Aujourd’hui, pas de photos les gars…

image_pdfimage_print

{ Aujourd’hui, pas de photos les gars *… }

Courge Buttercup juste rôtie au four avec des noix,

du cantal et du lard fumé…

 ♥ Sans Gluten ♥ IG moyen ♥

 

{Edit du 30/11 : Presque une semaine après la publication de ce post, j’ai enfin réussi à faire quelques photos et je viens de les ajouter… C’est quand même plus sympa comme ça}

Icourge buttercup rotie au four l y a des jours, comme ça, où il faut essayer de rester caaaalme… Mâhâââ.

Hier soir tard, j’ai pétri un magnifique pain de seigle au cantal et aux noix pour le blog. Il faut quand même savoir que le seigle dans les pâtes à pain, ça colle (ah ah, « ça colle », quel euphémisme !), il était tard, j’étais fatiguée, et je me suis battue avec cette pâte en pensant à Louis de Funès dans « Rabbi Jacob », quand il a quelques petits soucis à l’usine de chewing-gum (on a les références qu’on peut, les miennes sont toujours très intellectuelles et hautement élitistes, j’avoue).

Ce pain, je l’ai façonné avec amour en lui donnant une jolie forme de marguerite campagnarde, puis il a levé une nuit entière au frais, histoire de gagner en arômes et en élasticité. Je me suis endormie en rêvant d’avance à sa mie légère, à sa croûte dorée, à sa saveur rustique et tellement gourmande…. Dès le saut du lit, je l’ai enfourné (c’était un pain cocotte), puis j’ai attendu avec impatience de découvrir le merveilleux résultat, me pourléchant les babines d’avance tant ça sentait bon dans la maison, et me réjouissant de partager avec vous cette super recette. Ça faisait comme un léger bruit de pop-corn dans le four mais bon, ça ne m’a pas affolé plus que ça. J’aurais dû.

Parce que voilà, quand j’ai soulevé le couvercle de la cocotte sur le coup de 8H30 du mat’ (déjà un appareil photo à la main, prête sur les starking blocks pour shooter mon pain sous toutes les coutures), tadaaam, j’ai découvert que le revêtement intérieur en émail du couvercle de la cocotte s’était complètement décollé et micro-fragmenté à la cuisson, et que des milliers de petits éclats blancs pointus et tranchants s’étaient incrustés partout dans la croûte. Gârgl.

J’ai reposé mon appareil photo.

Là dessus, et je ne blague pas, le courant de la maison a sauté.

Après maintes recherches, il s’est avéré que c’était mon lave-vaisselle qui pétait les plombs à son tour. Impossible de le rebrancher sans que le disjoncteur ne saute, et j’avais déjà deux vaisselles de retard au moins vu que dans l’évier qui débordait, je ne savais déjà plus où me laver les mains (je galère un peu -beaucoup- avec un livre compliqué en ce moment, d’où cette consommation surprenante de saladiers, fouets, bols de robot, etc.râââh.)

Je me suis donc attelée, résignée, à 1H20 de vaisselle à la main (au gel douche bio, la vaisselle, parce que je n’avais pas assez de produit), en cogitant pour savoir si j’allais baisser les bras (et rester une semaine de plus sans rien mettre sur le blog), ou trouver vite-fait un Plan B pour ne pas vous laisser sur votre faim. Car la matinée avançait drôlement…

Là dessus, effarée de voir la quantité de vaisselle que je venais de laver, je me suis mise à ricaner en pensant qu’il ne manquerait plus que le lave-linge tombe aussi en panne, vu que j’ai au moins cinq ou six machines de retard suite à ce gros surmenage côté travail (dans une famille de huit personnes, « oublier » le linge deux ou trois jours ça pardonne pas…). Je vous rassure, le lave-linge n’est pas tombé en panne, parce que là, ça serait quand même un peu fort. Mais… le téléphone a sonné, et c’était le réparateur de la chaudière -que j’attendais depuis 3 semaines- pour m’annoncer qu’il serait là dans 15 min histoire de changer une pièce en commande qu’il venait de recevoir (ah, parce que oui, je vous ai pas dit mais on a aussi la chaudière en panne… et aussi un ordi, et aussi le four en « semi-panne », enfin, bref). Vous ne voyez pas le rapport avec le linge ? Moi si. Je l’ai vu tout de suite en raccrochant, le rapport, parce que, à côté de la chaudière, il y a un énooorme lave-linge 9kg. Et devant ledit lave-linge, il y quatre monstrueuses caisses de linge qui vomissent dans la buanderie une quantité effroyables de draps, de chaussettes, de joggings pleins de boue, etc. et que ces caisses – ainsi que tout ce qui ne rentrait plus dans lesdites caisses depuis deux jours-, il a fallu le faire « disparaître » avant que le dépanneur ne débarque et ne fasse une attaque d’apoplexie.

Courge Buttercup
Une forme ronde légèrement aplatie, une peau vert foncé striée de marbrures plus claires, une chair jaune-orangé tenant bien à la cuisson… Voici la délicieuse courge Buttercup.

J’ai donc, abracadabra, planqué mon Himalaya de linge sale sous la grande table du auvent, puis mis une nappe (ça fait très naturel n’est-ce pas, à cette saison où plus personne ne mange dehors) en me promettant !%# !!! de ne plus jamais me laisser à ce point déborder parce que c’est vraiment la honte de devoir camoufler en toute urgence 300 kg de linge sale comme un braconnier qui planquerait en mode panique l’ours qu’il vient de flinguer avant que le garde-chasse ne débarque (300kg, j’exagère peut-être un peu, j’avoue que j’avais pas trop le temps de peser hein, et comme de toute façon c’est pas une recette tout le monde s’en fiche…)

Là dessus, je me suis dit, courage Marie, il est 10H, je n’ai « que » deux heures de retard sur mon timing habituel pour prendre des photos, alors je vais juste préparer mon repas de midi et le photographier pour le blog. Comme ça, au moins, pour une fois, ça sera une recette simple et vite faite pour tous les jours (et je sais que beaucoup d’entre vous aiment bien ça aussi).

J’ai donc préparé une courge de façon très sympa, comme j’aime bien le faire depuis quelques temps : rôtie au four avec des petits oignons, des morceaux de jambon cru fumé, mais aussi des noix et du cantal pour ne pas rester frustrée. Humm, quel bonheur, ça sentait bon comme tout et ça commençait même à me consoler pour le coup du pain de seigle fourré aux éclats d’émail.

Et là, juste au moment de prendre ce plat en photo, le ciel, déjà gris, s’est brusquement assombri, que dis-je plombé à moooooort… et des trombes d’eau se sont mises à tomber. Il ne faisait plus gris dehors, mais carrément gris foncé, voire… euh, anthracite ?, enfin vous voyez un peu le truc.

Donc, voilà, je n’ai pas pu faire la moindre photo de mon plat. Je me suis assise devant avec une fourchette, et je l’ai rageusement attaqué, là, sur le coup des 11H30, avec un ballon de bon petit pinard bio qui m’a quand même franchement fait du bien (à consommer avec modération gnagnagnablabla…).

Mais comme je suis très têtue, je vais quand même vous la poster cette recette, histoire de ne pas me laisser abattre… et puis si demain ou lundi j’ai le courage (et en espérant qu’entre temps le grille-pain ne sautera pas au plafond, que le frigo ne fera pas pipi dans la cuisine, que le congel n’affichera pas « + 20°C », qu’une fumée noire ne sortira pas de mon blender ou que sais-je encore…), je recommencerai ce plat pour prendre des photos, et je les ajouterai ici. Ça vous va ? Et si je n’ai pas le courage, vous aurez quand même au moins déjà la recette 😉

{Edit du 30/11 : Bon, ben, entre temps je me suis en plus fait une entorse, ce qui ne va franchement pas simplifier ma vie pour les trois prochaines semaines 😉 Aaah, cette fameuse « loi des séries »… Merci à ma grande fille qui m’a beaucoup (beaucoup !) aidé à faire ces quelques photos malgré mes béquilles !}

Juste une petite précision : il s’agit bien là de courge « Buttercup », et non « Butternut ». Ce n’est pas une faute de frappe d’un auteur culinaire en train de disjoncter au rythme de ses appareils ménagers, non, la Buttercup c’est une courge vert foncé un peu aplatie, comme vous (ne) pouvez (pas) le constater sur mes * !!!#8 ! de non-photos…

La chair de cette cucurbitacée (vous avez vu, j’ai écrit « cucurbitacée », ça fait savant, ça fait instruit, ça fait la fille qui étale sa science et pourtant, c’est justement parce que je suis ignare et que je ne sais pas si c’est une courge ou un potiron. Au moins, avec « cucurbitacée » je ne prends pas de risque et tout le monde est content… j’aurais dû faire de la politique moi, pas de la cuisine…), la chair de cette cucurbitacée disais-je est un peu plus épaisse que celle du potimarron, et son parfum moins sucré mais très agréable. Personnellement, c’est une de mes courges cucurbitacées favorites avec la « Bleue de Hongrie », la « Marina Di Chioggia » et le potimarron « Kabocha »… Bon allez, je me tais enfin, et vous savez quoi ? Je vais plonger sous la table du auvent pour brancher une machine de linge.

 

*(Mais c’est affreux, du coup je me suis lâchée sur la tchache)

courges vertes et bleues
A gauche, des Patidous. Au centre de la photo une Buttercup (une autre non entamé au fond sur sa gauche). Au fond juste à droite, une Kabocha, sorte de potimarron bleu-vert. Tout à droite une Bleue de Hongrie. Toutes ces cucurbitacées présentent une chair très épaisse à la cuisson, c’est un vrai délice…

 

planches-arabesques copie-2

Ingrédients pour 2 à 3 personnes (en repas principal, sinon, 4 personnes au moins en accompagnement)

Préparation : 10 min

Cuisson : 30 min

_dsc0468-2-2

 

  • 1kg courge buttercup d’environ 1kg
  • 100g de lard (maigre) ou de jambon fumé de montagne (de type Speck, bacon artisanal, etc…)
  • 100g de cantal Entre-Deux
  • 1 oignon
  • 100g de cerneaux de noix fraichement décortiqués
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à café rase d’origan
  • Une boîte de 800g de tomates pelées
  • Poivre du moulin

 

Préchauffer le four à 180°C, chaleur tournante.

Ouvrir la courge en deux avec un couteau lisse et assez tranchant (jeter le pédoncule et les graines) puis y découper des « croissants ».

Découper le speck en gros lardons et l’oignon en petits cubes. Râper le cantal. Rincer les tomates pelées sous l’eau claire, puis les découper en gros morceaux. Bien brasser avec tous les autres ingrédients dans un saladier, puis répartir dans un plat de four assez grand (ou une lèchefrite) car les tranches de Buttercup ne doivent pas trop se chevaucher pour bien dorer.

Enfourner 30 min, puis servir aussitôt avec une salade.

planches-arabesques copie-2

 

Courge bleue de Hongrie
Courge Bleue de Hongrie (ou potiron bleu de Hongrie? On demande un spécialiste dans la salle !)

 

400_F_6263345_vRDBuJwxbOARAZKDYeZXKynHE9pcEoIz

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

136 grains de sel sur “Aujourd’hui, pas de photos les gars…

  1. Coucou Marie jolie,
    Ça a l’air terrible dommage que je sois en train de refaire les frites de butternut là maintenant… mais promis bientôt. (Tu as mangé tout le cantal pour te consoler 😉? Il n’est pas dans la recette) je meurs d’envie de goûter cette nouvelle courge et la courge chioca.
    Bises, courage et mécanique…!

    1. Marie Chioca

      Faut croire que j’avais tout mangé avant de terminer la recette (mais il ne faut jamais grignoter entre les repas, hum hum) ^^
      Je viens de corriger, merci beaucoup, et plein de bises Pandore 🙂
      Marie

      1. Je ne veux pas faire ma casse-pieds (enfin si je veux bien, mais pas avec toi quand même) mais tu en mets combien du Cantal ? (en vrai, j’abuse parce que je pense que je pourrais bien faire ça au jugé…!).
        Dis-donc je viens d’aller voir à quoi ressemble une courge Marina di Chioca, c’est incroyable, comment tu épluches ça ??! J’en reste toujours à la Butternut parce qu’une grosse citrouille c’est trop gros pour nous et que je n’aime pas le potimarron, mais tu m’as donné super envie d’en essayer d’autres. (et tu es la bienvenue pour nous donner plein de recettes de courges.)
        Plein de bises Marie ! prudence avec l’électricité, hein !?

        1. Marie Chioca

          Merci ! J’ai corrigé, heureusement que tu es mon oeil de lynx 😉
          Plein de bises ma Pandore (et pas de soucis pour les recettes de courges, je suis une grande « fan » moi aussi !)
          Marie

          1. Marie Chioca

            PS : La courge « marina di chioggia » (et non « chioca » ^^) est un peu casse-pied à peler, mais en fait, je coupe des tranches pile-poil dans les « sillons », puis je les pèle à l’économe, comme on le fait aussi par exemple avec la courge musquée.
            Tu as vu, elle a de la gueule hein, celle là? On a du mal à dire si elle est très belle ou horriblement moche, mais au moins elle ne laisse pas indifférent ^^

  2. Sans photos, c’est comme dans les histoires qu’on raconte aux enfants, on prend le temps d’imaginer les couleurs, les odeurs et les saveurs et ma foi à ça a l’air drôlement bon ! Ultra simple en plus… Parfait !

  3. Rho, Marie, mais ça a l’air délicieux !!! (si, si, j’ai l’eau à la bouche rien qu’à lire la recette, c’est un signe ! )

    Sinon, pour le reste, à part te dire que je compatis et te souhaiter bon courage, je ne peux hélas pas faire grand chose pour toi… Pour le coup, tu cumules un peu trop, ma pauvre Marie…

    Allez, je te fais plein de bises qui mettent du baume au cœur !
    Ma’

    1. Marie Chioca

      Tu vas rire Ma… Hier soir je me suis fait une entorse !!!
      Voilà, donc maintenant, en plus je suis dans le canapé la patte en l’air… Géniaaal! !
      Plein de bises en tout cas, et merci pour ta gentillesse 🙂
      Marie

  4. Oh ma pauvre ! Je compatis… Je déteste lorsque je passe du temps à cuisiner, que j’y mets tout mon cœur, que je m’applique, que j’utilise de bons produits… et que tout est gâché à cause d’un caprice de four ou d’un plat émaillé !
    Cela dit, le coup de l’email qui saute je l’ai déjà eu : ma cocotte Le Creuset s’est vexée que je veuille l’utiliser pour faire du vulgaire pop corn, et tout l’email du fond à sauté partout dans la cuisine, avant que je mette les grains.
    Ce bon pain au Cantal et aux noix m’avait l’air absolument alléchant… Bien dommage qu’il soit parti à la poubelle.
    Demain j’achète une buttercup et je fais cette recette !

    1. Marie Chioca

      Ça alors, moi j’avais mis ça sur le compte du fait que c’était une cocotte « pas chère » achetée dans un bazar… et je n’aurais jamais pensé qu’il puisse y avoir un souci avec une « Le Creuset » !
      C’est en tout cas la première fois qu’un tel truc m’arrive, alors que j’ai cuisiné toute ma vie avec des cocotte en fonte…
      Bonne soirée à toi Stéphanie!
      Marie

  5. Merci Marie pour ta tchache toujours aussi vivante … Mais un post sans photo m’a tellement étonné que je pensais plutôt à un bug informatique de ma box !
    Bon courage pour tes bugs de machines … Et merci pour ton blog et tes livres si sympathiques !

    1. Marie Chioca

      En plus, là, pour arranger les choses je viens de me faire une entorse ^^
      Bonne soirée à toi en tout cas, et merci pour ton gentil petit mot 🙂
      Marie

  6. Chère Marie
    Te lire de bon matin quel régal. Dommage pour le pain.
    Pour la courge recette notée.
    Je suis libre : pas de mari, pas de petits enfants, je peux venir t’aider à charger les machines ou repasser.
    COURAGE. Amitiés

    1. Marie Chioca

      C’est tellement gentil 🙂
      En plus, je me suis faite une entorse hier soir… Donc je suis au lit, le pied en l’air. Mais un de mes fistons est resté avec moi pour m’aider quelques jours, c’est un amour. Après, j’espère que j’aurais moins mal et que je pourrais au moins me déplacer avec les béquilles.
      Bonne soirée Toussaint !
      Marie

  7. Bonjour Marie,
    si je comprends bien le buttercup ne se pèle pas, comme le potimarron ?
    Je te souhaite des journées à venir, un peu moins … rock and roll ;), et je compatis… Mais n’aie crainte, un jour tu passeras d’une lessive par jour à 2 par semaine : éh, oui, à 3, une machine à laver de 8 kgs, prévue pour une famille de 5, est un peu au chômage !

    1. Marie Chioca

      J’appréhende tellement ce moment là… du coup, là je ne me plains pas ! 😉
      Pour répondre à ta question, cette courge ne se pèle pas, en tout cas moi ça me va bien comme ça.
      Bonne soirée Frédérique !
      Marie

  8. Ah ! c’est sûr, il y a des jours où l’on se dit qu’il aurait été préférable de rester au lit ! Mais c’est oublier que tu es une battante avec une faculté d’adaptation phénoménale. Bravo !
    Quant à la cucurbitacée présentée, je ne l’ai encore jamais testée et du coup j’ai hâte.
    Je te souhaite une vraie belle journée.

    1. Marie Chioca

      La « battante » vient de se faire hier soir une grave entorse, et du coup, là je suis en mode « serpillère sur le canapé »… aussi bien côté physique que moral 😉 Mais bon, ce ne sont que de tous petits soucis, ça va aller !
      Bonne soirée à toi Zévelyne 🙂
      Marie

      1. Oh ! Zut alors. Garde le moral : un bon bouquin, un p’tit carnet pour noter toutes tes idées pour tes futures créations, un planning avec le partage des taches de tous les membres de la famille (lessive, vaisselle, ménage …), un petit remontant (thé ou autre …), quelques saines gourmandises, du repos et tu seras bientôt de nouveau d’attaque !
        Bon courage.

  9. Marie, quel plaisir de te lire de bon matin.
    Quand ça commence à ne pas vouloir le faire, c’est terrible.
    Mais tu as une jolie façon de raconter tes mésaventures, tu me fais sourire.
    Merci pour la recette, très tentante.
    Je te souhaite un bon week-end, bises.

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup Carole 🙂
      Oui, ce fut un très bon week-end… jusqu’à l’entorse d’hier soir ! Enfin, le bon côté des choses c’est que là je suis bien obligée de me reposer un peu…
      Bonne soirée à toi !
      Marie

  10. Non mais Marie il faut que tu écrives une pièce…un one woman show !!! En plus ça pourrait mettre du beurre dans les épinards-courge-pain de seigle…parce que vous allez avoir des frais ce mois-ci semble-t-il 😉 Car malgré tous ces malheurs je n’ai pu m’empêcher de sourire (et je me suis retenue de rire uniquement par compassion !!!) Merci de nous rappeler qu’il y a plusieurs manières de prendre les choses et que tu as choisie la bonne!

    1. Marie Chioca

      Tant mieux si cela t’a fait sourire 🙂 Bon, je t’avoue, j’essaye encore de voir le bon côté des choses même si depuis ce week-end, ça ne s’est pas franchement arrangé (une entorse, faite hier soir en forêt, et j’ai dû marcher 3km « dessus » pour pouvoir rentrer chez moi…)
      Bonne soirée à toi ! (pour moi, c’est canapé, canapé, canapé…)
      Marie

    1. Marie Chioca

      La chaudière est réparée.
      Le lave-vaisselle aussi depuis tout à l’heure…
      Et moi hier soir je me suis faite une entorse 😉

      Voilà, ça continue, c’est tout…
      Plein de bises ma Steph 🙂
      Marie

  11. Tout d’abord merci pour cette histoire drôle (euh un peu grinçante désolée ;-)) qui met de la bonne humeur chez la lectrice que je suis, je sais ce n’est pas sympa de rire des mésaventures des autres, mais c’est si bien écrit !! 😉
    Je ne connais pas et n’ai pas de butterCup mais une butterNut justement, donc je vais quand même (peut-être si j’ai le temps et l’envie) tester avec ce que j’ai, merci beaucoup pour la recette !!
    Bonne journée et bon WE !

  12. Bonjour Marie, mais dis donc c’est épique chez toi en ce moment ! J’imaginais bêtement un énième caprice du four. Je pense qu’un vilain méchant troll habite dans ta cave et prend un malin plaisir à détraquer tous des appareils. C’est sûrement parce qu’il est jaloux de toutes les bonnes choses que tu cuisines à longueur de temps. 😉
    Bises et bon courage, parce que là il en faut une bonne dose !

    1. Marie Chioca

      Il m’en faut encore plus depuis hier soir, parce que là je viens de me faire une entorse et je suis complètement immobilisée… Patience !
      Bonne soirée à toi Marion 🙂
      Marie

      1. Bah alors ? C’est le troll qui t’a fait un croche-pied !
        Repose-toi ! Quand tout part en c***lle comme cela, ça veut dire STOP ! du calme !
        Tu n’as plus qu’à mettre ta tribu à contribution : corvée de vaisselle, lessive et chouchoutage de maman Chioca qui en a bien besoin. <3 <3 <3 prends soin de toi.

        1. Marie Chioca

          Voilà, c’est ça, le Troll m’a fait un croche-pied hier en forêt (sans rire, mon pied a glissé, j’étais en train d’escalader une clôture pour éviter des vaches qui étaient pourtant super paisibles 😉 Quelle nouille ! ^^

  13. Miam ça donne envie comme d’hab !!!
    Sinon je vais pas te rassurer mais je viens de changer le frigo et l’ordi et le sèche linge donne des signes de faiblesses … Et le linge oh my God entre les trombes d’eau et la flemingite , c’est la cata … heureusement que je peux fermer la porte de la buanderie …
    Merci Marie Bises

    1. Marie Chioca

      Moi aussi je peux fermer la porte de la buanderie (gnak gnak gnak) et c’est bien ça le souci 😉
      Si on avait le tas de linge au milieu de la cuisine, je crois que ça nous motiverait plus ^^
      Bonne soirée Louicie !
      Marie

  14. Coucou Marie,
    il y a des fois où rien ne va et c’est vrai que l’humour aide beaucoup dédramatiser la situation.
    Je souhaite que tout rentre très vite dans l’ordre.
    Et puis sans les photos, on fera travailler notre imagination et notre créativité.
    Même comme ça, cette recette est des plus alléchantes.
    Bon courage et bonne journée
    Kali

    1. Marie Chioca

      Merci Kali !
      Si j’y arrive cette semaine, j’aimerais quand même beaucoup mettre une photo, mais là, en plus, je viens de me faire une entorse alors ça complique les choses…
      Gros bisous !
      Marie

    1. Marie Chioca

      Alors là, vraiment je ne sais pas du tout… C’est frustrant !
      Peut-être un de mes enfants a-t-il fait tomber ce couvercle en faisant la vaisselle, et cela aurait peut-être fragilisé l’émail? Mais ce n’est qu’une supposition, car tous clament leur innocence 😉
      Bonne soirée Cécile,
      Marie

  15. Dès que mon poignet sera assez fort pour trancher ce buttercup, j’envoie une photo ! Les pannes qui s’enchaînent, je connais. Dans la foulée, la télé, le kenwood et la chaîne haute fidélité. Complètement foutus ! Bonne journée et courage !

  16. j’adore ce post!!!!!!
    désolée pour tous ces malheurs mais c’était gai à lire
    quand à la recette sans photo ben c’est pas grave ça nous laisse l’imaginer!
    ça a l’air très très bon!
    beau week-end!
    besoin d’aide pour le repassage??? 😉

  17. Merci Marie pour cette recette, bon courage à toi pour tout ce que tu entreprends. Mais dis donc pends quand même u peu de temps pour toi, te reposer, te ressourcer et souffler sinon tu vas toi aussi disjoncter!
    Bisous et vraiment on est avec toi via ce blog (c’est malheureusement tout ce que je peux faire de Metz pour t’aider)

    1. Marie Chioca

      Ben voilà, ça y est, je vais pouvoir me « reposer » tout mon soûle vu que je viens de me faire une entorse ^^ Ce ne sont que des tout petits tracas tout ça, il faut juste un peu de patience…
      Plein de bises ma chère Mamoune, et bonne soirée à toi (et merci pour ta gentillesse !)
      Marie

  18. Merci Marie pour cette recette postée contre vents et marées.
    C’est ce qui s’appelle ne rien lâcher !
    J’espère que tous ces soucis seront bientôt des souvenirs.

    Bon courage pour ce nouveau livre.

    1. Marie Chioca

      J’espère aussi attaquer bientôt une « série » moins bramquignolesque de mon existence, même si au fond, ce ne sont pas des très gros soucis tout ça !
      Bonne soirée à toi Valou 🙂
      Marie

  19. Merci !!! pour ce moment de sourire bien que je compatisse à ton désespoir devant tant de linge, vaisselle… En retard.
    Et merci pour tes livres, ton blog, ça fait du bien !!!

    1. Marie Chioca

      Et là, avec l’entorse que je viens de me faire hier soir, ça ne va pas s’arranger… Mais ne t’en fais pas, ce n’est pas du « désespoir » : en général je rouspète un peu sur le coup et puis ça va… 😉
      Bonne soirée à toi Sarah 🙂
      Marie

  20. Et bien la loi des séries ça existe et j’y crois, car il y a 5 jours mon hachoir électrique m’a pété au nez, avant hier mon four (pendant la cuisson de mon pain intégral) à fait sauté les plombs et depuis les résistances ne fonctionnent plus (moi qui avait des envies de butternut au four et aussi en gâteau), et hier au petit matin mon ordi (3 ans) est mort par la carte graphique (tout noir). Voilà, du coup on a des idées pour Noël… bon courage à vous.

  21. Bonsoir Marie.
    Bon courage pour tenir bon face à cette avalanche de dysfonctionnements…La recette me tente bien, je vais chercher par quoi remplacer le fromage (pour cause d’intolérance aux produits laitiers). Grâce à vous, j’ai appris l’existence de plein d’autres cucurbitacées (injure préférée d’enfant1 depuis que je lui ai lu ce billet…).

    1. Marie Chioca

      Tout simplement sans fromage, c’est bon aussi, pas de souci, je l’ai déjà fait 😉
      Bonne soirée Normandimage !
      (« Cucurbitacée », ça fait très « injure du Capitaine Haddock » je trouve ;))
      Marie

  22. Courage ! Pour tes lessives, ton four, ta cocotte, pour tout !
    Et un grand merci pour la recette, je me demande comment tu as fait pour écrire autant alors que le temps te manquait autant !

  23. Bonsoir Marie,
    Pouvez-vous me dire où trouver le moule angel cake , je ne veux pas d’aluminium , j’imagine que vous en avez un en inox ! je ne trouve rien sur internet….
    Merci d’avance .
    Nadine

    1. Marie Chioca

      Le mien contient quand même de aluminium je pense (à vérifier)… Mais comme je ne m’en sers que 4 ou 5 fois par an, ça ne me fait pas souci. Ce qu’il faut éviter, c’ets de cuisiner tous les jours dans une batterie de cuisine en alu, comme le faisaient nos mamans et nos grands-mères.

      Bonne soirée à vous Nadine,
      Marie

    1. Marie Chioca

      Ce ne sont que de toutes petites épreuves ça, pas de souci Anicette 🙂
      Bonne soirée à toi, et merci pour ton gentil petit mot !
      Marie

    1. Marie Chioca

      Il me semble que tu pourrais la réaliser avec une autre variété de courge à chair un peu épaisse Pat, pas de souci !
      Bonne soirée à toi !
      Marie

  24. HUUUUM Buttercup ! Ma courge préférée de quand j’étais ado ! je n’en ai jamais remangé depuis, et impossible d’en trouver sur les étals par chez moi (pourquoi, je ne sais pas).
    Du coup j’ai trop envie maintenant !

        1. Marie Chioca

          Envoyez-moi votre adresse perso via le formulaire de contact de mon blog (comme ça je serais la seule à la voir) car je suis en train de faire sécher des graines de buttercup et il y en aura probablement un peu trop pour mon seul potager 😉

  25. J espère que tout est rentré dans l’ordre…. Au propre comme au figuré. Et que vous avez eu un peu de temps pour souffler. C’est sympa les petites recettes vite faite . J adore. En attendant de vous lire j’ai encore fait quelques recettes glanées dans vos livres. Des petites crèmes vanille chocolat. Des salades detox . Du pain de mie. Ah quels petits bonheurs. Merci

    1. Marie Chioca

      Euh, c’est rentré dans l’ordre couçi couça, vu que je viens de me faire une entorse (ça ne s’invente pas ;))
      Au moins comme ça je vais me reposer un bon coup !
      Bonne soirée Ginny 🙂
      Marie

  26. Don’t worry Marie, bien que tes photos parlent tout le temps d’elles mêmes, te lire est juste un pur plaisir, comme à chaque fois !
    Je t’envoie un peu de mon soleil alsacien de ce matin, cette lumière naturelle tant chère à nos prises de vues 🙂
    Good luck, gros M…. pour la suite !
    Plein de bises,
    Sandy <3

    1. Marie Chioca

      Merci ma Sandy 🙂
      Comme entre temps je me suis fait une entorse, j’ai enfin pu prendre quelques minutes pour visiter les sites des copines et j’ai vu que cet été tu as fait un gros « break ». Du coup, j’espère que tu vas bien et que c’était juste pour prendre de vraies vacances 🙂
      Plein de bises bien amicales,
      Marie

  27. Dommage pour le pain, j’adore les petits pains de seigle au cantal et aux noix de ton livre « la boulange bio ». Pour la cocotte j’ai eut le même problème il y a quelques années. Soignes- toi bien Marie.

  28. Coucou Marie, allez on change la donne ! Cette loi des séries des fois ne tient qu à nous. On se lève en se demandant  » qu’est ce qui va arriver aujourd’hui ?  » et Bing une panne de plus ! Alors on inverse la vapeur en posant le pied par terre on se dit  » chouette une belle journée se prépare avec du soleil et plein d agréables surprises  » et bien tu le croiras ou pas mais Bing ça marche et c est la pensée positive. On nous bassine avec ça dans les magazines mais le pire c est que ça marche vraiment ! Et cette entorse est ce que ce ne serait pas ton corps qui tire le grelot d alarme en disant  » Marie, lève le pied ! Repose toi  » En plus, les fêtes de Noël approchent avec toute L organisation que cela demande entre les cadeaux et les menus ( le plus difficile étant de trouver la bonne idée) et le livre en préparation ! Pff ! Vivement janvier ! ( même si j adore cette magie avec les petits qui y croient encore ) . Marie, on T aime alors repose toi  » qui veut aller loin .. ménage sa monture !  » et surtout positif positif positif. Merci pour ces découvertes bisous

    1. Marie Chioca

      Oh non,pour ma part,je ne dirais pas « vive janvier » car je suis toujours un peu triste après Noël, un peu nostalgique que ça soit « déjà passé » 😉
      Merci beaucoup en tout cas pour ton gentil message, et ne t’en fais pas, pour ce qui est de me reposer, je me « repose », mais je peux te promettre une chose : c’est beaucoup plus reposant de marcher 4 heures dans les collines que de rester avachie une journée dans un canapé. Là,ça fait déjà 10 jours couchés, je suis à bout de nerfs… Patience 😉
      Bonne soirée à toi Billier,
      Marie

  29. Marie, tes photos sont une nouvelle fois superbes…
    J’espère que l’entorse ne te fait pas trop souffrir et que tu seras bien vite remise !
    Des bises,
    Ma’

    PS : j’ai fait le pain d’épices aux 3 pommes dimanche : un régal ! Et j’étais assez fière de moi car en plus, il ressemblait vraiment à tes photos !

    1. Marie Chioca

      Ah, je suis bien contente que cette recette te plaise 🙂
      Pour ce qui est de l’entorse, je t’avoue qu’après 10 jours couchés ou à me traîner lamentablement avec des béquilles, je suis à bout de nerfs :tout ce travail qui s’accumule, c’est effrayant ! J’essaye d’être patiente, voilà, c’est tout 😉
      Plein de bises ma chère Ma’ 🙂
      Marie

    1. Marie Chioca

      J’essaye de me remettre vite, mais c’était quand même une « belle » entorse et ça traîne, ça traîne… Au mieux j’en ai encore pour 15 jours en mode gros calamar raplapla sur le canapé.
      Bonne soirée Carole,
      Marie

    1. Marie Chioca

      J’essaye de « prendre soin de moi » au mieux, mais c’est dur pour une maman super-active de rester couchée si longtemps, si tu savais… 🙁
      Bonne soirée à toi Natalia,
      Marie

  30. Eh bé !!! Avec tout ça, je sens que la pile de linge va devenir une montagne et que la famille Chioca va devoir un peu cuisiner, nettoyer, repasser … sans maman. Que ce temps leur permette de te dorloter un peu. Une tâche par jour pour chacun, ça peut faire un beau calendrier de l’Avent !!!!
    Et pour les futures cuissons de pain cocote, je pense que ton Roaster pourra faire l’affaire (j’ai bien retenu la leçon) et depuis que j’en ai acheté un (puis 2) je m’en sers pour tout un tas de recettes dont celles du petit livre qui va avec… Pas d’explosion jusque là, et un four toujours nickel !!!
    Bon repos forcé et rétablis toi vite. Bises
    Isabelle

  31. Bonjour Marie
    J’espère que tout s`est arrange depuis tous ces ennuis. As tu vu le bout de ton Himalaya de linge sale ?
    Merci pour ces belles photos. Peut on faire cette recette avec un autre cucurbitacee ? J’ai fait l’autre jour un butternut aux épices au four : un délice (recette du blog de docteur chocolatine). Bon courage et bonne journée. Nicole

    1. Marie Chioca

      Euh, non, ça ne s’est pas arrangé du tout, maintenant j’ai une entorse (génial!) et tout s’accumule…
      Pour répondre à a question, oui, essaye avec une autre variété de courge du moment qu’elle n’est pas trop aqueuse.
      Bonne soirée à toi Ninidio,

      Marie

  32. Merci pour les photos Marie, effectivement c’est bien plus sympa avec.
    Et puis on sait enfin à quoi ressemble la bête ainsi que ses copines.

    De mémoire, il me semble que la Kabocha est d’origine japonaise mais je n’en n’ai jamais mangé.
    Pour l’entorse j’espère que ce n’est pas trop gonflé (sinon lotion camphrée et emplâtre d’argile, c’est épatant).

    Amicalement,

    1. Marie Chioca

      Oui, argile et pommade « maison » avec arnica, lavande, gaulthérie, hélichryse, eucalyptus citronné, etc. Ça fait du bien, mais faut être patient car une entorse, c’est long…
      Bonne soirée à toi Valou 🙂

      Marie

  33. Et bien ma pauvre, tu es dans une drôle de série! C’est ch..nt, mais il faut arriver à se dire que ça ne fait que passer, et qu’après ça ira mieux! Bon, c’est facile à dire mais le portefeuille non plus n’apprécie guère ce genre de situation! De mon côté, depuis la rentrée, c’est la plaque à induction qui vient d’être changée, un aspirateur, le blender qui n’a pas été remplacé et qui attend son tour… Je m’arrête là?
    Bon courage pour gérer tout ça et récupère bien de ton entorse.
    Ta « courge » me plaît énormément. J’espère que tu t’es régalée au moins? En tout cas, elle m’a l’air délicieuse.
    Bisous

    1. Marie Chioca

      Oui, en ce moment je me régale de courges buttercup et potimarron « à toutes les sauces » 😉
      Bonne soirée à toi Béatrice, et merci pour ton gentil message !
      Marie

  34. Ah oui les photos ! Même si tes textes sont un petit moment de plaisir que je découvre toujours avec bonheur, que dire de tes photos ! Elles sont tellement pleine de vie, d’harmonie…et de gourmandise… elles me manquaient vraiment dans la première version de cet article!

  35. bonjour et merci pour votre si jolie blog et toutes ces belles recettes qui me donnent l’eau à la bouche depuis que j’essaie de changer mon alimentation vers les Igbas.
    j’ai une petite question qui n’a pas avoir avec votre recette, mais j’ai essayé de faire les crêpes à l’orge mondé de votre livre sur les desserts à Ig bas, mais alors catastrophe…. j’ai bien suivie la recette , et je me suis retrouvée avec une consistance de pâte à cake, donc comme vous l’avez précisé j’ai rajouté un peu d’eau, puis encore un peu…pour finalement rajouter au moins le double… bref la cata, et j’ai finit par tout jeter, car impossible de les faires cuires.
    savez vous où a pu se situer le pb , la qualité de la farine ?
    comme je voulais vraiment faire des crêpes à mon loulou pour son ( notre !!!) goûté, j’ai retenté mais en faisant la recette que je fais habituellement avec 2/3 farine bise, 1/3 orge mondé ( plus très bas l’ig du coup..) et la c’était top .
    En tout cas merci pour votre super blog et vos livres
    sandrine

    1. Marie Chioca

      Bonjour Sandrine,
      Je viens de vérifier la recette sur le livre, et il n’y a pas d’erreur d’impression (cela peut toujours arriver, c’est certain): avec 250g de farine et 50cl d’eau (plus un oeuf, de la fleur d’oranger, de l’huile et du rhum !), il est vraiment im-pos-sible de se retrouver avec une « pâte à cake ». Du coup, je me dis que peut-être vous avez confondu 50cl et 50 ml? Si tel est le cas, rassurez-vous cela arrive souvent 😉 « 50cl », c’est un demi-litre !
      Dans le doute (si vous ne vous souvenez plus combien d’eau vous avez mis la fois où vous vous êtes retrouvée avec une pâte à cake), essayez peut-être de nouveau la recette en comptant bien 1/2 litre d’eau, et vous devriez vous régaler 🙂
      Bonne journée Sandrine !
      Marie

      1. bonjour marie, et merci pour votre réponse.
        en fait j’ai bien mis 50 cl de liquide ( même un litre finalement après avoir rajouté de l’eau en plus), mais ( et oui il y a un mais :-)…) après avoir moi même joué à sherlock holmes et essayé de comprendre le pourquoi du comment ça n’avait pas marché alors que j’avais suivie la recette à la lettre ( si si je vous assure …) et bien illumination les 50cl de liquide initial n’était pas de l’eau mais du lait ….je l’ai fait machinalement et je n’aurais jamais cru que cela aurait autant d’impact sur la texture qui pour le coup était vraiment celle d’une pâte à cake !!! Alors je m’en vais me refaire de bonnes crêpes avec de l’eau cette fois ci !!!
        merci encore pour tout

        1. Marie Chioca

          Vous me direz comment c’était avec de l’eau Sandrine, car moi aussi je serais un peu étonnée que le fait d’avoir juste remplacé l’eau par le lait puisse expliquer une telle différence… affaire à suivre mon cher Watson 😉
          Marie

  36. Mmmmm, c’est tellement bon la courge! Ici aussi je la fait au four (et en soupe, risotto, frites, sans oublier en tartes (avec un -s car je la fait soit normale, soit sans lait, soit sans œufs, sans gluten ou sans rien des trois))! D’ailleurs au four, j’aime bien la faire cuire avec de la saucisse à rôtir (je suis sûre que chaque région a au moins une sorte de saussice à rôtir spéciale), pas d’huile sur les courges mais le gras de la saussice qui vient caraméliser! Miam miam!

  37. Bonsoir petite Marie ,c’est bien tous ces « accrocs « !!!!!!!!!!!!!!!!!mais attendez: car le vieillesse est aussi une sacrée catastrophe ,méme quand on a encore bcp d’énergie ;je rigole, dans la maison que j’aime o’u,il n’y a plus de bruit d’enfants ,ni hélas! de petits-enfants (je n’ai pas eu cette chance,mais je vous l’ai déjà dit),mais d’autres problémes .Vous étes une énorme courageuse et je vous FELICITE .Joyeuses fétes avec tout ce grand monde autour de vous .Le temps dans le Var et bien triste ,mais il faut aussi que saisons se passent ………………Je vous embrasse bien fort ,une vieille de 76 ans .

  38. warf ! pas cool l’entorse … fais attention quand même !!
    10 jours de passé mine de rien !!! 😉
    en fait le potiron est une sorte de courge !! viens d’aller chez mon ami gogole !!!:D
    donc ce sont toutes des courges !!! yeah !!!!
    moi je dis bravo !! avoir autant de merdouilles en si peu de temps ça nous présage une année 2017 sur les chapeaux de roues ça !!! (on y croit !! )
    ah ben zut pour ta cocotte ………..
    ce que je fais maintenant (il faudrait que je le mette dans mon blog mais ça …. (et nous ne sommes que 2 ici !! c’est te dire mon courage !!! ) mais la maison est pratiquement finie donc …..
    revenons à notre cocotte !!
    soit je mets un peu d’eau au fond, je mets par-dessus un moule en silicone dans lequel je mets mon pain !! ça marche bien !!
    sinon du papier sulfurisé !!
    parce que je trouve que ça tache en cuissant et ensuite pour nettoyer ladite cocote … pfff quoi !!
    je t’envoie plein d’ondes positives, des bisous guérisseurs et qui donnent du courage tant qu’à faire !!
    <3 <3
    (le bonheur de recevoir ta news letter ) !!!!!

    1. Marie Chioca

      Merci ma chère Rese 🙂
      Là,franchement je galère un peu beaucoup en ce moment, c’est même un peu difficile de garder le moral. Déjà presque 15 jours de passés, et pas vraiment d’amélioration. Pendant ce temps, le travail en retard s’accumule, mais s’accumule… 🙁
      Enfin, patience…

      Gros bisous 🙂
      Marie

  39. Bonjour Marie,
    Je suis toujours ravie de vous lire et goûter vos propositions…… Depuis la recette du bain des cochons ( et depuis que j’ ai un peu plus de temps ..) c’est avec plaisir que je suis vos péripéties sur Saines Gourmandises. Bon, cela dit on a dû vous le dire plein plein de fois…. Vraiment je suis fan donc toute mon admiration pour votre travail « agrémenté « d’une famille nombreuse ( je ne parle que des humains, pour les animaux je ne connais que l’ existence de Dauphiné …. Chiot-ça je crois ???j’espère moins désormais…) le tout décrit avec humour et autodérision…. Ne changez rien !
    J’espère que votre entorse se résorbe et je me permet de vous dire que lorsque je me suis retrouvée dans le même état ( avec sdb à l’étage……arrggggg moi je me défoulait en jetant les béquilles dans l’escalier…qu’il fallait récupérer bien sûr donc pffff je n’ai pas fait cela longtemps , croyez- moi ) mon ostéopathe m’a remis d’aplomb à une vitesse insoupçonnée. Peut-être y avez-vous déjà pensé…. mais compatissant à votre situation je me devais de vous envoyer l’info.
    Soignez-vous bien et merci pour votre talent.
    Lise

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup Lise, j’y pense très sérieusement à l’ostéopathe, c’est une très bonne idée !
      Sans blaguer, votre commentaire m’a décidé à prendre rendez-vous 🙂
      Très belle journée à vous, et encore merci pour votre gentilesse !
      Marie

  40. Coucou Wondermarie ! Mdr mais aussi de la compassion pour toi et tes problèmes de machines ! Je t’imaginais bien en train de planquer ton linge sous la table et de mettre ta jolie nappe. Euh encore un livre en préparation ? Yes, trop contente ! Alors ta recette me dit mange-moi mais ta cucurbitacée pas sûre de la trouver, pas grave, je ferai tout de même ta recette parce que moi tes recettes je ne résiste pas. Alors courage et gros gros bisous !

  41. Bonjour Marie.
    Merci pour cette très bonne recette (réalisée sans fromage et avec du tofu lactofermenté aux olives à la place du jambon fumé de montagne) qui permet de réaliser un plat rapide, sain et exquis. Et merci surtout d’avoir évoqué la courge bleue de Hongrie. J’ai eu l’opportunité d’aller à un « marché des produits du terroir », c’est-à-dire 6 tréteaux, 3 planches et 3 producteurs, dont un vendait des cucurbitacées dont des courges bleues de Hongrie. J’ai fait la fille qui la connaissait par coeur devant ma famille qui se demandait comment je la connaissais….(Tout ça parce que j’avais lu votre billet 2 jours avant! Hihi) Et bien sûr, j’en ai acheté pour comprendre pourquoi c’est votre cucurbitacée préférée. J’ai compris au premier morceau, à peine sorti du four, saisi et mangé avec les doigts….mmmmh! Rien à voir avec le potiron, potimarron et cie (déjà très bons). Un pur délice…J’ai donné des graines à mon papa pour qu’il en fasse pousser! 🙂

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup AC, je suis très touchée, et j’ai aussi bien rigolé de voir que grâce à mon article tu es passée pour une « courgeologue » émérite devant ta famille ^^
      TRès belle journée à toi!
      Marie

  42. Et bon courage pour tout les petits tracas! Notamment l’entorse. Attention aux médecins qui vous sortent la tirade de l’élastique sur lequel on aurait tiré trop fort trop brusquement et qui va reprendre sa taille tout seul tout doucement…argument infaillible pour vous assurer que votre entorse, c’est pareil…! Il n’y a rien à faire madame! Je vous conseille un médecin du sport auquel vous direz que vous faites beaucoup de trampoline et un peu de cuisine et que vous avez absolument besoin de retrouver votre partie du corps entorsée comme avant. Vous aurez la chance de prendre 10 jours d’anti-inflammatoires et de faire 10 séances de kiné…et votre entorse sera oubliée pour longtemps!

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup AC pour ce conseil, je vais effectivement prendre mieux les choses en main car après presque 15 jours de repos, les choses ne s’améliorent pas beaucoup…
      Encore merci !
      Marie

  43. Je n’avais jamais cuisine la courge buttercup. Cette recette découverte s’avère un vrai délice qui a fait l’unanimité d de la maisonnée. Merci Marie pour illustration et les explications claires. Bonne journée. Corine

    1. Marie Chioca

      Ne culpabilise pas si mes petites misères te font sourire hein Tellou, c’est fait pour 😉 C’est comme quand tu regardes Mr Bean ou que tu lis Gaston Lagaffe : le but n’est pas de déprimer en se disant, ohlàlà,bouhouhou, que c’est triste, pauvre Mr Bean, pauvre Gaston Lagaffe, c’est à mouriiiiiir de tristesse tout ce qui leur arrive !!!
      😉
      Des bises, et bonne soirée 🙂
      Marie

  44. Juste une petite question!
    Je possède une cocotte Roaster et je n’ai pas trop de recettes pour l’utiliser…. je cuis juste mon poulet dedans.
    J’ai vu que vous aviez fait un livret pour cette cocotte.
    Pourriez vous me dire comment me procurer ce livret!
    Merci d’avance .

    1. Marie Chioca

      Bonjour Kafee, et vraiment navrée de cette réponse si tardive : pour le livret de recettes « roaster », demandez-le en contactant le site Warmcook de ma part. J’espère qu’ils en ont encore quelques uns.
      Bonne après-midi à vous !
      Marie

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup Sandrine pour ton gentil petit mot (avec plein de retard, vraiment désolée…)
      Plein de bises, et meilleurs voeux pour cette nouvelle année !
      Marie

  45. bonsoir
    je vous souhaite une bonne année plein de recette et de réussite
    j espère que l entorse est guérit
    je reviens su r le pain de seigle pourras tu nous mettre les ingrédients afin que j puisse l essayé même sans photo
    merci d avance

    1. Marie Chioca

      J’y pense Anicette, j’y pense, promis je ne t’oublie pas, je vais la poster cette recette de pain de seigle mais pas tout de suite car j’ai hélas d’autres « urgences », y compris sur le blog.
      Excuse-moi, et merci de ta patience 🙂
      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *