{ C’est le 2 octobre !!! }

image_pdfimage_print

 { C’est le 2 octobre !!! }

La cuisine bio des jours de fête

110 recettes bluffantes

 

ConseilExpert_BRFCe fameux 2 octobre, ça fait un moment que je l’attends ! « Mon » livre est enfin là… Celui que j’ai chouchouté avec une passion toute particulière au long de son élaboration, celui que je suis si impatiente de vous présenter que pour une fois, je suis restée longtemps muette devant ma page blanche d’ordinateur (le trac… si si !!!).

Vous l’aurez deviné, cet ouvrage nous parle de cuisine de fête. Mais de cuisine de fête bio. Or, pour causer de cuisine de fête « bio », il faut savoir de quoi on parle : Prenez par exemple une bonne recette de gâteau héritée de votre grand-mère, qui contiendrait, entre autre, 250g de beurre, 250g de sucre et 250g de farine blanche. Pour tenter de cuisiner « bio et de fête », la première méthode serait de remplacer le beurre, le sucre et la farine « pas bio » par exactement les mêmes ingrédients, mais en bio. Mouais. C’est déjà ça, mais ce n’est ni très original… ni très digeste.

La seconde méthode, super-méga-tendance-healthy serait de remplacer le beurre par du tofu soyeux, du yaourt de lupin fermenté ou de l’huile de lin, le sucre par de la stévia ou des pruneaux écrasés, la farine blanche par de la farine de quinoa, de millet, de patate douce, de souchet, de chia ou que sais-je encore. Waouh, ça pour le coup ce serait original, et digeste, et léger et tout et tout !!! Quel enthousiasme dans les chaumières, tout le monde en frétillerait d’excitation ! Heu, jusqu’au moment de la dégustation, en fait, parce que là c’est souvent le deuxième effet-kiss-cool. {Bien que parfois, un mets d’aspect un peu « extraterrestre » puisse se réveler tout à fait mangeable, je vous le concède… Donc surtout, ne vous vexez pas si vous avez un fondant chocolat-fonio au four ce soir…}

Après il y a la 3ème méthode, celle que j’affectionne depuis toujours et qui consiste à trouver des alternatives plus saines, mais absolument délicieuses. Dans le cas de notre gros gâteau de grand-mère, l’huile de coco vierge (ou l’huile d’olive, la purée d’amande, de cajou, de noisette selon les cas…) ferait sûrement merveille pour limiter un peu la consommation de beurre ; le sucre blanc serait remplacé par du miel (ou du sucre de coco, du sirop d’agave, du muscovado…) et la farine de blé raffinée par une excellente farine bise d’épeautre. Mais on peut aussi « oser » des trucs encore plus bizarres du moment que le résultat est super bon (avocat dans une ganache au chocolat, orties dans des petits chaussons apéritifs, miso dans une sauce de volaille bien « franchouillarde », sésame noir dans une chantilly salée, algues fraîches dans des paupiettes de saumon, crème de coco dans un caramel végétal, tofu soyeux dans une charlotte choco-expresso… pour ne reprendre que des recettes que vous retrouverez dans ce livre ;)).

 

_DSC6245-2Ces exemples pour tenter de vous expliquer ce que vous allez découvrir dans ces pages : des recettes plus saines que celles qui sont habituellement proposées dans les livres de cuisine de fête, mais toujours absolument enthousiasmantes pour les papilles, parce qu’enfin quoi, c’est la fête les gars !

Le sommaire contient pas mal de recettes très légères à base de légumes, de fruits, certaines sont végétar(l)iennes, mais vous y trouverez aussi parfois un peu de beurre, de crème fraîche, de mascarpone, de canard, de saumon, de fromage « bien de chez nous », de Cognac, de Grand-Marnier, ou que sais-je encore car justement, s’il y a une occasion entre toutes de savourer des ingrédients un peu plus « coquins », c’est bien les jours de fête !

D’ailleurs, autant vous dire que l’ordinaire de l’année 2014 chez les Chioca a été rudement relevé par ce projet 😉 : Qu’est-ce qu’on mange ce soir en rentrant de l’école maman ? Ce soir mes chéris ce sera Capuccino Chaud-froid Mystérieusement « Truffé », sa Chantilly Argentée Au Sésame Noir en entrée, puis des Feuillantines d’Agneau aux Herbes Sauvages en plat principal, et enfin, si vous avez encore faim (et si Papa n’a pas tout dévoré en rentrant du travail), de la Galette des Rois à la Clémentine Corse, Touche de Chocolat ».  Il y a aussi eu des échanges de fous entre mon mari et moi, le matin tôt, du genre « Mon chéri dans ta gamelle en plastique de midi je t’ai mis un Médaillon de Veau Sauce Rousse au Miso et Trompettes, Risotto d’Avoine Crémeux ». Et lui, il mangeait ça (ravi…) assis sur le capot de sa bagnole ou sur sa boîte à outils ^^.

Une autre fois, un copain de mon mari est passé à l’improviste boire un verre. « T’aurais pas quelque chose à grignoter au frigo » m’a demandé mon cher-et-tendre. Si, aujourd’hui j’ai un Marbré au Brebis, Poivron et Gésiers de Canard, ainsi qu’un Pressé de Légumes Grillés à la Crème de Pignons. Mais il me reste aussi du Tiramisu Salé au Chèvre et Pistou d’hier, et si vous attendez un peu, ma fournée de Cookies Sablés au Jambon Cru, Olives et Piment d’Espelette sera bientôt cuite, et comme je n’ai pas besoin de tout pour la photo je peux vous y faire goûter. Le copain en question a roulé des yeux comme ceux d’un merlan frit myope qui aurait pris de l’ecstasy…

Bref, ne me détestez pas ;), je suis vraiment désolée de vous faire souffrir comme ça, et pour me faire pardonner de vous avoir fait un peu envie (si peu), je vous confierai bien honnêtement qu’il a aussi fallu manger les ratées : Par exemple, toute la famille garde le souvenir ému d’un i-gno-ble « gâteau de mariage » dont la graisse suintante avait figé sur les bords (genre foie gras raté tu vois), dont le glaçage « miroir » évoquait la gélatine des pires pâtés en croûte, et dont le parfum, ou plus exactement l’absence de parfum, avait quelque chose de quasiment sidérale. Le pire (et ça, mes enfants ne sont pas près de l’oublier) c’est que cette merveille faisait 3 étages (ben ouais, c’était un gâteau de mariage pour 25 personnes…). On a craqué le 3ème jour, juste avant d’attaquer le dernier étage. {Ne fuyez pas, cette recette n’est pas dans le livre !}.

anniversaire-gros-brownie2-2Côté photos, je ris encore avec mon grand en me souvenant de la photo ci-contre : pour choper pile-poil le bon moment (celui où on a tout allumé, mais que les premiers feux scintillants ne sont pas encore éteints) on avait dû recommencer 5 fois et passer 3 boîtes de feux scintillants. On a abandonné quand s’est déclenchée l’alarme stridente du détecteur de fumée, et que j’ai manqué par terreur de flanquer l’appareil photo par terre ^^. Pour le reste des photos, ça a été le train-train habituel, du genre moi qui cours hirsute pieds nus dans le jardin avec mon plat à gâteau dans la main droite, la jolie bouteille dans la main gauche, les verres coincés sous la première aisselle, la serviette en lin sous la deuxième aisselle, les pailles assorties entre les dents et l’appareil photo autour du cou, le tout très très vite pour choper à temps le « trop joli rayon de soleil matinal » sur la table du jardin (54 secondes plus tôt, j’étais attablée en pyjama devant mon thé fumant avec juste un seul œil ouvert, faut par chercher à comprendre, chez moi ce genre de crises de démence, ça n’étonne plus personne).

La recette que j’ai le plus insulté (elle en est encore rouge de confusion), c’est celle de la flambée de gambas avec son écume épicée…#$ !!!# d’écume qui ne voulait pas se tenir tranquille, délicatement déposée sur la gambas, débordant artistiquement juste ce qu’il faut pour que ça fasse naturel sans non plus que ça bave tout le long de la timbale de riz en mode grosse limace des forêts. Enfin, quoi, ce n’était pourtant pas bien compliqué pour cette fichue écume de se tenir tranquille comme ça, le derrière entre deux chaises le temps que je règle comme il faut mon appareil photo, que je choisisse le bon angle, etc.

Et quant au chapitre « Noël », ma grande a eu une contracture des zygomatiques à force de sourire holywoodiennement au dessus de la dinde farcie pendant que j’essayais de rester patiente avec son frère qui orientait systématiquement le réflecteur vers mes pantoufles au lieu d’éclairer la dinde (on peut difficilement échanger des textos avec un copain et rester concentré sur ce qu’on fait ; dites-le lui, moi il ne me crois pas !)

 

Bref, après être restée ce matin presque une heure comme une momie devant mon clavier et ma page word toute blanche, voilà que je vous ai encore pondu un pavé d’une traite, et il ne me reste presque plus de temps pour vous parler un peu mieux des recettes de ce livre. Heureusement, vous avez ici le sommaire grâce à Terre Vivante 😉

 

Et maintenant, loin de moi l’idée d’esayer de vous tenter (enfin, qu’allez-vous donc imaginer !…), mais voici un petit aperçu des 7 chapitres, classés par saison, avec en prime un chapitre sur les gâteaux d’anniversaire, et un sur les « bases » incontournables. Je vous ai ajouté quelques petites apartés entre parenthèse 😉

An nouveau, Épiphanie, Saint-Valentin et autres petits festins d’hiver…

hiver-cappuccino-chantilly-argentee1-2-2

Cappuccino chaud-froid mystérieusement « truffé », sa chantilly argentée au sésame noir (pour le réveillon du jour de l’An, avouez que ça en jette, et en plus vos invités sentiront bien le délicieux parfum de la truffe. Sauf que de la « vraie » truffe, dedans y’en a pas, mais chut !…)

hiver-eclairs-a-la-truite-montage2-2

Éclairs à la truite et fondue de fenouil, glaçage à l’avocat citronné (pour épater Doudou à la St Valentin… ou éviter le sempiternel foie gras de LIDL en entrée chez le beau-frère, le 1er janvier à midi ;))

hiver-trifle-irish-coffee1-2

Trifle Irish coffee (histoire de fêter la « St Patrick » avec un bon album des Chieftains en musique de fond ;))

Pâques, fête des mères et des pères… menus printaniers des premiers beaux jours

petits-pains-buns1-2

Petits pains buns pour mini-sandwichs (super sympa pour les premiers buffets des beaux jours… oui, je sais, dans ce bouquin là aussi y’a de la boulange, je n’arrive pas à décrocher )

printemps-duo-cremeux-d-asperge-verte-montage-2

Duo crémeux d’asperges vertes sur écrasée de pommes de terre nouvelles (accompagnement ou entrée d’un beau festin de Pâques, tellement plus original que les flageolets !)

printemps-cupcake-a-la-creme-de-coco-et-fraise-des-bois-photo-en-plus-2

Cupcakes à la crème de coco et fraises des bois (pour ma fête de mères, je commande ça !)

Fêtons l’été ! Déjeuners au soleil, buffets et apéros sous la tonnelle

ete-tapas-aux-legumes-rotis3-2

Tapas aux légumes rôtis (épatez vos copains : en plus, c’est tout léger pour la ligne… Avec ça on peut même faire le régime Dunkan je rigole )

ete-raviolis-de-petit-epeautre-a-l-agneau-montage-2

Raviolis de petit épeautre à l’agneau, serpolet et pèbre d’aï (une des recettes les plus « sophistiquées » du livre, mais mazette que c’est bon ! Pour ceux qui n’ont pas de dictionnaire de provençal chez eux, pèbre d’aï = sarriette  ;))

ete-petits-fondants-a-l-abricot-d-inspiration-calisson-2-2

Petits fondants à l’abricot d’inspiration « calisson », crème anglaise à l’amande (l’humilité n’est pas mon fort aujourd’hui, mais ce truc c’était juste une tuerie !)

liegeois-végétal-au-miel-et-fruits-d-ete-2

Liégeois au miel et fruits d’été (recette super « light » mais qui déchire..)

Douceur des festins d’automne…

automne-petits-croissants-aux-cepes-montage2-2

Mini-croissants pur beurre aux cèpes et tomme de brebis (simple et trop bon : ça le fait avec le beaujolais nouveau, mais ça sera encore mieux avec un grand crû classé ;))

automne-Petits cupcakes au potimarron et chèvre frais 2a-2

Petits cupcakes au potimarron et chèvre frais (celle là, elle est rien que pour toi Cléa :))

automne-velouté-haute-couture1-2

Velouté « haute couture » aux couleurs d’automne…automne-velouté-haute-couture3-alternative-palette-de-peintre-2

… et juste pour le fun, le même en version « impressioniste » 😉 J’avais beaucoup hésité, avant d’opter finalement pour la 1ère version ! Mais en fait,aujourd’hui je regretterai presque… Pourtant j’aime pas l’art moderne. Sauf en soupe.

automne-entremet-cremeux-noix-chataigne-2

Entremets crémeux aux noix et châtaignes (Aparté familiale : Hé, les enfants, mon anniversaire c’est le 21 octobre…la recette est à la fin du 4ème chapitre)

automne-roule-praline-noir-2

Roulé praliné noir à la noisette, mousse cappuccino (Râââ. Sur le coup de l’émotion, j‘ai rien  trouvé à dire de plus intelligent…)

Noël bio…

noel-flambée-de-gambas-sauvage-2-2

Flambée de gambas sauvages, crème onctueuse liée au panais et écume épicée (#!!!#% d’écume…)

noel-kouglof-photo-pleine-page1-2

Kouglof aux pépites de chocolat noir et cerises au kirsch…

noel-kouglof-4-2

… avec là un détail sur les cerises enrobées de chocolat noir coulant… Pourquoi je vous dis ça? Oh, pour rien… (Gnark, gnark, gnark !)

noel-riri-le-renne3-2

Riri, le renne aux cranberries (Trop mignon pour décorer le sapin, mais après attention : vos petits vont le secouer comme un prunier pour attraper des « Riri » dans votre dos !)

noel-buchettes-mont-blanc-1-montage-2

Bûchettes Mont-Blanc à la crème de marron et petits-suisses (recette en 10 min chrono, idéale pour vous sauver la mise si Tonton Robert à oublié la bûche dans le taxi le  » jour J » !)

Gâteaux d’anniversaire… pour petits et grands !

anniversaire-gateau-bouton-de-rose-1-montage-2

Gâteau « Bouton de Rose » aux fruits des bois (je veux bien celui-là aussi pour le 21…)

anniversaire-Gros gâteau d’anniversaire (grande photo pleine page)-2

Gros gâteau d’anniversaire tout simple au chocolat (« customisable » à volonté… !)

anniversaire-gros-brownie1-2

Gros brownie chocolat-pécan et son nappage façon « caramel beurre salé » (le même que plus haut, sans les feux scintillants… Dans la vraie vie, c’est moins stressant en fait)

Quelques bases incontournables…

bases-la-pate-a-ravioles-montage-2

La pâte à ravioles (ou à pâtes fraîches) à l’épeautre

bases-pate-a-choux-montage-2

La pâte à choux très saine, à l’épeautre et huile d’olive

La cuisine bio des jours de fête, 110 recettes bluffantes

Paru aux éditions Terre Vivante

Acheter cet ouvrage sur le site de ma librairie partenaire Decitre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 grains de sel sur “{ C’est le 2 octobre !!! }

  1. Bonjour Marie ! Je meurs d’envie de tester au plus vite ces recettes !
    Je voulais vous demander un renseignement… Après que l’on nous est bien gonflé avec tous les dangers des casseroles et différents matériaux, je voudrais savoir quel type de matériau recommandez vous ? L’émail, l’inox, la fonte? Tous ces matériaux sont assez onéreux mais je préfère investir quelques sous de plus plutôt que de m’intoxiquer ! Merci de votre réponse et bonne continuation à vous !

    1. Marie Chioca

      Bonjour Coco,
      C’est une très bonne question, beaucoup de personnes me l’ont déjà posée et du coup, il faudrait que je fasse un article complet là-dessus car il y aurait beaucoup à dire… J’essaye de faire un point sur le blog en novembre !
      A très bientôt !
      Marie

      1. Bonjour ! Merci de votre message, je vais donc attendre cet article gentiment !
        Permettez-moi encore une petite question : j’avais repéré la marque Blaumann pour l’inox, connaissez-vous?
        Merci,
        Au plaisir.

  2. Je viens d’acheter encore 2 de vos livres !!! Et oui je ne m’en lasse pas !!! J’ai reçu hier « La cuisine Bio des jours de fête » et il est magique !!!
    Que de belles recettes qui me font de l’oeil, j’ai déjà testé « Riri le renne aux cranberries » !!! super bons ces gâteaux, je me suis régalée ce matin au petit déjeûner. La prochaine fois je mettrai peut être de la cannelle dedans, j’ai aussi testé la pizza aux légumes confits, la pâte est super croquante j’ai adoré !!
    Merci à vous de nous faire découvrir cette nouvelle façon de cuisiner !!!
    Je suis dans la 2ème semaine (centrale) de vos 8 semaines de régime et je suis toujours contente de le faire, de changer ma façon de cuisiner et d’apporter des aliments nouveaux.
    Bonne journée à vous avec plein de soleil ici dans le Gard !!! et une très jolie température puisqu’hier nous avions 21° !! Vraiment génial

    1. Marie Chioca

      Je suis vraiment touchée par votre message si sympathique Michèle, merci beaucoup… Je suis toujours tellement heureuse d’avoir des retours sur les recettes testées par mes lecteurs !
      Très bonne continuation à prendre bien soin de vous 😉
      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *