{ Cette année, Pâques tombe un 1er avril, alors je vous ai fait du poisson… (Poisson d’avril !!!) }

28 mars 2018

{ Cette année, Pâques tombe un 1er avril, alors je vous ai fait du poisson… (Poisson d’avril !!!) }

 

Brownies de Pâques « Forêt-Noire »

(Super-faciles à faire, en quelques minutes chrono)

(Ultra-fondants, et un peu croustillants sur le dessus)

(Avec une compotée crue de griottes sauvages et une crème fouettée coco)

(Découpés avec des formes trop mignonnes si on en a la patience)

(De texture un peu « fudge » sur les bords… et au milieu aussi !)

(Sans œufs, sans lait, bref, végétaliens en fait… mais pas trop « light » non plus !)

 

 

Brownies de Pâques "Forêt-Noire"1En matière de brownies, je pensais avoir déjà bien le tour, mais bon, après tout, on n’est jamais à l’abri… Il y a 10 jours par exemple, c’était la fête de ma plus grande fille, et je lui ai demandé quel était son gâteau préféré. Une forêt-noire, qu’elle a dit, la vilaine. Alors que j’avais déjà cuisiné des gâteaux toute la semaine pour un bouquin, et que là, le samedi, j’espérais tellement faire autre chose, genre un « truc de ouf » qui change vraiment et laisse des souvenirs impérissables pour la vie. Comme la sieste avec des boules Quies et la couette remontée jusqu’aux trous de nez par exemple.

Après avoir machiavéliquement habillement tenté une diversion (Et un gâteau au yaourt, c’est super bon un gâteau au yaourt ! Et une crème-dessert, hein ? Ou alors une salade de fruits ?) il a bien fallu me rendre à l’évidence. C’était vraiment d’une Forêt-Noire qu’elle rêvait… Et ma sieste alors ?

J’ai donc tenté l’ultime argument. Bon, du moment que ça a bien un goût de Forêt-Noire, tu es d’accord qu’on s’en moque un peu de la présentation ? Et là, ça a été OK, j’avais carte blanche. L’infâme petit démon de la sieste m’a chuchoté d’aller acheter chez l’épicier du coin des brownies, une bombe entière de chantilly et des cerises au sirop (celles qui ont la couleur de la pomme empoisonnée de Blanche-Neige), puis de flanquer tout ça dans un saladier en mode « tiramisu en vrac de la Forêt-Noire ». Mais je l’aime, ma fille, et sa fête c’est juste une fois par an. Alors j’ai essayé de faire simple, mais bon quand même. Des brownies par exemple, avec des cerises séchées et de la crème chantilly de coco? Ça serait pas mal du tout… Miam. Mais il n’y avait plus d’œufs (une grmblrmrblr de cane couvait sur les œufs des poules, et les défendait à coups de becs ! Or, je ne me sens pas tellement une âme de toréador, et mes garçons n’étaient pas là, et comme la cane soufflait et faisait des yeux terribles les autres filles de la maison avaient autant la trouille que moi, bref, j’vous la fait courte, y’avait pas d’œufs un point c’est tout).

Brownies de Pâques "Forêt-Noire"2

Et si vous avez un gramme de patience en plus, et bien sachez qu’une fois passé quelques heures au frais (le brownie, pas vous) il peut aussi se découper en petits « sujets de Pâques » tout-mignons, mais attention toutefois aux becs et petites oreilles qui risquent un peu de rester coincés dans l’emporte-pièce (et il faut vraiment que le brownie soit bien froid parce que sinon c’est même pas la peine d’essayer ! ;)).

Il n’y avait pas non plus de tofu soyeux (je m’en sers parfois pour remplacer les œufs) ni de yaourt de soja. Ça commençait bien. Alors j’ai fait avec les moyens du bord, en gloubi-gloubant dans un saladier ce que j’avais sous la main sans être très rassurée quant au résultat final.

Et bien c’était délicieux, à se taper le derrière par terre… en fait, tout a déjà été dit dans le titre ;), alors je vous la fais courte parce qu’en fin de semaine je pars, que là les valises m’attendent, pas grandes ouvertes sur les lits avec des piles de linges bien rangées à côté, mais au grenier, pleines de poussières et de toiles d’araignées, donc, je suis pas très en avance, je dirais même que ça fait peur… en plus je dois laisser la maison à des amis, donc là il faut VRAIMENT que je range. Bref, cette texture qui fait encore plus « brownie US » que le plus « US » des brownies, cette fine croûte légèrement craquante (surtout sur les bords !), ce petit goût d’amande amère avec les griottes réhydratées dans le jus de pomme et la chantilly coco c’était délicieux, mais délicieux, mais alors délicieux ! Je dirais même plus, c’était heu, délicieux. Voilà. Alors, si vous cherchez une idée de fainéant pour Pâques, je vous donne le tuyau..

Ces brownies, on peut les servir tièdes ou à température ambiante pour une texture incroyablement fondante qui se savoure à la cuillère (c’est bête ce que je dis, parce qu’après-tout, vous pouvez aussi y aller à la fourchette, à la louche, avec des baguettes, c’est comme vous voulez)… ou les laisser un peu prendre au frais : Ils évoqueront alors davantage les bouchées chocolatées de type fudge, et pourront être servis en plus petites parts avec le café par exemple. Dans tous les cas, c’est bluffant… Joyeuse Fête de Pâques !

⇒ Nota : Je m’excuse vraiment d’avance, mais je ne suis pas trop sûre de pouvoir répondre aux commentaires cette fois-ci (si je ne ferme pas mon ordi un bon coup, mes enfants vont vraiment partir en caleçon chez leurs grands-parents ! Les valises pour huit, c’est toute une histoire…) . Mais je lirai tout, promis ! 🙂

Brownies de Pâques "Forêt-Noire"3

Ingrédients pour environ 8 personnes

Préparation : 5 à 10 min

Cuisson : 14 min

(À commencer éventuellement la veille )

Pour les brownies :

  • 140g de jus de pomme
  • 180g de chocolat noir pâtissier à 70%
  • 130g de sucre de coco
  • ½ sachet de poudre à lever
  • 100g de farine T110 de grand épeautre (ou de blé)
  • 70g d’huile de coco vierge
  • 70g de purée d’amande blanche
  • 1 c. à café d’arôme amande amère Nat’Ali (ou 2 c. à soupe d’arôme amande amère Patelière, ou 1/2 c. à café d’arôme Vahiné parce qu’attention, d’une marque à l’autre, la différence de dosage, ça craint !)
  • 3 sachets de sucre vanillé
  • 1 bonne pincée de fleur de sel.

Pour servir :

  • 100g de griottes séchées (en magasin bio), trempées depuis la veille dans un bol de jus de pomme
  • 40cl de crème de coco liquide, sortant juste du frigo (marque Kara par exemple, briquette verte, elle monte bien en « chantilly »
  • 40g de sirop d’agave
  • Une c. à soupe d’extrait de vanille liquide.

La veille au soir, bien penser à mettre les griottes à tremper dans le jus de pomme.

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre l’huile de coco dans une petite casserole, puis y casser le chocolat et laisser terminer de fondre sous un couvercle hors du feu, en mélangeant de temps en temps.

Mélanger la farine et la levure dans un saladier, faire un puits, puis ajouter absolument tous les autres ingrédients. Mélanger juste ce qu’il faut, surtout sans trop insister.

Transférer immédiatement la pâte dans un plat rectangulaire ou un cadre à pâtisserie d’environ 18X24cm, égaliser la surface, puis enfourner pour 14min.

Laisser refroidir à température ambiante avant de découper en parts (sinon, c’est un carnage tant c’est fondant !) ou mettre au frais jusqu’au lendemain. 

Servir avec les griottes égouttées et la crème de coco fouettée en chantilly avec le sirop d’agave et la vanille.

 

PS : Retrouvez plein d’autres idées de recettes pour Pâques en cliquant ici, ou en tapant « Pâques » dans le moteur de recherche du blog (allez savoir pourquoi, il ressort deux ou trois résultats qui n’ont vraiment rien à voir mais bon, on retrouve bien les recettes les plus sympas : gâteau-lapinette, Nid de Pâques au chocolat, épaule d’agneau briochée, cupcakes « mystère », etc., bref, c’est beau un moteur de recherche qui fonctionne ;))

image_pdfimage_print

38 grains de sel au sujet de « { Cette année, Pâques tombe un 1er avril, alors je vous ai fait du poisson… (Poisson d’avril !!!) } »

  1. Adèle

    J’ai l’impression que vous nous gâtez énormément ces derniers temps, Marie, tous ces articles sont bien plaisants !
    Et puis, là, il y a du chocolat, alors, forcément, les papilles sont intriguées ! A tester d’urgence (malheureusement pas pour Pâques parce que les courses ont déjà été faites cette semaine…).
    Joyeuses Pâques et bonnes vacances !

    Répondre
  2. Elisabeth

    Mmmh chocolat !!! ça doit être terriblement bon, rien qu’à lire ton article, j’en ai l’eau à la bouche 🙂 la texture a l’air si fondante <3
    Merci pour cette recette, et bonnes vacances !

    Répondre
  3. Frédérique

    Coucou Marie, je ne sais pas trop si j’aurais le temps de te faire ce gâteau tellement délicieux mais en tout cas j’ai adoré ton article mêlant, comme à chaque fois humour et très belles photos ! Et ça c’est zéro calorie 😉
    Bons préparatifs de valises, bon rangement et surtout très bonnes vacances : enjoy !
    Bises sous le soleil strasbourgeois, youhooo

    Répondre
  4. Ninidio

    Ca met l’eau à la bouche au petit déjeuner ce bon gâteau au chocolat. Et puis, toujours ces belles photos 🤗🤗🤗🤗🤗🤗 Effeçtivement pas difficile a faire et il en jette avec ses griottes et sa chantilly. ….. Tu nous gâtes. Je t’imagine approchant la cane sifflant sur les œufs de poule…. J’aurai été comme toi……Bon préparatifs et bonnes vacances pascales. Nicole

    Répondre
  5. Edith

    Et bien moi, quand je serai grande, je serai Marie Chioca ! 6 enfants, des gâteaux au chocolat, des vacances, un blog, des livres à la pelle, des photos super belles, un humour et un style décapants…. Mais comment fait-elle ????!!!!
    Merci Marie et bonnes vacances ! 😉

    Répondre
  6. Laurence47

    Bonjour Marie, j’adore votre façon d’ écrire et vos photos sublimes!!!! Nouvelle lectrice depuis quelques semaines c’est un plaisir de lire votre blog ( et vous lives! Je viens d’acheter le dernier) et de découvrir des parenthèses de votre vie quotidienne de maman de famille . Votre article précédent était super intéressant et vos arguments face aux végans très pertinants pour moi qui suis une carnivore assumée même si j’en mange moins car je privilégie la qualité.
    Cette nouvelle recette de Fôret Noire me comble car je suis frustrée depuis mon anniversiare ( le 6 février) de n’avoir pas pu manger de Fôret Noire car je ne trouvais pas celle que je voulais en pâtisserie ( je n’aime pas les versions modernes) grâce à toi je vaisen manger pour Paques😋, je trouve ta version rapide ( tout ce que j’aime) et facile 😄.
    Bonnes vacances

    Répondre
  7. Delphine

    Merci merci merci !!
    Cette recette paraît excellente et merci de penser aux végétaliens !!!! trop contente !!
    Déjà qu’on se régalait de la version du livre Pâtisserie bio, alors maintenant la version végétalienne, c’est la cerise sur la forêt ;o) !!!
    Joyeuses Pâques à toi !!
    Delphine

    Répondre
  8. Laurence

    MIam,mais dommage , je ne pourrai pas y goûter , Je vais la réaliser pour mon cher et tendre et mes deux grands chérubins !!! je vais tenter de la réaliser en version sans gluten mais le résultat n’est pas garanti !!!

    Répondre
  9. Mélanie

    Bonjour Marie,

    Merci pour cette très belle recette si simple et rapide comme j’aime ! Je viens de m’offrir deux de vos livres : le tout dernier, il y a tellement de recettes végétales ou facilement adaptables (je fabrique mon tempeh donc j’en fait des lardons ou des tranches fumées grillées en lieu et place du jambon par exemple) que je n’ai pas tellement hésité, tout est magnifique. Et dans la même veine gâteaux et douceurs à IG bas, ou je sais comment remplacer les oeufs au besoin donc tout est réalisable ou presque ! Et comme je cuisine beaucoup à IG bas, cela me donne de nouvelles idées, notamment sur certaines céréales que j’utilise assez peu finalement, ou la farine d’orge que je ne connais pas du tout !
    Quel plaisir de les feuilleter !
    Bonne vacances à vous,
    Mélanie

    Répondre
  10. Ekate

    Bonjour Marie !

    Je n’ai jamais été « Forêt noire », mais là, ce « brownie choco-coco-amande-amande amère-vanille », tout ce que j’aime et possède toujours dans mon placard, sans les griottes je suis sûre que je vais aimer le réaliser autant que le déguster : merci !
    (Je diminuerai juste un peu le sucre pour compenser l’absence (d’acidité) des griottes. M’est avis que tu me l’aurais conseillé.)

    Grosses bises, et j’espère, bonne détente/repos à toi pour quelques jours.

    Répondre
  11. Colinette

    Quand mes petits fils viennent a la maison, la question du grand est toujours. Si on faisait des gâteaux mammyyyy?
    Souvent, il faut trouver une recette en 10 minutes pour faire en encore moins de temps, car la question est posée a 15h30 pour le goûté de de 16h..
    La!! franchement, tu me sauve la mise.. il arrivent lundi, et je sais quoi proposer.. Un tout grand merci
    Je n’ai jamais osé fouetter de la crème de coco, pensant que cela n’était pas réalisable, je pense maintenant essayer..
    Je vais regarder dans le magasin bio près de chez moi si il y a la marque Kara..
    Un tout grand merci pour les recettes, les article super sympas et rempli d’humour.
    Bonne vacances a vous tous

    Répondre
  12. Marie-Aude

    Bonjour Marie,

    Quel plaisir d’ouvrir votre page Saines gourmandises.
    Encore une très très belle recette. On prend des kilos 😉 rien quand regardant les photos, tellement elles sont belles.
    Nous ferons le brownies le week-end prochain, car pour ce week-end mes filles me demandent de leur faire votre succulent gâteau de fête au chocolat.
    Ah les valises, la galère des mamans!!! Je connais bien ça. Bon courage!!!
    Joyeuses Pâques à vous et à votre famille!!!

    Répondre
  13. Béatrice

    Vu que j’arrive (encore) en retard, je n’ai plus qu’à te souhaiter un Beau week-end de Pâques en famille!!! Profites-en bien! Merci pour cette jolie recette toute simple qui va de toute façon nous satisfaire. Le goût , et le plaisir surtout, réside dans la simplicité! Comme dit mon mari, s’il y a de bons produits, c’est forcément bon! On ne va pas argumenter ( car on sait très bien qu’on peut complètement foirer une recette et faire une catastrophe plus ou moins comestible!!)…. C’est très bien ainsi!
    Gros bisous Marie.

    Répondre
  14. Catherine

    Bon, eh bien j’ai aussi fait opération « gloubi-boulga » je n’avais pas tous les ingrédients…le jus de pomme est devenu de la bière, j’ai tout fait à la purée d’amandes (pas d’huile de coco) et au sirop d’agave (pas de sucre de coco), mais ça reste des brownies vegan (pas d’oeufs ni de lait !)…et quelques noix concassées dedans…. Merci Marie pour la belle recette, je pense qu’on va se régaler (dans 14 minutes maintenant !)….oui, tout chaud, à la petite cuillère 😉

    Répondre
  15. Isabelle

    J’espère que tu as passé un heureux week-end de Pâques en Famille Marie…
    Quand je disais que je n’avais pas assez de jours dans la semaine pour essayer toutes les recettes de tes livres ou du blog, qui me tentent.
    En voilà encore une qui faut que j’essaie, ce brownies à l’air tellement fondant.
    Je me régale avec le dernier livre…que des recettes salées, mes préférées !
    Pour Pâques, j’ai refait une recette de terrine de saumon/légumes/algues (livre cuisiner sans lait) dans laquelle j’ai incorporé des coquilles St Jacques, décorée de petits œufs de caille et verdure : un délice ! Tout la tablée à aimé et pratique à cuisiner la veille.
    Bises Marie et merci pour toutes tes belles recettes.

    Répondre
  16. baroux

    Bonjour Marie!
    Lectrice du blog, j’ai acheté le petit dernier mais pas encore eu l’occasion de cuisiner une de ces bonnes recettes… patience!!
    Je suis attentive à vos propos, vos projets, vos sujets abordés… là un clin d’œil qui devrait vous faire plaisir et peut-être donner un coup de pouce à votre garçon qui souhaite s’installer avec des chèvres, voir le lien sur ce village dans le vent!!!
    Avec toutes mes meilleures pensées et de belles vacances en famille,
    Chaleureusement,
    Brigitte
    https://www.facebook.com/unvillagedanslevent/

    Répondre
  17. Marion

    Wouaouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuhhhhhhhhh Marie ce gâteau c’est une pure tuerie !!!!!
    Je n’avais pas de jus de pomme, j’ai mis du thé noir à la place. Miam miam. Tout le monde s’est régalé !
    Merci et bises !

    Répondre
  18. lynette

    Merci Marie! Quel plaisir j’ai à chaque fois de lire vos articles et recettes!
    Je vous suis depuis longtemps, j’ai lu (acheté ou emprunté) pratiquement tous vos livres et vous m’inspirez, de temps en temps je me lance à improviser une recette saine et gourmande 🙂
    Et du coup, je m’interroge, comment faites vous pour calculer l’IG de vos recettes?
    Car là par exemple, mes enfants ont reçu assez de chocolat à Pâques pour tenir toute l’année (et plus encore!) et j’aimerais en faire des gâteaux à IG bas. Sachant que le chocolat au lait à un IG élévé, j’aurais aimé calculé les différentes possibilités en combinant les ingrédients. Bref, peut-être que je me complique la vie, en tout cas je me demande sincèrement comment calculer l’IG d’une recette, si vous avez la réponse… Merci beaucoup Marie.

    Répondre
  19. Emilie

    Bonjour Marie,
    Merci pour cette belle recette qui a l’air succulente !
    Je ne suis pas une grande fan du sucre de coco, par quoi puis-je le remplacer ??
    Bonne fin de journée

    Emmy

    Répondre
  20. Zaza22

    Bonjour Marie,
    Je découvre les IG bas et vos somptueuses recettes.
    Quel plaisir ! J’ai même investi dans une cocotte basse température qui va vite devenir incontournable dans ma manière de cuisiner. D’ailleurs elle est toujours sur ma gazinière tellement je la trouve belle !!!
    Il y a pourtant un MAIS !
    Mes intestins n’ont pas l’air de supporter mon changement d’alimentation. Beaucoup de gaz intempestifs me gâchent la vie. C’est « gonfflant » !!!
    Avez-vous quelques conseils à me donner ( cuisson des légumineuses par exemple, aliments à éviter, ajouts naturels ou traitements possibles…) ?
    Merci de votre réponse.

    Répondre
  21. Delphine

    Bonjour Marie,
    Je suis un peu intimidée par le fait de vous écrire car depuis un peu plus d’un an, je suis une grande fan de vos livres , de vos articles et de votre façon d’être à la vie. Pourtant même adolescente je n’ai jamais été une groupie et voilà qu’à 40 ans bien révolus je deviens une inconditionnelle de « Marie Chioca ». Le plus grave c’est que je contamine les gens qui m’entourent. Les premiers touchés: mon gourmand de mari et mes deux adolescents qui adorent manger de bons plats et de bons gâteaux. Mais cela ne s’arrête pas là: mes amis, mon esthéticienne (convertie aussi : elle a acheté vos livres ) et le pire…je suis bibliothécaire…vous aurez compris…mes lecteurs. Je travaille dans la bibliothèque qui a le plus de livres de Marie Chioca.. dans le secteur !
    Mais je ne vous écris pas pour cela. Je suis Bretonne et têtue. Hier pour la énième fois j’ai essayé de faire la chantilly coco, tout le monde retenait son souffle à la maison, J’ avais même triché en ajoutant du fixe chantilly à Biocoop, mais après avoir agité mon robot à fil dans tous les sens, en essayant de reproduire le mouvement planétaire de Rolls des robots de pâtisserie, ma crème de coco est restée désespérément liquide…Même déconvenue, le samedi avec mes petits suisses bio égouttés qui devaient servir à réaliser la crème de votre forêt noire…mes petits suisses auraient pu servir à faire la maison en briques des petits cochons …J’en ai conclu que je n’étais pas douée. Mes enfants ont accusé le robot de Mathusalem, puis ont fini par me conseiller de vous écrire. « Demande à Marie Chioca, elle saura ta conseiller ». Et voilà une fois de plus j’écoute mes enfants qui sont impatients de déguster une chantilly aussi jolie que celle de vos livres.
    Si vous avez une dernière astuce à me confier pour la chantilly et la crème aux petits suisses, je suis volontiers à votre écoute.
    Merci à vous et à votre famille qui vous partagent avec vos lecteurs .

    Répondre
  22. Geneviève

    Je suis impatiente d’un nouveau billet…
    Comme ça ne fait pas très longtemps que je fréquente ce site, je ne sais quel est le « rythme » des parutions (s’il y a un rythme d’ailleurs) mais j’ai bien hâte !

    Répondre
  23. Lapetite

    Bonjour, J ai lu la recette à la lettre, et dans la liste des ingrédients du brownie, il y a les 140 g de jus de pomme, je les ai mis dans le gâteau, mais je suppose qu ils faisaient partie du bol de jus pour tremper les griottes ? Parce que du coup au bout de 14 minutes mon gâteau est tout liquide !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Non non, ces 140g de jus de pomme, il fallait bien les mettre dans le gâteau !
      C’est bizarre qu’il ne soit pas cuit. Et en refroidissant, c’était comment ?
      Parce que je n’ai pas eu de souci chez moi avec ce brownie, alors c’est bizarre…
      Vous n’avez pas mis aussi le jus de trempage des griottes par hasard?

      Répondre
  24. Lapetite

    Bonjour,
    C est à nouveau moi. Est il possible d enlever mon premier commentaire, en fait ça devait être normal, c est juste que mon four doit chauffer un petit peu moins. J ai mis 10 minutes de plus, mais du coup ça semble un peu trop cuit !
    Il est trop chaud pour le goûter.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ah, zut, je viens d’y répondre sans voir celui-ci ! Ouf, merci beaucoup en tout cas d’être venue me rassurer Lapetite 🙂

      Répondre
  25. julie

    Bonjour Marie,
    Voila quelques semaines que j’ai découvert votre blog et ai fait l’acquisition de 2 de vos livres (la boulange bio et la cuisine de la minceur durable (tout un programme)!
    En plus des kilos qui s’envolent par magie, notre famille de 5 personnes gourmandes et gloutonnes se transforme en famille d’écureuils comme mes enfants ont plaisir à dire!
    Les graines, noisettes, amandes and co ont remplacé les goûters plus classiques et même mon mari sportif et qui adoreeeeee les pâtes blanches s’est mis à l’épeautre avec bonheur!
    j’avoue que je n’ai pas toujours tous les ingrédients pour les recettes décrites mais je m’inspire de vos plats . Par exemple, adieu le gâteau au chocolat avec 150 g de beurre et du sucre blanc….un peu d’huile de coco et de sirop d’agave et de purée d’amande et le tour est joué!
    un grand merci pour ces partages et votre humour qui fait du bien!
    bonne journée pluvieuse iséroise!!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ça me touche vraiment beaucoup Julie, merci infiniment 🙂
      Belle après-midi iséroise… sous l’orage cette fois-ci 😉
      Marie

      Répondre
  26. Lapetite

    C est encore moi, avec mon impression de trop de jus de pommes ! Et bien même un peu trop cuit ( j ai laissé 10 minutes de plus, sans doute 5 auraient suffi), il était délicieux, et mes invités en ont même pris 2 fois ! Je n avais pas de cerises mais des cranberries, mais c était très bon aussi ! Merci pour cette superbe recette !

    Répondre
  27. Emilie

    Bonsoir Marie,

    Nous avons adopté vos recettes ici surtout pour mes petits bouts (2 ans et 6 mois). Le brownie était délicieux parce maman allaite et bebe de 6 mois est allergique au lactose. Donc merci pour vos rzcettes. mais une question, à quoi sert le jus de pomme dans la recette ?
    J’ai bien compris pour le beurre
    Merci de votre retour.
    Emiliz

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Il aide le brownie à mieux lever que si l’on avait utilisé du lait, tout simplement 😉
      Mais c’était une bonne question !
      Bel été à vous Emilie 🙂
      Marie

      Répondre
  28. Emilie OBERLIN

    Bonjour,
    Je me présente brièvement, je suis cuisinière pâtissière depuis plus de dix ans maintenant dans de nombreux restaurants étoilés et j’ai actuellement un restaurant avec mon mari. J’ai été obligée récemment de limiter mon apport « glucidique » pour des raison de santé et j’avoue que ça a été la cata au début…. puis j’ai découvert votre blog, vos articles et vos recettes…. je dois vous avoué que j’ai été septique au début, un peu en mode  » encore une blogueuse culinaire de plus….  » mais NON ! juste WAOUW !! Je dévore vos articles, ils ont un sens, une âme et beaucoup d’humour ! J’adore les explications de l’utilisation de chaque ingrédient, je suis une professionnelle et pourtant je n’en connais pas la moitié, je redécouvre et réapprend tellement de choses, tout simplement : J’ADORE !!! Vos recettes je les tests, les déguste et les adopte !! Beaucoup de gourmandises je trouve ça génial…. Donc si un jour vous souhaitez vous lancer dans le monde de la restauration avec un café ou un bistrot, je suis votre homme (plutôt votre « femme »)…. Je vous souhaite une très belle journée, pleine de surprises et gourmandises !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *