{ Mamamia… }

13 juillet 2016

{ Mamamia… }

Pasta Peperonata dans les règles de l’art

♥ Sans lait ♥ Sans Oeufs ♥ Vegan ♥ IG Bas ♥ 

 

salsa-peperonata-1-Marie-Chioca-2Pour aujourd’hui, ce sera une recette simplissime… simplissime mais tout à fait exaltante pour les papilles, grâce aux merveilleux légumes d’été que sont les poivrons et tomates mûrs à point !

Il faut dire que cette semaine, plus que jamais, j’ai grand besoin de recettes simples… Quasiment sur le départ -car nous prêtons notre maison à des amis pour nous « échapper » quelque jours au bord d’un lac de Haute-Savoie- il me faut veiller aux bagages de six iroquois de 5 à 18 ans, et bien que ce soit une activité très joyeuse, elle est loin d’être de tout repos… En fait, pour se déplacer à huit il faudrait un car d’excursions (ou une fourgonnette de CRS, un semi-remorque à huit places, un tracteur avec bétaillère, enfin, n’importe quoi du moment que ça a des roues, un moteur, mais que surtout ça comporte une monstrueuse soute à bagages, et tant pis pour le style et l’aérodynamisme) car partant un peu à l’aventure nous devons absolument tout emporter, y compris de quoi manger, se laver, s’amuser, se soigner… 

Chacun a donc fait SA valise puisque nous n’avons le droit qu’à une valise chacun, ce qui fait tout de même huit valises en plus de l’énorme malle de bouffe, des deux glacières, sans compter les sacs de baignade, la trousse de secours – pardon, plus exactement la monstrueuse valise de pharmacie ambulante à faire pâlir un hôpital de campagne (qui de toute façon ne servira à rien, je commence à avoir l’habitude, puisqu’on va avoir besoin du seul remède que je n’aurais pas emmené, et de plus en dehors des heures ouvrables des pharmacies du coin), le monstrueux sac IKEA rempli à craquer de couvertures polaires (je les emmène juste pour conjurer le sort sinon il fera 8°C pendant toute la semaine, c’est comme pour la pharmacie), etc.. Tout cela au grand effroi du Papa qui, bien que très joueur, trouve que Tétris dans la vraie vie a quand même des limites, vu que même une fois la première ligne de bagages parfaitement emboîtée, contrairement au jeu vidéo elle ne s’escamote pas pour laisser de la place aux bagages suivants (mais que fait la science ?)…

Juste avant d’écrire ce post, j’ai justement vérifié ces fameuses valises, ce qui m’a bien fait rire… aller, sans citer de noms ;), j’ai retrouvé dans la valise d’une petite fille de 5 ans deux énormes poupées en porcelaine (comme ça va être pratique à gérer ça !), un gros Bourriquet en peluche et une demi-douzaine de fringues (de poupée) trop petites, censées servir à habiller saucissonner Bourriquet. En revanche, le jogging que j’étais sûre d’y avoir mis mardi était mystérieusement ressorti- sûrement pour faire de la place au gros popotin de Bourriquet- et un déguisement de princesse était bizarrement venu prendre la place d’une veste polaire (retrouvée sous le lit, avec une galette bretonne à moitié grignotée et cinq chaussettes dont deux seulement allaient de paire, mais là je m’égare). Heureusement que j’ai vérifié, parce que les randonnées en déguisement de Blanche Neige, ça aurait été cocasse… Il y avait aussi une barre chocolatée offerte par Mamie la semaine d’avant, et je crois que j’ai bien fait de la retirer. Avec ça planqué au beau milieu des fringues après un voyage en plein cagnard, on aurait été bon pour chercher directement l’adresse de la laverie automatique la plus proche.

orechiette-marie-chioca-2

J’ai utilisé pour cette recette de jolies orechiette italiennes, mais toutes les pâtes peuvent convenir, y compris les pâtes complètes de blé ou d’épeautre, les pâtes sans gluten… au choix !

Dans la valise des deux garçons ados, il n’y avait nulle trousse de toilette… Curieux. « Y’aura le lac, Maman ! ». Mouais, mais justement les gars, dans ce lac, il y a des poissons rares dont les savoyards sont très fiers (brochets, ombles chevaliers, feras…), et vu que je ne voudrais pas les retrouver tous en train de flotter le bide en l’air (les poissons, pas les savoyards) dès le premier bain de pied lacustre des garçons Chioca (ceux qui me lisent et qui ont des ados qui ont des baskets comprendront), vous allez me faire le plaisir d’emporter du savon !

La valise des filles, ça allait mieux, si ce n’est que la pitchoune de 9 ans a bien failli passer ses vacances sapée comme l’as de pique (du genre, pantacourt de Sherlock Holmes en tissu écossais marron, chemisette avec des gros ananas imprimés, chaussettes mauves et sandales rouge pétard à pois avec la tête de Minnie Mousse imprimée dessus… la grande classe, quoi.)

Bref, tout cela pour vous dire que n’allais pas me lancer dans un truc compliqué en cuisine… Ce matin, je ne savais même pas encore quoi vous concocter, et puis ces beaux poivrons achetés en début de semaine m’ont rappelé à quel point j’aime cette recette de pasta peperonata. Alors vous voilà avec ce plat qui, pour être simple, n’en est pas moins un vrai truc de gourmet, si délicieux que vous pourrez même le dégainer pour recevoir vos copains sans vous prendre la tête mais à la façon d’un super chef italien !

Vous êtes d’ailleurs nombreux à me demander des recettes de bonnes sauces « maison » pour les pâtes… et en toute franchise, c’est idiot que je n’en mette pas plus souvent sur le blog car je réalise au moins une sauce par semaine pour ma petite famille. C’est très simple à faire, très équilibré, et en plus ça fait l’unanimité… Ce qui rend les sauces inoubliables, ce sont les petits détails comme de cuisiner sa sauce dans une cocotte en fonte, peler les tomates, faire griller les poivrons, rissoler les oignons (et/ou la viande/le jambon cru/le poisson…), d’ajouter des câpres, des olives noires, des herbes de la garrigue, de l’ail frais, bref, chaque sauce a sa personnalité puisqu’on l’improvise un peu au dernier moment avec ce qu’on a sous la main… et ça, franchement, c’est ce qui fait tout le charme de l’histoire…

Sur ce, je vous dis à dans 15 jours, parce que là pour le coup je dois vraiment vous abandonner (cette fois-ci je vous demande pardon mais je ne pourrai vraiment pas vous répondre, j’ai promis de partir sans mon ordi), en vous souhaitant à vous aussi de très belles vacances, ou du moins de très belles journées d’été… en revenant, je vous dirai peut-être si c’est bon, l’omble chevalier des lacs de Haute-Savoie, parce que le reblochon, la tartiflette, le saucisson et la tarte aux myrtilles je connais déjà, et ce n’est pas mauvais du tout. Sauf pour la ligne, et là, pour le coup, je vais faire attention de ne pas revenir en ressemblant à Bourriquet, engoncé dans ses fringues de poupées deux fois trop petites 😉

planches-arabesques copie-2

salsa-peperonata-4-Marie-Chioca-2

planches-arabesques copie-2

Ingrédients pour 4 personnes

Préparation : 15 min

Cuisson : 20 min

planches-arabesques copie-2

  • 350g de pâtes au choix
  • 2 poivrons rouges
  • 1 poivron vert
  • 6 grosses tomates Roma
  • 2 oignons
  • 1 c. à soupe de câpres
  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • 15 olives noires
  • 1 feuille de laurier.
  • Quelques brins de sarriette, d’origan ou de thym frais (ou 1 c. à café d’origan séché)
  • Sel, poivre, piment d’Espelette (facultatif).

planches-arabesques copie-2

 

salsa-peperonata-2-Marie-Chioca-2Préchauffer le four à 240°C, en position grill.

Ouvrir les poivrons en deux, retirer les graines, puis les déposer (face bombée sur le dessus, face coupée dessous) sur une lèchefrite chemisée de papier cuisson. Enfourner pour environ 10 min (cela dépend des fours) jusqu’à ce que la peau des poivrons noircisse et se boursouffle.

Pendant ce temps, éplucher les oignons, les découper en petits cubes, puis faire revenir dans une cocotte avec l’huile d’olive et un peu de sel jusqu’à obtention d’une appétissante coloration des sucs.

Éplucher les tomates (avec un simple « Économe » cela fonctionne très bien, et on perd moins de temps qu’en les ébouillantant 30 secondes comme le faisaient nos grands-mères), les découper en cubes puis les ajouter dans la cocotte avec les câpres, la gousse d’ail finement émincée, les olives, le laurier et les herbes. Saler, poivrer, pimenter légèrement, puis laisser mijoter environ 10 min en mélangeant de temps en temps.

Pendant ce temps, retirer la peau des poivrons (une fois grillée, elle part très facilement) puis les découper en lanières.

Ajouter les lanières à la sauce en fin de cuisson, puis bien mélanger.

Servir aussitôt sur des pâtes au choix cuites al dente (très important pour limiter leur indice glycémique, voir aussi cet ancien article pour plus d’infos à ce sujet), soit tel quel, soit avec un peu de parmesan râpé ou des lamelles de chèvre frais (de la tomme de brebis râpée, ça le fait aussi !).

 

Bonnes vacances à tous ! 🙂

planches-arabesques copie-2

 

Rappel : Retrouvez sur Pinterest un index bien pratique pour retrouver toutes les anciennes recettes de mon blog (j’ai renommé les tableaux pour plus de lisibilité)…

400_F_6263345_vRDBuJwxbOARAZKDYeZXKynHE9pcEoIz

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

36 grains de sel au sujet de « { Mamamia… } »

  1. Nathy's Folies

    Hey la Haute Savoie, c’est juste à cote de chez moi !!!!
    Je te souhaite de belles et bonnes vacances. J’espère pour tes randonnées que la pluie se calmera et que tu pourras profiter pleinement de nos beaux paysages.
    Merci d’avoir pris le temps de partager avec nous ta sauce.
    Bises

    Répondre
  2. Farinedetoiles

    Très jolie recette Marie, comme d’hab! Bonnes vacances à toi et aux tiens, je reviens tout juste d’une petite semaine au bord d’un très joli lac de Haute-Savoie où il a fait un temps juste magnifique, j’espère que ce sera tout pareil pour toi!!

    Répondre
  3. bettyann

    Une recette de plus à retenir. Au niveau des pâtes les polpettes italiennes aux herbes et spaghettis d’épeautre de ton livre sur la minceur durable me font saliver et la prochaine fois que je ferai des pâtes se sera cette recette mais ces peperonata suivront pas loin derrière. En attendant je me suis régalé aujourd’hui avec la brandade aux haricots blancs.

    Bonnes vacances à toi et à ta famille.

    Répondre
  4. RUET Christiane

    Je viens d’arriver à la montagne : pluie et froid : 7 ° à cette heure-ci à 1400 m…..mais bon, on va croire la météo qui nous annonce une remontée des températures ; donc bonnes vacances en Haute Savoie à toute la petite famille et bon repos.

    Répondre
  5. AC

    J’espère qu’il en reste Bettyann, la brandade parmentière est encore meilleure réchauffée!

    Quelle épopée ces vacances en famille! Mais quel bonheur aussi (je vous invite à écouter la chanson « Nos jours heureux » d´Oldelaf). Ça me rappelle les miennes où on partait à quatre en 205 pleine à ras bord, avec l’énoorme tente (4 couchages et séjour) en grosse toile de coton dans la remorque et la cantine en fer sur le toit…même que nous devions chanter avec ma soeur et ma maman pour encourager la voiture dans les montées!;) Ça me manque de ne plus entendre mon papa râler en rangeant le coffre au cordeau pour que tout tienne…

    Bonnes vacances! Profitez-en! Moi je vais m’attaquer à cette charmante recette qui sent bon l’été…

    Répondre
  6. cendrillon

    coucou

    Merci pour cette bonne recette,ça tombe bien, j’ai des poivrons dans le frigo. Je vais tester. Mais c’est surtout tester en mettant les poivrons au four, car habituellement, ils passent à la casserole aussi!

    Dis donc, c’est un vrai parcours du combattant le départ en vacances!
    tu m’as bien fait rire avec bourriquet et les baskets des ados sans parler de tes filles! Vous êtes plus tolérants que nous, ici, avec 5 ados, ce n’est pas une valise chacun, car je ne sais où on les mettrai! 😉 le coffre n’est pas extensible. Ce sera une valise pour les deux filles, une pour deux de mes gars, une pour maman et papa. pour le grand, une petite valise. S’il y a de la place, on essaiera de caser les draps (car difficile de trouver location avec draps inclus maintenant,sinon il faut encore payer! 🙁 )Mais moi, interdit qu’ils mettent ds les valises leur jouet, lunettes, et autres….. Ils mettent dans leurs sacs à dos de randos.
    Ici, ce sera un peu plus tard le départ!

    bonnes vacances au bord de ce lac!

    Répondre
  7. Béatrice

    Ben dis donc, quelle expédition! C’est vrai que c’est galère les départs en vacances, alors avec ta tribu, quel boulot! Je t’admire! En tout cas, je te souhaite de passer de très bonnes vacances. Nous allons également en haute savoie, mais dans un mois.
    Je ne connaissais pas cette recette mais tu peux être sûre que je vais la faire car j’ai des poivrons (rouges) qui attendent que je leur fasse leur fête! Alors je penserai à toi en les cuisinant.
    Profite bien. A bientôt.
    Gros bisous.

    Répondre
  8. Isabelle

    Merci pour cette nouvelle recette toute simple et savoureuse. Depuis que je vous lis je rajoute désormais des olives noires et des câpres à mes sauces tomate et c’est vraiment une bonne idée, ça rajoute un petit truc trop bon. Bonnes vacances Marie, profitez du grand air j’espère que le soleil sera avec vous!

    Répondre
  9. chris

    Bonnes vacances ! Les sauces sont toujours un atout en cuisine et à la tomate, on est toujours sûre de jouer gagnant. Personnellement, ma sauce à moi, cette semaine a été à la crème d’ail. Une de mes préférées. A bientôt sans kilo en trop et bonnes randonnées !

    Répondre
  10. Abat

    Marie,
    Rien à avoir avec ton dernier post mais je souhaite faire le gros gâteau mousseux au chocolat qui se trouve à la fin de ton dernier livre de recettes et je me rends compte que pour la mousse au chocolat il est indiqué de battre les œufs entiers sans séparer le blanc des jaunes.. Je suis sceptique sur cette méthode. Pourrais tu me confirmer qu’il ne s’agit pas d’une erreur et qu’il n’y a pas besoin de monter les blancs en neige? Ça m’embêterait de planter mon gâteau..;)
    Merci et bonne journée,
    Mathilde

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Bonjour Abat, et vraiment désolée pour mon temps de réponse, je rentre juste de 15 jours de congés.
      En tout cas rassure-toi, il n’y a pas d’erreur. En pâtisserie, on peu aussi battre les oeufs entiers avec du sirop d’agave, cela donne une mousse de type sabayon, plus onctueuse et fluide que les blancs en neige.
      Bonne après-midi à toi,
      Marie

      Répondre
  11. Colette Mergy

    Bonne vacances Marie…enfin tu es peut-être déjà partie? Alors comme tu n’emportes pas ton ordi, je te souhaite une bonne rentrée en cas où tu n’aurais pas ce message avant de partir…bravo pour Pinterest, c’est vraiment facile de retrouver une recette, tu as eu un énorrrrrrme travail mais je crois qu’on peut te dire un énorrrrrrme MERCI…
    alors profites bien de ces vacances, régale-toi d’omble chevalier , de crozets gratinés hummmm….à bientôt Marie.
    Bisou. Colette

    Répondre
  12. poinet cristiane

    coucou, bonnes vacances a vous tous , prenez du repos et profitez bien du soleil et des bonnes choses… je fais souvent cette recette, avec la variance de faire griller les tomates en même temps que les poivrons en surveillant bien sur ensuite je les met dans le plat pour que la peau se décolle bien je récupère ainsi le jus que j’ajoute ensuite a la sauce , avec ce petit gout de tomates grillées qui donne un petit plus . Merci pour vos bonnes innovations et bonne continuité.. A bientôt de vous lire!!

    Répondre
  13. Muriel

    Bonnes vacances et merci de penser à nous même pendant ce marathon des préparatifs. A très bientôt et profite au maximum de cette pause qui va te ressourcer. Bisous

    Répondre
  14. Martine45

    Marie,tu ne liras cela qu’en rentrant de vacances mais c’est juste un petit mot de soutien à toi la niçoise , je souhaite vraiment que personne de tes proches n’aie été touché, dans le cas contraire mes pensées les plus sincères l’accompagnent
    Bises

    Répondre
  15. Rose

    Olala !! Tous ces ingrédients <3

    Profite bien de tes vacances, Marie ! J'espère que tu n'auras pas eu de mauvaise surprise de dernière minute avec les valises. Et oublie Bouriquet, profite 😉

    Répondre
  16. alice

    Bienvenue dans le chablais (enfin peut etre, c’est vrai qu’il y a 2 autres lacs en haute savoie :D) et bonnes vacances, la semaine s’annonce très chaude, merci à la valise de polaire!
    Merci aussi pour cette bonne recette de sauce, je suis preneuse de plein de bonnes sauces pour pâtes, j’attends déjà la prochaine !

    Répondre
  17. Frédérique

    Bonnes vacances à toi et toute ta tribu, faire une pause familiale loin de tout (et surtout loin du micro) est tout à la fois un bonheur, un luxe mais aussi une bonne manière de se ressourcer 🙂

    Répondre
  18. Laurence

    Quelle chance ! La Savoie est une région magnifique : je connais bien : tous les ans, nous nous rendons à Hauteluce, un petit village situé en dessous des Saisies (sauf cette année pour cause financière : notre PAC (pompe à chaleur) a laché d’où nécessité absolue d’en acheter une autre sinon « brrr, brrr, « . Village très beau avec des fleurs à tous les balcons des chalets avec des habitants très charmants et il n’y a pas ce bain de foule comme il y a dans les stations que nous fuyons au maximum ! trop de richesses futiles !!!
    Bon assez bavardé et très bon courage à toi Marie avec tout ton petit monde. Profite au mieux de tes vacances et rapporte-nous tout plein de photos. Tiens en parlant de photos, tu peux aller sur mon compte Pinterest, la; photo qu’il y a est celle du village d’Hauteluce !!

    Amitiés
    Laurence

    Répondre
  19. Véro Perez

    bonjour Marie

    avec cette recette, je suis réconciliée avec les sauces tomates; C’est délicieux, j’en remange à midi
    bonnes vacances dans la nature
    bisous Véro

    Répondre
  20. cricri50

    Bonne vacances à toute la tribu Chioca. Et surtout,merci d’avoir pensé à nous,avant de partir avec cette délicieuse sauce,a faire et à refaire!! Bisous.

    Répondre
  21. Pandore

    J’espère que tu passes de bonnes vacances chère Marie !
    juste un mot pour te dire que ça fait trois fois que je fais ta recette de taboulé et tout le monde est emballé. Franchement la semoule d’épeautre, ça fait vraiment une différence. Et j’ai goûté les rillettes de sardines, c’était super ! vraiment un super moyen de manger les arrêtes sans les sentir, je crois que je manger des sardines plus souvent du coup !
    bises et attention au loup dans les bois.

    Répondre
  22. Ellaë

    Le genre de plat que l’on adore à la maison. Les pâtes aux légumes, j’en fais à toutes les sauces et l’été, les tomates y sont toujours à l’honneur! Je vais donc faire ta recette avec grand plaisir.

    Nous, on s’est régalé d’un simple sorbet à la fraises et graines de chia dernièrement:
    http://eaudebene.canalblog.com/archives/2016/08/01/34140917.html

    Passez de bonnes vacances! Profites-en bien avec tous les tiens. Elles sont bien méritées.
    Plein de bises.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      C’est moi qui te remercie pour ton gentil petit mot Loucie 🙂
      Plein de bises, et bonne après-midi !
      Marie

      Répondre
  23. chauvet

    Coucou Marie,

    Merci infiniment pour cette bonne recette. Très belle idée que toutes tes sauces maison.
    J’espère que vous avez passé de très bonnes vacances et que les valises se sont mieux tenues qu’à l’aller.
    Bon courage pour la reprise.
    Bisous.
    Martine, une très fidèle lectrice et accro à votre cuisine.

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      ^^
      Oui oui, les valises se tenaient beaucoup mieux, vu qu’on avait mangé les trois caisses de bouffe 😉 Ça laissait un peu de place dans le coffre…
      Des bises, et bonne après-midi à toi !
      Marie

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *