{ Encore une idée com-plè-te-ment loufoque }

14 août 2015

{ Encore une idée com-plè-te-ment loufoque }

Petits pots légers de « mousse au chocolat du jardinier »

(Avec des courgettes dedans… mais chuuut !)

♥ Sans lait ♥ Sans gluten ♥ IG bas ♥

 

mousse-au-chocolat-mystere-du-jardiner-2Que les amateurs de glaces se rassurent ! Je n’ai pas renoncé à partager avec vous d’autres déclinaisons de crèmes glacées végétaliennes à base de crème de coco fouettée. C’est juste que j’ai un peu de mal à bien coordonner le tout : car si cela ne me pose généralement aucun souci de réalisation (ces glaces là, j’en fais 2 ou 3 par semaine en ce moment pour régaler mes loulous :)) en revanche c’est pour organiser les photos que ça se corse un peu étant donné que je dois jongler avec des journées bien chargées (je ne peux donc pas toujours m’interrompre dans mes occupations pour shooter la glace au moment du goûter, sachant qu’elle doit être bien « prise » – donc au congel depuis le matin- mais pas trop non plus car si elle surgèle depuis 2 jours c’est la mort de la cuillère à glace, et que je dois donc agir pour cela plus ou moins en milieu d’après-midi, DONC au moment où la glace a le plus de risque de se faire dévorer avant d’avoir eu le temps de se faire tirer le portrait)…

Bref, on va y arriver (déjà 2 recettes validées-shootées sur les 3), mais en attendant je voulais partager avec vous cette recette insolite, que dis-je, saugrenue, farfelue, délirante de mousse au chocolat, inventée un jour d’insolation (mais non, je rigole… chez moi c’est un état permanent) et qui, contre toute attente, a totalement conquis la famille : du Papy très « bon vivant » à la Mamy très « sage » (que je vois si rarement craquer sur du sucré !) en passant par tous mes enfants de 4 à 17 ans, le papa, moi (3 pots dans la même journée, pas taper…), bref, ceci n’est pas une recette attrape-cou***on pour « planquer-les-légumes-dans-le-dessert-histoire-de-les-faire-avaler-aux-enfants-récalcitrants », ni un acte de désespoir profond devant l’abondance de courgettes qui reviennent chaque jour du potager (quoi que…), mais un truc pour se régaler de bon cœur ! D’autant plus de bon cœur d’ailleurs, que l’apport de courgette dans cette recette permet de supprimer toute matière grasse ajoutée, et remplace la moitié des œufs. Au final, on obtient une mousse de saveur très gourmande, très « chocolat », où même Sherlock Holmes, que dis-je, où même un berger allemand dressé à retrouver des courgettes dans les aéroports ne pourrait y déceler la moindre trace de cette célèbre cucurbitacée. La texture est à mon goût absolument parfaite, faisant entendre un délicieux petit « schkriiiiiisch » quand on y plonge la cuillère. Sur la langue, c’est mousseux, fondant, bien épais sans être pâteux, bref, là j’arrête de vous torturer.

Montages-2… et j’enfile mes binocles de Schtroumpf à Lunettes, le temps de bien vous faire la « leçon » : cette recette de « mousse au chocolat du jardinier » ne sera délicieuse que si vous utilisez 100g de courgette bien fraîche, bien jeune, et de saison. Je décortique doctement la chose :

– « 100g », car si vous voulez en mettre plus histoire de recycler davantage encore de cet envahissant légume, vous n’obtiendrez qu’une purée de courgette chocolatée. Boârk.

– « Bien fraîche » car si votre courgette a traîné un peu au frigo (ou sur l’étal) elle développera une certaine amertume, comme toutes les courgettes (et parfois même les humains…) que l’ont fait attendre un peu trop longtemps.

– « Bien jeune » car si vous souhaitez juste prélever pour votre mousse 100g de chair de courgette sur un de ces monstrueux spécimens du potager qui aiment à se dissimuler machiavéliquement sous le feuillage histoire de bien profiter de la vie (jusqu’au jour, inévitable, où l’on finit bien par les retrouver tant leur gros derrière de cauchemar dépasse vraiment toute tentative de camouflage), je ne réponds de rien concernant cette mousse au chocolat. Et vraiment désolée pour vous si, comme moi, vous ne savez plus trop que faire de ces énormes choses de 4, 6, 8 kg à peau de rhinocéros vert foncé et à grosses graines qui laissent comme des paillettes de bois dans les  purées et veloutés !

– Enfin, « de saison » car si vous utilisez des courgettes-globe-trotteur de janvier, ou encore des courgettes surgelées, votre mousse au chocolat périra par noyade.

_DSC6387-2Voilà, donc, pour résumer, puisque le Grand Schtroumpf a dit « 100g de courgette bien fraîche, bien jeune, et de saison », et qu’il ne faut jamais désobéir au Grand Schtroumpf,  je repose mes binocles de Schtroumf à Lunettes et je passe au côté « Mazette-ça-en-jette » de la présentation de la recette. Car là, je suis toute fière de mon coup 😉 Ce n’est certes pas la première fois que je « végétalise » des petits pots de mousse au chocolat, mais là, pour cette « mousse au chocolat du jardiner », la présentation en simili petit pots de fleurs semblait couler de source 🙂 Veillez bien cependant à n’utiliser que des contenants de qualité alimentaire, ou alors utilisez-les seulement comme « cache-pot » après avoir versé la mousse dans une verrine (ou une caissette rigide cartonnée à cupcakes) que vous « planquerez » comme ici dans un joli petit cache-pot de zinc, ou un mini pot en terre cuite (à dégoter en jardinerie, souvent au rayon des cactées). Quant aux feuilles et fleurs, assurez-vous, par pitié, qu’elles soient bien comestibles…

 

Ingrédients pour 6 pots
Préparation : 15 min
Cuisson : quelques minutes (+ environ 15 min pour la courgette)

 
100g de bon chocolat noir pâtissier à 70%
100g de jeune courgette de saison, bien ferme, bien brillante, très fraîche (attention, les courgettes qui ne sont pas de saison, ou qui ont « traîné » plusieurs jours sur l’étal ou dans le frigo ne donneraient pas du tout une bonne mousse au chocolat !)
5 cl de lait de soja vanille
5cl de sirop d’agave, ou 7 cl de miel d’acacia, ou 7cl de sirop d’érable
2 œufs ultra frais
1 c. à soupe d’extrait de vanille liquide
Une pointe de couteau de fleur de sel
Cacao en poudre, feuilles de menthe et fleurs COMESTIBLES (!!!) pour décorer

 

_DSC6161-3Couper la courgette en tranches épaisses, la faire cuire 15 min à l’eau bouillante non salée jusqu’à ce qu’elle soit bien tendre.

Pendant ce temps, mélanger dans une petite casserole le lait, la vanille, la fleur de sel, le sirop et faire chauffer. Éteindre le feu dès que ça commence à bouillir.

Couper le chocolat en petits morceaux, le mettre dans un pichet à mixeur, un grand verre mesureur ou un saladier haut et étroit.

Quand la courgette est cuite, bien l’égoutter puis la renverser sur le chocolat, en ajoutant aussi le lait très chaud. Attendre quelques instant que le chocolat fonde au contact des courgettes et du lait chaud, puis ajouter les 2 jaunes d’œufs et soigneusement mixer le tout.

Fouetter les 2 blancs en neige pas trop ferme puis les incorporer à la crème au chocolat avec une spatule souple de type Maryse, en procédant délicatement, dans un mouvement tournant où l’on « soulève » la mousse avec la spatule.

Verser dans 6 petits pots et mettre au frais au moins 6H.

Quand la mousse est bien prise, « gratouiller » le dessus de chaque pot avec une fourchette pour imiter la terre, puis saupoudrer de cacao avec une passoire fine. Planter dans chaque pot de jeunes pousses de menthe et/ou des fleurs comestibles.

Servir aussitôt (car les fleurs n’aiment trop « barboter » longtemps dans la mousse au chocolat !).

_DSC6356-2-2

 

Souvenir, souvenir… pour les « traumatisés de la courgette » qui ne savent plus comment cuisiner ces gentilles envahisseuses de potager… 😉

– Une recette sucrée (comme quoi, je suis une multi-récidiviste du concept)

– Une recette salée :

– Et encore une autre là :

Et là:

En fait, c’est super bon la courgette 😉

———-

Cliquer ici pour retrouver les 91 anciens commentaires postés sur Canalblog suite à cet article

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

image_pdfimage_print

Vous avez aimé ? Découvrez aussi…

10 grains de sel au sujet de « { Encore une idée com-plè-te-ment loufoque } »

  1. Aurélie

    Hey salut Marie! Ca va? Figure toi que j’ai voulu tester tes courgettes dans une de mes recettes de gâteau au chocolat ce lundi. Mais version « courgettes » ET « protéinée ». J’ai tout divisé par 2 (je fais ça quand je teste), les oeufs, le sucre, le chocolat, mais… pas la poudre de tournesol protéinée et pas les courgettes. La texture est vraiment super 👍 mais. ça a pas trop le goût de chocolat car comment dire… ça a un petit goût de courgettes je crois 😂😂😂
    À refaire donc 😄

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Bonjour Aurélie,
      Qu’est-ce que la poudre de tournesol protéinée? Je ne connais pas…
      Merci d’éclairer ma lanterne ! 🙂
      Marie

      Répondre
  2. Marie

    Merci pour cette superbe recette! le mélange courgette-chocolat était une première pour moi, et c’est excellent! C’est très frais! le chocolat n’ayant pas totalement fondu il y a quelques morceaux, ce qui rend la texture (et le gout) encore meilleur! je n’ai pas réussi à patienter 6h pour gouter, mais je ferai gouter à ma tribu ce soir et j’attendrai qu’ils aient tout fini pour dire ce qu’il y a dedans, j’ai hate de voir la tête que mon mari fera…

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Tu me décriras sa tête hein? 😉
      Bonne après-midi Marie, et merci beaucoup pour ton petit mot 🙂
      Marie

      Répondre
  3. Emilie

    Bonjour, Cette recette me tente bien mais est-ce possible de changer le lait de soja par un autre lait (riz, avoine ou coco) ?
    En tout cas toutes vos recettes donnent très envie !!!
    Merci.
    Emilie.

    Répondre
  4. Coralie L.

    Coucou Marie !
    Je me suis inspirée de ta recette pour faire des petites « mousses au chocolat du jardinier » avec…. de la confiture de concombre de mon jardin qui me restai(en)t sur les bras. Bon, pour ceux qui lisent mon commentaire et qui trouvent qu’on va un peu loin dans le côté loufoque, j’avoue que c’est vraiment pas extraordinaire, là, juste comme ça, sur des tartines ! Par contre, ça se camoufle… euh… marie très bien avec le gingembre et les agrumes.
    J’ai donc mis 100g de cette confiture et 100g de « crème » liquide d’avoine à la place des courgettes, du lait de soja et du sirop d’agave et j’ai ajouté un peu de gingembre en poudre. Niveau texture, ça ressemble vraiment à la photo et c’était délicieux et léger ! La pointe de fleur de sel, je n’y aurais pas pensé, mais elle est vraiment importante.
    Merci beaucoup pour cette petite astuce très inspirante, même si je sais que tu n’aimes pas qu’on bidouille tes recettes. Je m’en excuse d’avance.
    À très bientôt certainement car j’ai encore envie de tester plein de recettes !
    Merci.
    Coralie

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      ^^
      Alors là, « dans le côté loufoque », effectivement on a touché le summum avec cette mousse au chocolat, concombre, gingembre, agrumes et fleur de sel, mais tu m’as beaucoup fait rire et le principal c’est que c’était bon 😉
      Tu as essayé d’y mettre des anchois ?
      (Je rigooooole ^^)
      Plein de bises Coralie 🙂
      Marie

      Répondre
      1. Coralie L.

        Ah je suis contente de t’avoir fait rire ! Pour une fois que ça va un peu dans l’autre sens ! Je garde les anchois de côté pour la prochaine fois… pour mettre dans la pizza que je mangerai juste avant 😉 .
        Bises à toi Marie et plein de belles choses 🙂

        Répondre
  5. Marie Noëlle

    Depuis que je fait le gâteau au chocolat à la courgette j’avais idée qu’en mousse ce serait bien aussi : je vais donc pouvoir m’y mettre maintenant que je ois les proportions et qu’il faut la cuire ! Mais est-ce que ça rend la même chose si la cuisson est faite à la vapeur douce ?
    Merci en tout cas pour ce site fabuleux.
    Marie Noëlle

    Répondre
    1. Marie ChiocaMarie Chioca Auteur de l’article

      Pourquoi pas? La cuisson vapeur se tente, pas de souci, mais attends les courgettes de saison car celles de maintenant sont trop gorgées d’eau et j’ai peur que tu sois déçue par le résultat Marie-Noëlle…
      TRès bon week-end à toi !
      Marie

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *