{ Après Pâques, on fait léger léger… }

image_pdfimage_print

{ Après Pâques, on fait léger léger… }

3 délicieuses recettes « détox » de printemps

♥ Sans lait ♥ Végétarien ♥ IG bas

 

103411384Bon, ben voilà, ça c’est fait. Avec Pâques est passé le « pic épidémique » anuel de boulotage de chocolat.

Je ne vous ferai pas la liste de toutes les tablettes auquelles j’ai goûté ces jours-ci (pour agraver mon cas, nous sommes même allés visiter l’atelier Valrhona en famille…), ni de tous les pauvres lapins, agneaux, et autres poules (en chocolat, bien sûr…) dont j’ai sagement croqué l’oreille, le bec ou le bout du pied (avant de tout finir de dévorer, l’air de rien, petit bout « raisonnable » après petit bout « raisonnable »).

Vous avez certainement été beaucoup plus sage que moi… (Non? Ohhhh…) Mais mon petit doigt me dit que quelques petites recettes gourmandes, légères et printanières ne seraient pas sans vous déplaire 😉

Voici donc 3 recettes de saison extraites de mon ouvrage « Mes recettes détox super gourmandes »qui vient de paraître… En m’excusant d’avance pour ceux qui ont déjà mon livre, et pour qui ce post ne sera donc pas le scoop de siècle 😉

Enfin, je me permets juste de vous prévenir que ce post a été « programmé » : cela signifie que mon petit blog va se débrouiller tout seul pour le mettre en ligne aujourd’hui, vendredi 17 avril à 8H00, pendant que moi je serai en train de ronfler honteusement sur mon oreiller (car je suis en vacances)… Donc, si tout se met de travers -comme cela m’est déjà arrivé une ou deux fois- que les photos sont énooooormes et mangent la moitié du texte par exemple, il va falloir supporter ça jusqu’à ce que je revienne, le mardi d’après, car j’ai oublié mon ordinateur (avec préméditation, j’avoue… ;))

Bonnes vacances de Pâques à vous aussi !

———————————————-

 

Salade printanière au pissenlit, asperge et œuf mollet

 

103410972Cette « mauvaise herbe » qui égaye la campagne d’innombrables petits soleils jaunes est en outre dotée de puissants bienfaits médicinaux ; Le pissenlit draine, nettoie, désintoxique et purifie l’organisme de nombreuses toxines, améliore le bon fonctionnement digestif et hépatobiliaire, soulage les rhumatismes ainsi que certaines maladies de peau, gomme la cellulite, favorise une bonne circulation sanguine, et présente des propriétés diurétiques exceptionnelles.

Les jeunes feuilles d’un vert tendre ramassées au printemps sont en outre très goûteuses, peu coriaces, et permettent l’élaboration de cette délicieuse salade au charme très champêtre, qui enchantera vos papilles de sa parfaite harmonie de saveurs…

 
Ingrédients pour 4 personnes
Préparation : 10 mn
Cuisson : 12 min pour les asperges, 6 min pour les œufs


 
300g de jeunes pousses de pissenlit
Une botte d’asperges vertes
4 œufs fermiers ultra frais
4 jeunes oignons tiges
1 petits botte de radis rouges
2 tranches fines de pain complet au levain (idéalement, du pain d’épeautre)
1 gousse d’ail
6 cuil à soupe d’huile d’olive
1 citron bio ou 2 cuil à soupe de vinaigre de vin vieux
Fleur de sel
Poivre du moulin

 

Laver et essorer les feuilles de pissenlit.

Porter à ébullition 2 casseroles d’eau, l’une salée, l’autre non.

Couper les queues ligneuses des asperges, pour ne conserver que 10 à 12 cm environ de partie verte, tendre et non fibreuse.

À ébullition, jeter les pointes d’asperges dans la casserole d’eau salée, et compter 12 minutes précises de cuisson.

Mettre aussi les œufs à cuire dans l’autre casserole, 6 minutes précises.

Pendant ce temps, émincer les radis et la partie bien blanche des oignons.

Faire griller le pain, puis le frotter à l’ail et le redécouper en petits croûtons.

Écaler les œufs, égoutter les asperges.

Presser le citron et battre le jus avec l’huile d’olive, un peu de sel, et le reste de la gousse d’ail écrasée.

Disposer tous les ingrédients dans 4 bols ou assiettes, napper de sauce, puis servir aussitôt.

 

⇒Nota : La saveur légèrement amère mais si pleine de charme du pissenlit gagnera toujours à être relevée d’une pointe d’ail. Au printemps, vous pouvez bien évidemment émincer quelques feuilles d’ail des ours dans votre salade, l’association avec le pissenlit est tout simplement parfaite !

N’hésitez pas non plus à parsemer votre salade de pétales, ils sont aussi tout à fait comestibles.

 

———————————————-

 

Soupe miso, version printanière

 

103411038En plus d’être parfaitement saine et légère, cette recette au charme délicat est une véritable fête pour les papilles : Un bouillon au parfum captivant, une cuisson des légumes minutée pour que chacun puisse donner le meilleur de lui-même (émincée d’oignons bien confits, fines tranches d’asperges « al dente », carpaccio de navets ultra croquants sous la dent, julienne de carotte crue ferme et juteuse, etc.), le tout relevé d’un peu de ciboulette et de gingembre.

Vous savez quoi ? Je pense que bien des chefs pourraient tomber en arrêt devant votre petit bol de bouillon « détox »…

Ingrédients pour 4 personnes (entrée)
Préparation : 15 min
Cuisson : environ 10 min


 
4 oignons tiges
2 carottes
4 asperges vertes
2 navets primeurs
8 champignons bien fermes
1 poignée de petits pois écossés
1 branche de céleri bien tendre
Quelques brins de ciboulette
4 cuil à soupe d’huile d’olive
1,5l d’eau
2 cuil à soupe de miso d’orge traditionnel, non pasteurisé
1 peu de gingembre fraichement râpé, ou en poudre
Poivre 5 baies
1 cuil à soupe rase de sel

 

Faire chauffer une casserole avec l’eau et le sel.

Émincer très finement les oignons tiges, la branche de céleri et les champignons.

Dans une cocotte ou un wok, faire blondir doucement les oignons et le céleri dans l’huile d’olive. Une fois que les oignons sont devenus translucides et commencent à blondir, ajouter les champignons émincés, poser un couvercle et laisser suer à petit feu quelques minutes.

Pendant ce temps, détailler les carottes en fins bâtonnets, et les asperges en fines lamelles. Jeter les queues d’asperges coriaces et filandreuses. Émincer très finement les navets, (idéalement à la mandoline), de façon à ce qu’ils soient presque transparents.

Jeter les asperges et les petits pois dans la cocotte avec les oignons/céleri/champignons, mélanger et laisser cuire 3 minutes chrono à l’étouffée avec un couvercle.

Quand la casserole d’eau est chaude mais non bouillante (afin de préserver tous les bienfaits santé du miso) stopper le feu et délayer le miso au fouet. Verser le bouillon chaud dans la cocotte, ajouter la julienne de carottes, l’émincée de navets, un peu de gingembre et de poivre 5 baies, mélanger et servir aussitôt en parsemant de ciboulette finement ciselée.

 

⇒ Zoom sur… le miso

On peut difficilement résumer tous les bienfaits santé du miso, condiment traditionnel japonais à base de soja (additionné de riz ou d’orge) longuement fermenté dans des tonnelets de cèdre. Sachez juste qu’il est détoxifiant et purifiant, antioxydant, antiallergique et qu’il régénère en profondeur la flore intestinale grâce à ses nombreux enzymes et ferments probiotiques… Mais attention : pour profiter de ses nombreuses vertus, ne le faits jamais bouillir !

 

———————————————-

 

 

 

Pasta primavera aux légumes croquants

103411067Très simple à préparer, cette recette nécessite toutefois de bien surveiller la cuisson des légumes afin qu’ils soient cuits à points, c’est à dire bien dorés mais légèrement croquants.

Grâce à l’association des céréales (pâtes d’épeautre) et des légumineuses (fèves et petits pois), il n’est pas vraiment nécessaire d’ajouter de protéines pour que ce plat soit complet, mais rien ne vous empêche de faire dorer un peu de blanc de poulet ou de tofu fumé en même temps que les oignons en cas de grosses faim…


Ingrédients pour 4 personnes
Préparation : 15 min
Cuisson : 15 min environ


 
350g de pâtes complètes d’épeautre
1 botte d’asperges vertes
1 botte de navets primeurs
1 botte d’oignons tiges
4 carottes
2 poignées de petits pois
2 poignées de très jeunes fèves
12 feuilles d’ail des ours, ou un petit bouquet de ciboulette
Huile d’olive
Fleur de sel

 

Faire cuire les pâtes al dente dans de l’eau bouillante salée, puis les égoutter, ajouter un peu d’huile d’olive et réserver au chaud.

Laver les légumes, écosser les fèves et les petits pois, couper en quatre les oignons nouveaux et les petits navets. Détailler les carottes en grosse julienne.

Retirer et jeter la queue fibreuse des asperges, puis couper chaque asperge en deux dans le sens de la longueur.

Parallèlement, faire chauffer un peu d’huile d’olive dans un wok ou dans une grande cocotte en fonte, puis faire revenir doucement (sans faire fumer l’huile) les oignons nouveaux coupés en quatre. Quand ils sont bien dorés, ajouter les navets et les carottes, saler et faire dorer quelques minutes, en mélangeant souvent.

Ajouter ensuite les asperges, les petits pois et les fèves, une pincée de fleur de sel, puis bien mélanger, poser un couvercle et laisser cuire 12 minutes précises.

Servir les pâtes avec les légumes croquants, en parsemant chaque assiette d’ail des ours ou de ciboulette finement ciselée.

 

Recettes et photos extraites de « Mes recettes détox super gourmandes » paru aux éditions Terre Vivante

Marie Chioca ©

Acheter cet ouvrage sur le site de ma librairie partenaire Decitre 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 grains de sel sur “{ Après Pâques, on fait léger léger… }

  1. J’ai testé ta soupe miso du printemps, on s’est régalé !
    La prochaine fois, je taillerai les carottes à la mandoline comme les navets, pour qu’elles soient encore plus fines.
    Et quand tu tombes sur une tête d’asperge, mmmmmhhh…

    1. Marie Chioca

      Merci Audrey 🙂
      Juste pour info, je suis autant en extase que toi en tombant sur une tête d’asperge bien croquante… 😉
      Des bisous !
      Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *