{ J’ai vraiment des poules formidables ! }

image_pdfimage_print

{ J’ai vraiment des poules formidables ! }

Œufs de Pâques comme des brownies pralinés…

♥ Sans lait ♥ IG bas ♥

 

Petits oeufs de Pâques en brownies pralinés
Ces petits oeufs en gâteau « maison » préparés avec amour, c’est certes tout mignon, mais surtout tellement plus sain pour la santé de vos loulous que les cochonneries en chocolat industriel… Et vous pouvez même les cacher dans le jardin !

Ne soyez pas jaloux, mais j’ai vraiment des poules formidables… Elles ne pondent pas des oeufs d’or (fort heureusement, car ça ne se mange pas ! ) mais des brownies au chocolat. Notez bien que cela n’arrive qu’au moment de Pâques, mais ce n’est déjà pas si mal. Pour les aider un peu, je les nourris 15 jours avant avec une pâtée constituée de chocolat noir, purée de noisette, sirop d’agave et farine d’épeautre. Pour les œufs, elles se débrouillent. Et quelques jours avant Pâques, hop, on ramasse les brownies dans les pondoirs.

Bon, je rigole hein les gars, ça c’est juste la fable à laquelle ma petite dernière à presque cru disons… au moins 0,5 secondes. Pour le reste, l’idée vient du blog de Dorian, qui est vraiment très sympa (le blog, mais Dorian aussi…).

Pour la petite histoire, j’ai fait trois fournées de ces petits œufs. La première en respectant à la lettre toutes les préconisations de Dorian concernant la préparation des coquilles : trempage 30 min dans l’eau salée, huilage de l’intérieur des coquilles, etc. Le résultat était très chouette, mais un peu long à réaliser…

Et comme je suis, outre un tantinet impatiente, aussi très indisciplinée (notez bien que je vous enguirlande toujours quand vous ne suivez pas mes recettes à la lettre, alors que je suis la première à désobéir aux recettes des autres, bref, une vraie tête à claques…), j’ai tenté une méthode simplifiée : pas de trempage des coquilles, pas d’huile à l’intérieur, et j’ai gagné beaucoup de temps sur ma première fournée. D’où ma question à Dorian : Saurais-tu pourquoi il faut faire tremper les coquilles dans l’eau salée ? J’ai peut-être un premier élément de réponse : lors de la cuisson, mes coquilles « non trempées dans l’eau salée » ont exhalé dans la cuisine comme une discrète (mais pas très agréable) odeur de… poulailler (qui, rassurez-vous tout de suite, ne se retrouve pas du tout dans les brownies ^^). C’est peut-être le pourquoi du comment, mais je voudrais être sûre…

De toute façon cette deuxième fournée a été une cata, mais pour une autre raison : j’avais beaucoup trop rempli mes coquilles, du coup elles ont littéralement « vomi » du brownies au chocolat, ça dégoulinait de partout dans le four, bref, pour le concours de la photo culinaire la plus trash mes œufs avaient toutes leurs chances, mais pour le dessert de Pâques, c’était très moyen.

D’où ma troisième fournée, cette fois-ci parfaitement satisfaisante !

Juste une petite note « encourageante » pour vous faire remarquer que la pâte à brownies est d’une simplicité remarquable, sans oeufs battus en neige par exemple : bref, même si vous passez un peu de temps à vider et laver les coquilles, pour finir ça reste une petite gourmandise tout à fait abordable en terme de temps.

Côté réalisation, voici quelques conseils importants :

_DSC8425-2
Une jolie boîte d’oeufs, une serviette en papier découpée, un noeud de rafia et un mot doux sur une étiquette… Offrez vos petits oeufs-brownies à ceux que vous aimez !

1/ Choisissez des œufs ultra frais : outre le fait qu’ils seront bien plus savoureux, cela leur évitera d’avoir la fameuse « bulle d’air » au fond de la coquille, bulle qui donnerait à votre brownie la forme d’un œuf souffrant de plagiocéphalie (ceux qui ont eu des bébés me comprendront tout de suite, les autres, ça sera l’occasion de vous instruire pour quand vous aurez des bébés).

2/ Ne les épluchez pas chaud : les coquilles se détachent beaucoup mieux quand le brownie a refroidi. Dommage, je sais, ça sent si bon le chocolat chaud à la sortie du four… Pour ceux qui pratiquent, on va dire que ça sera votre dernier effort de Carême 😉

3/ Ne les épluchez pas à l’avance : les brownies, ça sèche, et il n’y a aucun intérêt à se forcer d’avaler des éponges au chocolat après le gigot, les flageolets et tout le tintouin. Personne ne supporterait un tel supplice…

4/ TOUS les ingrédients de la pâte à brownies sont importants, même la vanille…

5/ Pour les super feignasses, j’ai aussi un « Plan B », qui ne nécessite même pas de préparer les coquilles… Vous le découvrirez en fin de recette !

Et bien voilà, c’était donc mon dessert de Pâques 2016, j’espère qu’il ne décevra pas ceux qui attendaient un gros gâteau dans le style « qui en jette » de ceux des années précédentes… J’aurais bien aimé réaliser un dessert aux fruits tout léger léger, mais comme côté fruits on ne va pas être très gâtés ce 27 mars, j’ai un peu manqué d’inspiration. De toute façon, comme me le faisais remarquer Lou avec un brin de facétie, le chocolat, c’est un fruit non ? 😉

Et puis, je me dis que rien ne vous empêche de re-craquer sur les nombreux desserts de Pâques plus « sophistiqués » déjà sur ce blog : je vous les remets ici, ça vous évitera de pester !#8#*** en les cherchant parce qu’entre nous, le module de recherche est toujours aussi foireux 😉

Ici le gâteau aux 2 fèves précieuses

Ici le nid de Pâques au chocolat

Ici les cupcakes de Pâques « mystère »

Ici mes petits choux

Ici le nid de Pâques façon fraisier

Et enfin, ici la mousse végétale au chocolat (et jus de pois chiches, chuuuut…)

Sur ce, je vous dis à dans… presque 3 semaines, car je m’en vais prendre un peu de congé pour faire des travaux chez moi (si vous avez des questions, je peux répondre aux commentaires jusqu’à vendredi midi avant de ranger mon ordinateur…). Ça fait parfois du bien d’échanger sa maryse contre une truelle, sa pâte à gâteau contre de la colle à papier peint et son robot Kitchenaid contre une perceuse ^^

Je vais juste essayer de ne pas faire trop de catastrophes… Je vous raconterai ça à la rentrée 😉

Joyeuse fête de Pâques !

Montages4-2

 

Œufs de Pâques comme des brownies pralinés…

planches-arabesques copie-2

  • Ingrédients pour 12 œufs de taille moyenne (il restera un peu de pâte, à faire cuire dans des moules à mini-muffins par exemple)
  • Préparation des coquilles : de 15 à 30 min, selon la méthode choisie
  • Préparation des brownies : 10 min
  • Cuisson : 15 min

⇒Peut se préparer la veille de Pâques (conserver les brownies dans leur coquille ET dans un sac plastique hermétique pour qu’ils restent super moelleux).

planches-arabesques copie-2

  • 12 coquilles d’œufs vides (voir plus bas)
  • 65 g de farine de grand épeautre T110
  • ½ sachet de poudre à lever
  • 100g de chocolat noir pâtissier à 70%
  • 4 grosses c. à soupe de sirop d’agave
  • 1 grosse c. à soupe d’extrait de vanille liquide
  • 3 œufs
  • 3 grosses c. à soupe de purée de noisette bien souple (pour moi, de la Nocciola, une purée de noisette grillée non sucrée qu’on trouve en magasin bio)
  • 1 pincée de fleur de sel

planches-arabesques copie-2

_DSC8374-2

1/ Préparation des coquilles :

Dessiner au crayon de papier sur le haut des coquilles un petit cercle d’environ 1cm de diamètre. Avec une aiguille à grosse tête, « poinçonnez » tout le cercle, puis détachez-le proprement avec la pointe d’un couteau.

À l’aide d’une pique à brochette, percer et mélanger le jaune, puis secouer l’œuf au dessus d’un saladier pour le vider complètement. Bien rincer la coquille plusieurs fois à l’eau tiède, puis recommencer l’opération avec les autres œufs.

Omelette géante au menu…

Là, on peut laisser tremper les coquilles 30 minutes dans 2 litres d’eau additionnée de 200g de sel fin (pourquoi ? Mystère, Dorian, on attend tes éclairages sur cette question…).

Bien égoutter les coquilles, puis les disposer dans une boîte d’œuf moche (car elle va passer au four)… surtout pas en plastique ;))

2 / Préparation des brownies :

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger la farine, le sel et la levure dans un bol. Réserver.

Faire fondre le chocolat au bain-marie avec le sirop d’agave. Hors du feu, ajouter la purée de noisette, la vanille et les œufs entiers, puis la farine. Bien mélanger le tout.

Verser la pâte dans une poche à douille munie d’un embout fin, puis remplir les coquilles au 2/3 de leur hauteur (pas plus, pas moins).

Enfourner pour 15 min, puis laisser entièrement refroidir.

Redécouper proprement la pâte qui aurait éventuellement un peu bavé par l’ouverture, puis disposer les œufs dans de jolies boîtes, « trous » planqués dessous.

Au moment de servir, écaler éventuellement joliment le dessus des œufs… ou laissez vos convives découvrir ce qui se cache sous la coquilles !

Pour éplucher les « œufs », procédez petits bouts par petits bouts : la coquille se détachera très bien, laissant apparaître un joli brownie tout rond…

 

_DSC8652-2
Plutôt joli une fois « épluché » n’est-ce pas?… Bon, courage, je vais quand même faire preuve d’une parfaite honnêteté : j’ai photographié le plus réussi 😉

Oups, et j’ai bien failli oublier « le bon plan des feignasses », heureusement que j’avais pris une photo 😉

Bref, pour « ceussent » qui n’ont pas le temps de vider et nettoyer les coquilles d’oeufs, faites juste cuire votre pâte à brownies 6 minutes chrono dans des caissettes à truffes (étayées dans un moule à mini-muffins, sinon elles s’étaleront à la cuisson) puis, une fois refroidies, disposez-les dans votre boîte d’oeuf… C’est mignon tout plein, et de plus, cela vous permet de les cuire moins longtemps. Au final, on obtient plein de mini-fondants pralinés au chocolat à servir avec le café de Pâques… 😉

Brownies de Päques, l'alternative des feignasses...
L’alternative des feignasses…

 

 

Edit important pour les utilisateurs de Pinterest !

Pour palier un peu au fait que la newsletter du blog ne soit pas encore très « concluante », j’ai créé un tableau Pinterest « Dernières publications saines-gourmandises ». Si vous voulez vous y abonner, vous serez ainsi tenus au courant de toute nouvelle recette publiée… En attendant que la newsletter ait assez évolué pour ne pas finir dans vos spams, on y croit très fort et on croise les doigts 😉

(Toujours sur Pinterest, je suis aussi en train de créer des tableaux thématiques (sans lait, sans gluten, Cabot, recettes de printemps, recettes d’été, etc.) du blog, cela vous aidera à retrouver très facilement ce que vous cherchez. J’ai commencé cette semaine, mais là je dois mettre un peu en pause ce travail le temps de mes travaux. Je vous tiendrai au courant quand ces tableaux seront terminés et parfaitement opérationnels, j’espère que ce sera pour mi-mai au plus tard ;))

 

400_F_6263345_vRDBuJwxbOARAZKDYeZXKynHE9pcEoIz

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

72 grains de sel sur “{ J’ai vraiment des poules formidables ! }

  1. Oh ! Aurais-je le plaisir de poster le premier commentaire ? (en plus j’ai cherché comment le poster, j’ai finalement trouvé qu’il fallait cliquer sur le titre de la recette hihihi)
    C’est mignon tout plein ces œufs en chocolat ! Je ne suis pas sûre de pouvoir faire ça pour le lundi de Pâques (nous sommes invités chez mes beaux-parents) pour cause de brocante la veille (avec une météo qui s’annonce toute « pourrite » ça va être chouette….), mais le plan B me fait de l’œil 🙂
    A suivre !
    Merci pour cette recette et ces sublimes photos
    Bisous

    1. Marie Chioca

      Ah, ce fameux plan B, je crois qu’il a fait de l’oeil à tout le monde 😉
      … à commencer par moi, parce que je sens que je vais faire simple (blog cyber-attaqué hier soir, du coup je suis sur les dents pour les prochains jours, arg.)
      Gros bisous ma Steph, et très beau week-end de Pâques à toi,
      Marie

  2. Ils sont si mignons ces oeufs ! Une recette à faire avec mes loulous surement, ça devrait leur plaire 🙂
    Et puis si le temps manque, on fera la recette bis, façon feignasse !
    Je reçois bien ta newsletter, mais par contre, ta réponse va dans mes spams, pas grave mais c’est bizarre cette différence de traitement hi hi.
    PS : pour mon anniv, j’ai fait la tarte au chocolat de ton livre de recettes au chocolat, on s’est régalés (j’ai fait la même pour le boulot, il n’est rien resté non plus 😛 )
    Et pour l’anniv de mon mari, j’ai utilisé la recette de génoise du livre la cuisine des jours de fête.
    Merci pour toutes ces recettes qui me permettent de renouveler ma pâtisserie (et ma cuisine) avec des ingrédients plus sains et avec des résultats toujours très bons !
    Biz et bon courage pour les travaux 🙂

    1. Marie Chioca

      C’est moi qui te remercie Elisabeth pour ton si gentil message 🙂
      Plein de bises, et très bon week-end de Pâques !
      Marie

  3. Que c’est mignon, Marie ! Mais que c’est mignon ! Bon, je serais plutôt de la team feignasses, soyons bien claires (surtout que les coquilles d’oeufs de ma poulette ont tendance à être un « tâchées » et pas aussi nettes que celles du commerce)… Mais j’aime beaucoup la présentation !
    Alors, je te souhaite une bonne fin de semaine Sainte, et surtout, surtout, de Joyeuses Pâques avant d’attaquer les travaux !
    Bises !

    1. Marie Chioca

      Merci ma chère Ma’ 🙂
      J’espère vraiment que ce week-end de Pâques sera tranquille est joyeux… hier, c’était la panique, on a dû bloquer une cyber-attaque sur le blog 🙂 C’est moi qui est failli faire une « attaque » du coup ^^(non, je rigole, en fait je suis presque restée cool ;))
      Plein de très grosses bises, et passe un très beau week-end avec ta petite famille !
      Marie

  4. C’est vraiment trop mignon ce joli travail mais moi j’aimerais bien avoir une poule aux d’or 😃 et qui me donnerait des oeufs au citron et à huile d’olive bien jaune 😄 !!!…à réfléchir donc à partir de votre idée!😉
    Bonnes vacances et surtout bon bricolage! À bientôt….
    Mamijo

  5. Cela faisait longtemps que je voulais vous envoyer un petit message mais je n’osais pas…
    Merci pour votre blog ! c’est un plaisir de lire chaque nouvel article car à chaque fois vous me faites rire. Parfois, après une journée bien remplie, j’aime bien lire un de vos billets et plonger dans une recette pleine d’humour et de bonne humeur !!! Merci aussi pour vos livres ! Après vous avoir découverte dans un article de Sud-ouest magazine, je suis devenue une fidèle lectrice -cuisinière.
    Merci encore et bonnes vacances !!

    1. Marie Chioca

      Que c’est gentil Elizabeth, je suis si touchée par ce gentil message 🙂
      Je vous souhaite un très beau week-end de Pâques !
      Marie

  6. C’est trop mignon !!
    Moi aussi j’ai gardé les coquilles pour faire quelques choses de plus « herbacé ».
    Mais c’est long ! Pour Pâques, c’est fichu.
    Et j’en ai mangé des œufs !
    Ta recette me plait beaucoup.
    Bonne soirée, bises.

    1. Marie Chioca

      Quelque chose de plus « herbacé »? Tu attises ma curiosité Carole 😉
      Des bises, et très bon week-end de Pâques 🙂
      Marie

      1. Hi, hi !!
        Ce n’est pas vraiment culinaire, on dira que la coquille me sert de pot.
        Lorsque cela aura bien poussé, je mettrai une photo sur le blog.
        Bon week-end de Pâques.
        Gros bisous.

  7. Ahah du chocolat !!! Je l’savais ! Magnifique, (j’adore la version feignasse…)
    Bons travaux et joyeuses pâques, et prière de ne pas confondre plâtre et farine… (L’autre jour Epiméthée avait un peu tendance à étaler son matos sur mon plan de travail j’ai eu peur…)

    1. Marie Chioca

      ^^
      TU m’as fait éclater de rire, parce que j’ai le même à la maison, en ce moment les outils traînent partout 😉 Bon, mon cher-et-tendre s’étant fait mal au poignet, je ne sais même pas si je vais pouvoir « bricoler » comme prévu ces 15 prochains jours…
      Patience !
      Gros bisous Pandore, et bon week-end à toi,
      Marie

  8. Bonsoir Marie !
    Je découvre à peine ton nouveau « site » 🙂 Une très belle réussite !
    C’est super et il est vrai que les pubs étaient assez contraignantes… mais c’est du passé 🙂
    Comme je suis contente de cette recette ! j’avoue que d’habitude je peints les œufs pour Pâques que j’offre à la famille, ami(e)s et un rituel au cimetière : symbole de vie et de résurrection (orthodoxie) mais là je n’ai vraiment pas le temps…
    Bingo, ta recette super originale et trop mignonne tombe à pic !
    En tout cas, un immense merci de penser encore aux lectrices et lecteurs !
    Très belle semaine Sainte et Radieuse, Lumineuse Fête de Pâques 🙂 !!!
    Bises
    Rosa Maria

  9. Ben c’est génial!
    Merci Marie,merci Dorian, j’ai mon dessert pour Dimanche ( je l’associerai à la divine mousse de citron de  » la cuisine de la minceur durable).
    Joyeuses Pâques et bons travaux!

    1. Marie Chioca

      Quelle bonne idée !
      Avec la mousse au citron, ça va te faire une association du tonnerre 🙂
      Bon week-end de Pâques Agnès,
      Marie

  10. Bonsoir,
    quand on accède à ton article par le mail reçu dans la boite mails, les commentaires de l’article n’apparaissent pas… Bizarre…
    Sinon ta recette est sympa et d’actualité !

    1. Marie Chioca

      Arg, je vais regarder ça, sûrement encore un petit « bug » sympa comme je les aime… 😉
      Bon week-end à toi Valérie, et merci pour ton petit mot !
      Marie

  11. Oh décidément tu nous épateras toujours Marie !!! J’adore l’idée. Ça doit être super sympa et de plus ça doit en jeter. J’imagines déjà les « Rohhhh c’est toi qu’à fait ça ».  » comment tu fais tu me donnes la recette »
    Pas vrai Marie ? Bon je me tâte Je te tiendrai au courant. En attendant je te souhaite de joyeuses Pâques et bon courage pour tes travaux. Bises nicole

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup Nicole pour ton si gentil petit mot 🙂
      Plein de bises, et passe un beau week-end de Pâques, avec ou sans petits oeufs-brownies 😉
      Marie

  12. Cocorico !!!!Bravo et merci pour cette belle recette,je ne sais pas si j’y parviendrai…peut être celle des feignasse sera choisie, en attendant je vais vite un saut sur Pinterest !! Belle journée à toi Marie  » poulette  » et merci pour tes si beaux clichés qui nous font saliver comme pas possible !!! 😉 !!! Cathy et joyeuses Pâques à toi et à tous tes petits poussins ….

    1. Marie Chioca

      Que c’est gentil, merci beaucoup Cathy pour ton si sympathique petit mot 🙂
      Plein de bises, et bon week-end de Pâques à toi aussi 🙂
      Marie

    1. Marie Chioca

      Je crois que pour finir, tout le monde va plutôt tester le « plan B » ^^
      Bon week-end de Pâques Eugénia 🙂
      Marie

  13. Wahouuu ! Là je dis bravo pour Dorian pour cette merveilleuse idée et merci à toi Marie de l’avoir partagée et simplifiée pour nous. Ces œufs me font de l’œil ! Malheureusement je ne vois pas trop comment me procurer les fameux œufs ultra frais en question, même en me rendant dans des magasins spécialisés dans les produits frais, au mieux je trouve des œufs extra frais qui en sont déjà à 15 jours après ponte…. Pfff, je rêve du jour où l’on pourra avoir nos propres poules ! Mais là il faudrait pousser les murs du jardin et éliminer les quelque 27 chats qui rôdent dans le quartier !
    Merci encore pour cette belle recette et ces superbes photos et je te souhaite bon courage pour tes travaux !
    Et Joyeuses Pâques en famille, bien entendu 😉

    1. Marie Chioca

      Pauvre Olivia, ça c’est vraiment pas cool ! Normalement, tu devrais pouvoir trouver facilement des oeufs à J+ 4 ou 5 ! C’est quoi ce magasin, tu devrais rouspéter un bon coup…
      Bon courage, et patience en attendant tes propres cocottes (ps : pas de souci, les chats ne mangent pas les poules ^^)
      Marie

  14. Cuire les gâteaux en coquille est très original ! bravo ton inspiration n’a pas de limite. A part la mousse au chocolat que j’ai servie ainsi, je ne me sers des coquilles que pour la déco comme tout le monde.
    Je n’ai pu ouvrir ta page avec le mail d’alerte mais, comme une grande, je suis venue toute seule !
    Gros bisous

    1. Marie Chioca

      Merci Chris 🙂
      Comment se fait-il que tu n’aies pas pu venir par le mail d’alerte? Tu ne pouvais pas cliquer, c’est ça?
      Bon, en tout cas, merci beaucoup d’être venue me voir « comme une grande » ^^
      Des bises, et bon week-end à toi,
      Marie

      1. C’est ça, le clic ne répondait pas. Et je ne peux te répondre directement de ma boîte mail à cause de l’adresse : « Marie Chioca »
        Ces renseignements t’aideront peut-être à finaliser ton nouveau blog.
        Gros bisous et bonnes fêtes !

  15. Ho Marie, comme c’est mignon ! Elles sont vraiment trop sympa tes poules 🙂
    En ce qui me concerne, la newsletter arrive bien là où elle doit arriver, si cela peut te rassurer.
    Bonnes vacances, bonne truelle et surtout ne fais pas comme Gaston Lagaffe, ne te mélange pas les pinceaux dans tes sachets parce que l’enduit au petit épeautre c’est vraiment dommage, et les crêpes au plâtre, indigeste.

  16. L’idée est vraiment géniale, ce qui ne m’étonne pas de Dorian et k-je le confirme car j’ai la chance de le connaître en vrai, il est en effet très sympa !
    Ca m’a fait rire que tu n’aies pas c-suivi sa recette à la lettre, ça me rappelle quelqu’un !
    Bon courage pour les travaux et à très vite ! D’ici là Joyeuses Pâques Marie ! Bizz

    1. Marie Chioca

      Chouette, je suis contente que ça te plaise, merci beaucoup pour ton gentil petit mot 😉
      Je te souhaite un très bon week-end de Pâques !
      Marie

  17. ah ben voilà une chouette idée Marie, surtout la partie feignasse … j’adore !!! Sinon bon travaux et fais qd meme attention a tes petites mimines, on veut des recettes à la rentrée !!! Bises

  18. Dans les tablettes ! Ces oeufs seront sur ma table dimanche :-))) Belle journée, et bon courage pour les travaux ! A très vite pour de nouvelles recettes 🙂
    Rien à voir mais ai démarré un levain hier soir… je croise les doigts pour faire un bon pain e=au levain la semaine prochaine 😉

  19. Bonjour Marie
    Un immense merci pour cette recette livrée dans les temps 😅 Avant le rush de Pâques
    Ici ce sera plan B adopté ( 15 à table ) servi avec des petites crèmes desserts de votre cru ( la recette de petite crème fondante au citron et soja vanille ) sauf que je la prépare avec de l’huile essentielle d’Orange bio car nous avons tous un faible pour l’orange à la maison …
    Mais j’aurai une question hyper hyper importante …. Je fabrique mon pain intégral depuis longtemps maintenant mais auriez-vous un conseil à me donner sur une autre farine facile à panifier mais qui donne quand même un pain à IG TRÈS BAS …. Je n’utilise que la ble intégrale T150 et j’aimerais changer ….
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bonnes et très saintes fêtes de Pâques
    Mumof13

    1. Marie Chioca

      Bonjour Mumof,
      En fait, je n’ai pas hélas de réponse « miraculeuse » à cette question : les deux seules farines ultra faciles à panifier sont celles de blé et de grand épeautre. D’autres ont un IG plus bas (orge mondé ou son d’avoine par exemple) mais le résultat est beaucoup plus « mastoque ». Il faut donc mieux panacher avec du blé ou de grand épeautre pour obtenir un pain bien levé.
      Après, tous les pains ont un indice glycémique non négligeable, et doivent être consommés raisonnablement, sans excès.
      Bonne semaine à vous (et vraiment désolée pour mon temps de réponse, je reprends tout juste après 3 semaines de congés).
      Marie

  20. Tes photos sont magnifiques et ces œufs nous promettent beaucoup de gourmandise à essayer sans tarder, je me suis vite abonner à ton tableau Pinterest pour être sure de ne rien rater, mais perso je reçois bien les newsletter dans ma boite. Bonnes fêtes de Pâques et courage pour tes travaux…

  21. Je vais faire ça dimanche. Je vais m’amuser ! Mais, ça m’ennuie un peu, mon four a une petite fuite de chaleur et il n’a plus vraiment le même minutage que celui que tu indiques. Du coup j’ai peur que ça ne soit pas assez cuit à l’intérieur. Tu crois que ça marcherait si je faisais un muffin « témoin » à côté pour vérifier la cuisson ?

    1. Marie Chioca

      Désolée de n’avoir pas répondu à temps à ton message Clara, j’avais vraiment éteint mon ordi pour me consacrer à beaucoup d’autres choses urgentes ces trois dernières semaines. J’espère que tu as pu tout de même trouver une bonne solution?
      Bonne semaine à toi 🙂
      Marie

  22. Oh, j’aimais bien la version des poules nourries au chocolat moi 😉
    Ils sont mignons comme tout tes œufs, Marie ! Comment veux-tu qu’on soit déçu !

    Bonnes vacances ou plutôt bon courage pour les travaux !

    De gros bisous chocolatés !

  23. Adorables, absolument adorables ! Et comme ils sont facilement transportables, je vais les apporter demain pour le déjeuner de Pâques.
    Je ne les ferais cuire que demain, mais pour m’avancer, j’ai préparé les coquilles. Je craignais de les exploser et d’en perdre quelques unes, mais en fait, c’est facile comme tout, il faut juste un peu de patience.
    Pour ne pas avoir à faire une méga omelette, j’ai vidé les œufs en séparant les blancs des jaunes. C’est tout simple, après avoir décalotté la coquille, on vide, le blanc coule en premier, et ensuite, en secouant, on libère le jaune. Plus simple pour les réutiliser ensuite …par exemple dans la crème citron de ton livre 🙂
    Je n’ai pas de Nociola (mais c’est déjà noté sur ma liste pour la Biocoop mardi), alors ce sera avec une purée de noisettes standard et délicieuse.
    Vivement demain qu’on se régale !

    Bon courage pour le bricolage. C’est tellement chouette après !

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup pour ton gentil message, ainsi que pour ta chouette astuce Cassoco 🙂
      Plein de bises, et bonne semaine à toi 🙂
      Marie

  24. ça y est admirés et dégustés, les oeufs-brownies ont eu un beau succès. Personnellement j’avoue les avoir trouvés un peu secs et réduirait d’une ou 2 minutes la cuisson la prochaine fois … en plus de tenter à la nociola 😉
    Finalement, ce qui m’a semblée le plus compliqué a été d’évaluer le remplissage aux 2/3 … ce que j’ai d’ailleurs raté, ça gonfle beaucoup, y’en avait plein en dehors, mais ça se retire facilement et ça a fait le bonheur de gourmands maison !

  25. Chère Maria,
    Je vous écris à propos de la recette « sauté de veau au bleu des Causses et champignons frais » extraite de votre livre « The roaster ». Le livre est très sympa (et le roaster est un super engin !), mais il me semble que cette recette telle qu’imprimée dans le bouquin n’est pas complète ou elliptique.
    1/ A quel moment mettez-vous le bleu des Causses ? Au début avec la viande, le jus de citron, le vin blanc…, ou bien à la toute fin ? Dans le déroulé de la recette le bleu n’est tout simplement pas mentionné.
    2/ D’autre part à quel moment verse-t-on le mélange jaune d’oeuf + Armagnac + farine dans le roaster ? Puisque vous précisez bien qu’il ne faut pas mettre la crème fraîche en même temps… N’est-il pas préférable de prélever un peu de jus de cuisson pour y délayer la farine, et de remettre ce jus « farineux » dans le roaster avec cuisson 10 minutes, puis à la toute fin ajouter jaune d’oeuf – Armagnac – crème fraîche…?
    Merci beaucoup si vous pouvez me répondre rapidement ; je sais je sais, rien à voir avec les oeufs de Pâques, mais je ne retrouve pas cette recette dans votre (fort joli) site… Peut-être d’autres ont-ils/elles déjà commenté cette recette, pardon en ce cas de vous solliciter !
    Amitiés d’une nouvelle « Roasteuse » et nouvelle lectrice de votre site,
    Myriam

    1. Marie Chioca

      Chère Myriam, je suis vraiment désolée de répondre si tard, j’ai dû éteindre mon ordi 3 semaines pour faire des travaux chez moi…
      Cette recette a dû avoir un souci au moment de la mise en page, il faut que je vérifie le document initial (comme c’est un peu loin tout ça, je ne me souviens plus très bien) mais il est sur un autre ordinateur.
      Dès que j’aurai pu vérifier, je vous dirai, mais à priori, il me semble que vous avez « tout juste ».
      A bientôt,
      Marie

  26. Bonjour Marie,
    Voilà plusieurs fois que j’essaie de transmettre mon adresse mail pour recevoir votre newsletter, mais je ne reçois pas le mail de retour me demandant de confirmer ma demande. Y aurait-il une autre manière de procéder? et de pouvoir la recevoir. Je la recevais avant le changement de site.

    Merci pour vos fabuleuses recettes (blog ou livres) qui m’émerveillent à chaque fois.

    Bonne suite dans vos projets

    amitiés
    Sarleel

    1. Marie Chioca

      Hélas, hélas, je deviens folle avec ces problèmes de Newsletter ! Mais j’ai peut-être un tout petit espoir pour cette semaine, avec un informaticien qui va essayer de tout reprogrammer…
      Merci beaucoup en tout cas pour ton très gentil petit mot 🙂
      Marie

  27. Je suis retourné voir le message du premier jour sur le site et je vois que vous aviez mentionné que peut-être le mail en retour pouvait atterrir dans la boîte spam…donc je suppose que c’est peut-être arrivé là, donc je vais aller regarder, mais comme je suis une pive en informatique (!! et oui, auto-jugement!) je vais attendre mon cher et tendre qui lui est un pro! (ouf on est complémentaire comme cela!)

    Belle fin de journée
    Sarleel

  28. Merci pour votre site et votre délicatesse tant culinaire qu’esthétique. nous sommes sensibles au goût et à la beauté d’un mets : mission parfaitement réussie dans vos recettes! pourriez vous me confier votre secret sur les adorables et raffinés rubans du bocal au fondant chocolat pour mon prince charmant (st valentin 2016)? MERCI ENCORE

    1. Marie Chioca

      C’est juste un ruban que j’ai acheté dans un magasin de loisirs créatifs Volsqua, c’est vrai qu’il était joli 😉
      Merci beaucoup en tout cas pour ce si gentil message !
      Marie

  29. Bonjour Marie,
    Alors en effet, les mails de retour étaient dans ma boîte spam…donc ca s’est réglé. Par contre j’avais décoché le petit vu sur je veux recevoir une notification…Est-ce qu’on peut revenir en arrière car maintenant il n’apparait plus lorsque je viens écrire une note ?

    Je souhaiterais faire mon lait de riz maison…j’ai déjà testé une fois et ce ne fût pas concluant du tout. Par contre, j’ai testé ton lait d’avoine du livre Cuisiner sans lait ( un délice !) est-ce que je peux utiliser la même recette pour le riz? je voulais ton avis, car je n’ai pas envie de gâcher à nouveau des ingrédients.

    Merci et amitiés

    1. Marie Chioca

      Hélas, je n’ai pas une grande expérience du lait de riz (à cause de l’IG un peu plus élevé de cette céréale) mais je pense que tu peux essayer. Tu me diras si c’était bon?
      Merci beaucoup en tout cas pour ton gentil message Sarleel !
      (Concernant la petite case à cocher, je ne sais pas, c’est un tel « bazar » tout ça…)
      Bonne semaine à toi,
      Marie

  30. Bonjour Marie,

    Je reviens vers vous concernant l’anniversaire de mon épouse. Faute de pouvoir nous rencontrer serait-il possible d’avoir un exemplaire dédicacé d’un de vos livres. Par exemple, la cuisine sans lait que je sais qu’elle n’a pas. Merci de me dire si c’est possible et si oui comment procéder pour vous régler directement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *