{ « En-clafoutisez » vos fruits d’été ! }

image_pdfimage_print

 

{ « En-clafoutisez » vos fruits d’été ! }

 2 bons desserts de saison (en « mode feignasse »…)

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas ♥

 

_DSC1058-3-2Tous ces beaux fruits, moi ça me donne envie de gâteaux féériques, genre génoise à étages fourrée de fraises, cerises, framboises, abricots… le tout lové dans une crème vanille veloutée à souhait, et nappé de coulis acidulé… Oui, ça me donne envie, mais après, quand il faudra mettre la main à la pâte alors qu’il commence à faire bien chaud {et que vous avez peut-être comme moi déjà récupéré tous vos écoliers à la maison} allez-vous vraiment me suivre sur ce coup là ? J’en doute un tout petit peu, sans vouloir vous vexer… Car j’ai remarqué une chose bien étonnante, que la science va devoir nous expliquer : dès que l’être humain se met en tongs, il ne veut plus rester plus de 10 minutes planté dans la cuisine (vous aussi ça vous a frappé ?).

Alors pour aujourd’hui, ça sera une recette de super-fainéant, du genre tu jettes tout dans le saladier, tu fouettes en 6,4,2, tu verses dans le moule et hop tu enfournes. Et le plus sympa, c’est qu’au final on obtient un dessert (ou plutôt un goûter, pour ceux qui suivent ;)) vraiment tout ce qu’il y a de plus délicieux : bien crémeux, super parfumé, aux antipodes de certains clafoutis croisés sur mon chemin et dont l’ingrédient mystère semblait être… la colle à papier peint.

Et puis, en plus d’être LA recette des super-feignasses de l’été, savez-vous que le clafoutis est en outre LE super héros dans la famille des desserts ? Et oui, car même sans cape stupide, ni justaucorps, ni masque noir, super-clafoutis sauve toutes les demoiselles fruits en détresse !!! Une pêche qui défaille ?… Vlan, super-clafoutis arrive et ouf, la voilà sauvée à in extremis. Une poignée d’abricots-plus-très-jojo ? Paf, vas-y que j’te les enclafoutise en un tournemain… Des jolies fraises du jardin toutes fraîches ? Ben tiens, bien sûr qu’elles vont aller dans mon clafoutis avant d’être complètement blettes, parce qu’avec des fruits bien frais, ça marche aussi !!!

_DSC1025-2-3

Oserai-je vous avouer que cette recette n’arrive pas par hasard ?

Car avec les enfants, on en a un peu marre de voir râler le papa tout l’été devant les fruits qui se perdent. Même si en théorie, il a entièrement raison ! Mais c’est en pratique que ça se corse : Car nous, on trouve que c’est traître, un fruit. Si on y regarde bien, il pourrit toujours dans ton dos, quand tu crois que tout baigne : Genre, la pêche qui se laisse pousser la barbe, mais uniquement du côté planqué de sa cagette alvéolée. Ou l’abricot qui se liquéfie de désespoir, mais soigneusement embusqué DESSOUS un autre abricot (et tu ne t’en rends compte que quand tu passes les doigts à travers). Bref, c’est vrai, on en a marre de perdre des fruits, marre de voir râler le papa (qui nous menace à chaque fois de nous faire passer tout l’été avec des boîtes de fruits au sirop…) et du coup, la dernière fois qu’on a dû enterrer en grandes pompes 3 abrutis d’abricots bio qui s’étaient fait harakiri pendant la nuit, on a pro-mis au papa pour le rassurer que la prochaine fois qu’il nous ramènerait des fruits, on ne lui laisserait même pas le temps de passer le portail avant d’avoir dévoré les 2 cageots, là, comme ça, à même le coffre de la bagnole. Mais pour le cas, fort improbable, où quelques fruits auraient tout de même réussi à passer la porte, cette fois-ci je les surveillerai bien. Et dès que j’en verrai un qui bronche, vlan, j’te l’enclafoutiserai avant même qu’il ait eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait. Non mais.

(PS : désolé, cette solution-miracle pour neutraliser pacifiquement et gentiment les « faux-jetons » en les enrobant de douceur, ça ne marche de façon infaillible qu’avec les fruits… Ici c’est un blog de cuisine. Pour le reste, même si on aurait plutôt très envie d’en en-« claque »-foutiser certains, faut vraiment se retenir, il paraît que ça se fait pas… )

Documents2-2

————————-

_DSC1257-2Variante du clafoutis N°1 :

Le coco-vanille, à l’orge mondé

 

(Celui qui va bien avec des fruits rouges : framboises, mûres, myrtilles, et tout particulièrement les fraises !)

30cl de lait de soja à la vanille
20cl de crème de coco liquide
4 œufs fermiers ultra frais
35g de farine d’orge mondé
10 cl de sirop d’agave (5 c. à soupe environ)
Une gousse de vanille, ou 1 c. à soupe d’extrait de vanille liquide
300g de fraises bien mûres et de saison

Préchauffer le four à 150°C, si possible en chaleur tournante (mais la chaleur statique peut aussi convenir, quitte à rajouter si besoin quelques minutes de cuisson).

Huiler un grand moule à clafoutis, ou 6 gros ramequins, ou 4 plats à gratins individuels (idéalement, si vous n’avez pas de souci avec le lactose, beurrez légèrement les moules au lieu de les huiler, ce sera encore meilleur !).

Mélangez tous les ingrédients du clafoutis (sauf les fruits) en fouettant bien pour ne pas faire de grumeaux. Verser dans le ou les moule(s), répartir les fruits par dessus, puis enfourner pour environ 30 min (ramequins), 45 min (plats à gratins individuels) ou 1H (plat à clafoutis ou moule à manqué).

Le clafoutis est cuit quand la pâte est bien prise et commence à dorer, y compris au centre. Selon les fours, le temps de cuisson peut varier, il faut donc un peu surveiller.

Laisser refroidir avant de savourer, en décorant éventuellement d’un voile de sucre de bouleau impalpable.

 

 

_DSC1200-2Variante du clafoutis N°2 : 

Le miel-amande, au petit épeautre 

(Celui qui va bien avec les fruits à noyaux : cerises, abricots, pêches, nectarines, reines-claudes, mirabelles)

 

50cl de lait d’amande
2 c. à soupe un peu bombées de purée d’amande blanche (environ 40g)
4 œufs fermiers ultra frais
55g de farine T110 de petit épeautre
5 c. à soupe de miel d’acacia (115g)
350g d’abricots ou de tout autre fruit à noyau
1 c. à soupe de rhum
1/2 c. à moka d’extrait d’amande amère pour pâtisserie
2 c. à soupe d’amandes effilées

 

 

Préchauffer le four à 150°C, si possible en chaleur tournante (mais la chaleur statique peut aussi convenir, quitte à rajouter si besoin quelques minutes de cuisson).

Dénoyauter les fruits, et les recouper en deux (prunes) en quatre (abricots) ou en 8 (pêches).

Huiler un grand moule à clafoutis, ou 6 gros ramequins, ou 4 plats à gratins individuels (idéalement, si vous n’avez pas de souci avec le lactose, beurrez légèrement les moules au lieu de les huiler, ce sera encore meilleur !).

Mélangez tous les ingrédients du clafoutis (sauf les fruits et les amandes effilées) en fouettant bien pour ne pas faire de grumeaux. Verser dans le ou les moule(s), répartir les fruits par dessus, parsemer d’amandes effilées puis enfourner pour environ 30 min (ramequins), 45 min (plats à gratins individuels) ou 1H (plat à clafoutis ou moule à manqué).

Le clafoutis est cuit quand la pâte est bien prise et commence à dorer, y compris au centre. Selon les fours, le temps de cuisson peut varier, il faut donc un peu surveiller.

Laisser refroidir avant de savourer, en décorant éventuellement d’un voile de sucre de bouleau impalpable.

 

_DSC1128-2-2

Cliquer ici pour retrouver les 140 anciens commentaires postés sur Canalblog suite à cet article

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

23 grains de sel sur “{ « En-clafoutisez » vos fruits d’été ! }

  1. J’ai testé hier ton clafoutis n°2, le miel-amande, avec des fruits à noyaux comme tu le recommandais, et je l’ai a-do-ré !!! Préparé avec mon lait d’amande maison, selon ta recette à toi, en plus 😉
    D’ailleurs, avec la moitié de l’okara, j’ai fait tes muffins-repas au chèvre, olives noires & origan, qu’on a beaucoup aimés – même mon dernier babi de tout juste trois ans.
    Avec l’autre moitié, j’ai préparé un bocal de chapelure d’amande sans gluten selon la recette de Clotilde (C&Z).
    Enfin bon, tout ça pour dire que j’ai été totalement enthousiasmée par ce clafoutis. Pour moi, c’est le top du clafoutis, celui qui ne peut pas se contenter d’un rabat-joie « ouais bon, un clafoutis c’est un clafoutis quoi, ça change pas la face du monde ! » (là tu entends la grosse voix de mon barbu).
    Non, non, non, ça c’est le clafoutis qui force le même barbu à s’exclamer : « C’est vrai qu’il est super bon ! »
    Et maintenant que j’ai ENFIN trouvé de la farine d’orge mondé pour plusieurs de tes recettes (dont notamment les biscuits nature que tes enfants adorent), je vais m’empresser de tester le clafoutis version n°1, avec des fraises bien mûres, et bien sûr je reviendrais en parler ici 😉

    1. Marie Chioca

      Merci Audrey, c’est vraiment très gentil à toi d’avoir à ce point « persévéré » pour me laisser ce message malgré le petit bug que tu sais 😉
      Je t’embrasse bien amicalement, et te souhaite un très beau week-end !
      Marie

      1. Ca y est déjà, clafoutis version coco-vanille testé, trop bon lui aussi !
        J’en ai même supprimé d’autres recettes de clafoutis « pas mal », que je gardais auparavant 🙂
        Merci Marie.

  2. Testé aujourd’hui même la version amande-miel (sans rhum) avec des cerises. Un vrai régal.
    Ma farine de petit épeautre était T150, ça marche aussi. Merci Marie pour cette belle recette que je vais garder précieusement.

  3. J’ai testé hier ta recette de clafoutis aux fraises, elle a eu un franc succès auprès de mes colloc, un vrai délice ! J’ai même eu droit au « je ne pensais pas qu’un clafoutis puisse être aussi bon ! ». C’était tellement bon que l’on a fait les gourmets et que l’on a gardé une part chacun pour le goûter froid le lendemain au lieu de le manger en un soir. =)

    Je suis intolérante au lactose depuis peu et était un peu déboussolée de ne plus pouvoir utiliser certains ingrédients « classiques » de la pâtisserie. C’est assez casse-tête d’ailleurs d’adapter les recettes que j’utilisais auparavant. ^^ Ta recette prouve que l’on peut faire des desserts délicieux et légers avec des ingrédients autres que des dérivés du lait de vache et que l’on peut continuer à être gourmande même en étant intolérante. =) Je te remercie vraiment pour cette recette très savoureuse qui m’a permis de me régaler mais aussi de me relancer dans la pâtisserie que j’avais un peu délaissé.

    1. Marie Chioca

      Je suis très touchée par ton gentil mot Morgane 🙂
      En toute sincérité, je raffole moi aussi de cette recette de clafoutis, qui est tellement crémeuse… Tiens, tu m’as donné envie d’en refaire un 😉
      Des bises, et bonne après-midi à toi !
      Marie

  4. Moi aussi j’ai adoré la version n°1 du clafoutis (aux fraises) tellement moelleuse! Même si mes fraises ont flotté à la surface et pour information je l’ai fait cuire 1h20 dans un moule à manquer en silicone. La version 2 miel amandes… je crois bien que je l’ai ratée, le goût d’amande était très agréable mais mon appareil un peu granuleux, est-ce que cela serait éventuellement du à la marque de purée d’amandes blanches plus ou moins « lisse » (sachant que mon pot était neuf)? J’attends chaque fin de semaine avec impatience désormais de pouvoir tester une de vos recettes! Bien à vous, Sabrina

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup Sabrina pour ce gentil message 🙂
      Juste pour info, c’était quelle marque de purée d’amande? Moi je prends toujours de la purée d’amande blanche Jean Hervé et je n’ai pas de souci, la texture est toujours bien lisse et fondante…
      Bonne journée à toi 🙂
      Marie

  5. Bonjour Marie, je vous en prie! Ma purée est une purée d’amandes complètes bio de sicile de la marque DAMIANO appelée AMANDINO, mince complète vs blanche? C’est ça? Si je me suis trompée auriez-vous une idée de la manière dont je pourrais l’utiliser? Ce qui serait super aussi c’est une rubrique que faire avec? Quand on a un recette de lait de soja vanille ou d’amandes par exemple, ou pouvoir faire une recherche par ingrédient pour ne pas gâcher et les réintégrer dans une autre recette. A bientôt, merci à vous Sabrina

    1. Marie Chioca

      Oui, il faut mieux de la blanche Sabrina, sans aucun doute possible !
      Mais la complète est très chouette dans les cookies par exemple… 😉
      Quant à la rubrique « que faire avec » c’est une bonne idée, mais techniquement irréalisable pour moi, du moins pour le moment : ça serait un travail de titan à un moment où je ne sais déjà même pas comment je fais pour tenir avec tout ce travail 🙁
      Un jour peut-être…
      Bonne journée !
      Marie

  6. Bonjour,
    J ai fait le clafoutis aux abricots ….sans les abricots (pas la saison) , à la place des cerises noires…en bocal
    C’est la première fois que j utilise farine d’épeautre, purée d’amande…bon très différent du traditionnel (farine blanche, lait entier)….test à l’aveugle pour la famille, verdict pas un clafoutis mais c’est bon…..après 3 parts englouties . Donc je pars à la recherche d’un autre gâteau pour ce midi, le plat étant vide en 24 h.
    Merci pour la recette et surtout votre humour…

    1. Marie Chioca

      Mais de rien Frugivore, je suis heureuse que cette recette te plaise 🙂
      Essaye quand même cet été avec des abricots, c’est juste succulent !
      Bonne soirée à toi,
      Marie

  7. Bonjour Marie,
    un conseil pour un clafouti version sans gluten (et sans lactose) pour la version miel-amande ?
    Merci pour votre réponse. Hâte de tester.

      1. Marie Chioca

        Arg, je ne suis hélas pas très spécialisée en pâtisserie sans gluten… Essaye de remplacer la farine par un mélange constitué à parts égales de farine de riz, arrow-root et fécule de pomme de terre. L’IG sera plus élevé, mais ça devrait quand même donner un résultat assez satisfaisant côté texture. Tu me diras?
        Bons essais 🙂
        Marie

  8. Bonjour Marie

    Je suis toute nouvelle sur votre blog que je trouve vraiment très intéressant. J’ai testé la recette du clafoutis aux fraises et quel régal !
    Je souhaiterais le faire découvrir à ma famille ce week end et je souhaiterais savoir si je peux remplacer le lait de soja vanille par une autre boisson végétale. En effet, ma belle soeur est enceinte et j’ai pu lire que les produits à base de soja ne sont pas conseillés aux femmes enceintes.
    Merci d’avance pour votre réponse et très bonne journée !
    Angélique

    1. Marie Chioca

      Il n’y a absolument AUCUN souci à consommer un peu de lait de soja quand on est enceinte, ce qui est déconseillé c’est juste d’en boire tous les jours, comme le ferait par exemple peut-être une future maman vegan ou intolérante au lactose croyant bien faire… Donc ne vous prenez pas la tête, votre belle-soeur peut manger de ce clafoutis, moi j’ai bu du lait de soja pendant toutes mes grossesses (sans en abuser) et j’ai eu six beaux enfants 😉
      Bonne après-midi à vous 🙂
      Marie

  9. Bonjour Marie, j’ai mis au four un clafoutis aux cerises au four, vu la tournure qu’il prend je crois quil fera tout juste pour le repas de ce soir. Une delicieuse odeur se diffuse dans la cuisine. Merci beaucoup pour cette recette. Je pense que je vais l’essayer avec tous les fruits de l’ete. Bonne fin de journee. Ghislaine.

    1. Marie Chioca

      C’est moi qui vous remercie Ghislaine, j’espère que le clafoutis était bon 😉
      Très beau week-end à vous !
      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *