image_pdfimage_print

{ En cuisine avec vos loulous pendant ces vacances… }

{ En cuisine avec vos loulous pendant ces vacances… }

 La jolie tourte d’automne de la forêt

♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC1042-3-2Dans mon « post nase » de lundi, je vous avais promis de ne pas vous laisser que ça à vous mettre sous la dent 😉 Mais c’est pourtant bien ce qui a manqué de se passer, vu la « gravité de la situation » côté travail, où je me fais littéralement déborder de tous les côtés… Corrections de manuscrit qui n’en finissent plus, photos et recettes en retard, ordi qui bug (quel sadique celui-là, l’aurait pas pu choisir une autre semaine grmlbrlmr), boîte mail qui explose, téléphone qui sonne dans le vide, bref, me voilà assaillie de tous côtés, en mode pédalage complet dans la choucroute…

Au point, et c’est là que ça devient rigolo, d’avoir carrément rêvé cette nuit que j’étais Davy Crockett, et que je tentais de repousser toute seule l’armée mexicaine à Fort Alamo. J’étais là comme un âne avec une fronde à la main (oui, une fronde, parce que dans mon rêve c’était un mauvais remake entre Davy Crokett et Thierry la Fronde – sauf que ma fronde tirait des grenades hilarantes, faut pas chercher à comprendre…) et je constatais avec épouvante qu’il y avait des types qui jetaient des grappins par dessus les remparts sud, d’autres qui enfonçaient la porte côté nord, des éclaireurs qui faisaient sauter les barricades à l’explosif côté est, et enfin le général mexicain qui me sommait de me rendre côté ouest (avec un porte-voix de CRS et l’accent de Marseille, et ça, c’est, c’est ce qui me fait le plus marrer quand je repense à ce rêve ^^ ). Arg quand même.

Lire la suite…

{ Un drôle de post… }

{ Un drôle de post… }

… et certainement un des plus nases de l’existence de ce blog ^^

En fait, ce sera juste pour moi l’occasion de procéder à quelques annonces, rectificatifs et précisions diverses. Mais rassurez-vous, je ne vous laisserai pas cette semaine avec juste ça à vous mettre sous la dent 😉

 107023425

1/ Déjà, un erratum, super important : dans mon dernier livre sur La cuisine bio des jours de fête, on voit écrit page 238 (petits sujets en pâte d’amande maison) « 50g de poudre d’amande banche, si possible bien fine ». Arg. C’est évidemment « 250g » qu’il fallait lire, et non « 50g »,  (merci à toi Marykita !). Je suis d’autant plus navrée que mon manuscrit initial était bien juste (j’ai vérifié) : le « 2 » a donc dû sauter à la mise en page, juste avant impression… 🙁

Ce genre d’erreur se produit parfois, malgré le soin immense, quasiment maniaque que nous apportons (les différentes correctrices, l’éditrice et moi-même) aux différentes phases de correction des ouvrages. C’est frustrant.

 

Lire la suite…

{ Un petit matin d’octobre… }

{ Un petit matin d’octobre… }

Deux recettes pour fêter l’automne,

Et une balade au lever du jour…

♥ IG bas

 

Montages-2Pour ceux d’entre vous qui n’auraient pas « La cuisine bio des jours de fête » entre les mains, en voici aujourd’hui un petit échantillon à travers deux recettes, l’une salée, l’autre sucrée. Mais pour les gourmands qui ont déjà reçu mon dernier livre (et pour qui du coup ce post n’aurait pas trop d’intérêt ;)) j’aimerais partager en plus avec vous une jolie balade dans ma campagne au lever du jour, en espérant que cette petite parenthèse vous fera du bien 🙂 

Si vous saviez comme j’aime l’automne ! Elle est pour moi la plus douce des saisons, la plus ressourçante, de loin la plus poétique aussi. Au début de l’automne, j’aime la fraîcheur et la pureté de l’air, l’embrasement des feuillages, la lumière si douce qui baigne la nature… Je suis tellement impatiente, dès mon travail terminé, d’enfiler des bottes, un gros pull de laine, puis de partir à pied de chez moi avant que ne tombe le soir !

Lire la suite…

{ C’est le 2 octobre !!! }

 { C’est le 2 octobre !!! }

La cuisine bio des jours de fête

110 recettes bluffantes

 

ConseilExpert_BRFCe fameux 2 octobre, ça fait un moment que je l’attends ! « Mon » livre est enfin là… Celui que j’ai chouchouté avec une passion toute particulière au long de son élaboration, celui que je suis si impatiente de vous présenter que pour une fois, je suis restée longtemps muette devant ma page blanche d’ordinateur (le trac… si si !!!).

Vous l’aurez deviné, cet ouvrage nous parle de cuisine de fête. Mais de cuisine de fête bio. Or, pour causer de cuisine de fête « bio », il faut savoir de quoi on parle : Prenez par exemple une bonne recette de gâteau héritée de votre grand-mère, qui contiendrait, entre autre, 250g de beurre, 250g de sucre et 250g de farine blanche. Pour tenter de cuisiner « bio et de fête », la première méthode serait de remplacer le beurre, le sucre et la farine « pas bio » par exactement les mêmes ingrédients, mais en bio. Mouais. C’est déjà ça, mais ce n’est ni très original… ni très digeste.

Lire la suite…