dès la semaine prochaine, que 4 de vos enfants soient en même temps à 8H30 dans 4 établissements différents aux 4 coins diagonaux de la ville. Fastoche.

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Oups ! Encore du chocolat… }

13 août 2013

{ Oups ! Encore du chocolat… }

Gâteau d’anniversaire pour un grand garçon,

Plein de pâte à tartiner coco-chocolat

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥  Vegan (seulement la pâte à tartiner)

 

1 gros gâteau d'anniversaire tout simple au chocolat 5-2-2Je sais, je sais, nous sommes en plein été et je devrais vous concocter des tas de recettes pleines de prunes, de pêches, d’abricots, de myrtilles et compagnie (pour les tomates et les courgettes j’ai déjà donné ;)).

Seulement voilà, j’ai un grand garçon à la maison, c’est son anniversaire aujourd’hui, et savez-vous ce qu’il aime ce petit monsieur ? Le chocolat et la noix de coco. Je me demande vraiment d’où peuvent bien lui venir ces idées loufoques… Bon, bon, ok, c’est pas mon fils pour rien, j’avoue.

Me voici donc partie ce matin dans la réalisation d’un gâteau « sur mesure » pour mon gentil petit bonhomme, euh, grand bonhomme, enfin, gigantesque bonhomme de 14 ans…

Car oui, les années filent. Hier (ou était-ce avant hier, le temps passe si vite…) j’avais un petit garçon qui courait partout dans la maison affublé d’un pyjama de Tigrou, d’une cape de chevalier, de bottes de cow boy et d’un chapeau de Zorro, tirant sur son frère avec un pistolet-mitraillette orange fluo, sautillant non-stop et piaillant partout de sa petite voie haute et claire qui nous cassait bien un peu les oreilles mais si peu… Aujourd’hui, ce petit marsupilami de 100000 volts s’est transformé, d’un coup, en un grand jeune homme de plus d’un mètre quatre vingt, tout calme, et qui sait si bien m’embobiner me parler si gentiment avec sa grosse voix grave de « monsieur » que je ne sais rien lui refuser…

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Qu’est ce qu’on va faire de toutes ces courgettes… Un gâteau au chocolat ? Chiche. }

5 août 2013

{ Qu’est ce qu’on va faire de toutes ces courgettes… Un gâteau au chocolat ? Chiche. }

 Gâteau au chocolat « inavouable » de l’été (courgettes inside)

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC7927-3Ceux qui connaissent déjà le coup du gâteau au chocolat et à la courgette vont hausser les épaules en se disant que j’ai vraiment pas inventé l’eau tiède… 

Ceux qui ne connaissent pas du tout le coup du gâteau au chocolat et à la courgette vont se faire beaucoup de souci pour mon état mental, et se dire que les vacances ne m’ont vraiment fait aucun bien…

Et bien rassurez-vous, en réalisant cette recette je n’étais ni en manque d’idée (« Voyons voyons, que vais-je bien pouvoir flanquer dans mon gâteau au chocolat pour changer un peu et faire « tendance »? Du camembert ? Du saumon fumé ? Des courgettes ? Bah, allez va pour des courgettes…), ni assaillie par les courgettes de mon potager (« Arg, que vais-je bien pouvoir faire de toutes ces brouettes de courgettes ? De la confiture ? De l’ensilage ? Tiens, si je les planquais dans mon gâteau au chocolat ?).

Non non, j’avais juste envie de tester cet accord dont j’avais maintes fois entendu parler, non pas par des chichiteux adeptes des associations « tendaaaance » qui vous lynchent les papilles, mais par des gens culinairement très fréquentables comme Sandrine ou Audrey !

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Les résultats !!! }

24 juillet 2013

{ Les résultats !!! }

 … de notre petit jeu-concours

« Plus de fruits moins de sucre ! »

 

Voilà, notre petit jeu à l’occasion de la sortie de notre dernier ouvrage « Mes confitures, compotes, fruits séchés, sirops… Plus de fruits moins de sucre ! » se termine… le « jury » a délibéré devant cette trentaine de délicieuses recettes reçues soit par mail (pour les « non-bloggeurs ») soit postées sur vos blogs respectifs.

Comme je vous l’ai déjà dit lors de mon dernier concours, je n’aime vraiment pas trop ce moment où il faut faire un choix parmi tant de recettes TOUTES très séduisantes, et dans lesquelles chaque participant à mis tant de cœur… J’ai vraiment l’impression d’être une espèce de croquemitaine, étant moi-même vexée comme un pou  toujours un peu déçue quand je rate un examen ou que je perds un jeu 😉 😉 😉

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Recette « minute » pour grands gourmands… }

11 juillet 2013

{ Recette « minute » pour grands gourmands… }

Curd d’abricot à la framboise

(Attention, danger d’addiction !)

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Vegan ♥ IG bas ♥

 

pot 1-2-2Merci beaucoup pour toutes vos participations à notre petit jeu-concours « Plus de fruits, moins de sucre ! », c’est un vrai régal de découvrir vos recettes 🙂 Vous avez encore 8 jours pour participer, alors n’hésitez pas ! Chaque participation nous fait un immense plaisir… Edit du mardi 23 juillet : Non non, je ne vous oublie pas du tout, même en vacances 😉 J’attends juste que chaque membre du jury me rende sa « délibération »… Résultats mercredi ou jeudi 😉

Pour continuer dans cette lancée, voici une recette réalisée hier en 6,4,2 (alors que les enfants piaffaient d’impatience de partir se baigner avec moi dans la rivière) pour sauver quelques malheureux abricots du genre raplapla (pas encore pourris, mais dans la dernière ligne droite vers le tas de compost…).

Sans rire, ça m’a pris juste 3 minutes de tout mettre dans la casserole, j’ai touillé la cuisson en même temps que je préparais les sacs avec les sandales de caoutchouc, les maillots et le goûter, puis 30 secondes pour mixer le tout (sans les sandales de caoutchouc et les maillots bien sûr, j’espère que vous avez suivi…)

Continuer la lecture

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Edit du 04/07 concernant la participation au concours des « non blogueurs » (voir plus bas) }

3 juillet 2013

{ Edit du 04/07 concernant la participation au concours des « non blogueurs » (voir plus bas) }

 Grand jeu-concours « Plus de fruits moins de sucre ! »
(Et en bonus la recette d’une confiture de cerises
dont vous me direz des nouvelles ! )

——-

——–

Documents8

Pour fêter la sortie de notre nouvel ouvrage « Mes confitures, compotes, fruits séchés, sirops… », Delphine et moi vous proposons un jeu plein de gourmandise et de créativité dans l’esprit de notre livre, le tout récompensé par de très beaux cadeaux offerts par Terre Vivante et Tom Press… Pour participer, oubliez un peu les recettes « traditionnelles » saturées de sucre qui font grincer des dents (et gonfler la « bouée ») … Et dites-nous plutôt comment vous réaliseriez de savoureuses recettes de conserves de fruits avec moins (ou pas du tout) de sucre, voire en utilisant des sucrants sains et alternatifs comme le miel, le sirop d’agave, le sucre de coco, le sucre de bouleau, etc.

Vous pourriez bien gagner un très joli cadeau, et il y aura même 100% de gagnants vu que chaque participant aura, au moins, sa propre création à savourer en douce ^^ (Ben oui, quoi !)

Voici donc les règles du jeu :

 

 

 

 ***

Grand jeu «  Plus de fruits, moins de sucre »

***

(Du 03 au 19 juillet 2013)

***

Comment participer :

1 / Publier sur son blog du 03 au 19 juillet une recette au choix de « conserve » de fruits, gourmande et pas trop sucrée (ou sucrée avec des sucres alternatifs naturels comme le miel, le sucre de coco, le sirop d’agave etc.) : Confiture, compote, curd, bocaux, fruits au sirop, mais aussi pâte de fruits, confits de fruits, jus ou sirops maison, fruits séchés ou cuirs de fruits, vous avez l’embarras du choix !
2/ Bien insérer le logo du jeu dans votre post, ainsi qu’un lien vers ce billet

3/ Nous prévenir de votre participation en laissant un commentaire à la suite de ce billet.
Le jury : Delphine Paslin et moi-même, Lucie Granjon des éditions Terre Vivante et Micael Diancoff de la maison « Tom Press »

 On gagne quoi ?…

1er prix : Un superbe déshydrateur d’une valeur de 99 euros offert par Tom Press, ainsi qu’un exemplaire denotre ouvrage «Mes confitures, compotes, fruits séchés, sirops, etc. » offert par Terre Vivante
2ème prix : Un lot de bocaux Weck (idéal pour faire de jolies photos cet été;)) offert parTom Press et un exemplaire de notre ouvrage «Mes confitures, compotes, fruits séchés, sirops, etc. »
3ème prix : un bon d’achat de 10 euros chez Tom Press, ainsi qu’un exemplaire de notre ouvrage «Mes confitures, compotes, fruits séchés, sirops, etc. »
4ème prix et 5ème prix : Un exemplaire de notre ouvrage «Mes confitures, compotes, fruits séchés, sirops… Plus de fruits moins de sucre !»

 

Edit du 04/07 : Vous pouvez aussi participer même si vous n’avez pas de blog : Pour cela, envoyez-moi votre recette acompagnée d’au moins une photo à mon adresse mail perso (pour ceux qui l’ont déjà), ou laissez-moi un message à la suite de ce billet : Je vous recontacterai pour vous donner mon adresse (je ne peux pas la donner ici sans risquer de me retrouver avec des tonnes de pubs tordues, comme la dernière pauvre adresse mail que j’ai dû fermer après le dernier concours…)

_DSC4386-3-2

Pour vous donner un exemple des petites merveilles de gourmandise que l’on peut réaliser en sucrant beaucoup moins (ou beaucoup « mieux »), j’aurai pu vous présenter une recette de notre livre comme le curd de rhubarbe, la confiture de cerises au sucre de bouleau, le confit de melon au miel d’acacia, la confiture de fraises au sirop d’agave, le confit de poires au miel et au noix, les pâtes de fruits crues nectarines fruits rouges, les « bonbons » de fruits séchés, la confiture de figues à la vanille sans sucre ajouté, ou bien d’autres encore (ça c’est juste une façon déloyale de vous mettre l’eau à la bouche ;)) Mais pour finir, j’ai préféré réaliser pour vous une confiture de cerises Napoléon doucement sucrée au miel d’acacia (IG 35), gélifiée à l’aide d’un peu d’agar-agar et parfumée à la vanille de la Réunion offerte si gentiment par une gentille petite fée 😉

_DSC4371Connaissez-vous les cerises Napoléon ? Non ? Pas de panique, je fais la maline là tout de suite mais avant samedi je n’en avais jamais vu « en vrai » (juste sur le blog de Delphine)… Et puis mes beaux parents ont eu la gentillesse de m’en porter une pleine caisse ramassée chez des amis de longue date que je remercie d’ailleurs du fond du cœur ! Avec la caisse de cerises Napoléon, il y avait d’ailleurs accessoirement un véritable régiment de caisses de « simples » cerises rouges qui, après avoir échappé aux oiseaux du Gard, n’ont pas résisté à l’attaque d’une bande de 6 piou-pious gourmands à deux pattes qui n’avaient plus vu une cerise depuis l’été dernier (maintenant, il y a tellement de noyaux sur la terrasse qu’on ne peut plus marcher pieds nus sans s’en coller sous les chaussettes, grrrrr !). Celles qui n’ont pas été dévorées toutes crues ont été stérilisées, entartées, enclafoutisées, congelées, pressées, et enconfiturées, bref, ouf, je suis sortie enfin de ma cuisine et qu’on ne me parle plus de cerises pendant au moins 1 an ! Enfin… 1 jour plutôt, car j’ai un brownie aux cerises qui attend sagement au frigo que je lui règle son compte 😉

Documents8 copieBref, voici ma recette, une véritable tuerie (l’humilité n’est pas mon fort là, je vois bien mais faut quand même appeler un chat un chat ;)…)  à la texture délicieusement confite, sirupeuse et dorée… Le tout sans trop faire grimper la glycémie, bref, c’est une saine gourmandise dans l’esprit de notre livre (et de ce que j’aime concocter, mais ça vous le savez déjà :))

Et je vois d’ici les questions poindre (je commence un tout petit peu à vous connaître depuis le temps ;))… Mais oui, vous pouvez aussi la faire avec des cerises rouges si vous n’avez pas de cerises Napoléon, mais oui vous pouvez aussi la faire avec du sirop d’agave (200g au lieu de 300g) si vous n’avez pas de miel d’acacia, mais oui, vous pouvez aussi mettre de la vanille du supermarché si vous n’avez pas une super vanille de la Réunion, mais non, vous ne pouvez pas la faire avec des cornichons si vous n’avez pas du tout de cerises !!!

——————–

« Confiture « de Cerises Napoléon à la vanille et miel d’acacia

Ingrédients pour 2 pots de confiture de taille courante (375g)

Préparation : 10 minutes (si vous avez sous la main un gourmand très interessé  un brave gars très dévoué pour dénoyauter les cerises, sinon ajouter 20 minutes)

Cuisson : environ 35 minutes (tout dépend du feu et de la casserole choisie)

1,2kg de cerises Napoléon (1kg une fois dénoyautées)
300g de miel d’acacia
1 gousse de vanille
1 sachet de 2 gr d’agar-agar en poudre

Mettre les cerises dans un faitout (je n’ai pas de belle bassine à confiture en cuivre comme Delphine ;), alors j’ai utilisé mon grand faitout Warmcook), saupoudrer avec l’agar-agar, ajouter le miel, la gousse de vanille fendue puis bien tout mélanger à froid.

Faire chauffer à feu doux en mélangeant souvent, puis laisser cuire à feu vraiment doux en continuant de mélanger de temps en temps (genre à chaque fois que vous passez à côté de la casserole pour venir snifer comme ça sent bon) avec une cuillère de bois. Dès que les cerises sont bien cuites, un peu translucides (comme « confites ») et qu’il ne reste plus dans la casserole qu’une petite quantité (environ un verre) de jus un peu sirupeux, vous pouvez tester la cuisson de votre confiture en versant une cuillerée de ce jus dans une assiette très froide (à mettre au frigo avant la cuisson). Si une fois la cuillerée de confiture complètement refroidie la texture du jus vous plaît, qu’il est légèrement gélifié, juste ce qu’il faut pour couler dans le gosier mais pas à travers les trous de la tartine, c’est prêt ! Sinon, laisser cuire encore 5 minutes et refaire le test.

Mettre en pot la confiture encore brûlante, visser les couvercles, retourner les pots, et conserver au frais, ou stériliser les pots 10 minutes à l’eau bouillante pour une conservation de plusieurs mois à température ambiante (vous trouverez plein d’infos sur la stérilisation et la conservation des confitures, bocaux, etc. dans notre ouvrage). Consommer rapidement les pots entamés.

 

_DSC4456-3-2

PS : Juste pour la petite histoire, j’ai utilisé un pot de cette confiture pour le gâteau d’anniversaire de ma grande fille, une « Forêt-blanche aux cerises d’or » (c’est très poétique comme nom, mais c’était surtout très bon ^^): Une génoise aux amandes comme celle-ci imbibée façon « baba » d’un sirop dans le genre de celui-ci mais sans citron et parfumé à la gnole de cerises (juste une lichette, je vais pas aller « pinter » ma grande le jour de ses 15 ans !), la confiture de cerises Napoléon dessus, le tout coiffé de Chantilly « maison » au sucre de bouleau et… et de copeaux de chocolat blanc à la noix de coco caramélisée (ben quoi, on n’a pas 15 ans tous les jours !)

——————–

Edit du 04 juillet : LA photo de la « forêt-blanche aux cerises d’or » pour Rose 😉

_DSC4458-3

——————–

Et maintenant, c’est à vous ! On attends vos recettes avec impatience… 😉

——————–

couv copie« Mes confitures, compotes, fruits séchés, sirops… Plus de fruits, moins de sucre ! »

——————–

Acheter cet ouvrage sur le site de ma librairie partenaire Decitre

——————–

TOMPRESS_LOGO

logotv

Enregistrer

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

{ Noël bio à budget sympa-partie 2 }

{ Noël bio à budget sympa-partie 2 }

{ Noël bio à budget sympa-partie 2 } Pâte « magique » pour bredele et autres petits sablés de Noël (Se décline aussi en super pâte à tarte !) ♥ IG modéré ♥ Sans Lait ♥ Sans Oeufs ♥ Vegan ♥    « Cette année, j’ai vraiment envie de vous proposer plein de recettes super festives mais d’un budget abordable ». C’est ce que j’écrivais sur ce blog il y a un an jour pour jour,{ Noël bio à budget sympa-partie 2 }