image_pdfimage_print

{ Vous aimez les escargots ? Non? Ouf, ça tombe bien, ceux-ci sont juste en pâte à brioche et en chocolat… }

{ Vous aimez les escargots ? Non? Ouf, ça tombe bien, ceux-ci sont juste en pâte à brioche et en chocolat… }

Babka Coco-Chocolat

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Vegan ♥ IG modéré ♥

 

babka-coco-chocolat-montage-2Il y a déjà presque un an (que le temps passe vite !), je vous avais proposé une recette de « Babka des Rois » à la Nocciola qui n’était déjà pas si mal. On va dire que c’était un bon ballon d’essai 😉 parce que celle que je vous poste aujourd’hui, mama mia, elle va juste vous faire tomber à la renverse…

Mise au point l’hiver dernier pour mon livre sur la boulange bio, cette babka-là m’avait littéralement sidéré les papilles, et je m’étais promise coûte que coûte de la partager avec vous un jour sur le blog ! Ce que je me dépêche de faire avant d’oublier, parce qu’après je me suis fait tout un planning de gourmandises HD (Hautement Délicieuses) à vous présenter pour Noël…

Lire la suite…

{ C’est local et de saison ! Et puis c’est surtout trop bon… }

{ C’est local et de saison ! Et puis c’est surtout trop bon… }

Tourte-crumble « des paresseux »

Aux pommes poêlées et noix de Grenoble

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Vegan ♥ IG bas ♥

Montages2-3

La tarte aux pommes est un de mes desserts préférés, mais pour tout vous dire j’en suis un peu « frustrée » car à la maison elle se fait rare… Il faut dire que si on y regarde un peu de près, ce n’est pas si simple à préparer une « bête » tarte aux pommes ! Il faut d’abord bien nettoyer son plan de travail à l’eau claire et l’essuyer soigneusement pour retirer toute trace de produit ménager (parce que la tarte aux pommes goût « pin des Landes », bof…) puis le fariner (ne cherchez pas à faire ça proprement : de toute façon, quoi qu’il arrive, une fois la tarte au four vous serez enfarinés des pantoufles à la racine des cheveux), faire la pâte (donc salir un saladier et s’en coller plein les paluches – qui n’a jamais essayé d’enlever sa bague de fiançailles avec les dents une fois les mains recouvertes de gloubi-glouba ?), étaler la pâte sur le plan de travail (c’est là qu’en général, ça se gâte avec la farine…), beurrer le moule de partout (parce que la pâte elle va se scotcher dans la moindre cannelure que vous aurez oublié de beurrer, et que du coup la tarte ne se démoulera plus. Du moins, plus entière…), se rincer les mains (mauvais réflex ! le beurre ça ne part pas à l’eau… mais moi aussi ça fait au moins 25 ans que je me fais avoir à tous les coups !) déplacer la pâte vers le moule (pour y arriver sans la casser, notez bien qu’il faut avoir fait au moins 3 ans d’école du cirque), recouper les bords avec maestria pour obtenir un joli « trottoir » (et non une bande de pâte coupée à l’arrache et lamentablement affalée sur la garniture), installer artistiquement chaque rondelle de pomme bien en rond (alors qu’en général, les pommes n’ont jamais le même diamètre ce qui ne facilite pas franchement la chose : l’inventeur de la clef de voute avait d’abord dû faire beaucoup de tartes aux pommes dans sa jeunesse…), bref, à la limite un gâteau ça va carrément plus vite, d’où cette mystérieuse recrudescence de gâteaux aux pommes dans les familles nombreuses, au détriment de la tarte (bientôt aussi menacée chez les Chioca que le thon rouge dans les mers japonaises ou le quotient intellectuel dans les émissions de télé-réalité). Surtout quand on voit à quelle vitesse ladite tarte aux pommes disparaît au fond des gosiers (que c’est grand un gosier d’adolescent, pire que celui d’un pellican ! Et moi j’ai 4 pelicans à la maison…), il y a de quoi être un peu démotivée avant même d’avoir commencé !

Lire la suite…

{ Plein de soleil en novembre… }

{ Plein de soleil en novembre… }

Mes mantecaos à IG bas

♥ Sans lait ♥ Sans oeufs ♥ Vegan ♥ IG bas ♥

 

_DSC6565-3Mantecaos ? Kézaco ? Si vous avez comme moi une maman pied-noir, je gage que vous connaissez déjà bien ces irrésistibles gourmandises… sinon, c’est vraiment la schoumoune, là vous avez raté quelque chose (mais heureusement, on va vite arranger ça ;))

Les mantecaos sont d’extraordinaires petits biscuits sablés d’origine pied-noir, ou espagnole, ou algérienne, ou marocaine, ou ???… Bref, on n’en sais trop rien et beaucoup de gens très sérieux se prennent régulièrement la rabia pour savoir si on doit dire « mantecaos », « montecaos », « mantecados », « ghribia », ou « polvoron », si on y mets plutôt de l’huile d’arachide, du beurre ou du saindoux, si on a le droit (ou pas !) de les parfumer avec un zeste de citron, de l’amande, du sésame ou que sais-je encore. Pour moi, tout ça c’est un peu kif-kif bourricot… et abandonnant tous ces falsos à leur castagne, je m’apprête traîtreusement à faire en douce mon petit coup de zouzguef culinaire… les miens étant au sucre de coco, farine d’épeautre et zeste de clémentine. {Pôvre de nous, elle est maboul celle-là, é va nous les escagasser nos mantecaos !}

Lire la suite…