{ On dirait le sud… }

24 mai 2018

{ On dirait le sud… }

 

Les savoureuses recettes du régime méditerranéen

Cuisine facile pour protéger sa santé

 

Ce que vous allez lire là, je sais, je l’ai déjà dit sur ce blog il n’y a pas si longtemps, vraiment je radote, mais c’est plus fort que moi 😉 : Depuis 25 ans que je m’intéresse de près à l’alimentation saine, j’en ai vu passer des choses… Des modes, des vagues, des régimes « miracles » (surtout « miraculeux » par leur capacité à nous faire prendre du poids tout en mourant de faim…), des diètes hallucinantes censées nous faire maigrir et/ou péter la forme… J’ai vu passer des adeptes du macrobiotisme, de l’hygiénisme, du végétalisme, de la diète hyper-protéinée, du crudivorisme, du régime Dunkan, du régime Tahiti (qui ne consiste pas à se nourrir de gel douche, mais juste de fruits et de poissons), du cartonisme (qui ne consiste pas à se nourrir de carton, mais à suivre les préconisations d’un certain Dr Carton), du Slim Fast (qui ne consiste pas à maigrir vite,  mais plutôt à grossir fastueusement), et j’en passe, et (pas) des meilleures. Heureusement, je n’ai pas suivi tous ces aventuriers, ces Indiana Jones de la bouffe partis défricher des terres inconnues (et pas très hospitalières), j’aimais trop les bonnes choses pour ça ;)… Mais, parce que j’étais quand même un peu « arrondie » sur les bords, j’ai hélas donné de la tête dans deux ou trois trucs un peu idiots, jusqu’à la découverte du principe des indices glycémiques. Ça, au moins, c’est du sérieux, de l’efficace, de l’équilibré, du varié, du sans danger : Quand on privilégie au quotidien les aliments à IG bas, oui, on mincit vraiment, oui, on prend grand soin de sa santé, oui, on a une alimentation variée, et oui, on mange à sa faim, on peut même se ré-ga-ler ! Et on sait que c’est prudent, raisonnable, sûr, car manger à IG bas (donc, des légumineuses, des céréales non raffinées, très peu de sucre, etc.) c’est ainsi que se nourrissent nos ancêtres depuis des lustres, en fait, depuis les gaulois et même avant (la plancha de mammouth aux baies de la forêt, c’était déjà un chouette menu à IG bas). On a donc un peu de recul sur ce coup là 😉

Mais il existe une autre chose sur laquelle nous avons aussi beaucoup, beaucoup de recul pour bien juger de ses bienfaits… c’est l’alimentation méditerranéenne. On ne compte plus les études sérieuses qui établissent ce fait : les populations ne nourrissant sur le modèle dit « méditerranéen » (le VRAI modèle ancestrale, pas la mono-cure de tiramisu !) ont une bien meilleure santé, que cela soit au niveau cardiovasculaire, mais aussi vis à vis du diabète, du surpoids, des risques de cancer, etc.

Vais-je donc retourner ma veste, et abandonner l’alimentation à IG bas pour me lancer dans le modèle méditerranéen. Ben, en fait, pas du tout.

Et vous savez pourquoi ? Parce que les deux fonctionnent de paire. Si vous regardez de près mes 36 livres et mes 8 ans de blog, et bien, je cuisine depuis toujours éminemment méditerranéen ! Et cela, parce que je suis tombée dedans quand j’étais petite (certes) mais aussi parce que j’aime ça, et que je sens à quel point cela me fait du bien.

Mais avant d’aller plus loin, cassons un gros cliché : manger méditerranéen, ce N’EST PAS juste mettre de la sauce tomate partout, ni cuisiner des courgettes, des aubergines et des poivrons à tout bout de champ (surtout hors saison !). Le modèle méditerranéen, c’est beaucoup de légumes, y compris de légumes feuilles ou de légumes d’hiver (brocoli, blettes, céleri, choux…), des céréales, des légumineuses, des fruits, raisonnablement de la viande et du poisson, des œufs, un peu de fromage ( tout spécialement de chèvre ou de brebis), de l’huile d’olive, des noix, des noisettes, des amandes (donc, des « bonnes graisses »)… Un peu de bon vin, et de café aussi (si si !). Peu de sucre, peu de beurre, peu de crème, peu de charcuteries grasses, jamais de produits industriels. Evidemment, on peut encore « renforcer  le côté très bienfaisant de ce modèle alimentaire en remplaçant les céréales raffinées (pâtes, riz, farine banche, etc. hélas maintenant largement usitées dans les pays méditerranéens) par leur version complète, ou par des alternatives encore plus intéressantes sur le plan nutritionnel comme l’épeautre ou l’orge par exemple. En fait, je dis « remplacer », mais je devrais plutôt dire « rétablir », car nos aïeux méditerranéens ne connaissaient pas le riz blanc industriel ou les pâtes « cuisson 3 min », et cuisinaient par contre beaucoup l’épeautre, l’orge, ou le blé complet de variétés anciennes, non hybridées à outrance. C’est cela la version authentique et ancestrale du régime méditerranéen ! Par nature, il était déjà majoritairement à IG bas, sain, équilibré, anti-inflammatoire, digeste…

Le régime méditerranéen, c’est aussi une certaine philosophie de la vie, une façon de manger en bonne compagnie, dans la bonne humeur (et même de parler la bouche pleine, on s’en fiche !), en partageant vraiment un chouette moment de convivialité. La même tourte vous fera beaucoup plus de bien dans ces conditions que si vous gardez vos yeux rivés sur un écran d’ordinateur en vous enfournant les parts l’une après l’autre dans la bouche, sans penser à ce que vous mangez…

Bref, il y aurait tant à dire sur ce fameux « régime méditerranéen » (qui est d’ailleurs tout sauf un régime !) naturellement si bourré d’antioxydants, d’omégas 3, de fibres, de vitamines et autres nutriments précieux que tout complément alimentaire en devient superflu… Mais pour cela, je vous laisserai plutôt convaincre par le formidable Dr Michel de Lorgeril, chercheur, cardiologue et nutritionniste, mondialement connu pour être le plus grand défenseur de ce modèle d’alimentation, et auteur, avec Mme Patricia Salen, de cet ouvrage-là (clic !) sorti il y a 3 ou 4 ans et qui est juste… parfait. Certainement dans mon top 5 des ouvrages les plus percutants au monde quand on veut adopter une alimentation bonne pour la santé ! C’est en le lisant que j’ai eu envie d’écrire ce livre de recettes pour compléter tout cet enseignement, car une fois qu’on a compris pourquoi le modèle méditerranéen est bon pour la santé, et surtout à quel point il est bon, on meurt d’envie de passer à la pratique ! Michel de Lorgeril et Patricia Salen m’ont fait l’honneur d’écrire l’introduction de ce nouvel ouvrage, et de cela, je leur suis très très reconnaissante…

Vous y découvrirez au fil des pages 100 recettes principalement d’origine grecque, italienne, niçoise, provençale ou crétoise (parfois un tout petit peu améliorées pour être encore plus saines et savoureuses !), mais aussi des recettes « de mon crû » réalisées avec des ingrédients méditerranéens. Comme je pense toujours beaucoup à vous ;), j’ai évité les ingrédients un peu trop onéreux, ou encore trop compliqués à trouver quand on habite à Brest, Grenoble ou Aurillac par exemple. J’ai aussi remis dans un petit tiroir de ma tête (pour une autre fois ?) quelques recettes sublimes mais vraiment trop longues à préparer car on n’a pas tous l’âme d’une mamma italienne, ni la même disponibilité pour cuisiner… J’ai fais bien attention qu’il y ait des recettes pour toutes les saisons, car ça serait idiot de ne manger méditerranéen qu’en été ! J’ai évité, bien qu’elles existent bien en cuisine méditerranéenne, les recettes de fritures, les gourmandises un peu trop sucrées, et les céréales à IG plus élevé (comme la polenta par exemple) afin de renforcer au maximum l’effet minceur de cet ouvrage. Enfin, sur la forme, j’ai aussi mis tout mon cœur dans les photos des plats, mais aussi des ambiances et des paysages, afin que, plus qu’un ouvrage de cuisine, celui-ci soit presque un manuel d’art de vivre « comme dans le sud », une fenêtre ouverte sur le soleil, le bruissement des lavandes, le chant de la mer, le parfum d’un oranger en fleurs… Cela m’a bien donné quelques petites émotions : Quand vous verrez par exemple le joli troupeau de moutons page 138, vous aurez une pensée émue (avec ma maman, ce jour là on a failli se faire croquer le croupion par deux énormes bâtards de patous – bâtards au sens littéral du terme, pas en guise d’insulte !). J’ai aussi un fiston qui s’est laissé pousser la moustache pour avoir l’air encore « plus italien » sur les photos (il avait surtout l’air mal rasé ;)), j’ai passé 1H15 assise à côté de la tourte aux blettes page 76 en espérant que le soleil se lève (raté !), j’ai failli prendre une crise de nerfs pour la photo page 64 (quand les rayons du soleil matinal sont enfin tombés pile-poil sur la tablée que je devais photographier après deux heures de préparation, je me suis retrouvée avec deux témoins de Jéhovah derrière le portail- ce jour là, ils ont failli être tapés avec un appareil photo), j’ai repeint en « bleu grec » quatre chaises différentes (et maintenant on ne sait plus quoi en faire…), j’ai voyagé dans le sud de la France, en Provence, à Nice, aux îles de Lérins, dans l’arrière-pays grassois sans tellement profiter du paysage tant j’avais peur de louper mes photos, j’ai planté des légumes spécialement pour cet ouvrage dans mon potager (merci au lapin imbécile qui a bouffé mon pied de chou noir toscan jusqu’au trognon), j’ai photographié des chèvres qui me mâchouillaient le bout des lacets, des poissons avec des sales gueules (mais un goût terrible ;)), je me suis disputée avec quarante-douze guêpes (au moins !) le temps de photographier le gâteau au miel et à la pastèque p180, j’ai pris le bateau pour avoir une jolie vue de la côte cannoise (P6) et même que j’ai failli vomir par dessus bord, j’ai appris à prononcer des trucs improbables genre « Sfincione di San Vito », « Tomatokeftedes », « Kolokytopita », ou « Spanakorizo » sans bégayer, j’ai pondu au moins 10h par montage photo d’entrée de chapitre parce que rien n’était assez satisfaisant à mes yeux, etc., etc. Bref, j’étais un peu sur les rotules en rendant mon manuscrit mi-décembre… mais tellement triste d’avoir fini ! J’ai bien été tentée de demander à mon éditrice si on pouvait faire un livre deux fois plus gros, genre 200 ou 300 recettes, parce qu’il y en restait plein dans ma tête mais bon, c’était pas très raisonnable. Alors voilà, l’aventure s’est terminée. Mais en fait, elle continue, avec vous maintenant…

Alors, régalez-vous bien 🙂

Entrée de chapitre 1

Voici un des 6 montages d’entrée de chapitre, ceux qui m’ont donné tant de fil à retordre parce que je cherchais une chouette association de couleurs entre les différentes prises de vue (j’avais au départ une photothèque de plusieurs centaines de photos, la sélection a été rude ;))… Ici, l’entrée de chapitre « Autour d’un verre » (Recettes d’antipasti, tapas et mezze…)

… et là l’entrée de chapitre « Produits de la mer », photos principalement prises dans les paradisiaques îles de Lérins, au large de Cannes, et plus spécialement sur l’ïle St Honorat, un petit bijou à explorer absolument tant c’est un havre de paix et de beauté… (Ceci était la minute touristique ^^)

Extrait du 1er chapitre (Autour d’un verre) : Ici les polpettine de thon aux herbes et aux olives noires…

 

… et ici la farinata de pois chiches au romarin et tomates séchées.

 

2ème chapitre (Trésors du potager) avec une grande découverte pour moi, la fava, une recette crétoise qui m’a totalement séduite…

 

Et là les tomatoketfedes, des croquettes végétaliennes de tomates fraîches aux herbes, un régal absolu , et tellement facile à préparer !

 

Chapitre 3 ( Les céréales du régime méditerranéen), avec ici une soupe grecque avgolemono à l’orge et au poulet. C’est crémeux à souhait, parfumé, un soupçon acidulée, houlala, il faut vite que j’en refasse…

 

… et là un gratin de petit épeautre à la viande et aux épinards (la plupart des autres recettes de ce chapitre sont végétariennes).

 

4ème chapitre (Délices de la ferme) avec des recettes saines et équilibrées à base de viande, d’oeufs et de fromages. Ici, des souvlakia grecques…

 

… et là de l’agneau de Sisteron à la boulangère (lever à 5H30 du matin pour capter en juillet cette belle lumière dans les arbres du jardin ;)).

 

5ème chapitre avec les produits de la mer… Ici, du loup grillé aux herbes, sauce ladholemono…

 

… et là une simple salade de pois chiches aux calmars, qui a fait mon bonheur le temps d’un déjeuner à 11H30 du mat’ (j’avais trop faim ;))

 

Chapitre 6, quelques douceurs : Ici, un Ciambellone (gâteau italien) à l’huile d’olive et au citron, tellement léger et moelleux…

 

… et là une crostata à l’amande et aux poires, avec très très peu de sucre ajouté, et pourtant tellement de saveur !

 

Enfin, le 7ème chapitre (Les bases) pour apprendre par exemple comment préparer un aïoli ou une rouille du tonnerre !

 

Enfin, pour terminer, une photo prise dans les Alpilles, mais pas à dos d’âne dans un champ de lavandes, non, à 130km/h sur l’autoroute, à travers un pare-brise (promis, c’est pas moi qui conduisait !), en revenant de mon « séjour photo » dans le sud.  Je la trouve pourtant vraiment fascinante…

 

 

Les savoureuses recettes du régime méditerranéen

Cuisine facile pour protéger sa santé

 

Publié chez mon éditeur, Terre Vivante, dans la collection « Conseils d’experts »

Si vous voulez consulter le sommaire, c’est ici (clic)

 

Encore un immense merci au Dr de Lorgeril et à Patricia Salen, ainsi qu’à Brigitte M. et Julie D., les éditrices de Terre Vivante, qui m’offrent avec leur soutien sans faille et leur gentillesse hors du commun, le plus accueillant et fertile des « terreaux » pour faire pousser de bons livres 😉

 

Acheter cet ouvrage chez mon libraire partenaire Decitre
image_pdfimage_print

130 grains de sel au sujet de « { On dirait le sud… } »

  1. Marilyn

    Coucou Marie,
    Je l’ai ce dernier bijou, et comme d’habitude, du pur bonheur à tous les niveaux ( pour les recettes, les photos, l’humour, …..)
    Vous êtes formidable car le quotidien culinaire est réinventé, joyeux, simple et tellement bon.
    Mille mercis à vous pour ce que vous faites et qui vous êtes.
    Je vous embrasse très fort.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est tellement gentil, merci beaucoup Marilyn, je suis très touchée…
      Je vous embrasse aussi, belle semaine à vous !
      Marie

      Répondre
  2. Céline

    Bonjour,
    Un pur bonheur que de feuilleter ce livre. C’est le petit 4eme pour moi et c’est le plus beau, une vraie invitation au voyage.
    Une seule envie, tout tester !
    Et une petite question, où trouver toutes ces merveilleuses herbes, comme le fenouil sauvage ?
    Merci à vous, j’attends avec hâte le prochain…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Le fenouil vivace pousse facilement dans tout jardin, même au nord de la France, le souci c’est si vous n’avez pas de jardin 😉 Alors là, comme je reconnais que c’est difficile d’en trouver dans les magasins, il reste deux solutions : soit en cultiver sur son balcon, soit utiliser les « barbes » vertes des fenouils-bulbes (que eux, on trouve assez facilement). C’est un peu moins parfumé, mais ça le fait quand même.
      Bonne quête Céline 😉
      Marie

      Répondre
  3. Cassiope

    Oh la la !!! Mais ce n’est pas possible des photos pareilles. J’ai bavé sur mon pc ! Et pourtant j’ai bien mangé ce soir mais là je craque totalement. Tout ça a l air vraiment délicieux. J’adoooore la cuisine méditerranéenne, c’est facile l’été mais l’hiver j’avoue que c est beaucoup plus difficile. Je suis TRES curieuse de découvir tout ça. Quand est-ce qu’on mange ?

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je me posais justement la même question, mais quand j’ai vu qu’il n’était que 9H56 du mat’, je me suis dit que c’était pas sérieux 😉
      Des bises Cassiope, et merci beaucoup pour ton petit mot…
      Marie

      Répondre
  4. Aurelie

    Bonjour,
    Comment ça la mono-cure de tiramisu n’est pas le régime méditerranéen ?! .. On m’aurait menti tout ce temps 😅?
    Hâte d’avoir ce nouveau livre dans ma cuisine!!!
    Merci pour tes recettes géniales et la bonne humeur de tes billets !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ben, disons que c’est peut-être une sorte de régime méditerranéen, mais un qui fait grossir en fait, tu vois? Non parce que sinon, je l’aurais adoptée la petite cure de tiramisu je crois 😉
      Merci pour ton gentil petit mot en tout cas Aurélie !
      Marie

      Répondre
  5. patdub

    Bon ben voilà! j’ai craqué ! je l’ai! je l’ai lu, « dégusté » jusqu’à la dernière page…
    J’avais vu il y a quelques années un reportage sur le régime crétois où on voyait un vieillard chenu (c’est comme ça qu’on dit?,) préparer son repas à base de concombres , tomates, fromage de chèvre, le tout assaisonné de citron et d’huile d’olive , accompagné de pain fait maison (cuit deux fois ) et de vin . On y expliquait que les crétois avaient en outre dans leur île des trésors pour la santé : des escargots, et la mâche. Ce reportage m’avait laissée rêveuse, et aujourd’hui tu me donnes l’occasion de tester cette alimentation.
    Au début de ton article, tu parles des différents régimes qu’on peut trouver (surtout avant l’été). Je suis oh combien d’accord avec toi! j’ai une collègue qui a une application sur son portable sensée l’aider à maigrir : il s’agit de se restreindre à 1500 calories par jour (ou 1800, je sais plus), et pour ce faire il faut rentrer tout ce qu’on mange, et l’appli lui calcule le nombre de calories. Du coup , ça donne ça :(« j’ai mangé un pain au chocolat qui fait X calories, alors je vais enlever mon pain et mon fromage à midi… »). j’ai beau lui expliquer que 100 calories de pain au chocolat et 100 calories de poisson et de riz complet, c’est pas la même chose, rien n’y fait…
    Comme quoi, les sirènes du marketing sont encore bien vigoureuses…
    Merci encore pour tout ce que tu nous offres : ta bonne humeur, tes super recettes, et tout le travail nécessaire pour arriver à ce résultat.
    Bises

    Répondre
      1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

        Ça ne m’avait pas trop choqué vu que la mâche, en Crête ils en cultivent aussi (mais plutôt l’hiver) et que c’est une très bonne source d’omégas 3, comme le pourpier 😉

        Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui, hier je suis tombée pat hasard sur un site qui recommande les hormones de croissance pour maigrir, aïe, les gens peu avertis risquent de ne pas se faire du bien avec ça 🙁
      Bref, société bizarre, ou notre premier souci semble être de perdre du poids alors que le premier souci de nos anciens étaient de trouver de quoi manger… Il faudrait beaucoup de bon sens pour remettre tout ça à l’endroit !
      Des bises bien amicales Pat 🙂
      Marie

      Répondre
  6. alice eco

    Encore un exquis Délice à savourer, merci Marie. Le lien du livre dont tu parles dans ce post du Docteur Lorgeril ne fonctionne pas , je suis sûre que tu vas remédier à ceci car tu es une Fée qui fait …Didijeanne.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup pour ton sens de l’observation Didijeanne, le lien ne fonctionnait effectivement pas, je l’ai modifié et ça doit être bon maintenant…
      Très belle semaine à toi !
      Marie

      Répondre
  7. sasa

    Bonjour. je vais certainement acheter ce livre. Non pas parce que je mange méditerranéen à tous les repas, mais parce que je trouve que c’est un beau livre, plein de belles images, de bonnes idées et de bon sens. Habitant à peu près à 9000 km de la Méditerranée ( la Réunion), ce serait bien sur absurde de me nourrir tout l’année de poivrons, de sardine et d’huile d’olive ( et des centaines d’autres produits du bassin méditerranéen), mais ce livre m’a l’air un tel plaisir des yeux! De plus, ici aussi, nos recettes « originelles » ( pour la plupart venues de France) sont à la base saines, IG bas et variées. L’industrialisation a fait que parfois on a oublié à quelles points elles sont variées… et IG bas! En tout cas, un bon filet d’espadon et ses petits légumes tous frais, c’est quand même autre chose que le colin FINxxus! Merci donc pour ce livre qui semble respirer l’amour de l’authentique, et qui grâce à de solides bases scientifiques rappelle quelques intemporels de la diététique. Et de temps en temps pour changer j’irai me promener culinairement au bord de la Méditerranée… Bon printemps à vous tous en Métropole et à toi Marie.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est vraiment gentil comme tout Sasa, je suis super touchée 😉
      Régale-toi bien avec tes provisions d’îles paradisiaques, tu as bien raison, il faut avant tout manger local !
      Des bises,
      Marie

      Répondre
    2. Michèle

      Pour avoir habiter un petit peu a la reunion, les marchés de fruits et legumes sont magnifiques. Vous n’aurez pas trop de difficultés a cuisiner méditerranéen … Idem pour le poisson
      Bonne journée !

      Répondre
      1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

        Et ben moi les filles, si vous saviez, pour la fête des mères, seules les deux petites avaient pensé à moi, tout le reste de la famille avait zappé ! Bon, ce ne sont que des choses très très matérialistes, mais sur le moment ça a été plus fort que moi, j’ai versé ma petite larme. Du coup, ils étaient traumatisés tous ces grands bêtas… J’espère qu’ils n’oublieront plus la prochaine fois 😉 En attendant, je vais aussi me faire un petit cadeau, juste pour le principe, enfin, disons, pour une fois que j’ai une bonne excuse (ça sera sûrement une jolie plante pour mon jardin :))
        Des bises !
        Marie

        Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Alors, du coup, il est arrivé ?
      J’espère en tout cas que tu te régaleras bien avec ton cadeau Erika, et en attendant, merci pour ton gentil message… Très belle semaine à toi 🙂
      Marie

      Répondre
  8. StephanieGab

    Il est depuis 2 jours dans ma bibliothèque culinaire et je l’aime aussi d’amour vrai comme nombre de vos autres livres. Je sais d’avance que je testerai beaucoup de ces recettes, sauf, c’est sûr et certain, quand il s’agit de poulpe, là… je me défile. Et je sais d’avance que cet opus est encore une pépite. Merci encore et vivement le prochain (que j’ai déjà pré-commandé…).

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Mazette, tu veux dire que le prochain est déjà annoncé? Tu as trouvé l’info sur Amazon peut-être… Quels spolieurs ceux-là ^^
      En tout cas, je suis vraiment touchée Stéphanie de ta « fidélité », j’espère que tu te régaleras bien 🙂
      Des bises bien amicales,
      Marie

      Répondre
  9. cecile

    Le mien est en route, il devrait arriver d’ici la fin de la semaine prochaine, il est donc quelque part au-dessus de l’Océan, mais là j’ai hâte! J’ai grandi dedans moi-aussi, j’ai hésité à l’acheter parce que c’est la cuisine que je connais, et je l’ai acheté, justement pour ça et pour le plaisir de voir tes belles photos et encore plus de recettes. Un de plus sur mon étagère spéciale Marie Chioca ;-)!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est vraiment gentil Cécile 🙂
      Tu verras, moi qui ait cuisiné méditerranéen toute ma vie, j’ai fais un bon travail de recherche pour dégoter aussi des recettes un peu inédites ou méconnues, et je me suis étonnée moi-même avec certains plats grecs ou italiens qui ont été de sensationnelles (re-)découvertes, alors j’espère que ça sera autant de bonnes surprises pour toi 😉
      Plein de bises par dessus l’Atlantique !
      Marie

      Répondre
  10. Céline M

    Ah Marie! Encore un bel ouvrage! Et comme je me retrouve encore dans tous tes propos! A quand un livre ensemble à 4 mains?
    Tout comme toi, je suis tombée toute petite dans le régime méditerranéen avec des grand-parents agriculteurs dans le Roussillon, une maman accroc aux légumes, céréales et légumineuses et un papa fin gourmet et amateur de vin. C’est une cuisine inspirante et variée, pleine de couleur et de saveur, très à l’écoute de la saisonnalité des produits et qui en se laissant porter nous guide vers des producteurs et artisans respectueux de la mère nature!
    Bref, c »est une cuisine que l’on aime et que l’on aime partager avec nos proches et tous nos lecteurs et lectrices!
    De grosses bises!
    Céline.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Un livre à quatre mains avec toi, cela me plairait vraiment Céline, et je suis sincère… On va finir par se voir un jour pour parler de tout ça (et de tant d’autres choses !), on y croit 🙂
      Des bises bien amicales,
      Marie

      Répondre
  11. Louicie

    Cc Marie, alors évidemment j’ai déjà acheté ton livre en tant que fan absolue qui attends toujours avec impatience la sortie de tes bouquins ( d’ailleurs je crois qu’il ne m’en manque vraiment plus guère)… et comment te dire… j’adore !!! Ben oui je suis une fille du sud moi aussi alors l’huile d’olive et les herbes sauvages ça me connait !!! J’émettrais tout de même une réserve sur la mono diète de tiramisu paske le tiramisu c’est la vie … enfin bon génial … Merci Marie . Bises

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Tu fais comme tu veux Louicie pour la cure de tiramisu, certes, tu peux tenter le coup mais disons que si tu arrives à un bon résultat avec ça… SURTOUT DIS-LE NOUS !!! (qu’on fasse pareil ;))
      Plein de bises 🙂
      Marie

      Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Quel rêve, le tour des Cyclades… Veinarde, j’espère que tu en as bien profité (ça serait mon rêve, sincèrement !)
      Des bises, et bonne semaine à toi,
      Marie

      Répondre
  12. Mamijo

    Bonsoir Marie,
    Bravo 👏bravo👏 et félicitations pour ce billet et ce nouveau livre, c’est tellement vrai tout ça vous prêchez une convaincue car pour moi l’alimentation la plus saine possible est tellement importante que c’est ma « grande »priorité….vous m’avez beaucoup appris il y a quelques années sur l’IG bas et aujourd’hui je continue toujours à les privilégier au maximum dans la conception de mes recettes (bien souvent se sont les vôtres d’ailleurs😀))merci également pour les jolies photos vu tous les risques que vous prenez (130km/h et une photo parfaite suis épatée 👍!!) À bientôt …
    Mamijo

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Moi aussi cette photo m’a beaucoup étonné, car je m’attendais à ce qu’elle soit floue, mais non… Un grand merci en tout cas pour ces mots si encourageants chère Mamijo, continuez à prendre bien soin de vous !
      Je vous souhaite une belle semaine,
      Marie

      Répondre
  13. Mamoune

    Un texte qui donne envie de lire, de superbes photos qui donnent envie d’être dans le sud et qui nous font saliver. Marie tu es pleine de ressources. Merci pour ce partage. À bientôt pour un autre ouvrage,

    Répondre
  14. Mimicaillou

    Bonjour, Marie,

    Je viens de commander votre livre, il me fait trop envie ! Vos photos sont superbes et complètement « vraies ». habitant le Var-Est, je peux témoigner en ce sens.
    Merci d’avoir donné suite sur un autre billet à ma question sur le sirop d’érable. C’est tellement agréable de fréquenter un blog dont l’auteure prend le temps de répondre à ses lecteurs, pourtant nombreux !
    Bonne continuation, à bientôt.

    Mimi

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui vous remercie pour votre gentil petit mot Mimi, je suis très touchée… Sans indiscrétion, vous habitez dans quel coin du Var? J’ai moi-même habité un petit village qui s’appelle Callian, c’était magnifique, j’y étais très très heureuse… que de beaux souvenirs.
      Bonne semaine à vous,
      Marie

      Répondre
      1. Mimicaillou

        Bonsoir, Marie,
        J’habite Roquebrune sur Argens. Il y a le village millénaire, le littoral appelé les Issambres et le côté « campagne » où un très grand lotissement a été aménagé; c’est là que nous vivons. Notre commune présente les différents visages du Sud que j’aime: la mer, le village et la campagne . J’ai visité brièvement Callian, c’est un très bel endroit. Je m’estime privilégiée de pouvoir profiter d’un tel environnement. je sais que la France et le monde sont beaux partout, mais tout de même, nous sommes « vernis » ici !
        Les photos qui illustrent votre blog sont magnifiques, le Dauphiné est superbe aussi !
        Votre livre est arrivé ce matin et je l’ai déjà bien feuilleté; reste à choisir par quoi commencer. Bravo pour ce nouveau bébé !
        A bientôt, Marie, belle soirée !

        Répondre
  15. nathalie

    Acheté il y a 10jrs chez mon libraire en 3 exemplaires : pour moi, ma fille et une amie chez qui nous allons le weekend prochain. Fan d’alimentation saine et habitant dans le Sud, c’est le cadeau parfait !
    Merci encore Marie de prendre soin de nous tout en se faisant plaisir !
    J’ai perdu 3kgs en 1 mois et demi et me sens plus légère !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Trois livres d’un coup, mazette, ma pauvre Nathalie, tu t’es ruinée mais franchement, je suis très touchée…
      Bravo en tout cas pour les résultats de tes efforts sur ta silhouette, c’est toi qui en a tout le mérite ! Continue à prendre bien soin de toi 🙂
      Marie

      Répondre
  16. Nicolle

    Je l’ai cette petite merveille depuis 15 jours il traîne sur mon plan d3 travail. Les recettes avec pois chiches revisitees j’adore.
    Que de nouvelles idées. MERCI ENCORE UNE FOIS MARIÉ. Et bravissimo pour les magnifiques photos

    Répondre
  17. Ninidio

    Merci pour ton bel article plein de bon sens et pour ce beau livre que j’ai acheté des sa sortie. Non seulement tu as des talents culinaires mis aussi de photographes. Tes photos font rêver. Alors justement, je pars dans le sud la semaine prochaine et il est fortement question d’aller visiter ces îles (Lerins, Porquerolles). Actuellement je fais beaucoup de recettes de ton avant dernier et elles ont du succès. Je fais de la pub 🤗🤗🤗🤗🤗🤗
    Continues dans cette lancée
    Nicole

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Lérins et Porquerolles, c’est inoubliable… Concernant les îles de Lérins, il y en a deux, Ste Marguerite (plus grande et plus « touristique ») et St Honorat (plus petite et plus sauvage). C’est cette dernière qui me charme le plus 😉
      Plein de bises, et passe un joli séjour Ninidio !
      Marie

      Répondre
  18. Nakiami

    Il me le faut !!!
    Et merci de penser à celles qui habitent au fin fond du Finistère et qui ont du mal à trouver le moindre grain d’orge ou d’épeautre en magasin bio (par contre du sarrasin, on en a à foison !!!).

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Aïe, ma pauvre Nakiami, il y a quand même pas mal de recettes avec de l’orge ou de l’épeautre dans ce livre, je ne pensais que les magasins bio bretons les « boudaient »…
      Bon, ben, bonne « quête » alors 😉
      Marie

      Répondre
  19. Muriel

    Coucou Wondermarie. Encore une merveille que je vais acheter dès que possible ! Merveille dans les recettes, dans les photos, dans les commentaires, bref encore une pépite de wondermarie !!!!!! Mais j’ai aussi le précédent à acheter, ce n’est pas de moi ça ! Promis je vais y remédier illico ! De toute façon, dans ma cuisine il y a toujours un de tes livres d’ouvert et je sens que je vais dévorer les deux autres. Gros bisous

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est gentil comme tout, merci beaucoup Muriel 🙂
      Surtout, régale-toi bien !
      Plein de bises,
      Marie

      Répondre
  20. FLOUTIER denise

    J’ai recu cette semaine ce livre , je suis provençale et j’adore, c’est la cuisine provençale, italienne, grecque que j’ai toujours fait., que ma mère faisait.
    Je le recommande à toutes celles qui ne sont pas méditerranéenne, vous apprendrez notre cuisine du sud, c’est simple et très bien expliqué.
    Je ne suis jamais déçue par les livres de Marie ,
    Hier sur mon marché dans les Bouches du Rhône j’ai acheté blettes, aubergines, courgettes, et aujourd’hui je vais faire des recettes sympas du livre, les mêmes que faisaient ma mère et que je refais, j’adore. Merci pour ce livre.

    Répondre
  21. Valou B

    Bonjour Marie,

    Le livre est arrivé à la maison 😊. Mon libraire a toute une étagère de ton éditeur , ce qui m’arrange bien.
    Et c’est une cuisine qui me parle de par mes voyages et quelques racines. Mais je connaissais surtout les plats d’été. Je vais pouvoir élargir mes horizons et voyager grâce à tes belles photos (ce n’est pas de tout repos apparemment 😉)
    Bises
    Valou

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ça alors, c’est un chouette libraire, tu lui diras merci de ma part 🙂
      Merci à toi aussi pour ton gentil message Valou, j’espère que tu te régaleras bien !
      Des bises,
      Marie

      Répondre
  22. Emily

    On nous aurait menti !!! La diète méditerranéenne ne serait pas la monodiète Tiramisu ??? ; ))))
    Et manger du carton ne fait pas maigrir ??? ; )))))
    Tu veux nous faire pleurer à chaudes larmes Marie ?
    Oh la la que j’aime tes articles et ton humour !!! Ca me donne le sourire même en ce jour de fête des mères où je n’ai même pas eu un petit message gribouillé sur un bout de papier ( merci mes ados !) C’est pour dire !!! ; ))))
    La cuisine méditerranéenne c’est la vie, et la base de tout bien sur, avec les farines complètes, pâtes complètes, légumes frais, fruits frais et tutti quanti !!!
    Merci Marie !
    Baci, e Baci a tutti !!!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Dans mes bras Emily, pour qu’on pleure toutes les deux comme des madeleines, car moi aussi, comme je le disais un peu plus haut à Erika et Steph, j’ai été oubliée par quasiment toute la famille (seules mes deux plus petites ont pensé à me faire, l’une un joli dessin, l’autre une petite poésie trop touchante…). Mais les grands, et le mari, que dalle ! Complètement zappé… ça vaut le coup d’avoir pondu 6 enfants pour ça ! 😉 Bon, en vrai, je ne peux pas leur en vouloir parce que je sais qu’ils m’aiment beaucoup et que là, c’était juste un oubli, et puis ce ne sont pas des choses très graves, mais sur le moment, j’ai eu beau prendre sur moi, j’ai pleuré comme une andouille. Du coup, ça les a trau-ma-ti-sés (vengeeeance ;))
      Bref, on verra l’an prochain hein?
      Des bises, et bonne fête Emily, ainsi qu’à toutes les mamans, surtout celles qui ont été oubliées (mais comment nos enfants ont-ils pu passer sans percuter à côté de toutes ces pubs kitchs pour lisseurs à cheveux, épilateurs, masseurs de cellulite et autres objets de torture « censés » plaire aux mamans? ^^)
      Marie

      Répondre
  23. Pat du cantal

    Ça y est, j’ai craqué , je viens de le commander et puis c ‘est ma fête aujourd’hui, c’est la fêtes des mères! Et puis qui habite à Aurillac (enfin à côté) c ‘est moi aussi, et qui est aussi méditerranéenne de souche, moi.
    Je m’en trouve des excuses, alors qu’un bouquin comme celui là ce n’est qu’un bon investissement sur long terme !!
    Vivement de le feuilleter, salir, essayer et le mettre sur la pile dans ma cuisine avec ses frérots !
    Merci Marie !!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est gentil comme tout Pat, surtout, utilise-le, salit-le, je veux qu’il y ait tout plein de taches de sauce tomate et d’huile d’olive d’ici peu, c’est ça un livre heureux 😉
      Des bises !
      Marie

      Répondre
  24. maryse

    Bonjour Marie, dès que j’ai vu la première photo, je me suis dit wouah!! quel talent et ça s’est confirmé tout le long du blog. Je vous remercie pour tant de beauté dans vos présentations et le travail que cela demande. Je vais commandé ce livre qui me fait de l’œil bien que je sois moi-même Méditerranéenne et pratique cette cuisine le plus possible.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est vraiment gentil comme tout Maryse, je suis très touchée par ce si gentil petit mot 🙂
      Régalez-vous bien surtout !
      Marie

      Répondre
  25. Marion

    Je ne sais pas si je pourrai patienter jusqu’à mon anniversaire… en fait je ne crois pas ! Et tu as une nouvelle fan en la personne de ma soeur 😉
    Tu m’as fait mourir de rire avec ta monodiète de tiramisu !!!
    Les chaises bleues, garde-les, tu les ressortiras pour de nouvelles photos… il y a du bleu sur toutes tes photos, c’est trop beau 🙂
    Gros bisous Marie.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ben voilà, c’est ce que je disais à mon mari (pour les chaises bleues) mais il en a marre de jouer à Tétris dans le garage pour tenter de caser tout mon fourbi ^^
      Gros bisous à toi aussi 🙂
      Marie

      Répondre
  26. maryse pg

    Merci pour vos jolies photos, j’aime lire vos conseils et! je vais essayer de trouver ce livre pour me l’offrir pour mon anniversaire qui est le 31 mai super…. bonne journée à vous

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup Maryse, j’espère que vous vous régalerez bien avec ces recettes 🙂
      Très belle semaine à vous,
      Marie

      Répondre
  27. laure

    Je l’ai reçu la semaine dernière et j’ai fait découvrir tes livres à des amies qui ont adorées tes recettes et je leur avait préparé le gâteau italien citron huile d’olive petit et grand ont adoré. Il a été dévoré. Comme d’habitude recette simple qui donne envie. MERCI pour ton travail et de nous le faire partager.

    Répondre
  28. Marick

    Argh, j’allais te dire que je salive rien qu’à la vue de tes photos mais je suis restée scotchée sur ta dernière photo, je crois que c’est ND de Beauregard à Orgon (si tu as pris ta photo entre les sortie Sènas et Cavaillon !)…. Juste à coté de mon chez-moi où je ne cuisine pas assez méditéranéen et où je manque d’inspiration pour mes courgettes et aubergines… Autant te dire que tout dans ton post me parle… Nul doute que ce sera pareil dans ton livre 🙂
    Merci !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui oui, je crois bien que c’est Notre Dame de Beauregard, quand on « remonte » du sud, c’est à gauche, sur un pic rocheux (mais je n’ai pas regardé le nom des sorties je t’avoue). Que c’est beau… Un jour, il faudra que je m’arrête pour aller visiter cet endroit (si c’est possible de le visiter).
      Des bises Marick, et très belle semaine à toi !
      Marie

      Répondre
  29. Stella 2B

    Bonjour Marie,

    Que dire de plus que ce qui a déjà été dit ci-dessus…ce livre est une petite merveille tant par la simplicité des recettes, gage qu’elles seront mises en pratique au quotidien, que par le soin apporté à l’esthétique des illustrations.
    Bravo Marie et merci

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Que c’est gentil, merci beaucoup Stella, je suis très touchée, vraiment.
      Belle semaine à toi 🙂
      Marie

      Répondre
  30. Domenech

    Impossible de ne pas craquer pour ce livre! Commandé aujourd’hui, hâte de le recevoir et de mettre en pratique les recettes. Marie, c’est un bonheur de vous lire, tout est parfait. Et en grand bonus, le sens de l’esthétique et des couleurs, et de l’humour !!! J’ai déjà l’ouvrage sur la cuisine de la minceur durable avec ses belles recettes, celui-ci sera un parfait complément. Merci pour tout Marie ( vous êtes Wonder-woman c’est sûr).
    A bientôt le plaisir de vous lire.
    Françoise

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui vous remercie Françoise pour ce message si chaleureux, qui me touche, très sincèrement !
      Ohlàlà, je ne suis pas (DU TOUT !) « wonder-woman », si vous saviez… Mais j’ai juste une très grande passion pour ce que je fais, alors des retours comme celui-ci m’encouragent beaucoup…
      Très belle semaine à vous !
      Marie

      Répondre
  31. cendrillon

    coucou

    Et bien moi, je l’ai ce livre. Et je me suis régalée à le feuilleter. IL est magnifique juste par les photos déjà! et ensuite il y a de bonnes recettes qui me font de l’oeil et me donnent envie. Habitant pas loin de la méditerranée, je devrais trouver les ingrédients.
    Merci beaucoup pour ce bel ouvrage et ces bonnes recettes toujours alléchantes.
    bonne journée
    bises

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci à toi Cendrillon, je suis vraiment touchée 🙂 Régale-toi bien…
      Je te souhaite une très belle semaine !
      Marie

      Répondre
  32. Peg

    Ah Marie, encore un magnifique ouvrage que voilà. Je crois que tes livres méritent que je leur trouve une place pour qu’ils soient bien visibles chez moi et non dans une bibliothèque fermée ;).
    L’autre jour lorsque je cherchais dans tes ouvrages mes repas de la semaine, je suis restée en admiration devant les photos. Je me disais qu’elles montraient tout l’amour que tu portes à ce que tu fais, à tes différentes passions combinées et à ce que tu souhaites partager avec nous.
    Sacré teaser que cet article, pour ton livre dont j’attends mon exemplaire commandé il y a quelques jours :D.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est vrai que pour cet ouvrage, les photos étaient particulièrement sympathiques à faire, c’est si photogénique comme sujet 😉
      Merci beaucoup en tout cas Peg pour ton si gentil message… J’espère d’ailleurs qu’entre temps, tu as reçu ton livre !
      Bonne semaine à toi !
      Marie

      Répondre
  33. Annaelle

    Bonjour Marie !
    ça fait quelques mois que je navigue sur votre blog. J’ai acheté 2 livres et converti quelques copines à la cuisine à IG bas. Nous avons déjà toutes de 2 à 5 kg en moins, Merci !!!!
    Mais le meilleur de l’histoire c’est que lorsque ce dernier livre est sorti, Mr l’a commandé pour la fête des mères, et comme les enfants, il n’a pas pu attendre la date et me l’a offert aussitôt !!! Trop mignon !
    Il travaille à Paris et ne rentre que le week-end. Autant dire, que ses repas du soir sont un peu olé-olé la plupart du temps. Sauf hier soir…J’ai reçu une photo de son placard et il demandait : qu’est-ce qu’elle ferait Marie avec ça ??? Il a donc mangé  » Pasta con le sarde » à « sa façon » (il lui manquait quand même quelques ingrédients) de la cuisine bio du quotidien.
    Alors Marie, merci pour lui, pour mes copines, pour moi et pour tous ceux qui se veulent du bien.
    bises

    Répondre
    1. Annaelle

      Après ça, pour la fête des mères, les enfants ont un peu oublié aussi….. Heureusement, j’avais prévu le coup (ils sont récidivistes) et je m’étais prévu un bon petit menu méditerranéen ! Ni vu, ni connu : cadeau !

      Répondre
    2. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est tellement gentil, merci beaucoup du fond du coeur Annaelle…
      Des bises à toi aussi 🙂
      Marie

      Répondre
  34. Frédérique

    Bonjour Marie, j’ai comme l’impression que le défi a été réussi haut la main… comme d’habitude ! Et ton article parle à la Corse qui est en moi, bien sûr, surtout si en plus je peux garder les beignets de mamie Mariette 🙂
    Bises

    Répondre
  35. Geneviève

    Bon pour moi, après avoir beaucoup ri ce matin en lisant ton article, je vais craquer pour ce petit nouveau (ce sera le … 5 ème après « Secrets cuisine à IG bas », « Je mange Bio même au boulot », « Cuisine minceur durable » et « Gâteaux et douceurs IG bas »…)
    Je suis boulimique… de livres !

    Répondre
  36. claudine

    Bonjour Marie, Ho la la pour moi qui vient de découvrir ton blog, il n’y a pas longtemps que j’y suis abonnée, je suis scotchée par tous ce que je viens de lire, formidable votre article ( ou je me reconnais un peu quand même) et tous ces commentaires extra et je pense mérité, je vais de ce pas chez mon libraire voir s’il a quelques uns de tes livres, et lui faire commander celui ci s’il ne l’a pas ( je sais qu’il le fera avec plaisir), en tout cas merci pour ces magnifiques photos et ton humour réjouissant.
    Bonne continuation et @ bientôt c’est sur.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est vraiment gentil, merci beaucoup Claudine, je suis très touchée 🙂
      Bonne après-midi à toi… et bienvenue sur mon blog !
      Marie

      Répondre
  37. flo

    on peut dire que vous êtes une bonne vendeuse ! j’ai beaucoup souri en lisant votre article et chaque ligne me donne envie d’acheter votre livre. ce que je vais m’empresser de faire d’ailleurs.
    je suis impatiente de découvrir des nouvelles recettes. Je débute dans la cuisine saine même si finalement avant d’avoir lu vos livres et votre blog je n’en n’étais pas si éloignée que ça. Pourtant il n’est pas toujours facile d’habituer la famille à manger sainement des légumes cuisinés avec amour et des gâteaux sans sucre ajoutés ou avec très peu de sucre. alors j’y vais par étape. mais j’y arriverai un jour…….merci en tout cas ! la joie de vivre que vous nous communiquez est un pur bonheur !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Flo, ça me fait chaud au coeur 🙂
      Très bonne continuation à prendre bien soin de vous !
      Marie

      Répondre
  38. Béatrice

    Je suis bien en retard pour venir mettre mon commentaire, mais j’étais partie en formation!
    Ce que tu me donnes envie de vacances ma chère Marie avec tes belles photos!!! Le sud me manque! Et cette année je ne vais pas du tout en vacances dans ma famille me ressourcer de cet air méditerranéen! ça va être dur!
    J’ai hâte de découvrir ce beau livre qui enchante autant les yeux que les papilles! Je vois qu’il y a plein de recettes que je ne connais pas….
    Merci Marie pour ce bel ouvrage.
    Bisous

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je suis toujours touchée par tes commentaires si amicaux Béatrice, merci beaucoup 🙂
      J’espère que tu passeras tout de même de bien agréables vacances là où tu seras, tu sais, moi perso j’aime bien mieux les vacances dans la campagne dauphinoise que sur la Côte d’Azur… Mais c’est très personnel 😉
      Plein de bisous !
      Marie

      Répondre
      1. Béatrice

        Oui, je te comprends! Moi quand j’habitais le sud, je fuyais le monde! Mais depuis que je suis en Bretagne, j’ai besoin de venir me ressourcer au soleil et dans ma famille! Ici, l soleil et la chaleur finissent par te manquer!!!!
        Bisous

        Répondre
  39. MARTINE ECKERT

    J’ai habité 5 ans en Grèce, 4 en Provence et je vais définitivement m’acheter votre livre, rien que les photos me comblent déjà! Heureuse de vous avoir découverte, amitié, Martine

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est vraiment gentil, merci beaucoup Martine, je suis très touchée 🙂
      Belle après-midi à vous !
      Marie

      Répondre
  40. Geneviève

    Bon voilà, c’est fait, je l’ai acheté ce matin…
    Cet après midi en rentrant du travail, je l’ai largement feuilleté (j’ai envie de tout essayer) et ce soir je viens de me régaler d’un velouté aubergine-tomate !
    Je suis seule alors les courses je me plantais souvent (trop ou pas assez ou toujours pareil). La lecture de tes livres m’a… libérée: j’achète peu de choses mais seulement ce qui me fait envie et là, j’avais une jolie petite aubergine, 2 tomates… J’ai toujours des oignons, de l’ail, des épices, des herbes sur mon balcon alors…
    Maintenant je m’adapte, je ne regarde plus les quantités mais ta façon de procéder et c’est tout (et délicieux !)

    Répondre
  41. Christiane

    Bonjour Marie!
    La fête des mères est déjà passée, mais je pense que celui-là, je vais me l’offrir 😉
    J’ai déjà la cuisine à IG bas et La cuisine bio du quotidien, (ce dernier je l’aime d’amour, c’est le seul livre de cuisine de ma longue vie de maman de 6 enfants dont j’ai fait TOUTES les recettes, à part je crois une ou deux) !
    Juste un mot: dans le sommaire je lis « pompe à huile » nooooooon ! c’est » pompe à L’huile  » ! Délicieuse douceur parmi les 13 desserts du repas provençal de la nuit de Noël que je ne manque jamais de faire chaque année, en bonne marseillaise que je suis ! (je comparerai ma recette avec la tienne ;-))

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Et oui hélas, faute de frappe, j’ai très honte 😉
      Et pourtant, j’en ai mangé des pompes à l’huile dans ma jeunesse !
      Bonne après-midi Christiane 🙂
      Marie

      Répondre
  42. Véronique

    Bonjour Marie

    et bravo pour votre magnifique travail. Je suis très friande de lectures de fond sur la nutrition et j’apprécie beaucoup vos ouvrages car ils reposent sur une réflexion qui me parle vraiment.

    J’avais lu et relu la première partie du livre que vous aviez coécrit avec Brigitte Fichaux dans  » la cuisine de la minceur durable ». Aussi, quand vous évoquez le top 5 de vos ouvrages de nutrition, je ne résiste pas à vous demander s’il est possible de partager avec nous les 4 autres livres…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je ferais un des ces jours un petit article là dessus Véronique, avec plaisir 🙂
      Bonne après-midi à vous !
      Marie

      Répondre
  43. Florence

    Bon, j’ai craqué! Sur cet ouvrage et sur celui de MDL, du coup (que je dévore: 300 pages en 4 jours, c’est dévorer non?… 😉 sa pondération est rafraîchissante!
    MERCI pour ces belles recettes, pour l’équilibre du modèle proposé et pour le bon sens qui fait du bien en cette période d’extrémismes divers. Tous ces livres sont bien plus que des livres de recettes!
    ET merci d’avoir pris le temps de faire ces magnifiques photos qui me rappellent mon enfance…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup Florence 🙂
      Oui, 300 pages en 4 jours, ça s’appelle bien « dévorer », je confirme, mais j’ai fait pareil en découvrant ce livre il y a 3 ans 😉
      Belle après-midi à toi !
      Marie

      Répondre
  44. Jacqueline

    Bonjour Marie,
    J’ai acheté le livre. Que du bonheur pour les yeux et les papilles. J’ai déjà cuisiné 3 recettes. Cette cuisine est délicieuse, la meilleure pour moi et ma famille. Merci pour votre travail et votre humour. Juste une question, en hiver on fait comment en Suisse pour les légumes? Quelques idées?
    Bonnes salutations de la Suisse.
    Jacqueline

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Justement Jacqueline, j’ai mis un point d’honneur à utiliser beaucoup de légumes d’hiver aussi, du genre blettes, céleri, poireaux, choux… Je pense que vous en trouverez sur les marchés par chez vous, même en hiver.
      Bonnes salutations du Dauphiné (donc, juste de l’autre côté des Alpes ;))
      Marie

      Répondre
  45. julie

    Bonjour Marie…. encore un nouveau livre sui sort et… sui est déjà sur mon étagère….au grand désarroi de chéri chéri sui me dit : encore un livre??? Bon bizarrement il râle beaucoup moins quand il goute ces merveilleux plats et desserts que tu nous proposes 🙂
    Comme tu le conseilles sur ta page decontact, je te joins par là de peur de ne pas avoir de réponse sur ton mail classique… je ne suis pas vendeurs de tapis 🙂
    Je voudrais savoir où tu te fournis pour tes différentes farines?? j’ai commandé la grand épeautre sur le site que tu recommandes (epeautre.com) tu prends bien la tradition T 110 Hertzka?
    Quand tu prends de la complète tu prends laquelle?
    Et celle de petit épeaute? le complète et la semi- complète tu te fournis où?

    Désolée de toutes ces questions mais sur certaines recettes je galère un peu niveau texture et je me dis que àa peu changer les choses.
    Encore merci Marie pour toutes ces belles recettes, mon fils est fan de ta pizza… et de tellement d’autres choses
    Encore MERCI…………………;

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Coucou Julie,
      Alors, là, tu as bien fait : je fais quasiment tout avec la T110 et la T150 Hertska du Grenier d’Epeautre. Pour le petit épeautre, je varie un peu selon ce que je trouve (Celnat, Moulin des Moines, etc.) en blutage T110.
      A noter que la T150 est un peu trop « rustique » pour la pâtisserie, alors j’utilise plutôt la T110, et la T150 pour le pain.
      Bonne « quête » 😉
      Marie

      Répondre
  46. Roualen

    Bonsoir Marie, je vous suis depuis peu mais j adore tout ce que vous faites et la réalisation de vos recettes sont un plaisir.je viens de terminer les tomatokeftedes que je vais servir avec une laitue.j ai goûté avant les autres et je dois dire que le goût frais de la tomate est sublime.merci pour ce partage.demain j achete votre dernier livre!
    Marie

    Répondre
  47. Sophie

    Bonjour
    Je sens que je vais encore craquer pour ce livre comme pour tous les autres d ailleurs 🤣
    Toutes les recettes sont elles ig bas ?

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Presque toutes Sophie, mais il y a quelques exceptions tout de même (par exemple, de mémoire, au moins un risotto et un plat de polenta).
      Bonne après-miid !
      Marie

      Répondre
  48. Miss Pat'

    Bonjour chère Marie. Je te félicite encore une fois pour ce magnifique ouvrage. Je vais en librairie pendant ma pause ce midi pour aller l’acheter. J’ai vraiment hâte de le feuilleter. Je ne sais que dire de plus, tu le sais, tu es une auteure culinaire exceptionnelle pour beaucoup. De gros bisous !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup Delphine, je suis très touchée.
      De ton côté, j’ai pu apercevoir un extrait de ton dernier ouvrage, et très sincèrement, j’ai été bluffée par tes jolies photos !!!
      Plein de bises bien amicales,
      Marie

      Répondre
  49. Celine

    Bonjour Marie,
    Je ne consulte plus que tes livres quand je me lance dans une recette. C’est incroyable.
    Mais je galère au niveau des farines et notamment celle d’epeautre. Je suis encore perdue. Il y a bien sûr ce que tu recommandes. Mais je n’arrive pas à choisir quand je suis dans les rayons (quand il y a un peu de choix et ce n’est malheureusement pas toujours le cas…).
    As tu un article qui clarifie cela ?
    Farine blanche, farine semi complète, T80, T110, T65, … tout cela d’epeautre … que faut il choisir quand tu ne précises pas ?

    Merci !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Si tu devais n’en acheter qu’une seule Céline, je te conseille la T110 de grand épeautre non hybridé (Hertzka), que l’on trouve sur le site « Grenier d’Epeautre ». Je l’utilise dans 90% de mes recettes 😉
      Pour le petit épeautre, toutes les marques se valent à peu près.
      Dans tous les cas (petit ou grand épeautre), choisis un blutage T110 ou T130, car la T150 est un peu « rude » pour la pâtisserie. Cette dernière, je ne l’utilise que pour le pain ou les cookies.
      Bonne après-midi à toi !
      Marie

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *