image_pdfimage_print

I’m eating in the rain…

{ I’m eating in the rain ♪… }

Osso buco d’été aux tomates fraîches

♥ Sans lait ♥ Sans gluten ♥ IG Bas ♥ 

Osso buco aux tomates fraîchesJe ne sais pas comment ça se passe chez vous, mais ici, après des mois de sécheresse intense, il pleut enfin depuis plusieurs jours, mais pas juste une petite pluipluie pour rigoler, non des TROOOOMBES, des cataractes, avec un ciel qui touche les sapins, les gouttières qui débordent, la brume qui recouvre la campagne et tout et tout. D’un côté, c’est chouette pour le jardin qui avait soif. D’un autre, euh, il faut quand même digérer d’être passé en deux jours de 40 à 13°C… Lire la suite…

{ Un agneau fermier, un vieux chameau, un mouflon 6 ans d’âge, un bouc, un zébu d’Australie, et même un lapereau abandonné. }

{ Un agneau fermier, un vieux chameau, un mouflon 6 ans d’âge, un bouc, un zébu d’Australie, et même un lapereau abandonné. }

Épaule d’agneau briochée aux herbes sauvages, épeautre

Et huile d’olive

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ IG bas ♥

 

1-epaule-d-agneau-briochee-2J’aurais bien aimé vous poster cette recette avant Pâques, mais mon lumbago de compétition en a décidé autrement… Comme mieux vaut tard que jamais (mon dicton fétiche ces temps-ci ;)) voici une recette qui « aurait » été tip top pour Pâques, mais qui à défaut d’avoir été postée à temps vous permettra je l’espère de vous régaler lors d’un chouette repas super festif et printanier, du genre petit gueuleton de derrière les fagots qu’on savoure entre amis au jardin par 15°C, avec 4 pulls tant on est heureux que les beaux jours soient enfin là…

L’épaule d’agneau fermier, vous savez déjà sûrement à quel point cela peut être tendre, délicat, fondant à souhait. Un morceau de choix… Alors imaginez un peu, quand cette épaule vous l’aurez faite confire à feu doux dans une cocotte en fonte jusqu’à obtention d’une appétissante coloration des sucs, puis roulée dans un hachis d’herbes folles de saison (sauge, ortie, ail frais, romarin et thym en fleurs…) et enfin lovée dans un édredon de pâte briochée à l’épeautre et huile d’olive, pour un résultat crousti-moelleux à tomber par terre (ce n’est pas comme ça que je me suis fait mon lumbago, rassurez-vous).

Lire la suite…

{ « Comfort food » super douce pour la santé… }

{ « Comfort food » super douce pour la santé… }

Croquettes suédoises  à l’avoine et au brebis

♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

1-2« Mazette, c’est meilleur que de la viande ce truc là » !

Je vous retranscris, texto, l’exclamation de mon grand dadais de 15 ans quand il a goûté à la première croquette. Enfin, je ne vous la retranscrit presque « texto », parce qu’en vrai il avait la bouche pleine et ça donnait plutôt un truc du genre « majette ch’est meilleur que d’la fiande ch’truc là ». Et je ne suis pas sûre qu’en gardant la version « ado dans le texte », vous auriez bien compris le début de mon article…

 Bien que n’étant pas végétarienne, j’aime beaucoup cuisiner végétarien régulièrement : Parce que ça change un peu, parce que cela permet d’acheter moins de viande et de poisson (ce qui est à la fois bon pour la santé, le porte-monnaie et la planète) mais aussi parce que c’est une sorte de « challenge » et que moi, les défis à relever j’aime bien ça… Enfin, du moins quand j’arrive à les relever {sinon ça m’éneeeerve !!!} comme avec cette recette dont je suis très fière 😉

Lire la suite…

{ Pour Lou… qui attend impatiemment cette recette depuis septembre ;) }

{ Pour Lou… qui attend impatiemment cette recette depuis septembre 😉 }

« LA fameuse bouillabaisse

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs (sauf dans la rouille)♥ IG bas ♥

1-montageUne fois n’est pas coutume sur ce blog, voici un plat que je n’ai ni « revisité », ni « réinventé », ni « adapté » en plus bio, plus sain, plus léger, etc. Car pour toucher à un iota de la bouillabaisse, il faudrait être fou. Non pas que les marseillais soient particulièrement chatouilleux ou susceptibles (on a vu pire…), mais tout simplement parce que la bouillabaisse, c’est juste un plat parfait : Parfait nutritionnellement (une grande assiette de cette soupe parfumée, et c’est le plein d’iode, de calcium, etc. Ça fait autant de bien qu’une thalasso ;)) mais aussi parfait pour les papilles des grands gourmets (ahhh que c’est bon la bouillabaisse !)

Avec juste un peu de temps devant soi, il n’est vraiment pas compliqué de préparer ce merveilleux bouillon d’or à condition de trouver du poisson vraiment très frais, si possible pêché de la nuit. Mais je reviendrai plus loin sur ce détail…

Lire la suite…

{ On veut des recettes ! }

{ On veut des recettes ! }

La cuisine des grands classiques (suite),

3 recettes de bons plats du dimanche

 

98760220Merci encore à tous pour vos petits mots si sympathiques et enthousiastes suite à la sortie de mon nouveau livre 🙂  J’ai lu chacun de vos messages avec joie -voire euphorie :)))-et je peux vous dire une chose : vos encouragements galvanisent ma motivation à un point que vous n’imaginez même pas ! Oubliées, les nuits quasi blanches à corriger en bâillant comme un aligator des pages word qui n’en finissaient pas, oubliées, les crises de nerf façon diable de Tasmanie quand le ciel se couvrait au moment où j’allais prendre en photo un plat encore tout fumant, oubliées, les énièmes re-re-relectures de maquettes d’un air ahuri devant l’écran d’ordinateur, ou encore les quelques journées démentes à 5 recettes/photos par jour pour boucler le projet à temps…

Lire la suite…