Une recette de grand-mère qui mériterait de faire le buzz en 2017…

31 mai 2017

{ Une recette de grand-mère qui mériterait de faire le buzz en 2017… }

Farçous Aveyronnais un (tout petit peu) revisités

♥ Végétarien ♥ IG très bas ♥

 

Farçous à IG basConnaissez-vous les farçous ? Sous ce petit nom tout mignon se cache une ancestrale et délicieuse recette paysanne, véritable pilier du terroir Aveyronnais et qui mérite grandement d’être remise à l’honneur ! Car très « modernes » avant l’heure les farçous sont à la fois…

– Délicieux

– Vite-faits

– Super économiques

– Riches en légumes

– Végétariens

– Parfaitement sains et équilibrés

– Avec un IG très bas, du moins dans cette version 😉

– Originaux

– Inratables (sauf si vous êtes du genre à oublier le feu sous la poêle mais là…)

– Jolis tout plein (je suis sûre que vous en épaterez plus d’un avec vos « blinis » vert fluo !)

 

Bref, vous avez dit « recette idéale » ? On s’en rapproche effectivement de très près ;). En tout cas, ici les farçous ont depuis quelques temps conquis toute la famille, y compris la toutoune qui en a goûté deux ou trois ce matin pendant que je réceptionnais un colis mais bon, comme elle vient de nous faire six jolis bébés chiens je lui ai bien vite pardonné… (et heureusement qu’elle n’a pas trop compris les noms d’oiseaux qui m’ont échappé en découvrant la « scène du crime », car elle aurait pu m’en vouloir un peu).

Farçous à IG bas2Recette idéale donc, et je serais prête à parier mon robot Kitchenaid, mon intégrale de Mark Knopfler ou mes super pantoufles artisanales en pure laine de brebis bouillie* qu’elle fera le buzz en 2017 si je n’avais encore un dernier doute car hélas, mille fois hélas… cette recette n’a pas un nom anglo-saxon ! Et là, côté célébrité intergalactique, ça ne pardonne pas (la preuve, mon correcteur orthographique -en Français, of course– qui reconnaît « cookies », « cheese-cake », « muffins » etc. s’acharne depuis tout à l’heure à me souligner « farçou » en rouge, l’ahuri…) .

Peut-être que quand nos pauvres farçous du Rouergue nous reviendront des USA dans quelques années via Pinterest avec un nom plus « Yeaaaah » du genre… Rouergan Farthews (ou des pays scandinaves, affublés d’un patronyme imprononçable style Röerkann-farsöubüllar, ou encore du Japon – les « Farsouyaki » ?– en version tofu soyeux et feuilles de thé matcha) le monde s’extasiera enfin devant cette nouvelle (sic) tendance. Parce que le fait que ça soit made in States, Japan ou Scandinavia (entre autres), ça fait « plus cool » que si ça venait de la somptueuse campagne Aveyronnaise vous comprenez les gars ! (Non vous ne comprenez pas? Ouf, alors je me sens moins seule…) En tout cas vous verrez, on a déjà fait le coup par exemple avec le chou kale { prononcez bien « keïle » si vous ne voulez pas être affublé d’une énorme étiquette de plouc }, un truc pas mauvais en soit mais que nos pépés cultivent depuis belle lurette comme chou fourrager pour les vaches et les lapins… Mais bon, maintenant que quelques peoples l’on mis dans leur assiette ! Ça a toujours le même goût en fait, mais ce n’est plus le même standing enfin quoi, il a la claaaasse le chou kale ! (Bon, par contre, désolé, pour les rutabagas on n’a rien pu faire… à Hollywood ils ont bien essayé mais cette épidémie de « bruits » très louches ne pouvait vraiment plus durer).

En attendant donc la mode printemps-été 2021 des Rouergan Farthews (Yeaaaah !), on en aura déjà boulotté plus d’une ventrée vous et moi, et ça sera toujours ça de gagné sur la poignée de prétentieux qui croient faire la pluie et le beau temps des tendances culinaires Frenchies  (que les choses soient bien dites, moi aussi j’aime beaucoup découvrir la cuisine traditionnelle d’autres pays ! Ce qui m’agace, c’est une certaine forme de snobisme intellectuel qu’on croise un peu trop souvent dans les milieux censés nous dicter ce qui est « tendance » et ce qui ne l’est pas). Alors pendant que « nous les ploucs », on se fera plein de farçous Aveyronnais tout chauds et croustillants, certains, pour rester dans le vent, se « régaleront » d’un Buddha Bowl au kurakkan, kiwano, graines de petai et poudre de chaga (Ah ah ah !!! Oups, pardon, c’était pas très gentil…)

 

Farçous IG bas 3

Tout chauds, les farçous sont incroyablement gonflés et aérés… En tiédissant, ils s’aplatissent un peu mais restent malgré tout délicieux !

Bon revenons bien vite à de meilleurs sentiments… Côté réalisation, vous allez voir comme c’est compliqué les farçous : il faut jeter tous les ingrédients ensemble dans le blender et mixer. Voilà, c’est tout.

Enfin presque, parce qu’évidemment, il faut quand même faire cuire (sauf si vous aimez les smoothies épinard/parmesan/farine/œuf cru mais là j’ai un doute).

Alors pour faire cuire c’est trèèèès compliqué : vous versez des petites « flaques » de pâte dans la poêle, 2 ou 3 min après vous les retournez et 2 min après, hop, c’est prêt (cette fois-ci pour du bon). Ça ira ? Plus aucune excuse d’acheter des plats industriels tout préparés maintenant hein ! D’autant plus que ces fameux farçous, je ne sais pas vous mais moi j’ai furieusement envie de les décliner avec du basilic, du fenouil sauvage, du vert de blette, et pourquoi pas d’autres légumes-feuilles comme le fameux chou à vaches et à lap… oups, pardon, chou kale dont nous parlions plus haut, des fanes bio de navet ou de radis, des pointes d’orties, de la mâche ou encore pourquoi pas de la salade « qui monte » (rien à voir avec la bêbête du même nom, c’est juste une calamité que connaissent tous les jardiniers : en avril et mai on tire la langue en attendant désespérément que grossissent les premières salades et en juin, juillet et août c’est la course, il faut s’en mettre jusque sous la cravate pour arriver à toutes les bouffer avant qu’elles ne montent en graine à cause de la chaleur)…

Bref, j’ai plein de variantes à tester et ça tombe bien, parce que c’est bon les farçous !

*Oon se caaalme…C’est laine qui est bouillie, pas la brebis !

Farçous à IG bas3

Ingrédients pour 12 farçous, soit 2 personnes en plat principal avec une salade

Préparation : 10 min

Cuisson : quelques minutes par poêlée

  • Farçous IG bas 42 œufs
  • 105g de farine d’orge mondé
  • 55g de son d’avoine
  • 200g de vert de blettes (sans les côtes !) ou d’épinards frais
  • 70g de parmesan râpé
  • 1 cébette (avec le vert)
  • 1 petit bouquet de persil
  • 2 gousses d’ail
  • 20cl d’eau
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive (+ un peu pour la poêle)
  • 1 sachet de poudre à lever sans phopshates
  • Sel (une bonne cuillerée à café), poivre.

 

Laver les feuilles de blettes ou d’épinards et le persil, bien égoutter à l’essoreuse à salade puis mixer tous les ingrédients au blender jusqu’à obtention d’une sorte de pâte à crêpes verte bien épaisse.

Faire chauffer une grande poêle avec de l’huile. Cuire les farçous comme des blinis ou des pancakes en prélevant des petites louchées de pâte avec une cuillère à pot de taille moyenne (voir la photo ci-dessus pour bien identifier ce qu’est une cuillère à pot ;)), que l’on verse ensuite dans la poêle chaude en petites « flaques » bien épaisses sans les étaler (les farçous s’étaleront d’eux même à la cuisson ! D’ailleurs, pour info, dans ma grande poêle de 28cm de diamètre, je ne fais cuire que quatre farçous à la fois sinon ils finiraient par se coller entre eux.)

Laisser dorer 2 ou 3 minutes sur chaque face jusqu’à ce que les farçous soient bien dorés et gonflés, puis les déposer sur du papier absorbant.

Servir bien chaud avec une salade.

 

 

Farçous IG bas 6

Des farçous, une salade sauvage (pissenlit, rosettes de pâquerettes, plantain, achillée, bourrache…), n’est-elle pas réjouissante ma petite assiette de printemps d’un joli vert pimpant ?

Pour les puristes (version à tester aussi !)

Il existe plusieurs recettes « authentiquement Aveyronnaises », mais généralement, les farçous aux herbes (car il en existe aussi à la viande) sont réalisés avec 200g de vert de blette, 2 œufs, 200g de farine (on peut mettre de la farine d’épeautre demi-complète, c’est très bon), 1 cébette (avec le vert), 1 petit bouquet de persil, 2 gousses d’ail, 20cl de bon lait de ferme entier (ou de crème fleurette…), 1 sachet de poudre à lever, sel et poivre (le fromage est vraiment facultatif, mais moi j’aime en mettre un peu quand même, 70g de Comté ou de parmesan… c’est personnel ;)). Même mode de préparation et de cuisson…

Le résultat est un peu moins « sage » pour la ligne (et encore…), mais ils sont encore plus levés et croustillants !

 

Farçous IG bas 7

Farçous à IG bas… Un peu « revisités » pour être encore plus copains avec notre silhouette (la farine d’orge mondé et le son d’avoine ont un IG au ras des pâquerettes), mais sans renier non plus leurs origines Aveyronnaises 😉

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

image_pdfimage_print

161 grains de sel au sujet de « Une recette de grand-mère qui mériterait de faire le buzz en 2017… »

  1. Capipiou

    Voilà une recette qui me parle bien, avec une présentation amusante, comme très souvent (ce qui me donne encore plus envie d’essayer, car en la préparant, je penserai aux petites remarques « acidulées »). Merci pour toutes vos bonnes recettes.

    Répondre
  2. Cassoco

    Bonjour Marie,

    Comme d’hab, ton écriture m’amuse, tu as tellement raison sur ces courants de mode américano-sino-bobos qui sortent les uns après les autres en réinventant soit disant la roue …. bref, je vais jouer les précurseurs et me tenter dès 2017 un farçou aux herbes !
    Ce sera multi herbes fonction de ce qui reste au frigo, parfait pour vider un peu, consommer les fanes de jolis petits radis et les fameuses salades en graines (grrrr) . Les as-tu déjà essayé froid car je pense qu’ils vont garnir ma boite déjeuner de demain ?
    Merci et bonne soirée

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oui, froid ça se mange bien, mais il n’y a rien à faire : tout chaud sorti de la poêle, c’est encore meilleur 😉
      Bonne après-midi à toi Cassoco !
      Marie

      Répondre
      1. Cassoco

        Merci Marie, je confirme, chaud, ils sont irrésistibles. Nous les avons adoré tout juste sortis de la poêle. J’en avais tout de même sauvé quelques uns pour ce midi. Je confirme, ils sont bien meilleurs chauds et tout frais, mais franchement, dans une boite pique-nique du midi, ils sont aussi très bons froids, et m’ont régalée ce midi.
        Recette validée qui rejoint mes classiques.
        merci et belle soirée Marie.

        Répondre
  3. Lulu

    Merci pour cette recette !
    Par contre je ne sais pas vous, mais moi, sur cette page avec mon navigateur Google Chrome, les phrases entre parenthèses, je comprends rien… Une langue étrangère ? Mais si je copie-colle dans ce message le texte brut des parenthèses de l’article, ça « traduit » en français…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup pour cette info, ça doit être un bug de plus… Chez moi c’est nickel, mais je navigue sur Firefox. Là j’ai essayé de modifier les caractères, est-ce que tu arrives bien à lire ce qui est entre parenthèses maintenant?
      Bonne après-midi à toi Lulu, et encore merci !
      Marie

      Répondre
  4. résé

    bonsoir Marie !
    tu sais quoi?? tes farçous ressemblent étrangement à mes râpées bien auvergnates …..https://resistancesalternatives.wordpress.com/2017/04/13/mes-rapes/
    m’aurais-tu plagiée (je ne connais pas le grec aussi bien que toi … je ne peux donc rien rajouter :p )
    😀 😀
    (j’adooooooooooooooooore le rutabaga moi et ce, depuis toute petite!!! c’est tellement bon !!!)
    tu m’as encore bien fait rire avec ton grec 😀 😀
    et je suuis entièrement de ton avis ….. m’est d’avis que tes farçous et mes râpées, va falloir se les planquer rapidos avant qu’ « ils » ne nous les mettent à leur sauce … pfffff
    en fait, ils sont tellement tristes et ont des vies tellement pas marrantes qu’ils faut bien qu’ils se rattrapent sur qque chose les pooooov’s 😀 😀
    c’est pas grave et on s’en fout au final !!!
    te fais des bisous touplin plin !! à vite !!! <3

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Euh, du grec, quel grec? Je crois surtout qu’il y avait une police de caractères qui bugguait grave hier ^^ Est-ce que c’est bon maintenant?
      Normalement, tout mon article doit être en français (avec quelques mots anglais ;)), s’il y a du grec, c’est pas normal !!!
      Tu me dis ?
      Merci à toi Rese, et plein de bises 🙂
      Marie

      Répondre
  5. Petit Pois

    Je les connais bien les cocos!! Ils sont prévus pour utiliser tout ce qui est vert, la salade, les épinards, les blettes, le persil… C’est malin comme recette. J’adore!

    Répondre
  6. cricri50

    Alors là,c’est une belle,bonne et intelligente recette!! Belle couleur,delicieuse saveur et surtout l’utilisation de toutes ces herbes ou salades que l’on ne sait qu’en faire dès fois ( pour moi en tout cas). Je teste dès la semaine prochaine après mon ravitaillement de début de semaine. En plus, mon dernier neveu se marie ce week-end,alors repas légers pour la semaine prochaine!!! Bisous.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Tu vas avoir un joyeux week-end alors, c’est chouette 🙂
      Merci beaucoup en tout cas pour ton si gentil petit mot Cricri, et des bises bien amicales !
      Marie

      Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Erika 🙂
      Moi aussi je cuisine au maximum les fanes bio… et quand je ne peux pas, j’ai des poupoules qui s’en chargent 😉
      Bonne après-midi à toi !
      Marie

      Répondre
  7. bettyann

    Bonsoir Marie,

    Merci pour cette adaptation, je testerai la version avec la farine d’orge mondée et son d’avoine pour baisser l’Ig car j’avoue les farçous c’est mon plaisir coupable mais avec des blettes car pour moi des farçous sans blettes , c’est pas des farçous : chaque aveyronnais à sa propre recette aux herbes, à la viande, aux prunaux, avec de la levure, sans levure, cuit à la poêle sous forme de petits beignets ou au four dans un plat à gratin et découper en part ( souvent pour la version au pruneaux) mais les ingrédients incontournables sont vraiment le vert de blette, le persil et l’ail.

    Cette recette de farce est également utilisé pour réalisé le chou farci :
    Le chou est blanchi puis on ouvre le chou feuille par feuille. Une fois ouvert, on insère une cuillère de farce au milieu du chou et on referme les feuilles une par une en insérant un peu de farce entre chaque feuille. Une fois entièrement reconstitué on met le chou à cuire dans une cocotte en mettant des carottes autour du chou avec une ou deux échalotes du thym et du laurier et on le fait cuire doucement au four ou sur la cuisinière en bois.
    Ma grand-mère le servait entier et le découpait à table comme un gâteau avec les carottes et un jus de viande.

    Et comme d’habitude j’adore tes photos.
    Bonne soirée.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Que c’est bon cette cuisine là… Du côté de mon Papa suis d’origine auvergnate (je connais bien le pounti avec des blettes et des pruneaux) mais j’ai aussi du côté de ma maman un arrière-grand père de l’Aveyron, d’où ma tendresse particulière pour cette recette 😉 Mais tu as entièrement raison, les farçous, c’est surtout avec du vert de blette, j’ai même apporté une petite correction à ma recette ce matin avant de trouver ton message. C’est juste qu’hier, je n’avais plus de blettes, mais j’avais de bien beaux épinards, et ça marche aussi 😉
      Belle après-midi à toi !
      Marie

      Répondre
  8. Céline Mon maraîcher à la casserole

    Je crois bien avoir trouvé ce que nous mangerons demain soir. J’en ai déjà réalisé il y a quelques temps avec du vert de blettes mais ta version à IG bas me tente beaucoup beaucoup et en plus j’ai tout ce qu’il faut je crois (sauf le parmesan…) J’ai bien envie de tester avec diverses fanes également. En tout cas, tu m’as bien fait marrer, comme d’hab’ et ça tombe bien car j’en avais grand besoin. Bisous Marie et merci pour tout!!!!!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Tu « en avais bien besoin »? Pauvre Céline, j’espère que tu n’as de trop gros soucis dans la tête… Je t’embrasse bien fort !
      Marie

      Répondre
  9. Steph Marmott

    Coucou Marie

    Je réalise parfois des galettes qui ressemblent un peu à ces farçous, mais avec des courgettes râpées (ou des carottes / potimarron l’hiver). Je testerai bien volontiers cette recette 🙂

    6 bébés chien !! Ça doit faire de l’animation dans la maison ça 😉

    Bonne journée
    Bisous

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est trooooop mignon !!! 6 bébés Border Collie, je suis ga-ga !
      Et dire que dans 6 semaines il faudra les donner, bouhouhou, je ne vais jamais m’en remettre…
      😉
      Plein de bises bien amicales ma Steph,
      Marie

      Répondre
  10. Frédérique

    Hum, polyglotte avec ça, Marie 🙂
    Et bien voilà une autre façon de manger nos épinards frais, d’habitude « justes » revenus avec un peu d’huile d’olive et d’ail. Le problème, c’est que maintenant on ne peut plus manger du tout du tout d’épinards en branche congelés…
    Bonne journée à toi !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ah? Pourquoi, y aurait-il eu un énième scandale alimentaire dont je ne serais pas au courant? (je rebondis sur ton propos concernant les épinards congelés…)
      Bonne journée à toi aussi Frédérique 🙂
      Marie

      Répondre
      1. Frédérique

        non, Marie, pas de scandale alimentaire (enfin, je ne pense pas) … juste une histoire de goût ! Quand tu as mangé une fois des épinards frais, c’est difficile d’apprécier la version congelée 🙂 Plus le même goût !!!

        Répondre
  11. Louicie

    En fait c’est un peu des pancakes aveyronnais ?! En tout cas ça me plait bien pour faire le soir avec une petite salade . Merci Marie Bisous

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Grrrr !!!
      ^^
      « Pancake », encore un engliche word, pfff. Je préfère blinis… ah ben en fait zut, c’est un mot Russe. Euh, bon ben on va garder « farçou » hein? 😉
      Des bises bien amicales ma Louicie 🙂
      Marie

      Répondre
  12. Charlotte

    Merci pour cette recette que je vais m’empresser de tester car avec la chaleur qui va se faire de plus en plus présente faire cuire quelques minutes à la poêle c’est encore envisageable.
    Grâce à cet article je viens de découvrir que la grande cuillère de ma mère pour le ragoût et le jus de rôti s’appelle en fait une cuillère à pot ^^ J’avais déjà découvert dans le livre sur les plats vite fait pour le boulot que j’ai un « plat à oeuf » chez moi. On en apprend tous les jours !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      😉
      Et oui LA fameuse cuillère à pot que perso, je trouve tellement utile au quotidien qu’elle est toujours au lave-vaisselle ou au fond de l’évier (je passe ma vie à la chercher celle là… ;))
      Plein de bises Charlotte, et belle après-midi à toi !
      Marie

      Répondre
  13. Ghislaine

    Cette petite recette bien verte me plaît beaucoup. J’ai justement des épinards dans mon frigo. Et bravo pour ton article, j’adhère totalement. Nous sommes en France, parlons français ! Bonne journée. Ghislaine

    Répondre
  14. Kat

    Miam, voila une recette qui va rapidement finir sur la table familiale !
    Merci, au passage, pour la « cuillère à pot », venue me rappeler une vieille expression utilisée par mon père : « faire quelque chose en deux coups de cueillère à pot », que j’utilise encore parfois moi-même – ce qui me donne droit à des regards zombis de la part des personnes qui m’entourent, en général… 😄
    Vive les vieilles recettes et les vieilles expressions pas à la mode, mais si savoureuses !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Chez nous on dit « en trois coups de cuillère à pot »… Faut croire que chez les Chioca, tout prend un peu plus de temps 😉
      Bonne après-midi à toi Kat !
      Marie

      Répondre
  15. Mamijo

    Que c’est magnifique et que cela me fait envie si vous saviez, étant au régime strict sans aucune fibres🤢Adieu fruits et légumes, farines et céréales complètes, légumineuses, herbes aromatiques, ail/oignions, épices terminés, zéro 😡Bonjour pâtes, semoule, riz, farines tout ça bien blancs, amidon, sucre à volonté 😡En fait tout ce que je deteste😥😥 !!! Le pire étant de savoir que cela risque d’être définitif, démoralisant pour moi qui aime tant faire mes pains complets au levain et cuisiner de façon la plus saine possible bref…
    Je partage entièrement votre point de vue sur ce snobisme qui nous vient d’autres pays à propos de produits que nous connaissions déjà, malgré mon moral un peu bas je dois dire que j’ai bien ris sur le passage des topinambours dont ils n’ont pas appréciés les bruits (et encore vous êtes gentille, je conseillerais même d’être en pleine mer ou en montagne durant 48h après 😭!)
    Félicitations pour vos 6petites naissances et moi aussi je pardonne à cette maman chien sa gourmandise, je la comprends c’est tellement appétissant tout ce que vous preparez🥗!!!
    Très bonne journée à vous!
    Mamijo

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ohhh !
      Pauvre Mamijo ! Mais êtes-vous bien sûre d’être obligée de vous infliger un tel chamboulement alimentaire ? Parfois certains médecins exagèrent un peu dans leurs interdits je crois… Après je ne voudrais surtout pas vous donner de mauvais conseil car je ne connais pas vos soucis de santé pauvre Mamijo, peut-être votre médecin as-t-il quand même raison…? En tout cas, ça me fait très sincèrement beaucoup de peine pour vous tous ces soucis 🙁
      Bon courage, et plein de bises bien chaleureuses…
      Marie

      Répondre
      1. Mamijo

        Oh oui malheureusement je crois bien que cela va durer un bon moment ayant réintroduit les fibres douces exclusivement et progressivement depuis un mois et demi le même problème d’une extrême gravité à récidiver donc pas d’autre choix pour l’instant! Il arrive un moment dans la vie où l’on intègre le club des « tamalous » 😀Alors faut reconnaître que je suis inscrite et je m’en serais bien dispensée du petit dernier😏
        Merci encore pour votre soutien!

        Répondre
        1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

          C’est bien triste… Bon courage Mamijo, et j’espère que vous trouverez quand même de quoi bien vous régaler. C’est quand même bon, un « vrai » risotto au riz blanc par exemple…
          Je vous embrasse bien fort !
          Marie

          Répondre
          1. Mamijo

            Merci beaucoup pour vos encouragements si touchants ainsi que pour l’idée du risotto👍🍚 j’avoue être complètement dégoûtée de toute nourriture impossible de m’alimenter mais pour avoir connu ce problème il y a 3mois cet état a duré 5semaines (du au traitement de cheval qui s’est imposé 😏!)mais comme la nature est bien faite progressivement l’appétit était revenu! Alors patience et longueur de temps! Merciiii encore mille fois!
            Belle et douce nuit à vous

  16. nathalie

    une bonne base pour faire des sandwichs d’été. Merci Marie
    Moi aussi, ce qui est écrit en parenthèse apparaît en grec ! j’ai cru que tu avais fait exprès pour des admirateurs de là-bas !!!!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Non , je n’ai pas d’admirateurs grecs (enfin, je crois pas ;))
      C’est juste un gros bug informatique ! Aurais-tu s’il te plaît la gentillesse de juste vérifier si aujourd’hui tout est bien en français? Un grand merci d’avance Nathalie 🙂
      Marie

      Répondre
  17. mady

    Coucou marie que de beaUx souvenirs de ma chère maman disparue qui me préparait toujours le fameux pounti du cantal .aurillac exactement.ta recette ig bas me plait énormément ,moi j y mettrai du vert de blettes. Merci ma belle ! Comme le dis betty on se sers de cette farce pour le choux avec des pruneaux.ma mère elle y mettais de la viande et farcissais aussi pour sa grande famille des tomates et pommes de terre .un régal.merci ma belle ce we je fais ta version plus light.
    Bises

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Mes grands-parents sont d’Auriac, mais le « tout petit » Auriac, celui qui s’écrit avec un « c » à la fin et qui ne compte même pas 500 habitants ;). Je connais bien le pounti ! Que c’est beau, l’Auvergne…
      Plein de bises ma chère Mady, et un grand merci pour ton si gentil message 🙂
      Marie

      Répondre
  18. Ninie 25

    Merci Marie,
    Je cherchais justement une recette différente pour utiliser mes beaux épinards du jardin.
    Je teste ça ce soir 😉
    Belle journée à toi.
    Virginie

    Répondre
  19. Aude

    Moi je me milite pour l’Aveyron (et les autres régions ;-). Ces farçous vont vite être à mon menu (compatible cure Cabot?). Et pour les plus petits, on dira que Shrek est passé faire un tour en cuisine.

    Belle journée

    Répondre
  20. Aude

    Ah non, ce n’est sans doute pas compatible avec la cure en raison du parmesan (mais on peut peut-être l’omettre? ou le remplacer?)

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Tu peux très bien faire des farçous sans fromage, c’est bon aussi, même si un peu moins quand même 😉
      Bon courage pour ta cure Aude 🙂
      Marie

      Répondre
  21. Melis agnes

    bonjour, et merci! Merci pour vos superbes recettes bien sûr, qui régalent toute la famille, mais merci aussi et peut être bien surtout, pour les fous rires que je prends en vous lisant….Quelle joie et quelle énergie vous me donnez!!!
    Je collectionne déjà vos livres, (et je m en sers bien sûr) mais je ne résiste jamais au plaisir de vous lire sur votre blog.

    Répondre
  22. résé

    coucou !!
    oui!!! ça va bien mieux aujourd’hui !! ouf !!!! 😀 😀
    il reste juste celle-ci : (je te fais un copié/collé pour que tu juges de l’état plus que désastreux 😀 😀 )
    par exemple avec le chou kale { prononcez bien « keïle » si vous ne voulez pas être affublé d’une énorme étiquette de plouc }, un truc pas mauvais en soit mais que nos pépés (ah bah zut alors …….. ça ne copie pas le grec, ça me le traduis direct en français !!!
    je ne sais absolument pas comment tu as fait ton truc mais vite, vite vite !!! tu vas faire fureur et viens d’inventer THE truc du siècle !!!!! 😀 😀
    je te fais mille bises ma chère Marie <3 <3

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je viens de changer la police de cette phrase aussi 😉
      Merci Résé !!! (en tout cas, l’informatique nous épatera toujours ^^)

      Répondre
  23. Dagier

    Bonjour Marie …juste une petit truc donné par mon cher gendre maraîcher …si tu veux empêcher tes salades de monter en graine trop vite , arrose les à midi en plein cagnard ! Ça paraît complètement absurde mais ça marche !
    Merci pour tout ce que tu nous donnes à partager , c’est un régal à chaque fois !
    Mina

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Un immense merci pour cette astuce, que je vais absolument essayer tant ça semble simple et génial 😉
      Bon week-end à toi Dagier 🙂
      Marie

      Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci, j’espère que tu auras l’occasion de mettre la main à la pâte 🙂
      Bon week-end à toi !
      Marie

      Répondre
  24. Véronique

    Ah ah !!! Bien ri encore une fois !!!!!
    Ici on adore les farçous !!! Et pour une fois tout le monde aime et quand une botte de blettes arrive à la maison, ils ont vite compris !!!! C’est si bon … !! on est tout proche de l’Aveyron je dois dire …
    Je vais essayer ta version revisitée … en principe on n’est jamais déçus avec toi..
    Je t’embrasse bien et félicitations à ta Toutoune !!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Véronique 🙂 Tu me diras si tu as aimé la version IG bas 😉
      Plein de bises bien amicales,
      Marie
      (Je mettrai bientôt des photos de petits chiens sur le blog, j’attends juste qu’ils aient ouvert les yeux ;))

      Répondre
  25. Magalie

    Avec tout ce que j’ai dans mon potager en ce moment (radis, épinards, blettes, roquette, basilic…), je vais pouvoir réaliser ta recette dès demain en la variant très souvent 😀 Merci 😀
    Où trouves-tu la farine d’orge mondé ? (il n’y en a pas dans le magasin bio près de chez moi).

    Répondre
  26. soso

    coucou Marie,
    c’est joliment vert tout ça ! bien printanier ! Vive l’Aveyron j’ai envie de dire.
    j’ai juste 2 remarques à ajouter : moi je la paye 1,39 ma salade… donc je peux te dire qu’on mange même les feuilles un peu fanées. tu imagines, à ce prix-là, le trésor que tu as dans ton jardin ! Quant à la bourrache, je ne comprends pas : je cherche désespérément de l’huile de bourrache française et systématiquement les fleurs sont cultivées en chine !!! tu as donc encore un autre trésor dans ton jardin ! Bon à savoir que ça pousse aussi dans la campagne grenobloise.
    A bientôt Marie et merci encore pour ces recettes si faciles et si délicieuses.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est même carrément envahissant la bourrache ! Et tant mieux parce que c’est si joli 😉
      Bon week-end à toi Soso 🙂
      Marie

      Répondre
  27. Béatrice

    Chouette chouette chouette! Une super recette à essayer! Je vais en faire dès que possible des farçous, ça changera des pancakes à la farine de pois chiches que je leur fais souvent. Et en plus c’est coloré et plein de bonnes choses! Merci pour la découverte, je ne connaissais vraiment pas! Ta petite salade sauvage est vraiment à croquer! Bravo Marie!
    Bisous

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup Béatrice, j’espère que toute ta petite famille va se régaler 🙂
      Plein de bises, et bon week-end à toi !
      Marie

      Répondre
  28. Véronique

    Miam cela me fait trop envie et je suppose que cela peut se manger froid le lendemain pour le repas emporté au travail !
    euh je pensais qu’on aurait une photo des bébés chien à la fin de la recette, mais peut être que Toutoune n’est pas d’accord……
    merci pour cette belle recette et j’ai bien ri en lisant le commentaire

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Toutoune serait d’accord (elle nous laisse même les caresser) mais j’attends qu’ils aient bien ouvert leurs petits yeux avant de les photographier… il y aura très bientôt d’irrésistibles bébés chiens sur le blog, pas de souci 😉
      Bon week-end à toi Véronique,
      Marie

      Répondre
  29. Komoskai

    Recette qui tombe pile-poil avec mon panier de légumes réceptionné aujourd’hui: de quoi faire de bons farçous demain soir!
    Merci!

    Répondre
  30. Eugenia

    Merci, je prendrai bien avec la salade sauvage :)) a teste avec les feuilles de betterave (que ja’i au frigo)
    bonne soiree

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      J’espère que ça ne sera pas trop fort avec les feuilles de betterave… Tu me diras?
      Bon week-end à toi Eugenia 🙂
      Marie

      Répondre
  31. Christine

    Merci pour cette recette. Depuis le temps que mon mari me demande des farçous découverts en Aveyron. Je ne pensais pas que c’était si facile. Encore merci Marie et pour le petit moment rigolo passé à vous lire.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oh si, c’est facile comme tout ! Tu peux aussi lui faire la version « gastronomique » que j’ai mis en fin d’article, avec la crème fraîche et tout et tout, je te raconte pas comme c’est bon 😉
      Bon week-end Christine,
      Marie

      Répondre
  32. Chris

    Bonsoir Marie,
    Par quelle autre farine pouvons-nous remplacer celle d’orge? Je n’en trouve pas. Mille mercis pour tes superbes recettes,

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Tout simplement du blé ou de l’épeautre, comme indiqué en fin d’article 😉
      Bon week-end à toi Chris ,
      Marie

      Répondre
  33. Steph Marmott

    Coucou Marie,
    Je ne sais pas si tu auras l’occasion de répondre à ma question d’ici demain matin, mais je tente 😉 Dans la recette de l’entremet « paon » de ton dernier livre, tu indiques 40 cl de crème de coco : est-ce de la crème de coco en boite ou bien en brique ?
    Merci !
    Bises

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      En brique (crème de coco Kara, briquette verte).
      Surtout, verse bien ta crème pas trop chaude (à peine tiède), et touuuut doucement, sinon ça fait remonter les fruits…
      Plein de bises !
      Marie

      Répondre
      1. Steph Marmott

        Ah super, merci de ta réponse et du conseil 🙂 J’espère pouvoir te montrer le résultat ! Bon, en déco, ça ne sera pas un paon, mais un bb8 (fait avec des abricots et de la réglisse notamment), fan de star wars oblige 😉
        Bises

        Répondre
  34. crisitane

    Tu me tentes. J’ai des kilos à perdre mais surtout du calcium à avaler pour renforcer mes os qui commencent à se déminéraliser et les feuilles vertes en sont pleines, paraît-il. De plus, si facile et rapide à réaliser, je ne peux qu’être séduite. Merci pour ces farçous ou farthews et bonne journée !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Régale-toi bien Crisitane (ça a parfois du bon les « cures de calcium » ;))
      Passe un beau week-end !
      Marie

      Répondre
  35. aubert monika

    Testés hier soir, à la place des épinards j’ai mis du chou kale, mon potager en est plein en ce moment.
    Pour le chou kale il faut choisir une bonne variété, celui qu’on trouve le plus souvent dans le commerce est frisé et très coriace, juste bon pour les poules et autres…Quand on fait son potager on peut choisir des variétés….
    Bref, tout ça pour te dire Marie que c’était DELICIEUX! Merci pour ces recettes de bonnes familles et de bon sens.
    Bonne journée

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je ne savais pas que l’on pouvait choisir sa variété de chou kale, c’est intéressant ! Perso, de toute façon j’aime bien ça parce que justement, c’est certes un peu coriace mais le « goût chou » est généralement assez discret… C’est juste le battage médiatique fait autour qui m’amuse, car je crois si on mangeait les feuilles de brocolis ou les fanes de navets comme les italiens, ça serait tout aussi « super aliment » ;))
      Bon week-end Monika,
      Marie

      Répondre
  36. delpuech

    Bonjour Marie,
    Une fois de plus, j’ai adoré te lire, mais cette fois-ci, c’est aussi mon côté chauvin qui était flatté de voir une recette aveyronnaise sur mon site de recette favori ! Et en tant qu’Aveyronnaise, je te remercie ! Par ce que nous mangeons des farçous tout l’été et que grâce a toi, cette année, je vais pouvoir le faire sans culpabiliser ! 😉
    Merci, merci !
    Bises amicales

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Alors j’espère être à la hauteur de tes attentes avec cette version à IG bas, houlà, tu me mets la pression là 😉
      Régale-toi bien Delpuech 🙂
      Marie

      Répondre
  37. Fleur

    Comme toujours tu trouves de magnifiques recettes, simples et bonnes qui donnent l’eau à la bouche.
    Et j’adore lire le reste et imaginer toutes les différentes péripéties, les coups de gueules aussi avec lesquels je suis d’accord…
    Voir ta newsletter (encore un mot anglais ;)) me met en joie, c’est une petite parenthèse de rires, de couleurs, de photos magiques et de recettes évidemment 😉
    Merci à toi d’embellir ma journée!
    Je vais m’empresser de tenter cette recette!
    Bisous
    Fleur

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est gentil comme tout, merci beaucoup Fleur pour ton petit mot qui me touche beaucoup 🙂
      Des bises, et très beau week-end à toi,
      Marie

      Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Oh ce n’est pas du tout une question sotte ! Et la bonne nouvelle, c’est qu’il n’est vraiment pas nécessaire de laisser reposer la pâte…
      Bon week-end Droopy !

      Répondre
  38. kali

    Coucou Marie,
    Si je fais sauter le fromage, cela ne nuira pas à ces farçous façon Marie?
    La tradi sans fromage me botte mais la tienne toute sage me plait aussi (mais le fromage m’est fooooortement déconseillé et je connais les conséquences si je ne suis pas ces conseils).
    Bon week-end 🙂

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      A mon avis, ça se tente… ça sera peut-être un tout petit peu moins bon mais c’est toujours mieux que rien.
      Tu nous diras si tu as aimé comme ça, en version sans fromage?
      Bon week-end à toi Kali 🙂
      Marie

      Répondre
  39. Janine

    Bonjour Marie

    Ahhh quel délicieux moment passé à lire ce nouvel article tellement vrai et croustillant en ce dimanche matin, joli façon de commencer une belle journée !

    Je me régale autant de vos recettes que de vos articles

    Par contre par quelle farine puis-je remplacer la farine d’orge monde que je ne trouve nulle part ? Par de la farine de pois chiches ?

    Merci pour votre partage et pour toutes vos belles recettes et articles

    Répondre
    1. cecile

      Janine, je me permets de vous répondre, je vis aux USA et ne trouve pas de farine d’orge mondé, mais de l’orge mondé en grains, oui. Alors je la fais moi-même: je la mouds au blender ou au moulin à café, et ça marche très bien, en passant au tamis si besoin… et du coup on a en plus du son d’orge, qui marche très bien en porridge au petit déjeuner.

      Répondre
    2. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Bonjour Janine, et merci beaucoup pour ce gentil message 🙂
      On trouve assez facilement la farine d’orge sur le site « bien manger » (https://www.bienmanger.com/1F4603_Farine_Orge_Monde_Bio.html), ou dans certains magasins bio (mais là je reconnais que c’est moins facile). Dans cette recette, il me semble que pour une fois on peut remplacer la farine d’orge par de la farine de blé ou d’épeautre, car ce n’est pas une recette trop « capricieuse » et pour l’avoir faite souvent, je sais qu’elle tolère bien quelques aménagements 😉
      Très beau week-end à vous !
      Marie

      Répondre
  40. Cogo

    MDR!!!
    Recette à tester très vite… c’est pas tous les jours qu’on peut manger leger et aveyronnais!
    Quant au choux kale je m’apprêtais à en planter dans mon potager sans savoir ce que c’était vraiment…
    Pas grave je dirai pas aux enfants que c’est pour les lapins et les vaches!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      …Mais ça se mange quand même le chou kale ! Et en soit, ce n’est pas mauvais… juste un peu coriace 😉
      Bon week-end à toi Cogo !
      (Bon, après du peux aussi adopter des lapins et une vache dans ton jardin, je suis sûre que ça fera très plaisir aux enfants ;))
      Marie

      Répondre
  41. chlorofane26

    comme vous je suis fan de …..fanes de radis!! j’achète toujours les radis en fonction de la qualité de leurs fanes, que j’adore cuisiner de toutes les façons. Je me suis inspirée de la recette aveyronnaise pour réaliser un cake salé aux fanes de radis (j’en avais 400g); c’est super mega délicieux, avec en plus une cuillerée à soupe d’algues (séchées, elles se réhydratent dans la préparation qui est assez liquide).
    c’est pas beau l’imagination qui nous permet de se régaler sainement….?

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup d’avoir partagé avec nous cette bonne idée Chlorofane, et très bon week-end à toi 🙂
      Marie

      Répondre
  42. cecile

    J’ai testé ce soir avec les premières feuilles de blettes du jardin, plus un peu d’oseille et d’épinards pour compléter, c’est super bon ! A refaire, même mon Lulu qui n’aime pas les légume en a mangé sans rechigner. Des pancakes martiens, il a dit ! Merci !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Mais de rien Cécile, c’est moi qui te remercie pour ton si gentil retour 🙂
      Des bises au Lulu (moi aussi j’en ai une à la maison, de Lulu ;))
      Marie

      Répondre
  43. Janine

    A Cecile qui m’a repondu: merci pour le « tip » pour la farine d’orge mondé ! Je n’y avais pas pensé et je vais de ce pas essayer et me réjouis de faire la récette sans rien y changer. Merci beaucoup !

    Répondre
  44. Marie

    Chère Marie, j’avoue, je n’ai pas lu les 103 commentaires, juste survolés, mais il me semble bien que personne ne l’a signalé, et après avoir chaussé mes lunettes et revérifié une énième fois : il me semble bien que tu as oublié de mettre les 2 œufs dans ta liste d’ingrédients (ils sont sur la photo, certes…). Bref, je teste ce soir, avec 2 œufs !
    Marie (de Baltimore)

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Mais si, ils sont bien dans la liste d’ingrédients (et je te promets que je ne viens pas de les rajouter !). Y aurait-il un énième bug sur mon blog, du style la photo qui « rognerait » sur la place du texte? Pourrais-tu regarder pour vérifier et me dire s’il te plaît Marie (les oeufs sont tout en haut de la liste).
      Merci beaucoup !
      Marie

      Répondre
  45. Normandimage

    Bonjour Marie, ces farçous verts extraterrestres vont rejoindre la soupe d’extraterrestre ( votre velouté aux poireaux et pois cassés) et un dessert de couleur verte (crème pistache ou coloré à la spiruline) pour le prochain repas « vert » …dans tous les sens du terme ! Merci !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Il va être chouette ton repas vert 😉
      Merci beaucoup en tout cas, et très bon week-end à toi Normandimage 🙂
      Marie

      Répondre
  46. Mutatis Mutandis

    Hello,
    Ton site est une véritable mine d’or ! Merci beaucoup car depuis que je te suis non seulement je m’alimente mieux mais en plus je peux varier les recettes pour mon cher et tendre qui ne mange si viande ni gluten.

    Répondre
  47. Emilie

    Bonjour Marie,
    Tout d’abord, je dois vous dire que la découverte de votre blog a été une très bonne surprise, j’adhère totalement à votre approche !! Ensuite, j’ai testé cette recette de farçous avec du chou kale (oui, je sais 😉 ) et c’était absolument délicieux ! J’ai prévu de la tester avec bien d’autres légumes…
    Merci.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      J’ai planté un chou kale cette année dans mon potager, ça a beaucoup fait rire mes enfants mais je compte bien le tester entre autres dans cette recette un jour moi aussi 😉
      Bon week-end Emilie, et merci pour ce si gentil message !
      Marie

      Répondre
  48. Florence

    Bonjour Marie, enfin je prends le temps de t’écrire ! Merci pour ce long post et aussi le suivant avec la recette des crakers. J’ai essayé les farçous, super bons (avis plus mitigé de mon compagnon… no comment…) ; par contre ils étaient beaucoup moins verts « pétant » que les tiens, avec la recette j’en ai fait 14 et on en a mangé 2 chacun avec une salade pour le dîner et c’était assez ! Donc il y en a 10 de rab’ !
    Voilà mes QQ modif en fonction de mes placards et frigo : j’ai remplacé la farine d’orge par moitié avoine et grand épeautre T110 car je n’avais pas d’orge et pas mis de cébette car je n’en avais pas non plus ; les 200g de blettes préconisées c’était moitié blettes et moitié fanes de navets pour ma composition. Mais voilà : excellent résultat et rapide et facile comme tu le dis pas de surprise sauf celle du gôut. Bon été et bon courage pour ton jardin.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci beaucoup Florence pour ton retour et ta variante 🙂
      Les « 10 de rab » m’ont beaucoup fait rire, chez moi ça n’arrive jamais ce genre de choses 😉
      Bon week-end à toi !
      Marie

      Répondre
  49. Isabelle

    Ah ah votre article m’a bien amusé, un brin moqueur tout de même 😜.
    Nous avons testé cette recette de farcous (aux épinards tout beaux tout frais pour nous, pas fans des blettes ) et on s’est régalés. Bon les enfants étaient dubitatifs: « mais maman c’est trop vert » genre j’ai rajouté un colorant bizarre. Mais qd ils ont goûté ces beaux blinis tout chauds et bien gonflés elles ont craqué.
    Et je dois dire que je vous adore Marie (si si c’est sincère ) car le soir c’est la course et votre recette super saine préparée en 5 min en faisant les devoirs en même temps vu qu’on a juste à tout mélanger, et bien j’ai trouvé ça génial et je pense qu’elle va rentrer dans mon top 5 pour les soirs où je suis trop à la rue! Donc un grans merci Marie, continuez à nous régaler !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Je suis vraiment touchée, merci beaucoup Isabelle 🙂
      Bon courage pour les « soirs à la rue » (je connais…)
      Marie

      Répondre
  50. Isabelle

    Ah et oui je vois le commentaire juste au dessus concernant les oeufs et je voulais vous le faire remarquer: Il y a un souci d’affichage les 2 oeufs apparaissent tous seuls au dessus de la photo et du coup si on ne fait pas attention et bien on les oublie. ..Ce qui gâche immédiatement cette bonne recette.

    Répondre
  51. Sarah

    La recette de l’ été! !! Ici, c’ est retour de marché ou retour du jardin! Déjà faites avec épinards, blettes, feuilles de radis. Elles font l’unanimité ! Un bonheur!

    Répondre
  52. Gorry Marie Emmanuelle

    Chère Marie voilà longtemps que je voulais t’écrire. ..l’été dernier j’ai décidé de faire quelque chose pour mes kilos en trop,constatant que oui une alimentation équilibrée c’est bien mais que quand on aime bien manger ça ne suffit pas à perdre du poids.D’autant plus quand on n’est pas une acharnée du sport à part le yoga et les petites balades dans la montagne et que le reste du temps ben il faut gérer le quotidien avec 3 enfants (pas énorme par rapport à toi mais qd même ) et le travail.Donc j’ai pu decouvrir tes ouvrages par le biais de Terre vivante où je suis allée plusieurs fois avec plaisir et j’ai enfin trouvé LA façon de manger qui me correspond complètement. J’ai commencé avec la cuisine minceur durable qui est devenue ma bible , en adoptant à mon quotidien et aux goûts variés de la famille.j’ai pu perdre 4 kg en 6 mois sachant qu’avant il me fallait un an pour en perdre un que je reprennais en un mois.Bref une grande satsfaction et un très grand merci!!😚.Depuis j’ai racheté 2 livres.Mon mari se moque souvent de moi « Toi et ta Marie Chiocat ».je consulte aussi souvent le blog pour trouver des idées. Le seul truc parfois difficile c’est quand je rentre du travail après avoir récupéré la petite dernière à la garderie,passé à la superette pour acheter un ingredient quelconque qu’il est 18h30 ,je cherche une idée de plat à la Marie Chiocat et là je me dis: chouette le petit flan aux courgettes du jardin je vais pouvoir les écouler ! Mais non! Il faut que ça reste 4 heures au frais.Bouh deception on va rester sur courgettes au curry avec riz.Les courgettes pour moi et cheri, le riz pour les ados…donc le rêve serait un recueil de recettes pour repas du soir rapides à IG bas..une idée de prochain bouquin..par exemple. Là je ne travaille pas et j’ai pu préparer une belle tarte au pesto de courgettes mozzazela.miam! Ce soir on est invité et j’apporte le tiramisu au citron. Et oui je diffuse ailleurs. .surtout auprès des copines qui se plaignent de leurs kilos mais c’est pas gagné !bon je vais m’arreter. .et essayant d’envoyer la photo de ma tarte.merci encore et surtout: continue!

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui te remercie Marie Emmmanuelle, à la fois pour ton très gentil message ET pour ta bonne idée de livre que je vais soumettre à mon éditrice (promis !).
      Je te souhaite une bonne continuation, et un très bel été avec ta petite famille…
      Marie

      Répondre
  53. Gorry Marie Emmanuelle

    Suite! Et au fait j’ai rencontré une copine à toi alors que je potassais tes bouquins au biomonde de Briançon.il y a plusieurs mous déjà. Bien sympathique !Je n’arrive pas à envoyer la photo😣

    Répondre
  54. roselier

    Bonjour, nous rentrons d Aveyron et y avons mangé de délicieux farcous que je vais faire découvrir à des amis. De fil en aiguille, je tombe sur votre recette et donc sur le blog : jolie découverte que je m empresse d enregistrer pour m y promener et m y faire plaisir. Merci à vous de nous régaler…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Les vilains gourmands 😉
      Merci beaucoup en tout cas pour ce gentil « retour » Nouen, et très belle semaine à vous !
      Marie

      Répondre
  55. Punky Brewster

    J’ai testé les deux versions : la tradi avant l’été, et la IG bas spéciale Marie Chioca avec farine d’orge mondé et son d’avoine cette semaine pour cause de cure Cabot (donc pas de lait).
    On a beaucoup aimé les deux, et moi je crois que j’ai même préféré la seconde !!!
    (Pourtant, je me suis trompée, j’avais divisé toutes les proportions par deux, mais j’ai quand même versé 20 cl d’eau sans réfléchir – ni diviser ! Bon, j’ai laissé reposer un peu plus longtemps du coup, et heureusement que le son d’avoine a fait son travail d’absorption… c’était très bon !

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Super, merci beaucoup Audrey, comme quoi, cette recette n’est pas de celles qu’on rate à 20cl près 😉
      Plein de bises, et bon courage pour ta cure 🙂
      Marie

      Répondre
  56. Nouchka

    ici en aveyron on fait ça avec des herbes variées telles en effet blettes mais aussi avec oseille, herbes dites sauvages etc (le chou « kale » ici c’est surtout le chou fourager c’est vrai mais ne pas omettre qu’il sert bien sur pour alimenter les bêtes mais aussi les hommes avec la ou les fameuses soupes au chou du rouergue (recette diverses et variées selon que l’on soit à st affrique, rodez, décazzeveille esplaion, aubrac etc comme partout et c’est ce qui en fait le charme (pour ma part comme on aime vraiment ça j’en fais souvent et j’en congèle pour l’hiver ou quand je n’ai pas follement envie de cuisiner )…..;

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Merci Nouchka pour ce témoignage, on s’y croirait dans la jolie campagne Aveyronnaise !
      Très bon week-end à toi !
      Marie

      Répondre
  57. Ekate

    Coucou Marie !

    Je t’avais déjà écrit que tes cookies « olives noires, chèvre et thym » m’avaient rendue totalement addicte. La base est tellement une valeur sûre que je la brode à toutes les sauces quand il me manque un ingrédient… voire 2 ! Ils sont donc déjà devenus tout verts (olive) et parfumés au cumin, va savoir.. ? Ils varient du petit au grand épeautre et se sont même un jour gorgés d’orge pour cause de disette chez la dynastie « épeautrienne » sur le déclin (une sordide affaire de moeurs d’après Gali et Voisça, pour la petite histoire…) Pis, tout-à-fait mangeables sans l’œuf – oublié (oups), même si moins moelleux, il faut bien le reconnaître ; enfin, carrément délicieux sans le chèvre lui-même avec des olives de qualité !!! ??? Aussi, dernière variante inspirée, panne d’œuf oblige et sans plus de fromage, en désespoir de cause (trooooooop envie !) j’ai tenté la variante olives noires et thym avec des graines de lin (12 g + 60 ml d’eau) à la place de l’œuf. Ben, tu sais quoi ?! Tu devrais essayer à l’occasion. Sans le chèvre, ça donne une délicieuse recette pour les véganes. Je vais la garder en alternance, pour cause d’économie d’œufs contre un plein d’Oméga 3 ! En fait, je pense avoir dû (fortuitement !) à peu près tout changer en alternance en dehors des olives et de l’huile de la même famille (sinon, je les (re)nomme comment, mes « cookies Marie Chioca aux olives » ? (Tiens, si j’essayais pour voir les cookies olive-chèvre-thym-cumin avec des groseilles, de l’essence de menthe poivrée et de l’huile de sésame toastée ? Avec ma veine « Marie-Chioca-esque » jusqu’ici, je ferais à n’en pas douter bienencontreusement une recette au moins 3 étoiles ! Mais bon, je te laisse quand-même la primeur de la tester d’abord… voire de la breveter… car tu le vaux bien !) Mais, au fait, sauf erreur, impossible de retrouver ta recette initiale sur ton blog ! Il n’y a que la version aux flocons d’avoine d’évoquée.

    C’était donc hier la 3ème fois qu’un ratage ou une panne se transforme en réussite avec une de tes recettes (cf. : le fameux moelleux citron décliné en muffins tout raplapla(s ?) mais à se relever la nuit – tu sais le « confit beurré» qui t’avais même mis l’eau à la bouche, faisant accéder un honnête goûter au rang de mignardise épatante ? (Tu devrais sincèrement essayer après ta cure CABOT, même si je ne peux rien te garantir : mon Art, que dis-je mon Génie de l’échec « cuisant » – pour rester dans le thème étant très haut de gamme, pas donné à la première cuisinière/auteure confirmée venue…)
    Tu a donc sauvé mon week-end avec tes Farçous d’enfer aux………… pousses d’épinard ( ?!) Eh oui, c’est suite au drame de la pénurie de blettes, puis à la tragédie de la fuite de la crème fleurette – qui fait bien briller les tommettes provençales à défaut des tomates – qu’on se le dise !, et au crime coupe-gorge du voleur de farine d’orge (oubliée au magasin… !) Pas superstitieuse et têtue, j’ai donc résolu à 20 h 30 de méli-mêler les 2 versions IG & authentique : EXTRA ! Tu aurais dû m’entendre dans la cuisine : « trop géniale, cette Marie ! » Les petits Farçous farceurs, on les a bien eus !!!… Aussi, IG, authentique ou « mixte » mais toujours gourmande, 3 raisons d’en faire ma recette fétiche pour cet hiver, tellement en plus de bon et de rapide c’est efficace et joli dans l’assiette…
    Je pense plus sérieusement que tout ça n’est possible que si la base d’une recette est réellement solide, éprouvée. A ce jour, tu es la seule vraie cuisinière qui me donne l’impression (fallacieuse – si, si, je t’assure, j’ai des témoins…) que moi aussi ! Alors, merci, en plus de me régaler tout en me faisant du bien ! Bises reconnaissantes et à bientôt, et qui sait, peut-être encore pour de nouvelles glorieuses « mésaventures » culinaires !

    P. S. : j’ai fait volontairement long, sachant que tu n’as évidemment que ça à faire, lire les délires de tes pauvres apprenti.es humoristico-cuisinier.es…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Coucou Ekate,
      J’ai tout lu avec plaisir 🙂
      Pour ce qui est de la recette des cookies « olives noires, chèvre et thym », tu es sûre qu’elle était sur le blog? Car je ne m’en souviens vraiment pas, je croyais plutôt l’avoir mise dans un livre (et je ne sais plus lequel ;))… Si tu es sûre qu’elle était sur le blog et qu’elle a disparu, c’est important, car ça voudrais dire qu’on a perdu des données dans le déménagement 🙁
      Si tu pouvais faire cette enquête pour moi (me retrouver d’où viens la recette initiale) ça serait super gentil 🙂
      Après, un grand merci pour tes variantes, je vais à coup sûr en tester quelques unes !
      Des bises bien amicales 🙂
      Marie

      Répondre
      1. Ekate

        Hum, hum, j’ai crié « au voleur ! » un peu vite…
        Toutefois, Sherlock Holmes a dû mené l’enquête par une plongée spéléo dans ma bibliothèque, mais il a fait « Chou blanc  » – ça change… Honte à moi, je n’ai pas ce livre, cherchez l’erreur (…) J’ai donc piqué la recette sur le Net.
        En effet, je viens de trouver plusieurs liens qui y mènent, et même une version « véganisée » (sûrement pas aussi bonne que la mienne, et qui en plus a osé me copier le cerveau pour la version olives vertes ! – mais elle n’a pas « pensé » au cumin… (modeste avec ça).

        Cette petite merveille figure donc dans………. « Je crée mes cadeaux gourmands ».

        Comment ai-je pu passer à côté de ce livre ?! Sans doute pendant une phase aiguë de régime, ou bien à cause de mon manque de générosité légendaire (des cadeaux, et puis quoi encore ?!) doublé de mon allergie au bricolage d’emballages.

        Je t’avoue avoir été frustrée par ton petit dernier car, célibataire je me suis abstenue à regret (pour l’instant, du moins…). Mais je vais me rattraper immédiatement avec celui-là qui tombe à pic : à moi les rochers, les palmiers et autres mignardises pour Noël et jour de l’An ! Ne dit-on pas : « ce qui compte, c’est ce qu’il y a dans la boite » ? Et s’il en reste, peut-être ferai-je un geste…
        (Et puis je vais vérifier TA version originale de MES cookies Marie-CHIOCA-olives-chèvre-thym puisque si ça se trouve, je me suis inspirée d’une vulgaire copie…).
        Ensuite, j’irai tranquillement CABOTer. (Euh… t’as pas l’impression d’avoir fait les choses à l’envers, toi ? Tu te délestes de tes petits kilos superflus pour mieux te remplumer après, en toute culpabilité ?… Hi hi hi)

        Docteur Watson, pour vous servir.

        P. S. : les « variantes » n’étaient sincèrement pas voulues, mais tu peux tester à l’occasion celles que je t’ai conseillées, ne serait-ce que pour me donner ton avis d’experte… Des bises également bien amicales.

        Répondre
        1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

          Alors du coup, ce n’est même pas une recette de moi, mais de Delphine, qui a co-écrit cet ouvrage 😉
          Mais j’ai plein d’autres recettes de cookies salés dans d’autres bouquins, c’est pour ça que j’avais un doute…
          Et pour répondre à ton autre question, non non, pas d’erreur à faire la cure Cabot maintenant : l’automne, c’est la saison qui me va le mieux pour ça 😉
          … et puis à Noël, je compte être très sage ! (on y croit)
          Bisous !

          Répondre
          1. Ekate

            Ah, tu m’en diras tant ! La pauvre Delphine s’est fait boulotter ses cookies sous le nez par tout le web ! Heureusement, ils sont à la hauteur de ta réputation… J’ai repéré en effet d’authentiques cookies fromagers « Marie Chioca » dans ton dernier livre, qui m’ont l’air diablement bons, et me donnent déjà des regrets…
            Pour la cure, je te taquinais, bien sûr. (Mais comment tu fais pour mettre des émoticônes, je n’ai pas trouvé la fonction sur le blog ?) D’ailleurs, je croise les doigts pour ton funeste Noël ascétique… Courage, Marie !

          2. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

            Il ne sera pas ascétique du tout mon Noël !!!
            Si je te disais mon menu, tu serais scandalisée ^^
            Bisous 🙂
            Marie

  58. jeanne

    Merci pour cette recette, que je découvre en automne, mais y a encore des épinards! J’habite en Aveyron, et je suis actuellement toute triste parce que ma petite marchande de farçous vient de rendre son tablier… Les recettes « locales » me paraissaient souvent pas très attrayantes, je n’ai donc plus qu’à m’y mettre avec ta recette pour retrouver nos plaisirs du dimanche soir!

    Répondre
  59. Ekate

    Oups !

    « Mais, au fait, sauf erreur, impossible de retrouver ta recette initiale sur ton blog ! Il n’y a que la version aux flocons d’avoine d’évoquée. »

    C’est dans un de tes livres !!!

    Re-bises.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Ah, merci Ekate, ça me rassure ! (entre temps j’ai répondu à ton premier message, n’en tiens pas compte)
      Est-ce que tu peux me dire dans quel livre s’il te plaît (ça me rafraîchira la mémoire ;))

      Répondre
      1. Ekate

        Coucou Marie, je t’ai répondu plus haut moi aussi.

        Sinon, GRAVE DYSFONCTIONNEMENT ! ( – bouhouu) je ne reçois plus de notifications de ton blog (nouveaux articles, réponses aux commentaires…) problème technique ?

        Répondre
          1. Ekate

            Je ne m’inquiète pas. C’est sûrement plus ennuyeux pour toi. Mais NOUS on est là quand même, tu vois ?!
            Allez, grosses bises et bonne suite de week-end à toi aussi !

  60. Sandrina

    Wowwww comment te dire ??? J’ai testée, j’ai aimée, j’ai savourée…..Et j’ai aprtagé ta recette avec toutes mes copines ! Merci merci trop trop bon 🙂

    Répondre
  61. Aline

    Recette faite ce soir en très peu de temps et…c’est délicieux ! Merci pour ce magnifique blog et ces recettes toutes plus appétissantes les unes que les autres (je vais bientôt tester la brioche « phénoménale » pour tenter de remplacer celle de P******r que mon mari mange tous les matins depuis des années…).

    Encore merci !

    Aline

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est vraiment gentil Aline, je suis très touchée par ce retour bien sympathique 🙂
      Très belle semaine à toi !
      Marie

      Répondre

Répondre à Eugenia Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *