{ Le petit vingtième… }

image_pdfimage_print

{ Le petit vingtième… }

La cuisine de la Minceur Durable

 

ConseilExpert_BRFParmi tous mes ouvrages parus à ce jour, c’est peut-être celui-ci qui – sans chercher non plus à trop faire dans le « sensationnel »- risque tout de même de vous changer la vie !

Car c’est un fait : nous sommes nombreux à ne pas nous sentir très satisfaits de notre silhouette : parfois un peu à tort (pourquoi maltraiter son corps toute sa vie pour ressembler à un haricot vert quand on se sentirait tellement plus libre, heureuse de vivre, gourmande et féminine en taille 40 ou 42 ? Pour plaire ? A qui ? Aux sadiques qui nous imposent des diktats délirants?…), mais aussi parfois avec raison… Avec quelques kilos en moins après une grossesse, telle personne se sentirait tout simplement mieux dans sa tête et dans ses vêtements. Pour telle autre, cela soulagerait son dos, ses genoux, lui aiderait à reprendre une activité sportive. Pour telle autre, perdre du poids sera un gage de meilleure santé, de lutte contre un diabète ou une maladie cardio-vasculaire par exemple. Enfin, pour certaines –rares- personnes cela représente hélas quasiment un défi pour leur survie… 

Bref, il y a parfois de vraies bonnes raisons à vouloir perdre du poids. Mais il n’y a jamais de bonnes réponses à ces bonnes questions… Ou du moins, très rarement.

 Salade niçoise-2

Moi, en toute franchise je fais partie de celles qui se fichent pas mal de faire une taille 36, mais qui « pestent » malgré tout contre une silhouette un peu plus rebondie que souhaitée : 6 grossesses, des antécédents familiaux, un bon « coup de fourchette » et une gourmandise chronique frôlant le cas désespéré ;), ça ne pardonne pas. J’ai déjà perdu énormément de poids (15 kilos en quelques mois) en passant il y a 6 ou 7 ans à une alimentation à IG bas + de l’exercice régulier. Mais depuis, ça stagnait un peu, et je m’étais sagement résignée à ma silhouette « qui pourrait être pire » ;). Un 38 en haut, un bon 42 (voir 44…) en bas, bref, si nous avions vécu à l’époque de Sissi ça aurait été ni vu ni connu (aah, une de ces grandes robes bien serrées à la taille, mais qui cachent toutes les petites rondeurs des hanches sous 25m2 de jupons en mousseline !), mais là vu la mode des affreux jeans « slim » ça le fait pas, à moins de vouloir ressembler à une grosse poire en papillote de contention (voilà entre autres pourquoi je ne mets JAMAIS de slim, ça c’est encore une mode pour nous faire paniquer !!!) Bref…

Documents1-2J’avais déjà envie depuis longtemps de faire un livre sur la cuisine minceur, ne serait-ce que pour partager les méthodes qui m’ont aidé à perdre ces fameux 15 kilos si facilement. Mais je voulais écrire cet ouvrage avec une vraie « pro » de la question car moi, hormis une certaine expérience sur l’alimentation saine et à IG bas, je n’ai aucune légitimité pour dire aux gens « mangez ceci ou mangez cela ». La grande chance pour moi (et du coup, pour vous ;)) a été que la Providence mette à ce moment là Brigitte Fichaux sur mon chemin. Forte de plus de 30 ans d’expérience comme diététicienne, ayant collaboré à de nombreux ouvrages et publications dans la presse sur l’alimentation saine et la cuisine bio, Brigitte fait vraiment référence dans son domaine, et le fait qu’elle ait accepté de collaborer avec moi sur ce projet a été une vraie révélation…

Au début, oserai-je vous l’avouer, j’ai été un peu déconcertée par certains points de sa « méthode », même si nous étions parfaitement synchro sur la majorité des notions de diététique à apporter dans cet ouvrage (indice glycémique, alimentation saine, produits non transformés, etc.). Mais comme Brigitte a insisté sur l’importance des points qui m’étonnaient un peu, j’ai décidé de jouer le jeu jusqu’au bout et de m’improviser cobaye 😉 J’ai donc TOUT testé sur moi, l’intégralité des préconisations de Brigitte, et comme certains points allaient vraiment à l’encontre de ce que je pensais « bien » pour rester mince, je m’attendais à gonfler comme une baudruche. Que nenni ! J’ai au contraire commencé à voir fondre mes derniers kilos, et, de plus, sans JAMAIS avoir faim, sans frustration, en me régalant d’ingrédients que j’avais un peu mis à l’index pensant bien faire. Bref, je suis enchantée, je l’ai dit à Brigitte Fichaux, à mon éditrice (qui s’appelle Brigitte aussi et que je salue bien amicalement au passage en la remerciant pour ce nouvel ouvrage ;)), et je vous le dis à vous : les recommandations de Brigitte Fichaux, sa « méthode pour une minceur durable » c’est du solide… Aussi, si vous aviez le moindre doute (un peu comme moi au début…) en lisant sa première partie, faites-lui confiance : cela fait 30 ans qu’elle soigne les personnes en surpoids, et dès que ses conseils sont appliqués, la perte de poids s’installe tandis qu’une nouvelle vie commence pour ses patients : une vie sans fringales, sans frustrations, sans dérèglements alimentaires. 

chocolat-chaud-au-lait-de-noisette-100-fait-maison-2Vous apprendrez – entre autre – dans cet ouvrage pourquoi consommer du fromage de chèvre ou de brebis plutôt que du lait de vache lorsqu’on veut perdre du poids, pourquoi préférer l’épeautre au blé, comment ce que l’on va prendre au petit déjeuner va influer sur les pulsions alimentaires de tout le reste de la journée, pourquoi le fait de manger détox le soir permet de perdre du poids très vite, pourquoi du bon beurre cru bio consommé au petit déjeuner vous aidera à mincir alors que le même beurre pris le soir serait une « cata », pourquoi vous devez consommer suffisamment de protéines pour mincir (mais ne pas non plus en consommer à l’excès comme on le voit parfois dans certains régimes), pourquoi faut-il ABSOLUMENT prendre une petite collation gourmande et sucrée en fin d’après-midi pour perdre du poids (Brigitte est parfois obligée de se « fâcher » pour que ses patients lui obéissent sur ce point : en ce qui me concerne, pas de souci, je me suis pré-ci-pi-tée pour lui obéir ;)), pourquoi certaines inflammations chroniques à bas bruit de l’organisme (ou certaines intolérances alimentaires) induisent par réaction une prise de poids, pourquoi les amidons modifiés et les graisses hydrogénées –même en petite quantité- sont un tel désastre pour notre tour de hanche, comment notre corps et notre cerveau utiliseront le sucre selon les moments de la journée (soit en le brûlant sur le champ, soit en le stockant…), comment « obliger » notre corps à puiser dans les réserves adipeuses sans pour autant devoir devenir marathonien, mais aussi comment se sentir moins déprimé, mois fatigué, et ce juste grâce à une bonne alimentation, etc. Le « etc. » n’est d’ailleurs pas de trop, car la première partie de cet ouvrage n’est qu’un vaste puits de science où l’on en apprend à chaque ligne, le tout étayé d’exemples pratiques précis, d’études sérieuses et de témoignages vécus. Je me permets aussi de souligner le fait que cette « méthode » très souple, pleine d’équilibre, de bon sens et de gourmandise est idéale pour prendre la suite d’une cure Cabot (puisque je sais que pas mal d’entre vous s’y sont héroïquement « collé » ces derniers temps. Courage les gars, le chocolat et le bon fromage de chèvre, c’est pour bientôt ;)… et sans reprendre de poids ! )

Le reste du livre, ce sont les 90 recettes qui vous aideront à mettre cette méthode en pratique : des petits déjeuners, des entrées, des plats de midis, des desserts, des goûters et des repas du soir comme par exemple les pancakes gourmands à l’épeautre, les muffins anglo-saxons du petit dej, les nems printaniers aux asperges et petits légumes croquants, la terrine estivale aux légumes confits, le tian d’aubergines façon moussaka, les polpettes italiennes aux herbes, le lapin rôti aux petits pois et pommes nouvelles, la ratatouille au four, le ragoût d’artichauts et champignons à la barigoule, les « croissants » de potimarron rôtis aux herbes, la pêche vapeur façon melba au miel et à la framboise, la mousse très légère au chocolat noir, le clafoutis au fraises marat-des-bois, la mousse au citron, la tarte fine à l’orge mondé, les tartelettes express aux épices à spéculoos, etc. etc. Bref, tous ces petits plats que j’ai cuisiné (2 ou 3 recettes par jour entre octobre et novembre !) et savouré en me pourléchant les babines, pendant que je « fondais » ;))

C’est aussi le bonheur que je vous souhaite…

Lapin rôti aux petits pois et pommes de terres nouvelles-2

Lapin rôti aux petits pois et pommes de terre nouvelles

pancake-super-gourmand-a-lepeautre-et-son-davoine1-2

Pancakes gourmands à l’avoine et à l’épeautre

salade-dautomne-2

Salade-repas d’automne

Terrine de poisson-2

Terrine de poisson simplifiée

mousse-au-chocolat-2

Mousse légère au chocolat

creme-de-poire-sur-un-lit-de-chocolat-2

 Crème de poire William sur un lit de chocolat

peche-vapeur-au-miel-et-a-la-framboise-2

Pêche vapeur façon « melba », à la framboise, miel et chantilly coco

tartelette-express-au-parfum-de-spéculoos-2

Tartelette express aux épices à spéculoos

fondant-au-chocolat-tres-sage-2

Fondant au chocolat très « sage »

……………………………………………………

La cuisine de la minceur de durable, de Brigitte Fichaux et Marie Chioca

Paru aux éditions Terre Vivante

(224 pages, 90 recettes, dans la collection « Conseil d’experts »)

……………………………………………………

ConseilExpert_BRF

Pour en savoir plus, consulter le sommaire, feuilleter quelques pages, c’est ici (clic !)

……………………………………………………

 

L’acheter sur le site de ma librairie partenaire Decitre

……………………………………………………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

37 grains de sel sur “{ Le petit vingtième… }

  1. Bonjour Marie,

    Je m’interroge quelque peu, suite à la lecture consciencieuse de ton livre, car les conseils de Mme fichaux sont de ne pas prendre de fromage le midi ou le soir ni de dessert…mais cela est à appliquer a vie?!
    Quand je vois toutes tes bonnes recettes, je me dis que c’est impossible de vivre au quotidien sans fromage ni desserts!
    Comment manges tu au quotidien?
    J’ai 5 ou 6 kg à perdre, et ce je pense que ce sont les plus durs..
    Merci pour tes conseils..

    1. Marie Chioca

      En fait, en rencontrant Brigitte Fichaux j’ai d’abord régit exactement comme toi ;), puis, ayant moi aussi quelques kilos très récalcitrants à perdre (pour cause de 6 grossesses…), je me suis vite habituée à manger le formage au petit déjeuner, et les « douceurs » au goûter. Il n’y a que le dimanche que, là, je m’autorise un petit dessert en famille à la fin du repas. c’est plus convivial ainsi 😉
      Bon courage !
      Marie

  2. Salut Marie!
    Merci pour le petit passage « au début, j’étais sceptique… » parce qu’effectivement, je suis un peu sceptique et ton petit « aveu » me pousse à expérimenter… et voir par moi même (j’ai déjà commencé depuis une petite semaine à vrai dire mais pour l’instant, en l’absence de début de résultats, difficile de se positionner!)! La méthode de Brigitte Fichaux s’inspire de la chrono-nutrition du Dr Delabos et je n’en avais pas entendu de bien… tout en étant très tenté de croire qu’une telle approche pourrait être efficace! Ca paraissait un peu trop beau et… trop gros!
    Bref, tout ça pour dire que la méthode décrite dans ton livre est effectivement très bien expliquée, logique, Brigitte ne nous vend pas du rêve, elle parle bien de nous mettre sur la piste de l’alimentation qui nous convient et ça, ça me parle! A tel point que je suis entrain de me faire un genre de « fiche de lecture » pour m’aider à retenir les points essentiels! 😉
    Encore une fois, merci pour ce livre qui, couplé à ton « gâteaux et douceurs à IG bas » sur lequel je compte bientôt craqué (si c’est pas du « craquage contrôlé » ça! :D), va me mettre je l’espère sur la piste de l’alimentation qui me convient et m’aider à perdre tranquillement les presque 20 kgs qui me sépare d’un IMC à 25 (c’est mon objectif… parce qu’il en faut un! ;))!
    Bonne soirée et tout d’bon!
    Marie P.

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup pour ce gentil message Madame Carmin (vraiment navrée d’ailleurs d’y répondre si tard, j’ai été complètement dépassée ces derniers temps).
      Je vous souhaite une très bonne continuation, et beaucoup de réussite dans votre projet de prendre bien soin de vous !
      Bien amicalement,
      Marie

  3. Bonjour,
    Je viens d’acheter ce livre. S’il ne m’apprend rien de nouveau, il synthétise pas mal de chose ce qui permet de se référer à un seul repère et éviter de se perdre dans les méandres des conseils alimentaires… s’il en fallait un seul, ce serait celui-ci.
    Par contre, étant intolérante aux oeufs, amandes et autres oléagineux (excepté les cacahuètes et noix de grenoble), j’ai été déçue de trouver tant de recettes incorporant des oeufs. Bah, vous n’y êtes pour rien car fort heureusement bien d’autres personnes peuvent en profiter et je n’ai pas imaginé un seul instant que vous me dédicaceriez votre bouquin (sinon, je vous aurais fait part de mon intolérance, évidemment ! ;-)) ) mais cela me limite beaucoup et je vais devoir retourner derechef chercher les alternatives. Si vous avez des conseils…

    1. Marie Chioca

      Vraiment désolée, je reconnais que c’est un vrai souci. Il faudrait que j’en parle à mon éditrice (de faire un projet de « cuisine sans oeufs ») car il y a beaucoup de gens dans votre cas. En attendant, on peut toujours remplacer l’oeuf par de la compote (recettes sucrées) ou du tofu soyeux mixé (recette salées) cela donne un résultat un peu différent mais qui peut « sauver » pas mal de recettes pour vous.
      Bon courage Amadeusia !
      Marie

  4. Bonjour Marie, je me permets de vous appeller par votre prénom.
    J’ai en-fin craqué sur votre livre « cuisine de la minceur durable », il me faisait de l’oeil depuis longtemps ;-).
    Statistiquement je n’ai pas de pb de poids mais j’aimerai en perdre un peu (autour du ventre et sur les jambes), donc en complément de votre livre j’ai vu une diététicienne ce matin afin d’être suivie, car seule je n’y arrive pas. De plus j’ai bcp de compulsions de sucré et ne mange pas trop équilibré. (même si j’ai une bonne connaissance).
    Cependant, alors que je retrouve des idées communes aux 2 dames (collation sucrée obligatoire, déjeuner protéines +féculents +légumes, dîner léger et végétarien ou quasi ), il y a un gros écart concernant le petit déjeuner ! On me le conseille sucré avec le classique pain -beurre -confiture et SURTOUT PAS protéiné. J’ai bien insisté pourtant en disant que j’aimais manger des protéines le matin, mais rien à faire, elle m’a dit que le corps n’en n’avais pas besoin à ce moment là…
    Et la quantité de beurre autorisée sur le pain est ridicule ;5 grammes ! Quand Mme fichaux en conseille 20 ou 30!
    Idem sur les produits laitiers, petite portion de fromage autorisée le midi et yaourt le soir. Alors que déconseillé par Mme fichaux…
    (en plus naturellement je ne vais pas vers les yaourts mais j’adore le fromage).
    De plus elle me dit que la notion d’ig est inutile si l’on a pas de diabète, qu’un corps en bonne santé régule correctement et que manger trop de produits « complets » peut donner du ventre et faire mal à notre intestin… Qu’il n’y a pas de différence entre manger des glucides « blancs » ou complets…
    Il me semble que la notion d’ig haut et bas est assez sensée mais Je vous avoue être un peu perdue entre ces « conseils » diamétralement opposés et si pouviez m’éclairer de quelques unes de vos lumières et connaissances, cela m’aiderait franchement -:)
    D’avance je vous remercie et bravo pour la générosité avec laquelle vous partagez vos recettes.

    1. Marie Chioca

      Bonjour Laetiti,
      Comme je ne suis pas diététicienne, je n’ai vraiment aucune légitimité pour « critiquer » ce que cette diététicienne te conseille, mais disons juste que, à titre privé et cela n’engage que moi, j’ai infiniment plus confiance en Brigitte Fichaux qui a derrière elle 35 ans d’expérience et une réputation en béton armé 😉
      Voilà, après, tu fais vraiment comme tu veux…
      Bon courage 🙂

      Marie

  5. Bonjour Marie, tout d’abord félicitation pour votre site et vos livres qui sont agréables et intéressants ( et gourmand!). J’ai testé la chrononutrition du Docteur DELABOS avec un certain succès avec un bel amincissement plus qu’une perte de poids impressionnante mais c’était déjà très bien. Malheureusement la lassitude est venu du manque de variété et des quantités de protéines trop importantes et c’est là que Mme FICHAUX propose une solution à tout ce qui pouvait être un frein à la poursuite de la méthode. Plus de variété au petit déjeuné, une entrée de crudité ( ce qui manque cruellement en chrononutrition classique), possibilité de gâteau à IG bas au gouter et une association féculents IG bas possible le soir. Des précisions très intéressantes pour les personnes dans mon cas qui ont beaucoup de mal à maîtriser leur glycémie et qui veulent trouver des solutions durables à leur problème de poids. Donc un grand merci à vous deux, je dois dire que j’intègre ces nouvelles recommandations avec beaucoup de confiance et de sérénité, et je sais que les résultats sur ma santé et mon poids seront au rendez vous. Bonne continuation!!

    1. Marie Chioca

      Merci beaucoup Sonia pour ce témoignage qui me touche beaucoup. La plupart du mérite revient à Brigitte Fichaux, car c’est vrai, son positionnement sur beaucoup de choses est très prudent, ce qu’elle propose est sain et bien équilibré, bref, moi aussi je lui fais confiance à 100%
      Bonne après-midi, et bonne continuation Sonia !
      Marie

  6. Tu m’énerves mais tu m’énerves !! Moi qui ne suis pas du genre à acheter des livres de cuisine, j’en ai déjà acheté quatre de toi et en voilà encore un autre que j’ai troooooooop envie d’acheter !!! (Et ça n’a pas DU TOUT rapport au fait que je pèse 4 600 kilos et qu’on me demande toujours « c’est pour quand? » alors que je ne suis pas enceinte… ». Oui parce que moi, au contraire de toi, c’est plutôt 38 en bas et « un bon » 42 en haut…).

    1. Marie Chioca

      Vraiment désolée de te tenter comme ça Seccotine 🙂
      J’espère au moins que tu te régales bien… 😉
      Des bises, et bonne journée à toi !
      Marie

  7. Bonjour Marie,
    Merci pour ces recettes. J’ai découvert votre blog, il y a quinze jours seulement et nous nous sommes déjà régalés du fondant au chocolat et de la brioche d’épautre ! Ma fille a été diagnostiquée diabétique, il y a quelques mois et vos recettes sont vraiment idéales pour allier plaisir et contrôle des glucides !
    Je continue mon exploration du blog !

  8. Bonjour Marie,
    je viens de découvrir votre blog et félicitations j’adore! Par contre grosse déception de voir que les deux livres de recettes avec IG vas sont indisponibles. Je fais du diabète gestationnel et je suis donc obligée de contrôler mon alimentation.
    Avez vous des livres de recettes sucrés et salés encore dispo qui pourraient me convenir ? Merci d’avance

    1. Marie Chioca

      Oui, il en est sorti un juste ce printemps 2016 sur les desserts à IG bas (chez Terre Vivante) et celui-ci est encore totalement disponible (titre exact « Gâteaux et douceurs à IG bas »… Le salé suivra, mais pas encore cette année 😉
      Bonne journée à vous Manue, et merci pour ce gentil message 🙂
      Marie

  9. Bonsoir Marie,
    Mon fils vient de me demander si c’était pour maigrir des fesses ton livre sur « la cuisine de la minceur du râble » !
    ha, ha, ha, je suis sûre que tu n’avais pas, toi non plus, pensé à ce jeu de mot, que je me fais un plaisir de partager illico avec toi…..
    à très bientôt
    véronique

    1. Marie Chioca

      ^^
      C’est incroyable mais mon deuxième fiston (15 ans) a eu EXACTEMENT la même remarque il y a deux ans quand j’ai lancé le projet : je l’avais raconté à mon éditrice qui avait beaucoup rigolé ^^ … mais qui avait néanmoins décidé de garder ce titre auquel Brigitte Fichaux tenait beaucoup.
      Merci beaucoup Véronique pour ce partage, et plein de bises !
      Marie

  10. Bonsoir ,je viens d acheter votre livre que je trouve très intéressant. ET complet .
    Intolérante au gluten depuis longtemps, je voudrais savoir par qu elle céréale remplacer l epeautre ou le ble ou l orge ds vos recettes ,de même qd il y a des flocons d avoine .
    Je pensais au riz complet ou au sarrzin .j ai aussi de la farine de pois chiche et de de soja …..
    Merci et bon w end
    Sylvie 😊

    1. Marie Chioca

      Bonjour Sylvie,
      Hélas, vraiment pour ça je ne peux pas vous aider, car la pâtisserie sans gluten est vraiment une « science » à part que je maîtrise très mal. Mais il vient de sortir plusieurs ouvrages sur le « sans gluten » chez Terre Vivante, je vous le dis pour le cas où ça pourrait vous aider : l’auteure est une « experte » en la matière, Frédérique Barral, la directrice du magazine NIEPI.
      Bon courage !
      Marie

  11. Ce livre est une merveille ! Mais il a un ÉNOOORME défaut … : son titre ! Comment offrir à ma belle-mère un livre intitulé ainsi, sans qu’elle ne se vexe ?! 😀
    Contrairement à beaucoup, j’adore ma Belle-Maman, donc je ne peux même pas jubiler à l’idée de lui faire un affront. De plus, elle est très jolie, coquette et très mince… Mais ce livre lui serait d’une grande aide au quotidien, car elle adorait cuisiner avant que mon beau-père ne devienne diabétique. Depuis, la cuisine pour elle rime avec plats insipides et légumes vapeur…
    J’étais décidée à lui offrir ce livre pour Noël, mais je me suis ravisée, ayant trop peur de la vexer. Bon, je vais plutôt laisser négligemment traîner le mien, lors de leur prochaine visite, et j’essaierai de lui paler de ce fabuleux livre qui lui changerait la vie ! Qu’est-ce qu’il ne faut pas imaginer comme stratégie… Tout ça pour un titre ! :-DDD !

    1. Marie Chioca

      Pauvre Stéphanie 😉
      Tu pouvais aussi peut-être lui offrir en lui disant un truc du genre « Belle-Maman, qui êtes si jolie, coquette et mince, je vous offre ce livre uniquement parce que ça vous aidera à gâter Beau-Papa malgré son diabète » !
      Mais c’est vrai qu’il vaut mieux être trèèès prudent dans les relations familiales 😉
      Bonne après-midi à toi 🙂
      Marie

  12. Ce livre est une merveille ! Mais il a un ÉNOOORME défaut … : son titre ! Comment offrir à ma belle-mère un livre intitulé ainsi, sans qu’elle ne se vexe ?! 😀
    Contrairement à beaucoup, j’adore ma Belle-Maman, donc je ne peux même pas jubiler à l’idée de lui faire un affront. De plus, elle est très jolie, coquette et très mince… Mais ce livre lui serait d’une grande aide au quotidien, car elle adorait cuisiner avant que mon beau-père ne devienne diabétique. Depuis, la cuisine pour elle rime avec plats insipides et légumes vapeur…
    J’étais décidée à lui offrir ce livre pour Noël, mais je me suis ravisée, ayant trop peur de la vexer. Bon, je vais plutôt laisser négligemment traîner le mien, lors de leur prochaine visite, et j’essaierai de lui paler de ce fabuleux livre qui lui changerait la vie ! Qu’est-ce qu’il ne faut pas imaginer comme stratégie… Tout ça pour un titre ! 😀 !

  13. Voilà un livre qui m’a posé question, comme beaucoup de tes autres lectrices si l’on en croit les commentaires.
    Cela dit, après plusieurs lectures, j’ai adopté la plupart des conseils (tout en m’autorisant des pas de côté de temps en temps, bien sûr!) et j’ai vraiment senti la différence sur la sensation de satiété, la disparition des « coups de mou » du matin et de l’aprem.
    Aujourd’hui, j’apprécie vraiment cette manière de manger, même si le principal souci reste les repas « de fête » qui culturellement ont lieu le soir et nous obligent, malgré les techniques qui permettent d’alléger sensiblement le repas (plus de légumes, moins de viande, desserts IG bas etc) à manger plus que de raison…
    A quand une société où l’on s’invitera pour un p’ti dèj de Noël ?? 😉
    Merci encore pour ce livre donc et toutes les notions qu’il m’a fait comprendre et digérer !

    1. Marie Chioca

      Je suis tout à fait d’accord, les petits écarts des « repas de fête » m’empêchent vraiment de perdre les 3 derniers kilos fatidiques qui s’accrochent à mes hanches (6 grossesses, ça compte ;))
      Mais à choisir, j’aime mieux faire la fête et mettre des jean’s en 42 que vivre en ascète dans mon jean en 38 ^^
      Bon week-end Camille !
      Marie

  14. Génial j adhère je connais depuis les années 80 alors que c est à la mode en 2017!
    Les ig n ont plus de secrets pour moi.
    Seul hic le portefeuille…..!!!!
    Les légumes sont hors de prix le bio est devenu un gros bizness .
    Viande fromage laitages sucres et gluten j ai supprimé depuis dix à vingt ans. (Cartilages) et digestion.
    Perso je ne sais plus quoi manger à part des lentilles (surtout en hiver) ou du basmati….nature….Et je fais un repas jour
    Ça fait pas grossir!!!! Je vous assure.
    Parce que manger pas bon ça coupe l appétit.
    A part ça essayer d apporter de l aide aux autres c est top. Moi ça fait des années que j en parle personne ne m écoute. Je suis anti régime mais pour changer de mode de vie comme vous.
    Je sais faire pain sans gluten et autre ….
    A quand un livre manger sain ig bas sans gluten ni laitage ni viande à moins de 3 € jour?
    C est peu ou prou mon budget quel défi!

    Ceci dit vos idées sont supers votre livre a l air
    Top. Et pour les diabétiques plus aisés c est excellent.

    Merci à vous d essayer de faire évoluer les français en matière de bouffe.
    Il y a du travail.

    Isabelle

    1. Marie Chioca

      Pauvre Isabelle, je reconnais que concilier alimentation saine et petit budget, c’est parfois tout un « art »… surtout avec toutes les intolérances alimentaires dont vous souffrez, cela complique beaucoup les choses 🙁
      Bon courage à vous, j’essayerai de concocter de temps en temps des recettes à très petit budget sur mon blog…
      Marie

  15. Bonjour,
    Je viens d’acheter vos livres « la cuisine de la minceur durable » et « je mange sain et bio même au bureau » et je vois qu’il y a beaucoup de recettes comprenant du fromage de chèvre que je n’aime pas (tous les produits au chèvre en général, c’est le goût fort en bouche qui me déplaît et même certains brebis ne passent pas pour la même raison).
    Je voudrais savoir par quoi le remplacer ? J’évite le lait de vache que je digère mal et aussi par éthique.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement.

    1. Marie Chioca

      Alors, c’est surtout à vous de voir, car si vous ne consommez ni chèvre, ni brebis, ni vache, euh, pour trouver du fromage ça va être compliqué… ^^
      En fait, mettez les fromages que vous aimez Wagner, ceux que vous ne trouvez pas trop fort, ou supprimez-les carrément des recettes mais attention, parfois cela les modifie beaucoup. Il faut voir au cas par cas.
      Bon week-end à vous !
      Marie

  16. Cet ouvrage n’est pas seulement un livre de recettes mais il est bourré de conseils sur l’alimentation saine et il répond à pas mal des questions qu’on peut se poser quand on cherche à surveiller son poids.

    J’ai beaucoup apprécié les idées pour repenser son petit-déjeuner et m’essayer aux recettes de pains ou blinis.

    C’est aussi celui que je consulte le plus souvent au quotidien quand je suis en panne d’inspiration.

    1. Marie Chioca

      Encore merci Valou pour ce message si encourageant, je suis très touchée 🙂
      Plein de bises bien amicales…
      Marie

  17. Voilà quelques semaines que je projette d’écrire un petit commentaire et je prends enfin le temps de le faire !
    Un immense merci à vous et à Brigitte Fichaux pour ce livre qui, sans rire, a véritablement changé ma vie. Moi qui, depuis l’adolescence, enchaîne les régimes plus ou moins absurdes sans jamais réussir à perdre tous mes kilos en trop, avec beaucoup de culpabilisation et de frustration, je dois avouer que ce livre m’a vraiment libérée d’une grosse pression.
    Je me RÉGALE à chaque repas et, adorant cuisiner, je peux donner libre cours à ma passion avec plein d’ingrédients nouveaux. Les petits pain au seigle, chèvre et jambon cru sont un régal et je me suis beaucoup amusée à les faire, de même que la terrine de poisson, vite faite et délicieuse. Je suis comblée.
    En un mois d’observation des conseils, sans me prendre la tête, sans être frustrée, affamée ou culpabilisée, et en faisant une heure de natation par semaine et un peu de marche à pied, j’ai perdu 3 bons kilos. Je dors bien mieux, je suis pleine d’énergie dès le matin.
    Merci aussi pour ce blog dont chaque recette me met l’eau à la bouche… Etant blogueuse culinaire moi-même (mais juste en loisir, je suis bien loin d’avoir votre talent, et mes photos sont bien moins réussies…), je me doute à quel point ça demande un investissement quotidien. En tout cas je vais faire de la pub pour ce livre, et en acheter d’autres (j’ai déjà aussi « Manger sain et bio, même au boulot » et il est absolument magique). Je suis une grande fan !
    Bonne journée et encore merci !!!

    1. Marie Chioca

      Que je suis touchée Léa, un immense merci pour ce témoignage si enthousiaste… Continue à prendre bien soin de toi, et encore merci pour les personnes qui liront ton message et que cela pourra encourager !
      Très belle après-midi à toi,
      Marie

  18. Bonjour,
    Je voulais tout d’abord vous remercier pour votre livre, réalisé à 4 mains, qui m’a permis de perdre 4 kg en 3 semaines ! (ça en motivera peut-être certaines! lol).
    J’ai toutefois une remarque concernant le petit déjeuner : se mettre au salé c’est pas évident. Vous proposez plein de recettes alléchantes (même certaines que je pourrais tenter au pti déj !) mais il y a beaucoup de viande ou de produits laitiers à mon goût (j’essaie de limiter ces aliments, pour des questions écologiques et économiques).
    A part le soja, qu’est-ce qu’on pourrait manger pour avoir un bon apport protéique le matin? Sans que ça soit trop bizarre (pour quelqu’un qui mange de la confiture tous les matins depuis 30 ans!), et surtout si on veut varier ses petits déjeuners !
    Parce que depuis un mois je mange du pain complet avec de la purée d’oléagineux et du fromage, ou des muffins au fromage.
    Pas très varié tout ça.
    Auriez-vous des idées de recettes magiques pour varier parce que là, sans viande, sans lait, sans sucre, je sèche…..
    En tous cas, merci beaucoup à vous, et continuez d’écrire des livres!
    Delphine.

    1. Marie Chioca

      Bonjour Delphine,
      Je n’ai hélas pas de solution miracle pour manger protéiné mais sans viande, sans fromage, sans lait, sans oeufs, et sans soja… Vraiment désolée. De mon côté,je mange un peu de bon fromage (chèvre ou brebis fermier) avec de l’huile d’olive le matin, ou parfois de l’avocat. Comme je n’en remange jamais dans la journée, et que je ne consomme des protéines animales qu’à midi (jamais le soir) je trouve cela bien équilibré… Pour moi en tout cas, ça fonctionne bien ! Bonne continuation !
      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *