Ça croustille !

image_pdfimage_print

 { Ça croustille ! }

Crackers végétaliens de petit épeautre aux graines,

Pistaches et tomates séchées

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Vegan ♥ IG Bas

 

Crackers de petit épeautre aux grainesAprès plusieurs semaines déjà bien chaudes et sèches, la canicule s’annonce, et cela tombe plutôt mal pour moi qui, cette année, ait enfin tenté de reprendre en main mon jardin-jungle après quasiment 8 ans d’absence… Que de nouvelles plantations à arroser chaque jour ! Et à l’arrosoir, s’il vous plaît, en puisant dans les cuves qui ont récupéré ce printemps le peu de pluie tombée sur le toit histoire de ne pas trop gaspiller l’eau potable (ceci était la petite minute écolo du Schtoumpf à lunettes) : De jeunes rosiers anglais, tout déconcertés d’avoir quitté leur pays natal si verdoyant pour un Dauphiné sec et brûlant et que l’on entendrait presque protester chaque matin « My dear, quel afweux pays ! »… Des plants de courge (plein de chouettes variétés rares et anciennes au potager cette année !) qui ressemblent chaque soir à un plat de blettes… Une pelouse qui fait skricth skricth sous la plante de pieds, des rangées de tomates à réanimer chaque soir, des salades ressemblant vaguement à des algues bretonnes en cours de séchage, des radis qui fleurissent de désespoir, une terre dure comme un cour de tennis, des potées « fleuries » virant à la composition d’art moderne, de la ciboulette déguisée en perruque de président américain, bref, tout ça pour dire que j’aime bien la pluie moi aussi ! Bon, patience, parce qu’il y a un bon côté : on va pouvoir se mettre sur la terrasse (à condition d’avoir un grand parasol…) et inviter des amis à boire un verre ! Cela fait partie des petits bonheurs de la vie… et des petits malheurs de la silhouette 😉

Je suis d’ailleurs persuadée que vous connaissez cela aussi, la petite bouée « sociale » de l’été, celle qui se forme insidieusement au niveau du nombril à mesure des apéros et des petits dîners du soir au jardin… Mais que faire, nous n’allons tout de même pas nous enfuir chaque été au Groenland juste histoire d’oublier notre envie de bière artisanale glacée, hum, cette petite bière blanche et encore un peu trouble qui fait de la buée sur le verre… (oups, désolée). Ni même pour éviter d’être tenté par ce ballon de vin blanc sec de Savoie légèrement pétillant qui va si bien avec le fromage de chèvre et le jambon cru… (oups, re-désolée, j’ai pas fait exprès, enfin si, mais je suis désolée quand même). Bref, soyons juste un peu raisonnables ! Loin de moi l’idée de vous contraindre à vivre en ermite ou en ours des cavernes. Loin de moi aussi l’idée de vous imposer une sorte de bizutage « pour la ligne », consistant à mordre avec une rageuse résignation dans des morceaux de concombre en buvant du Contrex pendant que vos invités s’empiffrent de petits feuilletés à la saucisse en sirotant du Limoncello maison avec des tas de glaçons qui tintent dans le verre… ça serait pas humain ! Mais je peux quand même vous donner quelques tuyaux pour limiter beaucoup la casse, sachant que je maîtrise pas trop mal mon sujet, avec ma maison qui vire à l’auberge espagnole chaque été ;).

Bon, alors côté boissons alcoolisées

– évitons les alcools forts autant que possible : outre le fait qu’ils nous assomment un peu trop en été (pour ceux que cela n’assomme pas tout court quelle que soit la saison…), ils perturbent en outre beaucoup le travail de « détox » du foie pendant la nuit si nous les consommons -même en quantité raisonnable- le soir à l’apéro.

– de même, évitons les alcools sucrés à l’IG vraiment catastrophiques du type liqueur, vin cuit, sangria, cocktails, etc…

– privilégions un verre de vin bio naturel, blanc, rouge ou rosé, ou un long drink raisonnable (à la maison, on réalise par exemple du vin d’orange, de citron ou de noix « maison » légèrement sucré au sirop d’agave : dilué dans un grand verre de Perrier glacé, c’est très désaltérant et délicieux !)

Maintenant, en version sans alcool (le soir, c’est toujours mieux pour la ligne de s’en passer), testons par exemple…

– un cocktail de fruits et légumes fraîchement pressé à l’extracteur (ça peut être très bon, recettes à venir !)

– du kéfir de fruit (légèrement pétillant, presque pas sucré, bon pour la santé, bref, un délice)

– du « cidre sans alcool » en mélangeant moitié-moitié bon jus de pomme bio et Perrier glacé (non, ceci n’est pas un article sponsorisé par la marque à la bouteille verte, c’est juste que pour obtenir un « drink » agréable, mieux vaut éviter les eaux pétillantes trop salées, trop bicarbonatées, pas assez gazeuses ou sentant l’œuf pourri, et non, je ne vise personne en particulier, mais le Vichy Célestin par exemple, c’est pas terrible dans le jus de pomme).

– Un « soda » très léger en réalisant exactement la même chose mais avec du jus de pomelos rose (c’est encore mieux quand il est fraîchement pressé) ou d’orange bio.

– Du thé glacé avec de la menthe, de la verveine, du jasmin, ou n’importe quelle autre plante aromatique que vous aimez.

 

Crackers de petit épeautre aux graines (pâte)

Bref, avec ça, je pense que vous serez parés pour trinquer avec vos copains sans faire la tête d’un tigre qui entamerait sa quatrième semaine de mono-diète à base de laitue (parce que je ne sais pas si vous vous êtes vu avec votre bouteille d’eau minérale à la main, mais ça ne nous rend pas toujours très euphorique, surtout quand les copains ont sorti le rosé de Provence ;)). Et si vous avez d’autres idées de boissons santé délicieuses et sympathiques pour l’apéro, on est tous intéressés !

Maintenant, qu’allons-nous boulotter pendant que les autres s’empiffrent de saucisson ? Surtout que généralement, certains peuvent en avaler 18 tranches sans prendre un gramme (j’ai les mêmes à la maison, ne pleurez pas) alors que de notre côté, LA tomate-cerise de trop pourrait bien nous faire prendre 500g… Il faut donc jouer serré les amis !

Alors, pour accompagner les copains sans trop malmener sa ligne on peut opter pour :

– Des pistaches (seulement une calorie par unité) à condition de ne pas décortiquer et avaler tout le bol rageusement en louchant sur les chips…

– Des tapas de légumes rôtis (pour ceux qui l’ont à la maison, voir par exemple ma recette dans le livre sur la Cuisine Bio des Jours de Fête) : En gros, on brasse des légumes crus (courgette, tomate, aubergine, oignon, poivron, etc. en gros morceaux dans un saladier avec du sel, de l’huile d’olive, de l’origan et on faire rôtir au four sur la lèchefrite jusqu’à ce que les légumes soient bien confits. Ça se savoure chaud ou froid avec une petite pique en bois, et c’est délicieux !)

– Des antipasti de légumes marinés (par exemple cœurs d’artichaut frais, tomates séchées, grosses gousses d’ail frais et jeunes courgettes mijotées 10 à 15 min avec un peu d’eau et de vin blanc sec, d’huile d’olive, de sarriette, de poivre fraîchement moulu, etc. le tout servi bien frais c’est un régal).

– Des rillettes de thon (mixez juste du thon au naturel avec du yaourt de soja, de la ciboulette, du jus de citron, un peu d’huile et de poivre 5 baies pour une version très légère à laquelle vous pourrez aussi rajouter quelques câpres, pistaches ou olives dénoyautées). A savourer sur des « toasts » super légers de type Pain des Fleurs au sarrasin, ou des feuilles bien croquantes de laitue Sucrine.

– Des cookies salés légers (au son d’avoine et aux olives par exemple, pour ceux d’entre vous qui voient de quelle recette je veux parler ;))

– Des dips appétissants dans lesquels vous tremperez des morceaux de légumes crus (en Provence, on savoure volontiers l’anchoïade, une sauce très goûteuse à base d’olive noire, filets d’anchois, ail, persil, huile d’olive et vinaigre, servie avec plein de crudités à croquer).

– Enfin, des crackers très sains, comme ceux que je vous ai concocté aujourd’hui…

C’est une recette qui se prépare vraiment en trois coups de mixeur (genre, il est 19H15, vous étiez les doigts de pied en éventail et paf ! votre mari vous ramène pour l’apéro les voisins croisés « par hasard » et oh !, comme le hasard fait bien les choses, ledit voisin se baladait justement devant votre portail avec une bouteille d’Asti à la main) pour un résultat gustatif tout simplement délicieux ! Sans fromage, ni œufs, ni laitages, ces crackers bien « sages » ne perturbent pas trop la digestion, et ne surchargent pas le travail du foie qui, rappelons-le, a besoin qu’on lui fiche un peu la paix pendant la nuit si l’on veut qu’il fasse son job. Votre silhouette vous dira merci, et en plus, vous vous régalerez tant ils sont goûteux et croustillants avec presque un petit côté sablé si délicieux… Bon, je vous laisse gérer aussi « sagement » le reste de l’apéro hein ? Stop !!! Pendant que nous discutions votre main s’est trompée de bol ! Là vous êtes dans les cubes de fromage, les tomates cerise sont juste à côté… Ce que c’est que d’être étourdie tout de même 😉

Crackers de petit épeautre aux graines (pâte 2)

Ingrédients pour 4 à 6 personnes

Préparation : 5 à 10 min

Cuisson : 12 min

  • 145g de farine T110 de petit épeautre
  • 2 c. à café rases d’origan séché
  • 40g d’huile d’olive
  • 60g de vin blanc sec
  • 25g de pistaches au sel (pesées décortiquées)
  • 25g de graines de courge
  • 25g de tomates séchées (nature, pas à l’huile d’olive)
  • 25g de sésame blond (ou noir)
  • 1/2 c. à café de fleur de sel.

Préchauffer le four à 180°C., si possible en chaleur tournante.

Mettre la farine, le sel, l’origan, l’huile et le vin blanc dans le bol d’un robot, puis mixer de 3 ou 4 impulsions (pas plus) pour mélanger. Ajouter les pistaches, les graines de courge, le sésame et les tomates séchées préalablement découpées en petits morceaux avec des ciseaux.

Mixer de nouveau de quelques impulsions, puis sortir la pâte du bol du robot et l’amalgamer entre les mains de façon à obtenir une boule bien malléable (photo 2).

L’étaler assez finement sur une plaque de cuisson chemisée de papier, puis, avec une roulette à pizza (photo 3), pré-découper des petits losanges d’environ 2,5 à 3cm de côté (sans essayer de détacher les crackers les uns des autres, car cela se fera beaucoup plus facilement après cuisson).

Enfourner pour 12 min, puis laisser un peu refroidir (juste le temps de ne pas se brûler les doigts), détacher les crackers et les déposer sur une grille. Si une fois refroidis ils restaient encore un peu trop moelleux (c’est meilleur bien croustillant !) alors remettre la grille 5 min au four et laisser de nouveau refroidir.

Servir le jour même ou conserver dans un bocal bien hermétique.

 

 

L’astuce saveur…

Utilisez du sésame, des pistaches et des graines de courge dont le paquet est entamé depuis peu et dont la date limite d’utilisation est encore éloignée : c’est la meilleure façon d’être certain que leur parfum sera doux et agréable. En effet, au bout de quelques mois (un vieux sachet entamé qui traîne dans le placard par exemple…) ces graines peuvent prendre une saveur rance et amère qui gâcherait le goût des crackers !

Vous pouvez aussi remplacer le sésame par des noix de Grenoble fraîchement décortiquées : testé à midi pour une louloute du club « z’aime pas le sésame », et c’était parfait !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

81 grains de sel sur “Ça croustille !

  1. Merci pour ce joli moment de partage et bravo pour vos photos si colorées sublimes😀 Une grande convivialité règne chez vous, c’est très sympathique tout ça!!!!
    Bonne soirée à vous!

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup Mamijo 🙂
      Juste une petite aparté rien que pour vous : il y a quelques jours, devant le portail je me suis un peu pris la tête avec un livreur qui avait menti, enfin bref, rien de grave mais le ton de ma voix était un peu tendu et le livreur désagréable. Et bien savez-vous ce qu’à fait ma demoiselle Beauceron (qui, à 6 mois, fait déjà presque 30kg quand même)? Elle a sauté un grillage d’1,70m (oui, un mètre soixante dix, je ne suis pas passée par Marseille, elle avait certes de l’élan et à fait « tremplin » avec une chaise longue mais tout de même !) pour venir s’assoir à mes pieds, sans aboyer ni rien, mais juste pour se placer face au livreur!!! En voyant « dégringoler du ciel » ce gros chien noir, le pauvre livreur n’en menait plus large du tout, et j’étais partagée entre le fou rire et les larmes aux yeux tant cela m’a touchée… Voilà, et après j’ai pensé à vous Mamijo, puisqu’on a le même amour de ces gros toutous là…
      Je vous embrasse bien fort !
      Marie

      1. Oh merci de cette aparté qui me va droit au cœur 😀cela ne m’étonne pas du tout et j’ai bien connu aussi ce genre de prouesse et même sans élan avec notre gros nounours d’environ 57/58kg , c’est un excellent gardien qui sent immédiat et juge la situation pour venir au plus près de son maître!!!le nôtre qui ne s’est jamais sauvé malgré une clôture basse nous a fait une frayeur un soir où plutôt une nuit en rentrant d’une soirée d’été en extérieur chez des amis il n’était plus là, la panique s’est emparée de nous, mes 2filles jeunes à cette époque étaient désespérées, nous avons parcouru la campagne et les fossès à pieds en pleine nuit jusqu’à 4h du matin et à 6h du matin nos amis (ceux de la soirée) ont trouvé dans leur jardin jouant comme un fou avec leur petit fox à poil dur (pas très commode le petit🐶!!) notre beauceron!!!
        nous en avons déduit qu’il avait traversé et sauté plusieurs clôtures de jardin et route pour arriver jusqu’à ce lieu distant d’environ 2km de notre maison mais il nous a senti ou nous pensons qu’il nous entendait! Une fidélité sans égale un amour démesuré pour ses maîtres!!!Très contente de partager cette petite histoire avec vous!
        Très bonne journée à vous!

    1. Marie Chioca

      J’en attends aussi beaucoup cette été, voilà pourquoi je cherche des « bons plans » rapides et pas trop féroces pour la ligne 😉
      Bonne après-midi à toi Petit Pois 🙂
      Marie

  2. Encore une recette qu’on va vite essayer ! ici on est en pleines tempêtes mais tant pis, quand ça s’arrêtera (et si les moustiques nous laissent tranquilles… un peu), ces crackers seront au menu de l’apéro, ça c’est sur !

    1. Marie Chioca

      Pauvre Cécile, à t’écouter ça ne doit pas être très gai ! Ici c’est calme plat mais grosse chaleur… Pas de moustiques encore, mais les serpents qui sortent dans la forêt, berk !
      Je t’embrasse 🙂
      Marie

  3. Miamm !!!! J’ai hâte de tester cette recette de crackers ! Pistaches, graines de courges etc… Tout ce que j’aime ! Bien bel article sympathique pour nous donner de sages conseils (sans avoir à culpabiliser)
    Pour les idées de boissons, j’aime bien aussi préparer des gazpachos maison ( fraises/tomates, tomates jaunes/poivron/concombre etc…) allongés avec un peu de jus de légumes ou d’eau si trop épais.
    Ou encore une version « soupe Angevine » coupée avec un peu d’eau pétillante pour l’alléger un peu, et enfin un fond d’anisade avec beaucoup d’eau bien fraîche pour les jours les plus chauds…
    La version cidre sans alcool me plaît bien aussi.

    Belle jounée et plein de moments joyeux pour toi et ta famille

  4. Coucou Marie
    Merci pour ces idées sympathiques pour les apéros de l’été 😉 Je ne suis pas fan d’eau gazeuse, mais je testerai bien volontiers jus de fruit / perrier, ça peut être pas mal 🙂
    Tiens, au fait, j’ai donc réalisé l’entremet pour l’anniversaire de mon grand, si tu veux bien jeter un œil sur ma version « bb-8 Star Wars » : http://marmottonleblog.blogspot.fr/2017/06/entremet-aux-fruits-deco-star-wars.html Il était très bon, je le referai souvent !
    Bonne journée
    Bises

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup pour ton retour Steph 🙂
      … et désolée pour tes sueurs froides à cause du moule à charnière 😉
      Plein de bises bien amicales !
      Marie

  5. Bonjour Wondermarie, comme d’habitude c’est un régal de te lire, c’est bizarre, je me reconnais souvent dans tes commentaires mdr ! Voilà une recette que je vais tester dès dimanche midi parce que oui l’été c’est cata avec toutes ces invitations alors un grand merci et bon courage pour ton jardinage ! Rassure-toi dans le Midi aussi c’est la galère avec cette chaleur alors moi mon jardin c’est une garrigue aménagée ! Thym, Romarin, Lavande, un peu de ciboulette, d’estragon, quelques pieds de fraises et hop terminé ! Gros bisous et continue tu es toujours au top !

    1. Marie Chioca

      Et oui mais moi je ne sais pas être raisonnable comme toi, j’ai une véritable passion pour les roses anglaises de David Austin et je les collectionne… Les autres années, elles se plaisent mais là, après ce printemps tout sec, c’est pas très jojo ma « roseraie » 😉
      En plus, si je transforme mon jardin en mode garrigue pas mal de plantes vont geler car je suis en moyenne-montagne moi ! Pfff… Enfin, je fais semblant de râler mais en fait, le beau temps c’est très chouette aussi 😉
      Plein de bises bien amicales ma Muriel 🙂
      Marie

  6. Bonjour Marie,
    Alors le mojito, c’est bon ? un fond de rhum, du citron pour la détox, de la menthe fraîche du jardin, beaucoup d’eau de perrier, ah oui oups j’ai oublié le sucre, et oui c’est vrai le rhum c’est un alcool fort, mais avec la menthe le citron et le perrier ça compense ?
    Marion, qui cherche à promouvoir le mojito comme boisson détox :-p

    1. Marie Chioca

      Bien tenté !!! 😉
      (Ce que tu m’as fait rire ^^)
      Bon, tu peux essayer de mettre du sirop d’agave à la place du sucre de canne, mais concernant le rhum, je peux plus rien pour toi…
      Bonne après-midi Marion 🙂
      Marie

  7. Bonjour Marie. Avec cette recette, j’ai presque envie d’organiser un apéro même si ce n’était pas prévu… non, là j’exagère! Mais c’est sûr qu’au prochain, je vais tester ces appétissants crackers.
    J’ai été très émue par l’anecdote que tu as racontée à Mamijo. Je n’ai pas eu de beauceron mais une femelle labrador qui nous a quittés en décembre à l’âge de 15 ans. Tu m’as rappelé combien l’amour de ces êtres nous est précieux , ils nous aiment sans condition, qu’on soit jeune ou vieux, beau ou moche etc… Euh mais là je m’égare, on parlait d’apéro je croie..
    Merci encore pour cette recette précédée comme toujours d’un bon moment d’humour . Bises

    1. Marie Chioca

      J’espère qu’un autre gentil gros toutou est venu (ou reviendra très vite !) combler de sa tendre présence le vide laissé par cette disparition Pat. Je n’ai pour l’instant perdu dans ma vie qu’un seul chien (une femelle croisée labrador, beauceron et husky, elle ressemblait vraiment à rien mais qu’elle était gentille !) et nous craignons qu’elle n’ait été empoisonnée (c’est toute une histoire, je ne vais pas te la raconter là mais on a eu les boules !!!).
      Maintenant, nous avons trois demoiselles toutous (beauceron, border collie et épagneul), enfin même 9 en ce moment avec la jolie portée… C’est un peu une folie toutes ces bestioles dans le jardin, mais bon, on a craqué à quelques mois d’intervalle 😉 La plus « fautive » c’est moi dans l’histoire 😉
      Gros bisous !
      Marie

  8. Ils ont l’air bien tentants ces crackers !
    Et j’ai presque tout, les graines de courges, les pistaches (non salées mais ça doit pouvoir aller quand même), et j’ai bien fait de faire sécher quelques tomates ^^ je n’ai pas de sésame mais j’ai des noix. Il ne me manque le vin blanc en fait 😉
    Allez je rajoute ça sur ma prochaine liste de courses, et ensuite on pourra tester, et se faire un apéro en famille, en attendant d’avoir des invités, il faut bien tester avant non ? lol

  9. Arrivée par hasard sur ton blog (un peu comme le voisin et sa bouteille d’Asti 😉 c’est quoi d’ailleurs l’Asti ?), je pense que je reviendrai souvent. Et cette recette de crackers me convient parfaitement, j’ai justement un paquet de farine de petit épeautre à utiliser. A bientôt, Virginie
    PS : pour les idées d’apéritifs light, je ne suis pas au point, mais maintenant on fait les gros repas le samedi midi avec les amis, comme ça le foie a le temps de faire son boulot avant la nuit et en bonus, on a toute la journée du dimanche pour récupérer. 😀 Biz

    1. Marie Chioca

      L’Asti est un vin italien très fruité et très pétillant, généralement assez naturel… Cela ressemble un peu à la Clairette de Die, si tu connais.
      Bref, c’est gravement bon 😉
      Bon week-end à toi Virginie 🙂
      Marie

  10. Et bien Marie, ça sent le vécu tout ça! Il y a des années d’expérience d’apéros là derrière! Merci pour les conseils, ça permettra de varier comme ça, même si on fait déjà attention. Pour les crackers, je suis partante, surtout que c’est simplissime, comme les cookies que tu nous avais présenté. Au mixeur, c’est top!
    Bon courage avec la chaleur et les invités… et l’arrosage du potager! 😉
    Bises

    1. Ah, et au niveau boisson pas trop lourde pour le foie, j’aime bien boire de la bière sans alcool, et aussi faire un mojito sans alcool avec la menthe du jardin et juste un peu de sirop d’agave. Mmmmh j’en boirais bien un peu là! 😉
      Bisous

    2. Marie Chioca

      En vrai, je raffole de ce moment, quand au petit matin ou à la tombée du jour je suis dans mon jardin avec un arrosoir dans chaque main… C’est calme, ça sent bon, les petits oiseaux chantent… bref, ça va, je me plains pas trop 😉
      Je profite de ces moment de calme avant qu’effectivement, les invités ne se relaient sans relâche tout l’été (mais c’est ça, d’avoir une maison à la campagne ;))
      Plein de bises 🙂
      Marie

  11. Bonsoir Marie,
    Pour la « Soupe Angevine » c’est 10cl de jus de citron, 10cl de sirop sucre de canne, 10cl de Cointreau pour une bouteille de Crémant de Loire. On prépare le mélange citron/sirop/Cointreau, et on ajoute le Crémant juste avant de servir (bien frais et avec modération) c’est excellent.
    Je le fait donc avec 15 cl de jus de citron, un peu de sirop d’agave, 10cl de Cointreau, la bouteille de Crémant, et j’allonge le mélange avec de l’eau pétillante (juste pour moi discrètement) au risque de me faire huer par les angevins de souche !!!

  12. Encore une fois, Marie tu nous comprends trop bien.
    Cette année je dois en plus trouver des idées sympas de boissons pour ma moitié qui ne peut plus boire d’alcool. Donc les idées de boissons je suis plus que preneuse.

    Et pour moi les petits recettes d’accompagnement je prends bien volontiers même si j’ai déjà quelques idées issues de certains livres.

    Bon courage politique le jardin, le mien est parti en révolution…

    Amicalement,

    1. Marie Chioca

      Le mien aussi est assez « anticonformiste » dans le genre, mais finalement un jardin si tu lui fiches un peu la paix parfois il en ressort du bon : moi par exemple cette année, en « défrichant », j’ai retrouvé plein de jolies plantes fleuries sauvages ou non semées par le vent et je les ai gardées 😉 Je me dis que si elles ont poussé là malgré le peu de soins, c’est qu’elles y sont bien !
      Des bises Valou 🙂
      Marie

  13. Je garde la recette pour quand j’aurai une nouvelle dent toute neuve car le croustillant, hein, ne va pas aider à la cicatrisation ! Mais je sais que je vais adorer. Gros bisous et belle journée ! Sans eau, hélas pour votre jardin.

    1. Marie Chioca

      En fait, ces crackers sont plus sablés que durs, j’en sais quelque chose car j’ai aussi mal à une dent en ce moment 😉
      Bon courage Crisitane 🙂
      Marie

  14. MIAM, j’attends toujours les nouvelles recettes avec impatientes et celle-ci, avec les beaux jours qui arrivent et les apéros qui vont avec, cette recette est une aubaine 🙂
    Est-ce que tu penses que c’est envisageable de la faire avec de la farine de grand épeautre?
    Sur ce, je file me programmer un apéro 😉

    1. Marie Chioca

      Ça se tente, mais ajoute une michette de vin blanc en plus, sinon ta pâte ne sera pas assez malléable…
      Bon week-end Liz 🙂
      Marie

  15. Bonjour bonjour

    Recette effectuée le jour même,
    rajout de 2/3 olives noires et 1 filet d’anchois qui appelaient au secours dans le réfrigérateur, la faute à l’ apéro de monsieur qui arrive toujours à me laisser de malheureux restes dont je ne sais que faire ensuite …..Heureusement Marie est là 😉

    Pâte très agréable à travailler sans parler de la rapidité 👍

    Un pur régal, un petit air de revenez-y, tellement que la prochaine fois, il faudra que je prévois de doubler les proportions 😁
    Je sens bien que je vais en faire très très souvent.

    Merci Marie

  16. Bonjour Marie,

    Une erreur s’est glissée dans mon précédent message et je n’arrive pas l’effacer! Pourriez-vous vous en charger s’il-vous-plaît?

    Je disais: merci pour toutes ces bonnes idées!

    Bonne journée,

    Jéhanne

    1. Marie Chioca

      Bonjour Jehanne,
      J’ai bien effacé ce message (vous n’êtes pas la première personne qui voit une partie de son adresse postale apparaître à la place de son commentaire, c’est un « bug » vraiment bizarre !). Vraiment désolée en tout cas, et merci beaucoup pour votre gentil message !
      Marie

  17. Merci pour ce joli billet qui sent bon l’été ! Les photos sont toujours aussi magnifiques et l’humour au rdv! Le cidre sans alcool s’appelle Apfelschorle en Allemagne !

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup pour cette info Carole ! Heu, et ça se prononce comment « Apfelschorle » (déjà que j’ai dû faire un copié-collé pour être sûre de ne pas oublier de lettre…)?
      😉
      Bon week-end à toi,
      Marie

  18. Cette fois-ci je prends le temps de laisser un com. D’abord, j’ai adoré les photos qui ont ce petit côté campagne rétro qui fait du bien, c’est zen et on a, comme le voisin, d’arriver avec une bouteille … Ensuite, comme toi, essayant d’éviter le sauss et les cacahuètes, j’ai noté cette précieuse recette colorée et croustillante, j’ai hâte de la tester. Je n’ai pas Tous les ingrédients, mais je vais faire au mieux. Merci bcp pour cet agréable partage. Un apéro sympat et « peu » alcoolisé : un « petit » fond de pastis + sirop d’orgeat + beaucoup d’eau glacée … Belle journée estivale, vue les températures, ici à Perpignan, on dépasse déjà les 25° à 9 h !

  19. Merci pour cette belle idée et pour ces propositions variées !!!
    Vivement des idées avec l’extracteur de jus (mon tout neuf cadeau d’anniversaire !!!) ….
    Belle fin de journée
    laurence

  20. Voilà un post comme je les aime…. Je rentre du Portugal où j ai dégusté de temps à autre un petit vin blanc délicieux… Avec du jambon et des fromages de brebis. Résultat…. J ai plongé dans l armoire sur le livre de recettes détox .
    Ah que de références à de chouettes recettes déjà restées . Kéfir, cookies salés , les légumes rôtis. J adore vos livres. Mais particulièrement celui des recettes de jours de fêtes et la cuisine des enfants. Je m était dit que cuisiner avec les enfants devait amener des recettes simples. Eh bien, c est vraiment des recettes simples et originales. J adore aussi lorsque c est vegan . Sans lait ni oeufs auxquels je suis allergique. La seule farine qui m est autorisée est l épeautre. Alors oui….j adore les posts comme celui ci . Merci. Je vais essayer cette recette rapidement. Ici c’est la sècheresse. Étonnant en Belgique. C est fou. A bientôt.

  21. Humm,j’adore ce post!!,tout est délicieux!! Merci pour toutes ces belles infos pour les apéros d’été.Les sans alcool me tentent bien. Je crois que la première sera le cidre sans alcool.Même si j’ai tout bon en préférant un verre de bon vin fruité( que J’ADORE), je viens seulement de connaitre l’Asti,à ces apéros hyper sucrés ou trop fort! Quoique, un bon whisky,ça le fait!!! Je teste ces crackers ce week end. Quelques recettes comme cookies, légumes rôtis,et tartinades délicieuses, sont fréquentes à la maison et très appréciées.Par contre,je ne connais pas les vins d’orange,citron et noix,je suis preneuse.On va encore épater les invités cet été,même si maintenant,ils attendent toujours une nouveauté…Et de temps en temps,je bois du vichy st yorre!!! 😉 😀 Bonne soirée.Bisous.

    1. Marie Chioca

      Le whisky en été quand il fait chaud, j’ai du mal (mais dès l’automne, hé hé…). Un de ces jours, il faudra donc que je mette sur le blog mes recettes de vin d’orange, de citron et de noix pour toi (un peu de patience, là c’est pas la saison ;))
      Bon week-end ma Cricri,
      Marie

      1. Maintenant je connais le vin d’orange!!! Pour mon anniversaire,ma fille m’a offert « Le carnet de cuisine du Pays Niçois »,en me chuchotant:tu ne l’as pas celui là!!! Bisous.

  22. Bonsoir très chère Marie !
    ah bon??? moi je dis de la Contrex ……..
    t’as vraiment une ciboulette bizarre toi… elle vire vraiment au jaune canari??
    tu sers le limoncello en apéro (remarque, ça rime !!) je croyais que c’était en digeo moi !!!
    oui ben la silhouette …. l’hiver a eu raison d’elle ! il a fait froid et il a fallu se faire une couverture (très tenace en vieillissant je t’assure alors, fais gaffe ! ) et là, comme je bosse, je rentre tard, je crève la dalle bref …. j’aurais le reste de l’année pour perdre c’te foutue carapace qui m’empêche de rentrer dans mes robes favorites (que j’avais achetées assez larges pourtant…… une lessive trop chaude?? ) 😀
    mécékoidon ces boissons dont tu nous parles là?? à part le vin de noix que mon amie de Grenoble m’a fait goûter une fois, le reste je ne connais pas !
    oui!! il y a longtemps que je me dis qu’il faudrait que je me mette au kéfir .. mais bon haing !!! j’ai que 2 bras (et comme aurait dit mon ancienne collègue exécrable : il est hors de question que je m’en fasse greffer un pour Noël) !
    Sinon tes crackers me font divinement envie ! merciiii
    et tes photos …….. ho làlàlàààààà
    sinon, rappelle moi? on vient pour quelle heure déjà??
    très très belle soirée à toi et des multi bisous qui allègent la silhouette 😀 😀
    (qu’est ce que j’ai été bavarde hihihi )
    ps : y’avait exam chez toi ?? tout a été parfait je suppose 😉

    1. Marie Chioca

      Je vais essayer de rien oublier 😉
      – Je ne sais pas si Contrex est un mâle ou une femelle, tu as peut-être raison…
      – Ma ciboulette ressemble beaucoup à la coiffure d’un certain président américain parce qu’elle était en pot et que je l’ai complètement oubliée sous la vigne vierge 😉
      – Le limoncello en apéro, ça le fait !
      – Oui, le problème doit venir de ta lessive trop chaude (ou alors, peut-être que toi et moi, on a juste de gros os ^^)
      – C’est l’Asti que tu ne connais pas?
      – Oui, plein d’exams cette année : un bac pro, un bac français, un brevet… Arg.
      – Merci pour tout ma Résé 🙂
      Plein de bises à toi aussi !
      Marie

      1. c’est ça !!! j’ai de gros os !!! toi aussi (y’a encore de la marge haing !!! )
        si, si !! l’Asti je connais (j’ai la chance d’avoir un vrai resto italien, tenu par un vrai italien (t’as vu le luxe un peu?? 😀 )) qui nous fait goûter à toutes ses spécialités culinaires et vinicoles..) autant te dire que je connais l’Asti!
        ce sont tes boissons au vin d’orange, de citron…….
        tu vas bien nous faire un article ou un livre là dessus??
        je compte sur toi !!
        oh làlààààààà quel stress pour toi, tous ces examens !! mais y’a la génétique non?? ces enfants vont réussir à coup sûr !! crois-moi !!! <3
        des milliers de bises et si jamais tu passes par le 17, tu fais une halte stp??
        la maison d'hôtes est presque finie ♫♫♫

  23. Recette testée avec modifications imposées par mes placards
    Soit sans tomate et sans pistache
    J ai gardé la même base au vin blanc et rajoute 100g d un mélange de graines lin tournesol courge et c etait super pour venir agrémenter mes salades du soir
    Seul problème les enfants ont tout mangė en un seul repas
    Du coup j ai acheté tomates et pistaches pour tester la version officielle la semaine pro
    Merci pour cette super recette

  24. Bonjour Marie,
    Félicitation, comme toujours pour la fraîcheur de ton écriture, on se voit bien sous la tonnelle avec le petit verre….
    J’ai une petite question pour les crakers, que peut-on mettre à la place du vin blanc, est ce que c’est aussi bon si je mets de l’eau tout simplement, car pour mon compagnon ne peut absolument pas absorber la moindre goutte d’alcool!!! Dans un sens c’est bien car qd nous sortons, j’ai toujours « sam » sous la main…hihihi mais chute.

  25. Un vrai delice ces petits crackers! Je viens de les faire et hop dans la boîte métallique pour les conserver jusqu’au prochain apéro
    Merci pour la recette je suis fan
    Je veux bien savoir aussi où je triée la recette cookies son d’avoine et olive s’il te plaît

  26. Bonjour Marie,
    Sitôt publiée, sitôt testée ! Elle tombait à pic cette recette car je devais réaliser quelques petites préparations pour une réunion/repas partagé. Tout le monde a apprécié, c’est effectivement succulent comme tout ce que tu nous proposes…
    Et je viens de recevoir un compliment très touchant que je m’empresse de te retourner.
    Nous hébergeons actuellement un étudiant américain originaire de Seattle, venu perfectionner son français. Il vient de passer 3 jours à Paris. En rentrant ce soir il m’a dit que de tous les restaurants qu’il avait fréquenté durant ce week-end prolongé, aucun ne valait « le mien ». Quand on sait que je ne suis pas restauratrice, mais seulement une mère de famille accro à tes livres et que toutes mes réalisations culinaires en sortent tout droit, je ne pouvais pas garder ce compliment pour moi 😉
    Il a d’ailleurs la ferme intention de repartir avec au moins un de tes livres dans sa valise, hé, hé…
    Merci pour tout Marie, ne change rien, on t’adore !

  27. Et voilà encore une succulente recette pour l’apéro , merci Marie je vais la tester rapidement !!!! car les copains ne vont pas tarder à débarquer lol et je ne veux pas faire comme les autres années , prendre 3 kgs dans l’été because le bon petit rosé de chez nous (var) plus les délicieuses chips cacahuettes et autres cochonneries (très bonnes au goût mais pas pour le tour de taille snif !!)
    Donc vive tes petites recettes
    Gros bisous et bon arrosage pour ton jardin

  28. Bonjour Marie,
    J’ai vraiment hâte d’essayer cette recette 🙂
    Que vos tomates séchées sont belles!!!! J’en ai trouvé dans mon magasin bio, mais elles sont loin d’être aussi belles, loin aussi d’être aussi rouges!!! Elles sont plutôt proche d’un marron noirâtre. Qu’en pensez-vous? Avez-vous une marque préférée? Merci pour vos réponses.
    L’association d’image de votre ciboulette en période de canicule m’a bien fait rire :)))))

  29. Bonjour Marie,

    Je profite de ce dernier post pour te poser une petite question même si elle n’a vraiment de rapport avec ces crackers qui donnent super envie de les dévorer 😏
    En fait j’aimerai réaliser les minis esquimaux à la fraise des bois dont la recette est parue dans ton livre « mes beaux goûters de fête « . Et oui je continue ma collectionnite chronique de tout ce que tu écris 😳😁
    Tu indiques que c’est pour 8 minis esquimaux.

    J’ai regarde des moules Silikomart mais les moules normaux ont l’air bien trop grand et les petits semblent quant à eux vraiment rikiki.

    Sur une des photos de ton livre, tu montres un moule de 4 empreintes.
    Pourrais tu me faire connaitre la marque de ce moules et la contenance des empreintes ?

    Un tout grand merci pour ta réponse et grand bravo pour tes super bouquins avec de super recettes 🙂

  30. Encore une recette à tester ! Merci Marie 😘
    Une petit idée apéro « silhouette » que je fais souvent, une reste de ratatouille un peu égoutée (un bon reste quand même, l’équivalent d’une grosse boîte de conserve) ou Des petits pois cuits, on ajoute 3 cas de farine, 3 œufs, on mixe un peu (pas trop hein! Pour garder qqs morceaux) avec des épices, du basilic ou de la menthe avec les petits pois, on mets la préparation dans de petits moules (j’utilise des moules à Madeleine) et 25-30 min au four à 180. Tiède ou froid, c’est top!
    Je suis preneuse également des recettes de vin d’Orange, citron, noix…. Hmmm!

  31. Rien à voir avec la choucroute (euh… les crackers !), mais je tenais à te dire que ça y est Marie, j’ai testé ta recette de salade niçoise qui est dans « La cuisine de la minceur durable », et on l’a beaucoup aimée, mon barbu et moi !
    (Mais dis donc, qu’est-ce que les proportions sont copieuses…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *