{ Hop, je reprends un biscuit, c’est bon pour ma ligne…}

 

{ Hop, je reprends un biscuit, c’est bon pour ma ligne…}

Mes bons goûters du quotidien

50 recettes saines et rapides pour petits et grands

 

Quand j’étais petite -et hélas déjà un peu rondelette- j’ai passé pas mal de récréations à loucher sur les goûters des copains, lesquels sortaient de leurs cartables des trucs épouvantablement tentants qui me faisait paraître bien nase la pauvre banane placée dans ma poche par une petite maman qui se souciait déjà beaucoup de notre santé… Puis j’ai craqué, j’avoue, et demandé à avoir moi aussi des goûters « comme tout le monde ». Là on s’est retrouvé, ma sœur et moi, à se faire au retour de l’école des monstrueuses tartines genre pain blanc + beurre + Nutella (mais comment avons-nous pu survivre à ça ;)). On était aussi très très fans des délicieux biscuits genre « Guet Apens®» (les bien-nommés), Chamonix®, Kango® et toutes ces sortes de choses… Bref, c’était rigolo comme tout, mais ça ne nous a pas franchement fait du bien à la silhouette 😉

Ado, je ne compte plus les « Yes® » (vous avez connu ça aussi ? La TUERIE !) que j’ai dévoré dans le distributeur du lycée (ils ont fait fortune grâce à moi et sont partis au Caraïbes, c’est pour ça qu’on n’en trouve plus de nos jours), bref, désolée de casser un mythe les gars, mais la réalité c’est que je ne suis pas « sage » depuis ma naissance Côté goûters j’ai même fait à peu près toutes les bêtises possibles… y compris celle de le supprimer complètement quand j’ai commencé à prendre ma santé beaucoup plus en main.

Car oui, c’est une bêtise de supprimer le goûter. Ça je l’ai découvert très tard, à plus de 35 balais, quand la diététicienne Brigitte Fichaux me l’a expliqué lors de notre ouvrage à quatre mains sur la minceur durable : Prendre un goûter, cela peut vraiment nous aider à mincir… à condition que le goûter soit équilibré !

À priori, ça devrait donc être facile, il suffirait d’acheter des biscuits bons pour la silhouette et la santé, puis de se régaler, puis de mincir. Fastoche, et trop cool.

Tuiles aux amandes sans beurre

Des petites tuiles aux amandes (sans beurre) improvisées avec ma louloute de 10 ans cet hiver (je me souviens de la bonne odeur des biscuits qui cuisaient au four, si réconfortante alors que la neige tombait dehors). J’ai aussi été bluffée par la simplicité de réalisation, qui se réduit à mélanger tous les ingrédients dans un saladier, avant de déposer des petites flaques de pâte à la cuillère sur le papier cuisson…

Oui, sauf qu’en vrai, vous pouvez vous lever de bonne heure, prendre une loupe, coiffer la casquette de Sherlock Holmes et scruter les étiquettes ; des goûters « tout prêts » vraiment sains (c’est à dire réalisés avec des ingrédients non raffinés, si possible à IG bas pour que le goûter « cale » vraiment et apporte plein de bonnes choses sans calories vides), que ce soit pour vos enfants ou pour vous, et bien il n’y en a pas. Et ce n’est pas faute d’avoir cherché dans les rayons diététiques des GMS, autant que dans les magasins bio… Les plus « complets » des biscuits ou gâteaux proposés affichent une farine T80, et pour ce qui est des sucres non raffinés, chou blanc sur toute la ligne ! Parfois il y a bien du muscovado ou du sucre de coco (c’est rare !) à la place du sucre blanc, mais pour le reste des ingrédients c’est de la farine blanche, de l’amidon, des céréales maltées… Bref, quelque chose ne tourne pas très rond dans notre petit monde où tant de professionnels nous recommandent, en théorie, de manger des produits sains… et où c’est si compliqué, en pratique !

Alors après avoir rêvé en vain pour moi et mes enfants de biscuits et de gâteaux aux farines et sucres non raffinés, aux matières grasses de qualité, j’ai vite fini par mettre la main à la pâte. Mais dans la « vraie vie », QUI a le temps de passer au quotidien un temps fou en cuisine pour fignoler des merveilles de petits biscuits fourrés en forme de tête d’ourson ? Très peu d’entre nous en vérité (et certainement pas moi !). Il nous faut de l’express, du très simple, du sain, et surtout du gourmand !

A ces conditions seulement on peut se permettre de préparer des goûters maison, et j’espère que ce nouvel ouvrage vous y aidera beaucoup car j’y partage avec vous, fruit de mon expérience de maman archi-débordée 😉

⇒ Des recettes express…  Car il existe plein de petites astuces pour gagner un temps fou lors de la préparation de bons goûters : par exemple, faire cuire une plaque entière de pâte à madeleines que l’on redécoupe ensuite en petits cubes… c’est tellement plus rapide que de remplir avec une cuillère à café 36 petites empreintes individuelles ! Ou encore, s’aider d’une cuillère à glace pour confectionner des cookies… Vous découvrirez au début du livre 7 méthodes « magiques » pour simplifier au maximum la confection de biscuits, mais aussi bien d’autres astuces tout au long des recettes de ce livre (par exemple, des gâteaux cuits en 10 min à la poêle, ou dont les ingrédients sont mesurés avec un simple pot de compote vide). Les temps de préparation – excepté quelques rares recettes un peu plus élaborées du dernier chapitre- n’excèdent généralement pas 10min.

Cookies à la cuillère à glace

L’astuce de la cuillère à glace pour façonner les cookies, c’est vraiment LE truc qui simplifie la vie, parole de maman…

⇒  …Faciles… La seule « compétence technique requise » consistant à savoir mélanger des ingrédients dans un saladier… ou au mixeur. Ça devrait pouvoir le faire là 😉 De toute façon, je vous avoue qu’au quotidien même moi ce sont les seules recettes que j’ai envie (et le temps) de cuisiner pour les goûters de mes morfalous !

⇒ … Super saines…Farines et sucres non raffinées, noix, noisettes, amandes, chocolat noir, fruits frais, etc. ici, pas besoin de scruter d’un air inquisiteur les listes d’ingrédients : Que ce soit pour vos loulous ou pour vous, c’est du tout bon ! Certes, les biscuits et gâteaux sont peut-être un peu plus « bruns » que ceux auxquels vos enfants sont habitués, mais ils seront vite conquis après les avoir goûtés ! (À noter que presque toutes ces recettes sont à IG bas, et beaucoup sont sans lait et/ou sans œufs et/ou vegans.)

⇒ … Abordables… Que ce soit en matière de prix ou d’accès aux ingrédients, il nous faut au quotidien des produits qui, un, n’explosent pas notre porte-monnaie, et deux, sont faciles à trouver… Voilà pourquoi j’ai privilégié ici les ingrédients « de base », ceux que nous sommes à peu près tous habitués à utiliser. Je suis un peu navrée pour les aventuriers qui rêvent de recettes à l’originalité épatante du genre cookies crus à la poudre de lucuma, sève de kitul et farine de souchet : Certes, ça pourrait être très chouette en matière de découverte, mais dès lors qu’il s’agit de goûters pour le quotidien, j’ai un faible pour le pratico-pratique !

Côté budget, seules quelques recettes contiennent par exemple de la purée d’oléagineux (un « must » pour remplacer le beurre dans pas mal de cas), mais en petite quantité car il s’agit hélas d’un produit assez onéreux.

⇒…Gourmandes !… Parce que le goûter, avouons-le, restera toujours un petit moment de gourmandise qui fait du bien… Certes, une bonne tranche de pain avec du chocolat, un fruit parfaitement mûr avec quelques noix à picorer, cela peut déjà constituer un excellent goûter (vous retrouverez aussi à la fin du livre des idées pour « goûters en kit » sains et équilibrés, mais aussi de boissons). Mais quand on met la main à la pâte, autant que le résultat soit vraiment super bon 😉

Mini-cakes aux pépites de chocolat

Ici, des petits cakes aux pépites de chocolat, tout simples (les ingrédients se mesurent en pots à yaourt) et super moelleux… Et pour leur donner ce petit goût si proche (en meilleur !) de ceux du magasin, il y a un secret 😉

⇒ … Et pas seulement pour les petits ! Car autant le traditionnel « dessert » est hélas un peu une aberration sur le plan nutritionnel (cela complique considérablement la digestion), autant il a été mis en lumière, grâces à diverses études menées autour de la chrono-nutrition, que l’heure du goûter (16 ou 17H) est idéale pour manger quelque chose d’un peu sucré. C’est juste le moment où notre cerveau et notre corps en ont besoin, celui aussi où les sucres seront les mieux « gérés » par l’organisme. Cela permet en outre d’aborder le repas du soir beaucoup moins affamé, et donc de dîner léger, ce qui est tellement recommandé pour prendre soin de sa santé, mais aussi de sa silhouette ! Alors faites comme vos petits qui rentrent de l’école : en fin d’après-midi, prenez une saine collation qui vous redonnera des forces pour aborder sereinement la soirée…

Bref, loin d’être une « petite bêtise » dont nous devrions rougir, le goûter est au contraire tout à fait bienfaisant pour la santé, la silhouette… et la bonne humeur !

 

Vous retrouverez enfin dans cet ouvrage plein d’infos et de conseils sur le bon matériel à avoir sous la main pour se simplifier la vie, une liste de « placard idéal » (parce que quand l’envie nous prend de se lancer dans une recette, c’est barbant de devoir commencer par sortir faire des courses !), et encore un « Abécédaire » des conseils qui changent tout (ainsi que des petites bêtises à ne pas faire en pâtisserie ;)) Hum, d’ailleurs, euh, comment dirais-je. Vous m’avez beaucoup aidé à rédiger cette partie là du livre ^^

Allez, pour ne pas déroger aux traditions, voici maintenant un petit aperçu des recettes : Dans le premier chapitre, « Ça croustille », (le plus fourni du livre !), on découvre plein de recettes de biscuits et cookies en tout genre, avec plein d’astuces pour que l’affaire soit réglée en quelques minutes seulement (je parle du temps pour les réaliser, pas pour les manger, parce que ça, je sais que vous savez déjà faire ;))

 

Ici, des biscuits aux épices chaï sans lait ni oeufs, très faciles à faire puisqu’il suffit de déposer des petites « flaques » de pâte avec une cuillère sur la plaque, comme pour des tuiles. On peut ensuite ajouter des croisillons avec une fourchette, mais c’est facultatif…

 

Les i-né-nar-ra-bles (rien que ça ;)) cookies coco-choco, eux aussi totalement végétaliens (comme beaucoup de recettes de cet ouvrage car il n’est pas vraiment nécessaire, nutritionnellement parlant, d’ajouter des œufs ou des laitages à l’heure du goûter…).

 

Toujours dans ce premier chapitre « Ça croustille », voici le cookie géant à partager (vegan encore). On mélange les ingrédients dans un saladier, on étale la pâte avec les mains directement sur la plaque, hop, au four, puis il ne reste plus qu’à le casser en morceaux (c’est si rigolo !) pour régaler les loulous… J’avais déjà présenté le concept dans mon livre sur la Cuisine bio du quotidien, mais là, cette version au chocolat noir, amande et écorces d’orange, il aurait été dommage de passer à côté !

 

 

Après j’arrête avec ce chapitre (il faut bien vous laisser des surprises ;)) mais pas avant que vous ne goûtiez (du moins, avec les yeux…) à ces « Cookies dentelle aux petites graines » (sans lait, sans oeufs), de délicieux OVNIS à mi-chemin entre la crêpe dentelle et le cookie, d’où leur nom. Ça croustille à mooort, toute ma famille en est gaga 😉

Bon allez, on passe au chapitre 2, « C’est tout moelleux ». Là, vous y trouverez plein de recettes simplissimes, où parfois même la balance est en option…

 

Ici, le « Pain d’épices 4,3,2,1 », dont le nom fait allusion à la recette elle-même : 4 pots de farine, 3 pots de sucre brun, 2 pots de compote, 1 pot d’huile… impossible à oublier cette recette 😉

Là aussi, c’est sans œufs, sans lait, bref végétalien et délicieux…

 

Et là, une plaque de « madeleines à découper », tellement vites faites, tellement fondantes, que vous remiserez peut-être votre moule à madeleines au grenier… Les madeleines en petits cubes, ça c’est l’avenir 😉

 

Et si pour gagner du temps, vous cuisiez vos gâteaux dans une grande poêle ? C’est super rapide, comme ici pour ce moelleux aux noisettes.

 

Me croirez-vous si je vous dit que dans ces muffins, il n’y a pas de sucre ajouté (hormis un peu de sucre vanillé), et que les pommes en sont l’ingrédient principal ? C’est pourtant vrai, et quel régal !

 

On passe ensuite au chapitre 3, « Ça se tartine ! ». En gros, c’est plein de trucs à mettre sur le bon pain…

 

Ici, la pâte à tartiner « L’Enfantine », à saveur de calisson, mais réalisée avec des ingrédients ultra sains (miel, jus d’orange fraîchement pressé, abricots séchés, poudre d’amande, etc.)

 

Mais si vous préférez le chocolat, je vous conseille de craquer pour « L’Intense », une pâte à tartiner au chocolat 85% adouci de notes vanillées, avec très peu de matières grasses et de sucre ajouté, bref, un truc pour combler les chocophiles passionnés… J’aime beaucoup cette photo, prise par surprise dans un halo de lumière, alors que ma fille attaquait le pot à la petite cuillère (comme il se doit ;))

 

Enfin, voici « La Douce », un truc sans lait, ni œufs, ni beurre, et dont le parfum évoque pourtant la galette bretonne ou la confiture de lait. Très très addictif… Mmf, un peu dangereux aussi. Prévoir un cadenas.

 

Allez, on passe au chapitre 4 « Ça se dévore à la petite cuillère », avec quelques idées euh… à dévorer à la petite cuillère (ou à la louche, vous faites bien comme vous voulez après tout).

 

Exemple avec cette mousse au chocolat végétale i-né-di-te !!! Je ne vous révèle pas son secret (quelle méchante fille je fais), mais sachez que pour la trouver, j’ai dû me transformer en Grand Schtroumpf, et faire plein d’expériences bizarres. Non, pour obtenir cette texture mousseuse si parfaite, ce n’est pas du jus de pois chiches battu en neige, ni de l’avocat mixé, ni du tofu soyeux, c’est un autre truc qui, à ma connaissance, n’avait pas encore été découvert chez les pionniers de la cuisine bio… Autant dire que j’en suis pas peu fière 😉

 

Enfin, dernier chapitre, « Ça se prend pour des stars »… Alors là, j’ai essayé de réinterpréter un peu les recettes qui font rêver nos enfants. On y retrouve des alternatives à la crème Mont-Blanc®, aux Flanbys®, au Figolus®, etc, mais aussi…

 

… des « Bichocos » au ghee, assez irrésistibles dans le genre…

 

… cette crème dessert au parfum de Carambar® (totalement naturel)…

 

… ou encore ces espèces de Napolitains®, le tout à IG bas s’il vous plaît !

 

Voilà, le « petit aperçu » est terminé, mais vous pouvez aussi découvrir ici le sommaire, la quatrième de couverture, et bien plus encore…

J’espère que ce petit livre, réalisé avec amour l’hiver dernier, vous offrira autant de douceur et de gourmandise que j’ai eu de bonheur à le faire pour vous et vos loulous…

Très bonne rentrée à tous ! 🙂

 

 

Mes bons goûters du quotidien,

50 recettes saines et rapides pour petits et grands

Paru chez Terre Vivante dans la collection Facile et Bio

 

Acheter cet ouvrage directement sur le site de mon éditeur

Acheter cet ouvrage sur le site de mon libraire-partenaire Decitre