{ Ce n’est pas la beauté qui compte… }

{ Ce n’est pas la beauté qui compte… }

 

Pesto de Cavolo Nero (Chou Noir Toscan)

♥ Végétarien ♥ IG Bas ♥ Sans oeufs ♥ Variante sans lait ♥

 

Spaghettis au Pesto de Cavolo Nero 1Actualité (en direct de notre correspondant dépêché aux élections Miss Chou) :

Au grand concours de beauté, le pauvre Cavolo Nero venu représenter la Toscane a fait chou blanc… Il faut dire que ses chances étaient minimes, pour ne pas dire inexistantes, devant la splendeur tapageuse du chou rouge (en robe du soir veloutée d’un rose clinquant), du chou romanesco (si « tendance » dans sa tenue graphique), du chou chinois (beauté exotique aux jolies frisettes vert anis), du chou fleur (dodelinant depuis des lustres sa grosse tête permanentée d’un blond platine), du chou cabus (aux formes si plantureuses) et autres beautés de la gente crucifère.

Le pauvre chou… On peut dire qu’il faisait vraiment cavolo –pardon- cavalier seul avec son look austère, ses longues feuilles maigres toutes de sombre vêtues, et son allure évoquant un peu -navré, mais il faut bien le dire- l’intestin grêle d’un vieil alligator.

Alors sans surprise, le Cavolo Nero est arrivé bon dernier. On n’a pas idée aussi de se présenter devant les projecteurs sous un look aussi déroutant…

Lors de sa dernière interview, il déclarait pourtant avoir toutes ses chances, puisque son pote le chou kale (un cousin proche, même couleur, mêmes origines modestes de chou à vache, mêmes frisettes un peu loufoques, etc.) était arrivé bien classé l’an dernier…seulement voilà, ce que notre héros toscan ne savait pas, c’est que le kale était pistonné ! (si si, on chuchote même dans les milieux bien informés qu’il s’est fait copain avec quelques stars du showbiz pour réussir dans la vie le petit malin… c’est bête comme chou, mais ça marche à tous les coups ce genre de petites magouilles ! Enfin, jusqu’au jour où les choses s’ébruitent, et là on finit toujours par se faire rentrer dans le chou). Le Cavolo Nero, lui, si simple, si humble, si rustique, incapable de la moindre manigance, a donc perdu sans appel le concours de beauté.

Spaghettis au Pesto de Cavolo Nero 2Mais inutile de se prendre le chou car après tout, ce n’est pas la beauté qui compte n’est-ce pas?. Laissons donc le chou rouge, grand gagnant, se pavaner en tenue de Barbie sur la plus haute marche du podium, et attardons-nous plutôt sur les qualités cachées de cet attachant personnage de Toscane qui, aux antipodes de ses congénères esthètes mais ô combien « sulfureux », fait preuve d’une très grande discrétion en matière de goût…et d’odeur ! Et oui, car contrairement à ses cousins dont la beauté trompeuse ne saurait estomper les pestilentielles effluves (même le si « mignon » petit chou de Bruxelles cache bien son jeu en la matière, l’infâme !), notre Cavolo est un parfait gentilhomme qui sait très bien se tenir en public (de même qu’en privé).

Moche donc, mais discret, authentique et gentleman au possible (il est vraiment trop chou !), ce sympathique Noir Toscan devrait à coup sûr s’attirer les bonnes grâces des milieux influents en matière de cuisine ces prochaines années.

Nous invitons nos lecteurs à suivre le prochain épisode de cette chronique mondaine dans notre feuille de chou…

C’était Marie, pour Potager Matin.

 

Spaghettis au Pesto de Cavolo Nero3En espérant vous avoir donné envie, grâce à cette petite minute « people », de découvrir ce légume pas comme les autres, je m’en vais enfoncer le chou clou en vous proposant une formidable, que dis-je, une irrésistible, que dis-je, une inénarrable recette qui, comme ça, ne paye vraiment pas de mine et qui pourtant m’a littéralement ré-ga-lée : le pesto de Cavolo Nero.

À noter qu’en plus d’être tout simple à faire et délicieux, cet antique pesto toscan est excellent pour la santé (noix + ail + huile d’olive + chou = protection rapprochée contre bien des maladies !), le tout en quelques minutes seulement de réalisation.

Maintenant je sais ce que vous allez me dire. Et on en trouve où du chou noir toscan ?

Ben, en Toscane.

Mais bon, on en trouve aussi chez nous { soupir de soulagement }, de plus en plus souvent sur les marchés et dans les magasins bio (je l’ai découvert tout simplement cette semaine chez Biocoop, parce que ma fille l’avait trouvé « rigolo »). À ce propos, je ne saurais jamais assez vous encourager à une chose : si vous ne trouvez pas un produit en magasin bio, demandez-le ! Car soit vous tombez sur quelqu’un de très sympa qui vous le commandera, soit de toute façon ça aura au moins eu le mérite de faire connaître ledit produit au vendeur (qui se couchera « moins bête » le soir, et aura peut-être un jour envie lui aussi de goûter à ce truc bizarre que deux ou trois clients lui ont déjà réclamé). C’est ainsi qu’on fait avancer le schmilblick 😉

Et à défaut de chou noir toscan, je me pose une question, non pas avec angoisse, mas du moins avec curiosité : Cette recette serait-elle aussi bonne avec du chou kale, ou un autre chou à feuilles plus « de chez nous » tel le chou Daubenton? À tester.

J’attends vos retours 😉

Spaghettis au Pesto de Cavolo Nero 4

Ingrédients pour 4 personnes

Préparation : 10min

Cuisson : 5 min (+ le temps de cuisson des pâtes)

  • Environ 700g de Chou Noir Toscan (Cavolo Nero) soit environ 350g sans les côtes
  • 75g de cerneaux de noix fraîchement décortiqués (les cerneaux vendus déjà décortiqués sont rances, oubliez vraiment…)
  • 1 gousse d’ail
  • 85g parmesan (ou 6 à filets anchois pour une version sans lactose)
  • 4 c. à soupe huile olive
  • Sel, poivre.
  • (Et bien sûr, des pâtes au choix ! Environ 350g pesées sèches pour 4 personnes).

Spaghettis au Pesto de Cavolo Nero 5Recette :

Porter à ébullition un grand faitout d’eau salée.

Avec un couteau ou une paire de ciseaux, enlever les côtes pour ne conserver que les feuilles bien « tendres ».

Les plonger dans l’eau bouillante, bien les immerger en appuyant avec une cuillère en bois, poser un couvercle et compter 5 min de cuisson.

Les retirer avec une écumoire (on peut utiliser l’eau de cuisson pour faire cuire les pâtes).

Mixer avec les noix, le parmesan, l’ail, l’huile, un peu de sel et de poivre.

Servir avec les pâtes, tout simplement !

 

À noter que si vous ne souhaitez pas consommer de fromage (moi par exemple je suis en cure Cabot ;)), vous pouvez remplacer le parmesan par des anchois, lesquels apporteront la petite saveur umami qui sinon ferait défaut…

Spaghettis au Pesto de Cavolo Nero 6

Spaghettis au Pesto de Cavolo Nero 7

Bon appétit ;)

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer