En 2017, c’est décidé…

image_pdfimage_print

{ En 2017, c’est décidé… }

Au boulot, je mange bien !

 

CouvertureIl est sorti depuis le 13 janvier, et moi, depuis que je pagaye pour sortir la tête de l’eau (ou plus exactement du tas de linge, du tas de mails, du tas de recettes en retard, etc.) je n’ai même pas encore eu le temps de vous en parler. Il est donc grand temps de vous présenter…

« Je mange sain et bio, même au boulot ! »

Vaste et bienfaisant programme n’est-ce pas ? Car, que ce soient les cantines de restauration collective, les « p’tits bistrots du coin » ou les sandwichs sur le pouce avalés dans la rue ou au dessus du clavier, rien de cela n’est très bon pour nous… et à tous points de vue !

1- Parce que cela peut sérieusement grever notre budget. C’est notamment le cas lorsque l’on déjeune régulièrement dans un bistrot ou un snack, mais aussi dans certaines cantines ou restaurants d’entreprise. Mieux vaut infiniment emporter son panier-repas !

2- Parce que ce qui nous est généralement proposé au travail n’est pas bon pour la santé : ingrédients non bio (et/ou pas de saison, cultivés de façon très intensive, arrosés de pesticides ou de conservateurs, etc.), archi-raffinés, plats cuisinés de façon trop lourde (fritures, sauces, graisses saturées ou hydrogénées, etc.). Outre le fait qu’il est parfois très difficile de résister à une assiette de frites ou un dessert quand nos collègues nous le mangent sous le nez, même ce que nous trouverons de plus « raisonnable » en restauration collective n’est pas franchement génial : pain blanc, riz blanc, pâtes blanches, légumes ou viandes baignant dans une sauce épaisse, poissons panés, etc. Bref, manger comme ça tous les jours entame sérieusement notre capital santé… et malmène beaucoup notre silhouette !

3- Parce qu’au lieu de nous ressourcer, les menus mal équilibrés que nous trouvons au travail nous fatiguent beaucoup, certes déjà tout le temps de la digestion (que c’est déprimant, cette impression d’être en train de digérer un ours frit à la sauce sauce béarnaise alors qu’on a tant de travail à abattre dans l’après-midi !), mais d’une façon plus profonde et générale, en altérant toute notre vitalité.

4- Parce que parfois, la solution de restauration mise en place par l’entreprise propose des plats qui ne sont tout simplement… pas bons ! Et que ça, zut, c’est tout de même frustrant ! Emportons plutôt une lunchbox qui nous fasse vraiment plaisir : notre bon moral s’en ressentira.

5- Enfin parce que certaines personnes doivent respecter des impératifs alimentaires un peu contraignants : Envie de surveiller un peu son poids ? Diabète ? Cholestérol ? Allergies ? Intolérance à certains aliments ? Là, l’épreuve du déjeuner en collectivité peut réellement devenir la quadrature du cercle, contrairement au panier-repas « maison » qui permet de disposer d’une nourriture parfaitement sur-mesure.

Il existe encore bien d’autres raisons, plus personnelles, de céder au plaisir du repas à emporter : l’envie par exemple de s’aérer au parc d’à côté plutôt que de se confiner dans une cantine bruyante, le besoin de mieux optimiser le temps de la pause-repas (quand on déjeune d’une lunchbox, même sans se presser, il reste souvent du temps pour s’aérer, faire une marche… ou une petite sieste sous un arbre !), ou encore joie de partager avec des collègues sympathiques nos expériences culinaires (surtout quand elles sont réussies ;)…).

Halte aux clichés ! Le concept de la lunchbox, c’est pas que pour les jolies nénettes en tailleur qui sont calées par une petite salade, une pomme et trois biscottes ! Ça fonctionne aussi pour les mecs (et les filles !) qui ont un travail plus physique et « qui ont vraiment la dalle ». Le tout, c’est d’apprendre à bien adapter les quantités en fonction de l’activité 😉

Aussi, beaucoup d’entre nous se tournent maintenant vers cette « nouvelle tendance » qui consiste à emporter son déjeuner. Mais au fait, cette tendance est-elle vraiment si nouvelle ? Car si certains peuples n’ont jamais cessé de le faire (pensons à la véritable institution du bento japonais), le temps n’est pas si lointain où nos grands-parents emportaient aux champs ou à l’atelier leurs gamelles en fer blanc, leur sac de « casse-croûte » ou leur panier-repas. Mon papa m’a raconté que dans son enfance, les écoliers de sa campagne partaient chaque matin avec leur petite gamelle à la main. Gamelle que l’instituteur demandait de poser sur le poêle à bois de la classe sur le coup des 11H… et qu’il fallait ensuite tenter d’oublier un peu -au moins le temps du dernier cours !- malgré les estomacs qui gargouillaient sous l’effluve engageante de ces bons rustiques telles que potées, saucisses aux lentilles, haricots au lard ou autres petits plats mijotés avec amour par les mamies ou les mamans ! Sympathique souvenir que l’on est bien tenté d’imiter… Mais du rêve (« exporter » les bons p’tits plats de la maison au boulot) à la réalité (salade de riz au thon à tous les repas ou presque…) il y a parfois un décalage, qui risque de vite lasser les « lunchboxeurs » en herbe.

Cet ouvrage est donc là pour vous aider à introduire facilement dans votre vie ce petit bonheur quotidien de la lunchbox saine, facile et gourmande, qui chouchoute à la fois votre santé, votre vitalité, votre silhouette, votre gourmandise, votre budget et votre bonne humeur !

Et là, ça fait du bien à tous points de vue…

 

Bref, maintenant que vous êtes décidés à prendre soin de vous chaque jour au déjeuner, voici en quoi cet ouvrage va vraiment vous aider… Car j’ai voulu que les recettes proposées dans ce livre soient :

Simples et rapides à préparer…

Et oui, car nous vivons dans la « vraie vie », celle où monopolisés le soir par mille autres choses, nous n’avons pas le temps de nous préparer un joli bento complètement improbable du genre mini-sushis en forme de têtes de pandas ! Idéalement, le temps de préparation de votre repas ne doit pas prendre plus de 10 à 12 minutes, challenge que je me suis imposée, montre en main, dans cet ouvrage.

Pratiques à transporter…

Car il faut tout de même que votre repas n’arrive pas trop « en vrac » au moment du déjeuner, sous peine de ne plus être aussi appétissant ! (Emporter sa « gamelle » au bureau, OK, mais encore faut-il qu’elle ne ressemble pas trop à la « gamelle »… du chien ;))

Parfaitement équilibrées…

Et pour cela, j’ai calculé pour chaque repas proposé une juste portion de glucides et de protéines, sans oublier les légumes qui aident à « caler » les appétits tout en apportant beaucoup de bonnes choses. Il est vraiment très important d’insister là dessus, car si votre lunchbox manque de protéines, de fibres ou de sucres lents, c’est la porte ouverte à toutes les fringales et à tous les grignotages… Avec ces recettes, vous serez parfaitement calés, tout en vous sentant délicieusement léger, frais et dispo pour aborder le travail de l’après-midi avec une vitalité dont vous ne vous seriez peut-être plus crû capable ! De plus, en suivant ces recettes (et en veillant à ce que le reste de la journée soit bien équilibré aussi) vous retrouverez très vite une jolie silhouette. À noter que ces repas parfaitement ressourçants restent néanmoins agréablement légers, pour éviter de piquer du nez planqué derrière notre écran sous le coup de la digestion…

Pour sa lunchbox, mieux vaut éviter le plastique, l’alu ou le silicone, et privilégier les matières inertes comme l’inox ou l’émail…

À IG bas…

Car outre un bon équilibre entre fibres, protéines et glucides, une recette idéale doit présenter un IG bas : c’est LA garantie pour se sentir bien calé et performant (tant au niveau physique qu’intellectuel) tout l’après-midi. Avec des glucides à IG bas vous ne serez jamais ni affamés, ni en hypoglycémie, et vous perdrez en outre du côté du tour de taille. Que du bonheur !

Variées…

Parce que manger sain, c’est bien, mais la sempiternelle salade de riz ou de pâtes avec une boîte de thon ou quelques dès de jambon et trois olives qui se battent en duel, bof… Là vous aurez le choix entre des quiches, des salades de compet’, des petits plats cuisinés chauds ou froids plus appétissants les uns que les autres, des pizzas, des fougasses, des terrines, etc., réalisés avec des ingrédients de saison pleins de goût. Surtout, planquez votre lunchbox, car tout le monde voudra vous la piquer !

Avec encore plus de variantes…

Car si cette ouvrage contient « officiellement » 45 recettes, officieusement vous en aurez trois fois plus, car je vous propose quasiment pour chaque recette une ou plusieurs délicieuses variantes qui changent VRAIMENT : pas juste histoire de mettre des olives vertes à la place des noires, ou de la ciboulette à la place du persil, non, des alternatives au goût complètement différent histoire de ne jamais vous lasser !

« Sociables »…

Et bien oui, car même si l’ail ou l’oignon cru c’est vraiment super bon pour la santé, ça décoiffe quand même un tantinet au moment de l’ouverture de la boîte-repas devant les copains… Sans compter que vous risquez de faire le vide autour de vous tout l’après-midi avec votre haleine « ail et fines herbes » ! Alors on évite les émotions fortes pour les collègues, du genre sandwich au maroilles ou pasta-box à l’ail des ours, ça vaut mieux. De même, on laisse pour la maison des trucs un peu « trash » à manger devant tout le monde, dans le style wrap mal roulé et « tout plein de sauce » dont on se répand la moitié de la mayonnaise sur la cravate, sandwich trop chargé d’où la garniture se sauve par les côtés à chaque fois qu’on croque dedans, smoothie à la myrtille qui laisse les dents toutes bleues, etc. Histoire de rester (un tout petit peu) fréquentable…

Super gourmandes…

Parce qu’ouvrir un panier-repas qui fait vraiment plaisir, c’est un petit bonheur innocent qui fait beaucoup de bien au moral et à la santé. Cette collègue vous agace un peu, là ? (En fait, c’est parce qu’elle n’a pas pris comme vous un bon petit-déjeuner bio, équilibré et à IG bas, du coup elle est en hypoglycémie et ça la rend pénible !) Pensez à la magnifique pizza-repas qui vous attend, ça vous mettra du baume au cœur…

 

Tout cela avec plein de conseils pratiques pour utiliser convenablement son thermos, choisir le bon matériau pour sa lunchbox, s’organiser en cuisinant un seul gros plat par exemple le dimanche soir (genre poulet rôti, ou grosse casserole de lentilles) et ensuite le décliner en deux ou trois recettes complètement différentes dans la semaine, etc. Bref, ceci est un ouvrage pratico-pratique qui vous aidera vraiment si vous voulez prendre en main vos repas de midi au travail. Il est composé de quatre chapitres :

  • Les bases saines, et simples à mettre en oeuvre (plain de mie à la MAP, pâte à wraps, pâte brisée dite « des fainéants », pâte à pizza ou à fougasse sans pétrissage, etc…)
  • Les recettes « chrono » à improviser en un tournemain avec juste quelques ingrédients.
  • Les recettes « futées » à réaliser à partir d’un gros plat de base (poulet rôti, casserole de lentilles, céréale, rôti de porc, etc.) mis à cuire par exemple le dimanche soir et que l’on décline ensuite en plusieurs plats très rapides et faciles au long de la semaine (j’aime beaucoup ce concept !)
  • Les petites « douceurs » à emporter pour le goûter.

Histoire de vous tenter pour mieux vendre mon bouquin, découvrez par exemple :

Ces tartines de « fromage » végétal qui se préparent en quelques coups de mixeur…

 

…Cette salade de riz « qui change » (sans le sempiternel thon en boîte, mais avec un peu de vrai bon poisson qui cuit en même temps que le riz basmati et les petits légumes pour plus de saveur et de simplicité…) si délicieuse avec sa sauce à l’huile d’olive !…

 

…Ce bouillon chaud aux nouilles soba qui célèbre une délicieuse amitié entre la cuisine « bien de chez nous » et la tradition japonaise des bentos de soupe miso… Recette tirée du 3ème chapitre, c’est une déclinaison d’un simple pot-au-feu (toujours à partir de ce même pot-au-feu que je vous conseille de cuisiner le week-end, retrouvez aussi la recette de l’aspic de boeuf aux légumes et de la salade de pot-au-feu sauce vinaigrette et persillade. De quoi composer d’alléchantes boîtes-repas pour la saison froide !)…

 

…Cette salade d’orge d’inspiration grecque aux aubergines et à la feta qui sera plutôt pour l’été : Là aussi, c’est une déclinaison à partir d’une grande casserole de céréale mise à cuire un soir, et qui permet d’improviser plusieurs autres bons repas en un tournemain pour les autres jours, pour un prix très modique ! Tout est question d’un peu d’anticipation, on prend très vite le réflex et ça change la vie…

 

…Ces rillettes de saumon « Terre et Mer » qui sont très rapides à préparer (tout cuit dans la même casserole et passe en même temps au mixeur), équilibrées et super gourmandes, à tel point qu’on peut même les servir pour recevoir…

 

…. Cette autre idée de tartinade avec un bon pâté végétarien de lentilles aux noisettes grillées. Se régaler aussi parfois sans viande ni poisson, c’est bon pour la santé, la planète et le budget…

 

…Cette bonne salade « qui cale » aux lentilles fera le bonheur des morfals en tout genre ;)… à préparer, en version omnivore ou végétarienne, quand on fait cuire des lentilles pour la recette précédente par exemple…

 

…Ces cookies-repas au chèvre et à l’avoine qui sont terriblement croustillants ! Pour une fois, on a le droit (et même le devoir !) de manger tout le paquet pour que le repas soit équilibré…

 

…Cette niçoise de petit épeautre « in a jar » qui est tendance, jolie, pratique, et surtout bien bonne ! Evidemment, on ne fait pas cuire l’épeautre que pour ce petit bocal, mais on en prépare une grande casserole que l’on décline ensuite les autres jours de la semaine dans plein d’autres recettes gourmandes…

 

…Cette mitonnée d’avoine crémeuse qui nous réchauffe, et ça fait du bien. Parce qu’en hiver, les petits plats chauds fait-maison à emporter dans un thermos, c’est beaucoup plus « cocooning » qu’un sandwich SNCF …

 

…Ce gros chausson façon basquaise qui fera drôlement envie aux copines ! Il se prépare assez rapidement grâce à la « pâte brisée des fainéants », celle du premier chapitre qui se réalise en 5 min chrono histoire de nous sauver la mise ! ;)…

 

… Cette appétissante « Pasta Box » aux tortis d’épeautre, carottes, cumin et rôti qui est parfaite pour se ressourcer après un travail physique (il est intéressant pour la santé de remplacer dans les casses-croûtes le sempiternel jambon qui contient -même en bio !- pas mal d’adjuvants, par du rôti de porc fermier que l’on fait cuire puis que l’on congèle en tranches et en cubes pour l’avoir sous la main… c’est même bien plus économique ainsi !)…

 

…Enfin, quelques grammes de douceur dans ce monde de brutes… parce qu’il vous faut bien aussi quelques idées de douceurs à dévorer planqué derrière votre écran sur le coup des 16H !

 

Je mange sain et bio, même au boulot !

( J’espère vraiment que ça sera votre leitmotiv pour cette nouvelle année ;))

 

Paru chez mon éditeur Terre Vivante

Acheter cet ouvrage chez mon libraire partenaire Decitre

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

154 grains de sel sur “En 2017, c’est décidé…

  1. J’adore j’adore j’adore!!! Allez un de plus sur l’étagère! Comment fais tu Marie, pour trouver toujours pile le livre dont j’ai besoin? Oui parce que ça doit faire 6 mois que je cherche un livre sur les repas pour le boulot!! Youpiiiii!!!!

    1. Marie Chioca

      Tu as dû le penser si fort que je t’ai entendue Stéphanie 🙂
      Merci beaucoup en tout cas pour ton gentil message, et bonne soirée à toi !
      Marie

  2. Bon je t’avoue c’est pas une découverte je l’ai pré commandé et reçu le jour de sa sortie … mais alors j’adore j’ai du faire au moins 5 fois le pain de mie… tout simplement génial , les enfants ne veulent plus entendre parler du truc tout mou en sachet lol . Enfin merci encore une fois pour ce super livre … demain j’accompagne les loulous au ski je vais tenter le fromage végétal. Bises Elodie

  3. Je l’ai commandé ce matin, pour moi (même si je travaille de la maison), mais aussi surtout pour mes enfants ! ici ils emportent leur « lunch-box ») à l’école tous les matins. J’ai hâte de le recevoir ! Merci pour toutes ces photos magnifiques. et j’espère que la santé est vite revenue chez les Chioca.

    1. Marie Chioca

      Mais oui Cécile, merci beaucoup tout le monde va bien ici 🙂
      C’est moi qui te remercie pour ton gentil message, je suis vraiment heureuse que cet ouvrage te plaise !
      Très bonne soirée à toi !
      Marie

  4. Oh non, encore un ! Et encore un bien en plus… Indispensable… Pfff…
    Merci Marie, pour les recettes, les photos, le thème, l’édition ! Je continue de faire régulièrement vos recettes, même les plus anciennes du livre « Céréales originales… » (j’ai une grande affection pour celui-ci, j’avoue), jusqu’au récent « La cuisine de la minceur durable » ( dont les cookies au son d’avoine et purée d’oléagineux, les meilleurs…).
    Merci à vous pour ce blog, longue vie et meilleure vœux à vous pour cette nouvelle année. Continuez de nous régaler !

    1. Marie Chioca

      Oh, merci Florence, que c’est gentil 🙂
      C’est moi qui vous remercie, et je suis heureuse de voir que ce « vieux » bouquin sur les céréales vous plaît, car j’ai aussi un petit faible pour lui ;)) !
      Très bonne soirée à vous,
      Marie

  5. coucou Marie !
    tu m’étonnes que tu sois débordée ……… avec ce livre en préparation et les béquilles ……. sans parler de la grippe qui s’est insinuée au milieu………. poutch quoi !!!
    tu vas nous faire un burn out si tu continues 😉
    très très jolies tes photos <3 j'adore !!
    tu sais que ta photo des bûcherons m'a fait penser à un gâteau ….. que j'ai vu sur Pinterest !!! 😉
    bravo à toi et ….. take care !!
    des bisous qui te repulsent une Marie en moins de temps qu'il ne faut !!! 😀 😀

    1. Marie Chioca

      Si tu parles d’un gâteau à carreaux rouge et noir façon chemise canadienne (avec un glaçage façon écorce), je l’ai vu aussi et je me suis dit « waouh, le truc de malade !!!)
      😉
      Plein de bises ma chère Résé 🙂
      Marie

        1. Marie Chioca

          Je crois que je ne l’ai pas eu ce petit mot, désolée ma pauvre Résé… Je vais quand même revérifier avant que tu ne te décourage ^^
          Plein de bises,
          Marie

    1. Marie Chioca

      Merci ma chère Erika 🙂
      Tu pourrais me donner le lien vers ton article? Je le découvrirai avec grand plaisir, car je suis très touchée de cette mise à l’honneur de mon livre sur ton blog !
      Bonne soirée à toi,
      Marie

      1. Il y a même 2 liens, car j’ai aussi craqué sur ton ouvrage précédent! Alors voilà:
        http://organisee-en-cuisine.com/2017/01/22/livre-je-mange-sain-et-bio-meme-au-boulot-de-marie-chioca/
        http://organisee-en-cuisine.com/2016/10/17/cuisine-bio-avec-les-enfants-marie-chioca/

        Et aujourd’hui, the recette Marie Chioca, c’était la pâte à tartiner maison (forcément, c’est la saison des crêpes), et un gâteau en bocal sera emporté au travail par mon mari demain, et l’autre par moi 🙂

        Bonne soirée!

        Erika

  6. Mais je l’ai déjà moi Madame ! Et comme d’habitude, il est génialissime ! Je n’essaierai pas toutes les recettes mais la majorité me tente. Même Fille Aînée s’est offert un nouveau Bento en me disant que « si je voulais, je pouvais tenter les recettes avec elle aussi » ! Ben tiens. Je vais surtout lui offrir un exemplaire de ton livre !
    A quand le prochain ?

  7. Marie
    Comme je te le disais, il est arrivé chez moi la semaine dernière. Je n’ai pas encore eu le temps de l’essayer (je dois retourner faire des courses… je ferai ma liste en conséquence..) mais je dois me méfier car Mr 1er l’a vu, feuilleté et m’a dit que ce serait top toutes ces bonnes choses pour remplacer la cantine du lycée et surtout son sandwich jambon (sans beurre.. vu qu’il n’aime pas trop ça) du mercredi ! Bref, je crois que ce livre risque bien vite de changer de propriétaire si je n’y prends garde… et c’est un vrai signe que tout cela est très appétissant !
    Bonne semaine,
    Bises,
    Ma’

    1. Marie Chioca

      Aaaah, il a de bons goûts ce « Mr 1er » 😉
      Plein de bises bien amicales ma chère Ma’, et encore merci pour ta gentillesse 🙂
      Marie

  8. Marie, voilà pile le livre que je vais offrir à ma grande qui a quitté le nid et les bons plats de maman (car ici la fac était à 10mn à pieds de chez nous, donc aucun sandwich ni restau U durant 3 ans, yahooo), pour poursuivre son M1 loin de la maison…et qui du coup mange « bento » le midi :). Ah, merci de penser aux mamans …

  9. Comme je te le disais dans le précédent poste,l’heure de la retraite arrive pour mon Doudou,plus de gamelle à preparer pour son repas du midi!! Avec tes livres,j’ai toujours réussi à lui faire des repas gourmands et sains (son assiette faisait souvent des envieux chez ses collègues). Je me disais que ce livre n’allait pas vraiment m’être utile. Mais en voyant la présentation,deja il y a de belles recettes,et sera sûrement utile pour partir en ballade à la journée. Alors je vais craquer!!! Bonne journée. Des bisous.

  10. Moi je bosse plus 👍 mais je crois que je vais l’acheter quand même pour mes futurs pique nique lors de mes balades 😎 !!!!! Merci encore Marié. Bonne journée à toi. Nicole

    1. Marie Chioca

      Décidément, tout le monde veut acheter mon bouquin pour aller se balader je vois ! Est-ce bien sérieux tout ça? (Maiiis oui ;))
      Bon, ben, bonne balade alors Ninidio 🙂
      Marie

  11. Marie, je te souhaite une très belle année 2017, ainsi qu’à tous es tiens. douceur, partage, réalisations, satisfactions, épanouissement et santé pimpante!
    J’ai moi aussi l’habitude d’apporter mon déjeuner au boulot. Je mange ainsi comme à la maison, ce qui fait souvent saliver mes collègues. D’ailleurs ils sont de plus en plus nombreux à faire de même, au moins pour quelques repas dans la semaine. Je me souviens également de la gamelle que ma mère préparait tous les soirs pour le déjeuner du lendemain de mon père, au boulot. C’était effectivement dans ces boîtes cultes en inox ou en émail. Bravo pour ce nouveau livre qui devrait inspirer pas mal de monde (comme toujours).
    Je t’envoie un lien vers de simples crakers crus dont la recette est empruntée à Anya Kassoff. Je viens de la publier sur mon blog en vitesse pour donner des nouvelles avant une période où je risque de me faire plus silencieuse que d’habitude: une petite fille devrait arriver bientôt dans notre chaumière. Rien à voir avec ta belle tribu, mais notre famille va ainsi passer de 3 à 4 membres!
    http://eaudebene.canalblog.com/archives/2017/01/24/34844596.html
    A très bientôt.
    Bises

    1. Marie Chioca

      C’est magnifique Ellaë, quelle belle nouvelle !
      Prends bien soin de toi, et profite à fond de ta Poupougne quand elle sera là…
      Plein de bises,
      Marie

  12. Comme je l’ai déjà dit je ne déjeune plus au boulot, ayant la chance de ne plus bosser qu’à mi temps, mais le repas du midi est souvent assez rapide et même à la maison ton livre me sera précieux. Ton texte m’a (encore) mise de bonne humeur et rappelé quelques souvenirs…la gamelle de poisson de la collègue, chauffée longtemps au micro ondes de la cuisine du bureau et dont l’odeur persistante nous accompagnait tout l’après midi par exemple…

  13. Coucou Marie, j’ai longtemps mangé sur mon lieu de travail à cause de la distance et souvent fait des bistro. Et j’en ai eu vite marre (pour toutes les raisons que tu donnes : SANTÉ avant tout et porte-monnaie, ambiance…) et quand ça a été possible ensuite j’apportais ma gamelle perso au boulot et c’était tellement mieux à tous les points de vues (j’adhère évidemment à 200% à tous ceux que tu cites !!). Maintenant j’ai la chance d’habiter à 3km de mon travail et je rentre manger avec mon compagnon depuis 6 ans et c’est le BONHEUR ! Maintenant je pense vraiment acheter ton livre car je suis sûre d’y piocher des tas d’idées rapides pour le quotidien et avec tes SUPERBES photos tu m’as mis l’eau à la bouche, coquine !!! Allez, c’est de la bonne et saine gourmandise, comme d’hab !
    COURAGE à toi pour continuer de tout mener de front !

  14. Et bien voilà, maintenant j’ai faim ! Et en plus, pour une fois, je n’ai pas emmené de bento ! Merci pour toutes ces belles idées, qui peuvent servir aussi pour plein d’autres occasions que les repas de midi au travail.
    Et quelles belles photos… le bol de soupe a l’air de sentir si bon, j’en ai l’eau à la bouche. Mention spéciale pour le déjeuner champêtre des bûcherons.
    Grosses bises Marie, et merci encore de prendre soin de nous !
    Et une belle et lumineuse année.

    1. Marie Chioca

      En faisant la photo, j’étais moi aussi très tentée de manger ce bol de soupe ^^
      En plus, il a fallu le réchauffer trois fois pour avoir une « belle fumée » sur la photo, et je te raconte pas comme ça sentait bon dans la maison…
      Des bises, et bonne soirée à toi Marion 🙂
      Marie

  15. Bonjour Marie,

    Quelle belle idée ce bouquin!!!
    Mais avant de l’acheter, une petite question : n’est ce pas gênant « diététiquement » parlant de cuire des aliments le dimanche et de les réutiliser durant la semaine? Pour les fruits et légumes on le sait, mais pour les céréales/légumineuses/etc… , je me pose la question…

    Merci de ta réponse si tu as le temps.

    Emilie

    1. Marie Chioca

      Coucou Emilie,
      Non, il n’y a absolument aucun souci, cela s’est toujours fait dans toutes les cuisines traditionnelles du monde entier. Quant on fait tremper et cuire une céréale ou une légumineuse, autant que ça « vaille le coup ». En plus, je ne préconise pas de la garder toute la semaine, mais trois jours tout au plus, ce qui signifie qu’avec ta grande casserole de lentilles cuite un dimanche soir par exemple, tu auras trois plats différents, sains, vite-faits et gourmands jusqu’à mercredi midi.
      C’est à mon avis bien plus intéressant que d’ouvrir une conserve, et beaucoup plus réalisable que de cuire chaque soir 100g de légumineuses pendant 30 min à 1H 😉
      Bonne soirée à toi Emilie 🙂
      Marie

  16. Je confirme : il est génial !!!!! Tout est top top !!!!!!! comme d’habitude !!! Le pain de mie est excellent !!!!! ça y va les fournées ici !!!
    Plein de bisous et merci pour tout ce travail qui nous régale !!

    1. Marie Chioca

      C’est moi qui te remercie ma gentille Véronique, je suis heureuse que ça te plaise 🙂
      Est-ce que tu as des gamelles à préparer pour ta famille toi?
      Plein de bises, et bonne soirée à toi !
      Marie

  17. coucou

    Alors ici, ils emportent leur gamelle, mais avec de bons petits plats fait maison comme endives au jambons, boeuf bourguignon….que je cuisine façon Marie Chioca! 😉
    Mais ce livre risque de finir sur mon étagère, car j’ai l’impression que ces recettes peuvent servir ailleurs qu’au boulot: pendant un picnic ou même le midi tout simplement.
    Merci encore pour ces recettes qui m’ont l’air excellente.
    bonne fin de journée
    bises

  18. Bonsoir Marie,

    tout d’abord, je vous souhaite une meilleure année 2017 que la fin de 2016…Ensuite, je viens vous remercier pour ce nouvel opus qui a l’air d’être bien inspirant et aidant pour moi, du fait de la préparation de 4 gamelles pour le midi !
    Et c’est vrai que pour un pic-nic, les recettes ont l’air alléchantes aussi !
    Bonne continuation à vous !

    1. Marie Chioca

      Mazette, quatre gamelles pour le midi ! Moi je n’en ai que deux à préparer chaque jour, et je trouve que c’est déjà toute une organisation !
      Bon courage Normandimage 🙂
      Marie

    1. Marie Chioca

      Aller au boulot, aller au boulot, n’exagérons rien, parce que ça peut aussi tout simplement donner des idées de pique-niques 😉
      Bonne soirée à toi Zévelyne 🙂
      Marie

  19. C’est drôlement sympa de penser à touts celles et ceux qui mangent au boulot! Pour ma part, j’ai toujours emmené mes repas. J’ai essayé le self mais c’était trop horrible!Pas bon, gras, trop tentée, déçue et bruyant!!! Donc vivent les restes et autres idées bonnes à prendre! Je prendrais bien de ton pain de mie maison, car je m’entraîne mais je ne suis pas au point pour l’instant: il est « trop moelleux » et mes enfants râlent! Moi j’adore! Il faut satisfaire les plus intéressés d’abord!!! 😉
    Bisous

  20. Juste une petite question stp: les recettes de base pot au feu…y figurent-elles également (histoire de ne pas multiplier les bouquins parce que oui je l’avoue, je ne fais pas de pot au feu tous les jours alors je n’ai pas la recette en tête…ouuuuhhhh ;-( )?

  21. Coucou Marie,
    J’ai une petite question : c’est quoi la ratatouille que tu aimes ? Je ne l’ai pas retrouvée dans la liste et je suis super difficile en ratatouille parce que l’été je mange celle du jardin de ma mère… merci et bravo, ton livre est super inventif, c’est bluffant. Et j’ai une question sur la cuisson du jambon, à feu doux ou plutôt fort ? Des bises

    1. Marie Chioca

      Il faut que je regarde, parce que pour tout te dire, j’en ai goûté plein cet été pour les besoins du livre et toutes étaient décevantes (mais bon, en même temps je suis niçoise, alors je dois être un peu difficile ;)) sauf une marque (achetée chez Biocoop) mais j’ai oublié laquelle. En voyant le bocal, je m’en souviendrais, il faut donc que je regarde aux prochaines courses et je te dirai…
      Cuisson du rôti, plutôt à feu moyen (le goût final est assez différent du jambon car il n’y a pas tous les additifs, mais au moins c’est plus naturel).
      Plein de bises 🙂
      Marie

      1. Bonjour Marie,
        Encore merci pour cette nouvelle mine d’inspiration pour mes lunchs, j’ai déjà noté plein de recettes à tester ! Comme Pandore, j’étais toute excitée à la mention d’une bonne ratatouille en bocal (pour la pizza-repas), car j’adore la ratatouille mais n’en ai jamais goûté de satisfaisante « toute prête » (et là, ce n’est pas trop la saison pour en faire une maison). Bref, si tu retrouves la référence de celle qui a passé le test « Cioca », ça m’intéresse !!
        Mathilde.

  22. Après tes dernières aventures je ne sais pas si c’est bien le moment pour toi d’avoir « les chevilles qui gonflent »….?!
    Néanmoins comment faire autrement : ce nouvel opus est tout simplement génial, fabuleux, extra, splendide, formid…. in-dis-pen-sa-ble !!!!!!!
    Je vais aussi l’offrir à mes 2 grandes étudiantes, à mon filleul de neveu qui vit en bande , etc etc….!
    J’avais jamais pensé à mes faire des vraps ou des pains suédois ( l’idiote!!!)…. bon j’arrête ça me donne faim…
    Merci Marie! 👍🏻Bises.

    1. Marie Chioca

      Ah non hein ! J’ai passé tout le mois de décembre à faire dégonfler ma cheville gauche, ça va pas recommencer !
      😉
      Merci beaucoup en tout cas, je suis très touchée 🙂
      Bonne soirée à toi Agnès !
      Marie

  23. Hello Marie,
    Pour faire original, je ne peux que confirmer les mails précédent. Et voici le petit dernier aussi pétillant et ravigotant que les autres livres. Félicitations.
    Marie je viens de t’envoyer un message par le biais de l’onglet « contact ». Je l’ai appelé « Demande particulière » est il est parti aujourd’hui 25 janvier à 13h45. Si tu pouvais y jeter un œil (juste un, c’est une petite demande particulière…).
    D’avance merci
    A toutes les fidèles (et aux messieurs aussi) de ce site, je vous présente tous mes vœux pour 2017 : Découvrir, Sourire, Partager, Aimer, Croire et…Rire le plus souvent possible (surtout de soi-même).

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup Marie pour ce gentil petit mot, et pour tes bons voeux 🙂
      Plein de bises bien amicales !
      Marie
      (Je vais partir à la recherche de ton mail… ;))

  24. Bonjour
    1/ Etant allergique au blé et aux œufs je souhaite savoir si Dans votre Livre c’est sans gluten et sans œufs ?
    2/ Autre question : est ce possible d’en faire des repas pour enfant (5 ans) ou pour la famille le soir quand on est dans le speed ??
    Merci de vos réponses

    1. Marie Chioca

      Bonjour Isabelle,
      Il y a pas mal de recettes sans gluten et sans oeufs, elles sont signalées par des pictos, mais ne sont pas majoritaires.
      En revanche, aucun souci si tu veux en faire des recettes pour un bout de chou de 5 ans et/ou le soir pour le reste de la famille 😉
      Bonne soirée à toi Isabelle !
      Marie

  25. Je mange dans un restaurant scolaire ( pas le choix c’est dans mon contrat) et parfois je donnerai jusqu’à mon dernier sou pour pouvoir emmener ma « gamelle ». Tant pis , c’est mon homme que va profiter de ton livre puisque lui emporte sa gamelle!!!
    Prends soin de toi quand même.
    Bisous
    Kali

  26. Aïe Aïe, je vais encore acheté un livre, avec de belles photos, de belles recettes, pour avoir de belles envies … donc et malgré tout, c’est pas beau la vie ?
    Merci merci, j’espère y trouver également du matériel sans tous ces affreux machins qui nous ruines la vie.
    Je suis passée aux bocaux de verre …
    Merci encore pour votre dynamisme

  27. Bon ben voila mon prochain achat quand je rentre en France! Entre les lunchboxs de ma fille et les miennes, c’est lourd…Ceci dit, mon secret perso c’est de préparer une grosse soupe de légumes le week-end et de la manger/ ou la congeler pour mes lunchs de la semaine. En plus, je suis certaine d’avoir une bonne ration de mes 5 fruits et légumes journaliers. Et puis avec la clim, il fait tellement froid, que meme en ete, je suis heureuse de me rechauffer avec ma soupe 😉

    1. Marie Chioca

      En fait, je crois que tu me l’as déjà dit (et j’ai oublié…), mais où t’es-tu expatriée ma pauvre Tellou, pour avoir besoin de soupe pour survivre? ^^
      Plein de bises, et bon courage 🙂
      Marie

  28. Coucou Marie,
    J’espère que tout le monde va mieux chez vous.
    Je fais des lunch box depuis des années avec plus ou moins de réussite (le truc en vrac quand j’ouvre la boite, qui donne pas du tout envie de le manger,même en ayant fait attention durant le transport).
    Merci pour ce livre que je me suis empressée d’acheter. Le seul hic, c’est comment l’utiliser incognito, parce-que ma moitié va se rendre compte que ses lunch box sont bien meilleures, mieux organisées, et il va se douter qu’il y a anguille sous roche. J’avais promis de ne plus acheter tes livres. Enfin on ne se refait pas.
    A très bientôt!
    Évelyne

    1. Marie Chioca

      ^^
      Je ne voudrais pas avoir de dispute avec ton mari Evelyne ! Alors par exemple dis-lui que, heu, tu n’avais pas fait attention que c’était écrit « Marie Chioca » sur la couverture ? ^^
      Plein de bises, et merci pour ta fidélité 🙂
      Marie

  29. Ce livre est devenu ma nouvelle référence ! Déjà plusieurs recettes testées et plus qu’approuvées ! Ce midi, je teste le mitonné d’avoine … je m’en lèche déjà les babines tant cela sentait bon à la préparation ! Une réussite ce livre, vraiment ! Bravo Marie et merci 🙂

    1. Marie Chioca

      Mais de rien Delphine, c’est moi qui te remercie pour ton gentil petit mot 🙂 J’espère que tu t’es régalée avec l’avoine !
      Plein de bises !
      Marie

      1. Ah oui je me suis régalée !!! Il est devenu mon IN-DIS-PEN-SABLE ! D’ailleurs, maintenant que j’y pense j’ai oublié de sortir du congélateur mon rôti de porc que je souhaitais faire cuire ce soir dans le bouillon, pour demain… zut .. 😉 à très vite pour de nouvelles régalades 🙂

  30. Ah! oui! je l’ai vu en décembre en commandant la cuisine des jours de fêtes et les desserts IG bas !
    C’est que les menus sont Marie Chioca ici!
    Je me suis dit que j’allais le réserver et là je vais plutôt le commander .
    Je préfère la version livre qui s’emporte partout
    J’y songe car dès le printemps nous partons avec les vélo , une amie . celle ci à instauré les pique nique pendant les balades et je pense que ce sera très utile pour remplir les paniers!
    Merci!

  31. Bonjour Marie,
    Félicitations pour ce magnifique ouvrage que je vais m’empresser d’acheter pour les déj de mon conjoint et moi-même 🙂
    Pouvez vous me dire où vous trouver ces superbes lunchnbox svp ? Certaines sont même thermos on dirait ?
    Je vous remercie pour votre réponse.
    Belle journée à vous
    Delphine

    1. Marie Chioca

      En fait, j’en ai chiné vraiment de partout, alors mieux vaut que vous me disiez laquelle vous plaît et je vous dirai où je l’ai achetée, ça ira plus vite 😉
      Bonne soirée Del’fine, et merci pour ce gentil message 🙂
      Marie

  32. Bonjour Marie,

    Et voilà un 6ème livre de toi dans ma bibliothèque culinaire !!
    Bravo pour savoir nous faire cuisiner IG bas mais aussi pour tes superbes photos et ton humour. Mais surtout ta proximité avec tes lecteurs, c’est génial !
    Je connais bien ton travail et celui de Brigitte Fichaux qui a d ailleurs été ma diététicienne.
    Et je suis heureuse qu elle m ai fait découvrir tes ouvrages.
    Bref j’ai dévoré ce nouveau livre mais une question farine me taraude: moi qui suis bretonne, le sarrasin prend une très grande part de la farine que j utilise.
    De plus mon mari est extrêmement sensible au gluten. Penses tu que je puisse changer la farine d epeautre de tes recettes par le petit epeautre ou le sarrasin ,?

    1. Marie Chioca

      En fait, ça se tente, mais je ne peux pas t’assurer du résultat sans avoir testé Sarah, car parfois, un changement de farine donne une texture totalement différente. Bonnes expériences 🙂
      Merci beaucoup en tout cas pour ce gentil message !
      Marie

  33. Bonjour,
    J’ai été très intéressée par votre superbe livre  » La Boulange Bio », mais ce qui me tracasse est la cuisson de vos pains…que vous faites à très haute température pour la plupart !
    En effet je pense que cela tue une bonne partie des vitamines naturellement présentes dans la farine.
    Ne pourrait-on pas les cuire seulement à 180° ? Que faire sinon ?
    Merci encore pour votre beau travail,
    M.A.B

    1. Marie Chioca

      Oui, on peut le faire, pas de souci, mais les pains seront moins bons (moins levés, moins croustillants). Tous les boulangers cuisent à haute température, c’ets ainsi…
      En tout cas, si vous cuisez vos pains moins fort, n’oubliez pas de rajouter un petit temps de cuisson en plus 😉
      Bonnes expériences 🙂
      Marie

  34. Ma chère Marie,

    Je me permets de t’appeler ainsi parce que voici des mois (quelques années, même!) que je te suis avec délice et que tu me régales littérairement et cuminairement. Je n’avais pourtant jamais commenté jusqu’ici, tout en me délectant des commentaires, de tes réponses et de tout ce qui rend ce blog si magique.

    Je me décide ce matin pour t’adresser un immense merci du fond du cœur. Merci de ta gentillesse, merci de ton humour, merci de tes recettes, merci de ta générosité.

    Et merci plus particulièrement de ce nouveau livre qui m’accompagne depuis le 1er jour de son achat (je l’attendais avec impatience) et qui m’aide au-delà de toutes mes espérances, tout en me régalant. En période de rééquilibrage alimentaire, décidée à reprendre le « régime » IG (quel vilain mot), et surtout décidée à lutter contre ces dernières années de gardes hospitalières qui m’ont complètement décalée et déréglée (la vie d’un médecin urgentiste au smur et aux urgences est rythmée de façon très particulière … et bien souvent incontrôlable…) qui ont vu ma silhouette se modifier en 2 ans (grignotage intempestif pour tenir jusqu’au déjeuner « volé » qui a lieu vers 17h si on a de la chance et le dîner en milieu de nuit « parce qu’on n’en peut plus », et fatigue de préparer les repas sains comme avant en sortant, exténuée de plus de 24h de garde …) Et d’une silhouette très mince et élancée, j’ai pris trop de kilos sans crier gare …

    C’est là que tu interviens divinement ! En 10 jours de délicieuses lunch box préparées et pensées suivant le régime IG, pour les gardes comme pour les retours de garde – tes plats m’attendent sagement au frigo, c’est tellement réconfortant quand on est épuisé ! – ta tourte si facile ou tes petits chaussons façon basquaise (et pourtant il y a de la pâte ! Mais légère et qui remplace le pain pour toute la journée), tes délicieuses propositions à base de lentilles ou encore de pois chiches, haricots blancs (toujours en quantité raisonnable), la gaieté de tes assiettes et l’intelligence de l’équilibre alimentaire que tu proposes, j’ai déjà vu s’envoler 3kg700 (oui, en 10 jours !!) Je n’ai absolument pas faim, je me sens fabuleusement en forme et même après une garde je ne me couche plus d’emblée car je suis moins exténuée !!!! J’ai repris la course à pied en alternance avec la marche rapide, je n’ai aucune envie de grignotage… et j’ai l’intime conviction que je vais bien vite récupérer cette jolie silhouette qui était la mienne …

    Alors je me sens reconnaissante. Reconnaissante de ta générosité et pour m’accompagner ainsi dans ce cheminement.
    J’aurais voulu écrire tout ceci pour tes délicieuses recettes depuis des mois (je ne compte plus les livres de toi qui trônent dans ma bibliothèque) mais c’est maintenant que je me décide. Par gratitude.

    Je te souhaite le plus de bonheur possible avec ta petite tribu et de poursuivre ainsi sur cet élan de générosité et de bonté.
    Merci.

    1. Marie Chioca

      Ma chère Mélodie,
      Je suis tellement, mais alors tellement touchée de ce que tu me dis… Depuis le temps que j’essaye de partager mes convictions -à savoir qu’une alimentation saine et à IG bas peut changer beaucoup de choses dans notre vie !-, les messages comme le tien en sont de formidables témoignages, et j’espère qu’il aidera beaucoup de gens à sauter le pas.
      En attendant, continue à prendre bien soin de toi… tu as un merveilleux métier, mais je sais à quel point il est difficile à pratiquer dans les circonstances actuelles, cela demande presque de l’héroïsme…
      Je te souhaite le plus de bonheur possible aussi Mélodie 🙂
      Marie

  35. Bonjour Marie,

    Je trouve le sujet de ton nouveau livre extra.
    Tout à fait dans l’air du temps qui est de réussir le tour de force de bien manger et sans y passer trop de temps.
    Je déjeune dans une cantine, et c’est effectivement bien bruyant, pas toujours sain (même si nous avons un stand végétarien). Et c’est vrai que je vois de plus en plus de personnes qui pour les raisons que tu évoques, finissent par se tourner vers le fait maison.

    Je ne m’étais pas posée la question jusqu’ici et je ne suis pas encore bien douée en prévision des repas mais ce qui me semblait impossible le devient avec un tel livre.

    En tout cas, les recettes font bien envie, avec ou sans lunch box.

    Valou

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup Valou, je suis très touchée, et j’espère que cet ouvrage t’aidera à sauter le pas, peut-être déjà au moins pour certains repas? cela nous fait tant de bien… 🙂
      Je t’embrasse bien amicalement,
      Marie

  36. Yeahhh ! encore un livre qui fera l’objet d’un billet sur mon blog ^^
    Ahh c’est déjà fait ?! Oh j’me disais aussi !!! lol !
    Bon sans plus tarder, voici le lien : http://cuisinetcigares.over-blog.com/2017/01/toasts-de-patate-douce-passes-au-grille-pain.html
    Marie, à chaque fois tu as des thèmes géniaux ! Je ne peux qu’adhérer à tes idées ! J’adore 🙂
    Bien contente que tu sembles aller mieux… enfin je l’espère sincèrement !
    Je t’embrasse bien tendrement ! @ bientôt
    Sandy <3

    1. Marie Chioca

      En fait, je suis vraiment bluffée par tes toasts de patate douce, nul doute que je vais très vite essayer !!!
      Mille bisous ma chère Sandy, et très belle journée à toi 🙂
      Marie

  37. un seul mot! MIAM!
    je crois que même à la retraite, je me laisserais bien tenter par ces recettes… et pourquoi ne pas les déguster lors d’une halte pendant le trajet des vacances?…
    Tentatrice! 😀
    merci pour ce nouveau livre bien attrayant lui aussi.
    Douce soirée
    bises

    1. Marie Chioca

      « Yapluka » partir en vacances Mamieminette, comme ça tu auras une bonne excuse pour goûter à ses paniers-repas 😉
      Plein de bises à toi aussi !
      Marie

  38. Il fait quand même que je te raconte…
    Depuis quelques semaines, voyant la St Valentin approcher, j’insiste trèèèèès lourdement auprès de mon chéri sur ce livre qu’il me FAUT absolument !
    L’autre jour, alors que j’étais en pleine confection de quatre quart au petit-suisse (succulent d’ailleurs !) chéri me sort de but en blanc :
    LUI : -Dis-donc, Marie Chioca c’est une fille magnifique ! Oh les yeux et le sourire qu’elle a !
    MOI : … (les yeux ronds, le pot de sirop en l’air)
    LUI : Tu trouves pas qu’elle est magnifique ?
    MOI interloquée : Ben si elle est très belle, mais où as-tu vu sa photo ?
    LUI : Sur son blog.
    MOI amusée : Mais je peux savoir ce que tu fais sur le blog de Marie Chioca ?!
    LUI : Tu as 8 livres d’elle, Ça fait trois mois que tu me parles d’elles à TOUS les repas, trois mois que tu as toujours un de ses livres à la main, trois mois que l’on mange Marie Chioca, j’avais envie de savoir qui nous nourrit aussi bien ! Bon, le problème c’est qu’elle a six enfants…
    MOI faisant semblant d’être jalouse : Pfff, je te signale qu’elle a aussi un mari, accessoirement !
    LUI : Le bûcheron avec la chemise rouge à carreaux ?

    Bref, conclusion : mon chéri a lu la présentation de ton dernier livre, sinon il n’aurait pas vu la photo avec le bûcheron (c’est bien ton mari ??) donc il compte peut-être bien me l’offrir… Et s’il sait que j’ai 8 des tes livres c’est qu’il est sûrement allé vérifier que je n’avais pas encore celui-là !
    Hahaaa, je le sens bien pour la St Valentin !
    Bon, et il te trouve très joli, sur ce point il a bien raison. Et il adooooooore toutes tes recettes, mais il se contente de les manger et de me complimenter car la cuisine n’est pas son fort !
    🙂

    1. Marie Chioca

      Ah, si tu savais, c’est si trompeur une photo ! Mon homme des bois (oui, le grand « bûcheron » avec une chemise à carreaux rouges sur la photo, l’autre « bûcheron » à chemise noire et blanche étant notre garçon de 17 ans) a de grands talents de photographe, et du coup, il a un don pour prendre des clichés de moi les plus flatteurs possibles, au point que quand je vois la photo, je n’en reviens pas : « c’est moi ça? Waouh, là je suis drôlement bien pour une fois ! » Alors que quand je passe devant une glace c’est plutôt un soupir du genre « Pffff, non mais je suis vraiment vieille là… Pffff je crois que j’ai pris du bide là… Pffff non mais regarde-moi cette tronche de crevée là… »
      Bon, à par ça tu as toute mon admiration la plus sincère parce que moi, si mon « bûcheron » (qui en vrai ne l’est pas du tout, c’était juste pour la photo) faisait des compliments aussi ostensibles sur une autre blogueuse, heu, disons que je serai peut-être un peu capable (un peu seulement) de lui renverser sur la tête ce que je suis en train de cuisiner (oeufs au plat, crème au chocolat, soupe de pois cassés, porridge, qu’importe du moment que c’est bien gluant !). Juste par mégarde hein, sans faire exprès (Grrrr !!!)
      Pardon…
      Bon allez, plein de bises bien amicales ma chère Grigounette, et très bon week-end à toi !
      Marie 🙂

  39. Ouille, je viens de me relire, les fautes d’orthographe piquent les yeux ! Bravo la prof qui dit toujours à ses élèves « Mais relisez-vous bon sang ! »
    Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

  40. Oh là là encore un de tes supers livres qui vient de rejoindre mon étagère de cuisine ! Je fais des envieuses tous les midis parmi mes collègues professeurs qui lorgnent sur mes petits plats ! Bravo à toi pour toutes ses superbes idées qui donnent envie de cuisiner sainement!

    1. Marie Chioca

      Comme je suis heureuse que mon ouvrage te plaise Alex :)! Et surtout, planque-les bien tes petits plats qui font envie aux collègues 😉
      Je te souhaite une très belle semaine (bientôt les vacances de février?)
      Marie

    1. Marie Chioca

      Je l’aime beaucoup aussi ce pain de mie, et je t’avoue qu’il est souvent sur ma table de petit dej’ ^^
      Bonne semaine à toi Stéphanie !
      Marie

  41. Une réflexion si vraie sur le triste hiver que nous avons… et la joie de la neige retrouvée ! Tes photos sont splendides, comme d’habitude, et cette recette de soupe me plaît énormément =)

  42. Le livre que j’attendais sans le savoir…. j’adore toutes les recettes pratiques et savoureuses. Que de bonnes idées pour nous simplifier la vie, notamment ces salades complètes qui cuisent seules.
    Je suis toutefois étonnée par la taille de certaines portions. Sont-elles adaptées à des personnes qui ont un boulot sédentaire ?
    Merci.

    1. Marie Chioca

      Oui, je t’assure, mais à condition de bien respecter le deal « pas de dessert » 😉
      Après, chacun a un appétit différent, alors ne te force surtout pas si tu cales…
      Bon week-end Kristou !
      Marie

  43. bonjour,
    Je l’ai, j’ai sauté dessus quand je l’ai vu… Et je l’ai lu, relu, rererelu. Tout me va. J’aime les petits « pignotages » comme ça.
    Merci pour toutes ces bonnes idées
    Fred

  44. Bonjour,

    Je viens d’acheter votre livre. J’avais cru comprendre que l’épeautre ne contenait pas de gluten pour les intolérants. Mais après avoir essayées plusieurs recettes du livre ( super bonnes soit dit en passant) je viens d’avoir de très fortes réactions PAS très glamour LOL. J’ai donc fait des recherches et j’ai vu qu’il y avait une différence entre l’épeautre hybridée ou pas ( ce n’est qu’après que j’ai vu le lien à la fin du livre pour en acheter ).

    Ma question est la suivante: Est ce que même cette farine non hybridée pourrait comme même me convenir?

    Si cela n’est pas le cas, pouvez vous me dire par quelle farine je pourrai la remplacer ? Car j’ai aussi commande votre livre sur les douceur à ig bas.

    J’ai l’impression que je n’arriverai jamais à concilies sans gluten et ig bas sniff

    1. Marie Chioca

      Alors je suis au moins sûre d’une chose : tous les épeautres contiennent du gluten MAIS le gluten contenu dans le petit épeautre et dans le grand épeautre non hybridé peut quand même convenir aux personnes qui sont légèrement intolérantes au gluten des céréales plus hybridées comme le blé ou de grand épeautre hybridé. C’est d’ailleurs mon cas…
      Mais dans votre cas, je ne sais pas, je pense que ça dépend du seuil de tolérance de chacun. Je suis vraiment navrée pour vous, car je ne vois pas vraiment par quoi remplacer la farine d’épeautre de mes recettes… Ce n’est hélas pas si simple…
      Bon courage pour tout, et encore désolée.

      Marie

  45. Bonjour Marie, félicitation pour votre livre! Super idée car, sans vous, pas de livres sur  » bien manger au boulot » sans les termes « healthy », « minceur »…(= La fille à la jolie « lunch box » sandwich 30gdepain2cornichons1blancdepoulet. A oui j’allais oublier, une pomme, pour être bien rassasiée!).
    Je ne sais pas si vous pourrez me répondre mais j’ai une question dont je ne trouve nulle part de réponse:
    Si je cuisine mon repas de midi à emporter( sandwich, cake salé…), combien de farine puis-je utiliser(Un peu près)? Je suis une jeune femme a l’activité physique modérée, avec un bon appétit;)… Je sais que vous n’êtes pas diététicienne mais je fais appel à votre expérience personnelle( j’ai vu votre « mug-cake repas » et ses 65g de farine)…
    Merci d’avance pour votre réponse
    Bise
    Lola

    1. Marie Chioca

      C’est une bonne question 😉
      On peut « survivre » avec environ 60g de céréales pesées sèches à midi, mais moi, à moins de 80g (voir 100g) je tourne de l’oeil grave. Ça dépend donc de chacun, il faut apprendre à bien se connaître, mais aussi adapter les apports en fonction de l’exercice que l’on fait 😉
      Bon week-end Lola 🙂
      Marie

  46. Et un de plus à ma collection ! je le trouve formidable, plein d’idées et de recettes que j’ai envie de tester !
    Bon, le truc c’est que je travaille souvent depuis chez moi et qu’au boulot en extérieur, je prépare justement des choses à manger qu’on déguste à midi le plus souvent… donc je n’ai pas vraiment l’occasion d’avoir à préparer une lunch box, cherchez l’erreur !
    Mais c’est juste pour dire à quel point je le trouve sympa pour qu’il rejoigne ma bibliothèque déjà bien fournie 😉
    Merci.

  47. Ca y est, je l’Aaaaaaaiiiiiii !!!!! J’étais sûre que mon chéri allait me l’offrir ! Bon, vu comme j’ai bieeeeen insisté, il aurait vraiment fait exprès de ne pas comprendre ! Donc hier soir j’ai improvisé une tourte la plus facile du monde avec un reste de poêlée de chou romanesco… Huuummm, j’ai déjà hâte d’être à ce midi !

    Cet ouvrage est une perle, une pépite, un indispensable. TOUT est fait et pensé pour nous simplifier la vie : on sait comment accompagner le plat pour qu’il soit équilibré, on a plein de variantes, on a TOUJOURS la taille du moule ou du plat utilisé (le truc essentiel, et qui pourtant manque dans tous les licres, sauf ceux de Marie Chioca)…
    Marie nous donne aussi des astuces (optimiser l’utilisation du four, congeler, décliner…)
    J’ai toujours préparé des lunch box, que je variais le plus possible, je n’ai jamais mangé de salade de riz au thon car je déteste ça, mais il n’empêche que mes lunch box étaient toujours nos restes du repas précédent, donc nous mangions deux fois la même chose… ce qui n’est pas grave ni déplaisant, mais là je vais vraiment avoir plaisir à cuisiner spécialement POUR les lunch box !
    Je suis vraiment admirative de ton travail, Marie, tu fais un boulot fabuleux, tu vis tes recettes, tout est bien expliqué, tu te mets vraiment à la place de tes lecteurs, en détaillant tout, en donnant TOUTES les infos essentielles (j’insiste, mais vraiment, ça m’horripile quand on ne sait pas quelle taille de moule utiliser…), tes photos sont magnifiques, tes recettes sont pleines de bonne humeur et de gourmandise bref, ne change rien, tu es parfaite !
    Je suis déçue de savoir que ton prochain livre ne sera pas pour moi ! Vivement le suivant ! 🙂
    As-tu une séance de dédicace prévue prochainement ?
    Grosses bises

    Merci pour tout !

    1. Marie Chioca

      Ohlàlà, la circonférence de mes chevilles en a pris un coup là 😉
      Merci in-fi-ni-ment, si un jour j’ai besoin d’un « commercial », je t’embauche parce qu’à te lire, j’ai envie de l’acheter tout de suite ce livre (ah, zut, c’est vrai, je l’ai déjà en 15 exemplaires chez moi ;))
      Plein de bises, et très bon week-end à toi Grigounette,
      Marie

    1. Marie Chioca

      Dans ce livre là, il me semble que oui (au pire, certaines recettes ont un IG moyen, mais aucune n’a d’IG élevé).
      Bonne après-midi à toi KarineKa 🙂
      Marie

  48. Bonjour Marie je voulais acheter ce livre pour ma fille, mais elle est intolérante au gluten. par quoi remplacer l épeautre pour la pâte brisée?. car il lui faut aussi renoncer aux recettes à base d orge et d avoine. *Dommage car le concept est alléchant et très inventif. Peut être avez vous écrit des livres de recettes sans gluten. et sans remplacer les farines au gluten par de la farine de riz ou de mais /comme le font vos collègues/ alors que ces 2 farines sont contre indiquées pour la santé à cause de leur IG élevé. c est un véritable crève cœur pour moi de ne pas pouvoir l aider à choisir de manger le meilleur pour sa santé.
    merci par avance. Françoise

    1. Marie Chioca

      Chère Françoise, moi en toute franchise je ne suis pas très douée en cuisine sans gluten, mais mon éditeur Terre Vivante a lancé tout dernièrement une collection formidable sur le sujet : les livres sont écrits par Frédérique Barral, la directrice de NIEPI, et il y a encore plein d’autres titres à venir sur le « sans gluten »… Je suis sûre que ces ouvrages-là seront plus utiles à votre fille que les miens.
      Bon courage à elle, et merci pour ce gentil petit mot 🙂
      Marie

  49. bonsoir Marie
    A mon cours de reliure cet après-midi, j’avais un petit creux (l’heure du goûter…) et pensais à un bon thé avec des douceurs. Un petit tour dans ton dernier livre : les petites madeleines cuisinées en 2 temps 3 mouvements étaient moelleuses à souhait. Encore et toujours un grand merci pour tes recettes. Je n’ai pas mis de zest mais 3 gouttes d’huile essentielle de citron.
    Lait d’amande fait dans la foulée également. Fin d’après midi productive.

    1. Marie Chioca

      Merci Nathalie pour ton petit mot si gentil et plein de gourmandise 🙂 Un cours de reliure? J’ai affaire à une artiste je vois 😉
      Je te souhaite une très belle journée !
      Marie

  50. Chère Marie, çà y est c’est fait, comme toutes tes admiratrices j’ai complété ma collection de livres ‘Marie Chioca’ et il ne reste pour ainsi dire que tes livres dans ma cuisine! Tu as changé ma vie et refait de ma cuisine un lieu de nouvelles expériences et de satisfactions au quotidien car moi qui aimait déjà la bonne cuisine mais qui y renonçait petit à petit pour toutes les raisons que l’on a à 50 ans (prise de poids, ménopause, fatigue de chercher sans succès de recettes adaptées à un ‘manger sain et ludique’, etc…) je suis plongée dans tes livres tous les jours en attendant le week-end pour préparer de bons petits plats dont mon mari et moi nous régalons jour après jour! Car lui aussi est un adepte de ta cuisine! J’ai hâte de recevoir les deux autres que j’ai commandé mais d’ores et déjà j’ai réalisé plusieurs recettes pour emmener au boulot et c’est top. Merci encore ! Excellente journée à toi et ta « petite » famille! Sophie.

    1. Marie Chioca

      Que je suis touchée Sophie, merci infiniment pour ce message tellement sympathique et encourageant !
      Je te souhaite une très belle journée (et une bonne continuation à prendre bien soin de toi ! :))
      Marie

  51. J’ai testé ce midi tes cookies repas avec une soupe maison, c’était délicieux!! Je n’avais pas prévu de tous les manger car j’avais un bon bol de soupe pour accompagner puis un fruit et un laitage. Mais je n’ai pas eu besoin du laitage, ils sont bien rassasiants!

    La prochaine fois je les accompagne d’une petite salade pour changer 🙂

    1. Marie Chioca

      Je suis heureuse que tu te soies régalée Dey, mais en tout cas, tu as tout à fait raison, en cette saison la soupe nous fait plus de bien que les crudités 😉 J’ai souvent entendu dire qu’en hiver, les crudités refroidissent notre corps et nous fragilisent un peu contre les virus et infections de toutes sortes. Mais je ne sais pas ce que ça vaut…
      Bonne après-midi à toi 🙂
      Marie

  52. Bonjour Marie,

    Je retente de poster un commentaire; je ne sais pas pourquoi, ils passent à la trappe…

    En gros, je vous y remerciais de m’avoir sauvée de 20 ans de troubles alimentaires! Grâce à vos recettes, je redécouvre le plaisir de me régaler en maintenant mon poids (je n’ai pas vraiment besoin de maigrir ) et en sortant du cycle infernal compulsions-restriction avec comportements divers destructeurs … J’ai quasiment tous vos livres, je ne cuisine plus que « Marie Chioca », mange des gaufres au petit-déjeuner et ai retrouvé le sourire. Un immense merci, donc!

    Concernant ce livre-ci, j’ai déjà testé pas mal de choses mais je décerne la médaille du plaisir gourmand-calant aux cookies salés. Faute d’olives, j’ai utilisé deux petits abricots séchés et quelques noix…et je ne m’en remets pas!

    Merci encore pour votre talent et votre humour!

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup chère Kaki pour ce si gentil commentaire qui me touche beaucoup ! Effectivement, je l’ai retrouvé par hasard au milieu des spams (j’en reçois un millier par jour, il m’est hélas impossible de tous les trier) mais maintenant que j’y ai répondu et que je vous ai coché comme « non spam » vous ne devriez plus avoir de souci pour m’écrire.
      Merci beaucoup pour votre persévérance ! 🙂
      Marie

  53. Bonjour ! Je suis en panne d’inspiration pour mes repas au bureau, j’ai pas le temps (et pas envie) de passer 1h en cuisine le soir pour me faire mes repas du lendemain, et surtout surtout je mange sans gluten mais voudrais manger sain malgré tout car les recettes sans gluten sont souvent ig ++++ (Maïzena, farine de riz blanc etc)
    En tant qu intolérante ça vaut le coup d’acheter votre livre ? Merci pour votre réponse !
    Juliette

    1. Marie Chioca

      Hélas Juliette, en toute franchise je ne suis pas sûre que vous y trouviez votre bonheur car beaucoup de recettes contiennent de l’épeautre…
      Vraiment désolée, et bon courage !
      Marie

  54. Ca y est, IL est arrivé hier. Pour l’instant je réjouis mes yeux en observant attentivement ces magnifiques photos, je le feuillette en commençant à saliver devant des recettes prometteuses. Prendre le temps, de choisir, de projeter…Un pur moment de plaisir, avant même d’avoir commencé à cuisiner! (Mais je sais qu’en plus les recettes seront délicieuses, et validées par toutes la famille ce qui n’était pas gagné- nous avons déjà le tome « cuisiner avec ses enfants ») Merci beaucoup!!! Petite question de fille: d’où proviennent les petits sacs repas à pois stp? Ps: tu dois avoir un sacré lot de petites cuillères et petites serviettes à présent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *