{ KKVKVK 61, les gâteaux en bocaux ! }

3 décembre 2015

{ KKVKVK 61, les gâteaux en bocaux ! }

Petits pots de pain d’épice pur miel à l’épeautre

(Recette spécialement dédicacée à Emma ;))

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas

 

1Non, je n’avais pas oublié le KKVKVK (en fait si, mais heureusement pour vous Dr Chocolatine me surveillait du coin de l’œil, prête à me taper un petit coup de stéthoscope sur les doigts si besoin…). Pour ceux qui n’auraient pas tout suivi, le KKVKVK est un des plus anciens concours de la blogo culinaire, et comme il m’échoit l’honneur d’organiser le 61ème du nom, je me suis un peu creusé la tête pour trouver un thème original, joyeux et réjouissant à l’approche de Noël. Le résultat de mes cogitations ? Les gâteaux en bocaux ! Et oui, car voilà un concept que je trouve fort sympathique : on prend une bonne pâte à gâteaux « maison » toute simple, on la verse dans des pots de confiture, on fait cuire au four, on visse les couvercles à chaud, et zou, on obtient plein de petits gâteaux individuels qui se conserveront des semaines sans s’abîmer !

Vous les offrirez tout autour de vous pour le plus grand bonheur de vos proches, accompagné d’un gentil petit mot du genre « Joyeux Noël » (très original !), « Mamie », « Juliette » ou « Paul » (pour ceux qui n’aiment pas trop écrire et dont les seules oeuvres littéraires consistent généralement à signer les cartes postales que les z’autres s’enquiquinent à rédiger pour eux), « À ne pas boulotter avant Noël » (si le destinataire dudit bocal est plutôt du genre vorace), « Pain d’épice 100% bio au grand épeautre non hybridé, épices douces, orange fraîchement pressée et pur miel d’acacia » (ça c’est si vous avez de très grandes étiquettes), « Le meilleur pain d’épice du monde » (parce que ça fait du bien de s’la péter un peu de temps en temps, et que c’est plus court que le texte précédent qui s’la pétait déjà pas mal ), « Joyeux Noël et n’oublie pas de me rendre mon CD de Mark Knopfler » (ça c’est à la fois discret, malin et efficace pour récupérer un truc qu’on attend depuis 1998), « Pain d’épice pour un fêlé du bocal » (uniquement si celui qui le reçoit a le sens de l’humour), « Tronche de cake dans son bocal » (pour offrir avec un brin d’ironie à l’employé de La Poste qui nous a fait la gueule toute l’année derrière sa vitre) ou que sais-je encore. Bref, le gâteau en bocal c’est LE cadeau gourmand que j’apprécie le plus : C’est tout simple à faire, ça ne coûte pas trop la peau des yeux, ça ne demande pas de matériel compliqué ou d’ingrédients improbables, ça se conserve des semaines sans virer à l’estouffa-gari, et enfin, c’est su-per bon !

2Je rajouterai encore un dernier atout, mais de taille : ça se transporte très facilement, et ça s’envoie même par colis sans broncher (pas comme les truffes au chocolat qui arrivent généralement chez vos destinataires « en vrac » pour un effet plus vrai que nature : on dirait qu’un sanglier vient de les déterrer !).

Pour ma part, je vous ai mis en bocal ma recette de pain d’épice fétiche, celle que vous avez peut-être déjà découvert dans « La cuisine bio des jours de fête » (recette des « Sa-pains d’épice au chocolat »). Cette recette est tellement simple qu’elle se mesure même en petits verres de cantine (contenance 15cl) comme un gâteau au yaourt. Elle est donc toute indiquée pour occuper les petites mains pendant l’Avent, histoire de faire un peu patienter ce petit monde tout en égayant la maison d’un joyeux parfum d’épices et d’orange… Hum, ça se sent déjà un peu Noël tout ça !

Mais de votre côté, mettez-moi tout ce que vous voudrez dans vos pots de confiture : du marbré, du quatre-quarts, du gâteau au chocolat, du moelleux au citron, un autre pain d’épices… C’est vous le chef ! Et moi j’attends vos participations !

Je clôturerai le concours le 10 janvier à minuit, et vous donnerai une récap des recettes participantes le 11. Ensuite vous voterez pour votre recette préférée, et c’est donc vous qui élirez la prochaine organisatrice (ou organisateur, n’oublions pas qu’il y a des z’homs qui cuisinent des fois…) du KKVKVK 62. N’oubliez pas, quand vous posterez votre recette participante, de bien venir me donner votre lien dans les commentaires de CE billet, afin que je sois sûre de n’oublier personne lors de la récap…

A vos bocaux !

 

PS : Je profite de cette recette de fête pour souligner la belle action de Dr Chocolatine (qui -je le précise à cause du début de mon article- est bien trop gentille pour mettre des coups de stéthoscope sur les doigts de qui que ce soit !;)). Vous découvrirez ICI son e-book spécial recettes de fêtes dont les bénéfices seront reversés à la fondation Jérôme Lejeune. Chapeau à toi, Dr Chocolatine au grand coeur 🙂

 

3

 
Ingrédients pour 6 pots
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 25 min

4 petits verres à moutarde de farine de grand épeautre T110 ou T130 (j’ai pesé ce matin, cela correspond à 380g de farine)
1 verre bien plein d’huile de pépin de raisin (15cl)
1 verre bien plein de jus d’orange (15cl)
1 verre plein à ras bord de miel d’acacia
1 sachet de poudre à lever
2 œufs
15 gouttes d’huile essentielle d’orange bio
2 c. à soupe rases de cannelle
½ c. à café de mélange quatre épices
1 pincée de sel

 

6Préchauffer le four à 150°C.

Mélanger la farine, les épices, le sel et la levure dans un saladier, puis faire un puits. Ajouter les œufs, l’huile, le miel, le jus d’orange et l’essence d’orange.

Bien mélanger, puis verser dans les pots en veillant bien à ne surtout pas dépasser la moitié de la hauteur (sinon, les pains d’épice sortiront des pots !).

Enfourner et laisser cuire 25 minutes. À la sortie du four, visser immédiatement les couvercles en tenant les pots brulants* avec une manique. Ces pains d’épice se garderont ainsi sans problème quelques semaines.

Pour décorer les pots, découper par exemple de grands « chapeaux » dans un joli papier cadeau, et les ficeler autour des couvercles. Une petite étiquette avec un mot doux et hop, le tour est joué ! On peut aussi ajouter (comme sur la première photo du post) les « deux carreaux de chocolat qui vont si bien avec le pain d’épice » dans un petit sachet agraffé à l’étiquette…

* J’ai bien dit « brulant », car sinon vos bocaux ne seront pas stériles, et vos petits pots jolis vireront aux pots pourris…

 

Edit : J’ai oublié de vous donner la contenance des pots que j’ai utilisé… Il s’agit de pots de confiture Bonne Maman de la gamme « fruitée intense » (clic !  pour voir à quoi ils ressemblent). Je ne vous précise pas tout ça histoire de faire de la pub gratuite pour une grosse marque industrielle, mais juste parce que ces pots sont un peu plus petits que les pots de confiture courants (340g au lieu de 370g habituellement). Mais pas de panique, la recette doit pouvoir se faire aussi avec des pots de taille courante (370g). Vérifiez juste la cuisson avec une pique avant de sortir les pains d’épices du four.

 

 

5b

5

4

Cliquer ici pour retrouver les 145 anciens commentaires postés sur Canalblog à la suite de cet article

Enregistrer

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

2 grains de sel au sujet de « { KKVKVK 61, les gâteaux en bocaux ! } »

  1. Ping : { Un tiramisu, un cheesecake et un gâteau de fête au chocolat… } -

  2. Delphine

    J’ai envie d’essayer ta recette mais dans un moule à cake …quelle dimension en cm pour le moule ? Le temps de cuisson diffère du coup ? Chaleur tournante ou non ? 😊 😘Merci

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Hélas je ne sais pas trop, il faudrait faire des essais. Je dirais, peut-être, 40 minutes de cuisson à 180°C dans un moule d’environ 20 cm de long, mais à vérifier absolument !
      Bonne journée à toi Delphine,
      Marie

      Répondre

Répondre à Delphine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *