{ Les p’tites chèvres sont bien arrivées ! }

5 décembre 2018

{ Les p’tites chèvres sont bien arrivées ! }

Et comme promis, les voici en photos…

 

…Parce que je vous devais bien cela !

Et puis après, promis, j’arrêterai un peu de vous parler de biquettes sinon vous allez finir par les prendre en grippe, ces pauvres bêtes, et ça sera bien de ma faute en plus.

Alors la prochaine fois ce sera un post « avec quelque chose à se mettre sous la dent », rassurez-vous. Pour vous montrer ma bonne volonté, j’essaierai même de ne pas écrire une seule fois le mot « chèvre » de tout mon article… (Est-ce que j’ai quand même droit à « caprin », « biquette »? Non? Pff, z’êtes durs…)

En attendant, petit retour en photos sur la belle journée d’hier…

 

Départ à 4H du matin pour un long trajet Dauphiné-Charolais. Traversée de petits villages endormis où l’aube se devine à peine au dessus des clochers.

 

Puis lever du soleil, perçant timidement ce ciel bas de décembre aux teintes un peu fantastiques, sous lequel se révèle une bien jolie campagne…

 

Arrivée à destination, au petit matin, après plusieurs heures de route. Envie de secouer une sorte de torpeur, de s’étirer et de manger un croissant chaud… Mais les biquettes attendent, et notre cœur bat plus vite.

 

Allez mesdemoiselles, embarquement immédiat à destination du Dauphiné, veuillez monter à bord et prendre place ! Un moment que nous n’oublierons jamais… Bien tranquillement, les petites chèvres prennent le « bus » qui va les mener vers leur nouvelle vie. À droite, une curieuse aux yeux doux 😉

 

Et c’est le départ. Les champs, brillent de petites perles mouillées… comme les paupières de l’éleveuse, disant au revoir à son troupeau chéri. Gros serrement de cœur. Et puis, le camion s’élance. Sous un ciel encore rose, des vaches charolaises semblent regarder passer le train… Le train, vraiment ?

 

Non, le voilà, c’est lui, le précieux camion jaune et vert, qu’il va falloir suivre, couver du regard tout le voyage, priant qu’il puisse passer tous les barrages routiers de notre pays « un peu » en émoi ces temps-ci, espérant très fort qu’il n’y ait pas de blocage, pas de chahut, pas d’émotions fortes et que tout se déroule au mieux. Car dedans, bien au chaud, se serrent un peu anxieuses 57 jolies chèvres chamoisées. Et dans leur bedon rebondi, des promesses de vie à protéger.

 

Au revoir, joli pays du Charolais…

 

(En attendant je suis bien contente que mon fiston élève des chèvres plutôt que des heu, bisons (?) charolais. Car je ne sais pas si c’est bien facile de s’expliquer avec un morceau pareil !)

 

15H30, destination atteinte ! Tout a été ni-ckel… Mais à l’arrivée, petite complication : la camion ne pourra pas monter jusqu’à la chèvrerie (la cour est trop étroite pour tourner). Que faire ? Une fois de plus, la solidarité des campagnes fonctionne à merveille, et un agriculteur du village que nous connaissons à peine propose illico son aide : le camion peut se garer chez lui. Un autre éleveur prêtera de bon cœur sa petite remorque-bétaillère à Hugues, qui n’a plus qu’à l’accrocher derrière son « antique » tracteur (antique mais fidèle, il nous l’a bien prouvé hier !). Et c’est parti pour deux aller-retour village/chèvrerie ! La moitié de ces dames est donc invitée à prendre la navette, et sans bousculade s’il vous plait…

 

Cahin-caha… Pof pof pof… Teuf teuf Pof. La remorque du tracteur ce n’est tout de même pas le même confort ! Heureusement, ce trajet là est court, moins d’un kilomètre. Il est un peu plus de 16H, le jour décline déjà, et moi je suis là, attendant assise devant la ferme que les premières biquettes entrent dans l’étable.

 

Techniquement, cette photo est complètement ratée. Mais je la trouve particulièrement émouvante, car ce flou dû au mouvement traduit bien l’élan des biquettes –moment magique !-s’élançant spontanément vers Hugues et Roseline, leurs nouveaux éleveurs…leurs nouveaux amis. Une bonne étable les attend, paillée sur 40cm d’épaisseur. Hugues avait tout préparé, tout nettoyé, ça sent bon le foin frais.

 

Tout le monde est redescendu au village chercher le reste du troupeau. Sauf moi. Dans la semi-pénombre et la tiédeur de l’étable, on se regarde, avec les p’tites chèvres… Elles sont vraiment touchantes. Si calmes, si curieuses. Ça grignote déjà ça et là des petites touffes de foin frais, sans me quitter des yeux. Mais ce ne sont pas des regards craintifs. Malgré le trajet, les émotions, ces petites bêtes ont immédiatement retrouvé leur douceur teintée d’espièglerie… C’est le grand silence, et puis à tout coup retentit un mêêêêêh joyeux qui me fait sourire. Une grosse chèvre blanche (il n’y en a que deux au milieu de ce troupeau d’écureuils !) vient se frotter contre moi et se laisse gratouiller entre les cornes. Je pose mon appareil photo, il y a des moments qu’il vaut mieux vivre intensément, sans y interposer d’écran…

 

Mais je me souviens de ma promesse ! Vite, prendre des photos des chèvres pour vous, avant qu’il ne fasse trop nuit. J’essaye de capter des regards, des « sourires », et ce n’est pas bien compliqué, puisque de toute façon elles me regardent TOUTES 😉

Et c’est là que j’ai découvert Biscotte…

 

…Ce sera ma chèvre. Elle m’a immédiatement conquise : Un gabarit un peu « miniature », avec des jolies cornes de chamois, une petite tête mignonne et un regard vraiment différent. En fait, je crois qu’elle me plaît surtout parce qu’elle me regarde exactement comme ma gentille chienne bergère de Beauce. Elle en a même les couleurs noir et feu ! J’ai donc parrainé dès hier soir Biscotte, la « chèvre-beauceronne »… et supporté sans me fâcher les railleries de ma famille sur la « supposée » ressemblance de Biscotte et de Brunhilde. Visiblement, à part moi ça ne saute aux yeux de personne 😉

 

Un petit « sourire » par ci…

 

Un petit air curieux par là…

 

…Une incroyable petite bouille de chamois qui casse la croûte… (sans jamais me quitter des yeux).

 

Et puis, hop, tout le monde a tourné la tête en même temps parce que le tracteur revenait.

 

Sauf Biscotte 😉 On a continué à se regarder… C’est même à ce moment précis que je me suis vraiment décidée à la choisir comme « mascotte » (parce que j’hésitais encore un peu avec la « bouille de chamois » ;))

 

La dernière « navette » est maintenant arrivée à bon port, tout le monde est là, on fait connaissance… Oh, les belles cornes de bouquetin ! Quel bonheur qu’en bio, les chèvres ne soient pas écornées. C’est juste dommage, de mon point de vue de photographe, que la loi oblige à mettre ces grandes étiquettes sur les oreilles (mais bon, apparemment il n’y a pas moyen d’y couper, c’est pour la traçabilité).

 

Encore quelques doux regards et belles cornes captées par-ci par là… et puis la pénombre s’est installée doucement, et quelques biquettes ont commencé à se coucher dans la paille. Il règne une atmosphère paisible et rassurante.

Je sort.

 

Dehors, il fait froid, mais ce qui me frappe le plus c’est ce beau ciel d’un soir de décembre, teinté par les derniers rayons. J’ai repensé à celui de ce matin, dans le Charolais. Qu’il s’en est passé, des choses, en une journée… Dans l’étable, bien au chaud, Hugues inspecte ses chèvres, vérifie qu’elles ne manquent de rien, leur apprend à boire dans les nouvelles abreuvoirs. Elles sont en de bonnes mains.

Je récupère ma toutoune, qui m’a attendu bien sagement attachée tout ce temps, et qui me regarde d’un air un peu interrogatif. C’était quoi, toutes ces bêtes ? Pourquoi tu ne voulais pas que j’aboie? Tu faisais quoi, maîtresse, dans cette étable sans moi ? C’est bizarre, l’odeur de tes mains, aujourd’hui…

On redescend à la nuit vers notre maison, juste 2km plus bas, veillant l’une sur l’autre. Il fait vraiment noir, je suis heureuse qu’elle soit près de moi, ma grosse bête si rassurante. Biscotte, aussi mignonne soit-elle, ne la remplacera jamais ; )

C’était une bien belle journée…

image_pdfimage_print

168 grains de sel au sujet de « { Les p’tites chèvres sont bien arrivées ! } »

  1. Nine

    J’en ai les larmes aux yeux,….. Très émouvant ce moment et comme toujours, les photos (et les biquettes) sont magnifiques !
    Bon vent à Hugues !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Nine !
      La vie rurale a ses charmes, vraiment, et je te promets qu’il n’y a pas beaucoup d’autres endroit sur la Terre où j’aurais préféré être hier plutôt que dans cette étable avec ces petites chèvres…
      Bonne soirée à toi 🙂
      Marie

      Répondre
  2. Annaïg

    La photo floue est sublime! C’est celle qui m’a mis les larmes aux yeux (aussi)!
    Je suis tellement contente de suivre ce projet. Merci pour ce morceau de bonheur…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui te remercie parce que je l’aime beaucoup aussi, mais j’ai tellement hésité à la mettre, ma « photo ratée »…
      Belle soirée à toi Annaïg 🙂
      Marie

      Répondre
  3. Bon Ap chez Mamounette

    J’ai vraiment suivi et apprécié ce billet plein d’amour et de compréhension vis à vis de l’animal, chose rare de nos jours… Ces biquettes sont vraiment très belles, la grande classe on va dire, bravo mesdames ! Biscotte est ravissante et a une tête attendrissante je le reconnais. Oui heureusement que le bio fait du bien parfois et que ces jeunes demoiselles vont conserver leurs jolies cornes. Je pense qu’elles seront heureuses dans cette ferme accueillante et rendront du bon lait du patûrage afin de faire de bons fromages. Quant au nounours à quatre pattes il a le temps de les découvrir et de les chérir. Bonne route à vous et bravo pour ce partage très intéressant et émouvant, merci.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Mamounette, je suis très touchée…
      Le nounours à quatre pattes devra rester en dehors de l’affaire, hélas, car mon fils a déjà un border collie qui n’aime pas du tout que les autres chiens viennent empiéter sur ces « plates bandes ». Mais c’est difficile à comprendre, pour un beauceron, qui est aussi au départ un chien de berger ! Hier, elle en frémissait… 😉
      Belle soirée à vous, et encore merci !
      Marie

      Répondre
  4. patdub

    Bon, moi j’étais parée : j’ai toujours une boite de mouchoirs sur le dossier de mon canapé , d’habitude pour les petits rhumes ou pour essuyer mes lunettes. Mais là c’était pour éponger les petites larmes …
    Je suis très heureuse pour Hugues. Ton post m’a transportée dans la bergerie où j’avais l’impression de sentir cette douce et bonne chaleur animale. Mon beau-père élevait des moutons, et j’ai toujours aimé cette ambiance . C’est réconfortant de savoir qu’il existe de tels endroits ou l’animal est aimé et respecté.
    Merci pour ce beau reportage.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Mais je ne voulais faire pleurer personne moi !
      Pauvre Pat, fallait pas, tu sais…
      Plein de bisous, et vraiment désolée 🙂
      Marie

      Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oh non, tu n’es pas la seule 😉
      Je dirais même que je te comprends trèèèèès bien…
      Plein de bises Lucie !
      Marie

      Répondre
  5. cricri50

    Très émouvant, touchant,tous ces moments de première fois.Des moments et des images à jamais gravées dans vos coeurs.J’ai l’odeur de l’étable et du foin qui remonte à mes souvenirs.( le mouchoir juste à coté et oui il a servi!!!) J’ai été élevée à la campagne avec une ferme,juste à coté de chez mes parents,pas déclarée bio à l’époque.Mais avec un éleveur si respectueux.Que de bons souvenirs.Je souhaite à ton fiston,et à toute la famille,une grande et fière réussite.Bonne soirée.Bisous.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est tellement gentil, merci beaucoup Cricri, et désolée pour la petite larme, je ne pensais vraiment pas faire pleurer qui que ce soit ! Mais apparemment, je ne suis pas la seule « madeleine » sur cette Terre, et je me sens moins seule (moi, j’ai eu les yeux tout mouillés en restant seule dans l’étable avec les biquettes).
      Bonne soirée et des bisous à toi aussi !
      Marie

      Répondre
  6. henrion

    Merci de cette belle histoire, c’est tellement émouvant. Je lis surtout à travers vos mots votre Amour de Maman, quelle chance pour vos enfants.
    merci de ces bons moments partagés avec nous
    Axelle

    Répondre
  7. Soazig

    Quel joli récit agrémenté de ces si beaux clichés ! Et ce projet dans lequel participe finalement toute la famille est si émouvant. Quelle fierté de maman ce soir être ! Bravo à Hugues pour cette envie et cette passion qui soulèvent des montagnes. J’aimerais un jour passer voir de mes propres yeux cette bergerie où semble respirer l’amour de la terre 😊. Merci Marie pour ce moment…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui te remercie pour ton message si chaleureux Soazig 🙂
      Je t’embrasse bien fort… passe une belle soirée !
      Marie

      Répondre
  8. Marielle D

    Wouah !!!…. justement je pensais à toi et ton fils… je me demandais si il avait pu avoir son troupeau… génial ….. je suis heureuse pour lui…..et tu nous as si bien raconté cette belle journée ….. il ne nous manquait que… l’odeur des briquettes.
    Merci pour ces moments magiques. 🥰

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Des briquettes, vraiment?
      ^^
      Ah, ces fichus correcteurs orthographiques !
      Mais au moins ça m’a bien fait rire 😉
      Bonne soirée à toi Marielle,
      Marie

      Répondre
  9. Emily

    Ah c’est magnifique ! Je suis tellement contente pour vous tous ! Et puis je trouve que nos jeunes, nos enfants, sont tellement chouettes : ça met du baume au coeur par les temps qui courent !!!
    Je suis super heureuse de tout ça ! Et en plus juste avant Noël, c’est tellement beau et tellement symbolique !!!
    bravo, bravo !!!
    Des bises joyeuses à tous !!!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ouiiii, c’est vrai qu’elles font ça aussi… et puis machônner les cordons de vêtement aussi… C’est trop rigolo !
      Plein de bises Pandore !
      Marie

      Répondre
  10. Florence

    Merci Marie pour les photos de votre voyage!!! J’ai pensé à vous aujourd’hui, je me demandais si vous étiez en route, ou déjà arrivé… C’est super que tout se soit bien passé! Et ça doit être un tel soulagement d’avoir enfin ses biquettes « à la maison », dans la ferme que Hugues a si bien préparé! J’imagine votre joie à tous! Je vous souhaite beaucoup de bonheur dans cette nouvelle vie! Je suis preneuse de nouveaux articles et de nouvelles photos concernant ces jolies biquettes!
    A très bientôt!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est gentil Florence, merci beaucoup !
      Je suis encore passé les voir cet après-midi, elles sont si mignonnes… même si Biscotte est un peu coquine, et donne du fil à retordre au pauvre Hugues. Elle avait pourtant l’ai si sage 😉
      Bonne soirée à vous Florence,
      Marie

      Répondre
  11. Béatrice

    Elles sont magnifiques! Tu as raison, elles ont de belles cornes de bouquetin! C’est tellement plus joli! Et leurs regards sont vifs et expressifs, je suis super étonnée. Je comprends que tu aies vécu une journée magnifique et mémorable. Quelle chance! Bravo à vous tous! Hugues va être heureux avec ses briquettes maintenant. Je suis contente pour lui.
    Bisous

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Avec ses briquettes je ne sais pas, mais avec ses biquettes sûrement ^^
      (pauvre Béatrice, moi aussi quand j’essaye d’écrire « biquette » sur mon portable il me corrige ça automatiquement en « briquette » ;))
      Plein de bisous !
      Marie

      Répondre
      1. Béatrice

        Mince! Désolée!! Hi, hi! Oui, ses biquettes bien sûr! Et pourtant c’est avec mon ordinateur, mais il me corrige aussi, alors il faut que je sois aussi vigilante qu’avec le portable! 😉

        Répondre
  12. Ciboulette38

    Quelle aventure émouvante et féerique ! Et ce n’est que le début !
    De tous ces beaux museaux, quel sera celui de « notre » Mélusine ?
    Nous sommes des fous de nature et nous avons déjà tracé sur nos cartes la petite randonnée qui nous fera decouvrir le cadre de vie de toutes ces princesses à quatre pattes.
    Un grand merci pour le bonheur partagé, les belles émotions et la folle excitation qui depuis quelques semaines ont envahit notre petite famille (dont un specimen n’élevait pas des bigorneaux dans le lavabo mais caressait et embrassait les petits escargots du jardin 🤣)
    Autant de passion, de persévérance, d’investissement, de ténacité, de gentillesse et d’amour ne peuvent qu’engendrer la reussite et l’épanouissement. Que la vie soit douce pour le chevrier, ses chevrettes et tous ceux qui font partie de l’aventure !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Alors là, ce que tu me dis me touche beaucoup parce que je te PROMETS que quand j’étais petite, j’élevais des escargots… Pas pour les manger, mais parce que c’était le seul animal sans poil ni plume que j’avais trouvé, après qu’un imbécile de médecin ait recommandé à mes parents de n’avoir aucun animal à poil ou à plume à cause de mon asthme.
      Maintenant j’ai trois chiens, des poules, de lapins, des canards, des dindons, etc. et je n’ai plus d’asthme 😉
      Plein de bises Ciboulette, et encore merci pour ton message si chaleureux.
      Marie

      Répondre
  13. Jo

    Émotion, larmes, kleenex . . . Pfff!!!!!
    Merci Marie pour ce joli partage, pour tes mots, tes photos. Elles semblent tellement heureuses et confiantes tes Biquettes.
    Moi la militante pour la cause animale, je vis grâce à toi ce soir un moment de bonheur.
    Un peu de douceur dans ce monde de brutes.
    Merci Chère Marie.
    Jo

    Répondre
  14. MartineD

    merci Marie de nous faire partager ces moments si émouvants, votre recit nous donne les larmes aux yeux !
    je suis tellement ravie que votre fils ai pu mener à bien son projet !!
    cela fait tellement du bien de lire vous lire et de partager de si belles photos en ces temps chaotiques….
    bonne continuation à Hugues et à toute votre petite famille
    au plaisir de vous lire!!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est vrai que c’est chaotique en ce moment, on ne sait pas trop où on va, ça fait un peu flipper tout ça…
      Mais bon, il faut essayer de tenir le coup, et de ne pas se laisser abattre. La nature, les bêtes, c’est du baume au coeur pour moi, vraiment. Mais ça ne m’empêche de me faire du souci pour l’avenir de mes enfants, oh, ça non…
      Plein de bises Martine !
      Marie

      Répondre
  15. Nic

    Que d’émotions,
    La simplicité et la spontanéité de la journée étaient un très doux moment que j’ai partagé avec un grand bonheur
    Merci pour ce partage et belle vie à vous tous ( quatre pattes comprises

    Répondre
  16. rappart sabrina

    Bonsoir, je viens de lire avec beaucoup d’attention ce billet. j’ai été très touchée par cette histoire , les chèvres sont sublimes et portent le bonheur avec elles ; nous venons nous aussi de ous installer dans la sarthe pour faire du maraîchage bio et de la transformation à la ferme à partir de nos légumes, et de l’accueil, enfin tout un beau programme pour une reconversion professionnelle. je sais à quel point ce parcours de l’installation est difficle et bourré d’embuches, nous avons aussi fait la connaissance de personnes adorables qui élèvent des chèvres (tout aussi adorables, normal !!) leur fromage est délicieux .. alors je souhaite bonne route à votre fils, qu’il vive pleinement cette belle aventure, et qu’il réalise son rêve. et à vous Marie, merci de toutes vos belles publications et recettes , je suis fan depuis longtemps maintenant, (livres , recetttes …) bref un vrai bonheur !!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Que c’est gentil Sabrina, merci beaucoup pour ce message qui fait chaud au coeur !
      Tous mes voeux de super réussite, vous faites un métier sensationnel…
      Je vous souhaite une bien belle soirée,
      Marie

      Répondre
  17. Magalie

    Merci Marie pour ces nouvelles…(j’avoue, j’étais un peu impatiente!) c’est beau et ça fait du bien!
    Donc… vous voilà marraine…bonne fée j’en suis sûre!
    Et j’espère que nous aurons droit à d’autres articles sur ces jolies biquettes car on ne se lasse jamais des belles histoires…surtout en dégustant une nouvelle recette! 😉
    A très vite!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je referai peut-être un autre reportage au moment des premiers fromages, cet hiver 🙂
      Merci en tout cas Magalie, c’est gentil comme tout !
      Des bises, et à très vite !
      Marie

      Répondre
  18. Monique

    Une belle histoire qui se passe dans une étable à quelques semaines de Noël, belle symbolique !
    Une nouvelle fois tu nous fais voyager et si cette fois ce n’est pas au niveau des papilles cela reste une ode aux sens, à la nature, aux choses authentiques…Merci Marie.
    Je pense à Hugues, ses nouvelles responsabilités. ..c’est chouette de vivre ça à son âge ! En plus bien accompagné et cela compte aussi.
    Bravo et merci encore pour ce partage.
    Monique

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oh oui, comme tu dis, que de responsabilités… La première nuit il l’a passée près d’elles, pour surveiller qu’elles ne se coincent pas leurs grandes cornes dans les cornadies (des espèces de « barrières » qui bordent l’étable) car elles ne sont pas encore bien habituées.
      Aujourd’hui il a voulu soigner une chèvre qui avait un abcès, mais quelle histoire pour l’attraper ! Il était un peu vexé, mon Hugues, mais ce qui est trèèès mignon, c’est qu’une fois la chèvre enfin attrapée en mode plaquage de rugby et soignée, elle a eu l’air toute étonnée « Tiens, mais en fait t’es gentil, toi ». Maintenant elle le suit…
      C’est que des bêtes, mais qu’elles sont donc touchantes !
      Des bises Monique 🙂
      Marie

      Répondre
  19. Severine

    Bonsoir Marie ! Je ne pensais pas qu’elles arriveraient si vite et déjà les voilà ! Grâce à ton récit et à tes photos, on s’y croirait ! Merci ! Bon vent à Hugues et à son amie ! Heureuse d’avoir pu participer dans une modeste mesure à cette belle histoire qui ne fait que commencer !! J’espère que tu nous redonneras quelques nouvelles une fois de temps en temps ! 😉

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui, avec plaisir Séverine, au moment des premiers fromages par exemple, puis au printemps, quand elles seront dans les champs…
      Belle soirée à toi !
      Marie

      Répondre
  20. FRAN

    Bonjour , que d’émotions pour vous et pour nous grâce à votre reportage , je viens de découvrir celui-ci et j’avais l’impression à travers vos photos et votre texte plein de poésie d’être à vos côtés.
    Merci pour ce moment hors du temps , plein de douceurs , de bon air ou de bonheur et partage .
    Bisous à Hugues

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je suis très touchée, merci beaucoup FRAN 🙂
      Belle soirée à vous, et heureuse de vous avoir fait plaisir…
      Je transmets les bisous avec plaisir,
      Marie

      Répondre
  21. Nadine

    Merci Marie ! Superbes, vos photos. Emouvant, ce reportage.
    Voici l’épilogue d’une belle histoire. Solidarité de la famille, de vos lecteurs…Cela met du baume au coeur !
    C’est avec un réel plaisir que j’ai suivi votre journée à travers votre récit si bien conté et vos photos qui traduisent la confiance que les biquettes ont en vous, en Hugues, en l’être humain…( Elles ne savent pas la chance qu’elles ont d’êtres accueillies dans votre famille…)
    Bonne route à Hugues. Il a déjà sa place dans le hameau. C’est chouette aussi de voir la solidarité des agriculteurs…
    Alors, Marie, n’arrêtez pas: nous en voulons des nouvelles des biquettes, des chevrettes, des chamoisées, de Biscotte et de la blanche…
    A très bientôt, alors, pour un partage de recette, de photos et de nouvelles du troupeau !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Nadine 🙂
      Oui, je redonnerai quelques nouvelles un peu plus tard avec plaisir !
      Très belle soirée à vous, et encore merci pour ce si gentil commentaire…
      Marie

      Répondre
  22. Jo

    Pardon Marie, oublié de dire hier soir que cet article n’est pas arrivé sur ma boite mail (ni dans les spam)
    Je l’ai eu via Mimosa/Hugues . . . quand je pense que j’ai failli raté ces petites Merveilles . . .
    J’espère surtout ne pas avoir disparu de ta liste abonnements.
    J’attends tes articles avec tant d’impatience.
    Bonne journée à toi, à tous les tiens et aux Miss.
    Jo

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ne t’inquiète pas Jo, ça met juste un peu de temps (5 jours !) à être envoyé à tout le monde parce qu’il y a beaucoup d’abonnés… Tu me diras si tu ne l’as pas reçue avant dimanche.
      Belle soirée à toi 🙂
      Marie

      Répondre
  23. Magali

    Très émouvant, cela fait tellement de bien en cette période où tout fout le camp.
    Merci pour ce partage et bonne chance à Hugues pour le travail qui l’attends.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Magali 🙂
      Oui, je crois en effet que l’ennui ne le guette pas pour les 40 prochaines années… ^^
      Bonne soirée à toi,
      Marie

      Répondre
  24. Annie

    Merci Marie pour ce magnifique post… évidemment j’ai pleuré comme une madeleine…
    Moi aussi je suis dans une zone de biquettes (en Sancerrois), et elles sont très rigolotes.
    Celles de Hugues sont magnifiques et ont été vraiment bien entretenues. Elles ont l’air super cool, et sont montées dans le camion sans panique, c’est top ! bon signe de leur sérénité
    Bravo à Hugues et merci de nous avoir partagé ce moment magnifique

    Annie

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ah oui, ça, en montant aussi sagement dans le camion, elles nous ont épaté ! Est-ce que tu as vu la vidéo que Hugues a mis sur Facebook? C’est trop rigolo 😉
      Belle soirée à toi Annie, et merci,
      Marie

      Répondre
  25. Mélissa

    Comme elle sont mignonnes…

    Je me réjouis que ce projet ait aboutit de manière si positive faisant à la fois le bonheur de ton fils, (et de toute votre famille j’imagine bien !) mais également de ces jolis chèvre qui, j’en suis sure, vont rapidement prendre leurs marques et adorer leur nouvel espace qui a l’air vraiment cocooning !
    Merci de nous partager ces si belles images et surtout, surtout, ton ressenti qui nous permet presque d’y être avec vous !
    A bientôt !!

    Répondre
  26. Ninidio

    J’imagine la journée de mardi mais quel beau cadeau de Noel à Hugues et a toute la famille Chioca du coup et en plus dans une étable. Elles respirent la santé ces biquettes et nul doute qu’elles vont être bichonnees !!!! Du bons fromages en perspective. CA met du baume au coeur dans ce contexte difficile. Merci Marie pour ce beau reportage et à bientot. Nicole

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ça me met du baume au coeur à moi aussi, si tu savais…
      Mais aujourd’hui j’ai eu une émotion ! Ma beauceronne s’est approchée des petites chèvres, toute sage, toute calme, toute amicale, en laisse, sans aboyer, j’étais trop fière d’elle… et puis d’un coup, le vieux chien de berger de l’ancien propriétaire (qui est encore sur la chèvrerie) lui est tombé dessus et l’a à moitié bouffée, je te raconte même pas comme j’ai eu peur, j’ai cru qu’ils allaient se tuer devant moi, ils se mordaient à la gorge en poussant des cris de bête féroce, je n’arrivais pas à les séparer. J’en ai les guiboles qui tremblent encore 😉
      Bref, il ne FAUT PAS qu’un autre chien s’approche du troupeau, j’ai bien noté. J’espère que si un loup pointe le bout de son nez, il saura aussi bien faire le mariole ce #!*#! de chien de berger 😉
      Des bises Ninidio,
      Marie

      Répondre
  27. Muriel

    Ouah que ça fait plaisir !!!!!! Merci pour ce magnifique reportage plein d’émotions et que je suis contente pour ton fiston ! Son rêve se réalise, c’est génial ! Sûre ces petites seront bien chouchoutées et je sens que toi tu as craqué. C’est un beau cadeau de Noël avant l’heure et un pur moment de bonheur dans ce monde de brute ! Félicitations et bon vent à ton fiston ainsi qu’à toutes ces petites merveilles !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ben là c’est sûr, un cadeau de Noël comme ça, c’est pas courant ! Je voudrais bien le même, mais je crois que je vais plutôt rester dans la cuisine à concocter plein de trucs, je suis trop gourmande 😉
      Plein de bisous !
      Marie

      Répondre
  28. Pascaline

    Bravo à Hugues et tous ceux qui l’ont aidé dans cette épopée ! Merci pour ce reportage, mon avis: une photo est (très) réussie quand elle témoigne d’un instant authentique, et un peu de flou en ajoute!
    Bonne suite à vous tous et aux chevrettes….

    Répondre
  29. Lily

    Je vous félicite tous, vous êtes une famille génial !
    Merci pour ce partage, Biscotte ne peut ressembler qu’à Brunhilde puisque tu la regardes avec ton Cœur ♥
    Bises à tous

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Maiiiis, heuuu, je te promets qu’elles ont les même yeux !!!
      Si si !
      Bon, les cornes différent un peu, faut reconnaître 😉
      L’aboiement aussi…
      ^^
      (Je ne sais vraiment que dire des bêtises ma parole…)
      Gros bisous ma Lily !
      Marie

      Répondre
  30. Valou B

    Bonjour Marie,

    Merci pour ce partage tout en sensibilité.
    Et félicitations aux nouveaux éleveurs.
    Je leur souhaite le succès et le bonheur dans leur entreprise.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oh oui, magnifiques, vraiment ;), en plus c’est une race que je trouve très belle car assez proche des chamois et bouquetins…
      Bonne soirée Isabelle, et merci 🙂
      Marie

      Répondre
  31. Isaline

    Waouh, superbes photos et très beau partage d’émotions !
    C’est vrai que ça fait du bien, toute cette douceur, et ce respect animal 🙂
    Bravo à vous et à votre fils, et tous mes voeux de réussite pour sa nouvelle activité, sans oublier de gros bisous aux chèvres !)

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je me ferai un plaisir de faire un gros bisou de votre part sur le nez de la chèvre la plus « conciliante » qui se présentera 😉
      J’en ai déjà remarqué une très douce, très amicales, avec de grands yeux de biche… Parce que pour l’instant Biscotte est un peu coquine !
      Bonne soirée Isaline,
      Marie

      Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Véronique 🙂
      C’est vrai, elles ont de ces bouilles, c’est pas croyable… même moi je n’en reviens pas.
      Plein de bises !
      Marie

      Répondre
  32. Véronique

    Merci pour ce beau partage plein d’émotion et de belles photos !
    Quel beau regard elles ont , elles paraissent toutes douces .
    Pour moi aussi c’est un beau cadeau de Noël de voir la joie qui règne autour de vous tous avec ce beau projet .
    J’espère pouvoir un de ces jours passer vers chez vous pour vous rencontrer et goûter aux bons fromages !
    Plein de succès et de bonheur !
    Véronique

    Répondre
  33. Montessinos

    Merci Marie
    Cela fait vraiment un bien fou de voir un si beau projet d’un jeune se concrétiser.
    Une brin d’espoir dans le bazar ambiant.
    Alors les nouvelles de biquettes c’est quand tu veux !

    Répondre
  34. Agnès

    LA grande aventure continue avec ce moment fort de l’accueil !
    Puis les mises bas, traites, premiers fromages….
    Peut-être les premiers petits tracas ( j’ai lu un bel article sur les soins naturels à prodiguer aux biquettes d’ailleurs), alors tout cela va vous remplir le cœur un peu plus encore !
    Je suis ravie d’avoir pu m’y associer par cette jolie lecture Marie.
    Merci pour ces articles là aussi !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Bah oui, c’est ça la vie de chevrier, mais comme je le disais plus haut, comme ça il sait ce qu’il fera les 40 prochaines années 😉
      Belle soirée à vous Agnès,
      Marie

      Répondre
  35. Nathalie vercors

    Coucou ! Merci pour ce beau voyage et ces belles photos, les chèvres sont vraiment très belles, quelle émotion c’est vraiment génial pour le fiston il va pouvoir démarrer sereinement sa nouvelle vie d’agriculteur et faire de beaux fromages et tu vas pouvoir nous concocter de belle recettes !!!!
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur en ces fêtes de fin d’année !!!
    Bises

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Nathalie !
      Pour l’instant, j’ai juste hâte de goûter les premiers fromages, si tu savais… Je ne sais même pas si je vais avoir l’audace de les cuisiner 😉
      J’espère que Hugues en ratera quelques uns pour que j’ai moins de regret de les mettre en bouillie dans une préparation ^^
      Des bises,
      Marie

      Répondre
  36. SYLVAIN Isabelle

    Merci Marie pour ces photos magnifiques et très émouvantes ! Je suis vraiment heureuse de mettre ma petite pierre à l’édifice et de soutenir le beau projet de Hugues, soutenu par sa formidable famille !
    A très vite.
    Isabelle

    Répondre
  37. Nuez

    Quel joli récit empreint de poésie ! Merci pour cette bienveillance et cette douceur Marie et plein de bonnes choses à votre grand et ses jolies biquettes !
    Je guette chacun de vos post et c est un plaisir de vous lire 😊❤
    Passez de belles fêtes ! Martine

    Répondre
  38. Marie-Jeanne

    Merci Marie pour ce récit ; j’ai toujours rêver avoir des biquettes (mon ordi m’a proposé ‘piquettes’ au lieu de briquettes!) mais je vis en ville, donc ce n’est pas pour tout de suite. Des histoires comme celle-là, j’en veux bien régulièrement… Pour comparer les yeux de Biscotte et de la chienne; merci de nous faire une photo, pour que l’on se fasse un avis :-). Bonne soirée

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      J’y penserai Marie-Jeanne, pas de souci, il faut absolument que je fasse cette photo 😉
      Merci en tout cas pour ce gentil message, et beau week-end à vous !
      Marie

      Répondre
  39. Nathalie

    Magnifique reportage photo, tu ne pouvais pas faire mieux.
    J’en pleur de joie et d’émotion.
    Je suis encore plus satisfaite d’y avoir un peu contribuer.
    Quel bonheur pour ton fils d’avoir réaliser son rêve.
    l’agriculture bio peut être fière d’avoir dans ses rangs des jeunes comme ton fils et ta fille.
    C’est la promesse d’une alimentation plus saine pour les prochaines années.
    Ces biquettes sont entre de bonnes mains.
    Bien à toi

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Chère Nathalie, merci beaucoup pour ton gentil message qui me touche beaucoup. Oui, il y a beaucoup d’agriculteurs et d’éleveurs qui ont maintenant pris conscience des vrais enjeux, et c’est bien. J’espère qu’ils seront de plus en plus nombreux, et que l’agriculture prendra vite une nouvelle direction parce que là, ça fait vraiment des décennies qu’on fait n’importe quoi. Avec des terres complètement stériles, des abeilles mourantes, une pollution gravissime à tous les étages et un écosystème à ce point affaibli, on commence à en voir les limites… Mais il y a d l’espoir 😉
      Beau week-end à toi Nathalie 🙂
      Marie

      Répondre
  40. HEINLÉ Laurence

    Bonsoir Marie, ça y est, les chèvres ont fait le grand voyage : oh la la, comme elles sont magnifiques et ce « regard » ! J’aurais bien aimé avec Toi Marie et Hugues bien sûr, une jeune homme qui m’a l’air d’être rempli de douceur comme toi et les chèvres vont bien le lui rendre.
    Tu sais tellement bien nous combler avec tes photos et ton récit empreint d’une telle poésie que je ne peux que tomber sous le charme comme à chaque fois !!
    Bonne soirée à vous tous et de gros bisous aux biquettes qui vons adorer, je pense !!

    Laurence

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est gentil comme tout, merci Laurence 🙂 Je ferai une bise aux biquettes de ta part, mais prudemment hein, parce qu’elles ne me connaissent pas encore très bien 😉
      Bon week-end à toi !
      Marie

      Répondre
  41. Jackie Thouny

    Et bien voilà j’ai les yeux plein d’eau en lisant ce récit tout comme lorsque j’ai lu la Belle Histoire. Un récit qui nous transporte comme à chaque fois que tu écris. Trop contente pour vous tous et de voir ton petit Hugues si heureux, comme elles vont être chouchoutées ces petites biquettes et comme elles sont attendrissantes. Elles sont magnifiques et j’adore leur couleur, Il y en a une qui est Atoca notre petite biquette filleule que nous avons vraiment hâte de voir et également de goûter les fromages de ton petit Hugues. . Je dois dire que mon cher et tendre a suivi très régulièrement la cagnotte et c’est lui qui me donnait des nouvelles. Que de beaux moment en perspective . Les fêtes vont être empreint de joie et de beaucoup d’amour. Merci Marie de nous avoir fait partager ce merveilleux moment. Joyeuses Fêtes à toute ta petite famille qui s’est pas mal agrandie;) . Des bises affectueuses. Jackie

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Jackie, je suis très touchée 🙂
      Juste pour info, mon « petit » Hugues fait 1,92m, et quand je veux lui faire une bise il me faut un tabouret ^^
      J’espère qu’il arrivera à mettre une photo de chaque chèvre en ligne, pour que tu puisses voir Atoca (pour l’instant, il est un tantinet débordé, mais ça va venir…)
      Très beau week-end à toi, et encore merci !
      Marie

      Répondre
  42. Nathalie Adde

    Première lecture du matin, et quel bonheur, quelle poésie et toutes ces merveilleuses photos qui vont m’accompagner toute la journée. Et comme çà fait du bien de pouvoir se dire que l’entraide existe toujours, et que quand on croit à ses rêves, à sa passion, on met tout en œuvre pour y arriver, et çà marche : quel bonheur ! Une magnifique aventure commence, et j’avoue qu’au fond de moi, ma joie éclate en me disant que je suis « marraine » d’une petite chèvre …. Tous mes vœux de réussite accompagnent Hugues ! Belle journée !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Comment s’appelle ta biquette Nathalie?
      J’espère que Hugues pourra nous faire un jour un récapitulatif des « prénoms » avec un portrait de chaque chèvre, et tout et tout 😉
      Beau week-end à toi !
      Marie

      Répondre
      1. Nathalie Adde

        Bonjour Marie, et bien dans l’effervescence du moment, je pense que j’ai raté une étape !! j’étais tellement heureuse de participer que j’ai oublié de donner un nom à ma biquette 🙂 Alors je m’en remets à Hugues ! bon week end !

        Répondre
        1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

          Tu peux tout à fait le choisir ce nom, Nathalie !
          Dans l’idéal, Hugues aimerait poster une photo de chaque chèvre pour que les « parrains » et « marraines » puisse choisir leur filleule. J’espère qu’on arrivera à le faire, ça serait si rigolo !
          Bonne semaine à toi !
          Marie

          Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui, que de soucis en ce moment, c’est bien vrai Monique ! Comme je le disais déjà plus haut en commentaire, la nature et les animaux me sont un grand baume au coeur, mais cela ne m’empêche pas d’être lucide, donc un peu inquiète pour l’avenir de mes enfants.
      Mais il ne faut pas trop se laisser abattre…
      Bon week-end Monique,
      Marie

      Répondre
  43. saandrine60

    Super je suis trop contente…elles sont magnifiques ces biquettes…trop chouette pour Hugues
    Et je me dis qu au fond un petit morceau de biquette m appartient alors la c est encore mieux car si je me réincarne c est en biquette car j adore leurs yeux..ce sont un peu mes sœurs quoi….
    Bon vent à Hugues il a réussi son pari un peu grâce à toi aussi qui nous a touché autour du projet de ton fils…je suis fière d y avoir participé dans ces temps compliqués un beau projet plein de bonheur

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Un grand merci Sandrine, vraiment, pour ta participation, et aussi ton petit mot si gentil…
      Je te souhaite un très beau week-end !
      Marie

      Répondre
  44. Rose

    Je crois que tu as trouvé une nouvelle branche à ton arbre magique : reporter-chevrière. Quelle poésie ! Si, Si continue à nous parler de ces charmantes demoiselles et de Biscotte en particulier (en plus des recettes bien sûr).
    Je suis très heureuse d’avoir mis ma petite goutte d’eau dans ce magnifique projet qui est devenu une réalité et encore bravo à Hugues et à toute cette solidarité autour de lui.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ce sera avec plaisir que je prendrai d’autres photos, surtout quand elles seront dans les champs, ce sera magnifique…
      Beau week-end à toi Rose, et merci pour ton si gentil message 🙂
      Marie

      Répondre
  45. Sarah

    Je suis ravie et aussi émue de voir ses biquettes!! Tu auras le droit de le mettre dans le prochain article, jamais d’overdose de bonheur ! Bon vent à ton fils !!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est gentil comme tout Sarah 😉
      Mais le prochain article sera probablement une recette pour Noël, parce qu’il y en a qui commencent à s’impatienter un peu ^^
      Beau week-end à toi !
      Marie

      Répondre
  46. Domka

    En effet , hyper craquante cette Biscotte ! C’est toujours génial quand on a un coup de foudre avec un animal et c’est mignon ce regard à la fois interrogatif et presque déjà complice de ta Biscotte. Et magnifique cette photo floue, c’est tout là son charme.
    Un super petit « photo-reportage » qui moi aussi m’a tiré les larmes surtout quand on vit ce qu’on vit ici en ce moment à Paris.
    Tous mes voeux de bonheur pour cette aventure, en espérant que ton fils vivra dignement ce son activité, ce qui sera sans aucun doute le cas quand on voit à quel point il est bien entouré et à quelle point la chance est avec lui depuis le début. Un exemple de magnifique aventure que l’on aimerait voir plus souvent au JT !

    Cela me rappelle que j’ai moi aussi eu une aventure (un peu particulière et très courte) avec une biquette. J’avais 7 ans et l’idée saugrenue m’est venue de la confondre avec un poney en montant sur son dos. Très surprise, elle a démarré en trombes (je n’ai même pas eu le temps de m’accrocher à ses cornes) et m’a envoyée en l’air quelques mètres plus loin comme un paquet de linge sale (super pointu le dos d’une chèvre au galop…). Heureusement que l’herbe épaisse du pré a amorti mon vol ! Je ne m’en suis jamais vantée, j’ai rejoins ma famille, dignement, en essayant de marcher le plus normalement possible… . « T’étais où m’ont dit mes cousins ? Beh, pas loin ! » (Bêêê… sale bête ! 🙂

    Je ne suis même pas sûre de l’avoir dit à mes parents à ce jour…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      ^^
      Pauvre Domka !
      Il est arrivé la même chose (ou à peu près) à mon papy qui avait voulu caresser la « barbe » d’une jolie chèvre blanche… sauf que c’était un bouc !
      Je dirai bien à Hugues de ne pas essayer de se déplacer à dos de chèvre. Ça c’est juste dans les dessins animés que ça marche, genre Johan et Pirlouit 😉
      Bonne soirée à toi !
      Marie

      Répondre
  47. laetitia

    Elles sont magnifiques, ces petites biquettes…
    Merci pour le partage de ta journée, pleine d’émotions!!!
    Depuis toute petite, (je vais avoir 38 ans quand même), je rêve d’avoir des biquettes…
    peut être qu’un jour…
    Belle route à ton fiston…
    Ce matin, j’ai testé ta recette pain d’épices 4,3,2,1 car je viens de m’offrir ton livre,
    c’est un pur régal!!!
    Merci ma belle.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      On a presque le même âge, je dois avoir quelques mois de plus parce que je viens de passer 39 😉
      Et moi aussi j’ai TOUJOURS rêvé d’avoir des chèvres ! Des vaches, des chevaux, des ânes, non, pas forcément… Mais des poules, des canards et des chèvres, je n’imagine pas vivre sans 😉 Et puis des toutous aussi, évidemment…
      Bon week-end à toi Latitia 🙂
      Marie

      Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      La nature est si belle, c’est sûr, cela met du baume au coeur…
      Je te souhaite un bien sympathique week-end AC 🙂
      Marie

      Répondre
  48. Carine

    Un très joli moment, bien émouvant même à travers l’écran, accompagné de doux regards ; merci de l’avoir partagé avec nous !
    Je souhaite une très belle réussite au nouvel éleveur.

    Répondre
  49. Florence T.

    C’est trop super, émouvant, merveilleux !
    Merci pour ce partage et plein de joie à ton fiston, tu dois être fière et c’est justifié !!
    À bientôt pour se mettre quelque chose sous la dent ;-))
    Amitiés.

    Répondre
  50. Heppe Marie-Claire

    Merci pour ce moment de vie partagée, c’est un grand bonheur de vous lire… je comprends d’autant mieux vos sentiments que ma fille et son compagnon ont tout lâché en région parisienne pour reprendre une boulangerie dans un petit village près de chez nous ! Alors surprise, espoir, attente, questionnement… je connais tout cela et j’ai hâte d’avoir ce sentiment d’accomplissement quand ils ouvriront leur boutique…
    Bon courage à votre fils je suis heureuse d’avoir un tout petit peu participé à l’insta De ces belles demoiselles.
    Merci aussi pour vos recettes et peut-être au plaisir de vous rencontrer en stage un jour.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Tous mes voeux de réussite à votre fille Marie-Claire, j’espère qu’elle sera très heureuse dans ce nouveau métier à la campagne.
      Un grand merci aussi pour Hugues, nous sommes très touchés 🙂
      Belle semaine à vous !
      Marie

      Répondre
  51. Ginny

    Magique.
    Moi je veux bien encore lire de beaux articles sur les chèvres. 💙💙💙

    Du bon fromage….. D autres bonnes choses.

    Bon projet et beaucoup de belles réussites avec les biquettes

    Répondre
    1. Ginny

      Mille mercis.
      Je te souhaite plein de créativiter pour de nouvelles recettes de fromage et de gigot de chèvres.
      Avec un livre à la clef
      Bonnes fêtes avec ta petite famille

      Répondre
  52. Jo

    Hello Marie,
    Mail enfin arrivé, encore 1000 bises et mille mercisssssssss.
    Tu dois être fatiguée, n’oublie pas de prendre soin de toi.
    Je suis tellement heureuse d’avoir pu participer à cette belle aventure. Merciiiiiii.
    Jo

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est vrai que la fatigue s’accumule un peu en ce moment, mais heureusement, les vacances de Noël arrivent, et là ce sera lecture de BD dans le canapé, avec feu de bois et tout et tout 😉
      Belle semaine à toi Jo,
      Marie

      Répondre
  53. Anne-Marie T

    Quel plaisir de lire des nouvelles des chèvres, elles sont émouvantes ! Un grand BRAVO pour ce chemin parcouru, je suis enchantée de savoir que je mangerai des fromages si bienveillants et pleins d’amour.
    Merci pour ce partage.
    Anne-Marie

    Répondre
  54. Aude

    Quelle belle aventure! Les photos sont magnifiques et les émotions en débordent et nous submergent. N’hésitez pas à nous donner des nouvelles des chèvres et de votre fils (promis, personne ne hurlera si votre prochain billet parle de biquettes :-D).
    Plein de belles pensées pour vous tous.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Le prochain billet sera probablement un peu chocolaté, Noël oblige 😉
      Mais je redonnerai des nouvelles des petites chèvres en début d’année… Merci en tout cas Aude 🙂
      Marie

      Répondre
  55. Mamijo

    Bonsoir Marie

    Quelle belle aventure racontée avec autant de poésie, de douceur, de bienveillance, et émaillée de photos sublimes débordant d’Amour!….je suis encore sous le charme de votre récit et très remuée en voyant votre belle beauceronne collée à vous, cela a fait ressurgir 12ans d’amour incommensurable et de complicité avec notre gentilhomme campagnard!!! Merci infiniment pour ce que vous êtes et ce que vous transmettez si bien👏!
    Mamijo

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ah, vous avez remarqué la beauceronne qui tire la langue à l’arrivée du tracteur Mamijo 🙂 Quel oeil de Lynx !
      C’est un amour ce toutou, vraiment le plus génial que j’ai jamais croisé… Quelle expressivité dans son regard, dans ses mimiques, si vous saviez, j’ai l’impression d’avoir juste besoin d’un coup d’oeil pour comprendre absolument tout ce qu’elle pense. Et je crois que c’est presque réciproque 😉
      Je vous embrasse très fort !
      Marie

      Répondre
      1. Mamijo

        C’est exactement cela compréhension et complicité instantanées unissent cette race de berger à ses maîtres , le nôtre était très grand et en imposait mais c’était un véritable nounours par contre ses gros aboiements tenaient à distance s’il avait un doute sur le visiteur🤨
        Bonne soirée à vous!

        Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je sais pas, il doit y avoir un raccourci clavier, mais moi aussi je la cherche 🙂
      Bonne semaine à toi Lise, et merci !
      Marie

      Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Il paraît effectivement que les chevreaux élevés au biberon deviennent familiers comme tout… J’espère que ceux de Hugues, qui seront élevés sous les mamans chèvres, nous aimeront bien quand même 😉
      Bonne semaine à vous !
      Marie

      Répondre
  56. Emma

    Bonjour,
    Nous habitons le Voironnais et il nous tarde d’aller voir cette belle exploitation et déguster les délices qui ne manquerons pas d’y être produits…
    Tu as beaucoup de chance d’avoir des enfants qui aient choisi un si beau métier!
    Amicalemnt,
    Emma

    Répondre
  57. Cath

    oh mais vous êtes venus à côté de chez moi ! C’est beau n’est ce pas ce charolais !
    J’aurais pu vous offrir un thé !
    Bonne adaptation aux biquettes.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je pensais bien qu’il devait peut-être y avoir quelques lecteurs dans le coin, et que ça les amuserait de trouver les photos 😉
      C’est bien joli en tout cas vers chez vous Cath !
      Je vous souhaite une bien jolie semaine,
      Marie

      Répondre
  58. kali

    Quel beau post plein de tendresse.
    Après ça, je ne regarderai plus ma biquette de la même manière enfin si elle se décide à arrêter de me bourrer …
    Bonne continuation à ton fiston pour cette belle aventure.
    Qui sait, si un jour on passe par le Dauphiné, on s’arrêtera pour déguster les fromages au détour d’un marché.
    Bon week-end

    Répondre
  59. SALA

    Chère Famille Chioca,

    Pour vous tous et, en particulier Hugues en compagnie de ses magnifiques caprines, mais aussi à tous les fidèles internautes de : « Saines Gourmandises », voici en cadeau, pour les enfants petits et grands, que nous sommes tous :

    «Il était une chèvre. Chanson pour enfants»
    de 2 minutes 46 !

    http://www.youtube.com/watch?v=E2oSZ22hZIQ

    Bonne écoute et souvenirs,
    Avec nos meilleures pensées d’affection amicales.
    Merci, Marie, pour tout ce que faites pour nous tous !
    Jean-Yves et Dominique SALA

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui vous remercie beaucoup, mes enfants connaissent déjà cette petite chanson apprise à l’école, mais ça les fera sourire de l’écouter 😉
      Je vous souhaite une bien bonne semaine,
      Marie

      Répondre
  60. Fabienne

    quelle belle histoire, quelle belle aventure, moi qui suis une citadine j’ai depuis quelque temps envie de partir vivre à la campagne avec des poules, des lapins, chiens, chats et biquettes bien sûr !! je vous envie ……..
    encore merci pour ce beau récit, ces belles photos et bon courage à tous

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je ne peux que t’y encourager si tu peux le faire un jour Fabienne, car la campagne, c’est un tel bonheur… je te le souhaite très fort en tout cas 🙂
      Belle semaine à toi,
      Marie

      Répondre
  61. Aurore

    Bonjour Marie,
    je viens de lire ce très bel article, bon ben comment dire… j’ai fini mon paquet de mouchoir .
    Les petites biquettes sont magnifiques, Hugues a très bien bossé leur nouvel sweet home à l’air très confortable.
    J’ai lu que ta biquette était blessée, j’espère qu’elle va mieux.
    Bonne Journée
    Aurore

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui Aurore, tout va bien, les petites chèvres sont en forme, il n’y a eu que quelques petits « bobos » dû au stress du trajet, mais elles sont complètement tranquilles.
      Bonne journée à toi aussi 🙂
      Marie

      Répondre
  62. DE GROER Veronique

    Bonjour Marie

    j’espére que les biquettes se portent bien dans leur nouvel environnement !
    J’ai une nouvelle adresse e_mail en echange de celle que vous utilisiez jusqu’à présent …
    Merci de l’utiliser à partir de maintenant .
    Véronique

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Si vous le souhaitez, il faudrait alors vous ré-inscrire Véronique, car moi je ne peux pas le faire à votre place hélas…
      Bonne semaine à vous !
      Marie

      Répondre
  63. bluetit

    presque un conte de Noel il manque la neige et la lampe
    elles ont quittées une jolie région pour une autre et avec l accueil réservé elles ne sont pas en reste
    merci pour ces photos de biquettes si jolies
    elles sont réussies même les flous ce sont les larmes de joies
    et prendre les etiquettes comme s des boucles doreilles!
    bisous bon am de Bourgogne

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      De Bourgogne? Alors vous avez peut-être vu passer le fameux camion jaune et vert 😉
      Merci en tout cas Bluetit pour ce gentil message, et belle semaine à vous !
      Marie

      Répondre
  64. Hélène

    C’est magnifique.
    J’ai découvert le site mimosa grâce au projet de ton fils, et aujourd’hui je découvre que le projet suivant avec des chèvres est portée par mimosa aussi. C’est un projet dont je fais partie de « loin » car travaillant dans une des deux classes de l’école Montessori : https://www.miimosa.com/fr/projets/la-ferme-d-ulteria-des-chevres-au-coeur-de-notre-ecosysteme
    Je trouve chouette de te partager ce lien, et à ceux des lecteurs qui lisent les commentaires.
    Je t’avais demandé si les recette du livre « la cuisinie du quotidien » étaient vraiment plus accessibles financièrement, j’ai donc acheté le livre et je me régale autant des photos que des recettes.
    J’ai acheté le livre « La cuisine de la minceur durable » pour offrir et je le trouve formidable aussi !
    Hélène

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *