{ De la douceur au petit-déjeuner }

image_pdfimage_print

{ De la douceur au petit-déjeuner }

Lait Végétal Amande-Avoine (+ Des bannocks pour recycler l’okara !)

♥ Sans lait ♥ Sans œufs ♥ IG bas ♥

 

Lait végétal amande-avoine fait-maisonEn tapant ce post sur mon clavier, j’ai de la peinture turquoise collée sur les doigts, de l’enduit à la chaux dans les cheveux… et mal au dos, aux genoux, au poignet, bref, mes tout-petits muscles riquiquis d’auteure culinaire n’étaient pas préparés à ce que je leur fait subir actuellement à grands coups de truelle, perceuse et escabeau. On a beau savoir étaler un glaçage sur un gâteau, dès qu’il s’agit de reproduire la même chose sur 36m2 de murs verticaux, c’est un peu plus fatigant… De même, j’ai appris à mes dépends qu’une truelle, c’est vraiment plus lourd qu’une cuillère en bois, et qu’une gâchée d’enduit à la chaux, indéniablement plus difficile à réussir sans grumeaux qu’une pâte à gâteaux. Bref, durant ces trois dernières semaines, nombreux ont été les cas où je me suis vraiment sentie dans mes petits souliers (Pourquoi, pourquoi la disqueuse ne coupent pas droit quand c’est moi qui m’en sert hein ?… Pourquoi, pourquoi, les clous fendent-ils systématiquement les planchent en deux quand c’est moi qui utilise le marteau ?… Pourquoi, pourquoi, pourquoi toutes les étagères que je fixe au mur sont-elles de traviole ?) Bref, il n’y a franchement pas de quoi faire la fière, mais même en version « Gaston Lagaffe, intérimaire-maçon pour 3 semaines », ça commence un peu à prendre tournure ;).

2016 aura donc été pour moi l’année de tous les travaux : après ceux du blog (pas tout à fait terminés mais là je dépends complètement d’une tierce personne qui est très prise par ailleurs), ceux de ma maison, qui devaient ne prendre que deux petites semaines mais s’étaleront finalement sur trois ou quatre. Ou cinq ou six…

Du coup, je vais essayer de vous la faire courte cette fois-ci, mais je reviendrai en fin de semaine prochaine avec un post beaucoup plus… enfin, vous verrez 😉

Amandes trempéesJ’espère que vous avez passé une jolie fête de Pâques ! Comme nous avons généralement tous envie de légèreté à l’arrivée du printemps, c’est l’occasion pour moi de partager avec vous cette recette de lait végétal, variante de mon lait d’amande publié en octobre 2013. Il faut dire qu’à l’époque, je trouvais les amandes bio en vrac à 13 euros le kilo. Les choses ayant bien changé (sic), il me fallait une alternative moins onéreuses pour abreuver mes six boit-sans-soif au petit déjeuner… D’où l’idée de panacher les « luxueuses » amandes avec de l’avoine, cette bonne céréale qui permet d’obtenir des textures de lait végétal très douces, très crémeuses, et qui reste (pour le moment… parce qu’après le coup des amandes je me méfie !) tout à fait abordable aux petits budgets.

Et comme la dernière fois vous avez dû attendre très très longtemps pour que je vous donne mes idées d’utilisation de l’okara , cette fois-ci vous aurez une recette d’office ! Ça me fera un truc en moins à oublier dans les prochaines semaines 😉 

En espérant que vous vous régalerez bien d’ici là, je vous dis à dans quelques jours pour la réponse à vos commentaires, car pour que ma maison retrouve « figure humaine » rapidement, il va falloir que je mette les bouchées doubles. Mes rotules, mes lombaires et mes biceps-miniatures en frémissent d’avance, mais pas de pitié ! Il FAUT que je remonte me percher sur mon escabeau parce que là j’attaque un truc digne des pires scénarios : enduire un plafond.

Râââh.

A très bientôt 🙂

Gruau d'avoine
Gruau d’avoine

________________

Lait végétal amande-avoine

planches-arabesques copie-2

Pour environ 2l de lait végétal / Préparation : 10 min / Trempage : une nuit / Cuisson : 10 min

 

  • 150g de gruau d’avoine (grain d’avoine entier, en vente dans les magasins bio)
  • 65g d’amandes
  • 80g de miel d’acacia
  • 1/3 de c. à café de fleur de sel
  • 3 c. à soupe d’huile de tournesol ou de colza désodorisé
  • 2,25l d’eau pure

 

Lait végétal amande-avoine fait maisonLa veille au soir, mettre le gruau d’avoine et les amandes à tremper, dans deux bols différents. Laisser tremper au moins 12H.

Le lendemain, bien rincer le grain d’avoine dans une passoire fine et jeter l’eau de trempage. Mettre l’avoine dans une casserole avec 2,25l d’eau pure et porter à ébullition, puis compter 10 min de cuisson.

Pendant ce temps, rincer les amandes (là aussi, jeter l’eau de trempage).

Verser le grain d’avoine et son eau de cuisson dans le bol d’un blender, avec les amandes, le miel, l’huile et le sel. Bien mixer pendant quelques minutes, afin d’extraire le maximum de substances nutritives.

Filtrer au dessus d’un grand bocal ou d’un saladier à l’aide d’un sac à lait (c’est encore plus pratique que la passoire et le filtre à café que je vous recommandais dans ma recette de 2013), puis mettre en bouteille.

Ce lait se conserve une semaine au frais dans une bouteille bien fermée.

 

Astuce : Plus vous presserez le sac, plus vous récupérerez de « gel » mucilagineux naturellement extrait de l’avoine, et plus le lait sera épais. Aussi, tout dépend de vos goûts : si vous recherchez un lait très fluide, ne pressez surtout pas le sac. Si vous aimez beaucoup au contraire les textures un peu plus épaisses, pressez bien…

 

 

Et pour ne rien gaspiller…

Bannocks* à l’okara d’avoine et d’amande

planches-arabesques copie-2

Pour 3 personnes (au pdj ou à midi) / Préparation : 5 min / Cuisson : quelques minutes par poêlée

  • 430g environ d’okara (soit ce qui reste d’okara après la confection de ce lait)
  • 3 œufs
  • 55g de farine de grand épeautre ou de blé, T110 ou T150
  • 90g de Comté râpé (ou d’un autre fromage au choix)
  • Une bonne pincée de sel
  • Huile d’olive pour la poêle

 

Bannocks à l'okara d'avoine et d'amandeMélanger tous les ingrédients dans un saladier.

Faire bien chauffer une poêle en fonte, en tôle de fer ou en céramique (pas d’inox, ça attache trop) avec de l’huile d’olive (la poêle doit être bien chaude, mais sans non plus faire fumer l’huile).

Déposer de grosses cuillerées à soupe de pâte, en veillant à ce qu’elles ne se touchent pas. Poser un couvercle, puis baisser le feu et surveiller. Dès que le dessus des galettes est figé, les retourner avec une spatule pour faire dorer l’autre côté.

Servir tout chaud, par exemple au petit déjeuner avec un thé chaud ou au repas de midi avec une bonne salade composée…

*Les bannocks sont des petits pains d’avoine écossais cuits à la poêle.

 

Astuce : si vous avez très peu pressé le sac (pour obtenir un lait bien fluide, non mucilagineux), votre okara sera un peu plus liquide : n’hésitez donc pas à ajouter un peu plus de farine : 65g ou 70g au lieu de 55g par exemple.

400_F_6263345_vRDBuJwxbOARAZKDYeZXKynHE9pcEoIz

⇒  { NOTA }

Pour palier un peu au fait que la newsletter du blog ne soit pas encore très « performante », j’ai créé un tableau Pinterest « Dernières publications saines-gourmandises ». Si vous voulez vous y abonner, vous serez ainsi tenus au courant de toute nouvelle recette publiée… En attendant que la newsletter ait assez évolué pour ne pas finir dans vos spams, on y croit très fort et on croise les doigts 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

74 grains de sel sur “{ De la douceur au petit-déjeuner }

  1. Bonjour, merci pour ta recette de lait végétal. Les petites galettes ont l’air délicieuses aussi. Passe un bon dimanche…. Dans les travaux 😉

  2. bon courage pour tes travaux! Je connais aussi les travaux,peintures, enduire un plafond de plus de 30m2….pour un petit gabarit! Tu nous montreras un aperçu une fois fini! j’aime bien la déco 🙂
    merci d’avoir pris le temps de venir par ici pour une petite recette.
    bises

    1. Mais de rien Cendrillon, tu sais le blog me manquait un peu à moi aussi 🙂
      Quant aux photos de ma maison une fois les travaux terminés, pourquoi pas, mais alors quand ça sera vraiment terminé parce que là on dirait qu’il y a eu un bombardement ^^
      Des bises, et passe une belle soirée,
      Marie

  3. Merci ma belle et bon courage pour tes travaux !je fais souvent cette recette depuis que j ai ton bouquin ;un vrai régal les petites galettes pour déjeuner 🍴 biz a très vite
    Mady

    1. Coucou Mady !
      Si tu fais bien allusion à la recette de lait d’avoine qui est dans « Cuisiner sans lait », celle-ci est un peu différente. Si tu as l’occasion d’y goûter, tu pourras me dire laquelle tu préfères 🙂
      Gros bisous !
      Marie

      1. Coucou marie je préfère celle tout avoine mais moi j y ajoute pas le miel et l huile juste un peu de sel! Sinon je fais du lait pur amande a cause de l okara qui me sers a faire des tas de chose .
        Il y a tellement de recettes sur tes livres ; mes petits enfants adorent, le petit de 6ans Jay dit toujours c’est marie chioca il regarde toujours tes livres .alors merci ma belle d apprendre a mes petits enfants d aimer la pâtisserie saine et bio
        Biz a très vite 😉

  4. Voilà qui donne envie d’aller reprendre un petit déjeuner illico presto 😉
    Bon courage pour les travaux : ce sont des moments difficiles, et fatigants… mais quelle satisfaction ensuite !
    A bientôt, Marie ! Bises !

    1. Ne t’en fais pas trop pour moi Ma’, j’en bave un peu mais en vrai ça me fait très plaisir de terminer, enfin, après 10 ans d’attente, les finitions de mon « cocon » 🙂
      Gros bisous, et bonne soirée à toi,
      Marie

  5. C’est un vrai plaisir d’avoir de tes nouvelles, Marie. J’imagine tout à fait le chantier actuel et tout ce que ça entraîne de péripéties … 😉
    Pour ton délicieux lait bi-goût, que je vais sûrement tenter prochainement, penses-tu qu’on puisse mettre des flocons à la place du gruau d’avoine ?
    Merci de ta réponse …

    1. Si tu utilises des flocons, il n’est pas nécessaire de laisser tremper aussi longtemps. Mais tu verras, le résultat sera un peu plus pâteux, je ne sais pas à quoi c’est dû, mais le lait d’avoine est toujours meilleur en utilisant du gruau !
      Très bonne soirée à toi Coc’ 🙂
      Marie

  6. Merci pour cette recette. Le prix des amandes a en effet monté en flèche, cela devient un produit de luxe! J’aimerais savoir ce que vous entendez par eau pure? De l’eau filtrée dans une carafe, ou par osmose inverse ou…? Et bon courage pour les travaux.

    1. De l’eau filtrée au choix, ou tout simplement de l’eau du robinet si elle est de bonne qualité (je n’ai pas trop le temps de tout t’expliquer ici, mais l’eau en bouteille, c’est pas le pied…). Moi j’ai cette grande chance que celle qui coule chez moi soit captée d’une source de montagne, très pure et peu calcaire, du coup je ne la filtre même pas. Mais après, si on doit la filtrer, peu importe le choix (carafe, filtre sous évier, osmose inversée, etc.)
      Bonne soirée à toi,
      Marie

  7. Heureuse de te revoir parmi nous. Une fois de plus une recette pensée pour toutes les bourses…Merci.
    Marie, je t’ai envoyé un mail via la page contact. Pour ne pas remplir la page « laisser un commentaire », j’ai préféré utiliser ta page contact (je sais être aussi loquasse que toi). Pour te faciliter la tache, j’ai envoyé mon mail samedi 16 avril à 16h50 (du coup je t’épargne la lecture fastidieuse de tous les mails publicitaires qui emplissent nos boites:).
    J’attends ta réponse avec impatience.
    Courage ma belle et passe un bon dimanche.
    Marie

    1. Je vais essayer de retrouver ton mail Marie, mais à priori, sans vouloir trop te décevoir, en regardant vite-fait je crois que je ne l’ai pas reçu 🙁
      Je te tiens au courant !
      Bonne soirée à toi,
      Marie

  8. Salut ! Pourquoi tout ce miel ? De l’huile ! Comme dans ceux du commerce ..Moi je fais mes laits végétaux 100% nature enfin chacun ses goûts !! D’où vient le sac végétal ? Merci

    1. « Tout ce miel » ?
      80g pour 2 l, soit 40 g par litre, soit moins de 8g de miel pour un grand verre de 20 cl… Il ne faut non plus trop « charrier » Delphine… Ça correspond juste à une minuscule cuillerée à café rase de miel !
      Le lait d’avoine maison sans sucre ni huile, j’ai essayé c’est juste pas bon du tout à mon goût, et comme je ne mets sur mon blog que des recettes que j’aime, tu as la réponse à ta question. Après, si tu aimes mieux faire comme ça, pas de souci, tous les goûts sont dans la nature et ça se respecte.
      Le sac à lait vient du site « Vivre Mieux ».
      Bon après-midi à toi,
      Marie

      1. Ok peu être pour le lait d’avoine , d’ailleurs on peut le faire avec des flocons non? Mais pour les autres laits ,nul besoin d’ajouter sucres ou huile enfin ça c’est MON avis 😄…

        1. Tu fais vraiment ton lait de céréales sans ajouter aucun ingrédient sucrant?
          Ça m’épate (et je t’avoue, ça m’étonne un peu) et voici pourquoi : les laits de céréales (riz, avoine, épeautre, etc.) que l’on trouve dans le commerce ont subi une transformation enzymatique naturelle, permettant à l’amidon de se transformer en sucre. Voilà pourquoi ils ont naturellement un goût bien sucré (moi aussi je n’ajoute jamais de sucre dans le lait de céréales que j’achète) et ce sans aucun sucre « ajouté ». (Mais attention, ils contiennent tout de même du sucre, avec un IG plutôt élevé, il ne faut donc pas trop en abuser quand on surveille un peu sa ligne !) Or, il est à ma connaissance totalement impossible de réaliser cette fameuse transformation enzymatique de l’amidon en sucre à la maison. Du coup, le lait de céréale « maison » dans lequel on n’ajoute aucun produit sucrant, c’est vraiment juste pas bon du tout Delphine, crois-moi j’ai essayé plus d’une fois et ça ne me plaît pas du tout (pourtant, j’ai habitué mes papilles depuis longtemps à manger très peu sucré).
          Quant à l’huile, la présence de matière grasse dans un lait est tout à fait normale. Les céréales en contenant beaucoup moins que les produits animaux, on en ajoute pour obtenir une texture de lait, c’est à dire, techniquement, une émulsion fluide d’une huile dans l’eau. Si tu n’ajoutes pas du tout de matière grasse dans un « lait » de céréale, là aussi tu obtient un truc un peu bizarre sur la langue, pas gourmand du tout.
          Bref, voilà, tu as une réponse bien détaillée sur le pourquoi du comment (dans mes recettes, la présence de chaque ingrédient a souvent été bien pensée, ils ne sont pas là par hasard). Et si tu trouves que mon lait d’avoine est un peu trop gras et sucré (ce qui n’est objectivement pas le cas) tu peux continuer à faire comme tu veux, il n’y a pas de souci (tu pourrais éventuellement nous donner ta recette? ).
          Enfin, on peut aussi ne pas consommer trop souvent de lait de céréale : en ce qui me concerne, je le garde pour mes enfants qui sont en pleine croissance, et moi au quotidien je bois plutôt des infusions. Mais quand j’ai envie d’un verre de lait d’avoine par pure gourmandise, quitte à n’en prendre qu’un de temps en temps j’aime justement que ça soit VRAIMENT délicieux ! Ça a toujours été ma « philosophie », et ça évite bien des frustrations, bien des dérèglements du comportement alimentaire. Je suis pour bien des raisons très très méfiante vis à vis des produits trop « lights » qui frustrent les papilles et nous poussent inconsciemment à « compenser »cette frustration autrement, d’où certains excès auxquels on a du mal ensuite à résister. Mais là, on pourrait en parler des heures, c’est un un sujet beaucoup trop vaste pour moi ce matin…
          Bonne semaine à toi,
          Marie

          1. je n’ai pas de recette de lait d’avoine puisque je t’ai dis n’avoir jamais essayé..pour les autres laits que je fait sans aucun sucres ni huile je parlais du lait d’amande ,noix ,noix de cajou, noisette ceux là c’est quand même mieux nature non ? bref …

            1. Marie Chioca

              Ah, oui, effectivement, en utilisant des oléagineux, je comprends mieux que tu puisses te passer d’ajouter de l’huile ! Après, tu devrais peut-être goûter avec une lichette de miel, car comme je le disais lors de mon post de 2013 sur le lait d’amande, c’est quand même meilleur…
              Bonne semaine Delphine,

              Marie

  9. Je vois de l’huile dans les ingrédients du lait végétal, mais je ne vois pas quand tu l’utilises… J’imagine que c’est après mixage/filtrage?
    De mon côté je fais plutôt du lait noisette/riz (intolérance aux amandes et au gluten, entre autres). Je n’ai pas besoin de miel (le riz sucre bien le lait) ni d’huile (mais je mets beaucoup de noisettes pour compenser le côté « trop léger » du lait de riz, du coup économiquement c’est moins intéressant… d’où ma curiosité sur ton usage de l’huile)

    1. Marie Chioca

      Merci pour ton oeil de lynx 😉
      Je viens de corriger, j’avais effectivement zappé l’huile dans les ingrédients !
      Bonne soirée à toi 🙂
      Marie

  10. Oh, bonne idée! Car en ce moment j’ai du mal à trouver le « lait d’avoine » que j’achète habituellement pour mon grand! Du coup, je suis souvent en panne sèche! Alors il n’y a plus qu’à acheter l’avoine. Simple, mais efficace! On dit merci qui? Merci Marie!!!
    Et je parie que c’est moins cher que du déjà prêt! Enfin… pour l’instant!
    Bises

    1. Marie Chioca

      Oui Béatrice, je confirme, c’est effectivement moins onéreux 😉
      Bonne soirée à toi, et merci pour ton gentil petit mot 🙂
      Marie

    1. Marie Chioca

      Merci Frédérique 🙂
      Je ne suis pas très douée pour les travaux, mais bon, ça me fait quand même plaisir de « patouiller » un peu dans le ciment, ça me change de la routine^^
      Des bises, et bonne soirée à toi,
      Marie

    1. Marie Chioca

      Oui, je crois que le prochain article et le prochain livre, ça fera d’une pierre deux coups 😉
      Gros bisous ma chère Steph !
      Marie

  11. Ravie de te retrouver ! Ai pré-commandé depuis un moment ton nouveau livre les yeux fermés :-p j’ai donc hâte d’en savoir plus très vite 😉 En attendant, bon courage pour la suite de tes travaux et à très vite donc… 🙂
    Delphine

    1. Marie Chioca

      Surtout quand ils sont bien costauds j’imagine ^^ Moi je ne connais pas cela, mes bébés ont tous été très fluets, tout fins, et j’hallucinais sur les gros bébés joufflus des copines… Pourtant, ils ont un bon « coup de fourchette » mes enfants !
      Des bises Karen, et bonne muscu avec « mini-bio » 😉
      Marie

  12. Bonjour Marie, c’est au sujet de la photo de mon « Entrée de Pâques qui va bien ».
    Je l’ai publiée sur ma page Facebook ce jour comme tu me l’avais suggéré et tu la trouveras chez Florence THOMAS,
    Pharmacien adjoint à Pharmacie HENRY – habite à HUMBERVILLE – CHAMPAGNE/ARDENNES.
    Belle journée à toi.

    1. Marie Chioca

      Ah, merci beaucoup Florence, c’est super gentil ! Tu pourrais me donner le lien vers ta page?
      Des bises, et bonne après-midi à toi 🙂
      Marie

  13. Bonjour,
    Ma question n’a aucun rapport avec les recettes ci-dessus mais je ne sais comment vous contacter autrement.
    J’ai acheté votre livre « La cuisine bio des jours de fête » et j’ai une interrogation concernant la recette du « pâté de châtaignes aux oignons », page 189 ou plutôt sur sa finalisation.
    Après avoir expliqué la cuisson des oignons, vous indiquez qu’il faut mixer le tout.
    J’aimerais savoir ce que je fais de ce mélange… C’est donc plutôt une tartinade à mettre dans un bocal ? Si c’est un pâté il y a un mode de cuisson ?
    Merci pour votre attention à ma demande.
    Bonne journée

    1. Marie Chioca

      Oui Carolyne, c’est une sorte de tartinade, il n’est pas nécessaire de refaire cuire ensuite, sinon cela serait précisé dans la recette (mais vous avez toutefois bien fait de poser la question, car parfois il arrive qu’il y ait un petit « bug » au moment de la mise en page du livre…)
      Bon après-midi !
      Marie

  14. coucou Marie,
    bon courage à toi pour les travaux…je pense que ce jour de repos t’aura fait du bien, merci de nous avoir donné un petit peu de ton temps, je n’ai pas encore essayé de faire des laits végétaux et là, je suis en camping-car pour deux mois alors je manque un peu et de place et … d’ustensiles! Mais je me consacre aux recettes aux orties et à l’ail des ours c’est la pleine saison! Bonne fin de travaux, à bientôt! Colette

    1. Marie Chioca

      Profite bien de ces jolis moments dans la nature Colette ! Moi aussi je me régale d’ail des ours en ce moment 😉
      Des bises, et merci beaucoup pour ce gentil petit mot !
      Marie

  15. BOnjour,
    je découvre votre blog, qui m’a l’air des plus attrayants… À la recherche d’une recette dont on m’a parlé… J’ai vu que vous veniez de refaire votre blog, alors je me permets un petit commentaire. J’arrive à lire les articles, mais je dois avouer que la couleurs des titres pour chercher une recette et celle des catégories en haut du blog, ainsi que la couleur des commentaires, maintenant que j’y suis pour vous écrire un petit mot, est bien trop claire, et je n’arrive pas à lire sans me coller à l’écran et me faire mal aux yeux à force de concentration…
    Mais votre blog regorge de belles idées de recettes, de très belles photos, merci pour ce partage et félicitations pour ce que vous faites, et le temps que vous avez pris à le faire… J’admire!!
    Bonne journée!

    1. Marie Chioca

      Je comprends Lou, c’est un souci, je vais voir ce que je peux faire…
      Merci beaucoup pour cette remarque en tout cas !
      Bonne après-midi à vous,
      Marie

  16. Bonjour Marie,
    je sais rien a voir avec l’article, mais j’ai besoin de savoir si ma 1ere journée est bonne.
    j’ai commencer hier ma 1ere journée grâce aux recommandations de votre livre en collaboration avec Brigitte Fichaux.
    voici mes repas:
    matin: grd bol de café au lait écrémé(vache)
    2.5 tartine de campagne au levain + beurre+ 30 gr de fromage à pâte dure (abondance !! miam)
    midi: carottes râpées, poêlée de poivron et oignon, avec un petit reste de riz basmati 2 œufs
    goûter: 1 tasse café au lait, 1 pomme, 3 cookies ig bas (recette marie chioca)
    soir: 1 bol de soupe poireau navet ( légumes à utilisé, sinon fini au poulettes)
    carottes râpées, 1/2 escalopes de dinde + champignons et crème fraîche(fini les restes !! ) arrosé de verre d’eau !! hihi
    je trouve que j’ai bien manger et pas eu de fringale !!
    merci de votre aide !!
    ah oui je trouve votre blog géniale et vos livres, source d’inspiration et bcp d’aide pour les nouvelles venue au IG bas,continuer comme ça j’adore.

    1. Marie Chioca

      Bonjour Cécile,
      Je suis désolée, mais je ne suis vraiment pas habilitée à « suivre » les régimes alimentaires des gens… A mon avis, tout est bien sauf que vous utilisez peut-être un peu trop de lait de vache. Mais cela n’engage que moi !
      Bonne continuation,

      Marie

  17. J’ai testé les deux recettes cette semaine et j’ai adoré !!!
    Le lait est très bon, et c’est vrai nettement plus économique que le lait d’amandes, et les bannocks, j’ai ADORE !! merci beaucoup pour ces partages ! je renouvellerai l’expérience c’est sûr (maintenant que mon blender qui a rendu l’âme dans l’opération est réparé ! 😉 une pièce vieillissante qui a cédé, pas à cause de la recette !)

  18. Bonjour Marie
    Je suis une très « vieille » abonnée à votre blog. Passage en douceur à la nouvelle formule. Merci pour cette nouvelle recette d’okaras mise au menu de mes petits déjeuners
    Longue vie à Saines Gourmandises que je dévore à chaque NW.
    Moi c’est le béton mural qui embellit mes petits pectoraux!!!!!
    Amitiés Nicolle

  19. Oh oui toi aussi toi aussi tu trouves ça rude le coup (coût) des amandes ! Et la purée d’amande du coup c’est fini elle et moi, snif….
    Mais ces recettes m’ont l’air très sympathiques !
    Courage pour les travaux, je compatis je suis en plein dedans moi aussi!

    1. Marie Chioca

      Ah oui, très rude ! Il y a tout un tas d’anciennes recettes que je ne fais plus à cause du prix des amandes ! Grrr…
      Des bises Mande,

      Marie

  20. Bonjour Marie
    J’aimerais savoir si la recette pour recycler l’okara d’amande avoine marche aussi si c’est de l’okara de noisettes au niveau des proportions ?
    Je suis une grande fan de tout ce que tu fais (surtout des recettes à IG bas) : j’ai 4 enfants, un boulot et j’avoue que tes livres me permettent d’allier santé, originalité et gourmandise pour toute la famille. Je suis en formation de naturopathie et toutes tes recettes sont compatibles avec les préceptes de la naturo. Alors merci du temps que tu nous économises à tester les recettes et à trouver de nouvelles idées toutes plus gourmandes et originales les unes que les autres. Bonne semaine à toi sous le soleil printanier (enfin on l’espère…)

    1. Marie Chioca

      Bonjour Anne,
      Je pense qu’il faut essayer, pourquoi pas… Mais tant qu’on n’a pas testé, il est difficile de savoir si l’on peut remplacer un ingrédient par un autre, surtout en pâtisserie !
      Bonne semaine à toi aussi, et merci beaucoup pour ton très gentil petit mot 🙂
      Marie

    1. Marie Chioca

      Coucou Rose !
      En vrai, la recette traditionnelle est un peu différente, ce sont des sortes de petits pains d’avoine cuits à la poêle dans du beurre. C’est très « écossais »… et très nourrissant aussi 😉
      Des bises, et bonne semaine à toi )
      Marie

  21. Bonsoir Marie, en plein essai de cette recette et c’est un peu la cata, d’où ma question : avant de filtrer la préparation, tu la laisses refroidir ? Parce que là, le liquide brûlant dans le sac à lait, c’est impossible à presser, je me brûle les mains, j’en mets partout donc… HELP !!!!

    1. Marie Chioca

      Oui, tu peux laisser un peu tiédir Marianne, car si tu dois te brûler au 3ème degrés à chaque fois que tu fais du lait d’avoine, ta vie va être un peu plus compliquée ^^
      Bon courage, et vraiment désolée de répondre à ton « HELP!!! » plusieurs jours après, je t’avoue que je n’étais pas derrière mon ordi (à cause des vacances des loulous).
      Marie

  22. Chère Marie,
    Pouvez-vous me dire si on peut faire ce lait avec l’extracteur Kuvings, après avoir fait cuire le gruau d’avoine bien sûr. Le faites vous toujours au blender ?
    Merci pour tout ce partage sur ce blog

  23. Ça y est, recette testée avec l’extracteur et le résultat est superbe et délicieux ! J’ai alterné le gruau cuit et les amandes trempées, dans le goulot de la machine, plus le reste des ingrédients. En utilisant le tamis au dessus du pichet qui reçoit le lait, on a très rapidement une consistance idéale, douce et veloutée. Je n’avais jamais fait de lait d’avoine et je suis conquise. Il ne me reste plus qu’à essayer les bannocks avec l’okara. Merciiiiii

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *